AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €


 

 Don't put the blame on me.



Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Don't put the blame on me. X0TurS60 / 500 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ20 / 500 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU70 / 500 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
09.02.19 16:28
C’est comme s’il refusait de faire un pas de plus dans cette direction. Pas même en voiture, non, Tobias, il préfère s’arrêter là et attendre qu’ils fassent leurs affaires au Temple. Impossible pour lui d’entrer sur ces terres dites saintes, aujourd’hui. En fait, même s’il crachait sur toutes religions avant l’apocalypse, on peut dire que maintenant il a peur du regard de dieu. Quel autre endroit à Kelowna serait le plus propice à lui foutre cette peur au ventre ? Au Temple d’Ezekiel, les yeux de dieu auraient plus de facilité à se poser directement sur lui pour voir et lire tous les péchés qu’il a fait depuis son arrivée auprès de Seth. S’il avait toujours été quelqu’un de passablement bon, aujourd’hui, il sait être l’un des êtres les plus abjectes qu’on puisse trouver dans ce nouveau monde.

“ - On s’ra là dans deux heures.” Clame un de ses équipiers, en faisant ronronner le moteur de la deuxième voiture. “ On fait l’plein, et on revient. Garde l’oeil ouvert Whitemort, on garde contact à la radio. ”

Alors, ils s’en vont tous en laissant derrière Tobias, et un véhicule dans lequel il se trouve. Aujourd’hui il préfère rester seul que mal accompagné, c’est ce qu’il préfère se dire. Mais les choses sont bien différentes, en réalité. Prendre ce camp dans l’espoir de faire tomber Highgate, c’est le plan de trop qui lui donne envie de vomir. Il ne sait plus vraiment où s’asseoir, les choses étaient plus facile lorsqu’il faisait son petit business de son côté. Aujourd’hui, Tobias a le cul plus que jamais posé entre deux sièges. Voir tomber cette seconde communauté n’est pas du tout son but, mais il ne sait pas quoi faire. Ne peut rien faire, en réalité. Il ne se mettra pas en danger pour l’instant. En fait, il ne se pense pas capable de trahir réellement les siens pour laisser vivre Tennessee. Parce que pour l’instant, même s’il n’est pas capable de mettre le mot “amour” sûr ce qu’il ressent, c’est tout ce qu’il veut. Qu’elle reste en vie, coûte que coûte. Il ne veut pas penser aux autres. Ni à Cathleen, ni à Noah, ou à tous les autres qu’il a pu croiser de cet endroit.

Il fait froid, surtout au milieu de ces champs qui mienne au Temple. Le vent qui s’y engouffre est cent fois pire que celui qu’il connait dans le centre ville. Tobias a eu la bonne idée ce matin là d’enfiler le sweat à capuche noir de Tennessee, comme si c’était quelque chose à quoi il pouvait, devait, se raccrocher. Il ne l’avait pas enfilé avant de partir pour penser à elle, ou quoi que ce soit. Seulement parce qu’il s’était dit qu’il lui avait tenu chaud jusqu’à retourner à l’aéroport avec l’épaule en vrac, il devrait faire l’affaire pour cette mission débile. Mais s’il creuse un peu, Tobias, il va dire que ça le rassure un peu de porter ça sur lui. C’est une façon de se sentir en vie, humain, comme il peut l’être un peu plus avec elle.

Les mains posées sur le volant, comme son front d’ailleurs, on ne peut pas dire que Tobias fait bien attention à ce qui l’entoure. C’est à ne plus savoir s’il se sent si sur de lui, ou s’il est complètement à côté de ses pompes, mais il n’imagine pas que quelqu’un d’autre puisse faire le trajet jusqu'à ce foutu Temple. A ce qu’il en a entendu à l’aéroport, c’est juste un groupe de religieux qui a presque était épargné par la fin du monde. Des gens faibles aux yeux de Tobias, il les déteste peut-être même à cause d’une mince partie de jalousie. Pourquoi eux ont-ils eu la chance d’être épargnés par tous ces changements que l’apocalypse a fait, chez tous ceux qui l’ont vécu de A à Z ?

La radio dans la voiture lui permet de parler avec les autres, s’il en a besoin. Il ne peut pas joindre directement Seth à l’aéroport, les fréquences ne sont pas assez puissantes pour aller jusqu’à là-bas. Mais Tobias il ne compte pas appeler qui que ce soit. Tout seul, à cet endroit précis, il ne risque pas de causer de merde qui pourrait encore menacer le faible équilibre qui lui reste chez les protecteurs. Il se sait branlant, et se trouver précisément là l’empêche d’être directement concerné par Highgate. Au final, ce Temple n’est-il pas une bonne cachette ? Pas vraiment, car même s’il ne s’attend jamais réellement au destin qu’il suit, elles sont toujours plus étonnantes les unes que les autres. Qui aurait pensé que Noah serait la prochaine sûr sa route, et certainement la plus étrange de toute.
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. Tumblr_pp91qrkv4s1y6qahmo1_250

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Don't put the blame on me. 1524418088-final

Messages : 1034
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Don't put the blame on me. X0TurS626 / 5026 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ228 / 5028 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU721 / 5021 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
04.03.19 11:10

Don’t put the blame on me

Il fait froid. C’est la première chose que je me suis dit en sortant de Highgate ce matin, bien décidé à faire la plus grande connerie de ma vie. Mon sac à dos sur les épaules, je resserre ma veste contre moi, fourre mes mains dans mes poches et accélère le pas. Cette connerie ? Et bien c’est simplement d’avoir pris le chemin du Temple. Abby n’approuverait pas, Théo n’approuverait pas, même Line n’approuverait pas. Parce que je suis assez con pour prendre la décision de sortir seul vers ce lieu rempli de Protectors. Assez con, bien trop con. Seulement, dans ma tête, tout est clair. Line ne peut plus rester là-bas. Elle est en danger avec cette bande d’imbéciles, avec leur soif de vengeance et de destruction. S’ils sont capables d’attaquer Highgate en pleine ville en sachant la puissance du nombre que représente la communauté, que sont-ils capables de faire à une bande de religieux sans défense ? Et line. Je m’en voudrais à jamais s’il lui arrivait le moindre truc, que j’y puisse quelque chose ou non.

C’est donc armé d’une motivation déplacée, de mon poignard et de mon pistolet que j’ai mis les pieds hors de Highgate, bien décidé à délivrer Line de cette prison autrefois dorée mais aujourd’hui souillée par la bande de l’aéroport. Je le sais que je me mets en danger, que la moindre rencontre avec l’un d’eux suffirait à me faire tuer, mais ça ne m’arrête pas pour autant.  Line me fait avancer. La revoir n’a fait qu’augmenter mon envie de partager mon quotidien avec elle. Tous ces sentiments qui s’étaient estomper depuis son départ son revenus. Elle me manque et je m’inquiète beaucoup trop pour elle pour que je n’y fasse rien.

Le chemin est long, beaucoup plus long que dans mon souvenir. Est-ce l’appréhension, la peur ou l’envie de la revoir qui me fait cet effet ? Je ne sais pas, mais je continue d’avancer, sans oser penser à ce que ma sœur dira. Au loin, j’aperçois les débuts de bâtiments du Temple et mon cœur s’accélère. Je n’ai même pas réfléchi à la manière dont j’allais le faire. Je ne sais pas comment le lieu est gardé depuis que nous sommes venus avec Charlie, s’ils sont beaucoup de l’aéroport, si Line s’y trouve. Je ne sais rien et comme un con, je me lance sans réfléchir.

Tout se rapproche, j’ai un moment de doute et m’arrête. Qu’est-ce que je fais bordel. Je mets ma vie en danger, j’aurais pu demander à d’autres de m’accompagner. Mais j’entends des éclats de voix, me demande s’il s’agit de Line, et mes pieds se remettent en route. Je suis simplement guidé par mon cœur et beaucoup trop savent que je ne peux pas me laisser guider ainsi.

Je soupire un coup et me baisse un peu en avant en arrivant plus proche. Les champs sont bas, il est donc facile de repérer un homme. Surtout que je vois cette voiture au milieu du champ. D’après les récits de Line, les membres du Temple n’ont pas de voiture, ils ne connaissent pas ça. Est-ce un Protector ? Doucement, je m’approche de la voiture, aperçois une silhouette au volant. Je sors discrètement mon couteau et fais le tour de la voiture afin de me retrouver côté conducteur. S’il est attentif, il m’a déjà vu et c’est pourquoi mon cœur se serre.

En arrivant proche de la portière, je jette un œil au rétroviseur et c’est là que je croise son regard. Ce foutu regard de merde. Tobias. Il vit. La haine prend place dans mon corps et je me redresse, ouvre la portière et lui agrippe le bras pour tenter de le sortir. J’aurais dû rester à Highgate, je suis vraiment trop con.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Don't put the blame on me. X0TurS60 / 500 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ20 / 500 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU70 / 500 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
10.03.19 14:14
Sa tête toujours posée sûr le volant, Tobias, il n’a pas vu Noah faire le tour de la voiture en tenant son poignard dans la main. Il ne l’a pas entendu non plus parce qu’il était trop concentré sur ses pensées, sur tout ce qui s’est passé depuis un an. Alors, il n’est pas nécessaire de décrire la surprise qui l’a envahie lorsqu’il entend la portière s’ouvrir. S’il avait d’abord eu peur de se faire bouffer par un virulent qu’il n’avait pas vu venir, c’est une peur toute autre qui surgit lorsqu’il réagit au fait qu’un mort n’aurait pas agit pareil. Mais Tobias, il a tout juste le temps de se redresser, de tenter d’attraper son arme sûr le siège passager, avant qu’une main ferme vienne agripper son bras. Par la force que l’autre met, Tobias n’a pas d’autre choix que d’être sorti de force de la voiture. Par la force que les deux hommes mettent pour tenir l’autre, ou pour tenter de s’échapper, ils se retrouvent tous les deux à tomber à terre. Noah au dessus, ayant le dessus grâce à la surprise qu’il a provoqué. Tobias, en dessous, le dos contre le sol. La force du choc a fait chavirer sa vue quelques secondes, mais lorsqu’elle redevient nette, c’est le visage de Noah, énervé plus que jamais, qui se trouve au dessus du sien. Directement, le blond, il se met à froncer les sourcils.

Il a déjà envie de demander ce que Highgate foues-là. Il a envie d’hurler parce qu’il voulait continuer à rester loin de toute cette histoire. Hormi son rendez-vous avec Tennessee le 05 du mois, il n’avait pas eu de contact avec l’autre communauté depuis fin novembre, et autant dire que Tobias s’en sortait très bien. Ca rendait les choses plus faciles à gérer. Et même s’il se dit que la présence de Noah va rapporter de la merde aujourd’hui, il n’imagine pas que la plus grosse de toutes les catastrophes de sa vie après la mort de sa femme, se déroulera à la fin du mois. Les mains vides pour se défendre, la seule chose qu’il trouve à faire, c’est d’agripper la veste de Noah, et de le tirer de toutes ses forces vers lui. De l’autre côté il prépare sa tête à atterrir dans le visage de Noah, et à l’aide d’un puissant coup de tête, il parvient à frapper Noah et à l'écarter suffisamment de lui pour pouvoir se relever.

Aujourd’hui, encore, c’est lui qui met le premier coup dans cette histoire. Même si Noah n’a pas été tout à fait réglo non plus, il faut l’avouer. Enfin, Tobias se relève mais en vient rapidement une bagarre étrange entre les deux hommes. Encore, Noah qui essaye de le maintenir, et Tobias, qui tente de s’enfuir. Sans trop savoir comment il arrive à quitter l’attraction de Noah -en se coupant à l’épaule à cause de son putain de poignard, et se jette à l’intérieur de la voiture pour tenter de récupérer son arme. Il tombe au bon endroit de justesse, l’attrape, et se retourne à toutes vitesses pour pointer le canon de cette dernière en plein sûr la silhouette de Noah. Son pouls est rapide, sa respiration lourde, mais son esprit est complètement concentré sur l’ennemi. D’un mouvement de doigt il enlève la sécurité pour montrer qu’il n’hésitera pas une seule seconde à tirer si l’autre bouge.

“ - Putain, tu fais chier…” Souffle-t-il en lâchant son arme d’une main, pour venir frotter son nez en tentant de faire partir la douleur qu’il a à cause du coup de tête. Toujours à moitié dans la voiture, il repose son attention complète sûr le plus jeune. “ Qu’est-ce que tu branles ici, connard ?” D’un coup, Tobias se met à regarder dans tous les sens comme s’il avait peur que d’autres membres d’Highgate soient-là, mais il repose bien vite son regard sûr Noah. “ On a prit l’temple y a un baille déjà, t’as rien à foutre là.” Encore, il grimace pour faire bouger son nez. “ Si j’ai pas tirer, dis-toi que les autres hésiteront pas eux.” L'homme, il est toujours à moitié dans la voiture, dans une position pas vraiment confortable mais qui montre la rapidité avec laquelle tout c'est déroulé.

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. Tumblr_pp91qrkv4s1y6qahmo1_250

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Don't put the blame on me. 1524418088-final

Messages : 1034
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Don't put the blame on me. X0TurS626 / 5026 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ228 / 5028 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU721 / 5021 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
16.04.19 19:33

Don’t put the blame on me
J’arrive à tirer Tobias hors du véhicule et à le plaquer au sol, me retrouvant bien vite au-dessus de lui. J’ai la haine. Pas forcément contre lui, pas aujourd’hui en tout cas. Non, c’est juste qu’il représente les Protectors et donc tout ce qui retient Line éloignée de moi. Ça aurait pu être un autre connard du groupe, j’aurais réagi pareil. Même si avec Tobias, il y a en plus de l’histoire ancienne. La cellule, Highgate, Nessee. Mais ça, à la limite, j’aurais pu l’oublier. Moi aussi j’ai joué au con en ville avec lui. Moi aussi j’ai tiré sur lui. Il a autant de raison de me détester que moi. Mais aujourd’hui, c’est différent. Je hais son groupe plus que lui, de tout mon cœur. Et il a fallu que ça tombe sur lui.

C’est la haine qui me guide, la peur, le stress des dernières semaines et la culpabilité. Cette putain de culpabilité. Elle s’est décuplée en attrapant Tobias. Car je sais qu’en l’attaquant de cette manière, je lance quelque chose et que d’un coup, mon avenir est devenu incertain. Tobias est imprévisible, que ça aille dans un sens ou un autre, et par conséquent, je n’ai aucune idée de ce que je risque en m’en prenant à lui. Je le sais qu’il n’a pas un si mauvais fond. Pour que Nessee s’y soit attachée, c’est qu’il n’est pas le gros connard pour lequel il tente de passer. Mais en suis-je sûr ?

Mais alors que je me contente de le fixer durant les secondes de surprise de Tobias, je le sens agripper ma veste et me tirer vers lui Sa tête vient frapper la mienne et je me sens étourdi durant un instant. Un flash blanc apparait devant ma vue et putain j’ai mal. Ce con a tapé fort. Il s’échappe, mais je suis trop dans les vapes pour réagir. Il me faut de longues secondes pour retrouver mes esprits et c’est à ce moment que je me jette sur lui. Ce connard ne disparaîtra pas une seconde fois. Mais Tobias ne semble pas vouloir se battre, c’est comme s’il voulait fuir et je trouve ça étrange. Je réalise qu’il ne m’a pas vraiment attaqué, à aucun moment. Et je ne comprends pas. Après toutes les menaces qu’il m’a faites à Highgate, c’est tout ce que je reçois ? Mais encore une fois, guidé par la haine et la peur, je ne lâche pas. Je compte bien obtenir une réponse de sa part : où se trouve Line. Il tente de s’échapper, y parvient, mais pas sans une coupure de ma part. Putain. C’était pas fait exprès en plus.

Il se jette dans la voiture et tout se passe si vite. Je fais un mouvement pour l’attraper mais me retrouve bien vite face à son canon. Merde. J’avale difficilement ma salive et me stoppe net, fixant Tobias, puis son arme. Il parle et je ne sens pas la même agressivité qu’autrefois. C’est différent. Comme s’il regrettait tout ce qui nous arrive. Je fronce un instant les sourcils avant de replonger mon regard dans le sien. Peut-être que son coup m’a assez assommé pour que j’hallucine ? Mais je ne rêve pas et il continue d’ailleurs de parler. Je secoue la tête de désapprobation et m’approche d’un pas, puis deux jusqu’à avoir son pistolet planté sur mon front. « Bute-moi alors si j’ai rien à foutre là. Ou appelle tes potes. » Mon cœur bat à mille à l’heure. Je n’ai pas envie de mourir. Pas comme ça, pas avant d’avoir vu Line une dernière fois. Mais Tobias me provoque et ce côté noir de moi veut ressortir. Le danger. Line. La peur. Tout est mélangé dans ma tête en un gros bordel. Je n’arrive plus à penser correctement. « Depuis le temps que tu veux me voir enterré. Qu’est-ce qui t’en empêche, hein ? » La voix est agressive, les yeux sont noirs. Ce n’est pas moi. Les pulsions me guident et doucement, je ressens les frissons de la peur prendre possession de moi. Je me perds, très loin, trop loin. Et dans une grimace nouvelle, haineuse, je me remets à parler après avoir laissé le silence se propager durant un instant. « Ton groupe de merde… Vous avez tout foutu en l’air. » Je sens la pression de son arme contre mon front. Le froid du métal fait contraste avec ma peau brûlante. « Vous pouviez pas rester dans votre aéroport, hein ? Fallait venir faire chier jusqu’ici ? Emmerder ceux qui ont rien demandé ! » Je le hais, lui et son groupe de connard.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Don't put the blame on me. X0TurS60 / 500 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ20 / 500 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU70 / 500 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
18.04.19 8:49
Sa femme, elle avait une phrase fétish : un homme bien le reste que si on lui donne les moyens de le faire. C’est avec cette phrase qu’elle aurait décrit son mari. Si Tobias est censé représenter l’homme bien, il a le coeur bon et la tête bien placée pour faire quelque chose de bien avec ses mains s’il en a la possibilité. C’est dans cette supposition que tout ce joue. Il aurait pu être quelqu’un de meilleur s’il était parti avec Tennessee, ce jour-là, au milieu des villes. Parce qu’il se serait retrouvé à Highgate avant de tomber nez à nez avec Seth. Mais on connaît l’histoire qui suit, elle mène tout droit à cet instant précis. Là où le canon de son arme est appuyé avec force contre le front de Noah.

Tobias devrait faire ce que ce connard lui dit. Tirer, appeler ses potes. Ou l’inverse, pour que ce ne soit pas lui qui lui fasse péter la cervelle. Mais si Tobias tirait, il n’y a personne qui saurait d’où sa vient. Une balle bien placée entre les deux, et Noah ne se relèvera pas. Un corps caché ici, dans un buisson, ça n’attirera l’oeil de personne. Personne ne pourra se douter que Tobias est le responsable de cette disparition, à Highgate. Qu’est-ce qui t’en empêche, hein ? Le doigt de Tobias a glissé sur la détente, comme s’il s'apprêtait à tirer. Les mots de Noah sont trop tentant pour ne pas y penser. Dans ce cas précis, ça ne serait que de la vengeance, entre deux hommes grands et intelligents pour savoir ce qu’ils font. Il n’y aurait personne d’autre à blâmer d’eux, car ils sont les deux seuls responsable de la relation qui les unie. Ton groupe de merde… Vous avez tout foutu en l’air. C’est l’image de Tennessee qui aurait pu le faire changer d’avis, enlever son doigt de la détente. Pourtant, c’est ce qu’il a vu dans les yeux de Noah, ce qu’il voit dans ses propres yeux lorsque Tobias se regarde dans le miroir. Ce type est aussi paumé, en détresse qu’il l’est lui-même.

“ - T’aurais du être plus intelligent…” Voilà ce que réponds Tobias, sans enlever l’arme du front de Noah alors qu’il sentirait presque ses bras trembler à cause de l’adrénaline. “ Je vous ai prévenu, dans ta putain d’cellule. “ Ses yeux se plissent, parce qu’il n’a rien oublié de ce qu’il c’est passé là-bas. “ T’aurais du prendre ta gonzesse, ta soeur, ta mère, tes potes…” Tobias fait une légère pause sur ce dernier mot alors qu’il avait prononcé les autres au hasard sans signification précise. Mais par ses amis, il pense surtout à Tennessee. “ et te barrer d’ici tant qu’il était encore temps. “

Enlever son arme est une mauvaise idée, il le fait. Alors Tobias se contente de la lâcher d’une main et de pousser violemment Noah en arrière, pour l’obliger à reculer. Ce n’est qu’à ce moment-là que Whitemort la baisse, la rangerait presque s’il était sur que ce mec n’allait pas jouer au con encore une fois. Tobias, il soupire et sort légèrement de la voiture pour pouvoir être libre de ses mouvements. Il aurait du se taire par la même occasion.

“ - C’est trop tard, maintenant.” Et là, il repose ses yeux dans ceux de Noah, comme s’il savait d’avance qu’il atteignait un point de non retour. “ On va tous crever dans une guerre où personne va sortir gagnant. Pas même tes potes à la botte du bon dieu.”

Et pendant que Noah réagit à ces propos, avec virulence ou intelligence, c’est la radio à l’intérieur de la voiture qui va les sortir de leur prise de bec. Si au début ils n’ont pas du l’entendre parce qu’ils sont tous les deux trop cons pour faire attention à autre chose qu’à eux-même, ils vont bien vite entendre quelque chose qui va les faire quitter cet endroit.

“ - [...] à moins d’un kilomètre à l'ouest. Ils sont tout un groupe, putain !” Un sauveur cri, énervé, on ne comprend pas vraiment de quoi il parle. “ Ils sont une dizaines de cul béni ! Les enfoirés ! Faut que tu les arrêtes, Whitemort, bouge ton cul !” Il faut bouger, vite. “ Attends… y a des virulents qui arrivent aussi.”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. Tumblr_pp91qrkv4s1y6qahmo1_250

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Don't put the blame on me. 1524418088-final

Messages : 1034
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Don't put the blame on me. X0TurS626 / 5026 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ228 / 5028 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU721 / 5021 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
11.05.19 14:48

Don’t put the blame on me
Je sens toujours la pression de son arme sur mon front. Cette sensation froide, désagréable, mais tout aussi excitante qu’apeurante. L’obscur m’a toujours attiré pour une raison que je n’ai jamais pu expliquer. Et étrangement, alors que la peur envahi tout mon être, je ressens aussi au fond de moi cette vilaine sensation du passé. L’excitation du danger, l’exaltation de l’inconnu. Que va faire Tobias ? Va-t-il tirer ? Va-t-il mettre fin à mes jours ? Et mon regard planté dans le sien alors que je le défie de me buter. Il pourrait le faire. En quoi le monde serait-il différent pour lui ? Une tête de moins sur son passage, un connard de plus sur sa liste de cadavre.

Il me répond, me dit qu’il nous avait prévenu. Oh oui il nous avait prévenu. Et je l’avais écouté. J’avais eu peur, tellement peur pour Highgate mais surtout pour Abby. J’avais hésité à partir, à forcer ma sœur à partir quitte à ce qu’elle me déteste pour le reste de mes jours. Mais si s’en aller voulait dire lui donner l’occasion de me haïr plus longtemps, je l’aurais accepté. Au moins, nous serions en vie. Mais voilà, la réalité de la vie m’avait arrêté et finalement, j’étais resté. Pour que ça nous mène à cet instant précis. Ce moment où je me trouve encore face au canon de Tobias, un connard de l’équipe d’en face. Mon regard n’a pas changé, il est toujours aussi noir alors que le blond continue de parler. Il me parait moins con que lorsque nous nous sommes croisés en ville. Il a la même attitude que dans la cellule d’Highgate. Cette attitude réfléchie, intelligente. Celle du mec qui ne se jette pas inutilement dans la gueule du loup à la première occasion. Non, il est intelligent Tobias. Il sait que tout ce qu’il se passe en cet instant précis aura un impact sur le futur, que nos deux communautés ne seront plus jamais les mêmes que ce soit par une victoire ou pas une défaite.

Je le vois du coin de l’œil poser son doigt sur la détente et j’en sourirais presque. Montrera-t-il qu’il a des couilles, voudra-t-il juste montrer ce dont il est capable, ou même, jouera-t-il au mec intelligent et donc, ne prendra pas en compte mes reproches. Se conduire en adulte, ne pas laisser les pulsions prendre le dessus. Je ne sais pas quel âge il a, mais il a bien quelques années de plus. Et si je me souviens de ses paroles avec Nessee, il a une fille. C’est donc un mec qui a bien vécu, qui sait qu’el sont les enjeux de la vie. Il ne risquerait pas tout juste pour ma gueule. Il me le prouve d’ailleurs en me repoussant en arrière, baissant son arme. Je fais quelques pas à reculons avant de m’arrêter et de le fixer encore. Qu’est-ce que je dois faire ? J’aurais pu revenir à la charge, mais au fond de moi, je sais que ça ne sert à rien. Que même si je déteste ce mec, m’en prendre à lui ne changera rien. C’est Seth qu’il arrêter. C’est lui le cerveau, c’est lui le problème.

Mais Tobias reparle et la haine pointe à nouveau son nez, sans pour autant que je n’agisse vraiment. « Je t’ai écouté, tu crois quoi. Tu penses que j’ai pas eu peur pour ma vie ? Tu penses que je suis assez con pour pas reconnaître à quel point votre groupe est dangereux ? » J’aboie, je crache, car j’ai mal, j’ai peur, je suis paumé. « J’ai tenté d’expliquer à Nessee les enjeux de cette guerre qui arrivait. Mais j’sais pas ce que tu lui as foutu dans la tronche, mais elle est restée bornée. » Les autres raisons, ma sœur, la sécurité, tout ça, il n’a pas besoin de le savoir.

D’ailleurs, notre débat est coupé par le son de la radio dans la voiture. Je lâche le regard de Toby, fixe l’origine du son. Dans ma tête, il y a à nouveau ce déclic. Line. Si des virulents arrivent, elle sera en danger. Surtout si des Protectors sont là. Ils refuseront de les laisser partir. Je fixe donc Tobias un instant avant d’avoir la réaction la plus conne et de me mettre à courir dans la direction décrite. Je ne sais pas ce qui m’y attend, je devrais réfléchir à comment m’y prendre, au réel danger qui s’y trouvera. Mais non. Je cours, laissant Tobias derrière moi-même si bien vite, je l’entends me courir après. Putain. Je ne les laisserai pas avoir Line. Je ne laisserai pas non plus les virulents me la prendre. Seul mon cœur me guide, mais la raison, elle, s’est envolés depuis bien longtemps.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Don't put the blame on me. X0TurS60 / 500 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ20 / 500 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU70 / 500 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
16.05.19 13:28
Le nom de Tennessee qui sort des lèvres de Noah, ça l’énerve encore plus. Ces deux hommes ne se comprennent pas, et même si c’est la première fois qu’ils parlent réellement de quelque chose, ils semblent tous les deux être sur deux planètes différentes. Ce qui l’énerve encore plus, c’est cette façon de dire que Nessee, elle, n’a rien fait. Pourtant elle connaît les gens de l’aéroport pour en avoir croisé plus d’un, pour en avoir tué quelques uns. Elle s’est toujours défendue, mais est-ce qu’elle a commencé à se dire qu’ils ne risquent rien ? Pourtant, la guerre est sur le point d’être lancée.

Les premiers pions ont été déplacés.

Et tous les deux se mettent à courir dans la même direction. Sur le visage de Noah, Tobias a cru lire une fraction de seconde, la raison pour laquelle il se mettait à courir. Il a eu l’impression de lire à nouveau en lui comme si lui-même avait eu la même réaction. Noah semble se dépêcher pour arriver en premier, pour sauver quiconque pense-t-il être dans ce groupe de cul bénis qui tentent de s’échapper. Et si Tobias s’est mit à courir derrière lui, ce n’est pas pour la même raison. Est-ce qu’il court pour tenter de retenir Noah, ou tout simplement pour tenter de ramener les fuyards avant qu’ils ne se fassent bouffer par les morts qui arrivent ? Lui-même n’en a pas la moindre idée. Mais au fond, il court. Parce qu’il veut voir, parce qu’il veut être sur que rien n’arrive à l’autre connard. Pourquoi faire autant attention à lui ? Tout simplement parce que les yeux de Noah ont reflété la mort qu’il avait cherché à trouver en posant son front contre le canon de Tobias. Serait-il assez fou pour se faire prendre, dans une mission suicide ? Parce qu’il n’y a aucune chance qu’il reparte en vie si les autres protecteurs à l’intérieur du Temple d’Ezekiel remarquent sa présence.

Ils courent toujours, parce que un kilomètre, c’est long. C’est loin. Et à mesure qu’ils avancent, c’est les gens du Temple qui le font aussi. Mais les deux hommes vont plus vite, malgré que Tobias soit derrière Noah. Ca serait plus rapide de lui tirer une balle dans la jambe, pour qu’il arrête de courir comme un lapin. De faire le connard qui n’a pas la notion du danger. Qui n’a pas la notion de la vie, ou de la mort. Tobias ne sait même pas pourquoi ça l’inquiète tant, l’état d’esprit dans lequel il a vu Noah. Peut-être que lui aussi aimerait que quelqu’un puisse voir qu’il est en train de faire des conneries. Mais il n’y a personne pour l’arrêter, ou au contraire, pour l’aider. S’il ne peut pas être cette personne non plus pour Noah; Tobias peut en moins l’empêcher de se faire tirer à vue.

Ce n’est que parce que Noah a trébuché, que Whitemort est capable de le rattraper. Quelques arbres dont les racines sont sorties du sol ont empêché Highgate d’avancer, en laissant l’autre derrière rattraper son retard et poser sa main sur l’épaule de Noah pour le retourner et l’empêcher de repartir directement. Il se doute bien que l’autre va se défendre ; vu comment il est parti, il doit être venu chercher quelqu’un ici, quelqu’un de plus important que sa vie. Alors, Tobias, à bout de souffle, n’hésite pas à sortir son arme pour la pointer une nouvelle fois sûr Noah.

“ - Pauvre con…” Souffle-t-il en tentant de récupérer de l’air dans ses poumons. Putain, la clope le détruit plus qu’il ne l’aurait cru. Mais si Tobias menace l’autre, c’est juste pour lui faire gagner du temps. “ Tu vas t’faire tirer comme un lapin !” Crache-t-il avec amertume. Pour Noah, ou envers les protecteurs dont il parle ? “ Réfléchis, avant d’agir, merde !”

Et c’est tout ce qu’il trouve à dire avant de baisser son arme. En se penchant un peu, pour voir à travers les buissons, ils vont pouvoir distinguer le petit groupe de croyants qui se sont échappés pour tenter de trouver de l’herbe plus verte ailleurs. D’ici quelques minutes, c’est les morts qu’ils pourront voir. Mais d’où ils sont, Noah et Tobias ne peuvent pas être vu des gens qui surveillent le mur. Mais s’ils sortent de ce petit bosquet, nul doute qu’ils vont se faire voir.

“ - Elle est là ?” Tobias pose la question en regarde les croyants, toujours caché, sans pour autant poser son attention sur Noah. “ Ta meuf… y a que ça que t’ais pu venir chercher jusque là.” Là, enfin, il tourne son visage vers le plus jeune. Il sait, il se doute. Il aurait fait la même chose, pour Tennessee. “ Si elle est pas là, fait demi-tour. Ta vie vaut plus que de te faire mitrailler pour des culs bénis.”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. Tumblr_pp91qrkv4s1y6qahmo1_250

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Don't put the blame on me. 1524418088-final

Messages : 1034
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Don't put the blame on me. X0TurS626 / 5026 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ228 / 5028 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU721 / 5021 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
23.06.19 13:36

Don’t put the blame on me
Je cours, aussi vite que mes jambes me le permettent. Je cours comme si la mort était à mes trousses. Ou serait-elle devant moi ? Mais je cours, sans m’arrêter, car Line compte bien plus que tout ce qu’il y a autour de moi. Pourtant, je sens le sol se dérober sous mes pieds et se rapprocher de mon visage. Je chute lourdement avant de me retourner et voir le coupable. Une racine apparemment. Et derrière, Tobias arrive. Non non, je refuse qu’il m’arrête. J’irai jusqu’à Line. Je me tourne une nouvelle fois, pour regarder devant moi et tenter de me lever.

Mais Tobias est déjà là. Je me prépare à le frapper. Pourtant, lorsque je fais face au Protecteur, je retrouve le canon de son arme. Ironie du destin il faut croire. Il me parle et je l’écoute, bizarrement. Car j’aurais pu tenter une nouvelle fois de faire le con, mais pas cette fois. Je reste à terre, face à lui, écoutant cette voix de la raison. Il baisse son arme d’ailleurs et je la suis des yeux. Déjà, il se désintéresse de moi et se penche pour observer depuis les buissons. J’attends quelques secondes, le regardant faire avant de me relever et d’épousseter mes habits.

Je le rejoins, près du buisson, et me penche moi aussi, sans rien dire. Être à ses côtés me parait si peu naturel. Nous avons été rivaux dès notre première rencontre et être là, si proche de lui, sans chercher à le descendre, c’est bizarre. Pourtant, je ne me sens pas mal à ses côtés, bien au contraire. Tobias a cette lueur dans le regard. Pas celle d’un connard, non, autre chose. Et au fond de moi, j’ai envie d’y croire à cette lueur, j’ai envie de lui faire confiance. Dois-je lui faire confiance ? Est-ce prudent ? Après tout, c’est d’un Protecteur qu’il s’agit.

C’est Tobias qui casse une nouvelle fois le silence, me demandant si elle est là. Je tourne la tête en sa direction, fronçant les sourcils, ne comprenant de qui il parle. Il enchaîne et mon cœur rate un battement. Il parle de Line, enfin indirectement. Ses pupilles se tournent vers les miennes et je soutiens ce regard, le cœur au bord d’exploser. M’en aller ? Jamais. Je n’abandonnerais jamais Line si près du but.

J’hésite un instant, avant de lui répondre. Je détourne le regard, le pose sur ceux du Temple. Ces « culs bénis » comme il le dit si bien. Que va-t-il faire si je lui dis la vérité ? C’est un Protecteur, je ne l’oublie pas. Mais je lui fais plus confiance que ce que je voudrais. Il a beau être un connard de l’aéroport, il ne m’a jamais vraiment fait de coup bas. Alors dans un souffle, je lui réponds, sans tourner la tête vers lui. « Elle est là… » Je soupire. « Avec les connards de ton espèce. » J’ose enfin affronter son regard. « Je la laisserai pas au milieu des tiens. Si Seth est capable de prendre des religieux en otage, qu’est-ce qu’il ferait d’elle hein ? » J’avale difficilement ma salive en me rendant compte d'à quel point Seth est taré.

Mais je secoue la tête de gauche à droite avant de retourner le regard vers le mur du Temple et soupirer longuement. « C’est quoi son plan d’ailleurs, à Seth ? Exterminer la terre entière jusqu’à ce qu’il ne reste que lui ? » On en a vu des dictateurs au cours de l’histoire. En quoi celui-là sera-t-il différent ? « Il se rend compte qu’on est en pleine apocalypse ? Que les gens finiront bien par se rendre compte que la dictature, ça fonctionne un moment mais que vivre dans la peur, en plus de celle de l’extérieur, c’est pas ce qu’ils veulent ? » Je tourne un bref instant la tête vers lui, avant de me détourner une nouvelle fois. « Seth tombera. Que ce soit par l’un d’entre nous ou pas. J’suis sûr que même dans votre aéroport, les gens le détestent. » Qu’il se fasse trahir, abattre, abandonner ou n’importe, Seth tombera, les Protectors avec.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Don't put the blame on me. X0TurS60 / 500 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ20 / 500 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU70 / 500 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
29.06.19 8:14
Lorsqu’en train de regarder les religieux qui tentent de s’enfuir, le regard des deux adversaires se croisent suit aux mots de Noah. Avec les connards de ton espèce. Tobias sait très bien où veut en venir l’homme provenant de Highgate, avec ses mots. Et même s’il est piqué à vif, dans son estime, Tobias sait qu’il n’est pas le pire de ceux qui viennent de l’aéroport. En général, la majorité des gens auraient moins de difficulté à survivre aux côtés de Tobias, qu’avec tous les autres. Lui ne se retourne pas, n’est pas là pour croquer des os avec un sourire en coin. Et lorsque le nom de Seth résonne dans la bouche de Noah, Whitemort ne peut que s’obliger à détourner le regard de cet allié branlant. Le Grand Méchant Loup ne fera pas de mal à une femme, en général. Encore moins à celle qui sont ici, c’est ce que pense Tobias. Ce n’est pas pour les femmes et pour les enfants qu’il s’inquièterait s’il était à leur place. Eux, au moins, on la chance de ne pas sentir l’étaux des doigts de Seth s’entourer autour de leur destin ; s’ils veulent survivre, ils peuvent fuir. En étant certainement plus intelligents et préparés que ce petit groupe de culs bénis qui tentent de s’échapper en ce moment même.

“ - Seth tombera. Que ce soit par l’un d’entre nous ou pas.” Est-ce que Noah s’est rendu compte du coup d’oeil qui vient de lui être lancé par Tobias ? “ J’suis sûr que même dans votre aéroport, les gens le détestent.” Il parle à l’ennemi comme s’ils étaient de vieux amis.
“ - Tout le monde le déteste.” Cette phrase est sortie toute seule. Tobias a même fermé les yeux comme s’il s’en voulait d’avoir dis ça. Il a même a vieille habitude de se comparer à Hagrid qui ouvre toujours trop sa bouche devant les gamins. “ Mise à part une petite poignée de tarés.

De là il ne peut pas s’empêcher de penser à Victoria, et à ce qui l’uni étrangement au chef des protecteurs. Il ne peut même pas empêcher la silhouette du gamin borgne de se dessiner derrière ses paupières closes. Et même s’il y en a certainement d’autres, il a un pincement au coeur parce que lui-même ne peut pas détester Seth. Aujourd’hui, ni-même plus tard. Pourquoi est-ce que ce nom résonne dans son coeur, comme un des piliers nécessaire à sa vie ? Tobias n’a pas pu s’empêcher de soupirer à cette réflexion. Plus tard, il aurait voulu être assez fort pour le haïr.

“ - Mais ça veut pas dire que ça viendra de chez nous. Au contraire…” Ses yeux se sont ouverts, et il a fait mine de se concentrer sur ceux qu’il voit tenter de se cacher dans la nature. Peut-être encore quelques minutes avant que les rôdeurs n’arrivent. “ Ils ont peur, mais ils survivent…”

Là, il ne peut pas s’empêcher de tourner une nouvelle fois son regard vers Noah. Il avait vu dans ses yeux qu’il venait sauver quelqu’un. Sinon, pourquoi aurait-il été prêt à se faire péter la tête, avec le canon de l’arme du blond sur son front ? Il n’y a que la peur, mélangée à l’amour, qui rend un homme aussi fou que ça. Tobias n’a pas besoin de se demander s’il prendrait une balle pour Tennessee. Il sait qu’il le ferait. Il n’a plus de question à se poser à ce sujet, comme Noah, il est sur de ses sentiments. De ce qu’il ressent pour cette femme qui, tout comme la chrétienne, est en danger.

“ - Ils ont survécu à tout grâce à Seth. Et ça ?” Son intonation est interrogative, alors qu’il ne souhaite même pas une réponse de la part de l’autre homme. “ C’est ce qui les fait rester. Ils veulent vivre… Et jusque là, personne n’a réussi à le faire trembler. Il est fort, c’est pour ça qu’ils restent tous.”

Mais ce n’est pas pour ça que lui reste. Il aurait voulu être assez faible pour se cacher derrière cette éventualité. Sauf que Tobias n’est pas aveugle, il se connaît lui-même comme le fond de sa poche. Est-ce que Noah est capable de voir la différence, entre ceux qui veulent rester, et ceux qui survivent ? Parce que Tobias n’est pas là pour sa survie. Il y a bien longtemps que les choses ne sont plus comme ça. Il pourrait partir. Il veut que ses filles partent. Mais lui restera enfermé à jamais.

Ca ne l’empêche pas de détourner son regard, et de scruter à nouveau les lieux. Les premiers virulents arrivent, ils n’ont plus qu’une minute avant de décider ce qu’ils vont devoir faire. Aider les malheureux, quitte à les enfermer une nouvelle fois à l’intérieur du Temple d’Ezekiel ? Ou les laisser mourir pour ne pas qu’ils se fassent prendre tous les deux, pour que tous les autres apprennent la leçon. Tobias sent son coeur battre un peu trop fort, il hésite. Tourne à nouveau son visage vers Noah. Dans ce regard, l’autre est-il capable de voir que tout repose sur lui ?

“ - Elle est parmi eux ?” Demande-t-il au sujet de la fille dont Noah est amoureux. “ Sinon… y a rien qui t’oblige à te montrer. Tu peux pas sauver tout le monde mec. “

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. Tumblr_pp91qrkv4s1y6qahmo1_250

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Don't put the blame on me. 1524418088-final

Messages : 1034
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Don't put the blame on me. X0TurS626 / 5026 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ228 / 5028 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU721 / 5021 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
13.08.19 4:17

Don’t put the blame on me
Tout le monde le déteste ? Mon regard s’est vivement tourné vers le Protecteur à ces paroles. Même à l’aéroport les gens ne l’aiment pas, c’est confirmé. J’avais simplement lancé cette hypothèse, peu convaincu par mes propres paroles, mais Tobias me le confirme. Et si un leader est détesté, il n’est pas compliqué de le faire tomber. Tobias doit le savoir et c’est certainement pour ça qu’il a cet air de culpabilité après m’avoir donné cette information. Il sait très bien que je pourrais m’en servir, contre Seth, contre son groupe, contre lui-même. Mais apparemment, tous ne sont pas contre lui. Seulement, s’il s’agit d’une infime poignée d’hommes, il y a quelque chose à faire. Les Protectors peuvent être éliminés ou du moins, libérés de leur leader. « Il me semble que la vie ça devrait être plus que juste survivre, Tobias. » Lentement, mon regard s’est perdu dans le sien avant que je ne détourne la tête. « T’en as pas marre des fois de passer ton temps à te battre ? C’est la putain de fin du monde et tout ce qu’on trouve à faire, c’est nous entretuer. On est juste une bande de cons et personne vaut mieux qu’un autre. » A part peut-être les Templiers. Eux qui n’avaient rien demandé et qui se retrouve sous la maîtrise de Seth.

« Il est peut-être fort et je comprends que certains restent avec lui parce que y’a pas d’autres choix. Mais si quelqu’un leur apportait une autre solution, il la prendrait, non ? » On vit tous dans la peur et c’est dans notre nature de nous reposer sur ce qui nous parait être la meilleure solution ou la plus facile. Mais c’est également dans notre nature de choisir celle qui nous permettra le mieux de survivre. L’instinct a toujours été le même pour toutes les espèces depuis le début de ce monde. Alors si quelqu’un leur amenait une solution avec le même but, mais sans tout cet environnement de peur, feraient-ils le choix de changer ?

Et puis les premiers virulents pointent le bout de leur nez – ou ce qu’il en reste en tout cas – et je sens mon cœur s’emballer. Que faut-il faire ? Je sens le regard de Tobias qui s’est posé sur moi et je tourne la tête vers lui. « J’imagine qu’elle y est. Elle a jamais quitté ce fichu Temple. » Mais sa seconde phrase m’arrache un haut-le-cœur. « J’peux pas sauver tout le monde, je le sais. Mais est-ce que ça veut dire que je dois laisser crever ceux que j’aime ? » Je survis depuis que je suis gosse, j’en ai l’habitude, mais l’amour, ça c’est nouveau. Alors si je dois tout sacrifier pour elle, je le ferai. « T’es bien placé pour savoir ce que ça fait. » Encore une fois, je cherche son regard. « T’as été assez con pour te faire capturer par Nessee. » La prison d’Highgate, il aurait pu l’éviter, mais là aussi, c’est son cœur qui le guidait. « J’ai bien vu comment tu las regardes, comment elle te regarde. Ouais elle t’a enfermé, mais elle était juste blessée que tu préfères ton groupe à elle. » Tous ces non-dits mais pourtant faciles à déceler sur les personnes qu’on connait.

Mais nous n’avons pas le temps de discuter. Les infectés sont là et je refuse de laisser Line risquer sa vie là-bas. Seulement, Tobias est réticent et le Protecteur a l’expérience de l’âge, même après ces années passées là-dehors, il gardera toujours ce côté plus avisé que moi. « Tu proposes quoi toi ? » Après, à savoir si je l’écouterai ou pas, c’est une autre question. Mais avoir son avis m’intéresse, surtout que je ne sais pas ce qui est mieux, ce que je risque.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Don't put the blame on me. X0TurS60 / 500 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ20 / 500 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU70 / 500 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
20.08.19 11:12
Les mots de Noah sont lourds de sens et de conséquence. La vie mérite d’être vécu, c’est plus que survivre. Et Tobias n’avait pas pu s’empêcher d'ancrer ses yeux dans ceux de ce soi-disant ennemi, l’écoutant comme s’il avait toujours été digne de confiance. Un ami avec de bons conseils. Mais ce n’est pas le cas. Noah n’a rien d’un coéquipier, et c’est certainement pour ça que ça blesse tant Tobias d’être touché par des mots venant de lui. Parce qu’ils pensent la même chose, et qu’à quelques trucs près, Tobias a déjà dit ces mots à l’équipe adverse. Il se revoit dans les bois avec Cathleen et trouve le parallèle vraiment dérangeant. Cette journée étrange ne fait que lui prouver qu’il a bien plus en commun avec Noah, qu’il ne voudrait l’avouer. Whitemort a bien fait de ne pas lui tirer une balle entre les deux yeux lorsqu’il a hurlé de mettre fin à ses jours.

La question que Noah pose sur la possibilité que certain protecteurs choisiraient une autre voie si on leur offrait, reste sans réponse. Parce que Tobias ne peut pas affirmer une telle chose sans conforter l’idée de Noah de faire tomber Seth ; si c’est une chose qu’il a déjà envisagé, ils ne seront jamais d’accord sur la façon de le faire. Alors non, il ne donnera pas plus d’informations à ce sujet à l’ennemi. Parce que c’est ce qu’ils sont censés représenter ; deux camps adverses dont un ressortira vainqueur. Tout le monde ne pourra pas avoir la vie sauve dans cette histoire.

” - T’es bien placé pour savoir ce que ça fait.” Tobias n’a pas pu s’empêcher de reposer son regard sur Noah, en délaissant les virulents. ” T’as été assez con pour te faire capturer par Nessee.”
” - Ca n’a rien à voir…” Il a répondu à voix basse, sans vraiment y croire.
” - J’ai bien vu comment tu la regardes, comment elle te regarde. Ouais elle t’a enfermé, mais elle était juste blessée que tu préfères ton groupe à elle.”

Encore des mots qui ont réussi à le faire taire jusqu’à ce que Noah demande ce qui allait suivre. Et pendant tout ce temps, le sang de Tobias n’avait cessé de faire des aller-retour plus précipités. Son coeur s’était mis à battre plus rapidement, à la simple évocation de Tennessee et de tout ce qui c’est passé à cette époque qui parait pourtant si lointaine. Il ne devrait pas être blessé. Parce que Tobias ne préfère pas son groupe à elle. Il a du se pincer l'arête du nez en fermant les yeux quelques instants et tenter de réfléchir à autre chose. La silhouette de cette femme n’a rien à faire ici.

” - Ecoute… Chiquita et moi, ça a rien à voir avec c’que tu pourrais avoir avec la tienne.” Son coeur croit se briser, mais en vérité, il ne sait rien de la souffrance que sa relation avec Tennessee peut lui infliger. ” T’es v’nu là pour la récupérer, hein ?” Poser ce genre de question n’aide en rien le petit groupe de templiers qui est prêt à se faire dévorer. Mais Tobias, il prend le temps de poser ses yeux dans ceux de Noah. ” Alors fais-le pendant qu’tu le peux. Parce que quand il sera trop tard… t’auras déjà tout perdu. Tu pourras plus rien y faire.”

Tobias parle sans savoir qu’il va lui-même briser sa relation avec Tennessee ; parce qu’il est pour l’instant dans le besoin de les aider. Tobias n’a pas encore perdu cette partie de lui-même qui va lui faire ouvrir la bouche pour tout balancer ; il n’a pas encore tout perdu. Comme Noah ne l’a pas encore fait. Mais parce que lui pense bien que sa relation ne pourra jamais mener à quelque chose vu la situation présente, il se dit qu’au moins un des deux devrait avoir de la chance. Alors, lorsqu’il redresse son visage sur les malheureux qui sont déjà coincés dans l’idée de devoir mourir, ou de faire demi-tour, Tobias sait déjà ce qui va se passer par la suite. Un dessin qui prend vie dans sa tête.

” - Tu vas rester là, ok?” Il devrait regarder Noah pour avoir sa réponse -devrait se douter qu’il ne voudra pas surtout. ” J’vais m’occuper d’eux… et j’vais rentrer dans c’putain de Temple à ta place.” La peur l'envahit déjà rien qu’à cette pensée, et il doit regarder Noah pour ne pas faire marche arrière. ” Si tu montre ta gueule aux miens, ils vont tirer à vue.” Il hausse les épaules comme si ce n’était pas important, comme si c’est ce qu’il ferait lui-même. ” Laisse-moi le faire pour toi. J’ai juste besoin de savoir que tu vas rappeler à Tennessee la promesse qu’elle m’a faite au sujet de mes gamines.” Surement que Noah n’en a jamais entendu parler, mais Tobias ne s’y attarde pas. Il n’a pas besoin de connaître les détails pour en parler à son ami. Puis, le regard déterminé et le doigt posé sur la détente, Tobias se prépare à aller déglinguer du virulent avant d’aller chercher ce cul béni qui est tant importante pour Noah. ” Il me faut juste son nom.”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Don't put the blame on me. Tumblr_pp91qrkv4s1y6qahmo1_250

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Don't put the blame on me. 1524418088-final

Messages : 1034
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Don't put the blame on me. X0TurS626 / 5026 / 50Don't put the blame on me. BR2xH0t

Don't put the blame on me. DQEbQJ228 / 5028 / 50Don't put the blame on me. GxoDpmC

Don't put the blame on me. Hu1erU721 / 5021 / 50Don't put the blame on me. LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Don't put the blame on me. Empty
05.09.19 13:13

Don’t put the blame on me
Il dément, ne veut pas croire que son histoire avec Nessee est similaire. Je soupire, ferme les yeux quelques secondes. On a énormément en commun lui et moi mais jamais on ne se l’avouera. On est censés être ennemis, je l’ai longtemps considéré comme tel, j’aurais même été capable de l’abattre il n’y a à peine une heure. Mais Tobias à cette dérangeante ressemblance avec moi, ce que je pense et comment j’agis que parfois, je ne sais pas comment réagir face à lui. C’est comme avoir à faire avec soi-même et tout le monde sait que j’en suis incapable. Mais il est de ce fait un peu plus facile de trouver les mots qui le toucheraient, trouver des points sensibles. Nessee en fait partie et ça fait bien longtemps que je m’en suis rendu compte. Tout comme Tobias est l’un des points faibles de la latina. J’aimerais lui répondre, mais il ne m’en laisse pas le temps, remets l’attention sur ce pourquoi nous sommes là, enfin, uniquement moi au départ. « Oui j’suis là pour la récupérer. » Car c’est effectivement ce pourquoi je suis parti, pour récupérer Line et la sortir de cet enfer. La suite de ses paroles me fait prendre conscience de la dure réalité de notre vie d’aujourd’hui. Il faut tout faire sur le moment, sans trop se poser de questions car un accident est si vite arrivé, notre monde peut s’écrouler en une fraction de seconde et ne rien nous laisser, uniquement des souvenirs douloureux et des remords.

J’allais me préparer à partir, bien décidé à plonger dans la gueule du loup, mais Tobias se remet à parler et j’en reste bouche bée. Je savais que je pouvais m’attendre à tout avec lui, mais à ce qu’il se sacrifie et y aille lui-même pour moi ? Jamais. Je le fixe quelques secondes, cherchant le moindre petit indice m’indiquant qu’il se fout de ma gueule, mais il n’en est rien, il continue même ses explications. Je ne sais pas comment réagir, je ne sais pas si je dois rire, le remercier, pleurer de joie ou m’énerver contre lui et l’empêcher d’y aller. Il me rendra fou un jour.

Il ne demande qu’une chose en retour : que je rappelle à Nessee sa promesse envers lui. J’hausse un sourcil alors que je ne comprends pas du tout de quoi il me parle. C’est quelque chose entre eux, qui ne me regarde certainement pas et c’est pourquoi je me contente d’hocher la tête. « Promis. » Un mot banal mais tellement important à mes yeux. Je ne romps jamais mes promesses, c’est quelque chose de beaucoup trop important pour moi. Alors si je lui promets, là, que je le rappellerai à Nessee, je le ferai. Surtout après ce qu’il s’apprête à faire pour moi.

Il se prépare à partir, je le vois à sa position alors qu’il me demande une dernière chose. « Elle s’appelle Li… Madeline. » Une habitude de ne jamais l’appeler par son prénom entier. Mais je ne sais pas comment ils l’appellent ici. Peut-être qu’ils ne reconnaissent même pas ce surnom. Quant à son nom de famille, elle ne me l’a simplement jamais dit. Ce n’est pas comme avec Tobias où j’ai entendu d’autres l’appeler par son nom. Line, elle s’appelle simplement Line à mes yeux. Le nom de famille n’a plus d’importance dans ce monde.

Je fixe un instant Tobias dans les yeux. Il a tout ce qu’il lui faut mais je n’arrive pas à le laisser partir. J’ai à la fois totale confiance en lui et pas du tout. Qui me dit qu’il ne va pas simplement aller abattre lui-même la femme de ma vie ? Qui me dit qu’il ne cherche pas simplement un moyen de me faire encore du mal ? Mais qui me dit qu’il ne va pas simplement faire ce qu’il a dit ? Alors avant qu’il ne se mette en mouvement, je lui attrape le poignet, le retiens quelques secondes pour glisser un « Merci. Je retiens ce que tu fais là, Tobias. » Je saurai lui rendre la pareille un jour, je ne l’oublierai pas. Et avant de le libérer, je reprends la parole. « Et Tobias, peut-être que tu ne vois pas ta relation avec Nessee de la même manière que Line et moi car tu penses te retrouver dans mon rôle. Peut-être que c’est Nessee dans ce rôle et que tu as la place de Line. Ne l’oublie pas. La bonne vision des choses n’est pas toujours celle qu’on pense être. » Nessee est allée le chercher pour le ramener à Highgate. Pas l’inverse. Il ne se rend certainement pas compte de l’importance de sa vie aux yeux de la latina, même si elle ne le montre pas et fait la dure avec lui. Je soupire une seconde avant d’enfin lui relâcher le poignet. « Fais attention. » Un avertissement qui peut être pris de différentes manières. Un « fais attention à ce qui t’entoure » car même si je le déteste, on a finalement beaucoup plus en commun que ce qu’on pensait. Mais ça peut également être un « fais attention à ne pas jouer au con » car je ne sais toujours pas si je peux lui faire confiance ou pas.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Don't put the blame on me. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Don't put the blame on me.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: South Kelowna-
Sauter vers: