AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €


 

 Guiding light + Terasael



Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Guiding light + Terasael Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Guiding light + Terasael X0TurS626 / 5026 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ232 / 5032 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU719 / 5019 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
01.05.19 15:51

Guiding light
Son sac à dos était lourd sur ses épaules et elle peinait à faire deux pas de plus. Son corps entier lui disait d’arrêter et de se reposer, mais Teresa ne voulait pas. Elle était tout près du but. Dans à peine quelques minutes, elle serait arrivée à destination. Elle n’y croyait plus. Près d’un mois à marcher sans arrêt sans réellement savoir ce qui l’attendait. Cette carte n’était pas une promesse officielle. Elle n’avait rien de certain. Les intentions du garçon qui faisait battre son cœur n’avaient pas été claires. Elle s’était peut-être faite des idées en s’élançant sans plus de réflexion dans cette aventure. Mais il était trop tard pour reculer, parce que devant elle, se dressaient les hautes palissades tant espérées. Tant rêvées. Il n’y avait aucun doute qu’elle était au Temple d’Ezekiel dont lui avait parlé Théophile avec une petite pointe de dégoût dans la voix. Elle était submergée par une foule d’émotion. La joie, le soulagement, l’excitation, la nervosité et la fatigue s’entremêlaient. Elle ressentait une immense satisfaction d’avoir réussi à se rendre ici sans grandes embuches. Bien sûr, la jeune fille avait connu son lot d’action et d’imprévus. Elle avait dû tuer des virulents trop insistants, faire des nuits blanches, dormir sous la pluie, jeuner pendant plusieurs jours, marcher en étant blessée et même voler un duo de survivants. Elle s’était perdue à plus d’une reprise et elle avait dû faire plusieurs détours. Elle avait voulu rebrousser chemin des centaines de fois pour une multitude de raisons : trop dangereux, son frère avait raison, Théo ne voulait pas d’elle, elle n’y arriverait jamais, mais elle avait persévéré et elle avait réussi. Ça n’avait pas été une mission facile, mais elle était fière de l’avoir accomplie. Toute seule. Enfin, elle avait fait la rencontre de quelques solitaires qui l’avaient aidé de plusieurs manières. Tout était différent maintenant qu’elle n’était plus accompagnée de son frère et ses amis. Elle n’avait plus l’air d’une fillette apeurée se cachant toujours derrière ses gardiens. On la considérait comme une égale. On était impressionné qu’elle se promène seule et qu’elle soit si débrouillarde à un si jeune âge. On ne la traitait pas en gamine. Ce n’était pas tous les jours facile pour elle. Elle avait forgé son caractère et avait réussi à surmonter ses peurs, mais dans les moins bonnes journées, ses faiblesses revenaient la hanter. À plusieurs reprises, elle avait été prise de panique qui aurait pu lui être fatale. Heureusement, elle avait pu retrouver son calme à temps et éviter la catastrophe.

Mais tout ça c’était terminé. Pour le moment. Elle n’avait pas l’intention de repartir de sitôt. Pas avant de l’avoir revu. À condition qu’il soit encore dans le coin. Ça, elle n’en avait pas la moindre certitude. Elle savait seulement qu’il n’était pas retourné chez les croyants. Peut-être avait-il déjà retrouvé sa chère sœur et qu’ils étaient déjà repartis. Teresa essayait de ne pas y penser. Elle avait fait tout ce voyage pour lui et l’espoir de revoir son joli minois et peut-être de pouvoir le reprendre dans ses bras l’avait fait avancer sans regretter. Elle prit sa gourde et c’est avec déception qu’elle découvrit qu’elle était vide. Elle jura et vérifia autour d’elle s’il n’y avait pas un point d’eau proche. Rien de visible de sa position du moins. Elle remarqua alors un jeune garçon pas très loin. Elle ne l’avait pas vu sortir du Temple. Peut-être était-il un solitaire comme elle. Peut-être avait-il un peu d’eau.

Dans un dernier effort, elle se dirigea vers lui. "Bonjour. T’aurais pas un peu d’eau par hasard?" Elle secoua sa bouteille vide et en lui offrant un sourire bienveillant.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Asael J. Valentine
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Giphy

Ancien métier : aucun
Occupation : Culture et élevage
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Au temple

Messages : 252
Inscription : 21/08/2018
Crédits : Moi
Célébrité : Miles Heizer

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
10.05.19 6:30
Guiding light

  Teresa & Asael

   



  La petite chèvre Brindille, qui gambadait joyeusement à ses côtés, Asael avait quitté l'enceinte des murs du Temple pour rejoindre les champs. Depuis que l'Apocalypse s'était abattu sur le monde le chemin n'était plus très sûr, un damné pouvant surgir à tout moment. La présence des Protectors, ces hommes et ces femmes qui se nommaient ainsi alors qu'ils n'étaient rien d'autres que des pilleurs avait au moins pour seul avantage de voir les Damnés se faire de plus en plus rare. Pour preuve que même le diable et ces suppôts craignaient ces hommes.
D'ordinaire, Asael détestait quitter le Temple et à vrai dire, chaque pas qu'il faisait à l'extérieur le terrifiait littéralement mais la présence de tous ces impies, de tous ces monstres qui se riaient ouvertement de leurs croyances le mettait mal à l'aise, si bien qu'il ne se sentait plus en sécurité nulle part, ni à l'extérieur ni à l'intérieur. Plus qu'à l'ordinaire, il préférait de loin se retrouver seul avec Brindille...

Le chemin qu'il empruntait était à la fois boueux et glissant. La veille une tempête avait fait rage inondant tout sur son passage. En la voyant s'abattre avec violence contre les vitres de la maison et en entendant le vent tempêter à travers les murs, Asael avait bien cru que cette fois tout était terminé et que le déluge allait s'abattre sur eux. Mais la tempête avait fini par se calmer et au matin, seul l'état du sol, cette terre mouillée parsemée de flaques d'eau était là pour témoigner de la tempête qui avait fait rage la veille. Avançant tranquillement, il sursauta en entendant une voix qui lui était inconnue, le héler. Tout plongé dans ses pensées qu'il était, il réalisa à la dernière seconde qu'une femme venait dans sa direction, le visage et sourire avenant, agitant une bouteille vide pour quémander de l'eau. Ravi d'avoir une nouvelle compagne de jeu, la petite chèvre passa dans les jambes d'Asael et sans plus lui prêter le moindre intérêt rejoignait la jeune femme. Surprit par ce croche-pattes qu'il n'avait pas vu venir, Asael glissa et se retrouva les quatre fers en l'air avant de se retrouver à patauger dans le sol boueux. Maugréant à l'encontre de son espiègle petite chèvre, Asael tenta de se relever mais glissa à nouveau, comme s'il n'était pas déjà assez sale et ridicule ! Cette journée commençait décidément très mal. Si jamais elle avait le malheur de se moquer de lui, il la fusillerait du regard mais dans le fond, pourrait-il réellement lui en vouloir de se moquer de lui au vu de sa position ? Non pas vraiment, et un petit sourire vaincu apparut sur ses lèvres. Se relevant en faisant un peu plus attention à lui cette fois, il se redressa et pris le temps d’observer cette étrangère. Elle semblait éprouvée par un long et fastidieux voyage, tout comme ses vêtements fatigués et usés teintés de terre et de sang. Elle ne paraissait rien à voir avec les Protectors mais elle restait une fille de l’extérieur, de ceux qui s’étaient vautrés dans le pêché en oubliant les préceptes de Dieu.

- Non, mais y a une rivière par-là ! Fit-il en désignant la direction avec son doigt. Je vais te montrer, de toute manière j’ai besoin de me nettoyer un peu maintenant.

Il aurait tout aussi bien pu rentrer chez lui se changer mais de toute manière en rentrant des champs au vu du temps, il allait revenir tout aussi crottés alors tant qu’à faire autant rester ainsi. Méfiant malgré lui, Asael ouvrit le chemin en passant par les fourrées. Si cette fille avait été un homme nulle doute qu’il l’aurait laissé se débrouillé mais il n’avait pas grand-chose à craindre d’une fille,… du moins, celle-ci ne lui paraissait pas dangereuse.

- Fais gaffe ça glisse, la prévint-il en descendant une petite pente avant de s’arrêter à mi-chemin. Juste là, en bas, fit-il en désignant la rivière qui s’écoulait tranquillement dans la vallée en contrebas. Tu vas où ?

Car elle devait bien avoir une destination après tout non ? Une fille comme elle ne pouvait pas voyager toute seule sans but… D’ailleurs que faisait-elle sans personne avec elle ?

   
 
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Guiding light + Terasael Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Guiding light + Terasael X0TurS626 / 5026 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ232 / 5032 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU719 / 5019 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
03.06.19 16:21

Guiding light
La tempête de la veille avait été violente. Teresa avait pu s’abriter sous des arbres tout en se couvrant avec une toile pendant la nuit, mais ça n’avait été très efficace. Ses vêtements étaient encore tout trempés, tout comme son sac à dos et tout son contenu. C’était très inconfortable, mais ça ne l’avait pas empêché de se remettre en route. Ce n’était pas un peu de pluie et d’humidité qui allait la faire abandonner alors qu’elle était si près du but. Elle avait vu bien pire au courant de ses deux années à vivre en vagabonde. Dormir en plein déluge, dans le froid glacial, dans la neige, dans la boue, à la chaleur intense, dans des vents forts, elle connaissait. C’était désagréable, mais c’était la réalité et ce n’était pas la première fois, et certainement pas la dernière que tout ce qu’elle possédait était humide. Fini les lits douillets et chauds. Fini les vêtements propres. Il y avait longtemps qu’elle en avait fait son deuil.

Mais tout ça, c’était le dernier de ses soucis. Parce qu’elle était enfin arrivée à destination. La muraille qui entourait le Temple était beaucoup plus impressionnante qu’elle ne le pensait. Ils devaient être si bien à l’intérieur. À l’abri des indésirables et des caprices de Dame Nature, dans des petites chaumières confortables et pouvoir manger de la nourriture fraîche. Tea avait tellement bougé depuis qu’elle avait quitté son Seattle natal qu’elle avait oublié qu’il existait des groupes qui s’étaient créés pour s’entraider lors de l’apocalypse. Elle ne se rappelait même plus à quoi ressemblait une vie de sédentaire. Elle n’avait pas dormi plus d’une semaine au même endroit depuis tout ce temps. Autant, elle avait regretté son petit nid et sa routine, autant elle s’était accoutumée à être une nomade et à trouver normal de se déplacer et ne pas rester trop longtemps au même lieu. Ça faisait parti des moyens pour se protéger que lui avait appris son frère. Après deux ans à rôder, elle ne dirait peut-être pas non à un peu de confort. Cela dépendait aussi de Théophile et de ce qu’il prévoyait. Maintenant qu’elle était parvenue au point de rencontre, il y avait un tas de questions à répondre. Elle ne savait même pas s’il était encore là, ou s’il voulait d’elle. Si elle ne le retrouvait pas, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire. Elle savait depuis le début que cette aventure était un peu de la folie et qu’elle était incertaine, la brune avait tout de même voulu se lancer. Elle avait atteint son objectif, restait qu’à attendre pour la suite.

Avant de tourner autour du temple imposant, Teresa avait fait une petite pause et c’était avec déception qu’elle avait trouvé sa gourde vide. Heureusement, un jeune garçon et sa chèvre se trouvaient tout près d’elle et il pourrait sans doute l’aider. Elle s’était avancée vers lui et avait pouffer de rire lorsque l’animal s’était dirigé vers elle en gambadant. Ce n’était pas grand chose, mais ça faisait du bien à l’ancienne étudiante de voir un animal si mignon. Elle étira le bras pour caresser la petite bête."Coucou toi!" Elle retint un hoquet de surprise lorsque le malheureux garçon glissa sur la boue et tomba sur le sol. Pas une, mais deux fois."Oh, tu vas bien?" lui demanda-t-elle à la fois inquiète et souriante. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas assisté à ce type de maladresse. Elle s’avança doucement pour ne pas glisser à son tour et lui présenta sa main pour l’aider à se relever. Il avait l’air gêné, mais il passa très vite à autre chose et répondit à sa question. "Ça serait super gentil, merci! Je te suis. " Elle lui sourit à nouveau, heureuse de parler à quelqu’un après quelques jours de silence. Elle le suivit avec précaution et se laissa légèrement glisser le long de la petite pente, ses bras placés de chaque côté dans les airs pour se donner un meilleur équilibre. "En fait, je ne sais pas trop. Je dois retrouver quelqu’un. Mais je n’ai aucune idée s’il est encore dans le coin." Lui dit-elle dans un haussement d’épaule. Elle descendit le reste de la petite colline, puis s’agenouilla au sol. Elle ouvrit sa bouteille et la plongea dans la rivière. De son autre main, elle s’aspergea le visage. "Tu viens du Temple?" demanda-t-elle en refermant sa gourde.


 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Asael J. Valentine
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Giphy

Ancien métier : aucun
Occupation : Culture et élevage
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Au temple

Messages : 252
Inscription : 21/08/2018
Crédits : Moi
Célébrité : Miles Heizer

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
21.06.19 13:41
Guiding light

 Teresa & Asael

 



 Dire que Brindille lui avait fait vivre une tonne de mésaventure était un véritable euphémisme. Avec elle et ses coups de tête, Asael s'était retrouvé plus d'une fois dans des situations rocambolesques mais aussi parfois très dangereuses. La petite chèvre était espiègle et facétieuse, mais elle avait plutôt bon instinct. Si elle redoutait les Protectors et filait se cacher lorsqu'ils passaient à proximité d'elle, elle n'était pas sauvage pour autant. Ainsi, la petite Kim que Asael n'avait plus jamais revu, mais également cette femme, s'attirèrent presque instantanément sa sympathie. Asael pour sa part restait un peu plus sur sa réserve, tout d'abord parce qu'il s'agissait d'une femme qui venait de l'extérieur et qui avait été élevé dans le pêché mais aussi parce qu'il avait vu de part sa propre expérience, combien les gens provenant du monde extérieur étaient mauvais. Il suffisait d'observer le comporte des Protectors pour en être convaincu. Il n'y avait rien à attendre de ces personnes Asael en était persuadé et cela ne faisait que renforcer ses croyances pour lesquelles Dieu avait décidé de punir les hommes pour tous leurs pêchés.

Alors pourquoi parler à cette femme ? Pourquoi l'aider à remplir sa bouteille d'eau ? Il est vrai qu'en temps normal Asael aurait probablement pris ses jambes à son cou mais aujourd'hui les choses étaient un peu différentes. Tout d'abord les Protectors avaient envahi leur lieu saint, leur présence avait souillé le sanctuaire dans lequel il avait grandit. Jusqu'à récemment, Asael était persuadé que le mal portait le visage de son père, aujourd'hui, il savait qu'il se trompait parce que le visage du Diable était différent, il avait le visage de Seth Mansfield, l'homme qui dirigeait ces barbares qui les pillaient, quand à ses suppôts ils étaient l'incarnation terrestre de ses démons supérieurs.
Quand Asael voyait quel genre d'individus vivaient dans ce monde extérieur, il comprenait mieux pour quelle raison, Dieu avait décidé d'en finir une fois pour toute avec la dernière de ses créations, celle qu'Il avait aimé par-dessus tout et qui pourtant avait été la plus grande de ses déceptions. Leurs jours sur terre étaient comptés et à vrai dire, Asael attendait ce moment avec impatience. Toute cette vie terrestre n'avait été que souffrance, aujourd'hui il voulait rejoindre au plus vite la chaleur et la sécurité de Dieu le Père et pouvoir s'épanouir dans sa douce lumière si réconfortante. Il ne ferait rien pour provoquer son heure bien sur, car ce serait là un des pires pêché qui soit, mais il savait déjà qu'il vivrait cet instant comme une libération, alors en attendant son heure, pourquoi refuserait-il d'aider une personne en difficulté tel qu'on le lui avait toujours enseigné et tel que le leur enseignait la parole de Dieu ? De plus, Asael avait besoin de changer d'air, de parler à d'autres personnes que ceux qu'il côtoyait d'ordinaire et avec lesquels il avait grandit. Ces hommes et ces femmes n'étaient plus que l'ombre d'eux-mêmes depuis que les Protectors s'étaient emparés du Temple, lui qui n'avaient pas pour habitude de parler avec eux en éprouvait encore moins l'envie aujourd'hui. Rencontrer des personnes desquels il n'attendrait strictement rien et qui repartiraient sans laisser au fond de son coeur la même douleur que lui avait infligé Line, sa soeur Delilah ou encore Chogan était plus réconfortant puisqu'il n'y avait rien à attendre d'eux. Tour à tour les hommes finissaient par vous décevoir, vous trahir et vous abandonner, Asael l'avait bien compris. Dieu était le seul à ne l'avoir jamais abandonné.
Et puis, a bien y regarder, cette femme qui ne devait pas être beaucoup plus âgé que lui, dégageait une certaine douceur, elle était d'ailleurs très jolie malgré ses cheveux défaits, ses vêtements encore humides et usagés, enfin de ce côtés-là, il n'avait désormais plus rien à critiquer. Quand à Brindille, elle semblait déjà l'avoir adopté, pour preuve, elle sautillait autour d'elle sans plus lui prêter la moindre attention.

- Ça va merci,
balbutia-t-il en sentant le rouge lui monter aux joues tout en baissant les yeux de honte.

Ignorant la main tendue, Asael, préféra se relever seul, non seulement parce qu'il détestait toujours autant les plus petits contacts mais aussi parce que vu comme c'était parti, et à en juger par sa corpulence, il se voyait très bien l'entrainer dans ce bain de terre malgré lui. Une fois sur ses deux pieds, mais beaucoup moins propre qu'à son arrivé, Asael la conduisit jusqu'à la rivière. Ils avaient fait le trajet en silence, et si Asael se demandait d'où elle venait ? Ou encore pourquoi elle voyageait seule? Si elle avait un but à atteindre ?... Il ne posa aucune question. De nature introverti, il n'était pas dans ses habitudes de faire la conversation encore moins avec une étrangère venue de l'extérieur. Pourtant, Asael ne détestait pas sa présence, à vrai dire, il y avait quelque chose de frais et de spontané qui se dégageait d'elle, et sa manière d'agiter les bras pour ne pas perdre l'équilibre le fit discrètement sourire, c'est peut-être pour cette raison qu'une fois arrivée à destination il avait fini par lâcher une seule petite question auquel elle répondit de manière énigmatique.
La jeune femme n'avait visiblement pas destination précise en tête, tout ce qu'elle souhaitait s'était retrouver une personne qui n'était peut-être même plus dans les environs. Une presonne qui lui était cher de toute évidence

- Pour résumé t'as aucune idée d'où tu vas,
fit-il en s'accroupissant à son tour pour se laver les mains. Fais gaffe, les pierres sont glissantes

La température de l'eau était particulièrement fraîche et bien que la température ambiante se soit légèrement réchauffé, faire trempette actuellement était peut-être le genre de choses à éviter. Alors que la terre qu'il nettoyait s'écoulait dans l'eau de la rivière et que ses mains retrouvaient leurs blancheurs coutumière, le jeune homme suspendit ses gestes pour fixer la jeune femme qui l'interrogeait. Se relevant d'un bond, il recula d'un pas avec méfiance

- Comment tu connais le Temple ? Lui demanda-t-il.

Une fois encore l'envie de faire demi-tour et de s'enfuir le saisit mais il lui avait suffit de poser son regard dans le sien pour que ses jambes se refusent à obéir à son impulsion première. Il n'y avait dans ses yeux aucune méchanceté, aucune malice ni même de la convoitise, alors, bien que toujours sur ses gardes Asael se détendit

- La personne que tu recherches se trouve au Temple ?


Cela lui paraissait logique mais une autre réalité beaucoup moins agréable et innocente, s'imposa dans son esprit. Comment cette fille aurait-elle pu connaître une personne qui vivait au sein du Temple puisque personne n'aimait s'aventurer au-delà de ses murs protecteurs, sauf si.... Envahit d'un vif espoir, Asael posa ses mains sur ses bras, un geste dont il n'était d'ordinaire par coutumier mais qui trahissait l'espoir auquel il espérait tant pouvoir se raccrocher

- Tu connais Delilah ?
Lui demanda-t-il. C'est elle qui t'envoie ? Où se trouve-t-elle ?

Mais à en juger par l'expression de son regard, la jolie brune semblait ignorer de qui il était entrain de lui parler. Relâchant sa pression, Asael baissa le regard pour tenter de dissimuler tant sa peine que sa déception. Si ce n'était pas sa soeur qui l'envoyait ici, s'agissait-il de Chogan ? Ou d'une amie que Madeline se serait faite en cours de route en même temps que ce Noah ? Ah moins... a moins qu'elle n'était à la recherche d'un de ces monstres qui avaient envahit le Temple et qui s'étaient imposés dans leurs maisons comme s'ils étaient chez eux ?

- Est-ce que tu es avec eux ? Avec les Protectors ?
Questionna-t-il avec prudence en restant sur ses gardes



 
 
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Guiding light + Terasael Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Guiding light + Terasael X0TurS626 / 5026 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ232 / 5032 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU719 / 5019 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
09.07.19 14:36

Guiding light
Ce devait être sécurisant d’avoir un animal pour s’accompagner dans ces moments d’horreur. Le jeune garçon était chanceux de pouvoir compter sur son compagnon, même si le choix était plutôt cocasse. Habituellement, les gens choisissaient un chien fidèle, ou même un chat. Tea devait avouer qu’elle aurait bien aimé avoir la compagnie d’une boule de poil. Elle se sentirait beaucoup moins seule et peut-être plus en sécurité, mais elle avait déjà du mal à s’occuper d’elle-même, elle ne voulait pas avoir la responsabilité d’un autre être vivant sur la conscience ou s’attacher puis devoir le laisser aller pour différentes raisons. Sa vie était déjà assez compliquée comme ça. Elle fixa la jolie chèvre avec un sourire béat sur le visage. Elle était si mignonne, même si elle semblait donner beaucoup de fil à retordre à son maître. Ce dernier semblait beaucoup plus prudent que l’animal. Si la petite bête était immédiatement venue à la rencontre de la brunette, le garçon lui restait sur ses gardes. Pour le moment, il acceptait de l’aider et était plutôt gentil, mais Teresa sentait bien qu’il n’était pas tout à fait à l’aise. Elle essayait de se montrer aimable pour lui démontrer qu’elle ne lui voulait aucun mal, mais elle comprenait qu’il restait sur ses gardes. Théo lui avait raconté que les membres du Temple faisaient difficilement confiance aux étrangers. Ce n’était donc pas une surprise lorsqu’il refusa la main qu’elle lui tendait pour l’aider à se relever. Il y avait longtemps qu’elle ne s’insurgeait plus pour les manques de politesses qui semblaient être disparues depuis l’apocalypse. C’était déjà bien qu’il ait accepté de l’aider. Le reste, elle s’en fichait un peu.

Il l’avait emmené à la petite rivière dans un silence serein. Il semblait avoir un tas de questions à lui poser. Teresa pouvait le voir aux regards qu’il lui lançait furtivement. Pourtant, il ne fit rien alors que ça lui aurait fait un plaisir de lui répondre. Tea n’avait jamais vraiment été timide, plutôt sociable même, mais elle ne parlait pas pour rien. Elle aimait débuter les conversations, mais elle restait prudente avec le garçon. Elle ne voulait pas trop insister pour ne pas le brusquer et qu’il décide de partir sans demander son reste. Pour le moment, il était son seul espoir. Alors qu’elle profitait de l’eau clair sur son visage, son interlocuteur se risqua avec une question. "Oui, c’est à peu près ça. " Dit-elle dans un soupire. Encore ce sentiment de doute qui refaisait surface. Même arrivée à destination, elle se demandait encore si elle avait pris la bonne décision. Si tout ça en avait valu la peine. S’il l’avait attendu, s’il avait dit vrai, s’il avait été sincère. Elle effaça ses pensées de sa tête, ce n’était vraiment pas le moment de flancher.

Cette réponse mélangée à sa question, bien qu’intéressée mais pourtant anodine, fit réagir le brun qui semblait à présent inquiet. "Oui. On m’en a parlé. " Répondit-elle sans le quitter du regard essayant de voir si c’était une bonne chose qu’elle le connaisse ou si au contraire, elle n’était pas supposée. Si ce devait être un secret. Le garçon était à présent intrigué et le flot de questions ne tarda pas. Il lui demanda si la personne qu’elle cherchait était au temple et sans avoir le temps de lui répondre, il lui attrapa le bras et lui parla d’une Delilah. Prise par surprise, la main de Tea se porta à sa ceinture, là où se trouvait son revolver. "Non…Je ne crois…pas. " Elle avait froncé les sourcils, alors que le regard du maitre de la chèvre était rempli d’espoir. Elle chercha dans sa tête, mais n’avait aucun souvenir d’avoir rencontré une dénommée Delilah pendant sa cavale. Peut-être que si. Elle ne se rappelait pas de tous les noms de ceux qu’elle avait croisé et parfois, elle ne le savait même pas. Connaitre le prénom des autres n’était pas sa priorité. "Non. Je suis désolée." Confirma-t-elle, navrée. Cette Delilah semblait importante pour lui. Elle aurait voulu lui dire que oui, lui apporter sans doute une bonne nouvelle mais ça ne servait à rien de mentir. Il la lâcha et elle éloigna sa main de son arme du même coup. Tout espoir avait disparu chez son compagnon et Teresa ne savait pas quoi dire pour détendre l’atmosphère. C’est à nouveau lui qui brisa le silence. À nouveau, elle ne comprit pas ce qu’il lui racontait. "Qui? Je ne sais pas du tout de quoi tu parles." Ces protectors semblaient avoir leur effet sur lui. Il était encore plus stoïque qu’au départ. Elle avait même aperçu la petite chèvre se cacher derrière son maitre à la mention du mot protector. "Écoute. Si je suis ici, c’est qu’on m’a donné cette carte." Elle sortit le plan plié de la poche de son pantalon. "Et on m’a dit qu’on m’attendrait dans les alentours, mais on ne s’est pas donné de date. J’ai peut-être fait tout ce chemin pour rien. Il est peut-être déjà parti…Il m’a surement menti. J’ai probablement fait la gaffe de ma vie…Je…" Elle commençait à perdre les pédales à mesure qu’elle racontait à voix haute ce qu’elle fichait là. Elle prit une gorgée d’eau et une grande respiration. Elle n’avait pas l’intention de prononcer un nom ou de raconter son histoire, mais au point où elle en était…"Tu connais un Théophile? Il vivait ici. Il est revenu chercher sa sœur et m’a dit qu’il resterait un moment dans les parages." Machinalement, elle tourna la tête vers le paysage lointain dans l’espoir d’apercevoir sa silhouette.  


 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Asael J. Valentine
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Giphy

Ancien métier : aucun
Occupation : Culture et élevage
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Au temple

Messages : 252
Inscription : 21/08/2018
Crédits : Moi
Célébrité : Miles Heizer

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
01.08.19 8:28
Guiding light

 Teresa & Asael

 



 Même si sa soeur l'avait cruellement blessé en disparaissant comme elle l'avait fait, sans un au revoir, cette fois, contrairement à l'attitude qu'il avait adopté au retour de Line, Asael était prêt à écouter les explications que pourraient lui donner sa soeur sur les raisons qui avaient pu la pousser à quitter le Temple et quelles qu'elles puissent être, il savait qu'il ne lui ferait aucun reproche et qu'il lui pardonnerait immédiatement son escapade, du moment qu’elle revienne saine et sauve. Il n'était plus question de répéter la même erreur qu'avec Line. Tout d'abord parce qu'il avait appris de ses erreurs mais aussi parce qu'elle était sa soeur. Elle lui avait fait cruellement mal en s'en allant comme elle l'avait fait mais l'incompréhension, la peine et la colère avaient finalement laissé place à l'inquiétude. Quand il y réfléchissait, ça ne lui ressemblait pas de disparaître comme elle l'avait fait, pas plus que ça ne ressemblait à Line. Asael n'était pas sans savoir que le monde extérieur avait toujours fasciné sa soeur. A l'image d'Eve, Satan était parvenu à la séduire et à l'attirer hors du jardin d'Eden en lui faisant croquer le fruit interdit. Ce qu'il ne comprenait pas en revanche c'est qu'elle ait pu partir ainsi, sans lui faire part de ses projets. Oui elle était prête à s'affranchir de la vie du Temple mais elle ne le faisait pas parce qu'il y avait toute sa famille ici et qu'elle les aimait. Non, décidément il ne la voyait pas l'abandonner et même s'il surestimait les liens qu'ils avaient, ce à quoi il se refusait, plus que quiconque il ne la voyait pas abandonner son jumeau Micah qui était lui aussi resté dans l'ignorance.
Pourquoi était-elle partie ? Où était-elle ? Pourquoi ne rentrait-elle toujours pas ?

Alors oui, quand cette inconnue lui avait évoqué cette personne qui lui avait parlé du Temple, son coeur avait fait un bond dans sa poitrine et il avait fait de ses espoirs une réalité. Une réalité qui n'en n'était pas une et que la jeune fille eut tôt fait de dissiper en lui avouant avec regret ne pas connaître de Delilah. Ses mains l'avait aussitôt relâché, alors que le coeur en miette il vit une fois de plus ses espoirs être réduit à néant. Conscient qu'il avait dû l'effrayer en la saisissant comme il l'avait fait alors que ce n'était pourtant pas dans ses habitudes de favoriser ce genre de contact physique. Honteux et gêné de sa réaction, le jeune homme se détourna d'elle en baissant le regard. Conscient qu'il lui devait au moins ça, il entreprit de lui donner quelques explications, mais avant toutes choses, il devait s'excuser

- Je suis désolé. Je n'ai pas pour habitude d'agir de la sorte, je ne voulais pas t'effrayer. C'est juste que... ma soeur a disparu depuis plusieurs mois... je savais qu'elle était fascinée par le monde extérieur… il n'y a rien dehors pourtant.... alors... quand tu as parlé d'une personne je.. j'ai cru que... j'ai cru que c'était elle. J'ai cru que tu pourrais me dire où elle était ou au moins me dire qu'elle allait bien....

En temps normal, il n'aurait jamais parlé de ça à quiconque et encore moins à une inconnue, d'ailleurs jusqu'à aujourd'hui il avait gardé ça pour lui, mais son comportement méritait quelques explications, et il espérait que l'inconnue pourrait lui pardonner son geste. Il y avait tant de possibilités, tant de personne qu'elle aurait pu croiser et qui aurait pu lui parler du Temple tel que Chogan ou encore Madeline, voir même une personne extérieur au Temple, après tout, ils ne s'étaient jamais cachés... il savait même qu'à une époque, un journaliste était venu pour en apprendre plus sur leur communauté mais une fois de plus le monde extérieur avait dévoilé son véritable visage en faisant preuve de fourberie puisqu'au lieu de répandre la parole de Dieu comme il l'avait promis au travers de son article, il avait osé manquer de respect à leur mode de vie mais aussi et principalement au Révérend. Comment un impie pourrait-il ne serait-ce que comprendre une vie de dévotion ? Les Protectors étaient eux-mêmes l'incarnation du mal et de ce monde extérieur qui fascinait tant Delilah...
Ce cheminement et cette association d'idée lui firent automatiquement songer aux Protectors. Est-ce que cette fille était l'une d'elle ? S'en voulant presque aussitôt de s'être ouvert aussi facilement face à une inconnue qu'il venait à peine de rencontrer, il se braqua, lui demandant si elle était l'une des leurs mais à sa réaction, il comprit bien vite qu'il faisait erreur ce qui l'incita à se détendre. Il n'eut pas le temps d'en dire plus et de lui expliquer qui était ces hommes que la belle sorti un carte qu'on lui avait donné afin de la guider, pour la lui montrer. S'approchant, il tourna la carte dans sa direction afin de mieux l'observer, fronçant les sourcils en apercevant les annotations qui s'y trouvaient. Il connaissait cette écriture même s'il ne parvenait pas à la remettre. Où l'avait-il donc déjà vu ? La détresse dans le son de sa voix l’incita à quitter la carte des yeux et à faire à son tour preuve d'empathie. Une personne du Temple avait jugé bon de la guider jusqu'ici ? Qui était-ce ? Il n'en savait encore rien mais cette personne devait la juger suffisamment digne pour rejoindre leur communauté, c'était probablement ça.... Un sourire qui se voulu rassurant se dessina sur les lèvres d'Asael

- Calme-toi, cette personne est surement dans son foyer avec nous au Temple. Je vais t'y conduire mais si tu veux rester, il te faudra t'en remettre au Révérend. C'est lui qui décidera si tu pourras ou non rester avec nous, mais ne t'inquiète pas, c'est quelqu'un de juste et de bon. Si tu n’as rien à te reprocher, tu n’auras rien à craindre. Au fait, je m’appelle Asael, et toi ?

Alors qu'il était prêt à l'aider, le prénom qui sortit de sa bouche le tétanisa et ses yeux s'agrandirent de surprise mais surtout et également d'horreur. S'il connaissait un Théophile ? Bien sûr qu'il en connaissait un ! C'était donc cet assassin qui l'avait conduit jusqu'ici ?!!! Ce n'était donc pas l'un des leurs ? Car après l'acte impardonnable qu'il avait commis, il y a bien longtemps qu'aux yeux d'Asael il ne faisait plus parti de leur communauté.
Asael était à deux doigts de se braquer et de la laisser en plan, mais cette fille paraissait ne pas connaître le véritable visage de ce monstre. Comme tous ceux du Temple, et Line en particulier, Theo les avait floués

- Theophile est un assassin, lâcha-t-il froidement. Tu ne devrais rien attendre de lui. Il s'est laissé séduire par le diable et a commis des actes impardonnables. Je l'ai vu tuer sa soeur de mes yeux. Plus jamais il ne sera autorisé à revenir au Temple.

Il aurait pu en rester là et s’en aller, à vrai dire cette possibilité lui avait traversé l’esprit mais quelque chose le retint, ou plutôt une personne et cette personne, c’était Line. Asael avait beau détester Théophile de toute son âme et ne rien vouloir avoir avec ses nouveaux amis, il se disait que Line apprécierait surement de discuter avec une personne qui avait croisé sa route. Lui en tout cas aurait aimé qu’on fasse ceci pour lui si jamais un inconnu avait rencontré Delilah, et ce, même s’il ne la portait pas dans son coeur. Bien sûr, l’idée que Line s’en aille avec elle pour tenter de retrouver son frère lui avait traversé l’esprit aussi espérait-il ne pas commettre d’erreur en la lui présentant, mais il ne pouvait décemment pas faire comme s’il ne l’avait jamais croisé

- Je vais te présenter quelqu’un… Madeline. C’est la sœur de Theo. Elle pourra peut-être t’aider et je pense qu’elle sera heureuse de rencontrer quelqu’un qui a connu son frère.

Tapant légèrement contre sa cuisse tout en l’appelant, il fit signe à Brindille de venir le rejoindre, ce que la petite chèvre, relevant la tête de la rivière dans laquelle elle était en train de s’abreuver, ne se fit pas prier de faire. D’ordinaire, Asael n’aurait jamais conduit une étrangère jusqu’à leur sanctuaire mais désormais les Protectors avaient souillé leur lieu saint, quelle importance qu’une autre pècheresse foule à son tour les terres sacrées du Temple ? D’autant plus qu’elle lui paraissait bien plus digne d’y pénétrer que ces démons aux visages humains. Et puis, il devait bien avouer qu’il préférait savoir Line à l’intérieur du Temple qu’à l’extérieur. Il n’avait aucune envie de l’inciter à s’aventurer dehors. Après avoir traversé les hauts murs et passé à côtés de nombreux camions dans lesquelles la plupart de leur récolte était chargé, il se dirigea vers la maison de la famille Foster contre laquelle il frappa à la porte. A peine cette dernière s'ouvrit-elle sur son amie que Brindille sautilla gaiement dans les jambes de la jeune femme

- Line, j'ai quelqu'un à te présenter. Voici Madeline, Madeline… c’est une amie de ton frère...

 
 
Revenir en haut Aller en bas

Madeline Foster
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael QolpWx

Ancien métier : Sage-Femme.
Occupation : Line soigne les malades, et les blessés, au Temple.
Statut civil : Amoureuse, désespéramment amoureuse d'un homme loin du corps mais près du coeur.
Lieu de naissance : Jérusalem.

Messages : 164
Inscription : 04/06/2018
Crédits : araena
Célébrité : Lucy Hale

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
02.08.19 11:59
Brindille est un animal parfait auquel personne n’a envie de faire du mal ici. Et la voir toute contente lorsqu’elle la voit, ça fait ressentir à Line une bouffée d’oxygène qu’elle a bien besoin d’avoir avec ces temps difficiles. La bête est heureuse, vient chercher les gratouilles sur ses oreilles que Madeline lui fait toujours. Et même si elle est petite, la jeune femme, elle se baisse près de l’animal comme si c’était un enfant auquel elle voulait murmurer quelque chose. Parce qu’elle est douce et aimante, parce qu’elle aime prendre soin des choses et des gens, Line a toujours cet air adorable sur le visage. Même lorsqu’elle se redresse au moment où elle entend la voix d’Asael -dont Brindille a complètement cramé la présence, et qu’elle pose ses yeux sur lui.

Ce garçon qui lui a brisé le coeur à maintes reprises, et qui pourtant continue à faire naître un sourire sur les lèvres de Madeline. Elle le voit et soudainement c’est comme si elle oubliait tout. Elle a simplement la faculté de pouvoir pardonner beaucoup de choses à beaucoup de monde. Les gens pensent que Madeline est capable de pardonner tout et n’importe quoi, à n’importe qui. Qu’elle est comme ça ; bonne et parfois niaise. Mais ça ne l’empêche pas d’être tout le contraire ; malgré sa droiture d’esprit à cause de ses convictions religieuses qui sont pourtant mises à mal ces derniers temps, Madeline n’est pas stupide. Elle sait reconnaître le malin, et le détester. Elle voudrait être capable de le chasser, de l’envoyer si loin qu’il ne reviendrait jamais. Mais Asael n’est pas le malin, Asael a droit au pardon et à l’amour. Alors, il a droit à ce sourire éclatant de bienveillances.

“ - Line, j'ai quelqu'un à te présenter.” Cette phrase la ferait froncer les sourcils s’il n’y avait pas tant d’étrangers ces derniers temps au Temple. Alors, Madeline a tourné son visage pour découvrir le regard de cette fille aux traits fatigués à cause de la survie dur de l’autre côté des murs de protections. “ Voici Madeline, Madeline…” Le monde est sûr le point de trembler sous ses pieds et elle n’en a pas même consciences. “... c’est une amie de ton frère.”

Elle qui souriait jusqu’à maintenant, à perdu tout sourire. Et Madeline, elle se met à regarder la fille de haut en bas comme si elle sortait d’un tout autre monde. Etrange réaction venant d’un petit bout de femme qui est d’habitude hanté par une joie de vie constante. Puis, son regard se pose directement sur son ami, et c’est à ce moment-là que ses sourcils se mettent à se froncer. Elle, en robe couleur crème comme si c’était encore une bonne habitude. Elle le regarde comme s’il avait encore fait quelque chose de travers. Regard pourtant bien moins dur que s’il l’avait blessé.

“ - Tu n’aurais pas du la ramener ici…”

Elle souffle, Madeline, aurait voulu dire autre chose mais se retrouve à sursauter de quelques centimètres lorsque la main de son père vient se poser sur son épaule. Il est souriant, cet homme, et même s’il n’est pas très âgé on peut voir facilement que la vie qu’il a choisi d’avoir ici a marqué son physique. Des rides sont déjà bien visibles au coin de ses yeux et de ses lèvres.

“ - Tiens donc, Asael…” Dit-il avec une voix bienveillante, tout comme celle de Madeline. “ Tu nous amènes une invitée ?” L’homme se met à regarder la fille aux cheveux longs, sans savoir son nom et en la jugeant déjà parce qu’il pense qu’elle fait partie des protecteurs. “ Est-ce pour cela que tu n’as toujours pas demandé notre princesse en mariage ?”

L’homme plaisante à moitié, mais il se met à rigoler. Line ne plaisante pas elle, elle se contente de faire un faux sourire à son père puis d’échanger un regard étrange avec Asael. Le genre de regard qui montre bien qu’ils ont un secret en commun ; Noah Lewis.

“ - Elle vient d’arriver de l’aéroport.” Reprend Line pour couper court. Un mensonge, effronté, Asael va-t-il tiquer ? “ Asael voulait que nous lui fassions faire le tour du Temple, papa.”
“ - Alors allez-y.” Le paternel lâche sa fille, fait un signe de la main à Asael et ne peut s’empêcher de regarder la fille comme si c’était une intruse. Les choses auraient été bien pire si le nom de Théophile avait été prononcé devant cette porte. “ Mais revenez pour l’heure du repas, tous les deux.”

Le père précise, d’un signe de tête qu’il s’adresse à Asael. Un sourire toujours gentil vers lui, mais faux cul fasse à la nouvelle comme s’il voulait se faire bien voir d’elle. Puis, le père disparait en laissant sa fille dehors ; il ferme la porte, et la voilà qui s’avance déjà pour s’échapper de cette maison où les souvenirs sont interdits. Surtout les souvenirs de son frère et de sa soeur.

“ - C’était dangereux, de l’emmener à la maison, Asael…” Dit-elle une fois qu’ils sont éloignés, mais Madeline et plus douce et retrouve son sourire maintenant qu’elle n’a plus peur de voir ses parents se mettre dans tous ses états à cause de l’amie de Théophile. Fille vers qui Madeline se tourne, suspicieuse, mais pourtant souriante. “ Il n’a pas le droit d’être ici… ce n’est pas dans ces parages que vous trouverez mon frère. C’est même dangereux pour vous de parler de lui ici.”
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Guiding light + Terasael Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Guiding light + Terasael X0TurS626 / 5026 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ232 / 5032 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU719 / 5019 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
15.08.19 7:58

Guiding light
Elle comprenait la réaction du garçon. Teresa aurait sans doute réagi de la même façon si les rôles avaient été inversé. Même si elle avait quitté son frère de son plein gré dans des termes plus ou moins bons, cela n’empêchait pas qu’elle pensait souvent à lui et à ce qu’il faisait. Elle se demandait ce qu’il devenait et dans quelle ville il était. Elle ne s’ennuyait pas de lui à proprement parlé, elle était bien toute seule, mais elle tenait à lui et elle ne lui souhaitait que du bien. Seuls les liens de confiance et de sécurité avaient été brisé, pas l’amour qu’elle lui portait. Et si on devait lui rapporter des nouvelles de son ainé, elle serait tellement heureuse. Elle afficha un air désolé. Les chances qu’elle l’ait croisé étaient plutôt minimes, mais dans ce monde apocalyptique, l’espoir faisait souvent rapidement surface. Pour certains, c’était l’espoir qui leur permettait de vivre. Pour sa part, c’était l’espoir qui lui avait permis d’arriver jusqu’ici. La bonne chose à faire aurait été de lui répondre des phrases douces comme « Je suis certaine qu’elle va bien », « Je suis certaine qu’elle reviendra vers toi », mais elle savait que c’était inutile et que ça ne ferait qu’empirer les blessures intérieures du jeune homme. Il n’avait pas besoin de fausses espérances supplémentaires. Elle se contenta d’un sourire compatissant.

La conversation tourna sur un groupe nommé les protectors que le garçon ne semblait pas porter dans son cœur. Il y avait même de la méfiance dans sa voix et de la peur dans son regard. Quant à Tea, elle était complètement perdue. Elle venait d’arriver dans le sud de la ville et bien qu’elle avait entendu plusieurs ragots et histoires pendant son périple, elle n’avait aucune idée de qui il s’agissaient ou ce qu’ils fabriquaient. Elle sentait que le brun devenait de plus en plus soupçonneux à son égard et qu’il risquait de lui échapper. Il était son seul lien avec le Temple et peut-être son seul espoir de retrouver Théo. Elle ne pouvait pas se permettre qu’il s’enfuie. Combien de temps avant qu’un autre paysan ne traverse les hauts remparts et qui accepte de l’aider? Elle ne pouvait pas laisser passer cette chance. Avant qu’il ne puisse poser d’autres questions, Teresa avait déballer le pourquoi du comment de sa venue au Temple. Elle lui avait montré la carte bien annotée de l’écriture rude de Théophile et de sa plume à elle. Elle voulait le mettre en confiance et lui montrer qu’elle n’avait pas de mauvaises intentions. Ce qui semblait faire son effet. Le garçon avait même tenté de la rassurer et elle n’avait pas eu la force de lui dire qu’elle doutait que celui qu’elle cherchait était à l’intérieur, lui qui détestait tout ce qui concernait les murs qui l’avaient vu grandir. Elle n’osa pas contredire le jeune homme. Il était hors de question qu’elle voit ce Révérend et qu’elle vive parmi eux. Ce n’était pas du tout son intention. Mais, elle ne répondit rien, se contentant de rester droite et afficha un léger sourire pour le faire continuer à parler. Elle n’était pas fière, mais dès qu’elle obtiendrait l’information qu’elle attendait, la brunette allait mettre les voiles. "Teresa. Enchantée." Lui répondit-elle. Elle sentait Asael prêt à l’aider et elle lui en était très reconnaissante.

Un peu désespérée et au bout du rouleau, elle avait mentionné le prénom de son ami se doutant que ce serait plus simple d’avoir une réponse. La réaction d’Asael fût instantanée. Il s’était braqué et Tea eut peur qu’il change d’avis. Il lui semblait voir du dégoût et de la colère dans le visage de son interlocuteur. Ce qu’il lui raconta lui coupa le souffle. Elle fronça les sourcils. "Qu…Tuer sa sœur? Ça doit pas être le même..." C’était impossible! Il était parti la rejoindre. Il ne pouvait l’avoir tué. Il adorait sa sœur. Il voulait la faire sortir de là et la mettre en sécurité. C’était pour ça qu’il devait revenir ici. Teresa avait reculé de quelques pas pour s’éloigner du garçon ne croyant pas un mot de ce qu’il disait. Il devait y avoir deux Théophile. Le sien n’aurait jamais pu faire une telle chose. Il avait des manières rustres et n’avait pas froid aux yeux, mais il n’était pas un assassin. Elle s’attendait à ce qu’Asael la laisse en plan et décide de ne plus l’aider, mais il proposa de l’emmener à Madeline. Line. La sœur de Théo. Elle ne comprenait plus rien. Et si Line était encore au Temple, c’était que Théo n’était pas encore là. L’inquiétude l’envahit. Elle ne savait plus comment réagir. Qui croire. Quoi faire. Elle se laissa donc guider d’abord par le jeune brun, mais aussi par la curiosité. Théo lui avait parlé du Temple, mais elle ne savait pas du tout à quoi s’attendre.

Ils traversèrent un petit pont de bois qui surplombait une tranchée creuse. Teresa risqua un œil vers le bas et elle aperçut un tas de cendres noirs et ce qui lui semblait être des os humains. Elle eut un frisson reporta son attention devant elle alors qu’ils pénétrèrent à l’intérieur de la palissade de bois. Une grande ferme trônait au centre. Il y avait des champs et des serres ainsi que plusieurs camions transportant les provisions. Elle remarqua des hommes fiers et armés qui se promenaient parmi les paysans plus soumis. Ses yeux bleus allaient des maisonnettes, aux animaux en passant par les agriculteurs et des enfants d’environ cinq ans qui jouaient dans les ruelles. C’était exactement comment Théo lui avait décrit. Ça ne semblait pas si mal. Même s’il manquait un peu de technologie. Ils semblaient bien se débrouiller et elle comprenait d’où venait cette qualité chez le garçon qui faisait battre son cœur. Elle avait gardé le silence tout au long du trajet, trop intéressée par ce qui se passait autour, trop nerveuse de rencontrer Line. Elle ne savait pas pourquoi. Elle avait l’impression de la connaitre et une part d’elle voulait faire bonne figure pour leur première rencontre.

Ils s’arrêtèrent devant une petite maison, plutôt coquette mais qui n'avait rien à voir avec la sienne à Seattle. Asael frappa à la porte qui s’ouvrit sur une jeune fille d’environ son âge, au regard à la fois doux et dur. Elle était belle dans sa robe de couleur crème. Tea, elle faisait piètre figure à côté d’elle avec ses cheveux en broussailles, ses vêtements sales et troués et ses yeux fatigués. Elle réussit tout de même à lui sourire lorsqu’Asael les présenta. Elle se sentit toutefois de trop lorsque les yeux froids de Line se posèrent sur elle pour la sonder et qu’elle leur signala que c’était une erreur de l’emmener ici. Teresa déglutit et voulu tourner les talons, mais l’apparition d’un homme derrière la petite brune l’empêcha. Il n’y avait aucun doute qu’il s’agissait du père de Théo. Ce dernier était un portrait craché de l’adulte. Théo ne lui avait pas beaucoup parlé de son père, mais elle savait que leur relation avait été tendue et machinalement, elle ressentait une sorte d’haine à son égard. Encore une fois, elle se sentait transpercée d’un regard. Elle se sentait détaillée de la tête aux pieds comme si elle était un animal de cirque. Pourtant, elle ne bougeait pas. Elle ne souriait pas. Elle se contentait de rester droite sachant très bien qu’elle n’était pas la bienvenue dans ce lieu saint. Elle sentait aussi une certaine tension entre le père et la fille, sans doute liée par sa présence et son lien avec Théo. Elle ne tiqua pas lorsque Line mentit à son paternel. Elle devait avoir ses raisons. Le père les libéra finalement après avoir fait quelques petites plaisanteries qui ne semblaient faire rire que lui. Tous les trois se retrouvèrent seuls et la jeune Foster les emmena plus loin.

"Oui. J’ai cru comprendre…" Ça lui faisait bizarre d’être là sans lui. Elle avait l’impression de fouiner dans sa vie sans son autorisation. Surtout, elle commençait à avoir peur de ce qu’elle découvrait sur lui à mesure que le temps passait. Encore l’incertitude qui ne la quittait pas, qui lui collait à la peau. Les regrets commençaient à pointer le bout de leur nez, mais elle préférait les ignorer pour le moment. "Il m’a dit que je le retrouverais près d’ici. Il voulait te voir." Elle resta vague et ne précisa pas qu’il voulait la sortir de ces murs.



 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Asael J. Valentine
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Giphy

Ancien métier : aucun
Occupation : Culture et élevage
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Au temple

Messages : 252
Inscription : 21/08/2018
Crédits : Moi
Célébrité : Miles Heizer

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
18.09.19 3:13
Guiding light

 Teresa & Asael

 


 Assister aux retrouvailles entre Line et Brindille était un spectacle dont Asael ne se lasserait probablement jamais. La petite chèvre affectionnait la jeune fille probablement autant que son maître et à vrai dire, le jeune homme soupçonnait même cette traitresse de préférer la compagnie de la douce jeune femme à celui qui s'occupait d'elle quotidiennement, pour preuve, dès qu'elle entrait dans le champs de vision de l'animal, elle en oubliait sa présence. Mais comment lui en vouloir ? Line était la douceur et la délicatesse incarnée.
Pourtant cette atmosphère détendue conviviale ne fut que de courte durée et fini par s'envoler dès l'instant où Asael mentionna la présence de la jeune fille à ses côtés. Le sourire chaleureux et apaisant de Line disparut presque aussitôt pour laisser place à la stupeur lorsqu'il fut question de son frère Théophile. Le jeune Valentine s'était attendu à nombre de réaction de la part de son amie à l'exception de celle qu'elle manifesta en définitive. Le teint de son visage naturellement halé devint livide et si la stupeur déforma les traits de son visage, il pu lire dans le fond de ses prunelles qui fixait l'intruse avec une certaine dureté, il cru décelé l'espace d'un instant une lueur de panique qu'il n'arrivait pas à déchiffrer. Et lorsqu'elle lui reprocha d'avoir amené Teresa jusque chez elle, Asael se sentit perdu. Il pensait lui faire plaisir d'avoir des nouvelles de ce frère qu'elle ne reverrait plus jamais, mais peut-être n'aurait-il pas dû. Peut-être que sa seule évocation était trop douloureuse pour elle... Asael se sentit confus, se reprochant mentalement d'avoir amené cette fille jusqu'ici, il n'avait pas réfléchit, au lieu de faire plaisir à Line, il n'avait fait que la blesser, encore... Et puis soudain, il comprit. Il comprit pourquoi elle avait dit ça et dans son regard se refléta une lueur de panique en voyant apparaître le père de Line et Théo surgir derrière sa fille.

Mr Foster était un homme bon, droit, honnête et travailleur, mais avant tout c'était un bon chrétien, un homme pieu et généreux. Il avait élevé ses enfants dans la droiture, la compassion et avec amour, Line tenait d'ailleurs beaucoup de lui. Asael était là lorsque Ange fut rappelé auprès de son créateur, il avait vu sa peine et son désespoir de perdre un enfant, mais surtout il avait vu sa souffrance et la torture que lui avait infligé la disparition de ses deux autres enfants. Personne ne méritait ça, surtout pas un homme comme lui, aussi bon et généreux et pourtant c'était la douleur que Théophile, par ses actes égoïstes, n'avait pas hésité à lui infliger. Et pour ça aussi, Asael ne pourrait jamais pardonner au frère de Line tout le mal qu'il avait infligé à sa famille, qui fort heureusement avait retrouvé leur dernière fille qui n'avait jamais voulu ça, il le savait à présent. Emmener Teresa aux portes de la maison de la famille Foster était loin d'être la chose la plus intelligente et réfléchit qu'il ai pu faire en cette journée, fort heureusement, l'homme n'avait rien surprit de leur conversation et s'était contenté de le bassiner, comme à chaque fois qu'il le surprenait avec sa fille, sur ce pseudo mariage qu'il espérait un jour voir se concrétiser entre eux, sans savoir que... ça n'arriverait jamais. Lui le savait, et Line aussi, d'autant plus qu'à présent, il connaissait l'existence de Noah, cet infidèle avec qui de toute manière Line n'aurait aucun avenir non plus. Mal à l'aise, Asael baissa les yeux vers Brindille pour éviter de croiser le regard du père de Line car il n'ignorait pas que même si le père de Line avait tenu ce genre de discours sur le ton de la plaisanterie, une part de lui était on ne peut plus sérieuse. Fort heureusement, Line intervint et le sorti de ce mauvais pas avec sa vivacité d'esprit habituelle. Un pieu mensonge, ou plus exactement une semi-vérité dont le père ne mit à aucun moment la véracité des propos de sa fille en doute. Sans les retenir davantage, il les laissa disposer non sans avoir invité Asael pour le repas, une invitation que le jeune blond accepta d'un signe de tête avant de lâcher un soupir de soulagement lorsque la porte se referma sur lui

- Je suis désolé, s'excusa-t-il auprès de Line après que cette dernière lui eu fait remarquer l'acte inconsidéré qu'il venait de commettre en conduisant Teresa jusque chez eux

Asael savait qu'elle ne lui en voulait pas, son doux sourire et la façon qu'elle avait de poser les yeux sur lui ne trompaient pas mais lui regrettait de ne pas avoir réfléchit plus avant d'agir, fort heureusement tout s'était finalement bien passé. Puis la jeune femme adressa ses premiers mots à Teresa, lui expliquant que c'était dangereux pour elle de se trouver ici et elle avait raison, mais ce n'était pas de son fait, c'était lui qui avait pris cette décision de la conduire jusqu'à Line

- Ce n'est pas sa faute, c'est la mienne. C'est... c'est moi qui ait décidé de la conduire auprès de toi parce que je me suis dit que tu aurais peut-être aimé parlé avec quelqu'un qui avait rencontré ton frère, avoir de ses nouvelles...

S'il s'était s'agit de quelqu'un d'autre que Teresa, peut-être n'aurait-il pas agit de la sorte, mais la jeune femme ne s'était montrée en aucun cas belliqueuse, moqueuse ou supérieur à son égard. Au contraire, elle avait fait preuve de compassion quand il lui avait parlé de sa soeur, elle lui avait paru douce et gentille, même Brindille semblait l'avoir adopté. Sans oublier qu'elle n'avait pas caché sa stupéfaction en entendant l'acte odieux dont avait été coupable Theophile. De toute évidence, elle aussi, il l'avait trompé. Teresa ne resta pas très longtemps silencieuse et si elle avait su faire profil bas devant le père de Theo, elle recouvrit la parole bien vite une fois qu'ils ne furent plus que tous les trois, expliquant par là-même les raisons de sa présence aux alentours du Temple. Les yeux d'Asael s'agrandirent d'ailleurs de surprise en entendant la jeune femme leur expliquer que si Theophile lui avait donné rendez-vous ici, c'était parce qu'il désirait parler à sa soeur par la même occasion. Cette révélation lui coupa le souffle durant un instant. Pourquoi ? Et surtout, de quoi désirait-il lui parler ? Quand était-ce ? Avant ou après qu'ils les aient rencontré cette fois-là dans la forêt avec Noah ? Cela devait probablement être après, de quoi aurait-il pu vouloir lui parler si ce n'était pour essayer de se justifier de son acte abominable à l'encontre de Ange. Mais il aurait beau dire, jamais Line ne pourrait lui pardonner.... n'est-ce pas ? Glissant son regard inquiet sur son amie il fit taire ses interrogations et s'abstint de toutes remarques qui auraient probablement été déplacé, afin de permettre à Line de l'informer elle-même, qu'elle ne désirait plus aucun contact avec son frère, car c'était bien cela qu'elle comptait lui dire... n'est-ce pas ?


 
Revenir en haut Aller en bas

Madeline Foster
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael QolpWx

Ancien métier : Sage-Femme.
Occupation : Line soigne les malades, et les blessés, au Temple.
Statut civil : Amoureuse, désespéramment amoureuse d'un homme loin du corps mais près du coeur.
Lieu de naissance : Jérusalem.

Messages : 164
Inscription : 04/06/2018
Crédits : araena
Célébrité : Lucy Hale

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
10.10.19 5:51
L’explication d’Asael permet à Madeline d’avoir un meilleur point de vue sûr tout ce qu’il c’est passé avant l’arrivé du croyant et de la pécheresse. Si elle n’a pas cessé de sourire, quoique plus doucement et avec moins d’éclat, Line n’a pas pu laisser son regard sur son ami. Difficile amitié qui les lie, difficile à comprendre et à approuver par les autres. Mais la jeune femme finit par redresser les yeux sur eux, lorsque la nouvelle fille aux cheveux ébranlés par le vent et la vie de dehors se met à parler. Sa voix est douce, bien qu’un peu rauque à cause de son mode de vie.

” - Il m’a dit que je le retrouverais près d’ici. Il voulait te voir.”
” - Alors il vous a menti, et j’en suis réellement navrée…”

C’est tout ce qu’elle trouve à dire, la croyante, et ces sentiments qu’elle décrit avec des mots sont visibles dans ses yeux. Parce que Madeline est incapable de cacher ce qu’elle ressent réellement ; son fasciée est un livre ouvert tout droit sur son coeur, sur son âme. Si elle est venue caresser l’épaule d’Asael pour le remercier de son geste (plus parce qu’elle y voit l’effort surhumain qu’il fait en amenant un bout de Théophile à l’intérieur du Temple d’Ezekiel, que parce qu’elle est contente de faire la rencontre de cette dénommée Teresa), elle semble tant distante face à l’inconnue.

” - Théophile ne reviendra jamais par ici,” Peut-être qu’elle semble dure dans ce qu’elle dit, Madeline, mais elle est comme ça. La vérité est importante à ses yeux, comme les relations humaines. Elle se demande alors pourquoi Théo a dit à cette fille qu’il serait dans le coin. ” et je doute sincèrement qu’il souhaite me voir. Il ne semblait pas très enclin à notre dernière rencontre.”

Les souvenirs de cette sortie à l’extérieur des murs sécurisés du Temple, avec Asael, lui frappent la mémoire comme si elle n’y avait pas repensé depuis. Mais Line, elle s’est elle-même perdue dans ses propres souvenirs parce qu’elle avait besoin de le revoir, à de nombreuses reprises. Noah, qui est venu les sauver, qui les a tous les deux empêchés de mourir. Et elle revoit ces regards, ces mots avec son frère qui est resté muet. Veut-elle le revoir, après tout ça ? Ose-t-elle imaginer, une seule seconde, qu’il puisse retrouver ce qu’ils avaient avant ? Avant d’être attaqués par les protecteurs, avant d’être séparés de Noah et de sa soeur, avant que Théophile ne la ramène au Temple soit disant pour sa sécurité. Pour qu’elle reste en vie. Si elle comprends depuis longtemps pourquoi Théo a agit ainsi, elle a toujours du mal à passer outre ce qu’il a fait ; empêcher Angeline d’atteindre le paradis.

” - Depuis combien de temps le cherchez-vous ?”

Elle s’adresse à l’inconnue sans savoir ce qu’il y a vraiment entre cette Teresa et Théophile. Honnêtement, les questions ne fusent pas dans son esprit. Elle a simplement l’impression de voir, dans les yeux magnifiques malgré la fatigue de Teresa, une pointe de déception à l’idée de ne pas retrouver Théophile ici. Il aurait été plus que étonnant de le retrouver à l’intérieur du Temple ; il aurait été mit à mal par le Révérend mais surtout par ses parents, si ça avait été le cas. Tout le monde lui en veut d’être parti, d’avoir emmener Madeline avec lui. Mais au fond, personne n’est assez bon et bienveillant pour pouvoir le remercier d’avoir ramener sa soeur saine et sauve. Personne n’est vraiment aussi bon que Line. C’est souvent par rapport à elle qu’on se compare sûr l’échelle de la bonté et du pardon. Mais personne ne sait à quel point elle commence à avoir du mal à pardonner.
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Guiding light + Terasael Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Guiding light + Terasael X0TurS626 / 5026 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ232 / 5032 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU719 / 5019 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
30.10.19 8:02

Guiding light
Teresa n’avait rien à faire dans ce Temple et elle le savait. Mais dès que Asael avait prononcé le prénom de Line, elle n’avait pas pu refuser de le suivre. Elle était attirée par tout ce qui touchait à Théophile. Dans le peu d’échanges qu’ils avaient eu, le garçon lui avait beaucoup parlé de sa sœur, comment elle lui manquait, comment il aimerait la revoir. Il n’avait jamais vraiment donné de détails et n’était pas allé plus loin dans ses propos, mais elle avait toujours senti qu’il y avait quelque chose. Une sorte d’amertume, des regrets peut-être. Elle n’avait jamais osé poser plus de questions, sentant que ce n’était pas de ses affaires et parce qu’ils n’étaient jamais seuls pour discuter de choses plus personnelles. Néanmoins, à sa manière de parler, son ton doux lorsqu’il pensait à elle et à l’inquiétude qui pouvait se lire dans son regard, la Spencer savait que Madeline était très importante pour son ainé. Elle croyait lui faire plaisir lorsqu’elle lui révéla qu’il devait être dans le coin pour lui parler. Ce qui ne semblait pas du tout être le cas. La réponse de Line avait eu l’effet d’un poignard dans le cœur de Tea. Il ne reviendra jamais par ici. Il vous a menti. Plus elle passait du temps avec les deux membres du Temple, plus elle apprenait des choses sur le garçon pour qui elle avait eu le coup de foudre. Elle ne voulait pas les croire. Elle préférait penser que c’était eux qui lui mentaient pour différentes raisons. Mais quelque chose dans le ton et le regard de la brune lui disait qu’elle disait la vérité. Et la réaction d’Asael à la mention du prénom interdit n’avait pas été feinte. Le dégoût et la peur que Teresa avait senti de la part du jeune homme étaient vraies. Elle avait pu voir de la panique dans ses yeux doux lorsqu’elle avait dit qu’il devait revenir pour Line. Teresa ne laissait rien paraître, mais le sentiment de trahison était bien présent. Son visage s’était simplement fermé. Après tout, sa sœur le connaissait très bien. Elle avait grandi avec lui et ils avaient un lien fort, ce qui n’était pas du tout son cas. Elle ne l’avait côtoyé que quelques semaines dans des circonstances qui ne permettaient pas de s’ouvrir.

"Oh. " C’était tout ce qui était sorti de sa bouche. Qu’est-ce qu’elle aurait pu dire? Elle était à la fois surprise, déçue et honteuse. On ne lui dépeignait pas l’homme qu’elle avait rencontré. Tea ne savait pas de qu’elle rencontre la fille faisait mention, mais elle se trompait. Theo voulait la voir, la chercher, la sortir de là. Elle en était persuadée. S’il lui avait probablement menti sur d’autres sujets, il ne l’avait pas fait sur ça. Elle n’insista pas. Line avait l’air certaine d’elle. Les regrets qui étaient restés caché jusque-là commençaient à sortir. Qu’est-ce qu’elle avait fait? Ça ne lui ressemblait tellement pas d’abandonner son cocon sécuritaire pour se lancer à la poursuite d’un garçon, qu’elle connaissait à peine, qui plus est. Pleine d’espoir en pénétrant la muraille, tout s’était évaporé à présent. Elle n’avait pas besoin de plus d’explications. Elle se retrouvait dans une impasse puisque de toute évidence, elle ne le reverrait pas. Et ça ne faisait pas parti de son plan. Il aurait dû être là. Elle faisait quoi elle maintenant? Elle reprit ses esprits ne voulant pas alerter ses compagnons du jour.

"Depuis un mois environ." Elle aurait pu répondre à la question tout simplement, mais elle pensait que Line serait heureuse d’en savoir plus. "On l’a croisé à Crawford, près des chutes. Il nous a aidé dans une attaque de virulents et il a décidé de continuer un peu avec mon frère et moi. Il est resté avec nous environ trois semaines avant de nous avertir qu’il repartait de son côté. En privé, il m’a dit qu’il venait ici et m’a donné une carte. Ça doit faire deux mois de ça. " Bien sûr, elle avait omis volontairement de leur parler de l’attaque sournoise dont elle avait été victime et le sauvetage audacieux de Theophile. Même si ça aurait peut-être montré à Asael qu’il n’était pas un meurtrier, mais un sauveur et que ça aurait pu faire plaisir à Line de savoir que son frère lui avait fait une bonne action.


 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Asael J. Valentine
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Giphy

Ancien métier : aucun
Occupation : Culture et élevage
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Au temple

Messages : 252
Inscription : 21/08/2018
Crédits : Moi
Célébrité : Miles Heizer

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
14.11.19 7:01
Guiding light

Teresa & Asael

 



Le visage que Line offrait à cette inconnue était tellement diffèrent de la personne qu'elle était en réalité. Elle qui n'hésitait jamais à aller vers les autres, à se montrer douce, chaleureuse et avenante, faisant tout son possible pour mettre les personnes à l'aise, se montrait toujours douce, courtoise et gentille mais incontestablement distante et Asael pris alors seulement conscience que son amie était en réalité bien plus réservé avec les inconnus. Aussi curieux que cela puisse paraitre, ce simple constat lui tira un discret sourire car en cet instant, il se sentait privilégié. Privilégié d'avoir la chance de connaître la véritable Line, celle qui était enjouée et qui avait un sourire éclatant qu'elle ne réservait qu'à lui. Il était vrai que les épreuves que Line avait traversé ces derniers temps avaient indéniablement ébranlée son insouciance. Si elle n'avait pas eu à pleurer la mort d'Ange, la trahison et l'abandon de Theophile ou encore la présence de ces maudits Protectors les choses auraient peut-être été différentes,… Asael fixa son amie de toujours et l’observa comme s’il la voyait pour la première fois. Bien trop replié sur lui-même, Asael n’avait jamais réalisé avant aujourd’hui que Line dissimulait toutes ces peines derrière ses beaux sourires. Toutes ces épreuves qu’elle avait dû traverser récemment l’avait marqué bien plus profondément qu’il ne l’avait pensé. Comment avait-il pu ne pas s'en rendre compte plus tôt ? Dans le font, elle réagissait exactement comme lui. Elle gardait pour elle ce qui la faisait souffrir, mais au lieu de se renfermer sur elle-même comme lui le faisait, elle, elle préférait se concentrer sur les autres, une attitude de sainte, qui lui inspira davantage encore de respect qu'il n'en n'avait déjà pour son amie qui ne méritait décemment pas toutes les souffrances qu’elle venait de traverser

Lien avait incontestablement changé, elle était devenue plus mature, et sa gentillesse toujours grandissante et très présente, ne l’aveuglait plus. Asael éprouva un certain soulagement en constatant que Line, malgré l’amour fraternel qui les avait lié, avait désormais un regard tout ce qu’il y avait de plus objectif concernant son frère, sa véritable personnalité et ses actes. Il avait beau être son frère, Line ne cherchait désormais plus à justifier ses agissements. Elle avait raison, Theophile était effectivement un menteur doublé d'un meurtrier. Il était le genre d'homme à renier ses principes, sa famille, ses amis et la sécurité des siens sans une once de regret, uniquement pour satisfaire ses besoins égoïstes. Il ignorait dans quelles malheureuses circonstances le chemin de  Teresa avait croisé celui de cet homme qui avait été banni de leur communauté mais il était évident qu’elle s'était laissé, elle aussi, charmé et embobiné par ses belles paroles. Outre le fait que Teresa se soit fait honteusement duper, ce qui lui faisait peut-être le plus de peine dans cette histoire, c'était de donner raison à Line. De voir à quel point il avait aussi peu de considération pour sa soeur, mais dans le fond, Delilah n'avait-elle pas agit de la même manière avec lui ? Elle qui rêvait tant d'évasion avait choisi de l'abandonner sans un mot et sans un regard en arrière... Qui sait si un jour il la reverrait...
Estimant qu’il n’avait pas à s’en mêler, Asael avait choisi de garder le silence durant tout le temps qu’avait duré l'échange entre les deux jeunes femmes, toutefois, il n'en n'avait pas pour autant manqué une miette. Il avait bien vu la déception et la peine se lire sur le visage de l'étrangère mais le sentiment dominant qui transparaissait sur son visage c’était le doute. On l'avait honteusement trompé et menti, et la désillusion, aussi rude et nécessaire fut-elle, était malheureusement à la hauteur de ses espérances. Il aurait aimé lui apporter un peu de réconfort mais Asael n’avait pas la moindre idée de ce qu’il fallait dire dans ce genre de situation alors il préféra garder le silence.

Cependant, lorsque Theresa expliqua à Line comment elle les avait trouvés, une idée sournoise vint alors traverser l'esprit du jeune Valentine. Une idée si affreuse qu'elle lui coupa le souffle durant un instant. Il n’y avait pas pensé lorsqu’elle s’était adressé à lui un peu plus tot en lui montrant la carte avec l’écriture de Théophile parce qu’il n’y avait pas prêté attention mais cette fois… Cette fois cette idée ne le quittait plus. Et si Theophile s’amusait à indiquer à tous les voyageurs dont il croisait la route où se trouvait leur communauté ? Et s’il avait délibérément cherché à détruire leur bonheur et leur havre de paix ?! Et si s'était par sa faute que les Protectors se trouvaient désormais dans leur lieu saint ? Il l’en croyait tout à fait capable. La haine qu’il éprouvait à l’encontre du frère de Line était si forte qu’il était devenu très facile pour lui de l’accabler de toutes les tragédies de la terre comme s’il était le seul et unique responsable de tout cela

- Je suis désolée de te dire ça Teresa mais en aucun cas il ne t'a invité à venir le retrouver, il t'a simplement dit où nous vivions et... fit-il en se tournant vers Line

Mais Asael s'interrompit en croisant le velours du regard de son amie de toujours. Pourquoi lui faire part de ses doutes ? A quoi lui servirait-il d’enfoncer davantage Theophile si ce n’était lui causer davantage de souffrance et de peine ? Non, c'était inutile, il préférait garder ses observations pour lui-même mais s'il ne trouvait pas très vite quelque chose à rajouter Line allait très vite se douter qu'il lui cachait quelque chose

- … Et je me dis que peut-être Theophile t’a donné cette carte ce n’était pas pour que tu le retrouves lui, mais pour que tu trouves refuge au sein de notre communauté, si tu es prête à vivre selon nos règles et à dédier ta vie à Dieu

Après tout, la brunette ne semblait pas trop savoir où aller, c’était une victime elle aussi de Theophile et peut-être bien que Dieu avait guidé ses pas pour qu’elle découvre sa lumière et soit sauvé. Toutefois il s’interrogea sur un point aussi avant de lui laisser le temps de répondre il enchaina sur cette question qui restait en suspend et qui l’intriguait

- Tu as dis que tu voyageais avec ton frère… où est-il en ce moment ?

 
Revenir en haut Aller en bas

Madeline Foster
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael QolpWx

Ancien métier : Sage-Femme.
Occupation : Line soigne les malades, et les blessés, au Temple.
Statut civil : Amoureuse, désespéramment amoureuse d'un homme loin du corps mais près du coeur.
Lieu de naissance : Jérusalem.

Messages : 164
Inscription : 04/06/2018
Crédits : araena
Célébrité : Lucy Hale

Guiding light + Terasael X0TurS60 / 500 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ20 / 500 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU70 / 500 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
19.11.19 8:32
Ecouter les propos de cette inconnue, c’est comme lire une histoire sur son frère qu’elle ne connaît pas. Et si une partie d’elle-même est toujours contente d’entendre parler de son frère, elle ne peut s’empêcher de penser, Madeline, que c’est dommage qu’il puisse faire tant de biens à des inconnus, et qu’à elle, il lui fasse tant de mal. Fuir du Temple au premier plan, l’y ramener en la séparant de Noah en second, et prendre à Angeline la dernière chance qu’elle pouvait de monter au paradis. Dès qu’elle pense à lui, ses paupières battent plus vite. Ca lui fait mal, mais elle le cache derrière une sourire discret et distant. Chercher le regard d’Asael, c’est tout ce qui lui fait du bien. Elle le capte même alors qu’il est en train de la regarder, et de sourire stupidement. Madeline, elle avait haussé les épaules, souriant un peu plus, comme si elle lui demandait silencieusement pourquoi il la regardait ainsi. Mais il part sur un autre sujet, et l’oreille attentive de Madeline avait attendu sagement qu’il dise le fond de sa pensée au sujet de Théophile. Mais rien ne vient, mise à part un nouveau regard qu’elle ne comprend pas. Ce n’est que lorsque le blond se met à parler différemment, que Line se met à sourire. Elle voudrait tant qu’Asael ait raison -même si elle se doute que ce n’est pas du tout ce qu’il allait dire au préalable. Elle se contente donc de tourner son regard vers la jeune femme.

” - Asael a raison, c’est certainement pour ça qu’il vous a envoyé ici.” Elle hausse les épaules une nouvelle fois, glisse ses mains dans son dos pour y lier ses doigts. ” Théo a la fâcheuse habitude de savoir qu’on va lui courir après… peut-être est-ce pour ça qu’il vous a dit que vous le trouveriez ici.”

Elle aurait voulu pouvoir faire plus pour Teresa, Madeline. Parce qu’elle aime à se dire que son frère ne fréquente que des gens biens ; comme Noah, et Abby. Alors, elle se dit que Teresa doit avoir besoin d’aide. C’est vrai, où est ce frère dont elle parle ? Mais le plus important dans tout ça, c’est que Madeline n’a pas envie que Teresa reste ici. Ni elle, ni son frère. Vivre ici sans Noah, sans Théophile, c’est assez dur comme ça. Elle a du mal à repenser à ce moment où elle a dit à sa moitié qu’elle ne le suivrait pas. Elle pleure souvent seule en repensant à cette dernière sortie en dehors des murs du Temple d’Ezekiel. Mais surtout, Madeline, elle n’a pas envie de voir périr une autre personne à qui son frère peut tenir. Car au fond d’elle-même, Line sait que jamais Théo n’aurait donné l’emplacement du Temple à un inconnu. S’il l’a fait avec Teresa, c’est qu’il tient à elle. Et s’il tient tant à elle qu’il ne le paraît, Teresa n’a rien à faire au Temple. Pas avec des religieux qui renient un fils comme ils le font avec Théophile, pas dans un endroit où la terreur règne à cause des protecteurs. Si elle est venue chercher de l’aide dans cet endroit, la seule qu’ils peuvent lui apporter, c’est de lui dire de partir. Loin, et de ne jamais revenir ici, surtout si elle veut réellement trouver Théophile.

” - Mais vous devriez partir.” Madeline semble tant cassante, Teresa le ressent-elle ainsi ? Alors que par habitude, la petite est si douce et si tendre. Elle donnerait la main au diable pour l’aider. ” Vous n’êtes pas en sécurité ici, et votre frère ne le sera pas non plus.”

D’un coup, elle tourne le visage vers Asael, comme si elle cherchait de l’aide en sa personne. De l’aide pour faire comprendre à Teresa que ce n’est pas l’endroit rêvé pour vivre. Ce n’est un endroit pour personne, en réalité. Mais certains sont trop attachés aux terres qu’ils ont connu à une époque. Les choses ont trop changés, les gens ont trop changés. Plus rien n’est pareil, mise à part ce qu’elle ressent pour Asael. Et encore, elle n’a pas eu l’occasion de s’en rendre compte. Parce que lorsque Madeline se sera rendu compte que le Temple n’est plus pour elle, là, et seulement là, elle sera capable de pardonner à son plus vieil ami le silence qu’il a gardé sûr la mort d’Ange pendant tout ce temps. Ce n’est seulement que lorsqu’elle a eu l’aide dont elle avait besoin qu’elle reprend la parole, Madeline, avec un peu plus de douceur. Comme si c’est un secret qu’elle partageait.

” - Si vous voulez réellement retrouver mon frère, je pense que c’est en ville que vous le trouverez.” Déduction, parce que c’est là qu’ils étaient tous les trois à l’époque. Et la communauté où vie Noah, n’est-elle pas plus en sécurité en ville qu’ici, au milieu des champs ? ” Je pense qu’il fait partie d’une autre communauté, là-bas. Mais c’est tout ce que je sais sur lui, vous m’en voyez désolée.”
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Guiding light + Terasael Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Guiding light + Terasael Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Guiding light + Terasael X0TurS626 / 5026 / 50Guiding light + Terasael BR2xH0t

Guiding light + Terasael DQEbQJ232 / 5032 / 50Guiding light + Terasael GxoDpmC

Guiding light + Terasael Hu1erU719 / 5019 / 50Guiding light + Terasael LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Guiding light + Terasael Empty
11.02.20 11:01

Guiding light
Elle commençait à étouffer. Elle savait qu’elle était de trop dans ce trio. Il n’y avait qu’à voir comment Asael regardait Line. Teresa n’était pas certaine qu’il s’agissait d’amour, elle avait encore du mal à discerner et à comprendre ce sentiment, mais c’était inévitablement du respect et beaucoup d’affection. Un fort lien les liait. Difficile à dire lequel, mais ils étaient proches l’un de l’autre. Les regards silencieux qu’ils se lançaient démontraient une belle complicité. Et quelque chose lui disait que le garçon serait prêt à tout pour la belle brunette. Tea se sentait dans une impasse. Peu importe ce qu’elle dirait à propos de Théophile, elle allait toujours frapper un mur. Aucun de ses deux interlocuteurs ne voulaient entendre parler lui ou ne voulaient le voir dans les parages. Ils n’avaient pas l’intention de l’aider ou de la rassurer. Elle était un peu déçue de sa rencontre avec Line, elle aurait tellement pensé lui faire plaisir en apportant des nouvelles de son frère, lui insuffler un peu d’espoir et un peu de joie. Mais elle semblait plutôt choquée. Peut-être lui avait-il fait de la peine, peut-être en avait-elle marre d’espérer et qu’elle s’était forgée une carapace le concernant. Teresa n’en avait aucune idée. Mais elle savait que Théo serait triste de la réaction de sa sœur lui qui voulait tant la sortir des griffes du Temple.

Quoi qu’il en soit, Teresa devait se contenter de cet échec. Ça ne servait plus à rien d’insister. Elle n’aurait pas de réponse. Ce n’était pas de leur faute. Ils n’étaient au courant de rien et faisaient la sourde oreille dès qu’il était question du Foster. Elle s’était trompée à son sujet et il était temps de se rendre à l’évidence. Tea ne voulait pas avoir l’air de celle qui s’accroche. Elle avait suivi son instinct qui lui avait malheureusement fait défaut. Les épaules basses, elle allait se résigner lorsqu’Asael émit une hypothèse qu’elle trouvait ridicule. Elle avait froncé les sourcils et elle réprimait son envie de rire. Elle ne voulait pas s’attirer les foudres du jeune homme, mais ce qu’il avançait ne lui plaisait pas. Elle n’en croyait pas un mot. Théo avait peut-être joué avec elle, mais jamais il ne l’aurait envoyé ici volontairement. Il ne le ferait même pas à son pire ennemi tellement cet endroit l’horripilait. Il n’avait eu aucun bon mot pour le Temple, alors pourquoi aurait-il voulu l’envoyé ici, même s’il trouvait qu’elle n’était pas en sécurité avec son frère? Dédier sa vie à Dieu, non merci. Elle se contenta d’hausser les épaules à cette affirmation. Elle ne voulait pas donner satisfaction au blond qui semblait bien convaincu de sa théorie. Elle pencha la tête lorsque Madeline affirma son accord avec cette supposition, légèrement surprise qu’elle puisse croire à cela, elle ouvrit la bouche pour s’opposer, mais la referma rapidement. Ça ne servait à rien de prendre la défense de l’homme. Elle ne savait plus ce qu’elle pensait de lui. Elle ressentait bien de la colère, mais est-ce qu’elle devait tout croire ce qu’on lui disait? Elle resterait avec un goût amère dans la bouche et une impression d’inachevé. "Je ne sais pas, mais je ne peux pas rester ici. "Répondit-elle à Asael. Elle n’en avait pas du tout envie. Ils avaient l’air bien, mais elle ne se voyait pas vivre ici. C’était peut-être moins pire que ce que lui avait raconté Théo, mais elle ne tenait pas à essayer. "Mon frère se trouve dans le quartier voisin, il m’attend. Je ferais mieux d’aller le retrouver, oui."Mentit-elle. Elle ne voulait pas qu’ils sachent qu’elle avait tout laissé tomber pour retrouver l’être désiré. Elle avait déjà assez honte comme ça. "Merci pour ton aide Asael." Elle lui offrit un sourire poli, avant de se pencher pour gratouiller le cou de Brindille. Elle se retourna ensuite vers Madeline, le visage plus dur qu’elle ne l’aurait souhaité, comme pour lui faire comprendre à nouveau, silencieusement, que Théophile tenait vraiment à elle, même si elle pensait le contraire. "Prenez soin de vous." C’était ce qu’elle disait à chaque personne qu’elle croisait et qu’elle savait qu’elle ne reverrait plus. Elle s’assura que son sac à dos était bien en place, puis elle tourna les talons pour se diriger vers la sortie, lorsque la voix de Line l’apostropha une dernière fois. Teresa hocha la tête, un mince sourire sur les lèvres qui remerciait la jeune Foster de cette information inattendue. Tea n’avait aucune idée où se trouvait la ville, mais aussi bien y aller.



 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Guiding light + Terasael Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Guiding light + Terasael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: South Kelowna-
Sauter vers: