AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal


 

 There's nothing i wouldn't do Ft Esther



Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

There's nothing i wouldn't do Ft Esther X0TurS621 / 5021 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther BR2xH0t

There's nothing i wouldn't do Ft Esther DQEbQJ231 / 5031 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther GxoDpmC

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Hu1erU717 / 5017 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Empty
05.02.19 11:11
There's nothing i wouldn't do
Cohle sisters


Les pas de la blonde résonnaient dans le couloir menant jusqu’à la chambre de sa soeur. Les derniers jours s’étaient écoulés à une vitesse folle et la blonde avait l’impression de ne pas avoir vu sa soeur depuis une éternité. Il faut dire que depuis qu’elle avait commencé à se remettre, Vicky n’avait pas forcé leurs moments ensemble, préférant éviter qu’elle lui pose la moindre question sur des événements à venir dont elle aurait pu avoir vent. Ça ne s’était pas produit, mais elle avait préféré éviter. Victoria n’avait même pas besoin de réfléchir pour deviner l’option qu’aurait son idéaliste de soeur sur la question et elle avait préféré éviter d’avoir à l’entendre tenter de la raisonner, ce qui était impossible et n’aurait servi à rien de toute façon.

Cognant quelques coups contre la porte de sa chambre, Vicky avait attendu adossé contre l'embrasure qu’elle ne vienne lui ouvrir, espérant qu’elle y serait bel et bien. Elle avait besoin de passer un peu de temps avec elle, mais aussi d’en savoir plus sur ce qu'étaient ses intentions présentement. Lorsque le cliquetis de la porte se faisait entendre et que le visage de la belle apparaissait dans l'embrasure de la porte, un sourire venait éclairer les traits durs de l’aînée.

« Viens, allons nous promener. Prends ton manteau. »

La journée était fraîche, mais elle avait ce qu’il lui fallait pour qu’elles puissent se faire un chocolat chaud lorsqu'elle serait de retour. Il ne serait certainement pas aussi bon que celui qu’elles buvaient autrefois, mais Vicky comptait tout de même sur cette gourmandise pour réconforter celle qu’elle avait eu si peur de perdre les dernières semaines. Lui laissant le temps de s’habiller et de la rejoindre, Vicky attendait de l’autre côté de la porte jusqu’à ce qu’elle n’apparaisse et qu’elles se mettent à marcher.

« Tu as pris encore beaucoup de mieux ces derniers jours. C’est génial. »

Bien qu’elle ne pouvait pas lui faire la promesse qu’elle n’aurait plus jamais à faire face à un tel mal, elle pouvait désormais au moins être certaine qu’ils risquent beaucoup moins de manquer d’eau ou de nourriture désormais. C’était de loin le plus gros désavantage de cette forteresse qu’était l’aéroport. Leur accès à l’eau n’était pas horrible, mais il était tout de même limité et il était impossible de faire pousser autre chose que quelques boutures ici et là dans les infimes parcelles de terre peu fertiles et sèches entourant l’aéroport ayant été épuisée depuis longtemps déjà. Heureusement, les premières chutes de neige sont venues leur apporter une aide dont ils avaient autant besoin. Vicky avait dû prendre un double rôle auquel elle ne s’était pas attendue, car en plus de gérer les ressources qui ne cessaient de s’amoindrir, elle avait aussi participé aux expéditions étant l’une des trop rares personnes ayant pu guérir rapidement de ce fichu virus. C’était cette constatation qui l’avait fait mettre de l’avant lors d’une rencontre avec Seth & les autres lieutenants qu’il était plus que temps de mettre de l’avant ce plan auquel ils réfléchissaient depuis longtemps et de prendre d’assaut le temple. Ils ne seraient certainement pas si difficiles à soumettre vu leur nombre et le fait qu’ils ne devaient pas être excellents pour se défendre et ils avaient des possibilités de cultures si riches qu’ils devaient être déjà prêt lorsque le printemps arriverait. Vicky ne pouvait savoir si ces mots les avaient convaincus ou s’il s’agissait plutôt d’une coïncidence ou si elle avait simplement été la première à dire tout haut ce qu’ils pensaient déjà tous, mais l’important était le résultat qui en était découlé. Le temple leur appartenait maintenant.

La blonde était demeurée relativement silencieuse le long du trajet vers l’extérieur. Poussant la porte, elle avait laissée Esther sortir la première puis s’était mise à marcher à sa suite.

« Si tu as froid, fais-le moi savoir. Hors de question que ton malaise revienne, d’accord ? »

L’une de ses mains reste toujours près de la poignée de son Katana, Victoria avançait en direction de l’Okanagan Golf Club où elle avait toujours adoré se rendre, même avant que l’infection ne viennent tout bousculer. Avançant avec sa soeur, tout semblait parfaitement calme autour d’elles.

« Tu as appris les dernières nouvelles ? »




_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Esther M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
There's nothing i wouldn't do Ft Esther 1546349665-esther

Ancien métier : PDG des entrerprises Cohle
Occupation : Elle aide à la gestion des vivres et tient l’inventaire de l'armement du groupe
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna

There's nothing i wouldn't do Ft Esther BZxXUgL

Messages : 618
Inscription : 12/02/2017
Crédits : PresleyCash, et gif pivoine boréale
Célébrité : Elisabeth Olsen

There's nothing i wouldn't do Ft Esther X0TurS612 / 5012 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther BR2xH0t

There's nothing i wouldn't do Ft Esther DQEbQJ227 / 5027 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther GxoDpmC

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Hu1erU77 / 507 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Empty
27.02.19 14:46
There's nothing I wouldn't do
Les soeurs Cohle forever




Esther avait l'impression d'avoir vécu un véritable cauchemars dont elle se réveillait à peine. Tout avait débuté avec cette terrifiante grippe qui avait fait de nombreuses victimes mais ce dont elle se souvenait surtout c'était de cette horrible quarantaine dans laquelle tous les malades avaient été consigné. Le plus angoissant n'était pas de savoir que tous ceux qui étaient souffrants avaient été confinés dans cet espace clos afin de ne pas contaminer les personnes saines qui étaient miraculeusement parvenues à échapper à son emprise, comme cela avait été le cas pour Leela et Alec, et à dire vrai, Esther estimait même que c'était la chose la plus sensée à faire. Ce qui l'angoissait, c'était plutôt l'homme qui gérait tout ça, un homme qui transgressait ses propres directives puisque lui-même souffrant n'avait pas jugé utile de s'enfermer avec ceux qu'il avait condamné car c'était bien de cela qu'il s'agissait. Esther savait très bien pour quelle raison Seth n'avait pas daigné rejoindre ceux qui étaient malades, d'une part, parce que le Leader des Protectors aurait eut bien trop peur que des personnes censées en profitent pour prendre le pouvoir et renverser son joug tyrannique, mais aussi parce qu'il ne comptait pas les sauver, c'était du moins ce qu'elle redoutait. Nul ne savait ce dont il s'agissait mais ce qui était évident c'est que s'ils ne trouvaient pas très vite une solution à ce mal impitoyable, il y aurait des morts. Qui plus est, les médicaments étaient désormais devenus une denrée rare et à moins d'un miracle, il n'y en n'aurait jamais assez pour soigner tout le monde. Si les circonstances avaient été les mêmes mais géré par un homme comme Alec, Esther n'aurait eu aucune inquiétude car elle savait qu'il aurait tout fait pour les secourir mais Seth lui... lui n'aurait pas hésité une seule seconde à éliminer le problème.

Esther se souvenait de bien peu de chose entre le moment où elle avait été contrainte de rejoindre le groupe qui se trouvait en quarantaine et celui où elle avait ouvert les yeux dans ce qui était désormais sa chambre. Que s'était-il passé entre temps, elle aurait bien été incapable de le dire, tout ce qu'elle savait c'est qu'elle avait la sensation de s'éveiller dans long et terrible cauchemars. Heureusement, sa soeur s'était chargée de combler les trous. Elle qui était persuadée qu'il s'agissait d'un microbe avait eut la surprise de découvrir qu'il ne s'agissait rien d'autre que d'un empoisonnement de l'eau, pas une seule minute cette idée ne l'avait effleuré et si désormais la cause du problème avait été identifié il restait à savoir comment Seth comptait le régler. D'où venait cet empoisonnement ? A quoi était-il dû ? Comment allaient-ils faire lorsque les beaux jours seraient revenus et que la neige aurait disparu ?

Cela faisait quelques jours à présent qu'Esther se reposait et recouvrait ses forces. Si les premiers jours elle s'était sentie très affaiblit et avait beaucoup dormi, ces trois derniers jours elle se sentait bien mieux, assez en tout cas pour lire un peu. Elle était justement plongée dans la lecture du clown démoniaque de Stephen King lorsque trois petits coup à la porte de sa chambre se mirent à résonner et la firent faire faire un bond sur son lit. Levant les yeux en direction du plafond en signe d'agacement pour sa propre bêtise de s'effrayer pour si peu de chose, elle reposa le livre sur sa couverture et s'en alla ouvrir la porte. Il était un peu trop tôt pour qu'il s'agisse d'Alec, alors se pourrait-il qu'il s'agisse de Benedict venu prendre de ses nouvelles tel le gentleman qu'il était ? A moins que ce ne fut Leela ou encore le jeune Winter ? Plusieurs noms vint à son esprit lorsque le visage souriant de sa soeur mit fin à ce suspense et l'incita à sourire tout autant. Voir Victoria était toujours pour Esther une véritable source de bonheur, mais avec ce sourire-là, cela comblait largement ses attentes et elle se demandait qu'elle pouvait être la cause de la naissance de ce sourire sincère qui s'était fait bien trop rare depuis cette dernière année

Sans attendre, comme toujours avec Vic, la jeune femme donna ses directives l'incitant à s'emparer de son manteau, ce dont ne se fit pas prier la jeune blonde. Sortir lui ferait le plus grand bien et en compagnie de sa soeur ce serait d'autant plus agréable. Depuis ce que certains appelaient « la fin du monde » ou « un juste retour des choses pour la nature », Esther avait renoncé à ses longues balades en forêts ne quittant qu'en de rares occasions l'enceinte protectrice de l'aéroport qui était probablement à la fois l'endroit qu'elle détestait le plus au monde mais où paradoxalement elle se sentait le plus en sécurité. Enrobée dans un épais manteau, bras dessus bras dessous, les soeurs Cohle traversèrent le hall d'un même pas alors que Victoria faisait remarquer à quel point elle paraissait aller mieux

- Oui je me sens beaucoup mieux,
confirma-t-elle, j'ai même recommencé à lire un peu, et non, je n'ai pas attaqué Crichton pour la 100ème fois. Je me suis juste fais une petite dose de frayeur à la Pennywise. Mais je t'avoue que prendre l'air frais ne pourra me faire que du bien, tu as eut une excellente idée, merci. Je t'aime tu sais ça, fit-elle en posant sa tête sur son épaule le temps d'une courte étreinte

Victoria était restée relativement silencieuse jusqu'à ce qu'elles atteignent la sortie du bâtiment principale mais Esther ne s'en formalisa pas, elle savait que sa soeur restait très discrète surtout en présence de potentielles oreilles indiscrètes. Laisser entrevoir un visage humain à toutes ces personnes était une chose à laquelle Victoria se refusait. C'était un peu comme laisser entrevoir une partie d'elle qu'elle refusait de dévoiler à quiconque, de crainte que l'on puisse s'en servir contre elle, ou qu'elle paraisse moins redoutable, du moins, c'était ce qu'Esther supposait.
Roulant des yeux mais un grand sourire amusé aux lèvres Esther sorti en écoutant les recommandations de sa soeur

- Oui maman, fit-elle avant d'enrouler son bras autour du sien bien consciente de la frayeur qu'elle avait du lui causer ces derniers jours. Je ne suis pas en sucre Vicky, je vais beaucoup mieux, mais je te promet que si ça ne va pas je te le dirais. Profitons de cet air frais toutes les deux....

Avançant tranquillement en direction de l’Okanagan Golf Club dont leur père était un fervent adepte, Esther se laissa envahir par d'agréables souvenirs lorsque la voix de sa soeur rompit le paisible silence. Relevant un regard intrigué en direction de son ainé, Esther se demanda à quoi elle pouvait faire référence.

- Je ne sais pas, de quoi s'agit-il ? Seth a déménager en Sibérie ?


On pouvait toujours rêver et si Esther se doutait que Victoria ne serait pas amusée par sa boutade, elle ça la faisait rire

- A en juger par ta tête je fais fausse route. Racontes-moi tout qu'est-ce que j'ai raté ?





Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

There's nothing i wouldn't do Ft Esther X0TurS621 / 5021 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther BR2xH0t

There's nothing i wouldn't do Ft Esther DQEbQJ231 / 5031 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther GxoDpmC

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Hu1erU717 / 5017 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Empty
16.03.19 17:49
 
There's nothing i wouldn't do
   Cohle sisters


Elle s’était inquiétée, bien plus qu’elle ne l’avait laissé paraître, de voir sa soeur dans un tel état. Elle était ce qu’elle avait de plus précieuse en ce monde et s’il avait fallu qu’on la lui arrache, Vicky doutait qu’elle serait parvenu à trouver le courage et l’envie de continuer à vivre. Pendant ce temps, contrairement à ses habitudes, elle n’était pas restée derrière les murs de l’aéroport à simplement se concentrer sur les tâches et son rôle auprès de Seth. Elle était sortie, souvent, mais pas uniquement parce qu’elle était l’une des rares ayant une santé le permettant. Elle l’avait fait pour être certaine de pouvoir trouver un moyen de permettre à Esther de retrouver sa santé, de passer au travers de tout ça. Face à l’échec qu’elle avait dû affronter fois après fois avant qu’enfin ils ne découvrent qu’une infection de l’eau était à l’origine, Victoria avait choisi de mettre de l’avant cette idée qu’ils carressaient tous depuis trop longtemps afin que cela ne se reproduise plus. Elle ne savait pas si Esther avait appris tout ce qui s’était passé, mais elle en doutait, sans quoi la jolie blonde lui aurait déjà très certainement posé la moindre question. Il vallait mieux qu’elle l'apprenne par elle, même si elle redoutait la réaction que cela allait provoquer chez elle.

Le « Oui maman » d’Esther à son égard lui avait valu l’un de ses regards noirs qu’elle distribue à volonté depuis l’apocalypse. Elle a beau savoir qu’elle est forte et croire qu’elle s’est presque entièrement remise, elle ne peut taire cette inquiétude en elle. Posant sa main disponible contre ce bras qu’elle avait enroulée autour du sien, Vicky passait ses doigts doucement contre le tissus de son manteau puis laissait sa main retomber le long d’elle-même.

« Oui, ça fait longtemps. »

Elle sera peut-être moin ravie face à ce qui va suivre, mais Victoria est bien décidée à ne pas tarder avant d’en venir aux choses sérieuses. Enfin, plutôt d’essayer d’en venir aux choses sérieuses puisqu’Esther ne ratait pas l’occasion de lui faire rappeler cette aversion tenance qu’elle éprouvait envers Seth. Soupirant légèrement, ne pouvant pas comprendre pourquoi Esther n’arrivait pas à voir à quel point cet homme si particulier était modelé pour ce monde et qu’auprès de lui, elles étaient en sécurité. Vicky était tentée de le défendre une millième fois, mais pour la première fois, elle craignait qu’un tel agissement de sa part n'entraîne d’autres questions.

« On vient d’augmenter considérablement nos ressources. Tout ce qui appartient au temple d’Ezekiel est à nous maintenant. »

Elle aurait pu faire dans la dentelle, essayer de dépeindre la chose de la manière la plus douce et la plus positive possible, mais ça ne faisait plus partie des choses qu’elle maîtrisait. Arrivée au golf, deux infectés attirèrent son attention. Continuant d’avancer comme si rien n’était, Vicky sortait son katana une fois près d’eux et les libérait de cette infection. Prenant la direction de ce petit banc où elle se rendait toujours, Vicky s’y installa et laissa à sa soeur le choix de la rejoindre.

« S’il te plait, n’ait pas pitié pour cette bande d’idiots, on leur rend service en faisant ça. »
La blonde n’avait jamais pu comprendre comment on pouvait si aveuglément appartenir à une secte. « Et avant que tu mettes toute la faute sur Seth, sache que c’est moi qui ait fait en sorte que cette idée se retrouve en tête de liste. Il le fallait et tu le sais très bien. »

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Esther M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
There's nothing i wouldn't do Ft Esther 1546349665-esther

Ancien métier : PDG des entrerprises Cohle
Occupation : Elle aide à la gestion des vivres et tient l’inventaire de l'armement du groupe
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna

There's nothing i wouldn't do Ft Esther BZxXUgL

Messages : 618
Inscription : 12/02/2017
Crédits : PresleyCash, et gif pivoine boréale
Célébrité : Elisabeth Olsen

There's nothing i wouldn't do Ft Esther X0TurS612 / 5012 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther BR2xH0t

There's nothing i wouldn't do Ft Esther DQEbQJ227 / 5027 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther GxoDpmC

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Hu1erU77 / 507 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Empty
25.03.19 14:41
There's nothing I wouldn't do
Les soeurs Cohle forever




Pendant très longtemps, Esther avait refusé de sortir, de ne mettre ne serait-ce qu'un pied dehors, comme si rester enfermée à l'intérieur de l'aéroport lui permettait de faire abstraction de ce qui se passait en-dehors de ces murs, comme si ne pas voir les infectés c'était un peu comme nier leur existence. Mais personne n'était né pour rester enfermé d'autant plus lorsque l'atmosphère était aussi aussi lourde et anxiogène qu'il ne l'était au sein de l'aéroport, alors Esther avait fini par prendre sur elle. Elle avait beau savoir que l'enceinte de l'aéroport était protégée et qu'elle ne risquait pas de se faire attaquer par des virulents, il n'en demeurait pas moins que le spectacle affligeant de ceux que Seth exhibaient aux grilles de l'aéroport était une vision e qui l'a rendait malade et auquel, elle en était certaine, elle ne pourrait jamais s'habituer, elle en était convaincue...
Tous ces infectés étaient des personnes comme elle avant de devenir ces... choses. Il aurait tout aussi bien pu s'agir d'un ami, d'un membre de sa famille, d'un voisin, d'une connaissance.... personne ne méritait de finir ainsi exposé comme des bêtes de foire aux grilles d'un aéroport. Victoria prétendait que ce spectacle affligeant était nécessaire pour dissuader toute personne mal attentionnée de venir les attaquer, mais pour Esther ce spectacle rebutant était porteur d'un tout autre message : il servait uniquement à montrer la suprématie de Seth et la menace de ce qui pourrait arriver à quiconque souhaiterait se rebeller contre lui

Victoria savait très bien ce qu'elle pensait de ce spectacle affligeant et si elles n'étaient pas d'accord sur leur utilité, ni même en général sur les décisions de Seth, il n'en demeurait pas moins que sa soeur, malgré les apparences, restait à l'écoute et avait la délicatesse de lui épargner un spectacle qu'elle avait en horreur. C'est ainsi qu'elles quittèrent ensemble le domaine des Protectors pour un lieu plus personnel et chargé de tendres souvenirs, l’Okanagan Golf Club.
Bien sur, qui dit extérieur dit virulents, l'un n'allant désormais plus sans l'autre et si Esther les craignait toujours autant, la silhouette de sa soeur qui s'était placée entre elle et les deux virulents qui venait d'arriver avait quelque chose d'impressionnant. Cette silhouette fière, armée d'un katana dont elle ne pouvait voir que le dos, cherchait à la protéger une fois de plus. Son coeur se serra à la seule idée de tout ce à quoi Vicky avait û renoncer pour devenir plus forte, pour la protéger et ne plus être la spectatrice impuissante de virulents prenant la vie d'une personne qu'elle aimait... elle avait déjà tant perdu... personne ne méritait de vivre ce qu'elle avait connu

Sans un mot, elle regarda sa soeur abattre sa lame tranchante sur les deux cadavres qui s'effondrèrent sur le sol dans une marre de sang avant de prendre place sur le banc, comme si rien n'avait interrompu leur petite balade et qu'il était tout simplement venu l'heure de s'assoir pour discuter et prendre un peu de repos.... comme si tout ceci était normal et en un sens ça l'était puisque c'était devenu leur quotidien mais la jeune femme se demandait si elle parviendrait à s'y habituer elle aussi un jour
Esther n'avait rien répondu à sa soeur lorsque cette dernière lui avait apprit que le Temple d'Ezekiel se trouvait désormais sous leur joug. Qu'aurait-elle pu y répondre de toute manière ? Victoria savait très bien qu'elle désapprouverait mais son opinion n'avait que peu d'importance. Pourtant l'espace d'un instant, elle s'était imaginée une toute autre nouvelle. En l'entendant lui annoncer qu'ils allaient augmenter considérablement leurs ressources, Esther avait naïvement eu l'espoir que Benedict et Clara étaient parvenus à une solution pour rendre leurs cultures viables, mais l'illusion avait à peine germé dans son esprit qu'il avait été aussitôt détruit. Etait-elle donc si stupide pour penser ne serait-ce qu'un seul instant que les Protectors pouvaient agir autrement pour obtenir de nouvelles ressources qu'en volant et en pillant ? Bien sur qu'elle l'était. Et dans le fond elle ne valait guère mieux puisque même si elle désapprouvait leurs méthodes, elle aussi en bénéficiait. Les bras croisés devant sa poitrine tant pour se prémunir du froid que parce qu'elle était contrariée, elle préféra ne pas rejoindre sa soeur dans l'immédiat et rester encore un peu debout, face à elle. Si elle tiqua en entendant sa soeur traiter les adeptes du Temple, d'idiots, la suite la laissa quelque peu abasourdit

- Ah bon ? Et en quoi piller et voler leur récolte c'est leur rendre service ? Il va falloir que tu m'explique parce que je crois que j'ai raté un truc

Esther connaissait parfaitement l'existence de cette secte puisqu'elle avait fait couvrir un sujet sur ces derniers. Pénétrer dans ce sanctuaire jalousement préservé par le révérend Blumhard n'était pas chose aisé mais elle avait pu compter sur l'aide d'une ancienne amie d'enfance dont les parents étaient partis s'installer là-bas, et qui était elle aussi toute dévouée à cette secte. Esther n'avait pas une très haute opinion de ces doctrines qui abusaient de la vulnérabilités de ces personnes. Ces sectes, et le Temple d'Ezekiel ne faisait pas exception à la règle, étouffait leur liberté individuelle tout en manipulant mentalement leurs disciples afin de développer leur emprises sur eux et de mieux les contrôler. Evidemment, le papier qu'elle en avait tiré n'était pas vraiment ce qu'en attendait son ancienne amie qui récusa chacun des points qui avait été soulevé dans l'article mais qui la mettait face à une vérité qu'elle n'était pas prête à accepter et qu'elle refusait de voir. Comment une fille aussi intelligente pouvait-elle ne pas parvenir à comprendre qu'elle s'était embrigadée dans une véritable secte ? Esther l'ignorait et elle doutait parvenir à comprendre un jour cet état d'esprit. Toutefois, malgré son statut de secte, elle ne pouvait nier que le Temple d'Ezekiel ne semblait pas être particulièrement dangereuse pour ses fidèles. Ces adeptes ne faisaient de mal à personnes, ils vivaient de manière simple en reclus, loin de la société moderne, leur vie étant réglé par les prières, les travaux de la ferme, l'agriculture et leur vie familiale. Ils étaient probablement ceux dont la manière de vivre avait été le moins affecté par l'arrivée des virulents... mais ça c'était avant l'arrivée de Seth et ses hommes. Un sourire légèrement amusé se dessina néanmoins sur son visage en entendant sa soeur porter l'entière responsabilité de cet acte sur ses épaules. La rejoignant sur le banc elle lui prit alors ses mains pour les envelopper avec affection dans les siennes.

- Et tu crois que sous prétexte que tu es ma soeur et que je t'aime, ce sera moins grave si tu en portes la responsabilité que si s'était une décision de Seth ? Si tu es vraiment à l'origine de tout ça j'en serais extrêmement déçue parce que ce n'est pas toi, et non, je n'approuverais pas pour autant. Je regrette mais je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'on était obligé de faire ça. Rien ne nous y forçait, c'est un choix que vous avez fait, toi et Seth. C'est dur pour tout le monde mais je ne pense pas qu'exploiter les autres soit une solution, il existe d'autres manière de créer des liens. Un jour ça se retournera contre nous parce qu'il arrivera à un moment donné ou Seth trouvera plus fort que lui sur son chemin et là, on devra s'attendre à un sévère retour de bâton.

C'est ce qu'on appelait le Karma, et tôt ou tard Seth devrait assumer les conséquences de ses actes. Ce qui l'inquiétait dans tout ça, ce n'était pas tant ce qui arriverait à cet homme assoiffé de pouvoir mais plutot à sa soeur ainsi qu'à toutes les personnes qui vivaient ici à l'aéroport, non pas par choix mais parce que c'était ça ou mourir. Pourquoi ferait-on la différence après tout, ils étaient tous complices que ce soit directement ou indirectement.

Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

There's nothing i wouldn't do Ft Esther X0TurS621 / 5021 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther BR2xH0t

There's nothing i wouldn't do Ft Esther DQEbQJ231 / 5031 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther GxoDpmC

There's nothing i wouldn't do Ft Esther Hu1erU717 / 5017 / 50There's nothing i wouldn't do Ft Esther LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
There's nothing i wouldn't do Ft Esther Empty
16.09.19 11:39
There's nothing i wouldn't do
   
Cohle sisters

Vicky avait secoué la tête, légèrement, en voyant que sa soeur réagissait exactement comme elle l’avait prévu. Douce Esther… Elle voyait encore le monde comme il l’était autrefois, mais cette vie n’avait rien à voir avec la précédente. Désormais, ils ne vivent plus. Ils survivent.

« Pillage ? Ne dramatise pas tout ainsi. Nous leur permettons d’être en sécurité désormais et de les libérer de l’emprise de ce prétendu révérend qui leur manipule l’esprit. Alors pour tout ça… de partager avec nous les fruits de leur terre, ce n’est pas cher payé. »

Prenant place pour le banc, Victoria regardait sa soeur venir l’y rejoindre. La voir prendre ses mains dans les siennes ne lui annonçait rien de bon et rapidement, elle avait compris qu’elle avait eu raison d’avoir cette impression. Est-ce qu’elle y croyait ? Pas vraiment, elle était convaincue qu’Esther ne voyait pas le monde comme il l’était désormais et qu’elle ne pourrait pas comprendre, du moins pas pour le moment. Elle ne voulait pas son approbation, elle était satisfaite d’avoir remis cette idée de l’avant et était certaine des biens fait pour eux d’une telle action. La cadette avait toutefois raison sur un point, il était vrai que le mot obligé ne s’appliquait pas totalement à la situation, mais c’était néanmoins la bonne chose à faire aux yeux de l'aînée.

« La confiance n’existe plus dans ce monde Esther. Il n’y a que toi et moi. Il y a bien des choses que des gens peuvent faire pour survivre, et je refuse d’être une victime. On se doit de frapper les premiers Esther. Et on ne fait rien de mal. Tu sembles voir ça comme de l’esclavagisme alors qu’en fait, il retire aussi quelque chose… Il faut nous voir comme les chefs de cette entreprise. »

Un parallèle avec sa vie d’avant, qu’elle n’allait certainement pas apprécier, mais Victoria voulait que sa précieuse soeur comprenne sa vision des choses.

« Et si un jour nous croisons la route de gens dangereux… on avisera en conséquence. N’oublie jamais qu’il n’y a que toi et moi petite soeur. »


Vcky n’arrivait pas à envisager un futur où elle se retournait contre les protecteurs. Elle savait qu’elle ne ferait jamais la moindre action pour les trahir ou leur apporter des problèmes, mais il était hors de question qu’elle coule avec le bateau si cela venait à arriver. La sécurité et la santé d’Esther demeurerait à jamais sa principale préoccupation, mais elle doutait sincèrement que quiconque ne puisse avec une emprise sur Seth. Cet homme avait absolument tout ce qu’il fallait pour survivre.


Fin :l: :ll:

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


There's nothing i wouldn't do Ft Esther Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
There's nothing i wouldn't do Ft Esther
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna-
Sauter vers: