AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
ASOS : code réduction -15% cumulable avec la promo jusqu’à -50%
Voir le deal


 

 Lucy - Life can be a bitch sometimes



Lucy Murphy
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Lucy - Life can be a bitch sometimes F16d178b5b6dae767d427fafc0701d2db87ceaa7

Ancien métier : Etudiante en multimédia
Occupation : Se rend utile partout où elle le peut
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Chicago

Lucy - Life can be a bitch sometimes 04f77265cd00e7aa85bac1e9106b99f1a997568b

Messages : 128
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Zendaya Coleman

Lucy - Life can be a bitch sometimes X0TurS69 / 509 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes BR2xH0t

Lucy - Life can be a bitch sometimes DQEbQJ223 / 5023 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes GxoDpmC

Lucy - Life can be a bitch sometimes Hu1erU73 / 503 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 13:38


Lucy Murphy
Ft Zendaya Coleman



The Protectors


Prénom & nom: Lucy, signifiant « lumière », en contraste avec ses cheveux couleur ébène, nommée ainsi par sa mère. Et Murphy, ce patronyme fièrement porté pour faire honneur à son père qui a longtemps été son héros.
Date de naissance & âge: La neige qui tombe par la fenêtre, le calme silencieux de l’hiver, elle a poussé son premier cri le 29 décembre 1998 ce qui lui fait aujourd’hui 21 années de survie.
Lieu de naissance: Chicago, la folie des grandeurs des Etats-Unis.
Statut civil: Célibataire, l’apocalypse ne lui a pas permis de réellement faire les expériences qu’elle aurait dû.  
Métier: Simple étudiante, elle se préparait à un avenir dans le multimédia. Douée sur les ordinateurs, elle maîtrisait l’art graphique. Aujourd’hui, tout ça n’a plus d’importance ni le moindre impact. La technologie est morte avec tout ce qui composait l’ancien monde.
Occupation: Elle se contente de se rendre utile là où elle le peut, que ce soit en cuisine, au ménage ou n’importe. Elle espère secrètement qu’un jour la technologie reprendra un peu d’importance, qu’elle puisse réellement montrer de quoi elle est capable.
Particularités: Elle a encore cette force de l’âge, cette innocence et cette insolence qu’ont les adolescents. Pourtant, elle sait qu’elle ne peut pas faire comme elle veut, pas au sein des Protectors. Alors elle a ces élastiques autour de ses poignets qu’elle s’efforce de faire claquer contre sa peau quand elle sent que l’impulsivité veut prendre le dessus ou que la peur la paralyse. Ils lui permettent de reprendre contact avec ce qui l’entoure, ce qui lui évite de faire des bêtises.
Forces: Elle sait se débrouiller. Il n’est pas nécessaire de lui expliquer mille fois les choses. Une fois suffit normalement. Elle apprend donc très rapidement et oublie rarement ce qui lui a été enseigné. Elle est vive dans ce qu’elle entreprend et pleine de vie. Grâce à ses études, elle a développé un grand sens créatif et possède une imagination débordante. Elle est donc plutôt douée pour trouver des plans.
Faiblesses: Son côté enfantin qui peut lui jouer de mauvais tour. Elle comprend vite, mais pas pour tout. Certains aspects de la vie restent encore un mystère pour elle et il est possible qu’elle garde des réactions enfantines. Elle peut bouder ou taper du pied si quelque chose ne lui plait pas même si parfois, simplement lui expliquer calmement les choses par après suffit à lui faire comprendre. Elle vit également très mal au milieu de ce nouvel environnement. Elle n’arrive pas à se faire à l’idée que les morts dirigent à présent le monde, que sa mère en fait partie et qu’elle devra s’y habituer quoi qu’il en soit.
Traits de caractère: Impulsive, il lui arrive parfois d’agir avant de réfléchir, ce qui peut malheureusement la mettre dans de mauvaises postures. Mais grâce à ses élastiques, elle arrive de mieux en mieux à se contrôler. Joviale, elle a toujours été une fille aimant rire. Même si l’apocalypse lui a quelque peu enlevé de cette joie de vivre, il n’est cependant pas rare de la voir encore chercher à faire des concours de blagues. Ce qui a fait apparaître son impulsivité, c’est qu’elle garde beaucoup les choses au fond d’elle et que tout fini par exploser un jour. Elle était plutôt franche autrefois, mais aujourd’hui, elle n’a plus tous ses repères qui lui servait aujourd’hui, cette aide de la technologie, donc elle s’est quelque peu refermée face à ce monde qu’elle connait moins. Avenante, elle n’est pas du genre à rester dans son coin. Les relations sociales, elle connait ça. Elle n’est pas toujours la plus à l’aise ou la plus adroite dans les conversations, mais elle aime essayer et se trouver de nouveaux amis. Elle n’aime pas spécialement l’autorité comme une grande majorité des jeunes adultes. Elle aime montrer qu’elle sait ce qu’elle fait et qu’elle n’a pas besoin qu’on lui dise quoi faire. La fin du monde ne l’a pas laissée grandir autant qu’elle aurait dû. Elle garde parfois un comportement d’adolescente alors qu’elle a 21 ans. Toutefois, elle est très mature pour d’autres choses qui relèvent plutôt de la survie. Casanière, elle préfère rester à l’intérieur. Elle s’y sent en sécurité contrairement à l’extérieur qu’elle n’a que très peu connu depuis l’apocalypse.
Compétences

Vous référez à cette annexe
Armes à feu : 2/10
Armes de trait : 0/10
Corps à corps : 2/10
Forces physiques : 3/10
Forces mentales : 4/10
Connaissances en survie : 5/10
Conduite : 0/10
Infiltration : 3/10
Soins : 0/10
Connaissances générales : 6/10
Lucy a eu la chance de grandir dans une famille recomposée et donc de connaître la joie de la fratrie. Elle est en plus la cadette et a pu profiter d’être chouchoutée. Elle a donc un demi-frère, né d’un autre père, ce qui explique leur différence de couleur de peau, qui a 15 ans de plus qu’elle et une grande sœur, qui a 5 ans de plus qu’elle.

Elle s’est toujours bien entendue avec son papa avec qui elle entretenait une relation privilégiée. Il l’emmenait parfois à son travail lorsqu’elle était enfant, profitait de ses week-ends pour faire plein d’activités, avec son frère et sa sœur aussi, adorait passer du temps ensemble le soir, que ce soit à simplement regarder un film ou faire des jeux. Lucy l’a toujours admiré. Sa présence lui a été précieuse durant de longues années et elle est heureuse qu’il soit encore à leurs côtés aujourd’hui.

Elle était énormément casse-cou dans son enfance. Son demi-frère, qui était très souvent responsable de s’occuper d’elle, passait son temps à lui courir après pour qu’elle ne se casse rien. Elle a d’ailleurs sur l’arrière de son bras une longue cicatrice mais plutôt discrète, résultat d’une mauvaise manœuvre en vélo. C’est Benedict qui s’est chargé de prendre soin de sa blessure, seul à la maison à cet instant.

Son père est afro-américain, c’est pourquoi sa sœur et elle n’ont pas la même couleur de peau que Benedict. Ça leur a valu quelques remarques de la part de passants, lorsque leur frère s’occupait d’elles. Pareil pour leur mère. Le racisme a malheureusement toujours été présent autour d’eux et Lucy en a parfois souffert.

Avec sa sœur, elles organisaient de grands défilés de mode devant leur père. Elles trouvaient les tenues les plus incroyables à leurs yeux dans leurs placards et ressentaient un plaisir fou à les montrer à leur père. Celui-ci passait d’ailleurs toujours un très bon moment et riait aux éclats devant les tenues parfois loufoques de l’une ou l’autre.

Durant leur voyage vers Kelowna, leur mère est malheureusement tombée malade, atteinte du virus. Elle est décédée peu de temps après leur départ, transformée. Monsieur Murphy, encore sous le choc, n’a simplement pas su réagir face à elle et c’est Benedict qui a pris la responsabilité de mettre définitivement fin à ses jours. Sur le coup, Lucy en est restée très choquée. C’est l’une des raisons pourquoi elle ne veut pas remettre les pieds dehors ; pour ne jamais avoir à revivre ça. Elle n’en veut cependant pas à son frère.

Elle n’a d’ailleurs jamais tué de revenant, encore moins de survivants. Elle en a croisé très peu durant leur trajet, il faut le dire. Elle a donc eu la chance d’être préservée de ce fardeau.



Prénom/Pseudo : FeuilleDeCarotte. Âge : 25 ans toujours  Pays : Suisse encore et toujours :brille: Commentaires/suggestions : Écrire ici (facultatif). Comment avez vous connu le forum : Écrire ici. Crédits : Écrire ici le pseudo de l'auteur des images utilisées. Autre chose à nous dire : Bien que ce soit également facultatif, nous vous encourageons à nous parler un peu de vous afin de nous aider à vous connaître. Vous pouvez nous dire ce que vous aimez, détestez, bref tout ce qui vous traverse l'esprit.


(c) PresleyCash

Revenir en haut Aller en bas

Lucy Murphy
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Lucy - Life can be a bitch sometimes F16d178b5b6dae767d427fafc0701d2db87ceaa7

Ancien métier : Etudiante en multimédia
Occupation : Se rend utile partout où elle le peut
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Chicago

Lucy - Life can be a bitch sometimes 04f77265cd00e7aa85bac1e9106b99f1a997568b

Messages : 128
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Zendaya Coleman

Lucy - Life can be a bitch sometimes X0TurS69 / 509 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes BR2xH0t

Lucy - Life can be a bitch sometimes DQEbQJ223 / 5023 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes GxoDpmC

Lucy - Life can be a bitch sometimes Hu1erU73 / 503 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 13:38


Not Tomorrow Yet
What can I do about that fear in me ?




Lucy est née en plein hiver, il y a à présent 21 ans. Ses parents l’ont tout de suite choyée, heureux de pouvoir l’accueillir dans leur famille. Elle n’était pas la première, Lucy. Avant elle, cinq ans auparavant, sa mère avait déjà donné naissance à sa grande sœur. Et puis il y avait aussi Benedict, son demi-frère, de 15 ans son ainé. Celui-ci n’avait pas le même père, c’est pourquoi il n’était pas noir. Cette différence a d’ailleurs fait se poser beaucoup de questions à Lucy. Pourquoi n’était-il pas comme elle ? Qui était son père à lui ? Pourquoi était-il avec eux ? Evidemment, avec le temps, elle a compris et même si elle se posait beaucoup de questions, elle l’a toujours accepté, l’a aimé même, de tout son cœur. C’est lui qui s’occupait d’elle et de sa sœur lorsque leurs parents n’étaient pas là. Ceux-ci devaient énormément travailler car les soucis financiers ont commencé à se pointer assez tôt. Lucy lui a mené la vie dure, bien trop casse-cou et prête à faire toutes les bêtises qui lui venait en tête, bien aidée d’ailleurs par sa sœur.

Et puis elle a grandi, est entrée à l’école, s’est passionnée pour le multimédia. Elle avait souvent une caméra à la main, s’amusait à filmer tout ce qui l’intéressait, principalement son frère et sa sœur, dans le but d’en faire des montages par la suite. Car c’était ça qui l’intéressait spécialement ; grapher sur son ordinateur. Que ce soit monter des vidéos, dessiner sur photoshop ou n’importe, elle prenait le plus grand des plaisirs à le faire. Et elle était douée, Lucy. Plus d’une fois, elle avait réalisé des affiches pour des concerts ou pour des fêtes de ses amis. Car elle sortait beaucoup autrefois. Très bien entourée, elle adorait se rendre dans de grosses soirées et rencontrer plein de gens. Elle adorait cette sensation de découvrir la personne en face d’elle, de se rendre compte à quel point elle pouvait ressembler à quelqu’un ou au contraire, être totalement différente. Elle avait cette facilité avec les autres, ce contact facile qui l’a rendue rapidement populaire. C’était Lucy, la fille un peu excentrique qui adorait rire et se faire de nouveaux amis.

Benedict est tombé sur la route de Jane, qui deviendra finalement sa femme. Lucy a vu ce bonheur dans ses yeux, elle a vu à quel point cette femme représentait tout ce qu’il avait toujours désiré. Lucy l’a acceptée, cette Jane. Elle était douce, elle était belle, elle était parfaite pour son frère. Sauf que la vie ne voulait apparemment pas que son frère puisse jouir de sa présence. Alors la vie l’a rendue malade. Tellement malade qu’elle a finit par partir. Lucy a été très peinée par son décès. Surtout parce que son frère l’a très mal supporté. Il tentait de le cacher, de faire l’homme fort, en tout cas devant elle. Mais Lucy, elle connaissait son frère par cœur et ce regard, cet air qu’il tentait de faire paraître, ce n’était pas le sien.

Elle se préparait à entrer dans une école de multimédia, pour enfin pouvoir faire sa passion tous les jours. Mais il y a eu l’annonce, les premières images. Lucy est restée scotchée devant les infos, le net, ces vidéos affreuses de gens revenant d’entre les morts. Elle en a eu la nausée. Elle ne savait pas s’il s’agissait d’une mauvaise blague ou si le monde allait réellement tourner en tout ce qu’elle avait craint. Car comme tous les jeunes de son âge, Lucy regardait ces films d’horreurs remplis de zombie, ces séries d’horreur ou encore jouait à ces jeux. Lucy aimait y jouer mais bien parce que ça n’arriverait jamais. Elle s’était apparemment trompée. Elle savait comment ça finirait, elle savait que ça n’allait qu’empirer et elle avait raison, cette fois-ci. Le virus s’est propagé, elle a perdu beaucoup de ses amis et elle a eu peur. Si peur. Peur de perdre sa famille, peur de tomber malade, peur de l’avenir. Qu’allait-il se passer.

Toute la famille s’est réunie. Son frère est revenu à la maison pendant un temps, sa sœur aussi et ensemble, ils ont décidé de partir. Car Chicago n’était plus sûr. Aller ailleurs n’allait peut-être pas aider, le virus s’était certainement propagé partout, mais il restait ce petit doute ; et si c’était quand même différent ? Ils ont fait leurs valises, pris le strict minimum et ont laissé leur maison derrière eux. Ils se sont d’abord rendus à l’aéroport, dans le but de prendre un avion n’importe où, pour quitter le pays, le continent même, juste au cas où. Ils n’ont pas été les seuls à avoir cette idée, évidemment. L’aéroport débordait de tous les côtés. De plus, aucun avion ne décollait. Les autorités avaient tout bloqué, pas moyen de partir par là.

La petite famille a alors fait demi-tour et a décidé de partir en voiture, vers le Nord. Peut-être qu’au Canada les choses seraient différentes. C’est ainsi qu’ils se sont retrouvés sur les routes. C’est également là que l’enfer a commencé pour Lucy. Le vrai enfer, celui qui fait mal. Sa mère est tombée. Le virus l’avait apparemment prise dans ses filets. Lucy a vu toute l’évolution de la maladie, des premiers symptômes à la fin. La toute fin. Elle a d’abord vu le teint de sa mère changer, devenir livide, puis ses yeux devenir rouge, comme injecté de sang. Et puis il y a eu le déni, la peur, la panique et la folie. Lucy ne reconnaissait plus sa mère. Plus rien dans son comportement lui rappelait cette fois souriante et aimante. Et son père qui ne savait plus quoi faire. Fallait-il achever sa souffrance ? Espérer un remède ? Ou même une guérison ? Mais Lucy savait qu’imaginer une amélioration n’était qu’une idylle. Sa mère allait mourir, aussi dur que cela puisse l’être.

C’est d’ailleurs ce qui arriva. La folie l’emporta et elle poussa son dernier souffle. Lucy avait senti son monde s’écrouler. Elle qui avait déjà tant perdu, il avait fallu que sa mère succombe. Et si elle pensait que les choses se seraient simplement arrêtées ainsi, encore une fois, elle se trompait. Car sa mère revint à la vie, du moins, elle se releva, repris sa respiration. Lucy se rappelle encore ce son rauque qui sortait du fond de sa gorge. Et puis tout s’est passé beaucoup trop vite. Son père n’a pas su que faire, bien trop choqué de revoir la femme de sa vie revenir d’entre les morts. C’est Benedict qui a pris la responsabilité de la faire mourir pour de bon. Sur le coup, Lucy a eu mal, tellement mal. Son frère qui achevait sa mère. C’est en voyant son visage, cet air qu’il avait, cette peine au fond de ses yeux qu’elle a compris. Il l’avait fait pour eux. Et Lucy ne lui en a pas voulu.

Il a fallu reprendre la route après ça. Dépités, la famille s’est remise en chemin. Ils ont passé la frontière, ont voyagé encore plusieurs jours, voire des semaines. Lucy avait perdu la notion du temps. Tout lui paraissait gris, sans aucun sens. Allaient-ils tous finir comme ça ? Ils sont arrivés à Kelowna, une petite ville pas trop peuplée mais avec un aéroport. Ils ont retenté de prendre un avion, mais là encore, aucun vol n’était prévu. Le virus avait pris beaucoup trop d’ampleur pour que quiconque ne sorte du pays.

Ça a été le dernier coup dur. Ils sont restés plusieurs semaines dans cet aéroport, en attente de n’importe quoi. Et ce n’importe quoi s’est prénommé Seth. Un groupe s’est formé au sein de cet aéroport et les choses ont changés. Le temps n’était plus à la fuite mais à la survie. L’aéroport a été transformé pour se rendre habitable. Et c’est ainsi que la famille Murphy a fait partie des Protectors et qu’encore aujourd’hui, la nécessité de faire partie d’un groupe est trop présente pour partir, malgré que ce Seth ne corresponde pas du tout à leur façon de penser.


(c) PresleyCash
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 13:52
Re-bienvenue parmi nous! :belly:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 13:52
Oh!! Wow! Revienvenu à toi avec ce perso que j'adore déjà! Seth à déjà hâte de la rencontrer, lui. Hahaha!

Vivement la suite de cette fiche! :huhu:
Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Lucy - Life can be a bitch sometimes Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Lucy - Life can be a bitch sometimes Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1443
Inscription : 24/11/2016
Crédits : PresleyCash (avatar)
Célébrité : Norman Reedus

Lucy - Life can be a bitch sometimes X0TurS630 / 5030 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes BR2xH0t

Lucy - Life can be a bitch sometimes DQEbQJ235 / 5035 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes GxoDpmC

Lucy - Life can be a bitch sometimes Hu1erU739 / 5039 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 13:53
Aaah mais je l'adore déjà cette petite :brille:
Re bienvenue à la maison !!!!!! J'ai hâte d'en savoir plus ! En tout cas elle me plait déjà beaucoup :heart:

_________________
Ce qui compte ce ne sont pas les années qu'il y a eut dans une vie, c'est la vie qu'il y a eut dans les années.
Leslie

©️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Benedict W. Brown
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Lucy - Life can be a bitch sometimes B4815fbecee59632304f3bc180ccfd1448e812ce

Ancien métier : Avocat
Occupation : Cherche à rendre la communauté auto-suffisante et se rend utile où il le faut
Statut civil : Veuf
Lieu de naissance : New-York

Lucy - Life can be a bitch sometimes 1556731703-ben

Messages : 132
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Tom Hiddleston

Lucy - Life can be a bitch sometimes X0TurS619 / 5019 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes BR2xH0t

Lucy - Life can be a bitch sometimes DQEbQJ234 / 5034 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes GxoDpmC

Lucy - Life can be a bitch sometimes Hu1erU720 / 5020 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 14:00
:hmhm:


_________________

Rien n'imprime si vivement quelque chose à notre souvenance que le désir de l'oublier.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 14:51
Rebienvenue, hâte d'en savoir plus sur ce nouveau personnage ♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 15:08
Ohhh :brille:  rebienvenue! :heart:

PROTECTOR POWA! :win:
Revenir en haut Aller en bas

Imane Harrington
Shining star

à propos
sac à dos
Lucy - Life can be a bitch sometimes Tumblr_pomssgqZgW1vnzgcbo2_250

Ancien métier : Actrice et chouchou de la presse people.
Occupation : Assistante de labo primée, aide à la gestion des vivres & reponsable en chef du divertissement.
Statut civil : Un ronchon lui a piqué son coeur.
Lieu de naissance : Los Angeles.

Lucy - Life can be a bitch sometimes Tumblr_inline_obbncaglp31rifr4k_500

Messages : 405
Inscription : 20/04/2018
Crédits : praimfaya (ava)
Célébrité : Jenna Dewan

Lucy - Life can be a bitch sometimes X0TurS621 / 5021 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes BR2xH0t

Lucy - Life can be a bitch sometimes DQEbQJ218 / 5018 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes GxoDpmC

Lucy - Life can be a bitch sometimes Hu1erU713 / 5013 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
17.02.19 15:22
TROP BELLE :l: :ll:
Rebienvenue honey :loveheart: :kiss: :muchlove:
Je crois que même Vicky arrive pas à la détester celle là :muchlove:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
18.02.19 8:20
Rebienvenue par ici :hihi:

J'adore vraiment l'avatar ! (pas la fille, l'avatar. Enfin j'aime la fille aussi hahaha, mais bref, je m'embrouille *PAN*)

Disons que je trouve l'avatar très esthétique *PAN*

Bon courage pour ta fichette :h:
Revenir en haut Aller en bas

Lucy Murphy
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Lucy - Life can be a bitch sometimes F16d178b5b6dae767d427fafc0701d2db87ceaa7

Ancien métier : Etudiante en multimédia
Occupation : Se rend utile partout où elle le peut
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Chicago

Lucy - Life can be a bitch sometimes 04f77265cd00e7aa85bac1e9106b99f1a997568b

Messages : 128
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Zendaya Coleman

Lucy - Life can be a bitch sometimes X0TurS69 / 509 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes BR2xH0t

Lucy - Life can be a bitch sometimes DQEbQJ223 / 5023 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes GxoDpmC

Lucy - Life can be a bitch sometimes Hu1erU73 / 503 / 50Lucy - Life can be a bitch sometimes LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
24.02.19 16:22
Merci tout le monde, vous êtes des amours :lovedream:

Lucy est terminée :kiss:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Lucy - Life can be a bitch sometimes Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Lucy - Life can be a bitch sometimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Memento Mori :: The Chosen Ones :: Welcome to the Tombs-
Sauter vers: