AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
Voir le deal
199.99 €


 

 Memory lane - Seth ♥



Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Memory lane - Seth ♥ Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Memory lane - Seth ♥ X0TurS621 / 5021 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ231 / 5031 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU717 / 5017 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
29.05.19 18:50
Assise dans l’une des escaliers de secours qui entourait l’aéroport, Vicky fixait la voiture dans laquelle elle allait embarquer d’ici quelques minutes. Après la réunion de ce matin, elle avait fait par à son leader de son intention de mettre ses connaissances à profit dans ce conflit qui les opposait à Highgate. Une part d’elle aurait préféré ne jamais devoir en venir là, mais elle se devait de faire en sorte qu’ils ne perdent rien de ce qu’ils avaient acquis jusqu’ici. Si c’était le prix à payer pour s’assurer de voir perdurer les Protectors et le refuge qu’ils représentaient pour Esther et elle… elle n’aurait aucun regret à le payer. Elle avait préféré sortir attendre Seth à l’extérieur. Depuis ce fameux soir où l’alcool l’avait fait devenir bien plus audacieuse qu’elle ne devrait l’être, elle s’était assurée de limiter les moments où ils étaient seuls ensemble. La blonde ne parvenait pas à demeurer impassible devant lui comme elle le faisait pourtant si bien face à tous les autres.

Voyant l’homme charismatique franchir le seuil de la porte, elle s’était levée et approchée de la voiture. Lui faisant un simple petite signe de tête, elle avait grimpé sur le siège conducteur. Elle ne savait pas s’il était le genre de mâle alpha à ne pas pouvoir supporter que ses fesses blondes soient derrière le volant, mais comme elle était la seule connaissant la destination, ce n’était pas comme s’il avait d’autres choix.

« S’ils vivent bien à Highgate... » Elle n’avait pas trop parlé tout à l’heure, consciente que des oreilles indésirables auraient pu percevoir des bribes de ce qu’elle avait à lui dire. « Alors je sais où aller pour avoir un bon visuel tout en minimisant le risque qu’ils nous remarquent. »

Ensemble dans cet espace clos, elle a du mal à ne pas être déstabilisée par cette odeur naturellement irrésistible qui émane de son corps. Son regard ne s’attarde jamais trop longtemps dans le sien, car à chaque fois qu’elle s’y risque, elle a besoin de nombreuses secondes pour réussir à en décrocher. Démarrant la voiture, elle ouvrait sa fenêtre, espérant que le courant d’air allait l’aider à garder les idées fraîches. Suivant ce chemin qu’elle connaissait par coeur, de voir au loin se dessiner ce bar qui avait à l’époque été une partie si importante de sa vie l’avait fait ralentir la vitesse avec laquelle elle faisait filer la voiture. Tapotant légèrement contre le volant avec ses doigts, elle s’était stationnée devant avant de se tourner vers Seth.

« Il me faut vérifier quelque chose, avant. »

Est-ce que cela allait vraiment changer le cours de l’avenir qui se dessinait ? Sans doute pas, mais elle avait besoin de savoir. Ne l’invitant pa à la suivre, tout comme elle ne lui demandait pas non plus de ne pas le faire, elle avait quitté la voiture sans un mot de plus et avait poussé la porte déjà entrouverte de son bar adoré. Cela faisait plusieurs mois déjà qu’elle n’y avait pas posé les pieds, la dernière fois étant lors de ce bref moment avec Abel. Les choses ne s’étaient pas particulièrement bien déroulées, mais elle était certaine d’une chose et c’était que s’il avait cherché à la revoir ou à lui adresser la moindre parole, il lui aurait laissé un mot à quelque part ici. Prudente, elle s’était assurée qu’aucun rôdeur ne s’y était engouffré puis avait commencer à chercher. Les bruits de pas en approche l’avait fait lever la tête de sous le bar, posant la main sur son katana, elle avait immédiatement baissé sa garde en posant le regard sur Seth.

« Je te servirais bien quelque chose à boire, mais j’ai déjà fait le tour et c’est à sec. »

S’il n’avait pas déjà deviné que cet établissement était le sien, les quelques photos sur les murs allaient certainement lui faire la révélation. Se penchant à nouveau, Victoria continuait de vérifier si quoi que ce soit avait été laissé pour elle.

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 140
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Memory lane - Seth ♥ X0TurS627 / 5027 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ237 / 5037 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU729 / 5029 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
01.07.19 13:34
Memory lane

   Seth & Vic

   



   La réunion avait duré plus longtemps que prévu, chacun de ses sbires y allant de leurs remarques ou suggestions sur la meilleure manière d'assouvir Highgate ou pressant Tobias de questions sur ce qu'il savait et pouvait leur révéler. Seth les écoutait en silence, n'intervenant que pour remettre un peu d'ordre lorsque cela débordait et rappeler qui ici, faisait la loi. Il suffisait de voir « Justice » s'abattre sur la table autour de laquelle ils étaient tous réuni pour faire régner un silence religieux. Généralement une remise à l'ordre suffisait pour calmer tous les esprits, cette fois-ci ne fit pas exception. Seth les avait écouté avec attention sans pour autant ne rien révéler de ses intentions, tout d'abord parce qu'il n'avait pas encore de plan bien défini qu'il avait déjà quelques pistes mais rien d'encore très aboutit. En l'état, il ne s'agissait pour l'instant que de bribes d'idées qui prenaient forme au fur et à mesure que ses petits généraux s'excitaient autour de la table. Mais plus qu'à un plan qui visait à asservir Highgate, Seth les observait tous, tour à tour avec une attention toute particulière, comme s'il les voyait pour la première fois.

Pour s'assoir autour de cette table, il fallait posséder certaines qualités : la loyauté, l'intelligence, la force, et abandonner ses scrupules sur le pas de la porte. Seth avait besoin de s'entourer de personnes fiables mais aucune d'entre elles n'avait sa confiance aveugle, bien conscient qu'il était qu'une trahison pouvait survenir à tout moment et que c'était justement ses « proches » les plus à même à lui planter un couteau dans le dos sans la moindre hésitation. Quoi qu'en pense Victoria l'être humain n'était pas fait pour vivre seul, et bien que Seth eut pris goût au pouvoir, que sa confiance était toute relative, il n'était pas différent des autres. Comme tout le monde, même s'il ne le montrait pas, le Leader des Protectors n'était pas dénué d'émotion. Si l'on excluait Winter qu'il aimait comme un fils, deux personnes autour de cette table étaient parvenus à s'approcher de lui comme nul autre même s'ils n'en n'avaient peut-être pas conscience. Le premier venait de cruellement le décevoir et à n'en pas douter, un autre que lui s'en serait beaucoup moins bien tiré. Tobias se retrouvait certes allégé d'une couille en moins mais compte tenu de sa trahison, c'était très peu cher payé par rapport à ce qu'un autre aurait prit dans le même cas de figure. Sa confiance en lui, s'il l'on pouvait encore parler de confiance, avait été durement éprouvé et Seth comptait bien le mettre à l'épreuve pas une, ni même deux fois, mais bien à plusieurs reprises, et si Tobias avait le malheur de le trahir une seconde fois, il n'aurait pas assez d'une vie pour regretter amèrement ses choix.

La seconde personne était sa dame de glace, qui à son bon souvenir d'une certaine soirée, était loin d'être aussi insensible qu'elle voulait bien s'en donner l'air. Victoria était le feu sous la glace. La jeune femme était loin d'avoir révélé tous ses secrets, elle restait encore un mystère pour lui, ce qu'il savait par contre, c'est que contrairement à Tobias elle lui était loyale et entièrement dévouée. Lors de cette maudite épidémie, elle avait gardé le secret de son mal, elle l'avait même aidé, un autre aurait pu en profiter pour s'emparer du pouvoir et se débarrasser de lui mais pas Vicky. Non seulement elle avait tenu sa langue mais en plus elle l'avait aidé et couvert. Lorsqu'ils étaient tous entrés dans cette pièce pour se réunir et convenir d'un plan d'action, la colère de Seth à l'égard de Tobias ne s'était pas calmé s'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles il avait préféré garder le silence, et lorsque son regard s'était posé sur Victoria il s'était demandé quand, est-ce qu'à son tour, elle le trahirait, et puis il avait repensé à tout ce qu'elle avait fait pour lui depuis son arrivée et ce jusqu'à récemment. Personne ne pouvait soupçonner la tempête intérieur qui sévissait en lui à cet instant, et encore moins que sa seule présence lui avait permis de se calmer évitant à le tempête de déferler.
Elle était celle qui venait de gagner toute sa confiance, mais le revers de fortune « tait qu'elle serait également celle à qui il pardonnerait le moins une trahison.

Cette confiance qu'il lui portait, s'en trouva renforcé encore une fois lorsqu'à la fin de la réunion la blonde vint vers lui pour lui proposer ses services, et mettre ses atouts à sa disposition et quels atouts bon dieu ! Contrairement à lui, la jeune femme était native du coin ce qui signifiait qu'elle allait pouvoir l'aider à repérer les lieux. C'était encore une chose qu'il appréciait chez elle, son efficacité. Une efficacité à toute épreuve et qui ne lui avait jamais fait défaut jusqu'à présent. Plus le temps pensait et plus la belle se montrait indispensable. Il l'avait observé durant un instant, sans qu'elle ne s'en rende compte, assise  sur les marches en fer de cet escalier de secours, perdue dans ses pensées alors qu'elle l'attendait près de la voiture. A quoi songeait-elle ? A la même chose que lui ? Peut-être bien, peut-être pas, cela faisait parti du mystère Victoria et de son charme à la fois si proche et inaccessible. Se faisant violence, Seth se tira de ses pensées et franchit la porte en faisant tournoyer sa batte devant lui, comme s'il venait d'arriver.

- En route, fit-il en prenant place dans la voiture, s'en remettant aux bons soins de Victoria pour le guider.

Dès que la voiture démarra, la langue de Vicky se délia, comme si la jeune femme n'avait pas osé parler en présence des autres, mais Seth se doutait qu'il ne s'agissait pas seulement de ça. Victoria était plus couillu que la plupart des hommes qu'il avait rencontré et si elle avait quelque chose à dire, elle n'avait pas pour habitude de se gêner. Non, si elle s'était tut, c'est parce qu'elle était intelligente et par conséquence, prudente... Encore une qualité qu'il appréciait chez elle. Prenant ses aises, les mains croisées devant lui, Seth attendit tranquillement qu'on leur ouvre la grille de l'aéroport. Son regard bifurqua doucement sur le visage impassible de la blonde qui ne quittait pas la route des yeux. C'était la première fois qu'ils se retrouvaient ensemble rien que tous les deux depuis qu'ils s'étaient embrassés. Un baiser qu'il avait su apprécier et qu'il espérait bien voir se renouveler

- Parfait, je te fais confiance... par contre je me méfie de Tobias. Si je ne l'y avais pas contraint, il ne m'aurait pas parlé de Highgate. Je ne lui fais plus confiance pour le moment, mais la réponse est non, la devança-t-il, je compte bien l'impliquer dans l'attaque de cette communauté, oh putain oui. Il sera en première ligne ! Par contre, nous allons réfléchir à un plan ensemble et quoi que je dise en réunion devant lui, garde bien à l'esprit que c'est ce que nous allons préparer tous les deux qui primera et je compte sur toi pour faire passer le message aux autres.

Une manière comme une autre de mettre la loyauté toute relative actuellement de Tobias à l'épreuve. A qui ira-t-elle ? A sa précieuse petite Tennessee ou à celui qui lui avait offert un toit, qui l'avait accueilli et protéger comme un prince lui et ses filles, qui lui avait offert une situation.... Comme s'il pouvait déjà sentir que la loyauté du blond n'irait pas là où elle devrait être, Seth frappa le tableau de bords dans un mouvement d'humeur avec son poing tout en passant ses doigts sur ses lèvres. Même s'il ne voulait pas l'admettre, la trahison de Tobias ne se contentait pas de le décevoir, elle le touchait. C'est en entendant la voix de Victoria retentir dans le petit habitacle, que Seth s'extirpa de ses pensées pour se concentrer sur le moment présent. Ils n'étaient pas arrivés à destination, à vrai dire, ils en étaient même loin s'il s'en référait à la carte routière qu'ils avaient étudié ensemble juste avant. Intrigué, il retira sa main de sa bouche et prêta un peu plus attention à l'endroit où elle gara la voiture. Ils étaient en ville, en plein coeur de Kelowna, mais alors qu'elle quittait déjà le véhicule, une enseigne en particulier attira son regard, celle-là même dans laquelle elle entra. Ouvrant à son tour la portière de la voiture, il s'avança sur ses traces et pénétra à son tour dans ce lieu qu'il soupçonnait être intimement lié au passé de la belle blonde. La batte posée sur son épaule, il poussa la porte et pénétra à l'intérieur du bar qui, comme la plupart des lieux, avaient été pillé et mis sans dessus dessous. La blonde pour sa part, s'activait à chercher quelque chose mais en l'entendant pénétrer elle n'avait pas tardé à réagir en se redressant tout en refermant la main sur son arme avant de ne réaliser qu'il ne s'agissait que de lui et de se détendre.

- Oh je suis sur qu'en cherchant bien on finira bien par trouver un fond de bouteille


Sa remarque sur l'alcool lui tira un sourire amusé avant de repartir sur à la contemplation de ce lieu  qui lui était inconnu et de s'attarder sur les quelques clichés encadrés qui s'y trouvaient encore accrochés. Des photos qui étaient le témoignage d'un passé qui lui était méconnu et qui loin de l'éclairer ne faisait que davantage épaissir le mystère qui entourait Victoria. Il avait eut raison de dire qu'elle était une toute autre personne avant tout ce bouleversement, lces photos en étaient la preuve. Lui-même avait changé, le monde ne leur avait pas laissé le choix, les faibles mourraient et les forts survivaient.  

- C'est donc ici que tu bossais... ce bar dont tu m'as parlé l'autre jour...
fit-il en décrochant un cliché en particulier qui l'avait intrigué. On n'a pas eut l'occasion de beaucoup se voir depuis... heureusement que je sais que tu ne me fuyais pas, j'aurais pu m'imaginer que tu m'évitais, lui fit-il remarquer tout en la rejoignant pour prendre place au bar, face à elle, son coude placé sous le cadre photo qu'il avait dépendu. Je doute que ce soit de l'alcool que tu cherches dans cet endroit, constata-t-il en la voyant ouvrir une boite en bois finement sculpté. Pourquoi ce détour ? Ce n'est visiblement pas pour me faire faire le tour du propriétaire et je doute que tu possèdes la clé qui ouvre Highgate ou alors tu n'aurais pas fini de m'étonner. Qu'es-tu venue chercher Victoria ? Que faisons-nous ici ?



   
   
   
Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Memory lane - Seth ♥ Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Memory lane - Seth ♥ X0TurS621 / 5021 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ231 / 5031 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU717 / 5017 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
08.08.19 13:06
Vicky n’avait rien dit, elle n’avait pas non plus sourit, mais cette responsabilité nouvelle que mettait Seth entre ses mains la rendait fière. Fière de repousser les nombreuses limites qu’elle avait autrefois en matière de survie, fière de renforcer la place qu’elle avait dans ce groupe et ainsi d’assurer la protection et la place d’Esther. Il y avait également ce petit sentiment tout particulier qu’elle tentait d’ignorer, qui la faisait se sentir de plus en plus proche de lui. D’ainsi chercher la moindre trace d’un possible passage d’Abel dans son bar l’aidait à ne pas se laisser submerger par cette émotion car penser à lui lui rappelait tout le mal que faisait une déception amoureuse. Elle se refusait de laisser un nouvel homme avoir une emprise sur son coeur, même si pour la première fois depuis un pouvait douter qu’elle y parvienne réellement.

« Oui. »

Avait-elle simplement répondue à sa question, tout en se redressant de derrière le bar, une boîte entre les mains. . Victoria levait son regard vers Seth et se retenait d’échapper un sourire lorsque sa voix s’éleva à nouveau. Elle avait certainement cherché à le fuir, à tenter de mettre des mots sur le trouble qui l’habitait avant de le revoir. Le temps n’avait finalement pas aidé, mais de restreindre leur contact lui permettait toutefois de maintenir un meilleur contrôle sur ce qu’il éveillait chez elle.

« C’est normal. Nous avons été très occupés. »


Elle s’était assurée de ne pas avoir trop de temps morts et vu le virus qui les affligeaient presque tous, elle n’avait pas eu de mal à le faire. Immobile derrière le bar, son regard est attiré par la photo que Seth a amené avec lui, mais qu’elle ne peut pas voir car son coude l’en empêche. Ouvrant finalement la boîte, elle constate que rien ne se trouvait à l’intérieur. Il n’y avait pas le moindre signe laissé par Abel et Vicky ne pouvait même pas dire ce qu’elle ressentait face à ce constat. S’’attendait-elle vraiment à ce qu’il le fasse ? Serait-elle réellement parvenue à aller au bout et à retourner contre lui cette main qu'il lui aurait tendu ? Sans que oui. Un acte qui aurait certainement constitué le premier de ses gestes à éveiller en elle de la culpabilité depuis bien longtemps déjà.

«Non… je sais déjà depuis un moment qu’il n’y en a plus. »


Lorsqu’elle faisait référence au fait d’avoir déjà tout fouillé, elle ne parlait pas de son arrivé aujourd’hui. Plutôt de la dernière fois où elle y était venue. Elle ne le cachait pas à Seth, l'avouent sans aucune retenue. Elle pouvait comprendre qu’il est des questions, même si elle doutait être en mesure de dire précisément ce qui l’amenait ici car elle-même ne le savait pas vraiment. C’est toutefois avec une grande honnêteté qu’elle lui expliquait pourquoi elle avait cru bon de faire ce détour.

« La curiosité principalement… mais aussi pour savoir s’il n’y avait pas le moindre signe nous permettant de connaître les intentions d’Highgate, »

La blonde passait une main dans ses cheveux, éloignant les indisciplinés qui chatouillaient son visage. Refermant la boîte complètement vide, elle se penchait afin de la déposer à sa place sous le comptoir.

« J’ai déjà connu des gens qui se trouvent à Highgate…. deux au minimum, peut-être même plus. Ils n’ont rien laissés pour moi ici. »

Savaient-ils que c’était peine perdue ? Qu’elle appartenaient entièrement aux protectors et que la moindre information serait offerte à Seth ? Il y avait fort à parier.

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 140
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Memory lane - Seth ♥ X0TurS627 / 5027 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ237 / 5037 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU729 / 5029 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
23.10.19 4:04
Memory lane

Seth & Vic




Le sourire de Seth s'étira sur ses lèvres en entendant Victoria mettre en avant les semaines surchargés qu'ils avaient eu tous les deux suite à cet empoisonnement de l'eau dont tous les occupants de l'aéroport avait été victime quasiment sans exception. Il était vrai que ça les avait pas mal occupé toutes ces histoires sans oublier cette nouvelle communauté qu'il convoitait et qu'il était bien décidé à soumettre. Mais aussi occupé qu'ils pouvaient l'être autant l'un que l'autre, tous deux savaient pertinemment que tout ceci n'était que de vastes excuses. La vérité étant plutôt que sa dame de glace était loin d'avoir été indifférente à ce baiser qu'ils avaient échangé, lui laissant entrevoir une certaine fêlure dans cette armure qu'elle avait érigé et derrière laquelle elle s’abritait. Et lui, est-ce qu'il y pensait ? De plus en plus à vrai dire.
Sa position actuelle lui permettait de posséder toutes les femmes qu'il désirait quand il le voulait, mais les femmes qui couchaient avec lui n'avaient rien à lui apporter si ce n'était un peu de bon temps, lui par contre, avait beaucoup à leur offrir. Seth n'était pas naïf et savait pertinemment ce qu'elles espéraient en écartant leurs cuisses pour y vendre leur faveur, alors il les traitait comme elles le méritaient et ce qu’elles étaient. Tout ce que ces femmes désiraient c'était une position au sein de l'aéroport. Devenir la favorite du roi pour jouir d'avantages de conforts, de privilèges... sauf qu'elles se trompaient toutes si elles pensaient pouvoir le tenir par les couilles. Aucune d'elle n'avait jamais rien obtenu de sa part si ce n'était de prendre leur pied au point d'en grimper au rideau. Mais depuis qu'il avait posé les yeux sur Victoria, depuis qu'il y avait choppé ce foutu virus, quand il avait craint de perdre tout ce qu'il avait construit, quand il avait commencé à craindre pour lui-même, et que Vic lui avait apporter une aide inespéré, les choses avaient changé. Victoria était différente de toutes les femmes qu'il avait déjà rencontré et en toute franchise, très peu de femmes étaient parvenues à lui plaire sincèrement mais aucune encore ne l'avait captivé comme y était parvenue Victoria, pas même feu son épouse. Femme de poigne, il n'avait désormais plus aucun doute quand à sa loyauté, il savait qu'il pouvait se reposer sur elle en cas de nécessité. Elle avait beau être une femme, elle valait bien dix hommes et n'avait aucun mal à jouer d'autorité quand c'était nécessaire. Sa force, son intelligence, sa loyauté, et sa beauté ne le laissait pas indifférent, et plus il passait du temps avec elle plus il avait envie de la connaître, de la découvrir.

- Tu connais des gens à Highgate ?

Putain, celle-là, il ne l’avait pas vu venir ! Depuis quand connaissait-elle des trous-du-cul de Fort Alamo ? Quand comptait-elle lui en parler exactement ? Et surtout pourquoi s'attendait-elle à trouver un message de leur part, ici ? Que devait-il comprendre par là ? Son regard se perdit dans la contemplation de ses yeux froids où brillait d'un éclat particulier. Il y avait quelque chose de fascinant chez Victoria, c'était cette manière qu'elle avait de le regarder droit dans les yeux et de lui balancer avec franchise des choses qui aurait pu fâcher ou le mettre en colère. D'autres à sa place aurait balbutié des excuses même s'ils n'avaient rien fait de particulièrement répréhensibles, crains ses réactions à plus fortes raison du reste, mais pas Victoria qui le regardait droit dans les yeux sans éprouver la moindre appréhension. Il ne s'agissait pas là de provocation mais de confiance. Elle lui répondait avec franchise parce qu'elle n'avait rien à cacher, parce qu'elle lui était entièrement dévouée... Vraiment ?

- Bon dieu Vic, s'exclama-t-il en riant, tu sais qu'il y en n'a pas deux comme toi ? Tu me balances ça dans la tronche en me regardant droit dans les yeux et je ne décèle aucune peur en toi et tu sais pourquoi ? Parce que tu sais que t'as rien à te reprocher, tu es loyale et tu me fais confiance. T'es bien plus couillu que la plupart des gros bras qui se la joue à l'aéroport mais qui pourtant, pisse dans leur froc dès que je m'adresse à eux. C'est l'une des nombreuses choses qui me plait le plus en toi. Alors dis-moi, pourquoi auraient-ils du laisser quelque chose pour toi ici ? Lui demanda-t-il en passant sa langue sur ses lèvres tout en se penchant en direction de Victoria. Qu'espérais-tu y trouver au juste ? Qui sont ces gens que tu connaissais ?

Avait-elle quelconque raison de penser qu'ils désiraient la voir rejoindre leurs rangs ? Comme Tobias ? Foutu Highgate ! Pensaient-ils vraiment pouvoir le déposséder de tous ses hommes les plus fidèles, tour à tour ?! Qui était assez fou pour croire que Victoria pourrait les rejoindre ? Un amant ? Conscient qu'il ne connaissait rien de Vicky et qu'elle n'était pas le genre de femme à se dévoiler, qu'elle possédait encore bon nombre de mystère, Seth décida qu'il était peut-être venu le moment d'en apprendre un peu plus sur cette mystérieuse créature qui lui faisait face. Et quel meilleur endroit pour le faire que ce bar qui faisait partie de son passé, de sa vie précédente…

- Tu sais quoi Vic ? Je vais te proposer un petit jeu. Je vais te laisser me poser 10 questions à laquelle je te répondrais avec franchise, en retour tu répondras à 10 des miennes. Qu'en dis-tu ? Je commence mais réfléchis bien, 10 et pas une de plus. Parles-moi de ces personnes qui se trouvent sur cette photo, lui demanda-t-il en faisant glisser le cadre vers elle.

Il s'agissait d'une photo de famille sur laquelle se trouvait Esther, reconnaissable entre mille tant elle était restée la même et de Victoria que l'on peinait à reconnaître tant l'expression de bonheur qui éclairait son visage lui était étranger. Il s'agissait incontestablement d'une autre femme, une femme qui appartenait au passé et qui avait disparu en même temps que leur monde pour laisser place à quelqu'un d'autre, une femme plus forte et déterminée que jamais. Une femme qui comme lui, avait su s'adapter à ce nouveau monde, qui comme lui avait compris que pour protéger ce qu’ils possédaient il fallait se battre et pour se battre il fallait s’en donner les moyens. Et puis il y avait cet homme qui était visiblement proche de Victoria et ce gosse qui faisait le singe dans les bras d’Esther

Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Memory lane - Seth ♥ Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Memory lane - Seth ♥ X0TurS621 / 5021 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ231 / 5031 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU717 / 5017 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
04.11.19 16:25
Elle avait effleuré l’idée que cette révélation pouvait mal tourné seulement à l’instant où il évoquait cette possibilité pourtat tout sauf impossibe. Elle avait déjà vu ce dont il était capable lorsque quelqu’un lui donnait une raison de douter de sa loyauté, elle était parfaitement consciente du fait qu’elle ne pourrait rien contre lui s’il venait à la considérer comme une menace, comme une ennemie et surtout elle savait qu’il n’hésiterait pas à le faire si elle démontrait qu’elle n’était pas fidèle à la cause des protecteurs. Ce n’était pas sans raison si elle s’était rangée derrière lui peu de temps après le commencement de tout ça. Si Esther craignait cette sombre facette de cet homme, Victoria elle la trouvait étrangement rassurante. Convaincue depuis toujours qu’il était fait pour survivre en ce monde et que pour cette raison, tant qu’elle le suivait, elle pouvait assurer la sécurité de sa soeur. Elle n’avait toutefois pas pris le temps de songer à ce qui aurait pu lui arriver s’il n’avait pas cerné ses intentions, son attention attirée par cette flatterie qui lui faisait bien plus d’effet que ce qu’elle était prête à admettre.

« Devoir, non. Pouvoir… peut-être. »

Vicky perdit la suite de son idée, son regard attiré par ce simple mouvement pendant lequel sa langue avait humecté ses lèvres. Un geste qu’elle aurait aimé pouvoir trouver anodin, mais qui ne la laissait pas indifférente. S’en détachant afin d’à nouveau contempler ses Iris, elle restait silencieuse un moment. Elle parvenait difficilement à trouver les mots justes pour répondre à sa question, après tout, comment expliquer une chose qu’elle même peinait à comprendre. Quant aux fantômes de sa précédente vie, elle n’avait aucune envie d’en parler même si elle savait qu’elle n’aurait pas le choix. Vicky ne voulait rien lui cacher, mais cette discussion allait nécessiter de se dévoiler et malgré sa confiance envers lui, elle ne pouvait se départir si facilement de sa réticence à parler d’elle. Sans doute l’avait-il compris, car bien rapidement il lui offrit une opportunité qu’elle ne s’était pas attendue à avoir.

« C’est d’accord. »

Une bonne bouteille aurait certainement facilité ce jeu, mais elle n’avait pas d’autre choix que de se passer de cette possibilité de s’embuer l’esprit. S’attendant à répondre à l’une des questions qu’il venait tout juste de lui poser, ses lèvres demeurèrent entrouverte sous la surprise de ce qu’il chercha finalement à savoir. Son regard avait effleuré chaque visage présent sur la photo pour ensuite s’immobiliser sur Jacob. Son coeur se serrait au même rythme que cette sensation de brûlure annonçant une montée de larmes indésirables se faisait sentir. Pinçant les lèvres, elle prenait un longue inspiration pour chasser ce mal avant de répondre avec une voix calme qui trahissait toutefois cette remontée d’émotion.

« Jacob… mon fils. »

Elle n’avait pas eu la force d’amener avec elle une photo de lui suite à son décès, craignant que de revoir son visage lui apporte plus de mal que de bien. Il ne l’avait pourtant jamais quitté, autant par sa présence dans son coeur que par la cicatrice en forme de J qu’elle s’était faite elle-même sur la cheville.

« Il est décédé au début de tout ça. »

Entraînant avec lui la femme qu’elle était alors.

« Et tu as déjà croisé l’autre. »

Se souvenait-elle, lors d’une des premières rencontre avec ceux s’étant réfugiés dans le quartier d’Highgate. Abel était là, aux côtés de Catherine. Peut-être même l’avait-il vu à plus d’une reprise sans qu’elle ne le sache, ce n’était pas improbable.

« Abel. Nous étions fiancé à l’époque, et comme tu l’as sans doute deviné, il est à Highgate. »


Le seul qu’elle y connaisse véritablement bien que sa route est fréquemment croisée celle de Catherine. C’était surtout lui qui était proche de celle qui allait un jour devenir le chef de l’un et l’ennemie de l’autre. Cette question l’avait prise de court, si bien qu’elle ne parvenait pas à en sélectionner judicieusement une à lui poser en retour. Tout ce qui lui traversait l’esprit en cet instant, c’était d’égaliser les choses en connaissant aussi l’étendu de sa famille proche.

« Et toi…. tu avais une famille ? »

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 140
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Memory lane - Seth ♥ X0TurS627 / 5027 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ237 / 5037 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU729 / 5029 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
20.11.19 6:33
Memory lane

Seth & Vic




Il ne lui avait pas traversé l'esprit que Victoria puisse refuser son offre, à vrai dire ça lui paraissait même impensable. Victoria n'était pas le genre de femme qui se dérobait face aux épreuves quel que fut les difficultés qu'elle devait affronter et c'était une qualité rare. Le genre de qualité qu'il admirait et respectait, Victoria avait décidément toutes les compétences requises pour faire un excellent second, pour remplacer celui qui avait récemment perdu sa confiance, Tobyboy. Une étincelle malicieuse brillait dans le fond de son regard, tandis que son sourire félin s'agrandissait, dévoilant une rangée de dents blanches éclatantes.
Il ne connaissait que peu de chose de Victoria et à vrai dire, il savait l'essentiel. Il connaissait son attachement à sa soeur, qui restait son unique point faible même si Victoria avait suffisamment de caractère et de détermination pour ne pas se laisser influencer par la seule personne au monde pour laquelle elle n'hésiterait pas à se sacrifier, ce qui démontrait une fois de plus sa force de caractère. Il connaissait son habilité au maniement du sabre, et cette autorité naturelle qui émanait d'elle, faisant marcher au pas, ceux qui se risqueraient à lui manquer de respect sous prétexte qu'elle était une femme. Enfin, et plus important que tout, il connaissait son attachement et sa fidélité envers lui et les protectors. Ce qu'il ignorait en revanche c'était les épreuves qui l'avait tant changé car à en juger par le sourire qu'elle arborait sur cette photo, il avait à faire à une femme totalement différente. Rien d'étonnant à cela, ce monde vous changeait indéniablement, faisant ressortir chez certains le meilleur et chez d'autres le pire...

Concernant les personnes présentes sur cette photo qu'il avait choisie et qui l'avait interpellé pour une raison particulière, il ne connaissait que deux visages, celui d'Esther ainsi que celui de cet homme qu'il avait déjà rencontré une fois. Il se tenait aux cotés de Catherine, cette femme qui représentait cette petite communauté qui cherchait à leur résister. Ils pensaient y parvenir, ils faisaient une grave erreur. Plus il lui résisterait et plus il les écraserait, les briserait. Cet homme, Victoria le connaissait et pourtant elle n'avait rien laissé paraître lorsqu'elle s'était retrouvée face à lui. A aucun moment avant aujourd'hui, il n'aurait soupçonné qu'il fasse parti de son passé. Il prenait seulement conscience que contrairement à ce qu'il pensait, il ne parvenait pas à lire aussi bien en elle qu'il le croyait, et ça oui c'était frustrant. Ne quittant pas Victoria du regard, qu'il paraissait sonder avec minutie, il réalisa que la jeune femme avait laissé tomber son masque d'impassibilité, laissant l'émotion s'emparer de tout son être, et pour cause. Passant sa main sur sa barbe tout en levant ses yeux vers le plafond en lâchant un « bon dieu », il se mit à éprouver une certaine connexion envers Victoria que la douleur avait transformée. Ils se ressemblaient bien plus qu'il ne le soupçonnait déjà, ça allait au-delà de leur manière de penser, ils avaient traversé une épreuve similaire, une épreuve qu'aucun parent ne devrait connaître et ça les avait rendu plus fort. Ça leur avait permis de comprendre que pour protéger ce qu'ils avaient, il fallait se battre et se montrer sans pitié. La voir aussi bouleversé, elle d'ordinaire si forte et intimidante le touchait bien plus qu'il ne l'aurait pensé



- Pour ce que ça vaut, je suis désolé Vick

Des paroles prononcées avec sincérité et qui se reflétaient dans la gravité de son regard. Encore retourné par ce passé qui avait rejaillit en elle douloureusement, Victoria chercha à passer rapidement à autre chose, c’est pourquoi elle poursuivi le jeu et posa sa question. En écoutant cette dernière, Seth plongea son regard dans celui encore vitreux de la belle blonde tout en s'accoudant sur le comptoir. Sa vie, son passé, personne ne connaissait Seth Mansfield avant tout ça et c'était mieux ainsi. Seth Mansfield était mort depuis longtemps aujourd'hui il était devenu un autre homme. Et s'il n'était pas enclin à se dévoiler, c'était diffèrent avec Victoria surtout après cet aveu, parce qu'il la comprenait mieux que personne, ils étaient semblable tous les deux, bien plus qu'elle ne le pensait comme elle n'allait pas tarder à s'en apercevoir...

- Je sais ce que c'est que de perdre un enfant Vick, et j'vais pas te mentir, on s'en remet jamais complètement

Bon dieu, s'il avait su, il aurait joué à ce petit jeu chez lui et aurait puisé dans sa réserve d'alcool personnelle. Qu'est-ce qu'il ne donnerait pas pour s'enfiler un bon verre de whisky en cet instant pour sentir l'alcool lui bruler la gorge

- J'avais une femme et un fils, Dylan. J'ai rencontré ma femme, Sara, à l'université. C'était une femme particulière à la fois douce et fragile et pourtant suffisamment forte pour me canaliser. On a eu qu'un enfant, après la naissance de Dylan, elle a eu du mal à tomber enceinte et les deux fois ou s'est arrivé elle n'a pas tenu ses grossesses à termes, soupira-t-il en levant les yeux au ciel. On se rend pas compte qu'on est heureux avant de tout perdre... Mon fils est mort peu de temps avant tout ce bordel... c'était en fin de journée, il rentrait des cours... il s'est fait poignarder pour une paire de basket Adidas et 20 $... il n'a pas survécu à ses blessures.

Cela faisait déjà 3 ans... ce nouveau monde, ces nouvelles fonctions, l'empêchaient de penser à lui sauf lorsqu'il se trouvait aux cotés de Winter. Winter n'était pas Dylan, ils ne se ressemblaient ni physiquement ni psychologiquement, pourtant bon dieu qu'il aimait ce gosse ! Lui au moins avait les armes pour se défendre, ce que n'avait pas Dylan, il ressemblait bien trop à sa mère, mais Winter, il était le genre de fils qu'il aurait pu avoir

- Cette histoire nous a détruits, reconnut-il dans un soupir. Sara se refermait sur son chagrin et moi, j'étais constamment en colère. Au lieu de nous soutenir, on ne se parlait presque plus, on était devenu comme deux étrangers l'un pour l'autre. Je ne sais pas pourquoi on est resté ensemble, par habitude probablement...

Etre ensemble était un bien grand mot. Lorsqu'il partait le matin pour travailler elle dormait encore et lorsqu'il rentrait le soir, il s'arrangeait pour rentrer le plus tard possible, afin qu'en rentrant, elle soit déjà couchée. Ils ne faisaient plus que se croiser et Seth n'avait pas tardé à aller voir ailleurs...

- Quand tout ce merdier a commencé, que les morts ont commencé à envahir la ville, je suis revenue pour la chercher. Je sais foutre pas comment ça c'est produit mais elle s'était transformée. Elle m'a sauté dessus au bon dieu oui, ça faisait bien longtemps qu'elle m'avait pas sauté dessus de la sorte. Elle m'a mordu au bras, heureusement pour moi, j'avais ma veste en cuir sur moi et c'est comme ça que j'ai compris qu'elle allait me protéger des morsures... j'ai attrapé la batte de base-ball de Dylan qui se trouvait encore à l'entrée et je l'ai frappé. Le premier coup l'a forcé à se reculer et puis elle est revenue à la charge. Alors je l'ai frappé. Frappé, encore et encore jusqu'à ce qu'il n'en reste rien

Toujours accoudé contre le comptoir, les yeux fixé sur cet homme, le père de son enfant, qui souriait à la vie et qui imaginait probablement un avenir radieux pour lui et les siens. Seth releva son regard sur la femme qui se tenait face à lui

- Pourquoi tu m’as pas dit que tu le connaissais après cette rencontre avec Highgate ? Lui demanda-t-il en levant son regard sur elle.

Etait-ce parce qu'elle n'éprouvait plus que de l'indifférence à son égard ? Parce qu'elle jugeait que cela n'avait aucune importance ou parce qu'au contraire elle cherchait à le protéger d'une certaine manière ? Tenait-elle toujours à lui ? Cette dernière question le piqua méchamment lui faisant éprouver un sentiment qu'il n'avait plus ressenti depuis bien longtemps, et qui allait de pair avec un sentiment destructeur, aussi, une seconde question franchit ses lèvres souriantes.

- Qu'est-ce que ça te fait de savoir qu'il pourrait mourir de ma batte ?

Qu’éprouvait-elle encore pour lui ?




Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Memory lane - Seth ♥ Tumblr_p7958uCBkR1vnzgcbo1_250

Messages : 398
Inscription : 23/10/2016
Crédits : Sarasvati. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Memory lane - Seth ♥ X0TurS621 / 5021 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ231 / 5031 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU717 / 5017 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
10.02.20 15:07
Son regard s’était baissé l’instant de quelques secondes lorsque Seth avait répondu à sa question. Était-ce parce que même en l’ignorant, elle avait senti qu’ils partageait cette souffrance qu’il y avait eu cette connexion entre eux ? Vicky avait jusqu’ici cru que tout ça était dû à son instinct de survie, mais elle remettait désormais tout ça en doute. Elle alors qu’elle croyait deviner la suite, il l’a pris de court en lui apprenant que le décès de son fils n’était pas dû à ce mal qui rongeait désormais le continent et peut-être le monde.

« Je suis navrée. »

Elle était restée silencieuse à le regarder, à l’écouter raconter cette parcelle douloureuse de sa vie. Elle pouvait facilement imaginer également les impacts que tout cela avait eu sur sa relation avec sa femme. Peut-être même que les choses avec Abel auraient évoluées ainsi si tout ça s’était produit avant. Sérieusement accrochée à son récit, elle n’avait pu retenir un faible soupir presque amusé lorsqu’au travers de son tragique récit, Seth avait été… Seth. Un amusement aussitôt disparu alors qu’elle chercha à bloquer de son esprit les images de la scène qu’elle s’était faite jusqu’ici.

« Je n’ai jamais vu de proches transformés… »

C’était tout ce qu’elle avait trouvé à répondre, même si elle savait déjà que si ça avait été le cas, elle n’aurait certainement pas réagis comme lui. Surtout pas à cette époque, c’était pourquoi elle avait choisi l’aéroport. Elle lui révélait par le fait même s’être assurée que son fils s'endorme éternellement avant que le virus le fasse renaître en monstre

« Parce que je ne le connais pas. Enfin, plus. » Tout ça, c’était avant. Depuis l’apocalypse, après tout ce qui est arrivé, la seule partie de sa vie d’avant qui fait toujours partie d’elle est sa soeur. « Cette rencontre avec Highgate était notre première depuis la mort de Jacob. Je n’avais pas envie d’en parler, et ce n’était pas nécessaire car cela change en rien mon allégeance. Il ne me connaît plus. »

Elle ne craignait pas la réaction de Seth, parce qu’elle n’avait ni remord, ni crainte, convaincue qu’elle n’avait absolument rien fait de mal. Vicky s'apprêtait à lui adresser à son tour une question lorsqu’une nouvelle de sa part la laissa un moment sans voix.Le regardant droit dans les yeux, elle ne pouvait s’empêcher de lui rappeler les règles de ce jeu.

« Ça fait deux questions. Les deux suivantes m’appartiendront. »

Il était important de respecter les règles fixées même si elles concernaient la même personne. Vicky bloquait son esprit, refusant de laisser son imagination lui dessiner une scène qu’elle espérait au fond ne jamais voir. À cet instant, le plus difficile était de répondre sincèrement puisqu’il était si tentant de se mentir à soi-même.

« Il est le seul responsable de ses choix et des conséquences de son allégeance. J’espère que cela n’arrivera jamais, mais si vous vous affrontés, je serai à tes côtés sans la moindre hésitation.»

Elle ne pouvait faire taire cet espoir qu’Abel se sorte de tout ça, malgré tout ce qui était arrivé, elle ne lui souhaite aucun mal, mais elle savait que jamais elle pourrait le soutenir à nouveau. Il l’avait abandonné, perdu sa confiance. De l’autre côté, elle savait qu’elle pouvait compter sur l’homme face à elle, c’était en lui qu’elle avait confiance désormais même si elle ne pouvait s’empêcher d’être méfiante.

« Tu avais déjà tué ? Avant tout ça. »

Elle voulait savoir comment il était devenu cet homme derrière qui tant de gens se sont rangés, ce survivant expérimenté. Elle devine facilement que son caractère était déjà bien trempé avant l’apocalypse, c’était absolument certain même, mais elle ne pouvait s’empêcher de se demander si la mort permanente de sa femme était la première qu’il ait causé. La question lui venant instinctivement à l’esprit suite à cela s'applique autant à lui qu’à elle-même. Combien de fois Esther lui avait-elle posée indirectement ou directement.

« Et si tu peux m’expliquer pourquoi après tout ça je continue de vouloir être à tes côtés parce que je te fais confiance et non parce que j’ai peur de toi ce serait bien. J’ai raison de croire que, sauf si bien sur je venais à faire quelque chose de très mal - ce dont je doute -, je ne risque pas mourir de ta main ? Est-ce que j’ai raison de te faire confiance. »

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Memory lane - Seth ♥ Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 140
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Memory lane - Seth ♥ X0TurS627 / 5027 / 50Memory lane - Seth ♥ BR2xH0t

Memory lane - Seth ♥ DQEbQJ237 / 5037 / 50Memory lane - Seth ♥ GxoDpmC

Memory lane - Seth ♥ Hu1erU729 / 5029 / 50Memory lane - Seth ♥ LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Memory lane - Seth ♥ Empty
12.02.20 16:01
Memory lane

 Seth & Vic

 



 Voir un proche se transformer était une épreuve pour la plupart des gens. Certains parvenaient à réagir et à faire ce qu'il fallait mais la plupart en était incapable, tétanisés par le souvenirs de la personne qu'ils avaient connus mais qui n'était plus. Seth pour sa part n'avait rien éprouvé de tout cela lorsqu'il avait tué sa femme. Etait-ce parce qu'il n'y avait plus rien entre eux  depuis longtemps ? Qu'ils étaient devenus des étrangers l'un pour l'autre ? Ou parce que d'une certaine façon, lui-même était mort en même temps que Dylan ? En abattant sa batte sur son crâne, Seth n'avait rien éprouvé, ni avant, ni après. Il avait simplement laissé libre court à sa colère et lorsque le virulent qui fut autrefois sa femme n'était désormais plus qu'un amas de chair et de cervelle éclaté sur le sol, il avait regardé ce tas d'immondice dans la plus grande indifférence. Seule l'alliance qu'elle portait à son doigt était là pour lui rappeler que dans un passé pas si lointain, ils avaient unis leurs vies Cette épreuve l'avait transformé, il avait compris que s'il voulait s'en sortir, il ne devait pas faire montre du moindre sentiment, de la moindre hésitation. Aujourd'hui tuer était devenu chez lui comme une seconde nature, peu lui importait qui se trouvait face à lui. Les morts ? Il s'en foutait, ils n'étaient que des cadavres ambulants. Les vivants ? Proches ou étrangers, peu importait, s'ils avaient le malheur de tâter de sa batte ce n'était pas sans raison. La clémence était une faiblesse qu'il ne s'autorisait pas, et s'il lui arrivait d'offrir une seconde chance à des personnes qui s'étaient écartés du droit chemin cela dépendait de nombreux facteurs mais ce n'était jamais sans conséquence pour eux.

Seth ne connaissait pas la mère de Jacob, il ne l'avait même jamais rencontré, il était cependant indéniable que la mort de l'enfant avait donné naissance à cette femme exceptionnelle qui se tenait actuellement face à lui. Une femme qui malgré sa douleur avait fait en sorte que son fils ne se transforme pas en l'une de ces choses. Cela démontrait une fois de plus sa force de caractère, une force que Sara n'avait jamais possédé. Sa femme aurait été bien incapable d'offrir cet ultime preuve d'amour à son enfant. Elle était faible. Elle avait toujours été faible. Ce monde avec ces nouveaux codes, ces nouvelles règles, elle n'y aurait jamais survécu alors que Victoria, elle était parvenue à adapter. Devait-il croire pour autant la belle blonde lorsqu'elle lui affirmait que le père de son fils appartenait à son passé et qu'il ne risquait en rien de faire basculer son allégeance envers lui ? Pas le moins du monde ! Certes, Victoria n'avait rien à voir avec Tobyboy qui perdait tout bon sens face à une jolie paire de nichons bien particulier mais Victoria avait beau s'en défendre, cet homme, elle l'avait aimé et si la mort de leur fils les avait séparé, rien n'était gravé dans le marbre et des sentiments enfuis pouvaient rejaillir à tout moment. Oh certes, Victoria était sincère quand elle lui affirmait que la présence de cet homme ne changeait en rien son allégeance, ou lorsqu'elle prétendait qu'il ne la connaissait plus. Seth ne mettait absolument pas sa parole en doute parce qu'il en était persuadé tout aussi persuadé qu'elle. Cet homme ne connaissait pas la nouvelle Victoria qui n'avait rien en commun avec celle qui avait partagé sa vie par le passé, mais une fois encore cela ne voulait rien dire. Ces paroles, aussi sincères puissent-elle être, avaient été prononcées aujourd'hui dans un instant présent. Seraient-elles toujours d'actualité dans 6 mois ? Deux ans ? Nul ne pouvait le dire, pas même elle. Alors, agacé par la présence de cet homme qu'il voyait comme une menace et qui pouvait essayer de lui ravir cette femme qu'il n'avait aucune envie de perdre, il n'avait pu s'empêcher de la titiller afin de pouvoir observer avec intérêt ses réactions à l'annonce prochaine de la mort de cet homme sous les coups de sa batte. Car oui, à n'en pas douter, il ne s'agissait pas que d'une simple  supposition, il y songeait de plus en plus sérieusement.

Sa première réponse provoqua en lui un rire léger alors que dans son regard amusé par tant d'aplomb se reflétait une indéniable admiration pour celle qui osait rappeler à l'ordre, non sans une pointe d'amusement, l'auteur même des règles de leur petit jeu. S'inclinant pour acquiescer, l'homme ne quitta pas Victoria du regard. Belle, intelligente, forte, le charme de Victoria et ce qu'elle dégageait le laissait de moins en moins insensible. De sa vie, il n'avait jamais rencontré de femmes comme elle, elle le fascinait littéralement. Quand à la réponse qui l'intéressait elle transforma son sourire en un inquiétant rictus. Il ne décelait aucune tricherie, pas le moindre doute ou la plus petite hésitation ni dans son regard, ni dans le son de sa voix. En cet instant, la parole de Victoria était aussi fiable que la sienne et bon dieu qu'il la trouvait particulièrement attirante en cet instant

- Non jamais


Jamais avant la propagation de ce virus qui avait irrémédiablement changé leur vision du monde, Seth n'avait ôté la vie. L'envie avait souvent été là, comme tout à chacun. Lorsque l'on travaillait dans un milieu comme le sien, où l'on était quotidiennement confronté à des horreurs et à une violence que l'on ne pouvait concevoir, l'envie était bel le et bien présente, inutile de le nier, mais il y avait un monde entre l'envie et le passage à l'acte. Ceux qui auraient très facilement pu lui faire franchir cette limite, si on lui en avait donné l'occasion, c'était ces enfoirés de gosses qui avaient pris la vie du sien parce qu'il avait eut le malheur de croiser leur chemin, qu'il s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment... Non ce n'était décidément pas l'envie qui lui avait manqué mais vivre dans une société comme la leur, qui était régis par de lois, lui avait permis de ne pas laisser libre courts à ses pulsions meurtrières. Qu'en était-il aujourd'hui ? Aujourd'hui, les lois existaient toujours la seule différence ce que c'était lui qui appliquait désormais la justice, pour le bien de tous.

A la seconde question de Victoria, Seth releva son menton et plongea son regard sombre dans le bleu de ses yeux. Sa batte posée négligemment sur son épaule, il fit le tour du bar tout en laissant sa main droite glisser sur le bois du comptoir.

- Il y a trois règles fondamentales qui, si on les viole, ont pour conséquence une sentence que l'on pourrait qualifier d'irrémédiable. Si l'on s'attaque à ma vie ou à celle des personnes vivants sous ma responsabilité, commença-t-il par énumérer en levant son pouce, si l'on viole une femme ou un gosse, poursuivit-il en levant son index et enfin pour l'exemple, termina-t-il en dressant son majeur, histoire de mettre les autres communautés au pas. Ce n'est pas agréable de tuer un innocent mais c'est un mal nécessaire. Une première impression qui marque suffisamment les esprits, évite généralement des débordements regrettables. Je ne tue jamais par plaisir mais par nécessité, précisa-t-il.

La rejoignant, il passa sa langue sur ses lèvres et glissa sa main sur sa hanche pour la rapprocher de lui.

- Tu es à mes côtés parce que tu sais que je fais ce qu'il faut pour tous nous protéger. Tu as bien compris qu'il fallait se battre pour obtenir ce que l'on voulait et qu'une fois qu'on le possédait on ne devait pas le prendre pour acquis mais tout mettre en oeuvre pour le conserver et le protéger. Toutes ces personnes qui vivent ici, l'ont fait de leur plein gré et par-là même, ont accepter de se plier à certaines règles, mes règles. Tant qu'on les respecte tout se passe bien. Tu restes à mes côtés parce que tu sais très bien que sans moi pour retenir certains esprits échauffés ce serait foutre dieu un putain de bordel. Sans moi pour les brider, il n'y a plus rien qui les retiendrait. Tu me fais confiance parce que tu as la même vision des choses que moi, parce que tu sais que ce que je fais est juste et nécessaire. Parce que dans le fond, toi et moi, on est pareil. Mais plus important encore, tu restes à mes côtés parce que tu en as envie


Posant sa batte sur le comptoir, il glissa sa main derrière sa nuque pour attirer Vicky vers lui et apposa ses lèvres sur les siennes afin de partager un nouveau baiser bien plus passionné et fougueux que la fois précédente si c'était possible. Depuis qu'il avait gouté à ses lèvres il n'avait plus pensé qu'au plaisir de capturer à nouveau sa bouche. Avec empressement, il remonta sa main qu'il avait précédemment posé sur sa hanche, le long de son dos.

- Veux-tu que j'arrête ?
Telle fut sa question murmuré à son oreille alors qu'il entreprenait de dévorer son cou de baisers...


 
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Memory lane - Seth ♥ Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Memory lane - Seth ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna-
Sauter vers: