AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien ...
Voir le deal


 

 Let me see it !



Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
16.04.19 11:43
Cela faisait un an et des poussières qu'ils étaient dans l'aéroport. Une année, Dios mio ! Autant dire toute une existence si on se fiait aux critères actuels qui estiment qu'une journée de survie, c'est une journée chèrement gagnée. Alyssa en était venu à haïr la vue de l'aéroport. C'était un immense bâtiment qui avait connu des jours meilleurs et dont la structure avait été modifiée pour répondre aux besoin des Protecteurs. Les fenêtres y étaient condamnées, on y vivait à l'intérieur et on y était sans cesse surveillé. Cela lui rappelait une phrase qu'elle avait retenue plus jeune : « abandona la esperanza si entras aquí ». De toute manière, on ne pouvait pas dire que la vue d'un aéroport n'ait jamais été très remarquable. Alyssa n'y avait mis les pieds que deux fois dans sa courte vie. La première fois, c'était pour quitter son petit coin de paradis au Mexique et la seconde fois, c'était pour terminer dans ce cul-de-sac où il semblait ne pas y avoir de sortie. Deux moments pas franchement mémorables. On aurait pu lui rétorquer que se retrouver coincé dans un aéroport ce n'était pas une fin en soi. Il y avait bien pire dans le monde d'aujourd'hui. Ce n'était pas comme si l'humanité entière n'était pas restreinte dans ses mouvements ! De plus, cela aurait été faux de dire que tout le monde bénéficiait d'un endroit sûr et protégé par les temps qui courent ; ce que l'aéroport offrait sans aucun doute. C'était une denrée rare, presque autant qu'une agua fresca à l'horchata. Pourtant, ce n'était pas parce qu'elle savait tout cela que cela lui rendait les choses plus faciles à vivre. Les bonnes raisons ça tient quelque temps et ensuite, il suffit d'un instant pour qu'on souhaite autre chose. C'était cela ! Une sorte de ras-le-bol profond qui avait eu le temps de s'enraciner dans son cœur.

Ce n'était pas chose facile que de vivre avec la peur au ventre. Le monde d'aujourd'hui n'offrait que des monstres vivants et à moitié mort. D'un côté, il y avait ceux qui avaient perdus leur humanité pour survivre et qui était prêt à tout et de l'autre, ceux qui n'avaient pas pu franchir les portes du royaume des morts et qui iraient se repaissant des mortels. Pourtant, Alyssa avait encore envie de rêver, de croire que quelque chose de mieux pouvait arriver, bref de continuer à vivre. Elle faisait des petits rêves. C'était comme de petites bulles d'espoir qu'elle gardait précieusement au fond d'elle-même et qui lui permettait de se lever le matin, d'avancer dans la journée et d'aller dormir en pensant que demain serait un jour meilleur. Tobias lui avait assuré qu'un jour, ils partiraient d'ici et qu'ils iraient dans la communauté d'Highgate. Le récit qu'on lui en avait fait lui faisait voir un endroit lumineux où ils seraient libres. C'était un endroit comme cela qu'elle souhaitait pour Leela et pour sa famille de cœur. Ici, elle avait l'impression que l'humanité de chacun disparaissait petit à petit. La suspicion et le climat de peur général ne rendaient pas les lieux très accueillants. Il fallait toujours être sur ces gardes, devoir se battre pour garder sa place et plier l'échine pour ne pas se mettre à dos la mauvaise personne. Parfois, Alyssa se disait que les jours où ils marchaient sans savoir où ils allaient s'arrêter étaient bien meilleurs que ce qu'ils avaient comme jours ici. Ce n'était pas qu'elle n'était pas consciente de tout ce que faisait Tobias pour les garder ici, mais elle avait l'impression de mourir à petit feu, de manière métaphorique.

Elle avait fait preuve de patience ! Alyssa s'était dit qu'elle ne pourrait jamais partir sans Leela et Tobias. C'était ensemble qu'ils avaient affronté les jours d'apocalypse et c'est ensemble qu'ils continueraient à le faire. Pourtant, il semblait que le temps de partir n'arrivait jamais. Lasse de devoir supporter les Protecteurs une fois de plus et dévoré en quelque sorte par la curiosité et l'espoir, Alyssa avait décidé de quitter l'aéroport pour aller voir de ses yeux, l'endroit qu'on lui avait fait miroité en secret. Ce qu'on lui en avait dit ne suffisait plus à acheter sa patience et calmer ses angoisses. Elle fallait qu'elle voit tout cela de ses propres yeux. Alors, elle avait quitté l'aéroport au mépris de ce que cela pouvait signifier. Cela n'avait pas été un choix facile. La jeune femme ne l'avait pas fait sur un coup de tête. Cela avait été une opération mûrement réfléchie. Bien entendu, même le meilleur plan n'est jamais sûr à cent pour cent. Il y a toujours une part de risque à se lancer dans l'inconnu, d'autant plus quand cet inconnu est peuplé de mort-vivants et autres humains avides. Alyssa avait profité d'un moment qu'elle pensait être le plus calme pour se glisser hors des murs de l'aéroport. Elle pensait avoir été discrète. Il lui semblait que dehors tout était plus lumineux et beaucoup moins silencieux qu'elle ne s'en souvenait (la nature est bruyante). Alyssa ignoraient l'emplacement exacte de la communauté, mais avec ce qu'elle avait réussi à apprendre d'eux, elle savait que ce n'était pas si éloigné que cela du lieu où vivaient les Protecteurs.

Pas un seul instant, elle ne pensa à se retourner. Elle n'avait pas envie de regarder la bâtisse qu'était l'aéroport. Au lieu de cela, elle préféra fixer son regard sur l'horizon et avancer. Alyssa eut quand même une hésitation. Son cœur aimant avait tourné ses pensées, un instant vers ceux qui comptaient le plus pour elle. Il est si difficile de faire face à un dilemme en sachant que l'on va forcément blesser ces personnes. Elle revoyait Leela, endormie, le visage relâché de toutes les tensions et son cœur se serra un peu plus. Il manqua de faire un raté lorsqu'elle imagina la réaction de Tobias. Aimer c'est une grande chose, mais c'est aussi une arme à double tranchant. Alyssa se rendait compte combien il serait difficile de retourner à l'aéroport. La nature lui tendait les bras et l'espoir la poussait à fuir loin. S'il n'y avait pas cet attachement sans borne, elle n'était pas certaine de pouvoir même l'envisager. Soudain, elle repoussa ses peurs. Il serait toujours temps plus tard de réfléchir à tout cela. Pour le moment, elle devait aller voir de ses yeux la communauté, car elle ne pouvait pas passer une journée de plus avec les Protecteurs en ayant l'impression de passer à côté de quelque chose. Elle avait fêté ses dix-huit ans au milieu du Canada sans même le remarquer et ses dix-neuf ans avait eu lieu dans un ce qui ressemblait plus à une prison de l'esprit, qu'autre chose. Elle ne pouvait pas passer une nouvelle année à imaginer des choses sans les vivre. Après tout, elle était encore jeune. La jeunesse vous pousse à croire que vous êtes immortels tout en vous incitant à vivre les choses à grande vitesse. Alyssa n'était pas exempte des fautes des autres adolescents. Elle était bien comme eux ! Elle reprit alors la marche. Elle verrait après… sans savoir que ce après n’était pas loin derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
17.04.19 11:47
Tout semble si étrange, depuis que Seth lui a mis la main dessus. Tobias a l’impression de réellement se rendre compte de ce qui se passe à l’intérieur de l’aéroport. C’est comme si on lui avait enlevé un filtre qui rendait les choses moins pires que ce qu’elles sont en réalité. Et il a mal, Tobias. Mal de se dire qu’il est bloqué ici, que ses filles sont bloquées avec lui. Mal de se dire qu’il va devoir continuer à cohabiter avec tous ces enculés. Mais ce qui le fait le plus mal dans l’histoire ? Ce n’est pas d’avoir une couille en moins, non. C’est de se sentir toujours autant lié à Seth lui-même. Parce que c’est plus de la soumission que le lie à cet homme, c’est une amitié malsaine que Tobias ne saurait même pas décrire. Il sait, très bien au fond de lui-même, qu’il prendrait une balle pour lui, comme il en prendrait une pour ses filles, et pour Tennessee. Et Tobias ? Il se déteste de ressentir tous ces sentiments, mélangé à la colère bien sûr, envers Seth pour l’avoir humilié de la sorte. Pire, pour lui faire ressentir la menace qui trône au dessus de la tête de Nessee. Si Tobias avait été l’ombre de lui-même depuis qu’ils sont arrivés à l’aéroport, les choses sont pires depuis fin février.

“ - Est-ce que tu as vu ma fille ?”

Voilà trois fois qu’il pose la question, et que Tobias reprend vite derrière pour dire que non, il ne cherche la petite blonde, mais bel et bien l’adolescente de dix-neuf à la peau métisse. Lorsqu’il est parti de leur chambre, moins qu’une vingtaine de minutes plus tôt, elles étaient toutes les deux dans leur lit. Il était parti pour prendre les antibiotiques pour ne laisser aucune chance à une infection de prendre le reste de sa virilité, et quand il était revenu ? Il n’y avait plus que Leela, endormie, dans son lit. Il ne l’a pas réveillé, parce qu’il s’est dit qu’elle ne savait certainement pas où était passée Alyssa, et il était parti dans les parties collectives de l’aéroport pour tenter de la trouver. En ce bon matin, ils auraient eu l’occasion de déjeuner ensemble, pour une fois. Alors, il en avait fait le tour en demandant à quiconque sur sa route s’il avait vu la métisse. Les réponses sont négatives, les unes, après les autres. Et Tobias, il a commencé à paniquer, parce qu’il s’est mit à réfléchir comme elle.

“ - C’est obligé qu’elle soit passée par ici,” Dit-il en commençant à s’énerver, face au mec qui est censé contrôler les aller et venus des zones de groupe. “ elle a pas pu s’évaporer comme ça, putain !”

Tobias hausse le ton, parce qu’il sent que ses jambes sont prêtes à le laisser tomber. Lorsque le garde pose sa main sur son épaule -presque gentiment, pour lui dire d’arrête de paniquer, Tobias s’emporte et le pousse contre le mur. Après quoi, il est parti à l’opposé. Whitemort -même avec les derniers évènements le concernant, il aurait pu obliger n’importe qui à chercher tous les recoins de l’aéroport pour la retrouver. Il aurait pu, mais il ne l’a pas fait. Pourquoi ? Parce qu’il sait à quel point elle se sent mal ici, et a vu dans ses yeux sont désirs de partir. Alors, Tobias, il a imaginé le pire. Il s’est dit qu’elle était parti, ailleurs, pour vivre, seule, ou avec des personnes qui, à ses yeux, seraient plus sains, justes. Son sang n’a fait qu’un tour à cette idée, et c’est ce qui l’a poussé à sortir aussi vite de l’aéroport pour tenter de la retrouver, même s’il sait que les recherche vont être difficiles.

Concrètement, il ne se dit pas directement qu’elle est parti pour voir de ses yeux ce que représente Highgate, en réalité. Tobias, il s’est juste lancé sur la route, à pied. Pour tenter de la piste, de voir des pas qu’elle aurait pu faire, mais aujourd’hui ? Les monstres laissent les mêmes traces que les vivants. IIl n’a pas la moindre idée qu’il est sûr la bonne piste, Tobias. Il avance un peu à l’aveugle, sans se rendre compte que ce chemin le rapproche d’Highgate. Il n’a pas donné l’emplacement exact à ses filles, mais elles ne sont pas bêtes : si elles veulent trouver l’autre groupe, elles y parviendront. Mais ce n’est pas par là qu’il passe, lorsqu’il s’y rend, ou s’en éloigne. Alors, Tobias, il se contente de marcher, courir, le coeur battant pour tenter de retrouver sa fille. De retrouver celle qui maintient son humanité.

Plusieurs centaines de mètres les séparent, mais aucun des deux ne peut voir l’autre. Tobias, il a finit par tirer un coup de feu dans la tête d’un virulent, pour le faire crever une bonne fois pour toutes. Certe, il aurait pu le faire autrement, en silence, mais c’est la colère, la culpabilité, et la peur de perdre Alyssa qui le met à bout de nerfs. Il agit, au lieu de réfléchir, sans se douter qu’elle a du entendre le coup de feu, au loin. Alyssa, elle n’est pas stupide, elle sait mieux que quiconque que les vivants peuvent être pire que les morts. Va-t-elle se mettre à courir plus vite, pour échapper aux vivants ?
_____________

hors rp:
 

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
18.04.19 12:07
Alyssa avait été distraite un instant de sa destination, et elle n'était plus certaine d'être dans la bonne direction. En vérité, elle n'avait qu'une image imprécise de l'endroit où se trouvait la communauté de Highgate. Il faut dire que ce n'était pas les plus grands amis des Protecteurs et que la vie à l'aéroport nécessite d'être prudent au risque de s'attirer des ennuis. Alyssa savait qu'il valait mieux être discrète lorsqu'elle avait cherché à affiner ses suppositions à travers ce que lui avait dit Tobias. Elle ne voulait pas risquer la place de sa faille en posant des questions qui pourraient attirer ne serait qu'un peu de suspicions à leurs égards. Ce n'était pas parce qu'elle voulait partir de là, qu'elle souhaitait mettre en danger Leela ou Tobias. Jamais elle ne souhaiterais cela. Au final, elle avait réussi à se faire une idée du chemin sans être sûr que toutes les informations qu'elle avait, étaient parfaites. Néanmoins, elle n'avait pas pu attendre plus longtemps pour aller voir de ces propres yeux, cet endroit qui la faisait tant rêver depuis qu'on lui en avait parlé. Au fond d'elle-même, elle espérait sincèrement que c'était différent de ce qu'elle vivait à l'aéroport. Cela pouvait aisément être pire. Pourtant, le portrait que lui avait dressé Tobias lui avait fait apparaître cet endroit comme une sorte d'oasis idyllique. Tout cela, cependant, ne réglait pas son problème de direction. Depuis qu'ils étaient à l'aéroport elle n'était pas vraiment sortie de nombreuses fois seule. L'endroit restait, à bien des égards, inconnu. Tout ce qu'elle savait c'était qu'il lui fallait rester dans le Nord de la ville, car la communauté se trouvait aussi ici.

Alors qu'elle continuait son chemin, se demandant bien si elle était toujours dans la bonne direction, elle entendit un coup de feu. Elle se figea un instant. Le coup semblait venir de derrière elle. Elle se retourna, mais il n'y avait rien ! Pourtant, il était certain que cela venait d'un peu plus loin derrière elle, mais à un endroit qu'elle ne pouvait pas voir. Alyssa ne resta pas longtemps sans bouger. L'année d'errance qu'ils avaient eu, lui avait appris qu'il valait mieux fuir lorsqu'on entendait un coup de feu. Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose : des virulents et des Hommes armés. C'était un combo dangereux ! Les virulents étaient des monstres sortis tout droit des enfers. Ils avaient certes été humains autrefois, mais il semblait ne rester plus rien de leur humanité. Tout en eux la terrifiait. Elle pouvait leur faire face, mais ils étaient une abomination qu'il valait mieux éviter. D'autant plus qu'elle était sortie sans armes. Elle se sentait stupide de ne pas y avoir pensé. Voilà ce que c'était que de partir sur une impulsion, une impulsion travaillée, mais une impulsion quand même. Quant aux humains… il valait mieux les éviter aussi avec autant d'attention que l'on pouvait le faire pour les virulents. Il ne restait plus rien des anciens rapports entre les hommes à l'heure de l'apocalypse. C'était chacun pour soi et Dieu pour tous : un crédo que tous avaient choisi d'adopter. C'est pourquoi elle courait pour s'éloigner et si possible se planquer. Elle n'arriverait pas à continuer à chercher la communauté en ayant l'impression que quelqu'un la suivait.

Elle avait envie de se traiter d'idiote. Tellement prise par son désir de voir de ses propres yeux à quoi pouvait ressembler Highgate, elle en avait oublié les précautions d'usages lorsque l'on sortait. C'était de sa faute. Elle aurait dû faire attention. Elle n'était pas sortie depuis un moment et l'aéroport, malgré son atmosphère de suspicion et de méfiance, était tout de même en endroit protégé où l'on risquait beaucoup moins sa vie que dehors. Elle ne pouvait pas courir sans but comme ça longtemps, elle sauta dans un fourré et s'aplatit tout du long pour se planquer. Sa respiration était courte à cause de la course. Elle avait l'impression d'entendre la voix de Tobias dans sa tête qui lui disait quoi faire. C'était ce qui lui avait permis de survivre jusque là. Il avait toujours sû quoi faire. Elle essaya de reprendre son souffle. Il fallait qu'elle se calme pour ne pas se faire trop remarquer. L'attente était pire que tout. Elle avait l'impression que les minutes étaient des heures qui s'étirent et s'étirent encore. Elle remonta ventre à terre le fourré en s'aidant de ses bras pour essayer de voir si quelqu'un avançait sur le chemin qu'elle avait emprunté. Pour le moment, elle ne voyait rien. Cependant, elle n'osait pas se relever. Alyssa s'enorgueillissait de ne pas être totalement stupide. Elle savait apprendre ! Pourtant, elle avait oublié un instant, prise dans ses rêves que le monde était dangereux. Son cœur battait la chamade. Ce n'était pas seulement dû à la course, mais aussi à la peur.

Soudain, il lui sembla apercevoir quelqu’un de loin. La mexicaine essaya de se relever le moins possible pour mieux voir, mais elle fit un faux mouvement et la voilà qui perdit l’équilibre et roula en bas du fourré. La chute n’est pas longue, c’est plutôt la surprise qui lui fait s’échapper un petit cri, qu’elle tenta de retenir le plus possible, ce qui donne l’impression qu’elle s’étranglait alors qu’au fond elle n’avait rien. Plus de peur que de mal !

« ¡Qué tonta soy! »
Fit-elle agacée de sa propre bêtise. Lorsqu’elle perdait le contrôle elle avait tendance à s’exprimer en espagnol en premier, car après tout c’était sa langue maternelle. L’anglais n’était que sa seconde langue.

Elle releva la tête et décida que sa cachette était une bêtise. Elle devrait plutôt continuer son chemin. Alyssa se releva aussi prestement que possible, dégagea une feuille ou deux de son haut et remonta au-dessus du fourré pour être à nouveau sur la route. Elle était certaine d'avoir aperçu quelqu'un de loin tout à l'heure et décida qu'il valait mieux continuer à courir pour éviter toute rencontre malheureuse. Lorsqu'elle se retourna pour regarder derrière, il lui semblait que la silhouette était d'autant plus proche. De toute évidence, elle n'avait pas fait le bon calcul et décida à nouveau de se cacher quelque part. Elle décida que le grand arbre près d'elle ferait tout autant l'affaire. Elle attrapa la première branche et monta dessus, attrapa la suivante et monta plus haut encore, et ainsi de suite. Son agilité avait été mise à l'épreuve depuis qu'il y avait des virulents. C'est sa grand-mère qui aurait été heureuse : elle qui lui parlait sans cesse de son agilité de danseuse. Pour l'heure, elle était en sécurité. Elle n'allait pas tarder à voir qui la suivait. En vérité, elle s'était attendue à tout sauf à le voir ! Pourtant, elle était persuadée qu'elle avait été discrète lorsqu'elle avait quitté l'aéroport.

« Tobias ?! »
Dit-elle surprise.

Son escapade avait été de courte durée, mais au fond c’était le soulagement qui l’envahissait. Elle préférait mille fois cela à toutes les horreurs qui lui avaient traversés l’esprit durant sa course.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
20.04.19 19:32
Il y a une silhouette, au bout de cette route, Tobias est persuadé de l’avoir vu une fraction de seconde. Puis elle s’était mise à courire, pour disparaître, laissant seulement dans son esprit, l’écho de ce cri étranglé qu’il avait cru entendre. Son coeur avait cru s’arrêter, parce qu’un cri, peu importe sa provenance, n’est pas bon signe. Et si quelque chose était arrivé à Alyssa ? Qu’ils soient morts, ou vivants, celui qui mettra la main sur la mexicaine, il aura à faire à lui. A sa vengeance, à sa colère, peut-être même qu’il prendra pour tout ce qui s’est passé dernièrement, même s’il n’en est pas le coupable. Ce n’est pas le temps, ce n’est pas le moment de perdre quelqu’un de si cher.

Whitemort s’était mis à courir pour rattraper la silhouette -en espérant du fond du coeur que ce fut-elle, malgré la douleur qu’il ressent à chaque fois. Mais la douleur de cette partie manquante de son anatomie n’est rien comparé à ce qu’il pourrait ressentir si, à cause de ses souhaits, Tobias avait mené à la perte cette jeune femme qu’il a gardé en sécurité jusqu’à présent. Rien n’aurait plus le même goût si Alyssa n’était pas là. Tobias, il n’aurait pu cette confiance aveugle, lorsqu’il doit partir de l’aéroport pour les missions de Seth. Il n’y a rien, ni personne, qui pourra combler cette perte. Rien, ni personne, qui pourra lui retirer la haine qu’il éprouverait envers lui-même si ce cauchemar devait être réel. Alors, il continue de courir, pour la retrouver, pour la sauver, pour se sauver lui-même.

Elle a disparu, la silhouette, et Tobias avait fini par ralentir ses pas. Le coeur battant comme si des morts étaient à ses trousses, les jambes tremblantes à cause de l’adrénaline, le souffle court à cause de l’effort et de la panique qui prend de plus en plus de place. Il finit par s’arrêter, est obligé de s’arrêter, pour se baisser et poser ses mains sur ses cuisses. Il tente de reprendre son souffle, en regardant droit devant lui. Il n’y a plus personne, il en est sur. La colère risque de prendre le dessus, et il se met à penser : est-ce qu’il vient de suivre un virulent, tout ce temps ? Si son souffle n’était pas si court, s’il n’avait pas envie de pleurer à la simple idée de l’avoir perdu, Tobias, il aurait hurlé.

Il s’est mit à regarder lentement dans tous les sens, de tous les côtés. Plus il regarde et plus il a l’impression que sa tête tourne vite. Où est-ce le monde qui est en train de s'effondrer sous ses pieds ? Jusqu’à présent Tobias n’avait pas pu envisager de la perdre. Alyssa est un pilier, un pilier si gros, si fort, si haut qu’il est certainement le pilier central de tout ce qu’il a construit jusqu’à aujourd’hui. Sans elle, il n’aurait pas pu tenir jusque là. Sans elle, il n’aurait pas été capable de sauver Leela, de la garder en vie, de faire ce qu’il faut pour gagner leurs trois places. Sans Alyssa, Tobias aurait été tout bonnement incapable de tomber en amour pour Tennessee, parce que sans elle, il n’aurait pas été capable de voir plus loin que la couleur d’une peau. Sans Alyssa il n’aurait pas pu passer outre la mort de sa femme, il n’aurait pas pu se rendre compte qu’il était capable de donner de l’amour à quelqu’un d’autre. Il est fort, Tobias, mais en réalité, sans Alyssa, il n’est rien.

“ - Tobias ?”

Cette voix, il a l’impression de l’imaginer. Mais c’est impossible, Tobias n’est pas fou à ce point. Si parfois il a l’impression que ses cauchemars sont des flashs devant ses yeux, il n’y avait eu qu’une seule fois dans sa vie où il avait eu des hallucinations : enfermé à Highgate. Ici, il n’y a rien qui pourrait le faire perdre la tête à ce point, alors, il se met de nouveau à regarder dans tous les sens. Comme s’il avait pu avoir un doute, peut-être s’est-il trompé de personne? il s’est tout de même penché en mettant son arme en position pour s’en servir au besoin.

Un mouvement au dessus de sa tête le fait regarder en l’air. Dans les arbres, après y avoir bien ancré son attention, Tobias, il a fini par voir le visage de celle qui vient de lui mettre la peur de sa vie. Il est soulagé, au fond, il soupire, s'abaisse légèrement est grimace. A cause de son souffle, à cause de la douleur qu’il ressent à l'entrejambe après avoir couru comme ça. Les médicaments du médecin ne sont pas fait pour calmer la douleur lorsqu’il part en expédition, non, Tobias aurait du rester à l’intérieur. Mais alors qu’il lui fait signe de descendre, d’un mouvement de main qui n’a rien de menaçant, il se redresse pour reprendre le contrôle de lui-même.

“ - Tu m’expliques ?” Demande-t-il lorsqu’avec adresse, Alyssa finit par descendre de la dernière branche par laquelle elle était montée là-haut. Mais il ne peut pas s’empêcher de la prendre dans ses bras, ne serait-ce que quelques secondes. Comme sa propre fille, il ne supporte pas de la perdre des yeux. “ Me dit pas que t’étais parti là-bas… pas avec tout c’qui s’passe maintenant à l’aéroport.” Il l’a relâché, et sans dire le nom de l’endroit à quoi il pense vraiment, Tobias attend une réponse sincère.

hors rp:
 

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
21.04.19 9:46
Il serait difficile de décrire combien le soulagement était grand pour Alyssa lorsqu'elle s'était rendu compte que la personne qui était derrière elle n'était autre que son père d'adoption, son père de cœur. Les Whitemort lui avait sauvé la vie par deux fois : la première fois cela avait été lorsqu'il leur avait ouvert la porte de leur maison pour les sauver des virulents alors même qu'ils n'y étaient pas obligés. La seconde fois, c'était lorsqu'ils l'avaient prise sous leurs ailes alors que ses parents à elle n'avait pas survécu. Ils lui avaient donné une autre raison de vivre et avaient fait leur place dans son cœur à tel point qu'elle les considérait comme sa propre famille au même titre que ceux qui avaient rejoints le domaine des morts. Le soulagement venait aussi du fait qu'elle avait imaginé le pire. Plus rien n'était sûr dans le monde et il lui apparaissait de plus en plus certains qu'elle avait un peu foncé tête baissée dehors dans son désir de voir de ses propres yeux la communauté. Certes, l'aéroport, elle ne pouvait plus le sentir, mais ce n'était pas une raison pour agir sans plus de réflexion. Lorsqu'elle était partie, elle avait eu l'impression d'être assez prête pour ça, mais au fond, elle s'était un peu leurré sur ses chances d'y arriver sans encombres. C'était ce qu'il lui apparaissait à présent qu'elle regardait avec joie, le visage de Tobias. Elle était heureuse que ce soit lui qui soit là et pas un virulent ou un cinglé de passage, comme il pouvait y en avoir pas mal dehors. Elle n'avait plus besoin de rester en hauteur dans cet arbre, elle pouvait maintenant redescendre sur la terre ferme et affronter la suite. De toute évidence, il était venu la chercher.

C'est le geste qu'il lui fit qui la poussa à redescendre doucement branche après branche. Il est souvent plus facile de grimper dans l'arbre que d'y redescendre sans se faire mal. Une chute mal placée peut faire très mal. Cependant, Alyssa sait s'y prendre. Elle a l'expérience à présent et c'est plus simple de se cacher dans un arbre que de courir sans but en espérant ne pas être rattrapé. Lorsqu'elle a enfin touché le sol, les premiers mots qui l'accueille sont une question pour connaître les raisons de son départ. Elle aurait dû s'y attendre. Cela avait du sens. Pourtant, avant même que la jeune fille puisse répondre, Tobias la prit dans ses bras dans une étreinte à laquelle Alyssa répondit avec autant de force. Elle sait qu'elle n'aurait pas dû partir comme cela. Elle la sût à l'instant où elle avait quitté la chambre où elle était avec Leela, mais elle n'avait pas pu attendre plus longtemps. Il lui semblait que si elle n'avait pas agi à cet instant, elle n'en aurait pas été capable plus tard. L'aéroport ressemblait de plus en plus à une prison. Ses murs lui semblaient aussi froids que ceux d'un établissement pénitentiaire. La vie y était tout aussi compliquée. Pourtant, elle sentait au fond de soi que la haine qu'elle pouvait avoir pour les murs de l'aéroport pouvait changer en habitude et ensuite elle se trouverait comme une mouche prise au piège dans une toile d'araignée : incapable de s'en défaire. C'est pour ça qu'elle avait suivi cette impulsion. C'était l'espoir de voir autre chose, de croire en autre chose. Tobias rompit leur étreinte et c'est comme s'il avait compris. Il ne dit pas le nom de la communauté, mais il flottait entre eux.

« Je suis désolé ! » Elle ne pouvait s’empêcher de s’excuser. « Je ne pouvais plus attendre. Je sais que tu nous as demandé d’attendre, mais c’était trop. » Les mots fusaient comme un torrent qu’on aurait trop longtemps retenu. La digue était rompue. « Il faut que je le vois de mes propres yeux. L’entendre ne suffit pas. Je ne pouvais pas rester plus longtemps. Il faut que je sache à quoi ça ressemble. Oui j’allais vers Highgate ! »

C'est elle qui prononce le mot parce qu'il ne peut pas rester à flotter comme ça sans être nommé. Les choses prennent de l'importance quand on les nomme. Un rêve prend réalité lorsqu'on commence à lui donner un nom. Celui de Alyssa c'était de s'y rendre. Elle en rêvait depuis que Tobias, lui-même, en avait parlé. Cela avait été l'étincelle d'espoir dont elle avait eu besoin pour survivre dans l'aéroport. Elle détestait cet endroit plus qu'aucun autre avant. Pourtant, ce n'était pas comme si elle n'avait pas déjà été forcé de quitter un lieu cher à son cœur. Cela avait été une déchirure lorsqu'elle avait dû dire au revoir à l'hôtel de ses parents ou bien au bateau de son grand-père. La perte de la mer avait aussi été grande. Certes, les forêts et la neige du Canada avaient un peu compensé cette perte. Il y avait là une autre grande sérénité qui pouvait l'émouvoir, mais ce n'était pas la même poésie que celle des vagues qui caressent les bancs de sable, où de l'odeur des embruns qui vous prend et vous fait perdre tous vos sens pour qu'il n'en reste plus qu'un. A l'aéroport, il n'y avait rien qui pouvait l'émouvoir ou la toucher. Seulement cette peur qui ne la quittait presque pas. Alors quand Tobias lui avait parlé de Highgate, elle avait cru avoir un nouvel espoir. Ce ne serait ni leur quartier dans la campagne de Montréal, ni la baie magique de Zihuatanejo, mais cela serait toujours mieux que le lieu des Protecteurs.

« J’aurai dû t’en parler, mais je ne voulais pas être convaincu d’attendre plus. Je sais que les choses sont plus difficiles encore qu’elles ne l’étaient, mais ça ne pouvait pas continuer. Si je restais encore une journée de plus sans voir Highgate, j’aurai peur de devenir folle. » Admis la jeune fille. « Je ne demande pas à fuir ou partir maintenant, simplement de voir ce dont tu m’as parlé. Je ne peux pas continuer juste à l’imaginer. Et si c’était pire que là-bas ? J’ai besoin de me rassurer pour pouvoir supporter une journée de plus chez les Protecteurs. »

Elle avait l’impression de faire un aveu de faiblesse, mais c’était le cri du cœur qui résonnait dans ses paroles.

« Emmène-moi à Highgate ! Je te promets que je ne ferai que regarder. De toute manière toute seule, je me rends compte que je ne l’aurai pas trouvé. » Elle s’amusa de sa propre bêtise un instant tout en cherchant des yeux ceux de Tobias. Elle avait besoin de les voir. « Ensuite, on rentrera et on ira retrouver Leela. Ça ne peut pas nous attirer tant d’ennuis, non ? »

Elle l’espérait du fond de son être. Alyssa savait que si Tobias insistait pour rentrer, elle le ferait, mais cela la briserait un peu plus. Pourtant, elle ne pourrait pas se séparer de sa famille de coeur. Ils étaient sa vie.
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
22.04.19 11:09
Alyssa parle, et Tobias ne peut rien faire d’autre que d’écouter ce qu’elle a à dire. D’entendre, de comprendre, de ressentir le mal qui la hante, et l’espoir qu’elle porte sur Highgate. Il a mal, Tobias, il est mal. Mal de lui mettre autant de baume au coeur pour un endroit qu’ils pourraient ne jamais obtenir. Pourtant, elle parvient à le secourir de cette détresse dans laquelle il était tombé, en avouant que ce n’est pas pour s’enfuir, pour y aller maintenant, tout de suite, qu’elle est partie de l’aéroport. Lui non plus n’est pas prêt à la perdre, il ne sera jamais réellement prêt à le faire. Mais Alyssa, se doute-t-elle que Tobias n’a jamais vraiment voulu vivre, lui-même à Highgate ? Ce paradis est un lieu serein où il rêve que ses filles puissent grandir, vivre, entourées de personnes qui sont bonnes, et dont elle n’a pas besoin de se méfier dès qu’elles tournent les talons. Lui-même sait qu’il n’aura jamais le droit à ce bonheur, ce plaisir. Tobias avait réussi à supporter les regards qu’on lui portait à l’aéroport : soit de la peur, soit de la colère contre lui. Il n’a jamais été un des pires sbires, il a seulement fait ce qu’il avait à faire. Mais la façon dont ceux de Highgate le regardent est pire : c’est un déchet, une horreur de la nature. Ce regard lui a prouvé, à chaque fois qu’il y a été confronté, à se dire qu’il ne serait jamais le bienvenu là-bas. Il préfère encore supporter les regards des protecteurs.

“ - [...] Ensuite, on rentrera et on ira retrouver Leela. Ça ne peut pas nous attirer tant d’ennuis, non ?”
“ - Non…” Souffle-t-il du bout des lèvres, parce qu’il lui est impossible de contredire cette petite femme. Il connaît son caractère, elle serait capable de faire bien pire s’il la ramenait à l’aéroport tout de suite. “ Si on fait les choses bien, on aura pas de problèmes..”

Tout du moins, c’est ce qu’il espère, Tobias. Car peu importe les personnes qu’ils croiseront sur leur chemin, qu’ils soient d’Highgate ou des protecteurs, ça posera problème. De la part des gens de l’aéroport -car même s’ils ne sont pas encore tous au courant que Tobias a été kidnappé trois semaines, certain savent quand même que c’est arrivé [la mise en scène de Seth ne s’étant pas encore déroulée], on l’empêchera sûrement d’approcher pour ne pas lancer une revanche qu’il pense au bout de la ligne. S’ils savaient tous, qu’en fait, Tobias n’a aucune envie de prendre cette communauté, les choses seraient bien différentes. Et si au contraire, c’était Highgate qui les voyaient, tous les deux, il est certain qu’ils pourraient se faire tirer dessus. Tous ceux de cette communauté ne sont pas heureux d’entendre le prénom de Whitemort, encore moins de le voir arriver.

Il avait donc décidé de l’y emmener. Alyssa se rendra rapidement compte qu’elle n’était pas sur le mauvais chemin, non, elle est intelligente et même si elle aurait pu se perdre dans cette étendu sauvages et pleines de morts, elle ne l’a pas fait. Les pas de Tobias sont bien plus lents pour se rendre à Highgate, que pour sortir de l’aéroport. Il est silencieux, il fait attention à tous les bruits que l’on pourrait entendre autour. Parce qu’il peut être parler longtemps, comme il peut se taire aussi longtemps, Tobias, on ne sait jamais vraiment que quel pied danser avec lui. Mais cette fois-ci, c’est le désespoir d’Alyssa qui l’a touché en plein coeur, qui le force à se terre. Comme l’océan qu’elle fréquentait au Mexique en étant plus jeune, elle est une vague foudroyante qu’il se prend de plein fouet pour le ramener à la réalité. C’est lui qui l’a mise en danger en leur racontant Highgate. Il se rend seulement compte maintenant qu’au même titre qu’il aurait pu perdre Alyssa à cause de sa curiosité, il aurait pu perdre Leela, qui elle, n’aurait pas grimpé de la sorte à un arbre pour se sauver.

“ - Seth a mis des éclaireurs, un peu partout, pour savoir quand ils sortent, ou rentrer à la base.” Voilà qu’il explique la situation concrète à la plus jeune. “ Ils surveillent Highgate avant d’attaquer, c’est comme ça qu’il a toujours fait.”

Un soupire s’échappe de ses lèvres, alors qu’arrivés à une intersection, il se met à hésiter. Pas sûr la direction générale, mais sur le meilleur chemin à prendre. Et ce n’est qu’en se dirigeant vers un petit bosquet de bois, qu’il reprend la parole, perdu dans ses pensées, dans ses cauchemars. Son coeur bat, vite, fort. Parce qu’il a peur de se prendre une balle de n’importe quel des deux camps qui se trouvent aux alentours, parce qu’il a aussi peur de se rapprocher de ce lieu qui le hante. Que ce soit pour de bonnes, ou de mauvaises choses, il ne parvient pas à enlever Highgate de ses pensées.

“ - Ils doivent avoir un point de regroupement dans l’coin… Suffit qu’on en trouve un, et ils nous emmèneront à un endroit où on pourra voir Highgate.” Il a peur, Tobias, parce qu’il sait qu’ils vont devoir mentir sur le pourquoi du comment ils se retrouvent tous les deux-là. “ Avec une paire de jumelle, d’un point en hauteur, on devrait avoir une bonne vision du quartier.”

Il a mal au coeur, de dire ça, Tobias, car il n’aurait jamais voulu que les choses se passent ainsi. Au final, il avait raison ; la famille finit par tomber sûr des protecteurs, et l’un d’entre eux porte une paire de jumelles. Tobias n’hésite pas un instant, il les lui prend, sans vergogne, avec un regard qui montre qu’il ne faut surtout pas rebiffer. Ces jumelles seront utiles pour voir loin, quand ils seront arrivés à un point suffisamment haut, et légèrement dégagé pour être en sécurité. Highgate n’est pas très loin, au contraire, Tobias aurait presque l’impression de sentir l'aura de cet endroit, caché, tout près.

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
04.05.19 15:20
Parfois, il semblait à Alyssa que le Tobias qu'elle avait rencontré, la toute première fois qu'elle s'était installée au Québec, venait d'une autre vie. Ce qui était un peu le cas, si on admet que la vie sans les virulents étaient une autre vie. Parfois, il lui arrivait d'y repenser, mais c'était comme de regarder une photographie floue. On pouvait savoir quel est le sujet de la photographie, mais on avait du mal à en distinguer les détails. C'était comme ça lorsqu'elle repensait à la relation qu'elle pouvait entretenir avec les Whitemort. Tout avait changé aujourd'hui. En vérité, aujourd'hui, c'était le souvenir de ses géniteurs qui commençait à devenir flou. Heureusement, il lui restait une photo ou deux, mais c'était un peu triste de regarder le papier brillant et satiné, un peu froissé. Seulement, la jeune mexicaine avait perdu une famille pour en gagner une autre tout aussi importante pour elle. L'avis de Tobias comptait pour elle autant que celui de son père biologique pouvait compter. S'ils étaient bien différents, ils avaient le même attachement pour leur famille : une qualité que Alyssa ne pouvait qu'apprécier. Aujourd'hui, elle lui ouvrait à nouveau son cœur, pour lui faire comprendre combien son désir de partir était fort et de jeter un œil sur cet endroit si différent de l'aéroport dont il leur avait parlé à Leela et elle. Certes, elle savait que ça ne serait pas encore pour aujourd'hui, mais il fallait qu'elle ait un peu d'espoir pour continuer et elle avait tenté de le lui faire comprendre. Elle savait que ce ne serait pas une tâche facile, mais avec l'aide de Tobias, elle était persuadée qu'ils pourraient faire cela rapidement sans qu'il puisse y avoir le moindre soucis. Alyssa semblait parfois oublier que Tobias n'était pas tout puissant, tant il avait réussi jusqu'à présent à les sortir de toutes les situations possibles. Sa confiance en lui était indéfectible. Il sembla accepter en un souffle qu'il n'y aurait pas le moindre problème à s'approcher de la communauté et puis rentrer. Alyssa avait envie de crier sa joie, mais elle se contenta d'un sourire éclatant plein d'espoir et d'une dernière accolade.

« Merci ! » Fut les simples mots qu’elle ajouta.

Ils reprirent la route et Alyssa se rendit rapidement compte qu'elle n'avait pas suivi la bonne direction jusque là. Cela n'avait plus d'importance, puisqu'elle avait maintenant l'assistance de Tobias. Il était si sûr ! On ne pouvait qu'apprécier la manière dont il avançait en prenant soin de marcher lentement, en faisant attention aux moindres bruits et en restant silencieux. La jeune femme essayait de se mettre à son rythme du mieux qu'elle le pouvait. Alyssa essaye de ne pas trop laisser son imagination s'enfuir en voulant imaginer comment pourrait être la communauté. Au fond, elle veut simplement quitter l'aéroport. Parfois, elle aurait souhaité qu'ils ne s'arrêtent jamais près de Kelowna et qu'ils continuent leur chemin vers l'ouest. Il y avait bien des tas d'autres lieux de survie au Canada et malheureusement pour eux, ils avaient terminé dans l'un des moins sympathiques. Ils ne disent rien pendant un long moment et Alyssa n'ose pas briser le silence. Elle savait que même si son désespoir était palpable, elle avait quand même pris de nombreux risques à sortir seule pour essayer d'aller trouver et voir Highgate. C'était une chance, pour elle, qu'elle soit tombée sur Tobias plutôt que quelqu'un d'hostile ou bien des virulents. Ce fut Tobias qui reprit la parole, en premier. Il lui annonça que Seth, le leader des Protecteurs a des éclaireurs partout. Il semblait que la nouvelle proie de Seth est la communauté de Highgate. Alyssa ne put s'empêcher de frissonner. L'appétit de Seth semblait dévorant lorsqu'il s'agissait d'étendre son pouvoir sur les autres communautés environnantes. La mexicaine se rendit compte qu'elle avait en effet été très chanceuse de ne croiser aucun d'entre eux. Le pardon n'était pas une vertu chez les Protecteurs.

« Est-ce qu’ils ne se doutent pas non plus de quelque chose dans la communauté ? » Demanda Alyssa. « Je peux comprendre pour les membres de la secte puisqu’ils semblaient vivre dans une quasi autarcie, mais d’après ce que tu as pu nous raconter, je ne peux croire que cela soit de même pour ceux de Highgate. » Elle eut un silence avant de reprendre. « Pourquoi ce besoin de toujours s’affronter ? » C’était une question qui n'attendait pas vraiment de réponse.

Ils arrivèrent à une intersection où ils s'arrêtèrent. Alyssa jeta un regard interrogateur à Tobias qui semblait chercher quoi faire. Ils se dirigèrent vers un petit bosquet de bois où Tobias finit pas reprendre la parole. Il lui expliqua son plan pour pouvoir observer la communauté. Il ne semblait pas à l'aise, mais la jeune femme ne savait si c'est parce qu'il n'est pas certain de son plan ou si c'est la peur. Son désir de voir la communauté semble les mettre dans l'embarra. Alyssa prit légèrement conscience que la possibilité de tous partir là-bas est plus ardue qu'elle ne l'avait imaginé. C'était une possibilité qui ressemblait davantage à une impossibilité. Soudain, la jeune femme voulut rebrousser chemin. Quelque chose ne semblait pas normal. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais elle vient l'étreindre avec force. Alyssa est inquiète. Il vaudrait sûrement mieux rentrer à l'aéroport. Elle s'inquiétait pour Leela. Ils devraient être tous ensemble. Elle aurait dû la réveiller et partir avec elle. La jeune femme se sentit bête d'avoir pensé que ce serait plus sûr de la laisser à l'aéroport en sécurité. En vérité, ils n'étaient en sécurité que lorsqu'ils étaient tous ensemble. Elle allait le dire à Tobias, mais n'en eut pas le temps, car ils tombèrent sur d'autres Protecteurs. Ce fut Tobias qui eut le plus d'interaction avec eux, Alyssa se contenta de rester dans son ombre. Il valait probablement mieux pour elle ne rien dire. Il leur prend une paire de jumelles qui devrait leur permettre de voir la communauté. Ils s'éloignèrent des autres protecteurs pour se diriger vers un point haut et dégagé qui devrait leur permettre de voir la communauté. Alyssa ne se sentait plus aussi joyeuse que lorsque Tobias avait accepté de le lui montrer. L'atmosphère avait changé. Alors qu'ils montaient, Alyssa se tourna vers Tobias.

« J’ignorais qu’il y avait autant de protecteurs au-dehors. Je ne m’en rendais pas compte. Je suis désolé ! Je pensais davantage à moi et j’en ai oublié l’essentiel et le plus important: que Leela, toi et moi, nous restons ensemble. Lorsque tout ceci sera terminé. Rentrons ! Je m’inquiète pour Leela maintenant… J’ai l’impression d’avoir été très égoïste. Je ne me rendais pas compte de combien je pouvais nous mettre dans l’embarra. »

C’était cela qui la désolait le plus. Enfin, ils arrivèrent à un point suffisamment haut. Il lui semblait que le monde, en bas, était bien petit.
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
06.05.19 17:12
Tobias n’a pas voulu répondre à Alyssa, parce qu’au fond, il espère bien qu’Highgate se doute de quelque chose. Il veut qu’ils soient déjà prêt à se battre, à se défendre, pour garder ce qu’ils ont. Mais d’un autre côté, il espère que les protecteurs auront le dessus sans encombre, car ça voudra dire que Tennessee, Cathleen, et Noah seraient tous les trois en vie, au moins pour le moment. Avec l’apocalypse, tous les survivants ont appris à vivre le jour comme si c’était le dernier. Au jour le jour, parce qu’on ne sait jamais ce qu’il va se passer. Le lendemain peut faire mal, comme rêver.

“ - Arrête de t’excuser, Alyssa…” Dit-il en montant jusqu’à ce point d’observation. “ T’as rien fais de mal. J’comprends pourquoi t’es partie, et ça veut pas dire que tu pensais pas à nous.”

Tobias ne peut s’empêcher de lui lancer un regard compatissant. Un regard plein de sentiments, d’émotions. Il comprend ce qu’elle veut dire, et ce qu’elle ressent maintenant. Comme ce qu’elle ressentait lorsqu’elle est partie de l’aéroport. S’il n’avait pas eu ses filles, s’il n’avait pas eu cette couille en moins, on peut être sur que Tobias aurait déjà fait le mur plus d’une fois pour aller voir Tennessee. Il n’y a pas que ce village qui est important, mais les gens qui sont dedans.

En arrivant en haut de ce lieu d’espionnage, Tobias a mal au coeur de voir le village. Mais il n’a pas besoin de jumelle pour savoir ce qui se trouve de précis là-bas. Ce qu’il y a dans sa tête est assez précis à son goût pour l’instant. Plus les choses seront concrètes, et plus ça sera difficile pour lui de les gérer. Alors, il tend simplement les jumelles à Alyssa pour qu’elle puisse voir ce qui lui donne tant envie. Pour qu’elle puisse mettre des images réelles sur ce que Tobias lui a comté.

“ - Profites d’être là pour le voir.” Dit-il en lui passant l’objet grossissant. “ T’auras pas d’autres chances de le faire. Au moins, tu seras pas sortie pour rien.”

Il essaye de la rassurer dans ses propos, mais après ce regard mélangé de différentes émotions, Tobias, il laisse Alyssa contempler ce qu’il y a en bas. Des maisons d’un quartier qui semble chic comparé au reste, cachées derrière un immense mur construit par des mains solides au début de l’apocalypse. Si les protecteurs d’en bas voient ça comment un problème pour entrer, Tobias, comme ceux vivant-là, remercie intérieurement ceux qui l’ont construit pour protéger le quartier. Il y a de nombreux panneaux solaires pour leur procurer de l’électricité. Des réserves d’eau de pluies, parce qu’ils sont intelligents et ont su s’approprier la météo. Tobias ne sait pas que la plupart de ces choses étaient là avant la fin du monde. Dans un coin, au fond, presque entièrement caché de l’endroit où ils se trouvent, on peut voir un bout de terrain cultivable. Les températures font qu’ils commencent à retourner la terre, à voir pour planter des choses pour la prochaine saison. C’est d’ailleurs ce qu’ils sont en train de faire au Temple d’Ezekiel. Eux, au moins, ont cette chance-là. Ils créaient la vie.

L’endroit est beau, vert. C’est le paradis d’Eden alors que tout le reste représente l’enfer.
L’enfer, il est à l’aéroport, et cette vision ne fait que prouver ce que tous les deux pensent déjà.

“ - Ca me tue de savoir qu’on aurait pu finir ici, si on avait suivi Tennessee, dans les vignes.”

Tobias est comme projeté dans ce souvenir qui date de bien trop longtemps maintenant. Il y a un an, lorsqu’ils l’avaient rencontré et qu’elle les avait aidé. Il y a un an, lorsqu’ils sont partis chacun de leur côtés. Quelques semaines seulement avant qu’ils ne soient secourus par Seth et les protecteurs. Tobias sert la mâchoire parce que ça l’énerve, de penser ça. Depuis tout ce temps où il remue ses idées tout seul, dans un coin de sa tête, il s’en est fait, des films. Mais il sait que tout ce qui s’est passé entre ce moment-là, et celui où il se retrouve à côté d’Alyssa pour contempler Highgate, ne pourra être effacé. Il y a eu trop de choses horribles de faites, de dites.

“ - J’espère pouvoir vous donner cette vie, un jour.” Dit-il en étant sûr que personne ne peut l’entendre. Il a du mal à avaler sa salive, lorsqu’il se rend compte que les mots qui vont suivre vont lui briser le coeur. Mais être là, à côté de sa fille, de celle qui l’a changé, fait remonter dans son estomac cette boule d’inquiétude et de peur qu’il ressent. “ J’irais pas vivre là-bas avec vous…”

Tobias a eu du mal à faire cet aveux qu’il n’avait jamais fait à quiconque jusqu’à présent. Il est conscient qu’après tout ce qu’il y a eu entre lui, et Highgate, il n’aura jamais de place là-bas. Tennessee a fait la promesse qu’elle s’occuperait de Leela, et d’Alyssa, et c’est tout ce qu’il faut au protecteur pour être en paix. Savoir que ses gamines seront en sécurité dans un lieu sain, c’est tout ce qu’il lui faut pour continuer à vivre, plutôt à exister, même si ça l’éloigne d’elles.

“ - Tais-toi.” Reprend Tobias après s’être tourné pour la regarder. Il ne veut pas lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, il a déjà assez mal comme ça. “ Tu sais aussi bien que moi qu’ils m’accepteront pas là-bas. Moi, tout ce que je veux, c’est que vous soyez en sécurité.” Il sert sa mâchoire en ancrant son regard sérieux et pourtant triste dans celui d’Alyssa. “ Tennessee vous fera de la place, avec elle. Mais j’ai besoin que tu me promettes, Alyssa, que tu vas rester avec Leela là-bas. Sans faire de vague, et sans chercher à me retrouver. J’ai besoin de savoir que tu resteras avec Leela.” Tobias papillonne des paupières quelques fractions de seconde, comme s’il avait cherché à empêcher toutes larmes de venir se créer dans ses yeux. “ Y a qu’à toi que je peux faire confiance pour la garder en vie.”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
08.05.19 16:33
L'impulsivité était une sacré emmerde et Alyssa venait d'en faire les frais. Les regrets lui tordaient l'estomac et elle sentait une boule dans sa gorge comme lorsqu'elle était mal. Jusqu'à présent, elle n'avait pas pris la mesure des choses, même lorsqu'elle se demandait qui se trouvait derrière elle sans savoir que c'était Tobias. Ce n'est que lorsqu'elle avait aperçu le groupe de Protecteurs à qui ils avaient pris les jumelles, qu'elle avait pris conscience de combien tout ceci la dépassait un peu. Malgré leur errance jusqu'ici, Alyssa n'avait pas perdu l'espoir de vivre une vie à peu près normal. Elle voulait pouvoir profiter de sa jeunesse, traîner avec des amis, connaître l'amour, se soûler sans penser à demain… vivre ! Elle voulait ça aussi pour Leela, car elle lui souhaitait tout ce qu'elle pensait avoir perdu. Pourtant, malgré cette sensation, elle pensait toujours pouvoir avoir cette chance. C'était une infime pensée qui la traversait parfois et qui survenait toujours au moment où elle ne l'attendait pas. Tobias lui affirma qu'il comprenait ce qu'elle avait voulu faire et qu'elle n'avait pas besoin de s'excuser, car cela ne voulait pas dire qu'elle ne pensait pas à sa famille. La jeune femme ne pouvait nier que ces paroles lui faisaient du bien. Cela la rassurait. Elle pouvait lire dans son regard une certaine compassion et beaucoup d'émotions. La mexicaine ne put s'empêcher de prendre la main de son père de cœur et de la serrer, comme si cela pouvait lui faire comprendre combien elle était reconnaissante de tout et combien il comptait pour elle, car elle n'était pas certaine que les mots pouvaient vraiment retranscrire cela. Leur rapport avait bien évolué entre leur première rencontre et aujourd'hui. Enfin, ils furent en haut et ils pouvaient apercevoir la communauté, toute petite en bas. La jeune femme ne pouvait s'empêcher d'écarquiller les yeux.

Tobias lui tendit les jumelles et lui affirma qu'il valait mieux qu'elle regarde maintenant puisqu'elle n'aurait probablement pas cette possibilité une autre fois. Alyssa acquiesça et s'emparer de l'objet pour observer l'endroit qu'elle avait tant imaginé. C'était un bel endroit, presque aussi joli que ce qu'elle avait imaginé. Tobias avait réussi à mettre les bons mots pour décrire cet endroit et même si Alyssa l'avait un peu trop romancé, il était aussi bien que ce qui lui avait traversé l'esprit. Alors que tout ceci lui traversait l'esprit, Tobias reprit la parole et lui avoua qu'il regrettait de ne pas avoir suivi Tennessee, ce jour-là dans les vignes. Cela troubla la jeune femme qui repoussa les jumelles qu'elle tenait devant ses yeux. Il lui fallut un moment avant de se souvenir de cet épisode dans les vignes. Tennessee… Cela avait devait-être le nom de la femme qui les avait aidée ce jour-là, celle qu'elle avait salué de la main alors même qu'elle était au volant. L'étrangère avait enfin un nom… et d'après les paroles de son père de cœur, elle était aussi liée à la communauté. Il lui semblait qu'il y avait plus à entendre de ces paroles, mais elle n'était pas certaine que cela ne fut pas le simple fruit de son imagination. C'était avant les Protecteurs… avant de se retrouver comme coincé dans l'aéroport sans espoir de ne jamais en sortir. En effet, les choses auraient été différentes, mais avec des « si » on pouvait englober la terre des milliers de fois sans jamais savoir si le chemin aurait été meilleur. Ils auraient moins évité Seth, qu'Alyssa surnommait Ah Puch en référence au dieu de la Mort dans la religion maya. Alyssa voulu parler, mais Tobias ajouta qu'il espérait pouvoir leur donner cette vie qu'elle pouvait observer à travers les jumelles, mais ce qu'il lui dit par la suite glaça le sang de la jeune femme.

Elle voudrait répondre, mais il l'en empêche. Elle voudrait dire que non, elle ne souhaitait pas de cette vie sans lui, que ce n'était pas ce dont ils avaient parlé pendant tout ce temps et que cela n'avait aucun sens. Lui, il affirmait qu'ils ne l'accepteraient jamais à Highgate, mais que lui, il voulait juste que Leela et elle soient en sécurité. C'était noble de sa part, cependant tout en Alyssa se révoltait contre cette simple idée. Il ajouta que Tennessee, encore elle, lui avait promis qu'elle ferait en sorte que les deux filles aient une place dans la communauté. Alyssa se demanda comment cela pouvait être possible. Qu'est-ce qui s'était bien passé lorsqu'il avait été retenu là-bas ? Ses paroles semblaient donner d'autres informations qu'elle n'arrivait pas vraiment à comprendre. Enfin, il souhaitait qu'elle lui réaffirme qu'elle prendrait soin de Leela, sans chercher à le rejoindre. Tout ceci était trop difficile à entendre. Alyssa aurait aimé pouvoir se boucher les oreilles ou simplement oublier d'un claquement de doigts ses paroles. Décidément, cette journée allait de mal en pis. Elle regrettait encore plus d'avoir quitté son lit pour aller voir la communauté. La simple vue de Highgate lui semblait horrible, en cet instant. Elle était révoltée, triste et elle se sentait comme prise au piège, parce que Tobias venait d'introduire le nom de Leela dans cette conversation horrible. Les jumelles tombèrent au sol, car elle était trop surprise par le tour qu'avait pris cette simple escapade, loin de l'aéroport.

« Tu sais très bien que je resterai toujours avec Leela. Elle est comme ma sœur... et tu es comme mon père. » Il y avait des larmes dans ses yeux alors qu'elle répondait à Tobias. « Tu ne pas me demander cela ! » Cria-t-elle soudain, comme si c'était trop dur à retenir. « On est tous les trois dans cette galère. Ça ne peut pas marcher si tu n'es plus avec nous. Tu crois que Leela accepterait ça ? Tu sais très bien qu'elle voudrait être avec toi… et moi aussi. »

Elle ne pouvait plus tenir en place. C’était trop de choses d’un coup. Elle ne pouvait pas croire ce que lui disait Tobias. Pourquoi avait-elle quitté l’aéroport ? Pour ça ?! Jamais !

« On est en sécurité avec toi ! On l’a toujours été ! Qui m’a ouvert la porte alors que j’aurai pu mourir lorsque les virulents sont entrés chez moi ? Qui nous a gardé a vie jusqu’à maintenant ? Qui m’a appris à survivre ? Qui a toujours fait en sorte de nous offrir le meilleur ? Qui m’a permis d’avoir une nouvelle famille alors que j’avais perdu la mienne ? Qui m’a offert une sœur par la même occasion ?... » Elle aurait pu continuer longtemps, mais elle avait besoin de reprendre son souffle, car elle avait débité toutes ces questions d’un coup. Il lui semblait urgent de les dire rapidement.

Les larmes tombaient franchement sur ses joues et elle se sentait aussi perdu que le jour où elle avait perdu son père et sa mère. Elle ne voulait pas que le visage de Tobias devienne aussi flou que le leurs.

« Je ne veux pas y aller ! Je me fiche de cet endroit si cela doit nous séparer. On était trois quand on est arrivé ici et on restera trois . Même si on y allait, Leela serait la première à vouloir te retrouver et je ne l'en empêcherais pas, parce que j'aurais tout aussi envie de le faire qu'elle. » Elle resta silencieuse un moment, chassa les larmes sur ses joues et jeta un regard appuyé à Tobias. « Qu'est-ce que tu ne me dis pas ? Je ne suis plus une enfant. Tu peux me le dire. Je peux encaisser. »

Il y avait certainement plus que ce qu'il leur avait dit ou de ce qui s'était dit jusqu'à présent. Elle ne pouvait pas croire que Tobias lui disait cela maintenant sans une bonne raison et qu'il gardait les vraies raisons soigneusement cachés pour les protéger, Leela et elle. Sauf qu'elle ne voulait pas rester dans l'ombre. Ce n'était pas facile et cela l'effrayait un peu, mais Alyssa savait une chose : sa famille de cœur comptait plus pour elle que ses rêves, ses idéaux ou même ses valeurs. S'il y avait une chose qu'elle ne pouvait sacrifier, c'était sa famille. Elle en avait déjà perdu une, elle n'était pas prête à perdre la seconde que la vie avait bien voulue lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
12.05.19 13:18
Elle est comme ma sœur... et tu es comme mon père. Ces mots font du bien au coeur de Tobias, même si ça lui fait aussi mal parce qu’il ne veut pas se séparer de sa famille. Il la considère comme sa fille au même titre que Leela. Honnêtement, malgré qu’il soit prêt à faire beaucoup de choses mauvaises, Tobias serait incapable d’en choisir une à défaut de l’autre. Dommage pour Leela, heureusement pour Alyssa. Elle connaît Leela bien mieux qu’elle connaît le fond de sa poche, la mexicaine. Elle sait que la gamine blonde ne restera pas sagement dans son coin en sachant que son père ne reviendra pas. Il aurait voulu dire qu’il avait lui aussi envie d’être avec elles, mais en tant que père, il doit se taire. Ne pas dire ce qu’il voudrait qu’il arrive, pour mettre les choses au clair et montrer ce qui est possible ou non. Ils ne pourront jamais être tous les trois, et dans une bonne communauté. Qui m’a ouvert la porte alors que j’aurai pu mourir lorsque les virulents sont entrés chez moi ? Elle fait naître des larmes dans les yeux de Tobias par ses mots, par ces souvenirs qui remontent à si loin qu’on pourrait croire à une autre vie. Mais Alyssa a raison dans ce qu’elle dit, dans ce qu’elle continue à dire. A ses yeux, Tobias est certainement l’homme de toutes les situations. Et même si ça lui fait chaud au coeur, à Tobias, qu’elle pense ça de lui, ça lui fait mal.

Mal parce qu’elle se trompe.
Mal, parce qu’elle n’imagine pas ce qu’il peut avoir fait.

Alyssa reprend son souffle et Tobias doit en faire de même. Parce que même s’il n’avait pas parlé, il avait ressenti les mots de sa fille comme s’ils étaient les siens. Elle lui a coupé le souffle, autant qu’il a du le faire en lui avouant la vérité sur ses plans. Et lorsqu’elle pleure, il se déteste de lui faire subir tout ça. Il voudrait qu’elle soit déjà loin pour qu’il n’ait jamais à revoir ce mauvais spectacle.

“ - Oh, si, que tu vas l’en empêcher !” Dit-il avec une voix plus brute qu’il ne l’aurait souhaité. Mais Alyssa touche des points sensibles, lui fait peur, peur parce qu’il ne veut pas être séparé d’elle pour qu’il leur arrive quelque chose. “ Qu’est-ce qu’il faut que je te dises pour que tu comprennes ?!”

Il n’a pas envie de la brusquer, mais il a envie de lui faire comprendre où en sont les choses réellement. Alyssa est grande depuis bien longtemps, son esprit est éveillé, elle sait regarder dans la bonne direction pour voir ce qui cloche, et ce qui fonctionne bizarrement.

“ - Vous êtes plus en sécurité avec moi…” Son regard s’est perdu sur Highgate, en bas. Il est obligé d’écraser la larme qui menace de couler au coin de son oeil droit, d’un revers de la main, avant de poser ses yeux sur le visage de sa fille adoptive. “ Vous êtes pas en sécurité à l’aéroport.”

La menace tombe. Réelle. Parce qu’il se souvient très bien des mots de Seth pour qu’il ouvre la bouche et balance tout ce qu’il sait sûr Highgate. Il avait menacé de faire venir ses filles pour le voir prendre sa raclée, mais ça signifiait aussi mettre une épée au dessus de la tête de ces deux princesses, de ces deux survivantes à part entière. Cette menace est toujours présente, il sent que le piège se referme sur eux un peu plus tous les jours. Même si Seth a dit que le sujet était clos, Tobias sait bien que le grand chef n’oublie pas. Qu’il a toujours un oeil posé dans son dos pour être sur que son sbire favori ne fasse pas d’autres conneries. Mais Tobias a retenu la leçon.

“ - Je connais ces gens plus que tu peux l’croire… Seth le sait.” Il dévoile ce qui est réel et qu’Alyssa ne peut pas connaître, même si elle doit avoir des doutes sur quelque chose. “ Il sait pas que je les ai aidé, mais vu ce qu’il a fait parce qu’il a appris pour Tennessee et moi… j’ai pas envie de savoir ce qu’il va faire quand il va découvrir que je les ai aidé plusieurs fois.”

Il a mal de dire ça, mal de regarder sa fille. Il ne pourrait pas lui dire la honte qu’il a reçu lorsqu’il s’est réveillé avec une partie de son anatomie en moins. Il ne pourrait pas lui dire qu’il a manqué de justesse de se prendre un coup de batte de baseball en pleine tête. Il a faillis mourir, Tobias, et il ne veut pas que la prochaine tempête que Seth provoquera retombe sur elles. Alyssa et Leela sont trop importantes, plus importantes que n’importe qui, pour qu’il continue à les mettre en péril.

“ - Faut que je sois avec Seth, pour être sur que vous êtes en sécurité là-bas. Qu’ils seront en sécurité.” Un mal à l’estomac le prend à cette pensée. “ Alors, t’as pas le choix, Alyssa. Je veux que Leela aille là-bas, alors tu vas y aller avec elle.” Son regard est triste, pourtant sérieux. “ Tennessee sera là pour veiller sur vous, et les autres gens de la communauté aussi. Y a pas meilleur endroit.”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
18.05.19 17:26
Alyssa se rappelait parfaitement les fois où elle avait pleuré de toute son âme. Ce n'était pas les mêmes pleurs que ceux que l'on a lorsque l'on se fait mal, ou que l'on est triste. Il s'agissait là d'une triste si grande qu'elle semble capable d'engloutir jusqu'à votre âme. Elle n'en avait eu que deux jusqu'à présent : la première fois, c'était lorsqu'elle avait quitté sa petite baie du paradis en sachant qu'il faudrait des années avant qu'elle ne puisse revenir là-bas et la seconde fois, c'était lorsqu'elle avait perdu ses parents pour toujours. Aujourd'hui, c'était la troisième fois qu'elle avait cette immense tristesse qui menaçait de l'avaler tout entière. Ce n'était pas un sentiment agréable du tout. Elle avait l'impression d'avoir du mal à respirer et cette tristesse lui enserrait le cœur comme si elle essayait de le lui briser. Peut-être était-cela que l'on devait ressentir lorsque quelqu'un faisait quelque chose qui vous rend très triste. Alyssa ne savait plus trop comment le dire. Elle avait essayé d'expliquer à Tobias que ce qu'il lui demandait était trop dur et qu'il y avait probablement une autre solution que celle-ci. Son idée n'était absolument pas possible ! Il semblait vouloir qu'elle protège et retienne Leela, mais Alyssa la connaissait bien sa sœur de cœur, elle savait très bien que cette dernière ne voudrait pas non plus rester à Highgate et accepter cet état de fait. Toutes deux ne pouvaient accepter ce que Tobias voulaient qu'elle fasse. Elle n'avait d'ailleurs pas hésité à le lui rétorquer pour lui prouver que c'était impossible. Mais sa réponse fut brusque, comme s'il essayait de lui faire comprendre par plus de force de l'importance de ce qu'il lui disait. Il insista pour qu'elle le fasse tout de même et semblait impuissant lorsqu'il se rendit compte qu'il devait lui en dire plus pour la convaincre.  

La mexicaine malgré sa très grande tristesse pouvait se rendre compte que quelque chose n'allait pas. Elle ne pouvait pas juste accepter cet état de fait sans répondre et sans comprendre. Elle lui demanda alors qu'est-ce qu'il pouvait bien cacher derrière ses demandes qu'elle jugeait, au fond d'elle-même, absurdes. Le couperet tomba : elles n'étaient plus en sécurité avec lui, plus en sécurité à l'aéroport tout court. A travers ses larmes, Alyssa fronça les sourcils. Ce n'était pas une nouveauté qu'ils n'étaient pas sains et saufs à l'aéroport. Leela le savait et elle aussi le savait tout autant. C'était pour cela qu'elles faisaient en sorte de ne pas trop se faire remarquer, car il régnait à l'aéroport une atmosphère de mort et de peur qui n'incitait pas à prendre des risques. Elle allait répliquer, dire que ce n'était pas une raison suffisante pour se séparer, mais Tobias n'en avait pas terminé avec les révélations. Il affirma qu'il connaissait bien plus qu'il ne l'avait laissé entendre jusque là, les gens qui vivaient dans la communauté et que Seth, le croque-mitaine de l'aéroport, le savait aussi. Ce n'était jamais une bonne chose que Seth en sache trop sur vous. Il avait une vision de la justice qui faisait froid dans le dos à Alyssa. Elle n'aimait pas se trouver en sa présence et il lui était déjà arrivé de changer de direction en le voyant arriver. La jeune femme avait un peu honte de l'admettre, mais il représentait tout ce qu'elle détestait dans le monde d'aujourd'hui. Le reste des paroles de Tobias l'intrigua grandement. Il semblait qu'il était venu en aide aux gens de la communauté et qu'il y avait quelque chose entre lui et Tennessee (l'inconnue qui avait maintenant un nom). Tobias leur avait de toute évidence cacher tout cela et cela arrivait comme un boum au milieu de cette difficile conversation.  

Alyssa repoussa les larmes qui tombaient sur ses joues. Elles étaient trempées. Malgré sa tristesse, la jeune femme savait que cette conversation était importante parce qu’elle risquait d’avoir des conséquences sur leur petite famille et elle se devait de ne pas se laisser emporter par sa tristesse. D’autant plus que Leela n’était pas là pour défendre son point de vue. Alyssa savait qu’elle aurait contesté les propres de Tobias. Bien entendu, elle comprenait pourquoi il voulait les savoir en sécurité. Il agissait comme toujours pour les protéger. Cependant, il gardait aussi des choses pour lui, pensant qu’il valait mieux pour elles, ne pas tout savoir. La preuve en était de ses récentes révélations.

« Je suis désole, mais je ne comprends pas… Tu dis que nous devons partir, Leela et moi, sans toi parce que Seth sait que tu as… quelque chose avec Tennessee. Pourquoi est-ce que cela serait moins dangereux pour toi de rester à l'aéroport tout en sachant qu'il sait déjà que tu l'as trahi ? Tu dis que tu as aidé la communauté, et bien qu'il ne le sait pas encore, il sait que tu as une relation quelconque avec Tennessee donc comment ne pourrait-il pas avoir de mauvais sentiments envers toi ? Seth va vouloir s'attaquer à la communauté, comme il l'a fait avec les fanatiques du temple… comment Leela et moi pourrions-nous être en sécurité avec eux ? » Demanda Alyssa en ayant l'impression qu'elle jouait son dernier va-tout. « Est-ce que tu penses que les Protecteurs échouerons face aux gens de la communauté ? »

Elle espérait que c’était au fond une des raisons pour laquelle il souhaitait les voir là-bas. Il y avait beaucoup plus que leur simple histoire de famille dans tout ceci. Alyssa pouvait comprendre ce que voulait Tobias, mais cela ne voulait pas dire qu’elle devait tout accepter sans émettre son opinion et plus principalement son désaccord.

« Comment comptes-tu convaincre Leela ? Ça ne lui suffira pas de savoir que tu nous eux en sécurité là-bas. On les connaît pas les gens de la communauté et même si tu affirmes que Tennessee nous aidera, nous ne la connaissons pas assez… nous. »
Elle insista sur le nous puisqu’il semblait qu’il y avait quelque chose de plus entre cette femme et Tobias.

S’il n’était pas question de séparation et des sombres machinations de Seth, Alyssa aurait harcelé de questions Tobias pour en savoir plus sur cette histoire avec cette Tennessee. Cependant, aujourd’hui, ce n’était absolument pas le bon moment pour cela.

« On ne peut pas partir, en sachant que l'on ne pourra peut-être pas te revoir. C'est trop me demander et je suis sûr que je peux parler pour Leela en affirmant que cela sera aussi trop lui demander que d'accepter sans avoir la garantie de pouvoir se revoir… Il doit y avoir une solution ! »

Alyssa restait persuadée qu'il devait y avoir une solution à ce sac de nœuds. Elle ne pouvait décidément pas accepter de renoncer à sa famille de cœur. La perte d'une famille était assez pour la jeune adulte qu'elle était. Elle essayait de se calmer pour ne plus pleurer. Il y avait trop de choses qu'elle ignorait. Cela la mettait mal à l'aise. Tobias semblait penser que tout irait mieux ainsi, mais rien n'était moins sûr. Alyssa ne pouvait plus regarder Highgate sans avoir de sombres pensées. Soudain une idée lui vient en tête…
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
26.05.19 12:16
L’aéroport n’a jamais été un endroit sécuritaire. Mais une chose est sûre, le danger ne venait pas de Seth lui-même. Sauf qu’aujourd’hui les choses sont différentes. Tobias sait très bien que celui qu’il n’arrive pas à voir autrement qu’en un ami, pourrait s’en prendre aux filles à cause de ce que lui-même fait. Et Tobias est net à ce sujet, rien n’arrivera à ses pupilles à cause de ce qu’il a pu faire, ou de ce qu’il fait. Parce qu’il ne se relèverait pas de perdre l’une d’entre elles à cause d’une erreur. Et il ne supporterait pas que quelque chose qu’il dont il garde de bons souvenirs, se transforme en une véritable erreur à cause de répercussions qu’il n’avait pas prévu.

Tout ce qu’il a caché à ses filles, il l’a fait pour une raison ; garder sa honte secrète. Parce qu’il a très mal vécu le fait d’en pincer autant pour une fille de couleur. S’il avait réussi à passer outre toutes ces conneries avec Alyssa, il a eu plus de mal à se faire à l’idée d’avoir passer une nuit avec une étrangère. D’aimer une singularité du monde qu’il n’aurait pas pensé pouvoir apprécier un jour. Le pire dans cette histoire c’est qu’il s’est aussi caché parce qu’il n’arrivait pas à oublier sa femme, à avoir une autre personne à son bras alors qu’il avait tant aimé la mère de sa fille. Il aurait pensé ne jamais pouvoir ressentir ça à nouveau. Tobias a pensé trahir la défunte épouse et Leela en même temps. Encore aujourd’hui, il a du mal avec ce dernier point, alors qu’il s’est fait à ses sentiments pour Tennessee. Il aurait pu tout cacher parce qu’il voulait protéger les filles, mais c’est pour se voiler la face qu’il l’a fait. Le sbire sait que s’il avait parlé plus tôt, expliqué les choses, elles seraient déjà en sécurité à l’intérieur du petit village qu’ils ont sous les yeux.

“ - [...] Pourquoi est-ce que cela serait moins dangereux pour toi de rester à l'aéroport tout en sachant qu'il sait déjà que tu l'as trahi ?” Tobias n’a pas pu s’empêcher de reposer son regard sur Alyssa. Elle empire ses douleurs mentales et physiques avec ses questions. Ouvre plus grand la brèche qu’il a creusé de ses mains. “ Seth va vouloir s'attaquer à la communauté, comme il l'a fait avec les fanatiques du temple… comment Leela et moi pourrions-nous être en sécurité avec eux ? [...] “

Il aurait envie de tout lui dire, si les mots ne restaient pas bloqués au fond de sa gorge. Tobias ne sait pas si c’est de la lâcheté, ou de la peur, qui lui interdit de parler. Cela pourrait aussi être de la honte, parce que c’est tout ce qu’il ressent depuis qu’il a trahi Highgate, Tennessee, et tous les gens qu’il connaît et apprécie plus ou moins là-bas. De la honte vis à vis de sa punition, et maintenant, de la honte en regardant Alyssa dans les yeux. Il a honte de lui infliger cette conversation. Les choses auraient été plus simples s’il avait suivi son plan de départ ; les déposer là-bas, attendre un peu et repartir pendant qu’elles avaient le dos tournées. Là-bas, personne ne les aurait laissé partir. A cet instant, il donne à Alyssa le pouvoir de choisir son destin alors qu’il aurait voulu en avoir le contrôle.

“ - Est-ce que tu penses que les Protecteurs échoueront face aux gens de la communauté ?”
“ - Je l’espère…” Enfin, il trouve le moyen de parler. Mais son regard est vague, se perd sur Highgate en bas comme s’il cherchait une arme secrète pour qu’ils s’en sortent. “ Ils ont le nombre, et la force. Avec un peu de chance, ils auront l’effet de surprise… Ils vont s’en sortir.”

Mais il ne peut pas s’empêcher de regarder la prunelle de ses yeux lorsqu’elle parle de Tennessee. Du lien qu’il a avec elle, comme si elle se questionnait sans vraiment oser poser la question à voix faute. Tobias serait incapable d’y répondre, de toutes façons. Il aurait été capable de dire ce qu’il ressent pour elle -avec plus de facilité que face à quiconque grâce à Alyssa, mais aujourd’hui, leur relation n’est plus la même. Il ne l’a pas revu depuis cette nuit dans la maison bleue, et tant de choses se sont passées depuis. Sa trahison, sa mutilation, bientôt, le premier assaut des protecteurs sur l’avant-poste de Highgate. Il n’y a certainement plus rien entre eux à l’heure qu’il est, et il ne pourrait pas avouer ça à sa fille. Parce qu’elle mettrait en doute la promesse de Tennessee à garder ses filles en sécurité, à les accueillir dans la communauté, alors que lui croit toujours en sa parole.

“ - Leela n’aura pas le choix… elle ne saura pas.” C’est tout ce qu’il a trouvé à dire. Tout ce qu’il peut dire, et c’est tout un tas de mots qui font mal. Voilà encore une nouvelle trahison. Mais celle-ci, sérieuse, l’oblige à poser son regard triste mais sérieux dans celui de sa protéger. “ J’ai besoin qu’elle aille là-bas de son plein gré, tu comprends ? J’ai besoin qu’elle veuille aller là-bas. Je peux pas lui dire que je ne vais pas y aller avec elle, jamais elle m'y suivra !” La preuve est faite, et Tobias le montre bien alors qu’il pointe Alyssa avec ses mains, parce qu’elle aussi fait de même. “ C’est pour ça que j’ai besoin de toi pour la garder là-bas. Y a qu’en toi qu’elle aura suffisamment confiance. C’est ce que tu dois faire, Aly’...” Il a mal, parce qu’il ne demande pas. Il n’impose pas, dans sa voix, on dirait que Tobias implore. Il a besoin d’elle, de son aide. “ Y a rien d’autre à faire… tant que t’as pas trouvé meilleur plan, c’est celui qu’on suivra. Tous ensemble.”

C’est la dernière fois que Tobias pose son regard sûr Highgate, en bas. Il se promet à lui-même qu’après ce qu’il va dire, qu’après le fait qu’il aura détourner les yeux, il tournera les talons avec sa fille pour l’emmener loin d’ici. Mais cette conversation n’est pas finie. Il sait que s’il devait y mettre un terme sans lui avoir donné ce qu’elle voulait, elle allait se laisser hanter par tout ça au point de faire plus que tourner en rond à l’aéroport. Alors, même si ça lui fait mal, il reprend.

“ - J’ai déjà payé le prix de ma trahison passée,” Il ne dira pas la mutilation qu’il a vécu, mais Tobias s’ouvre un peu plus sur ses secrets pour qu’elle lui fasse confiance cette fois-ci. “ mais je suis pas prêt à payer celui de celles qui vont venir. Il va s’en prendre à vous la prochaine fois, et je peux pas laisser faire ça…” Ses doigts tremblent à cette idée. “ Mais je peux pas le laisser buter tous ceux d’Highgate non plus. Alors j’ai pas le choix. Il faut que je reste avec lui, mais pour ça, je peux pas me permettre de lui laisser la possibilité de vous blesser pour m’atteindre.” Parce que Tobias préfère mourir que leur voir arriver quelque chose. Alors, il se dit que si elles ne sont pas là, Seth s’en prendra directement à lui. Tobias sait que Seth a pardonné, mais qu’il n’a pas oublié. “ Tu connais l’aéroport par coeur… tu connais les gens de là-bas. Si t’es avec Tennessee, avec Noah et tous les autres, tu vas pouvoir les aider à s’en sortir. A faire tomber l’aéroport. ”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
16.07.19 10:49
Alyssa sentait que la conversation lui échappait. Il y avait trop de tenants et d'aboutissants qu'elle ne maîtrisait pas. Cependant, à mesure que Tobias lui expliquait pourquoi il n'y avait pas d'autres solutions que celle qu'il avait trouvé, elle venait d'avoir une idée qui prenait toute la place en elle. C'était comme si tout le reste était devenu minoritaire en un rien de temps pour que son cerveau tourne à plein régime pour mieux mettre en forme cette petite idée de rien de tout qui avait germée à la suite d'un mot que son père d'adoption avait prononcé. Elle n'entendait rien et ne voyait plus rien. Ce qui n'était pas plus mal, car dès qu'elle regardait la communauté de Highgate, elle en venait déjà à ne pas apprécier l'endroit alors qu'il n'y avait pas si longtemps, elle rêvait de s'y enfuir pour vivre une vie meilleure avec sa famille. Et c'était bien là qu'était le problème. Certes, elle allait terminer dans cet endroit plus facilement qu'elle ne l'avait imaginée, mais c'était au prix d'un trop gros sacrifice à ses yeux. S'il avait toujours été question de partir là-bas, depuis que Tobias lui en avait vanté les charmes, elle ne s'était jamais imaginée, s'y rendre seule sans les deux autres personnes les plus importantes de sa vie. Or la solution de Tobias, consistait à s'y rendre mais sans lui. Ce n'était pas possible. Elle avait tenté de le lui faire comprendre et elle savait au fond d'elle qui entendait ce qu'elle disait et même qu'il devait un petit peu l'approuver, mais quelque chose le retenait et une fois n'est pas coutume, c'était encore de la faute des Protecteurs. Depuis qu'ils étaient tombés sur eux, les choses allaient de mal en pis. Comme elle regardait avec tristesse, le jour où ils avaient terminé à l'aéroport. Elle avait l'impression que Tobias continuait à leur cacher des choses à Leela et elle. Cependant, elle ne pouvait vraiment le presser de tout lui révéler. Il semblait déjà avoir révélé le plus qu'il pouvait.

Alors Alyssa avait essayé d'obtenir davantage de réponses, tandis que son idée continuait à grandir dans son esprit. Peut-être y trouverait-elle de quoi rendre réalisable cette idée stupide. Elle pensait que peut-être Tobias savait que les Protecteurs allaient échouer face aux membres de la Communauté, car ils avaient un avantage sur eux. Cependant, la réponse de son père d'adoption n'était pas si engageante. Il admettait qu'il y avait une forte probabilité de réussite pour Highgate, car ils étaient plus nombreux et plus fort, mais tout resterait quand même du domaine du hasard et de la spéculation. Ce n'était pas pour rassurer la jeune femme qui n'y voyait là aucun argument pour qu'elle et sa sœur abandonne le seul père qui leur restait. Ce n'était que peu de consolation et cela n'était guère suffisant pour lui donner envie d'obéir. D'ailleurs, elle n'avait pas hésité à faire usage du nom de sa sœur pour essayer de faire valoir ses propres arguments. Elle connaissait Leela et elle savait comment elle réagirait. Ce ne serait pas avec gaieté de cœur et elle voudrait aussi refuser de suivre les directives que leur demandait Tobias. Le quitter et l'abandonner chez les Protecteurs ? Ça jamais ! Tout son être se révoltait à cette idée et il était certain qu'il en serait de même pour Leela. La réponse de Tobias la surpris et lui coupa alors toute initiative de réflexion tant la surprise était grande. Il affirmait qu'elle n'aurait pas le choix, car elle ignorerait les réelles conséquences du fait de rejoindre la communauté. Alyssa ne s'était pas du tout attendu à ce qu'il lui réponde cela. Il confirma d'ailleurs que c'était mieux ainsi, car lui aussi savait qu'elle refuserait de s'y rendre s'il lui avouait la vérité comme il le faisait à présent avec Alyssa.

« Si on lui cache la vérité, elle nous en voudra à tous les deux. » Affirma Alyssa d'une petite voix. « Elle finira par la découvrir. Je ne suis pas la meilleure des menteuses. Et qu'est-ce qu'elle fera alors ? Qu'est-ce que je pourrais même lui dire pour partir ? Je peux comprendre que tu puisses penser que c'est la seule solution, mais il me semble qu'il y a quand même une grande part de hasard. Je ne saurais que dire pour la faire partir » Avoua-t-elle.

Elle voulait ajouter d'autres choses, mais elle sentait bien qu'elle aurait du mal à convaincre Tobias. Il semblait résolu à suivre cette idée jusqu'au bout, car il pensait qu'il n'y en avait pas de meilleur et qu'il semblait croire à la promesse de cette Tennessee. En même temps, la vie entière était un jeu de hasard aujourd'hui. Elle entendait ce qui semble être presque une supplique dans la voix de Tobias et cela lui fait plus de mal qu'autre chose. Elle n'avait pas de solution non plus à proposer. La sienne consisterait à rester ensemble jusqu'au bout, mais il apparaissait très clairement que Tobias ne croyait plus que cela soit encore possible. La mexicaine aimerait que cette petite idée au fond d'elle soit la solution instantanée à tous leurs problèmes, mais ce n'est encore qu'un brouillon à qui il faudrait un peu plus de temps pour se réaliser. Malheureusement, il semblait que du temps, ils n'en avaient pas. Elle sentait l'urgence dans les paroles de Tobias et que ce projet allait se mettre en marche plus vite qu'elle ne pouvait encore l'imaginer. Ce sentiment d'impuissance, il était si grand et si imposant, qu'elle avait l'impression d'être Atlas en train de porter le monde. Cette conversation ne pouvait pas se terminer ainsi. Alyssa croyait encore qu'il y avait quelque chose à faire. Elle voulut l'exprimer, mais les mots semblaient ne pas vouloir sortir autrement qu'en une bouillie informe d'onomatopées et de petits bruits de gorge.

C'est le moment que choisi Tobias pour reprendre la parole et il avoua qu'il avait déjà dû payer une fois pour une trahison. Alyssa écarquilla les yeux et on pouvait y voir de la peur. Elle savait que Seth, le chef des Protecteurs, n'étaient pas un enfant de chœur… loin de là. Il y avait déjà eu des précédents à l'aéroport et la peur y était omniprésente. Elle n'avait pas oublié et elle n'oublierait jamais ces moments-là. Qui sait ce qu'il avait fait subir à Tobias. De toute évidence, il ne tenait pas à en parler plus que cela et elle pouvait le comprendre. Elle aurait voulu le serrer contre, mais elle n'était pas certaine que c'était le bon moment pour cela. C'était si difficile de s'empêcher d'agir contre son cœur. C'était pour cela qu'elle détestait l'aéroport et certaines des personnes qui y vivaient. On ne pouvait pas vraiment y être soi-même et pour elle qui était un cœur tendre et aimant, c'était encore plus difficile. Prétendre que rien de tout cela ne la touchait, c'était bien l'activité la plus dure qu'elle avait à accomplir chaque jour éveillé qu'elle avait à l'aéroport. Elle savait que Tobias n'édulcorait pas la situation lorsqu'il affirmait que pour les prochaines transgressions, Seth n'hésiterait pas à se servir de Leela et d'elle pour le blesser. Elle frissonna à la simple évocation de cette éventualité. C'était peut-être la seule chose qu'il pouvait dire pour la convaincre de partir. La mexicaine savait que par ce geste il se sacrifiait d'une certaine manière. Nul doute que lorsque Leela et elle seraient parties, cela se verrait et si Tobias restait, il devrait en subir les conséquences. Que pouvait-elle dire ? Dans les deux cas, il subirait le courroux des Protecteurs, mais dans un seul des cas, elles survivraient et c'est sur cela qu'il pariait sa propre vie. Les larmes coulèrent à nouveau sur les joues de Alyssa.

« Tu nous demandes de t'abandonner parce que tu sais que Seth n'en a pas fini avec toi… Viens avec nous ! On ne doit rien aux Protecteurs et certainement pas ta vie. Je n'ai pas survécu à la mort de mes parents pour voir mourir la dernière personne que je considère être un parent et je ne souhaite pas non plus de vivre cela à ma sœur de cœur. » Une lueur résolue se trouvaient à présent là où la peur était peu avant dans ses yeux. « Ma solution à moi c'est qu'on reste ensemble, peu importe ce qui a pu arriver lorsque tu étais dans la communauté. Ils ne peuvent pas être pire que les Protecteurs et si c'est le cas alors je ne vois pas pourquoi ma sœur et moi, on irait là-bas même si tu as la promesse de quelqu'un pour assurer notre vie là-bas. Je ne quitte pas la peste pour avoir le choléra. Je trouverai une solution. On pourrait la trouver ensemble, Leela, toi et moi. »

C'était sa dernière carte pour essayer de convaincre Tobias, car rien d'autre ne lui venait plus en tête. Elle le faisait pour Leela, pour sa famille recomposée et pour elle. Alyssa voulait croire qu'il l'entendrait.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
21.07.19 12:31
Alyssa connait aussi bien que Tobias, sa fille. Leela est une douceur mais elle peut être un véritable petit monstre. Il n’y a pas de doute au fait qu’elle leur en voudra à tous les deux si elle apprend qu’ils lui ont menti. Tobias n’est-il pas prêt à prendre ce risque, pour lui sauver la vie ? Honnêtement, il pourrait mourir pour elles. Alors si les deux devaient lui en vouloir jusqu’à la fin de ses jours, ce ne serait qu’un petit grain de sable dans le désert désolant qu’il ne cesse de parcourir.

“ - [...] Je peux comprendre que tu puisses penser que c'est la seule solution, mais il me semble qu'il y a quand même une grande part de hasard. Je ne saurais que dire pour la faire partir.”
“ - Je m’occuperais de ça…” Souffle-t-il parce qu’il sait qu’il ne peut pas demander à Alyssa de tout faire. “ Laisse moi m’occuper d’elle tant que je le peux encore… après, tu auras assez à faire.”

Elle pleure après de nouvelles explications et ça fend le coeur à ce père de famille. Lui qui voudrait tant les voir heureuses et épanouies jusqu’à la fin de leurs longues et paisibles vies. Il a l’impression de lui faire bien plus de mal que de bien, avec cette conversation. Au fond, il aurait du se taire. Mais qu’est-ce que ça fait de lui, de se dire que ça lui a enlevé un poids, de s’ouvrir à Alyssa ? Elle ne devrait pas avoir à porter ce fardeau, elle devrait vivre et continuer de sourire.

Là-bas, il espère qu’elle réapprendra à le faire. A aimer les gens, à les accepter et à se battre pour eux comme elle a appris à devenir forte pour les Whitemort. Quand elle parle de ses parents et de leur mort, ça lui fait mal. Parce qu’elle a ce souvenir douloureux, mais surtout parce qu’il ne veut pas perdre un membre de sa famille. Alyssa ne porte pas officiellement son nom de famille, mais c’est tout comme. Elle perdrait un autre parent si Tobias devait s’enfuir.

“ - Tu nous demandes de t'abandonner parce que tu sais que Seth n'en a pas fini avec toi… Viens avec nous !” A ces mots, Tobias ne peut pas s’empêcher de fermer les yeux en poussant un faible soupire. “ [...] Ma solution à moi c'est qu'on reste ensemble, peu importe ce qui a pu arriver lorsque tu étais dans la communauté. Ils ne peuvent pas être pire que les Protecteur [...]”

Le sbire tourne son visage vers la plus jeune, et comprend ce qu’elle veut dire. Ce qu’elle ressent au milieu de cette situation dans laquelle elle n’aurait jamais du être mise. Mais Tobias se dit qu’elle ne doit pas comprendre l’enjeux de la situation. Après tout, Alyssa n’est pas au courant de tout. Ca le fait soupirer une nouvelle fois, parce qu’il sait qu’il doit tout lui expliquer pour qu’elle suive le plan. Parce que même si ça lui fait mal de se séparer d’elles, ça lui fait surtout plus de bien de les savoir en vie. En sécurité, et pas en équilibre sur un fil près à les laisser tomber dans le vide.

“ - La seule solution pour qu’on soit tous les trois…” Commence-t-il à dire en sachant très bien qu’il ne va pas aimer la suite, ni de sa phrase, ni ce que cela va engendrer. “ C’est que l’aéroport n’existe plus…” Par là il ne parle pas spécialement de faire péter le bâtiment, mais particulièrement du groupe qui se trouve à l’intérieur. “ Si Highgate gagne la guerre qui se prépare… ils m’accepteront.” Tobias parle mais sait que ça ne sera pas le cas. Un petit mensonge pour faire comprendre à sa fille qu’elle doit choisir la bonne voie. “ Sinon, ils laisseront pas celui qui a balancé leur petit paradis vivre avec eux. On ferait la même chose, chérie…”

Sa dernière phrase est dit avec plus de compassion, plus d’amour et de tendresse. Tobias vient d’avouer qu’il a trahi Highgate -et les protecteurs par extensions- puisqu’il est celui qui a raconté tout ce qui se passe, et se trouve, au sein de la petite communauté, au Grand méchant loup. Si Seth connaît si bien le petit quartier, c’est parce qu’il a eu de bonnes indications. Choses que Tobias a pu lui donner, puisqu’il y a passé trois longues semaines enfermé avant de s’enfuir.

“ - C’est pour ça que j’ai besoin de vous savoir là-bas.” Il hausse les épaules comme si ce n’était pas quelque chose d’important, alors que ça lui brise le coeur. “ Leela en sécurité, ça sera un poids en moins… et toi, tu pourras aider Tennessee et les autres à se défendre contre les protecteurs. Tu connais l’aéroport aussi bien que moi, Alyssa… les sorties, et les culs de sacs. Comment c’est géré, les gens dangereux, et les horaires importants… j’ai besoin que tu y ailles pour leur donner toutes les informations qui leur seront nécessaire.”

Son coeur bat à en rompre sa poitrine. Pour la première fois, il met des mots sur des pensées qu’il pouvait avoir. Il dit vouloir trahir les protecteurs, vouloir faire en sorte que highgate en sorte vainqueur. Mais en réalité, Tobias ne pourrait pas faire de mal à Seth. Il espère au plus profond de son coeur détruire le groupe immonde pour que la ville soit en paix. Après tout, Seth se retrouvant seul ne pourra pas faire les dégâts qu’il fait aujourd’hui. Du moins, c’est ce que Tobias espère.

“ - Si on les aide à gagner… toi chez eux, et moi de l’aéroport… on finira par se retrouver.” Là, il tourne son visage pour ancrer ses yeux dans ceux de sa fille. Il lève même une main pour essuyer les lourdes larmes d’Alyssa à l’aide de son pouce. “ C’est pas une solution définitive, Alyssa… Si on fait les choses correctement, on va se retrouver. Que ce soit à Highgate, ou pas.” Il avale, difficilement sa salive. “ Si Seth tombe… je viendrais vous chercher. Mais il peut pas rester là où il est.”

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Let me see it ! Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Let me see it ! X0TurS613 / 5013 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ228 / 5028 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU712 / 5012 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
27.07.19 9:38
Tobias avait déjà prévu comment il pourrait faire entendre raison à Leela pour accepter ce qu'il demandait déjà à Alyssa. Cette dernière ne savait pas trop quoi y penser. Ce qu'il était certain, c'est que lui savait parfaitement comment faire tout cela. De toute évidence, il y avait déjà plus ou moins bien réfléchi. Depuis combien de temps envisageait-il cette solution ? La mexicaine ne savait quoi répondre à cela. Il connaissait sa fille. Il était certain que Leela refuserait de partir si on lui disait la vérité et c'est pour cela qu'il n'envisageait pas du tout de la lui raconter. Il affirmait qu'il saurait quoi dire pour qu'elle suive Alyssa jusqu'à la communauté de Highgate s'en s'inquiéter. Tout cela, c'était trop de tristes nouvelles pour Alyssa. Elle ne se sentait pas prête à cette séparation. C'était trop douloureux d'y penser ou de l'envisager. Alors, elle joua toutes les cartes qu'elle avait en main pour essayer de retarder cette éventualité afin de parvenir à convaincre Tobias de renoncer à ce projet. Au fond, sa famille de cœur est la dernière chose qu'elle puisse perdre aujourd'hui. Sa famille est morte, sa terre natale ne sera jamais plus qu'un rêve et le souvenir du petit hôtel sur la baie paradisiaque de son enfance n'était plus qu'un mirage. Quand, il restait juste une once d'espoir, il fallait au moins essayer de se battre jusqu'au bout pour le maintenir vivace. Pour Alyssa, c'était Leela et Tobias qui étaient ses espoirs vivants. Perdre l'un d'eux serait une souffrance. Elle le supplia de rester avec elle, car de toute manière rester chez les Protecteurs semblaient trop dangereux. Cependant, lorsqu'elle l'entendit à nouveau soupirer, elle sentit au fond d'elle que cette supplique ne parviendrait pas à le retenir.

Il lui expliqua que le seul moyen pour eux de rester ensemble, c'était que l'aéroport et les gens qui y vivaient n'existaient plus. En tout cas pas comme l'entité qu'ils étaient aujourd'hui. Il affirma que si Highgate parvenait à vaincre les Protecteurs alors il serait plus simple pour lui de les rejoindre là-bas. Alyssa essaya les larmes qui coulaient encore sur ses joues à l'évocation de cette possibilité. Il y avait donc une forme d'espoir ? Pourquoi ne l'avait-il pas dit plus tôt ? Elle y pensa quelques instants et il lui apparut que peut-être les chances de gagner n'étaient pour le moment pas énormes et que Tobias n'avait pas voulu qu'elle ait trop d'espoir quant à la réussite de ce projet. Pourtant, c'était bien là tout ce qu'elle avait besoin d'entendre : l'espoir d'être réuni malgré tout. Et même si les chances étaient infimes, elle pouvait justement travailler à les rendre plus importantes. Tobias lui apprit par ailleurs, avec ce qu'il avoua à la fin, qu'il avait tout de même livrée quelques informations sur les gens de la communauté de Highgate aux Protecteurs et que de ce fait, ils ne pouvaient vraiment l'accueillir à bras ouverts. Pourtant, s'ils savaient qu'il les avait tout de même aidé à la fin, ils seraient plus ouvert à l'idée de lui pardonner. Elle comprenait ce raisonnement : Après tout, depuis l'infection es gens étaient plus prudents, plus dures, plus circonspects face aux autres… Les circonstances faisaient que Tobias ne devait pas être en odeur de sainteté auprès des gens de Highgate et elle savait pourquoi. Même si cela la révoltait un peu, car sa loyauté allait forcément à son père de cœur, elle comprenait le sentiment que ces gens-là devaient avoir.

« Je ne savais pas… Tu aurais dû me le dire tout de suite ! J’aurais compris. Je ne comprenais pas pourquoi tu ne pouvais pas venir avec nous, mais maintenant cela à du sens… C’est pour cela que tu souhaites rester avec les Protecteurs, malgré la défiance de Seth... »
Elle réfléchissait tout haut, plus qu’elle ne cherchait vraiment à confirmer ses dires. Tout lui semblait plus clairs.

Tobias continua à parler. Il disait que c'était pour cela que Leela et elle devaient se rendre à Highgate seules. Ainsi, il serait plus à même de rester sur ses gardes sans avoir à s'inquiéter de leur sécurité. Par ailleurs, elles connaissaient, elles aussi, des choses sur l'aéroport et les Protecteurs et ainsi, elles pourraient offrir de précieuses informations à leur tour aux gens de Highgate pour qu'ils puissent affronter les Protecteurs et si possible les vaincre pour que Tobias, Leela et Alyssa soient enfin réunis, loin de l'horreur des Protecteurs et du joug de leur chef. C'était risqué et il y avait pas mal de hasard dans tout ça, mais elle savait que parfois il fallait compter uniquement sur cela pour envisager un meilleur avenir. L'aéroport n'était pas fait pour eux. Ces gens, la façon dont on y pensait et on y vivait, ne leur réussissait pas. Alyssa avait toujours détesté cet endroit et elle n'aimait ce qu'il avait fait de Tobias ou de Leela. Ce serait avec un grand soulagement qu'elle le verrait tomber. Bien sûr, il faudrait espérer que Seth ne ferait pas de mal à Tobias lorsqu'elles ne seraient pas là pour le voir. De toute évidence, il ne serait pas vraiment ravis de savoir qu'elles étaient parties. Qui sait ce qu'il ferait ?! Alyssa essaya de chasser les pensées affreuses qui lui venaient à l'esprit plus vite qu'un boulet de canon. C'était risqué que de se laisser dévorer par la peur ou point de ne plus pouvoir agir ou prendre une décision.

« Je comprends. Je le ferai alors si c’est pour que tout cela se termine enfin alors j’accepte ! » Dit-elle avec beaucoup d’émotions dans la voix, car ce n’était pas facile.

Elle préférait imaginer une fin heureuse que d'envisager les difficultés que pourrait traverser sa famille de cœur dans la réalisation de cette tâche. Ils avaient besoin de ce bonheur. Ils avaient déjà perdu beaucoup de choses dans cette nouvelle vie et ils méritaient un peu de répit. Tobias affirmait que si chacun d'eux, de son côté, œuvraient pour mettre fin aux Protecteurs, alors ils pourraient se retrouver. Tobias essuya les larmes sur ses joues et Alyssa ne put retenir plus longtemps l'embrassade qu'elle voulait lui donner depuis le début de cette difficile conversation pleine de révélations. Elle voulait tout essayer d'expliquer par cet enlacement, tout ce que les mots ont parfois tant de mal à transmettre. Tobias la rassurait en expliquant que s'ils faisaient bien les choses, alors tout irait comme ils le souhaitaient, tous les deux. Il disait que Seth ne pouvait pas continuer, qu'il fallait l'arrêter. Alyssa le savait. Elle ne l'avait jamais aimé cet homme. Il lui avait toujours fait peur et elle n'avait jamais réussi à être à l'aise en sa présence. Garder un masque d'indifférence ou de neutralité, c'était un combat de tous les instants à l'aéroport. Cela serait plus simple de ne plus avoir à mentir ou prétendre. Elle s'éloigna de Tobias et le regarda, comme si elle essayait de graver en elle, tout ce qu'elle voyait de lui pour pouvoir s'en souvenir lorsqu'ils ne pourraient plus se voir. Ils en avaient fait du chemin ensemble et c'était difficile de s'imaginer séparé. Alyssa regrettait que Leela, Tobias et elle, n'aient jamais eu le temps de pouvoir avoir une photographie. Elle aurait pu garder cette image plus facilement sur elle. L'esprit jouait parfois de tour. Maintenant qu'elle savait, elle sentait qu'une nouvelle page se tournait. Ce ne serait pas un chapitre plus simple que le précédent.

« Tu devrais dire à Leela ce que tu viens de me dire. Elle mérite de savoir ça et elle comprendrait mieux. Elle n’est plus une enfant. Plus personne n’a vraiment d’enfance aujourd’hui. Elle voudra sûrement aider aussi. C’est mon avis. Je sais que tu feras le meilleur choix pour la convaincre d’aller à Highgate. »


Elle jeta un dernier regard à la communauté qu'elle finirait par rejoindre. Autrefois, elle cristallisait tous ses espoirs. A présent, c'était différent. Elle y voyait une étape vers le véritable avenir heureux qu'elle souhaitait, mais cela n'avait plus aucune mesure avec ce qu'elle avait envisagé jusqu'alors lorsqu'elle s'imaginait vivre à Highgate. Elle ferait ce qu'il faut pour que ce dont Tobias lui avait parlé réussisse. Elle espérait qu'elle ne rencontrerait pas trop de difficultés. Cela n'allait pas être facile.

« Rentrons. On ne peut pas rester ici plus longtemps, n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas

Tobias Whitemort
I did what i had to do.

à propos
sac à dos
Let me see it ! 1524401748-final

Ancien métier : Aucun, simple père au foyer.
Occupation : Sbire de Seth, spécialisé dans le déplacement de groupes et de hordes de virulents. /!\ sous haute surveillance après une première trahison.
Statut civil : Veuf, sa femme est morte au début de l'apocalypse. Il est amoureux d'une de celle qu'il devrait considérer comme des ennemis. [tobessee♥]
Lieu de naissance : Montréal.

Messages : 427
Inscription : 17/04/2018
Crédits : ExpectoPatronum28.
Célébrité : Austin Amelio

Let me see it ! X0TurS60 / 500 / 50Let me see it ! BR2xH0t

Let me see it ! DQEbQJ20 / 500 / 50Let me see it ! GxoDpmC

Let me see it ! Hu1erU70 / 500 / 50Let me see it ! LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Let me see it ! Empty
02.08.19 9:32
Alyssa est intelligente. Elle est compatissante. Si Tobias s’était douté qu’il lui suffisait d’avouer le problème avec Seth pour qu’elle accepte de partir plus facilement, il l’aurait certainement fait plus tôt. Même si avoir abordé ce sujet avec elle l’a déstabilisé, Tobias doit avouer que ça lui enlève un poids sur ses épaules. Un soupire franc et détendu s’est échappé de ses lèvres lorsque officiellement, Alyssa a accepté la tâche. Savoir qu’il ne serait pas seul à se battre de son côté pour aider Highgate a gagner contre les Protecteurs, lui permet de respirer avec plus de facilité. Lui aussi veut que les protecteurs tombent, mais contrairement à tous les autres, il ne veut pas voir Seth tomber, mourir au combat. Il ne veut même pas entendre cette histoire ; lui-même, étrangement, n’arrive pas à imaginer un monde sans Seth. Un monde sans l’ami, le dévoreur, qui serait prêt à l’aider.

L’embrassade d’Alyssa arrive certainement au meilleur moment. Cette fille qu’il a vu grandir pendant deux ans dans l’apocalypse est tout comme la prunelle de ses yeux. Aujourd’hui la couleur de sa peau n’a plus rien d’important pour lui ; il tuerait le premier qui serait prêt à soulever la différence qu’il y a entre Alyssa et eux. Un geste qui n’a pas besoin de mots pour l’accompagner. Un câlin familial qui a le don de ressourcer l’homme qui se bat constamment pour que ses filles soient en vie.

Aujourd’hui, c’est plus important que ça. Il voudrait que ses prunelles arrêtent de survivre et qu’elles puissent commencer à vivre. Voir le monde d’une autre façon, différente de toutes celles qu’elles ont pu connaître jusqu’à présent. Highgate est le meilleur endroit à Kelowna pour leur offrir un avenir. Un futur construit avec de belles pierres, et pas des cailloux recouverts du sang des victimes d’un homme à la batte. Tobias veut leur offrir bien plus que ce qu’elles n’auront jamais ici.

Dans le regard que lui lance Alyssa, Tobias voit un peu de nostalgie, comme s’il n’était déjà plus là et qu’elle tentait de se souvenir de lui. Ca l’a obligé à détourner le regard, parce que ça l’obligeait aussi à penser à ça. Dire qu’il va se séparer des filles est une chose, le faire en est une autre. Comment va-t-il réagir lorsqu’ils vont être au pied du mur ? Va-t-il être capable de les laisser partir ?

“ - Je sais que tu feras le meilleur choix pour la convaincre d’aller à Highgate.”
“ - Elle saura…” Répond Tobias comme s’il avait déjà changé d’avis. “ beaucoup de choses. Mais elle ne restera pas là-bas si je lui dis que je n’y vais pas.”

Il imagine très bien la réaction de sa fille, vu la façon dont les choses sont aujourd’hui. Il ne veut pas la faire fuir, ou la faire paniquer. Alors, il se promet que Dixie sera ce qui est nécessaire ; en somme, tout sauf le fait que son père ne restera pas à Highgate. Il sait très bien que c’est en demander beaucoup à Alyssa de se taire sur ce sujet, qu’il ne devrait pas lui demander de le faire. Mais Alyssa est la seule personne en qui il peut vraiment avoir confiance pour prendre soin de Dixie. Malheureusement pour elle, la métisse doit porter le même fardeau que son père adoptif.

De sa dernière question Alyssa pose une nouvelle vérité. Ils doivent partir de ce point de vu parfait sûr une partie de Highgate, car, ils n’ont rien à faire ici. Les protecteurs qui font la garde les ont laissé venir, mais rien ne sert de mettre la puce à l’oreille aux autres sur leurs envies et leur prochaine étape. Partir est plus intelligent, et d’un signe de tête, il a montré à la plus jeune qu’elle avait raison.

Avec un dernier regard pour ce petit paradis au milieu de l’apocalypse, Tobias s’est tourné pour repartir d’où ils venaient. Sauf que cette fois-ci, il part avec Alyssa, n’a pas besoin de lui courir après pour la rattraper. Même s’il est heureux de l’avoir récupéré avant que certaines choses puissant mal tourner, Tobias n’est pas à l’aise de la ramener là-bas. Encore moins avec la longue discussion qu’ils ont eu. L’ombre de l’aéroport devient si grande qu’il a l’impression qu’elle s’étend déjà, réellement, jusqu’à Highgate.

Le plan est en marche.
Bientôt, le soleil se lèvera sur un futur incertain.

_________________
la perfection de 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Let me see it ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Let me see it !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna-
Sauter vers: