AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -40%
Prix cassé sur les baskets Nike LeBron Witness ...
Voir le deal
60.47 €


 

 Sentence [tous les Protectors sont invités]



Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 183
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS627 / 5027 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ237 / 5037 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU729 / 5029 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
18.04.19 14:48
Sentence
   Les Protectors

   



   Un petit sifflement guilleret se mit à retentir puissamment, on l'entendait résonner avant même de voir son imposante silhouette apparaître dans le halle de l'aéroport où tous les Protectors avaient été réunis à sa demande. Tous, sans exception, se tenaient là, redoutant par avance ce qui allait se passer car Seth ne les réunissait jamais sans raison. Un homme en particulier attirait l'attention. Il n'était pas des leurs et se tenait là, à genoux, observant avec un calme apparent cette mise en scène qui avait été orchestré tout spécialement pour lui. Il ignorait où il était tombé, tout comme il n'avait pas la moindre idée de ce qui l'attendait, mais Lee était un arnaqueur, il avait confiance (peut-être un peu trop) en lui et en sa capacité de se sortir de n'importe quelle situation aussi dangereuse puisse-t-elle être. N'avait-il pas déjà connu bien pire que celle-ci ?
Qui que soit ces gens, ses récentes observations lui avait permis de comprendre qu'une personne ou un groupe restreint de personnes, tenait ce lieu sous leur joug et le dirigeait d'une main de fer.

- Vous avez pas l'air de rigoler tous les jours,
lâcha-t-il sur un ton badin pour tenter de détendre l'atmosphère... en vain

Dans sa tête Lee réfléchissait déjà aux milles et une possibilités dont il allait devoir user pour tenter de se sortir de ce guêpier dans lequel il venait de se jeter tête la première. Ce ne serait pas sans mal, à présent, il s'en doutait, mais quand il y réfléchissait, il était déjà parvenu à survivre au jumeau de  Dolph Lundgren, il se sortirait bien de cette situation là aussi, après tout, rien n'était désespéré et puis qu'est-ce qu'il pouvait y avoir de pire qu'un russe en colère ?
Les sifflements qui avaient retentis et auxquels il n'avait pas réellement prêté attention jusqu'à présent, cessèrent subitement pour être remplacé par le bruit sourd d'un objet que l'on frappait contre une barre métallique. Elle se mit à résonner dans tout le hall tel le gong d'une sentence irrémédiable qui glaça d'effroi toute l'assemblée. Lee lui-même se sentit envahir d'une angoisse qui ne lui était d'ordinaire pas coutumière. Il régna alors une atmosphère lourde, menaçante presque oppressante...  
Autour de lui, comme un seul homme, toutes les personnes présentes s'inclinèrent face à celui qui venait d'apparaitre. Fendu d'un sourire conquérant, tel un souverain satisfait s'auto congratulant de l'obéissance de ses ouailles, il s'avança fièrement parmi cette cours soumise par la Terreur. Sa batte de base-ball posé nonchalamment à l'épaule, Seth rejoignit tranquillement son prisonnier. D'un signe de la main, Seth les invita à se relever avant de fixer Lee d'oeil joueur et satisfait.

- Tu chies dans ton froc ? T'inquiètes, ça va pas tarder


Se désintéressant de l'homme, son regard se posa sur quelques visages familiers, tel que Bénédict et sa soeur, Scott, la jeune Alyssa ou encore Winter, ce gosse qu'il avait pris sous son aile et pour lequel il avait de beaux projets, et qui contrairement aux autres, paraissait bien plus impatient de découvrir ce qui allait se passer qu'il ne le redoutait. Quand à Victoria, sa dame de glace, son impassibilité en toute circonstance était légendaire, du moins à l'exception où ils se retrouvaient seuls et qu'il voyait briller dans son regard une lueur particulière qu'elle n'adressait qu'à lui. Lui dédiant un sourire complice, il reporta son attention sur tout le reste de l'assemblée. Tous avaient pleinement conscience de ce qui allait se passer, ou plutôt serait-il plus juste de dire qu'ils savaient que ce à quoi ils allaient assister ne serait pas beau à voir, et ils avaient raison

- Aujourd'hui, des hommes ont bravé les dangers de l'extérieur,
fit-il en pointant sa batte vers les grandes baies vitrés qui n'avaient pas été colmatés afin de laisser filtrer la lumière du jour, pour vous rapporter des vivres. Et la récolte a été plutôt... inespéré c'est pourquoi, il y aura des légumes pour tout le monde et ce ne sera pas décompté de vos points

Un viva de soulagement et des sourires sincères apparurent sur les visages de toutes les personnes présentent. Ce genre d'événements était suffisamment rares pour être apprécier. Avec toutes les communautés qu'il asservissait, sans oublier ceux qui venaient se placer sous sa protection, Seth avait de plus en plus de monde à charge et bien qu'il ne refusait jamais personne, le problème des vivres s'était posé très rapidement. Clara était bien parvenue à faire pousser quelques trucs mais ce n'était pas un franc succès. Les terres alentours n'étaient pas faites pour être es et s'il n'hésitait pas à piller les communautés qui étaient désormais sous son joug, il fallait être capable d'offrir une bonne répartition des vivres qui se faisait au mérite. Pas question de nourrir les tirs au flanc. Si tu voulais bouffer, tu offrais ta sueur pour obtenir des points et en fonction des points cumulés et de ce que tu décidais de prendre ont t'en retirait un certain nombre. En un sens, les points remplaçaient l'argent et la maison ne faisait pas crédit. Les gosses étaient bien évidemment exclu de ce système de points, du moins... jusqu'à un certain âge.

- Mais alors que certains d'entre vous risque chaque jour leurs vies pour vous nourrir, que d'autres sues sang et eau pour mériter leur ration, des parasites,
fit-il en posant son regard amusé sur Lee tout en se penchant légèrement sur lui, s'imaginent qu'ils peuvent piocher allégrement dans vos réserves.

- C'était une grossière erreur, admit Lee en faisant semblant d'être navré, ça ne se reproduira plus

- Oh putain ça oui j'en suis sur,
répondit Seth dans un grand sourire avant de poursuivre. Lorsque je suis arrivé ici, je me suis engagé à vous protéger des dangers extérieurs et à vous nourrir. Pour y parvenir j'ai établit des règles, des règles stricts qui doivent être respectés et auquel aucun d'entre vous ne peut déroger.

- Je ne vous connaissez pas mais...


Lee s'interrompit instantanément en croisant le regard de Seth. Ce dernier passa sa langue sur ses lèvres avant de s'accroupir devant lui, en prenant appui sur sa batte de baseball

- Là c'est cadeau mais prends encore la parole une fois sans que je t'y autorise et ce sera la dernière chose que tu feras, capiche ?  Bien, fit-il en se relevant après s'être assuré que son prisonnier avait compris, où en étais-je ? Fit-il en portant la main à son menton tout en faisant mine de réfléchir. Ah oui ! S'esclama-t-il soudainement, je me souviens. Je pourrais laisser passer ce léger contentieux entre nous mais si tu ne t'étais pas contenté de nous voler, malheureusement tu as tué 3 de mes hommes et ça tu vois, ça me met en rogne

- C'était de la légitime...

...Défense"avait-il commencé à arguer, mais Lee ne termina pas sa phrase que la batte de base-ball frappa le visage du cow-boy sur le coté gauche, arrachant au passage un lambeau de joue. Haletant sous le coup de la surprise, de la violence du choc et de la douleur, Lee complétement sonné, se mit a respirer fortement, comme si l'air venait à lui manquer, les battements de son coeur s'accélérant dangereusement. Portant sa main gauche à son visage désormais mutilé et en sang, il prit sur lui un effort considérable pour ne pas s'effondrer. Que lui arrivait-il ? Que se passait-il ? Tout tournait autour de lui. Le sang chaud qui s'écoulait entre ses doigts pour s'écraser sur le sol et former une marre vermillon, brouillait sa vue. Les bottes de l'homme qui l'avait frappé sans la moindre hésitation se tenait là, debout devant lui. Il pouvait le sentir, sentir que c'était la fin, que cet homme ne lui laisserait aucune chance

- Je t'avais pourtant prévenu... je t'avais dis de ne pas l'ouvrir tant que je ne t'y avais pas invité, et à présent voilà où on en est. Dans ton état tu ne me seras plus d'aucune utilité à présent, dommage une fine gâchette comme toi n'aurait pas été de trop

Mais l'homme avait laissé filer sa chance avant même que Seth n'ai le temps de lui en donner une. L'homme à la batte savait ô combien un homme incapable de suivre des directives pourtant aussi simple que celle de la boucler, était le genre d'homme à l'ouvrir constamment notamment pour discuter la moindre de ses décisions et de ça, il n'en n'avait nul besoin dans ses rangs. Levant à nouveau sa batte, il l'abattit sur le crâne de l'homme qui s'effondra aussitôt sur le sol tandis qu'une gerbe écarlate de sang vint l'éclabousser et lui conférer un aspect encore plus inquiétant qu'il ne l'était déjà. Une deuxième coup fut porté puis un troisième...  Ce n'était pas beau à voir, le sang giclait et des morceaux de cervelles rosâtres jonchèrent rapidement le sol. La main du condamné fut secoué par de derniers spasmes avant de s'immobiliser définitivement. Se redressant il fixa l'assemblée tétanisé qui avait retenu son souffle jusqu'à présent.

- Bon dieu que je déteste faire ça,
feint-il dans un sourire qui ne trompait personne.

Balançant sa batte pleine de lambeaux de chair et de sang d'avant en arrière, il se positionna devant Alec et le fixa droit dans les yeux pendant un moment qui paru un éternité à Esther, qui au bord de la panique, sentit son coeur s'accélérer dangereusement.

- Nettoie-moi ça, ordonna-t-il à Alec sur un ton qui ne souffrait d'aucune contestation, avant de lui tourner le dos pour reprendre sa marche tout en balançant à nouveau sa batte avec nonchalance

- Des types comme lui, ça court les rues en ces temps difficiles, et c'est aussi de ça que je vous protège. Un groupe hostile sévit actuellement en ville et vient d'être repéré. Ils se sont déjà attaqués aux nôtres dans un supermarché et tout récemment ils ont capturé et emprisonné Tobias qu'ils retenaient depuis des semaines. Trois putains de longues semaines durant lesquels ils lui ont fait regretter de s'être fait prendre. Ce sont des actes que je ne peux pas tolérer, et qui ne peuvent rester impunis. S'en prendre à l'un d'entre vous, c'est s'en prendre à moi, il est plus que temps de montrer à cette bande de guignoles qui nous sommes
   

   
   
Revenir en haut Aller en bas

Clara D. Ginger
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] WNFttkt

Ancien métier : Ancienne Volontaire des Médecins Sans Frontières et globe-trotteuse
Occupation : Elle est multi-tâches mais s'occupe surtout du potager. Elle a été promue sbire de Seth ainsi que responsable du Temple d'Ezekiel depuis l'invasion des Protectors.
Statut civil : Célibataire, sa vie d'avant ne lui permettait pas de se mettre en couple. De toute évidence, la situation actuelle l'en dissuade tout autant.
Lieu de naissance : Kelowna

Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_inline_ok9c9vDkss1s74wy7_400

Messages : 218
Inscription : 31/01/2019
Crédits : fassylovergallery & Wiise | citation: I see Fire d'Ed Sheeran
Célébrité : Adria Arjona

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS633 / 5033 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ232 / 5032 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU729 / 5029 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
19.04.19 4:34
Sentence
   Les Protectors

   



Qu'est-ce qu'il se passait encore? Clara était au Temple d'Ezekiel quand un des Protecteurs était venu la chercher en lui disant que Seth faisait une réunion d'urgence dans le hall de l'aéroport et que la présence de tout le groupe était demandée.
Il ne fallait pas être un devin pour deviner ce que cela signifiait. Seth voulait, encore une fois, faire une démonstration de sa puissance à tout les Protecteurs sous ses ordres.

Et comme on ne le faisait pas attendre, Clara ne s'opposa pas à son rapatriement, montant d'elle-même et rapidement dans le van. Quand son groupe arriva dans la propriété, elle ne fut guère étonnée de voir tout le monde déjà réuni. En revanche, ce qui attira plus son attention, c'est l'homme à genoux et tenu en respect.
Dès qu'ils la virent, les membres de sa famille se précipitèrent vers elle. Sa sœur et son petit frère lui tinrent chacun la main. Clara ne demanda pas ce qu'il se passait... Elle le saurait bien assez tôt.

Et parlant de tôt, Seth - sifflotant à la limite de la nonchalance, comme si il s'amusait. D'ailleurs, c'était très certainement le cas - fit son apparition dans le grand hall. Ne lâchant pas ses cadets, Clara alla se mettre à côté des autres lieutenants de Seth. Là où était sa place désormais, pour le meilleur et pour le pire.


Seth commença son discours, elle accueillit avec le sourire l'annonce officielle comme quoi tout le monde aura sa part de légume. Seth refusait qu'on nourrisse les tires-au-flanc. Il n'y avait pas assez pour tout le monde, alors si on commençait à s'occuper de ceux qui se tournaient les pouces, ils se retrouveraient vite à sec. C'était cruel mais soit! Au moins ma famille n'en fait pas partie. Pensa Clara. Son père avait été un militaire, il était utile pour la protection du QG des Protecteurs et le reste de sa fratrie était débrouillard. Ils étaient jeunes mais avaient prouvé qu'ils étaient utiles pour la communauté; leur assurant la sécurité minimum tout en les nourrissant.
Seth continua avec les accusations pendant ce "procès" - on fait avec ce qu'on a! - durant lesquelles elle comprit pourquoi on avait demandé à ce qu'elle revienne au plus vite en lui envoyant des accompagnateurs. Cet homme avait volé dans les réserves - dont certaines étaient ce qu'elle avait réussi à cultiver - et tué les hommes chargés de leurs surveillances. Seth était énervé. Plus qu'énervé. Déjà parce que l'homme plaidait sa cause en coupant la parole au chef au passage - il ne fallait pas faire ça à moins de vouloir faire un coucou à Saint-Pierre avant l'heure - et aussi parce que les Protecteurs avaient perdus trois hommes.

D'ailleurs, le prisonnier prit - une nouvelle fois - la parole sans y être invité et il fut accueilli par un coup de batte en pleine tronche. Aïe! Instinctivement, son frère et sa sœur avaient serrés leurs mains dans les siennes. La scène n'était pas belle à voir mais Clara ne fit rien pour soustraire ses cadets au spectacle. On ne pouvait pas partir durant une réunion sans y être invité et, surtout, des scènes de ce type; ils en verront d'autres! D'ailleurs, malgré les spasmes de terreur de l'assemblée - pourtant habituée aux sautes d'humeurs de leur leader - Seth continua à frapper sans faiblir le condamné. Bientôt, Clara vit le dernier souffle de vie le quitter... Et elle se détendit. C'était enfin fini. - Bon dieu que je déteste faire ça Lâcha Seth d'un ton qui ne trompait personne. Mon cul oui! Mais, comme d'habitude depuis que Seth avait pris le pouvoir, Clara garda ses états d'âme pour elle; préférant se concentrer sur ce qu'il disait. - Des types comme lui, ça court les rues en ces temps difficiles, et c'est aussi de ça que je vous protège. Un groupe hostile sévit actuellement en ville et vient d'être repéré. Ils se sont déjà attaqués aux nôtres dans un supermarché et tout récemment ils ont capturé et emprisonné Tobias qu'ils retenaient depuis des semaines. Trois putains de longues semaines durant lesquels ils lui ont fait regretter de s'être fait prendre. Ce sont des actes que je ne peux pas tolérer, et qui ne peuvent rester impunis. S'en prendre à l'un d'entre vous, c'est s'en prendre à moi, il est plus que temps de montrer à cette bande de guignoles qui nous sommes En clair, en une phrase comme en cent, ils allaient repartir en guerre. Quoique la dernière - c'est à dire: contre le Temple d'Ezekiel - n'avait pas trop fait de perte. Clara demanda donc la parole - après la démonstration de force, elle préférait ne pas tenter le diable - et, une fois cette dernière obtenue, dit: On sait combien ils sont? Si le groupe hostile au leur avait été repéré, c'est que l'on savait où se trouvait le quartier général.

   
   

_________________
Now I see fire inside the mountain. I see fire burning the trees and I see fire hollowing souls. I see fire, blood in the breeze... and I hope that you remember me ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
Love is blind

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Soignante
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 110
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Avatar: PresleyCah / Gif: Tumblr impossible de me rappeler qui.
Célébrité : Rosa Salazar

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS613 / 5013 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ228 / 5028 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU712 / 5012 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
19.04.19 9:10
Avant qu'on ne leur informe qu'ils devaient tous se réunir, Alyssa était en train de faire une tâche ingrate qui nécessitait de petites mains pour aider à l'accomplir plus rapidement. C'était un travail comme un autre. En général, la jeune fille avait l'impression de les effectuer en pilotage automatique. Ce n'était pas qu'elle rechignait à mettre la main à la pâte. En effet, le travail ne lui faisait pas peur. A l'époque où ses parents possédaient encore cet hôtel, dans une autre vie, elle avait l'habitude de donner un coup de main à la hauteur de ses moyens. Il y avait toujours du travail à faire et c'était pareil chez les Protecteurs. Dans ces moments-là, son corps faisait ce qu'il y avait à faire et son esprit vagabondait loin de cet aéroport dont elle ne supportait plus la vue. C'était réconfortant de penser que ces pensées n'appartenaient qu'à elle. Rien ni personne ne pouvait les contrôler et elle était libre de penser à d'autres choses. Cela prouvait qu'il y avait un monde au-delà de ces murs. Un monde qu'ils ne pouvaient pas lui enlever. Quelque chose qu'ils ne pouvaient ni atteindre, ni emprisonner, ni toucher, qui était à elle et rien qu'à elle. C'était un réconfort qui permettait de tenir. C'était d'autant plus nécessaire qu'elle détestait cette existence. Si l'endroit apportait un confort plus ou moins correct, nourriture et protection ; à bien des égards, c'était aussi une sorte de prison où la liberté était une notion bien relative. Pourtant, il lui avait fallut reprendre ses esprits quand on leur avait demandé de se réunir sur l'ordre du chef des Protecteurs. Ca n'était pas une très bonne nouvelle.

Alyssa, comme tant d'autres, ne voyaient même pas l'intérêt de protester et ils s'étaient tous mis là où on s'attendait à ce qu'ils soient. Elle avait d'abord cherché des yeux sa petite sœur de cœur, puis lorsqu'elle l'avait rejoint elle avait pris sa main dans la sienne, en attendant de voir ce qu'il allait se passer. Elle se sentait mieux de sentir sa petite main dans la sienne. C'était rassurant. Par ailleurs, elles cherchèrent Tobias des yeux pour se diriger au plus près de lui qu'elles le pouvaient. Rester près de ses proches : c'était la meilleure chose à faire. D'autant plus qu'elle ne savait pas vraiment ce qu'il allait se dire lors de cette réunion. Ce dont Alyssa était certaine, c'est que ce n'était pas de bonnes nouvelles. Elle avait un mauvais pressentiment. Cependant, quelle foi accorder à ce sentiment ? Elle n'avait jamais vraiment de bons pressentiments depuis un moment. La jeune femme sera un peu plus fort la main de Leela comme si cela pouvait lui donner du courage. Il y avait cet homme à genoux, au centre, et la scène lui apparut comme christique, pendant un court instant. Cela ne lui disait rien qui vaille. C'est alors qu'il arriva en sifflotant : Seth, le leader des Protecteurs. Alyssa tira une petite grimace, qu'elle tenta de dissimuler bien vite. Elle devait garder un visage neutre, c'était ce qu'elle se répétait en boucle dans sa tête en espérant que son visage suivrait les ordres mentaux qu'elle tentait de lui envoyer. Si on peut se convaincre de quelque chose par la pensée, pourquoi ne pas pouvoir agir sur son corps ? Elle redoutait ce qu'il allait se passer. Il lui semblait pouvoir sentir sa propre peur : c'était une odeur désagréable qui lui montait au nez et qui semblait le piquer.

Alyssa aurait préféré ne pas être là. Au fond, cela ne l’aurait pas dérangé de reprendre sa tâche manuelle et débilitante qu’elle faisait il y a quelques minutes. Elle échangerait avec plaisir cette réunion pour n’importe quelle autre tâche décérébrée qu’on voudrait bien lui donner. Cependant, elle n’avait pas le choix et il fallait se conforter aux us de la communauté de l’aéroport. La petite phrase que Seth dit à l’homme à genoux n’était pas faite pour rassurer, mais au lieu de continuer à lui parler, il s’adressa à l’ensemble des autres en parlant de vivres. Ce qui au fond était plutôt une bonne chose : manger n’était plus si simple qu’autrefois. Fini les supermarchés pleins de vivres, aussi multicolores que des arc-en-ciels. Aujourd’hui, il fallait se battre pour avoir de quoi se nourrir. Cette nouvelle était plutôt positive, mais toute la mise en scène laissait entendre que ce n’était pas seulement pour leur parler de ça que Seth Mansfield se mêlait à la plèbe. Alyssa eut un sourire timide comme si elle essayait de se persuader que ce n’était pas aussi horrible que sa peur le lui faisait croire. Elle n’était pas la seule à sourire dans l’assistance. Elle crut même entendre quelques rires contents et discrets parmi les vivas, mais c’était peut-être son imagination. Ça ne dura pas, car Seth reposa son attention à nouveau sur l’homme à genoux. De toute évidence, il n’allait pas bénéficier de ces vivres-là. La jeune mexicaine eut un petit frisson lorsqu’elle vit Seth s’accroupir vers l’homme à genoux après quelques paroles échangées avec ce dernier. Il se tenait en appui sur sa satanée batte de base-ball. Personne n’avait dû expliquer à cet homme qu’essayer de se justifier à ne menait à rien.

Seth était le juge, les jurées et la sentence à lui tout seul. Il valait mieux mettre sa confiance en dieu parce que le cul de chacun des membres de l'aéroport lui appartenait. Bienvenue chez les Protecteurs : un lieu sans foi, ni loi que celle d'un seul homme. Ca ne tarda pas à arriver puisque l'homme se pris la batte en pleine figure. Si elles avaient été dans un autre monde, Alyssa aurait caché les yeux de sa jeune sœur, aujourd'hui elle était certaine que cela servirait à grand-chose. Ce n'était pas comme si elles n'avaient pas déjà assistées à des horreurs. La violence faisait partie du quotidien de tous. Il valait mieux éviter d'en être l'objet, ce à quoi Alyssa s'employait bien volontiers. Elle avait cependant beaucoup de peine pour l'homme en question. Quoi qu'il ait pu y avoir, elle n'arriverait jamais à accepter que la violence soit la solution. La jeune femme croyait encore à un idéal supérieur. L'homme à genoux n'eut d'ailleurs plus jamais la possibilité de débattre ou non pour sa personne, car Seth abattit à nouveau sa batte sur lui et il quitta le monde des vivants pour toujours. Ca dura pendant un temps et si Alyssa avait dû retenir un cri la première fois, elle se contenta de tenir les lèvres serrées au point de se mordre la langue pendant que les autres coups s'abattaient sur l'homme jusqu'à ce qu'il ne ressemble à plus rien de ce qu'il avait été autrefois. Son meurtrier lorsqu'il s'arrêta fit montrer d'une fausse empathie qui le rendait plus terrifiant. Si Ah Puch le roi du Metnal avait un avatar humain, il aurait sans aucun doute été celui de Seth Mansfield.

Ce dernier se désintéressa bien vite de l’homme dont il avait causé la mort pour parler d’un nouveau groupe hostile dont il allait falloir s’occuper. La jeune mexicaine entendit à peine la question de Clara, pourtant importante. Alyssa fronça les sourcils. Encore ?! Elle tourna son regard avec Tobias et leva un sourcil comme si elle lui posait une question alors même qu’elle gardait la bouche fermée. Elle savait qu’il comprendrait. Décidément cette réunion, c’était mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
19.04.19 13:20
Quand les cloches sonnent pour un rassemblement, personne n’y échappe. Ils se rendent tous au même endroit, ils savent tous que quelque chose va se produir. Quelque chose d’assez important pour que tout le monde soit mit au courant en même temps, pour que tout le monde apprenne la leçon sans que le grand méchant loup n’ait besoin de l’expliquer plus d’une fois. Tous ressent la même appréhension lorsque Lee se retrouve face au maître dont le sifflement a donné à Tobias des frissons dans le dos. La scène qui se déroule devant ses yeux est coupée d’images imaginaires, dès qu’il cligne des yeux, Tobias, il a l’impression d’être porté dans une autre dimension, dans laquelle il ne veut pas vivre.

Alyssa est arrivée à ses côtés, tenant par la main Leela, ils ont échangé un léger regard, mais tous doivent bien vite se concentrer sur la scène qui se déroule devant leurs yeux. Il n’y a qu’une seule personne qui semble avoir un sourire sur son visage, hormis Seth ; c’est ce gamin au visage bandé. Cette image, elle donne un nouveau frisson à Tobias qui ne peut s’empêcher de détourner le regard de lui, de Seth, du spectacle, pour regarder Esther qui se trouve à sa droite. L’histoire du voleur racontée par le chef des protecteurs, elle ne lui est pas étrangère. Et lorsque ses yeux croisent ceux d’Esther, ils se comprennent un en regard. La punition qui va suivre sera bien pire que celle que Tobias a affligé à un voleur à l’époque. Mais Tobias, il n’a pas le temps de dire quoi que ce soit, que le premier coup est donné, les premiers flash bloquant sa vision quelques fractions de secondes arrivent.

Comme lors de ce cauchemar d’y il a quelques jours, ce n’est pas Lee qu’il voit se faire exploser la tête à chaque fois qu’un nouveau coup est donné. Ce sont les visages de Noah, de Cathleen, de Tennessee qui prennent les coups et qui tombent à terre sans pouvoir se relever. Mais cette fois-ci, les visages de Leela et d’Alyssa prennent aussi cette force de visage défoncés, plein de sang, et Tobias ? Il ne peut que détourner le regard. Fermer les paupières pour faire disparaître ces horreurs : l’homme qui est maintenant à terre n’a rien à voir avec eux. Si les protecteurs avaient été heureux d’apprendre qu’ils mangeront gratuitement grâce aux nombreuses provisions, ça n’avait pas réussi à faire sourire Tobias. De toute façon, ce sourire aurait disparu aussi vite que tous les autres.

Seth fait peur, il est monstrueux, il tient tout le monde ici avec une main de fer. Plus que jamais Tobias voit l’homme tel qu’il est réellement, comme il veut que les autres le voit. Mais le sbire, il sait aussi qu’une fois que l’horreur sera passé, il courbera à nouveau l’échine et trouvera moyen de passer outre, d’oublier, de continuer à suivre Seth. Son dévouement à l’homme à la botte est stupide, mais profond. Il est attaché à lui de nombreuses manières que peu de personnes peuvent comprendre. Tobias, en voyant ce massacre, a très bien su qu’il aurait pu lui-même être attaché, et frappé jusqu’à mort -même si lui aurait fermé sa gueule. Il s’est senti chanceux, même si la douleur de sa virilité s’est réveillé pour lui rappeler de ne pas oublier. Oublier ce qu’il a fait, ce qu’il a dit.

“ - Un groupe hostile sévit actuellement en ville et vient d'être repéré. Ils se sont déjà attaqués aux nôtres dans un supermarché et tout récemment ils ont capturé et emprisonné Tobias qu'ils retenaient depuis des semaines. Trois putains de longues semaines durant lesquels ils lui ont fait regretter de s'être fait prendre.”

A tout il aurait pu s’attendre, sauf à ça. Tobias n’avait pas pu s’empêcher de reposer son regard paniqué sur la silhouette de Seth, et d’où il se trouve ? Le blond est assez près pour avoir la chance de sentir ce regard, d’entendre l’intonation de cette voix monstrueuse qui tourne la réalité dans tous les sens pour en faire sa vérité. Tobias, il sent que ses jambes sont en train de faiblir, bientôt, elles ne supporteront plus son poids. Lui qui tenait la main d’Alyssa avait tourné son visage vers elle, et en ce nouveau regard silencieux, il avait lu la question dans ses yeux. Le mal de coeur lui prend, il sent l’acide monter dans sa gorge.

“ - [...] il est plus que temps de montrer à cette bande de guignoles qui nous sommes.”

C’est le poids du monde qui tombe sur ses épaules. Le poids de la culpabilité. Sans toutes les informations qu’il a transmises à Seth, peut-être qu’il n’aurait pas été si prêt d'entamer une guerre. Mais c’est ce que ça veut dire, n’est-ce pas ? Cette petite mise en scène est simplement là pour faire peur, pour rappeler aux autres qu’ils doivent suivre. L’horreur qu’ils viennent tous de voir, n’est qu’un message pour montrer que le temps des armes est là.

La question de Clara le fait serrer les dents, n’est-elle pas suffisant pour être de s’occuper du Temple ? Non, il faut qu’elle continue à ouvrir sa bouche, comme si assouvir des communautés était devenu son passe-temps. Sauf que là, Tobias, dans la voix de Seth, entend bien que rien de se passera comme au Temple d’Ezekiel.

Tobias, il doit lâcher la main d’Alyssa, il doit se tourner, il doit partir. Il avait simplement fait demi-tour pour passer derrière un gros poteau qui soutient le toit. Et alors qu’il avait posé sa main dessus pour le contourner, la seule chose qu’il parvient à faire est de ce baissé pour laisser la bile acide sortir de sa bouche et se répandre sur le sol. Si on avait l’odeur du sang, de la peur, les plus près sentiront maintenant l’odeur du vomis. Comment pourrait-il, maintenant, faire croire qu’il n’est pas touché par tout ça ? Chamboulé, perdu, il aurait voulu fermer les yeux pour que tout ce qu’il vient d’entendre ne soit qu’un mauvais rêve.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
19.04.19 14:14
L’excitation de Winter est palpable. C’est un jeune homme qui n’a pas l’habitude de sourire, qui n’a pas non plus l’habitude d’être en bas, avec tout le monde. Il est mieux perché en haut des escaliers, sur ces sortes de passerelle qui permettent d’aller plus vite d’un endroit à un autre. Pourtant aujourd’hui, il est en bas. Il s’est frayé un chemin jusqu’à être au plus près de cet homme qui va recevoir la correction qu’il mérite. Les règles se Seth sont faites pour être respectées, et honnêtement, Winter, il ne trouve pas que ce soit difficile. Il a vécu bien pire dans sa jeunesse, dans sa vie, l’aéroport ? C’est l’endroit où il se sent le plus libre.

Une goûte de sang avait atterri sur sa joue, après le premier coup de batte qui a surpris tout le monde. Winter lui-même avait sursauté, mais pas pour fermer son oeil, non. Il ne s’était pas attendu à la rapidité de la chose, mais aurait du s’y attendre puisque ce bonhomme ne ferme pas sa bouche comme il a été prié de le faire. Même Autumn savait se taire quand il le fallait. Les coups de Seth son infernaux, beaucoup détourne le regard. Mais Winter, ce n’est pas ce qu’il a vu de pire, bien au contraire. C’est bien une de seules fois depuis qu’il est ici où un fin sourire se dessine sur ses lèvres. Celui-ci n’est pas du aux dons de Seth au sujet de la nourriture, non, il est créé par le simple plaisir de voir punis ceux qui le méritent, par le bien fait que lui fait Seth en se faisant respecter de la sorte.

Il était venu essuyer d’un revers du doigt la trace de sang sur sa joue, ça a laissé une maigre trace rougeâtre sur sa peau. Il n’en a que faire, Winter, et il a reposé son attention sur les mots de Seth dès que ce dernier avait reprit la parole. Son oeil s’est automatiquement tourné vers les Whitemort, quand Seth vient à parler de ce dernier. Vu l’expression que ce traître a sur le visage, il n’est pas content de ce qui est en train de se dire. Même Alyssa n’a pas l’air heureuse de cette nouvelle, et lorsqu’il croise le regard de cette dernière quelques secondes avant que Tobias s’éloigne, Winter n’a pu s’empêcher de retrousser le nez. Comme s’il avait quelque chose de mauvais, puant, sous ce dernier. Son air dédaigneux ne s’en va que lorsqu’il tourne la tête pour regarder celui qu’il aurait voulu avoir pour père. Winter est persuadé que peu importe la vie, il aurait été mieux s’il avait grandi avec Seth, s’il avait été son fils. C’est ce genre de regard, enfantin, qu’il pose sûr Seth, comme un enfant regardait son héro : avec admiration.

“ - On sait combien ils sont?” Clara demande.

D’où elle est, est-ce qu’elle peut voir le regard noir que Winter lui lance ? Il s’est mis à croiser les bras, comme s’il voulait être plus attentif à ce qui allait suivre. Il aurait préféré qu’elle ne soit pas là, celle-là. N’est-ce pas censée s’occuper du Temple ? Winter n’est pas sûr, qu’à sa place, il laisserait cette communauté sans surveillance. Que se passerait-il pour elle, s’il ça tournait mal, dans les terres ? Winter a bien envie de le découvrir, mais il ne sait pas encore par quel moyen y parvenir. En pensant à Clara, Winter, il s’est tout de suite mis à chercher de l’oeil la mère qu’il aurait voulu à la place de cette ville morue qui l’a élevé : il finit par la trouver, Victoria, elle aussi à une place qui lui donne un bon angle de vu.

Lorsqu’il se déplace lentement, à travers la foule, l’odeur du sang se mélange à quelque chose d’autre, mais outre son plissement de nez, Winter n’y fait pas plus attention. Il n’écoute pas spécialement non plus d’un oreille claire, ce que les autres sont en train de dire. Il s’est contenté de se frayer une place jusqu’à arriver derrière celle qu’il appelle maman lorsqu’il pense à elle, pour venir se mettre à côté d’elle en grimaçant à chaque fois qu’il frôle quelqu’un. A son arrivé, il échange un faible regard avec elle.

“ - Elle a pas assez à faire du Temple ?” Dit-il du bout des lèvres, si bien qu’il n’y a que Victoria pour entendre ces mots.

Il n’attend pas de réponse particulière, Winter. Et alors, il a retrouvé le silence pendant que Seth répondait aux questions, ou que d’autres en posaient. Il n’a pas tout suivi, Winter, mais il ne comprend pas pourquoi les gens ont besoin de doser le danger. Ne sont-ils pas assez forts, et suffisamment armés, pour mettre à mal n’importe quelle communauté aux alentours ? Certe, Highgate semble être bien habité, mais sont-ils vraiment une menace à prendre en considération ? S’ils font trop de remus, autant tous les descendre.

“ - On est plus fort qu’eux…” Voilà qu’il a parlé trop fort, on semble s’intéresser à lui. Winter, il n’aime pas ça, et ce n’est que lorsqu’il capte le regard de Seth qu’il trouve ce qui lui manquait pour continuer de dire le fond de sa pensée. “ Avec toi…” Souffle-t-il en parlant de son mentor, “ on les aura. Et s’ils veulent pas se laisser faire ?” Winter hausse les épaules, croisant les bras sur sa poitrine parce qu’il est déterminé et pense ce qu’il va dire ; “ Qu’ils crèvent, on merde pas avec les protecteurs.”
Revenir en haut Aller en bas

Esther M. Cohle
Ben & Breakfast

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] 82ce897194feff834d744faae940d8397c42456c

Ancien métier : PDG des entrerprises Cohle
Occupation : Elle aide à la gestion des vivres et tient l’inventaire de l'armement du groupe
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna

Sentence [tous les Protectors sont invités] BZxXUgL

Messages : 634
Inscription : 12/02/2017
Crédits : Lightning, et gif feuilleDeCarotte
Célébrité : Elisabeth Olsen

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS612 / 5012 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ227 / 5027 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU77 / 507 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
30.04.19 6:55
Sentence
   Les Protectors

   



   Le ventre d'Esther s'était affreusement tordu en découvrant que Seth avait réuni tout le monde dans la grande salle, séance tenante. Nul ne savait ce qui s'y préparait mais à n'en pas douter, ce n'était pas une bonne nouvelle. Lorsqu'Esther rejoignit le lieu de rendez-vous, du monde était déjà arrivé, des ouvriers pour la plupart. D'un regard inquiet elle chercha Alec du regard qu'elle repéra presque immédiatement et qu'elle rejoignit rapidement. Elle n'avait pas encore vu Benedict ou ses soeurs mais nul doute qu'il n'allait pas tarder. C'est en le cherchant du regard qu'elle aperçut enfin la tête blonde de sa soeur qui arborait son masque glaciale de sbire et qui se tenait non loin d'un homme qui se tenait à genoux. L'individu était de dos, la jeune femme n'avait pu voir son visage, le connaissait-elle ? Où faisait-il parti de ses nombreux visages qu'elle avait simplement croisés au mieux. En sentant une présence se joindre à ses côtés, Esther tourna le visage sur sa droite et s'attendant à voir Benedict, fut agréablement surprise de constater qu'en lieu et place de l'avocat se trouvait Tobias en compagnie de ses deux filles. Leur adressant un discret sourire à tous les trois elle sentit son sourire s'effacer pour laisser place à une grimace en entendant ce petit sifflement bien trop familier, mais lorsque ces derniers furent remplacés par des coups métalliques qui annonçaient l'arrivée du monstre, son corps se tendit tel un arc. La silhouette de celui qu'elle redoutait tant apparut alors, les rejoignant de sa démarche nonchalante. Cet homme la glaçait d'effroi, il émanait de lui quelque chose de terrifiant, même son sourire faisait froid dans le dos. A chaque fois qu’elle posait son regard sur lui, elle ne pouvait que se demander comment diable avait-il pu réussir à enrôler tant de personnes dans ses rangs ? Car s'il tenait une partie d'entre eux par la terreur, une autre, plus grande, telle que sa soeur ou encore le frère d'Alec, adhéraient réellement à ses idées, et à ses décisions qu'ils ne remettaient jamais en cause.

- Tu chies dans ton froc ? T'inquiètes, ça va pas tarder

La première phrase que prononça Seth s'adressa au prisonnier, avec cette vulgarité coutumière et cet humour douteux si particulier qui n'amusait que lui. Dans l'assistance personne ne broncha, on aurait pu entendre une mouche voler. A sa grande stupeur, Seth ne fit rien de ce qu'elle redoutait, à vrai dire, ce fut même tout l'inverse. C'était très rare que l'homme à la batte faisait ce genre d'annonce, mais elle ne pouvait nier qu'il savait parfaitement doser le bâton et la carotte pour maintenir ses troupes. Les tenir par la Terreur était une chose, mais Seth était loin d'être un imbécile et il savait que de temps en temps, il fallait offrir des cadeaux à la populace pour que cette dernière lui soit reconnaissante de sa générosité et que l'oppression quotidienne ne se transforme pas en révolte, et à voir la réaction de tout à chacun il savait parfaitement y faire. Si elle-même ne put s'empêcher d'apprécier le geste, elle ne restait pas tranquille à cause de la présence de cet homme justement, qui se trouvait à genoux devant eux et dont le lien fut très rapidement fait avvec la généreuse donation de Seth dès lors qu'elle découvrit que ce dernier avait essayé de voler dans leurs réserves. Levant les yeux en direction de Tobias, elle réalisa que ce dernier la fixait lui aussi car tous deux pensaient exactement à la même chose, à cet homme qui se trouvait dans l'un des avant-postes de Seth et qui piochait allégrement dans les réserves et dont Tobias s'était occupé pour lui faire passer l’envie de recommencer sous son impulsion... Esther avait tenté de voir s'il s'agissait du même homme, mais bien qu'elle n'arrivait toujours pas à voir son visage et ce, même en tordant son cou ou en se mettant sur la pointe des pieds, elle était prête à jurer qu'il ne s'agissait pas de la même personne car sa corpulence était différente et elle était prête à parier que cet homme-là avait tous ses doigts. Le prisonnier ne semblait pas comprendre dans quelle situation il se trouvait actuellement, était-il nouveau ? A moins qu’il ne s’agisse d’un homme vivant hors de leurs murs ? Cela paraissait bien plus vraisemblable car personne ici, n’oserait se permettre de faire ne serait-ce que la moitié de ce que cet homme s’était permis, et si Seth ne paraissait pas particulièrement d’humeur massacrante, la sentence elle, ne se fit pas attendre. Esther sursauta en portant la main à son cœur puis, incapable de soutenir ce spectacle, elle détourna légèrement la tête et ferma les yeux. Le bruit du crâne fracassé résonnait impitoyablement jusqu’à ce que le bruit cesse enfin et qu’elle ose lever les yeux sur l’homme à la batte sanguinolente qui prétendait détester faire ça. Qui croyait-il convaincre ? Personne. A la fois juge, jury et bourreau, l’homme se complaisait dans ce rôle qu’était le sien et qu’il s’était octroyait avec un plaisir certain. Le voleur qu’elle et Tobias avaient épargné devait surement être présent lui aussi, elle espérait de tout cœur que si la punition de Tobias lui avait laissé un gout amer, il comprenait enfin ce à quoi il avait échappé. Alors que la blonde se disait que le pire venait de passer, son cœur rata un battement lorsqu’elle réalisa, épouvanté que Seth se dirigeait vers eux. Savait-il quelque chose ? Avait-il découvert leur implication à Tobias et elle dans cet avant-poste ? Elle le cru l’espace d’un instant, peut-être était-ce toujours ainsi lorsque l’on avait des choses à se reprocher et bien que Seth lui adressa un sourire qui la terrorisait bien plus qu’il ne la rassurait, c’est à Alec que le leader des Protectors s’adressa. Lui donnant un ordre auquel la blonde le priait silencieusement de surtout pas se soustraire. Posant sur celui qui faisait battre son cœur un regard inquiet, elle respira à nouveau lorsque Seth s’en retourna loin d’eux tout en balançant son arme couverte de lambeaux de chairs et de sang. Elle détestait voir Seth traiter l’homme qui faisait battre son cœur comme un esclave, c’était surement sa manière à lui de lui faire regretter le choix qu’il avait fait en préférant œuvrer à l’arrière pour le bienêtre de tous plutôt que de se transformer en homme de mains. Seth ne comprenait pas qu’il pourrait lui donner toutes les tâches les plus avilissantes qui soit, Alec resterait un homme attaché à ses principes qui faisait sa valeur et dont on ne pourrait être plus fier. Malheureusement, Seth n’en n’avait toujours pas terminé et cette fois son regard inquiet se tourna en direction de Tobias qui était désormais la cible de tous les regards. Et si le discours de Seth l’écoeurait la réaction de Tobias qui était soudainement devenu blanc comme un linge, elle, lui brisait le cœur. Elle le voyait bien se décomposer au fil du flot de paroles déversés par celui qui s’était auto-proclamé leader et qui avait un don certain pour tout tourner à son avantage. Ses filles aussi paraissaient inquiètes et en particulier Alyssa. Que savaient-elles au juste ? La question de Clara l’incita à poser son regard en direction de la brune qui avait été promu tout récemment pour s’occuper du Temple qui était tombé dans leur giron, et bientôt ce serait le tour d’Highgate...

Comme si elle venait de partager cette même vision avec Tobias, le blond lâcha la main de sa fille ainée pour faire le tour de l’immense poteau qui se trouvait juste à coté d’eux. Echangeant un bref regard inquiet avec Alyssa, Esther fit à son tour le tour du poteau pour soutenir Tobias dont la détresse et le malaise lui brisait le cœur. La blonde n’entendit pas ce que Seth répondit à Clara bien trop occupé à veiller sur l’homme qui venait de vomir tout comme elle ne fit pas attention à l’intervention du jeune Winter

- Je suis là, fit-elle en s’accroupissant derrière lui tout en posant ses mains sur son dos et son bras.

Impossible de lui dire que tout allait bien se passer, pas après ce qu’il avait vécu. Pas après ce que Seth venait de dire, pas après que l’épée de Damoclès s’apprêtait à tomber sur la tête d’une autre communauté qui n’avait rien demandé et qui tentait de survivre sans s’en prendre aux autres.

- Respire calmement, murmura-t-elle tout en passant sa main sur son dos pour l’apaiser, doucement.

Lentement, elle s’approcha de son oreille et souffla dans un murmure à peine perceptible pour que personne ne les entende

- Je suis désolée

Désolée parce qu’elle savait à quel point Tobias était rongé par la culpabilité, parce qu’elle avait compris que Tobias s’était attaché à ces gens, parce qu’il voyait ses espoirs d’une vie meilleure disparaitre pendant que son pire cauchemars devenait réalité… Mais aussi tragique soit la situation pour Highgate, Tobias avait assez payé. C’était sa vie et celle de ses filles qu’il mettait en danger s’il tentait quoi que ce soit d’inconsidéré pour prévenir cette communauté qui se trouvait aujourd’hui dans la ligne de mire de Seth mais ça, elle n’avait nulle besoin de le lui dire, Tobias le savait très bien, il ne pouvait plus rien pour eux et c’était justement ce constat qui le rendait malade. Si encore Highgate pouvait les libérer de son joug cela voudrait la peine de courir certain risque mais cela n'arriverait jamais, à croire que rien ni personne ne pourrait jamais l’arrêter…

Seth allait s’emparer de cette nouvelle communauté comme il l’avait toujours fait jusqu’à présent.
   
   
   
Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Sentence [tous les Protectors sont invités] Abvi03

Messages : 431
Inscription : 23/10/2016
Crédits : alcuna licenza. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS621 / 5021 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ231 / 5031 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU717 / 5017 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
14.05.19 19:52
Dès qu’elle avait pris connaissance de la convocation de Seth, Victoria s’était tout naturellement déplacée au lieu de rendez-vous habituel. Sans doute aurait-elle pu sentir la nervosité et la crainte d’une grande partie des gens qu’elle croisait le long de sa route si elle y avait porté la moindre attention. Pour sa part, elle ne ressentait pas la moindre inquiétude. Elle savait qu’elle n’avait rien à se reproche, elle était convaincue que sa soeur était tout aussi blanche comme neige. Le sort des autres lui importait peu, voir pas du tout pour la grande majorité, tant qu’elle pouvait s’assurer que Esther était en sécurité. Ils n’eurent pas à attendre bien longtemps que son sifflement retentit à leurs oreilles, annonçant son arrivé. Près de l’action, elle avait rapidement croisé son regard et le sourire qu’il avait laissé paraître sur son visage en la voyant était passé bien près de lui en tirer un également. Elle n’était toutefois pas demeurer impassible, ce simple sourire ayant suffit à adoucir son regard et à faire tressaillir le coin de ses lèvres l’espace de courtes secondes.

Victoria regardait, mais écoutait d’une oreille discrète ce qui se déroulait face à elle. Elle n’éprouvait pas de plaisir à voir cet homme être puni pour ce qu’il avait fait, elle ne prenait pas peur face à cette démonstration de puissance qui au contraire renforçait son sentiment qu’ici, Esther et elle étaient inatteignables. Elle était restée ainsi à fixer sans grande attention la scène, à l’inévitable survenir et le sang ce répondre. La scène ne la choquait en rien, comme toutes les précédentes d’ailleurs. Si on lui demandait pourquoi, elle répondrait simplement qu’il fallait ce qu’il fallait.

La suite toutefois attise davantage son intérêt. La moindre menace pouvant planer contre les protecteurs lui déplait, même si cette fois elle ne regarde pas cette possibilité avec autant d’insensibilité que les précédentes. Ce groupe du supermarché, celui auquel elle sait qu’Abel appartient… tout comme certainement bien d’autres personnes à avoir appartenues à sa vie d’avant. Une petite, mais rare pression se fait sentir contre son coeur, quelque chose qu’elle n’a pas ressenti depuis bien longtemps. Vicky regarde alors Winter s’avancer vers elle, l’un des rares pour qui elle éprouve une certaine affection. La blonde ne dit rien lorsqu’il évoque la question formulée par Clara, mais même si elle n’en laisse rien paraître, elle ne peut s’empêcher d’être amusée. Parce qu’elle aime la fougue du jeune homme, elle aime le fait qu’ils soient l’un des rares qu’elle est entièrement convaincue d’être aussi fidèle à Seth qu’elle. Il est sous-estimé, mais tellement prometteur.

Victoria ne pose pas de questions, elle ne prend la parole que rarement même lors de leurs réunions entre sbire. Elle se contente d’écouter les questions et de porter attention aux réponses. Elle fronce toutefois les sourcils légèrement en remarquant sa soeur qui s’éloigne de quelques pas et cherche à aider un homme qu’elle n’arrive pas à voir suffisamment pour le reconnaître d’ici. Elle ira très certainement la voir un peu plus tard, mais pour l’instant elle attend de savoir ce qui les attends. Pour sa part, elle a déjà une idée en tête, mais elle compte bien voir Seth seul à seul une fois cette rencontre terminée afin de lui en parler.

« Toujours aussi prêt. » Souffle-t-elle à l'attention de Winter définitivement d'attaque pour peu importe ce que l'avenir leur réserve. « Je risque d'avoir besoin d'un coup de main, si Seth ne te donne pas d'autres tâches j'espère pouvoir compter sur toi. »

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 183
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS627 / 5027 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ237 / 5037 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU729 / 5029 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
29.05.19 18:57
Sentence
Les Protectors




Tous étaient là, retenant leur souffle devant sa démonstration de force. Seth inspirait la peur, il le savait, et il en jouait. Il faisait absolument tout pour cultiver ce sentiment à l'égard de toutes ces personnes présentent ici et dont les vies lui appartenaient désormais. S'ils suivaient les règles, ils n'auraient rien à craindre de lui, tout se passerait bien, mais dans le cas contraire, il était là pour les remettre sur le droit chemin. Il n'était ni leur pote, ni leur élu mais leur chef. La démocratie était une belle idée sur le papier mais en réalité, elle avait prouvé à maintes reprise qu'elle avait ses failles, particulièrement lorsque l'on laissait les gens donner leur avis. Dès lors où on leur donnait un peu de pouvoir, l'Histoire avait prouvé que ces même personnes faisaient n'importe quoi, soient ils se croyaient tout permis et très vite, cela devenait l'anarchie. Lui savait très exactement ce qu'il fallait faire pour survivre, pour qu'ils survivent tous, et il ne comptait pas leur demander leur avis, sans quoi ils n'arriveraient jamais à rien. Seth ne prenait pas sa tâche à la légère et si ses méthodes pouvaient en rebuter certains, il était indéniable qu'elles étaient efficaces. Tout le monde mettait la main à la pâte, les tirs au flanc, les menteurs, les violeurs et les voleurs étaient punis, ceux qui discutaient ses ordres ou qui cherchaient à s'opposer à lui d'une quelconque manière que ce soit, apprenaient très vite à se taire et à se soumettre face à son autorité.
Sans lui, sans les protections qu'il avait fait installer autour de l'aéroport, sans ces différents avant-postes qu'il avait établit autour d'eux dans un périmètre de sécurité sur quelques kilomètres à la ronde, il y a bien longtemps que cet endroit serait tomber. Sans lui, les trois-quart des personnes présentes ici, ne serait plus là aujourd'hui soit parce que les morts auraient envahit l'aéroport depuis belle lurette, soit parce qu'un groupe hostile aurait fini par les attaquer et les décimer tous, soit enfin, parce que la famine aurait eut raison d'eux. Sans lui, ils n'en seraient pas là ! Alors ces méthodes pouvaient bien ne pas remporter l'unanimité, sans lui, ils ne seraient plus et rien que pour ça, ils pouvaient tous lui en être reconnaissant et le remercier.

L'aéroport était un lieu immense, qui pouvait accueillir bon nombre de survivants. Pour Seth, il était évident que plus on été nombreux, plus on été fort, ce qui signifiait être plus apte à se défendre. Dans ce monde où les virulents étaient devenus plus nombreux que les vivants, les vivants étaient devenus une ressource précieuse qu'il ne fallait ni perdre ni gaspiller, mais avant de leur tendre les bras et d'accueillir de potentielles nouvelles recrues, il fallait leur expliquer les règles et leur faire passer toute envie de possible rébellion ou de contestation. On ne savait jamais qui on accueillait réellement lorsque l'on faisait entrer des inconnus, c'est pourquoi ces régulières petites démonstrations de force servaient non seulement à leur montrer qu'ici on ne rigolait pas avec les règles mais aussi à leur rappeler qui était le chef ici. Quand on marchait au pas, il n'y avait aucune raison de craindre son courroux, mais lorsqu'on le provoquait, que l'on s'attaquait à son ordre établit, ou aux siens, on apprenait à le connaître, et c'était exactement ce qui allait arriver à la communauté d'Highgate. Ils se prenaient pour de fortes têtes ? Ils allaient très vite comprendre qui commandait ici.
Ses yeux croisèrent ceux de Tobias qui était encore plus livide qu'un mort. Il n'avait déjà pas bonne mine mais là, il semblait au bord du malaise. De toute évidence, le discours de Seth était parvenu à faire son petit effet, le blond avait ouvert la bouche dans un « o » silencieux, incapable de prononcer le moindre mot, quand à l'expression qui se peignait sur son visage totalement défait, il trahissait les tourments qui l'habitaient. Si dans les yeux du leader des Protectors se reflétait une certaine satisfaction face à la seule perspective de ce qui allait se produire, dans ceux de Tobias cela ressemblait bien plus à de l'anéantissement. A en juger par sa réaction, son sbire tombait dénue, de toute évidence, Seth était parvenu à le surprendre. Qu'il lui aurait donné un coup de masse en pleine tête aurait eut exactement le même effet sur Tobias. Son regard passa de son bras droit à Clara qui avait levé la main, telle une bonne élève, pour attirer son attention et prendre la parole. Pointant sa batte dans sa direction, en tendant son bras, il l'y invita, un sourire amusé aux lèvres. Au moins en voilà une qui avait compris comment les choses fonctionnaient ici

- Très bonne question, fit-il à son adresse sans quitter Tobias du regard. Je réponds ou tu préfères leur dire tout ce que tu m'as révélé Tobyboy ?

Oui Seth se jouait du pauvre Tobias qui était de plus en plus fébrile et semblait sur le point de s'effondrer d'un moment à l'autre. Incapable de se retenir plus longtemps, le blond fut contraint de se dissimuler derrière un épais poteau pour disparaitre de son regard et vomir. Il était intéressant de constater qu'il avait été capable de se retenir en apprenant qu'il avait une couille en moins et ce malgré la douleur tant physique que psychologique que ça lui avait infligé alors qu'il ne pouvait retenir son haut-le-coeur en découvrant que les jours d'Highgate étaient comptés. Voilà qui en disait long sur son implication auprès de ces gens et de sa précieuse Tennessee. Ce fut la voix de Winter qui l'incita à se désintéresser du blond pour porter toute son attention sur ce jeune homme, qu'il avait pris sous son aile depuis quelques mois déjà. Plus un enfant depuis fort longtemps, mais pas encore tout à fait un homme, Winter possédait déjà en lui de grandes qualités que Seth était parvenu à déceler et qui faisaient défaut à la plupart des hommes ici présent. C'était suffisamment exceptionnel pour le souligner, mais Seth s'était attaché à ce gamin qui lui rappelait son défunt fils de bien des manières. C'était douloureux de penser à lui et à sa tragique disparition mais paradoxalement avoir Winter à ses cotés, et bien qu'ils n'étaient relié par aucun lien de parenté, était comme une renaissance, une seconde chance. Un sourire s'étira sur ses lèvres fines, pendant qu'un amusement certain et tout particulièrement une certaine fierté, brillait dans le fond de ses prunelles. Il était très rare que le jeune homme prenne ainsi la parole devant un parterre de gens mais Seth ne pouvait nier qu'il aimait ce qu'il entendait.

- Excellente réponse ! Fit-il en pointant sa batte en direction de Winter. Il est toujours de bon ton de savoir à quel genre d'ennemis on a à faire et les sous-estimer serait une erreur. Ce sont des coriaces, regardez-moi dans quel état ils nous ont mis ce pauvre Tobias, qui soutenu par Esther paraissait au bout de sa vie. Ils se prennent pour des durs à cuir mais ils ne nous connaissent pas encore. Il n'est pas question que ces merdes s'en prenne encore à l'un d'entre vous et il n'est pas question de laisser impunis ce qu'ils ont fait à Tobias, n'est-ce pas ma chérie, fit Seth en posant une main paternelle sur l'épaule de la jeune Leela.

Seth avait toujours aimé les gosses et certains plus que d'autres. Il y avait en Leela, la fille biologique de Tobias, la même force et volonté que celle qu'il avait pu déceler chez son père lorsque ce dernier avait franchit les portes de l'aéroport. Il aimait la détermination qu'il pouvait lire dans le fond de ses yeux. Elle était encore jeune et par conséquence influençable, tel un diamant brute qui ne demandait qu'à être polit, mais elle avait énormément de potentiel et ça, il pouvait déjà e voir. S'éloignant de la jeune fille, il fit tourner sa batte de base-ball entre ses doigts avec une certaine dextérité avant de poursuivre

- Je ne compte cependant pas les exterminer, fit-il à l'adresse de Winter. Il ne faut jamais oublier qu'ils restent une ressource de premier ordre. Nous sommes des Protecteurs pas des exterminateurs mais... il va s'en dire que nous n'avons pas à faire à n'importe qui et que pour les soumettre nous allons être obligé de nous montrer un peu plus ferme que d'habitude, mais crois-moi, oh oui fais-moi confiance, ils finiront par craquer, et ce ne sera pas joli à voir lui assura-t-il en lui adressant un sourire carnassier tout en échangeant avec lui, un regard de connivence

Se tournant avec souplesse, il frappa sa batte de base-ball à deux reprises contre l'une des rampes de la passerelle métallique qui se trouvait à proximité de lui.

- Le spectacle est terminé, fit-il à l'adresse de toute la populace avant de se tourner en direction de ses sbires, et de s'attarder un peu plus lègerement sur Victoria en salle de réunion, faut qu'on cause. Quand t'auras fini de dégobiller on t'attend aussi Tobyboy. Clara, fit-il en s'approchant de la jeune femme, retournes au Temple et double la sécurité ainsi que la surveillance. Reste bien vigilante, on ne sait pas à quoi s'attendre avec eux, et il n'est pas question qu'on perde cette communauté, s'est compris ? Ne me déçois pas.

Il y avait dans cet avertissement comme une menace sous-jacente. La menace, si menace devait y avoir, ne viendrait pas de l'intérieur mais plutôt de l'extérieur. Cette communauté d'Amish était un véritable grenier pour eux. Sans leur récolte, leur survit à tous, était menacé, il ne pouvait pas se permettre de laisser Highgate s'emparer du Temple, Clara devrait tout faire pour le préserver. Il ignorait si c'était dans leurs intentions mais lui, c'est ce qu'il aurait fait à leur place. Balayant une dernière fois la pièce du regard en croisant le regard de ceux qui s'y trouvaient encore, Seth fit demi-tour avançant avec nonchalance, sa précieuse batte posée sur son épaule, tout en sifflotant tranquillement sans un regard en arrière


_________________
Sentence [tous les Protectors sont invités] Xqq3
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Clara D. Ginger
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Sentence [tous les Protectors sont invités] WNFttkt

Ancien métier : Ancienne Volontaire des Médecins Sans Frontières et globe-trotteuse
Occupation : Elle est multi-tâches mais s'occupe surtout du potager. Elle a été promue sbire de Seth ainsi que responsable du Temple d'Ezekiel depuis l'invasion des Protectors.
Statut civil : Célibataire, sa vie d'avant ne lui permettait pas de se mettre en couple. De toute évidence, la situation actuelle l'en dissuade tout autant.
Lieu de naissance : Kelowna

Sentence [tous les Protectors sont invités] Tumblr_inline_ok9c9vDkss1s74wy7_400

Messages : 218
Inscription : 31/01/2019
Crédits : fassylovergallery & Wiise | citation: I see Fire d'Ed Sheeran
Célébrité : Adria Arjona

Sentence [tous les Protectors sont invités] X0TurS633 / 5033 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] BR2xH0t

Sentence [tous les Protectors sont invités] DQEbQJ232 / 5032 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] GxoDpmC

Sentence [tous les Protectors sont invités] Hu1erU729 / 5029 / 50Sentence [tous les Protectors sont invités] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
05.06.19 11:56
Sentence
   Les Protectors

   


Du coin de l'oeil, Clara regarda le cadavre de l'intrus être traîné en dehors du hall de l'aéroport où les Protecteurs avaient élu domicile. Qu'allait-il en faire? Le brûler? Le balancer à l'extérieur du QG en "festin gratuit" pour les Virulents? L'enterrer? Les possibilités étaient multiples.
Intérieurement, la jeune femme était heureuse que ça ne soit pas elle qui avait été désigné pour se débarrasser du corps...Avantage d'être un des lieutenants de Seth?

   
  Il y avait, bien sur, des choses à redire sur les façons de faire du chef des Protectors. Mais, pour Clara, elles étaient justifiées. Sans Seth Mansfield, ce lieu serait depuis longtemps tombé. Aujourd'hui, par exemple, que ce serait-il passé si il n'avait pas pris les devants? Ils se seraient retrouvés dépouillés d'une partie de leurs biens. Alors, certes, c'était cruel.
Mais le monde l'était devenu. Ou, plutôt, il l'avait toujours été. Mais c'est seulement maintenant que ses habitants le comprenaient. Cela s'était inscrit en lettres de feu dans l'esprit de chacun. Et, à présent plus que jamais, pour avoir ce qu'on veut et protéger ses idéaux, il fallait se battre. Va savoir pourquoi, à penser ça, Clara se souvenait d'un manga qu'elle regardait assidûment avant que tout part en vrille et une réplique lui était laissé en tête, "Bats-toi. Si tu perds tu meurs, si tu gagne tu vis. Si tu ne te bats pas, tu ne peux pas gagner". La situation s'y prêtait affreusement bien désormais...

Revenant à elle, Clara leva le bras pour demander la parole - ignorant superbement le regard de Winter, qui murmurait quelque chose à Victoria, sachant pertinemment que cela ne devait pas être un truc gentil; mais on s'en branle! - et demanda si il y avait connaissance du nombre d'ennemis. - Très bonne question. Lui rétorqua Seth avant de diriger son attention sur Tobias. Je réponds ou tu préfères leur dire tout ce que tu m'as révélé Tobyboy ? Le pauvre Tobias, avec qui elle n'avait jamais réellement discuté (ou fait connaissance tout court d'ailleurs) semblait à deux doigts de tomber dans les pommes à la vue de son expression. Quoi de plus normal? Il avait vécu l'enfer chez ses geôliers et on lui demandait de se souvenir!

“ - On est plus fort qu’eux…Avec toi… on les aura. Et s’ils veulent pas se laisser faire ? Qu’ils crèvent, on merde pas avec les protecteurs.”
Charmant le protégé du chef dites-moi! Pensa Clara. Son regards valsa sur Esther qui réconfortait Tobias avec l'aide d'Alyssa. Il était sur les rotules. D'ailleurs son état fut pris en compte dans petit discours de Seth. - Excellente réponse ! Il est toujours de bon ton de savoir à quel genre d'ennemis on a à faire et les sous-estimer serait une erreur. Ce sont des coriaces, regardez-moi dans quel état ils nous ont mis ce pauvre Tobias. Ils se prennent pour des durs à cuir mais ils ne nous connaissent pas encore. Il n'est pas question que ces merdes s'en prenne encore à l'un d'entre vous et il n'est pas question de laisser impunis ce qu'ils ont fait à Tobias, n'est-ce pas ma chérie, C'était sur! Sans prendre à un Protecteur... Grave erreur. Ceux qui avaient torturé Tobias ne savaient clairement pas d'où il venait.... Elle en avait quasiment de la peine...Pour eux! Bien sur! - Je ne compte cependant pas les exterminer. Il ne faut jamais oublier qu'ils restent une ressource de premier ordre. Nous sommes des Protecteurs pas des exterminateurs mais... il va s'en dire que nous n'avons pas à faire à n'importe qui et que pour les soumettre nous allons être obligé de nous montrer un peu plus ferme que d'habitude, mais crois-moi, oh oui fais-moi confiance, ils finiront par craquer, et ce ne sera pas joli à voir.
Alors le plan était de montrer qui était aux commandes? Logique.

Clara resta impassible quand, sans prévenir, Seth sonna la fin de la réunion en tapant sur avec sa batte sur une des rampes métalliques. - Le spectacle est terminé. Il se tourna vers Victoria. en salle de réunion, faut qu'on cause. Quand t'auras fini de dégobiller on t'attend aussi Tobyboy. "Toyboy" était, évidemment, Tobias! Clara, Elle se tourna vers Seth, lui faisant comprendre d'un regard qu'elle l'écoutait. retournes au Temple et double la sécurité ainsi que la surveillance. Reste bien vigilante, on ne sait pas à quoi s'attendre avec eux, et il n'est pas question qu'on perde cette communauté, s'est compris ? Ne me déçois pas. Bien reçu. Il était évident que si ils perdaient le Temple, leur groupe était perdu. Tu vois un inconvénient à ce que j'emmène quelques-uns des nôtres avec moi le temps d'aller remettre les pendules à l'heure aux autres? Ceux du Temple sont, pour la majorité, des pacifiques qui n'ont jamais tenus une arme... En clair, si on comptait que sur eux pour doubler la sécurité et assurer la surveillance, ils étaient pas dans la merde! C'était, d'ailleurs, à se demander comme le Temple d'Ezekiel avait tenu - hors ses tranchées - pour tenir jusqu'à ce qu'ils débarquent en mode "YOLO!". Cela n'allait pas plaire aux templiers de la voir rappliquer avec une dizaine de Protectors, mais dans l'état actuel des choses: elle se foutait totalement et royalement de leur opinion! La plupart la voyait déjà comme la grande ennemie, le soldat du démon, alors un peu plus ou un peu moins? Cela ne faisait clairement aucune différence!

_________________
Now I see fire inside the mountain. I see fire burning the trees and I see fire hollowing souls. I see fire, blood in the breeze... and I hope that you remember me ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Sentence [tous les Protectors sont invités] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Sentence [tous les Protectors sont invités]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Invités de mon père [DVDRiP]Comédie dramatique
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: International Airport-
Sauter vers: