AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal


 

 Joshua Landry - Never alone



Joshua Landry
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tenor

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Homme à tout faire
Statut civil : Célibataire (fiancé à un super scénario)
Lieu de naissance : Philippines

Messages : 29
Inscription : 22/08/2019
Crédits : Elea
Célébrité : Manny Jacinto

Joshua Landry - Never alone X0TurS617 / 5017 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU720 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
22.08.19 17:46

Joshua Landry
Ft Manny Jacinto


Lyssa Squad


Prénom & nom : Joshua Landry.
Date de naissance & âge : 25 septembre 1995, 23 ans. Date d’arrivée au Canada, l’association n’a pas retrouvé sa date de naissance. Ils ont estimé l’âge sur base du témoignage de sa sœur.
Lieu de naissance : Philippines.
Statut civil : Célibataire.
Métier : Etudiant en musique.
Occupation : Explorateur, homme à tout faire, clown de service.
Particularités : Schizophrénie. Toujours accompagné d’un animal. Il joue du violon et de la guitare. Sa voix est suffisamment belle pour que ses chants soient agréables.
Forces : Air innocent avec un sourire d’enfant, dur de penser qu’il puisse être dangereux. Bon comédien, cacher une maladie mentale l’exige. A fait du Taekwondo de ses 10 ans à ses 20 ans. A une bonne condition physique.
Faiblesses : Dépendance à une présence animale dans laquelle il peut visualiser Naiva. Il suivra la majorité. Il n’aime pas les confrontations et préféra subir que d’entrer dans le lard.
Traits de caractère :
+ Solidaire envers les membres de sa communauté
+ A une bonne mémoire, notamment parce que Naiva lui permet de retrouver certaines informations
+ Apprend vite lorsqu’il est intéressé par le sujet
+ Aime apparaître joyeux et souriant afin de cacher sa peine, même à lui-même
+ Fait son job sans rechigner, il a conscience que chacun doit faire sa part pour que le groupe survive
* Curieux
* Bon public
* Touche à tout
* Laisse sa chance à tout le monde
* Ment aisément
- Difficulté de concentration dû à sa santé mentale, mieux vaut lui éviter les tâches intellectuelles
- Méfiant voir parfois parano
- Soumis
- Cachotier, il faut lui arracher les informations s’il ne souhaite pas les partager
- Egoïste, il ne se sacrifiera pas pour quelqu’un d’autre
Compétences

Eloquence : 2/10
Artisanat : 5/10
Trappeur : 5/10
Survie : 4/10
Adresse : 5/10
Endurance : 6/10
Analyse : 5/10
Rapidité : 7/10
Concentration : 3/10
Combattant : 7/10
Force : 4/10
Archer : 3/10
Tireur : 2/10
Assaut : 4/10
◘ Joshua a une hallucination presque omniprésente : c’est une entité féminine mal lunée qu’il nomme Naiva. Il la matérialise dans les animaux qu’il trimballe en pensant que c’est sa sœur qui se réincarne constamment pour veiller sur lui. Lorsque l’animal meurt ou disparait, il devient instable, angoissé et est en proie à des hallucinations plus basiques. Au plus profond de lui, il sait que qu’il vit dans le déni mais cela lui permet de garder un certain équilibre et de ne pas se sentir seul. Ainsi, il fuira toutes conversations qui essaient de le mettre face à son mensonge. Il deviendra parfois même agressif.
◘ Naiva est une manière pour lui d’extérioriser des choses enfouies en lui, de se mettre face à ses déni (en dehors de celui de son existence). Elle lui permet de choisir ce qu’il veut vraiment car elle semble mieux savoir ce qu’il veut, en vérité, ce n’est que comme ça qu’il peut prendre une décision importante et accepter ses choix, en pensant que c’est elle qui les prend. Elle l’encourage et lui pousse à faire ce qu’il faut pour survivre. Dans ses moments de rage ou de peur, elle lui souffle les solutions de combat ou de fuite qu’il ne pourrait prendre « par lui-même ».
◘ A ses 16 ans, il découvre qu’il est attiré par les hommes et rencontre Ethan, l’homme qu’il considère comme son âme sœur. De petits copains au lycée, ils deviennent colocataires à l’université et finissent par se fiancer en fin 2016. Ayant chacun acheté une paire d’anneau, ils ont décidé de porter chacun les deux bagues. Depuis qu’Ethan a disparu, il porte les anneaux qu’il avait autour de son cou. Les siens sont toujours à ses deux annulaires.
◘ Il n’a jamais retrouvé le corps d’Ethan mais estime qu’il est mort, car, quand on disparait dans ce nouveau monde, c’est qu’on est surement mort. Mais ne pas en être totalement sûr lui fait faire des cauchemars à ce sujet, ce qui le rend insomniaque.



Pseudo : Josh. Pays : Belgique. Comment avez-vous connu le forum ? : J’suis un pigeon. Un cupcake me tente et je cède à chaque fois. Crédits : Moi, Elea et googles images. Autre chose à nous dire : Une seule chose : ANIMAUX. Vous voyez ces tarés qui traversent la rue sans faire attention car il y a un chien de l’autre côté ? Bah ça, c’est moi ! Toutes photos de vos chats, chiens, rats, etc. sont les bienvenues ! J’adore l’humour noir donc si ça gêne, faut jamais hésiter à venir me voir !


(c) PresleyCash

Revenir en haut Aller en bas

Joshua Landry
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tenor

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Homme à tout faire
Statut civil : Célibataire (fiancé à un super scénario)
Lieu de naissance : Philippines

Messages : 29
Inscription : 22/08/2019
Crédits : Elea
Célébrité : Manny Jacinto

Joshua Landry - Never alone X0TurS617 / 5017 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU720 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
22.08.19 17:47


Not Tomorrow Yet
Never alone



Je suis née aux Philippines. Lorsque je dis que j’étais trop jeune pour me souvenir, certaines personnes insistent, arguant que je dois bien me rappeler quelque chose. Ils ont raison. Mais ils devraient la fermer.

Le seul souvenir qu’il me reste, c’est le tremblement de terre. Nous étions en train de diner en famille : Maman, papa et ma grande sœur. Je suppose que nous étions pauvres parce que notre maison n’était pas grande et avait l’aspect de ces taudis qu’ils aiment afficher dans les documentaires. Dans tous les cas, elle s’était effondrée sans résistance. Sur nous.

Je ne me souviens pas du prénom que mes parents m’ont donné, je porte une fausse date de naissance car je ne m’en rappelais pas et je ne suis même pas sûr de mon âge. Mais je me souviens les cris, je me rappelle les bras de ma sœur à peine adolescente qui me tire des décombres en m’ordonnant de rester éveillé. Je me souviens cette main tendue vers le ciel sous les gravats. Je pense que c’était ma mère.

Une association nous recueillit tous les deux. Spécialisé dans la récupération de petits orphelins asiatiques afin de les faire adopter par des familles occidentales. Un petit garçon de 4 ans et sa sœur de 13 ans qui l’avait courageusement sauvé, cela faisait une bonne histoire. Suffisamment pour qu’une famille canadienne soit séduite.

On nous avait répété que nous avions de la chance d’avoir été choisie ensemble, que l’adoption de frères et sœurs par une même famille était compliquée et rare. On tentait de nous faire nous sentir spéciaux. Nous devions rapidement comprendre que notre seul atout était notre jeune âge. Ça, et le silence de ma sœur face aux agressions qu’elle subit une fois le soleil couché pendant près d’un an de notre « père ».

Nous devions nous sentir reconnaissant, être obéissant face à nos sauveurs et ne pas faire de vagues. Mais je finis par parler. Parce qu’à chaque fois que cet homme sortait de sa chambre, elle pleurait. Alors j’en parlais. Je ne savais pas ce qu’il se passait, je savais juste qu’elle pleurait.

Les services sociaux intervinrent. Nous fûmes placés dans un orphelinat. Cette fois, plus question d’adopter la paire. Un adorable gamin asiatique tout à fait charmant, c’était prometteur. Une adolescente brutalisée future source de névrose et grande source de dépenses en psy ? Non merci.

Juste avant qu’on ne m’emmène auprès de mes nouveaux « parents », ma grande sœur me prit dans ses bras. « Tu n’aurais jamais dû en parler petit frère. Je pouvais supporter. On serait resté ensemble et j’aurais pu te protéger. »

Le regret de sa voix et la peine dans ses yeux me fit pleurer. Je ne comprenais pas ce qu’il s’était passé. Ce n’est que plus tard que j’ai appris ce qu’elle avait enduré pour qu’on soit tous les deux sous un même toit et qu’elle puisse veiller sur moi. Je n’ai jamais pu la revoir pour m’excuser. Ou la remercier. Je ne sais pas trop ce que je préfère faire.

Les premiers jours dans ma nouvelle famille furent compliqués. Après le tremblement de terre je m’étais accrochée à ma sœur comme à une bouée de sauvetage. Je me retrouvais seul, sans repères, plusieurs traumatismes dans les cartons. Les psys ont dit que c’était probablement à cause de ça que mes hallucinations se sont déclenchées. D’autres parlent de la possibilité que ce soit lié à ma famille, les gênes, tout ça. Certains nous ont tout simplement dit que ça arrivait sans raison évidente parfois. Dans tous les cas, je suis schizophrène.

Cela commença par des apparitions étranges que seul moi voyait. Les autres enfants me traitaient de « bizarre », les adultes pensaient que je voulais faire mon intéressant. J’entendais des voix aussi, elles me susurraient des choses effrayantes. Dès que je me retournais, je semblais être suivi, je voyais des silhouettes cachées partout. J’étais angoissé et me renfermais sur moi-même, me roulant en boule dans mon propre esprit en espérant que ces choses ne viennent pas me chercher.

Puis, petit à petit, elle apparut. Je saurais incapable de vous la décrire physiquement car ce n’était qu’une présence. Elle était forte, agressive et dominante. Tout ce que je n’étais pas. Elle fonçait sur les silhouettes et leur hurlait dessus des insultes qui m’auraient valu des lignes à recopier et les hallucinations disparaissaient. Lorsque les voix me murmuraient des horreurs, elle riait plus fort et me conseillait de ne pas écouter ces âneries. Elle me protégeait.

Dans un premier temps, mes parents adoptifs furent rassurés. Je ne me plaignais plus de voir fantômes et monstres. Puis je me mis à écouter ses ordres et devenais infernal.

Frappe-le ! ordonnait-elle face à un grand qui m’ennuyait. Je le frappais. Vole-le ! disait-elle face à un objet que je désirais. Je le volais. J’étais jeune et elle était ma protectrice, celle qui m’aimait vraiment, celle qui restait avec moi quand je me sentais seul. Pourquoi n’aurais-je pas fait ce qu’elle me disait de faire ?

Le diagnostic tomba lorsque j’eus 8 ans. J’étais schizophrène. Cette « amie imaginaire » n’était qu’une hallucination regroupant des aspects de moi, des choses que je connaissais, me permettant d’extérioriser ce que j’enfouissais. Les psys estimaient que j’avais canalisé mes hallucinations en une seule dans une tentative de me protéger et étaient plutôt impressionné du résultat.

Mais il fallait qu’elle disparaisse. Ils voulaient la détruire.

Suivi psychologique, examens médicaux en tout genre, traitements réajustés régulièrement, je devins un cobaye et même un sujet de thèse. J’étais schizophrène et j’avais des hallucinations, voilà tout. Dans les premiers temps, je n’y comprenais rien et n’y croyais pas. Elle était toujours là pour en attester en plus ! Puis, petit à petit, à force d’être malmené mentalement par les psys et médicamentés, elle s’estompa. J’en vins même à être convaincu qu’elle n’existait pas, que ce n’était que dans ma tête.

Elle revenait lorsque j’étais en colère, quand j’avais peur ou que je devais faire des choix cruciaux. Tous ces états d’esprits qui fragilisent un esprit lui permettaient de m’apparaître. Sa voix me soufflait quoi faire mais je savais que je ne devais pas la suivre car ce qu’elle me proposait était souvent « mal ». Et puis, elle n’existait pas ! Ce n’était qu’une hallucination !

Afin de réduire les possibilités où elle pouvait se manifester, on proposa à mes parents de me permettre d’extérioriser mes émotions. J’appris que j’étais bon en violon et fut inscrit à des cours dont je fus rapidement viré car je voulais jouer ce que je voulais et non pas les partitions que les professeurs me donnaient. Mes parents adoptifs m’en achetaient un et me trouvèrent un particulier qui acceptait mes lubies. Je me découvris une passion pour le taekwondo et cela me permit d’étancher ma colère.

J’entrais dans l’adolescence en tant que personne « équilibrée ». J’avais appris en colonie de vacances, après un passage à tabac parce que j’étais « fou » qu’il valait mieux cacher ma différence. Les rares fois où elle arrivait à se manifester, je le cachais. J’étais bon pour faire croire que j’étais normal. Personne ne pouvait se douter que j’étais schizophrène.

L’adolescence et les changements hormonaux qui en découlent fragilisèrent l’usage du traitement. Plus instable émotionnellement, elle trouvait plus souvent des occasions de me saluer. Je tentais de la réprimer, me répétais qu’elle n’était qu’une hallucination. Mais elle avait changé. Elle n’était plus uniquement de l’agressivité pure et des désirs sombres. Elle me protégeait autrement.

« Elle ne sort avec toi que pour un pari ! » me dit-elle d’un air agacé alors que je refusais de le voir malgré les personnes qui me l’avaient dit. Et elle avait raison. Elle me donna la force de la quitter et éteignit ma peine en me convaincant que cette fille ne me méritait pas.

« C’est ce qui faisait pleurer ta sœur ! » me rugit-elle un jour alors que mon professeur de math m’avait convaincu d’aller chez lui pour « m’aider ». La rage qu’elle m’insuffla me permit de me dégager de sa poigne et d’enterrer ma crainte des conséquences que pouvaient avoir la violence sur un professeur.

« Tu ne peux pas nier qu’il te plait ! » insista-t-elle alors que je refusais de voir que j’étais attiré par les hommes. Je me fis rejeter par celui-ci. Je trouvais le « bon » grâce à elle et découvris l’amour, le vrai. Ethan.

« Je l’aime bien » me confia-t-elle plus tard. Je venais d’expliquer à Ethan pourquoi je prenais ces pilules et lui avais parlé de mes hallucinations passées. Je ne lui dis pas ce qu’elle venait de me murmurer par crainte qu’il n’ait peur. J’étais déjà heureux qu’il accepte ma maladie. Il m’aimait malgré tout.

Je n’avais jamais été un élève brillant. Ma réputation de jeune homme problématique suite à l’état dans lequel on avait retrouvé le prof de math était bien ancrée. Oh, personne ne doutait que j’étais dans mon droit mais je l’avais bien amoché. Enfin, elle m’y avait aidé mais il était dur à expliquer qu’elle m’y avait poussé.

Toujours est-il qu’une fois diplômé, je ne me voyais pas faire des études. Ethan, lui, souhaitait devenir avocat et j’étais convaincue qu’il réussirait. Il était tellement intelligent, doué et motivé : Il ne pouvait que connaître le succès. Il souhaitait intégrer l’université de Montréal et je ne voulais pas être séparé de lui.

« Va en musique » me dit-elle sur le ton de l’évidence tandis que je cherchais une formation qui pourrait me faire passer le temps. C’est donc avec un violon sur le dos que je quittais le logis familial pour m’installer en colocation avec Ethan. Je crois que je chérirais jusqu’à la fin de ma vie ces soirées où, rentrant de cours, nous nous installions dans notre minuscule salon, moi pour jouer et lui pour étudier. Il ne savait pas réviser sans musique. Heureusement j’étais là. J’appris la guitare pour le loisir afin de pouvoir lui chanter ces musiques préférées.

Ces années à nous deux furent magiques. Elle ne m’apparut pas une seule fois. Peut être parce que je n’étais plus seul.

Ces soirées révisions se finissaient sans efforts, dans les bras l’un dans l’autre, nos corps enlacés. La musique et ses textes de lois étaient les témoins de notre passion, nos voisins nous souriaient lorsqu’ils nous voyaient sortir de chez nous avec un sourire niais. Je crois que personne ne peut réellement vivre sans l’adoration infinie que je voyais dans ses yeux.

Fin 2016, je trouvais une bague dans mon étui à violon. J’avais à peine 21 ans mais comment douter qu’il n’était pas le bon ? J’acceptais sans hésiter, lui montrant les anneaux que j’avais moi-même acheté en espérant qu’il les accepterait. J’avais prévu une soirée hyper romantique le 14 février 2017 pour lui faire ma demande. Mais rien ne va jamais comme on l’espère. Après tout, cela faisait trois jours qu’Ethan espérait que j’allais jouer du violon mais que je jouais de la guitare car je n’avais compris ses incitations à ouvrir mon étui. Je crois que nous n’avons jamais autant ris. C’est la plus belle soirée de ma vie. Nous décidâmes d’enfiler les deux alliances, refusant de choisir entre les paires de chacun.

Mais rien ne va jamais comme on l’espère.

Lorsque je faisais des cauchemars sur ce que j’avais vécu, j’étais sûr de me réveiller avec Ethan m’entourant dans ses bras pour me rassurer. Les fantômes ne peuvent que disparaître face à l’étreinte de celui qui se jetterait dans un feu pour vous en sauver.

Mais lorsque les cauchemars se font éveillés et que les fantômes ne peuvent disparaître avec une balle dans la tête, les angoisses persistent.

Nous avions d’abord refusé de nous sentir concernés par les évènements dont on entendait parler partout. Nous voulions croire que rien ne pouvait nous atteindre. Nous fûmes forcés de nous rendre à l’évidence. Fini l’appartement minuscule, fini les soirées musiques et révisions, fini les étreintes qui les concluaient. Commençait la survie.

Mais nous étions à deux ! Tout n’était pas perdu !

« Ces gens n’approuvent pas votre relation. » Une voix d’une autre époque. Toujours aussi forte, pleine d’assurance.

Elle était revenue. Nous n’avions pas pensé à prendre mon traitement lorsque nous avions quitté la maison. Et j’étais particulièrement angoissé. Elle devait revenir. Plus calme, plus observatrice, elle aussi avait « survécu ». Elle était plus forte que jamais.

Nous avions rejoint une communauté qui tentait de survivre dans une sorte de complexe fermier. Nous savions nous montrer utiles, nous étions discrets, nous ne faisions pas de vagues. Mais nous étions amoureux et ça, certaines personnes ne pouvaient l’accepter. Nos « dirigeants » gardaient cela sous contrôle mais lorsqu’une année passe, que les survivants sont confrontés à de plus en plus de violence, que la nourriture s’épuise plus qu’elle ne grossit, nous étions devenus des proies, des boucs émissaires. Deux homosexuels, quoi de mieux que ça pour se défouler ?

Et plus elle s’appropriait la place qui avait été la sienne, plus je devenais instable. Je tentais de la combattre et ce faisant, devenait la proie des Ombres et Silhouettes. Ethan m’aidait, me soutenait. Mais il ne pouvait pas tout faire. Je crois même qu’il commençait à avoir peur.

Les autres membres du groupe eux, ne s’en cachaient pas. La crainte, le dégoût, la haine. Leurs visages ne suffisaient plus à afficher ces sentiments, il fallait que ce soit les actes.

Lors d’une expédition, les leaders qui étaient de « notre côté » furent attaqués par mordeurs et ne revinrent pas. La communauté tomba donc aux mains de ceux qui trouvaient intolérables notre présence. Ces gens face à nous, souhaitant nous chasser, nous faire du mal. Tout ce qu’il fallait pour qu’elle s’enflamme. Elle me poussa à me battre puis à fuir lorsqu’il fut évident que c’était ma seule solution de m’en sortir.

A aucun moment elle ne pensa à Ethan.

Je retournais sur les lieux de notre agression le lendemain, totalement déboussolé et y trouvait le collier tressé sur lequel il avait enfilé ses anneaux afin de ne pas les abimer en travaillant. Les mordeurs trainaient autour et quelques virulents dont l’apparence me rappelaient nos assaillants m’apprirent qu’ils avaient été attaqués par des contaminés pendant qu’ils se déchaînaient sur Ethan. Mais pas de traces de lui.

Je passais plusieurs jours à fouiller les alentours dans l’espoir de le retrouver, broyant ses anneaux dans ma main.

Lorsque tout ça avait commencé, nous avions discuté de la possibilité que l’un de nous deux ne s’en sorte pas. Il m’avait demandé de lui promettre que s’il devait disparaitre, je continuerais à vivre, je ferais tout pour être heureux et ne refuse pas de refaire ma vie. Je lui avais promis et lui avais demandé la même chose.

Mais là, errant à sa recherche, comprenant que je l’avais perdu mais ne pouvant même pas trouver son corps pour l’enterrer, mon esprit déchirait cette promesse en milles morceaux. Je voulais mourir. A quoi bon vivre sans Ethan ? A quoi bon vivre parmi ces monstres ? Autant tout arrêter. J’avais pris le couteau suisse que je gardais toujours sur moi et en avait extirpé la lame. La lame s’était enfoncée dans la peau de mon avant-bras en la déchirant. La douleur me fit desserrer le poing et les anneaux que je serrais compulsivement depuis que je les avais trouvés sur le sol tombèrent au sol.

« N’utilise pas sa mort comme excuse pour la tienne » me dit-elle avec dégout.
« Tais-toi, laisse-moi mourir. »
Mon regard ne pouvait quitter ces anneaux.
« Il serait horrifié que tu veuilles mourir. »
« Il n’est plus là. »
La solitude m’étreignit à nouveau le cœur. Il n’était plus là pour me protéger. J’étais seul.
« Je suis là moi. Je te protégerais. »

Je lâchais la lame, me penchais et ramassais les bagues. L’entaille que j’avais fait à mon bras était profonde mais ne s’étendait pas sur toute la longueur comme j’avais compté le faire. J’attachais le collier autour de mon cou, les anneaux reposant contre mon torse. Comme un fantôme, je trouvais un sous-sol où me réfugier et dormit.

Cette nuit-là je rêvais de cette dernière étreinte avec ma sœur tant d’années auparavant. Je me souvenais ses mots.

« J’aurais pu te protéger » avait-elle dit.

Je me réveillais à cause d’une douleur à mon avant-bras. Un drôle d’insecte s’amusait sur ma plaie. Et alors que je m’apprêtais à l’en chasser, une patte poilue s’en chargea. C’était un chaton, pas bébé, juste encore trop jeune pour avoir sa taille adulte. Me voyant réveillé, il miaula. A ce même instant, elle me parla : « Allons trouver à manger. »

Dans les yeux de ce chaton, je vis quelque chose. Je me remémorais mon professeur de taekwondo qui m’avait parlé de la réincarnation, les paroles de ma sœur résonnait encore dans ma tête.  

Je ne me souviens pas de mon vrai prénom. Mais je me souviens de celui de ma sœur.

« Naiva ? »

Le chaton miaula à nouveau. Je me levai et l’attrapait, les anneaux autour de mon cou cliquetant. Ma sœur avait subi de multiples viols pour me protéger. Se réincarner en animal pour veiller sur moi semblait un moindre mal, pas vrai ?

Je commençais donc à la nommer ainsi et jamais elle ne protesta.

J’allais chercher de la nourriture comme elle me l’avait ordonné, puis sur son insistance, je me lavais puis bandais ma blessure. Je fouillais des maisons pour trouver des vêtements qui puissent m’aller, des vivres, tout ce qui pourrait m’être utile.

Je cessais de la repousser et entreprit plutôt de discuter avec elle. Elle ne semblait pas m’en vouloir de tout ce que je lui avais fait subir durant ces années et était décidé à assurer ma survie. Une fois équipé, j’entrepris de voyager pour tenter de trouver une nouvelle communauté et chaque jour à éviter les contaminés, elle était avec moi, me conseillant, me soutenant, veillant sur moi.

Je passais quelques mois avec une petite communauté qui espéraient que je les intègre entièrement, notamment dans leurs mœurs. Ils estimaient que chacun devait penser à la repopulation de la planète et devait donc enfanter. On me laissa tranquille dans les premiers temps, acceptant ma discrétion et ma solitude qui me permettait de parler avec Naiva sans attirer l’attention. Ils pensaient que j’aimais juste parler aux animaux, ils ne se doutaient pas que ce chaton était bien plus.

Mais bientôt, on m’attribua une compagne et on m’ordonna de lui faire un enfant. C’était inconcevable pour moi, Ethan était toujours dans mon esprit. Lorsque je refusais, on me bannit. Mais je n’étais pas seul.

« Ils ont parlé de communautés à Kelowna, ce n’est pas trop loin. Et si nous tentions notre chance ? »

Qu’avais-je à perdre à essayer ? Je me mis donc en direction de Kelowna, le yorkshire remplaçant le chaton qui était décédé quelques temps plus tôt dans les bras.



(c) PresleyCash

Revenir en haut Aller en bas

James A. Walsh
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone 1543102557-cat-james

Ancien métier : Etudiant en médecine
Occupation : Médecin de la Lyssa, participe aux excursions
Statut civil : Célibataire...
Lieu de naissance : Irlande, Dublin

Joshua Landry - Never alone 1543650811-james

Messages : 391
Inscription : 25/10/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Dylan O'Brien

Joshua Landry - Never alone X0TurS620 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ229 / 5029 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU723 / 5023 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
22.08.19 17:52
:pornstache: Ainsi voici donc ma victime :pretty:

BIENVENUE, MOTHERFU**** :burning: :lovedream:

_________________

Some of us have to make mistakes. Some of us are human.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Alyssa Andrare
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo4_400

Ancien métier : Etudiante en pharmacologie
Occupation : Un peu de tout
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Zihuatanejo, Mexique

Joshua Landry - Never alone Tumblr_pkn8yrCj6y1uobp3fo5_400

Messages : 78
Inscription : 13/04/2019
Crédits : Tumblr !
Célébrité : Rosa Salazar

Joshua Landry - Never alone X0TurS613 / 5013 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ228 / 5028 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU712 / 5012 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
22.08.19 17:54
Pour une fois que je suis dans les premiers. ^^" Bienvenue sur le forum avec ce début de fiche très prometteur. :hi: Je ne peux que te souhaiter bon courage pour le reste de la réadaction. J'ai hâte d'en savoir un peu plus sur ce personnage. :3:
Revenir en haut Aller en bas

Dixie Whitemort
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_inline_p8ipfyiuXW1sggcf2_540

Ancien métier : Simple écolière dont les préoccupations n'étaient guère celles d'aujourd'hui.
Occupation : Elle qui se proclame plus qu’une enfant devra bientôt endosser des responsabilités. Elle a toujours voulu faire ça pour sa famille, mais son âme d’enfant se refuse de vouloir obéir à un endroit qu’elle n’apprécie pas davantage que son petit orteil.
Statut civil : Orpheline de mère, mais entourée de personnes fiables qui constituent sa nouvelle famille. À son âge, les garçons sont encore source de mystères.
Lieu de naissance : Elle est née aux alentours de Montréal et vivait dans une maison éloignée de cette grande ville de quelques heures.

Joshua Landry - Never alone 1567962325-dixie

Messages : 227
Inscription : 22/07/2019
Crédits : Scénario (@Robz) | Avatar (SneakySkunk) | Gifs (Google) | Signature (Astra)
Célébrité : Dakota Fanning

Joshua Landry - Never alone X0TurS615 / 5015 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ218 / 5018 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU711 / 5011 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
22.08.19 18:26
Un gros bienvenue à toi par ici. Bon choix pour l'avatar en tout cas! J'ai vraiment hâte de découvrir ce personnage. :hi:

_________________
One life is all.
Whitemort family ☽Anyone can be a father, but it takes someone special to be a dad, and that's why I call you dad, because you are so special to me. You taught me the game and you taught me how to play it right.
Revenir en haut Aller en bas

Nancy Acaster
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone 1559508243-nancy

Ancien métier : enseignante-chercheuse au Royaume-Uni
Occupation : expédition
Statut civil : célibataire, c'est peut-être mieux pour elle
Lieu de naissance : le comté de Northamptonshire au Royaume-Uni

Joshua Landry - Never alone Tumblr_pqoi9nAWzC1rbkgduo3_500

Messages : 151
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Eilyam (avatar) | BEYLIN (signa) | FeuilleDeCarotte & Tumblr (gifs)
Célébrité : Emily Browning

Joshua Landry - Never alone X0TurS630 / 5030 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ232 / 5032 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU723 / 5023 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
23.08.19 2:37
Bienvenue sur le forum :coeur: Amuse toi bien avec ce personnage :cute:

_________________
a brave new world
from the last to the first
We will fight to the death
Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Joshua Landry - Never alone Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1455
Inscription : 24/11/2016
Crédits : PresleyCash (avatar)
Célébrité : Norman Reedus

Joshua Landry - Never alone X0TurS630 / 5030 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ235 / 5035 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU739 / 5039 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
23.08.19 3:54
Bienvenue parmi nous !!!
Hâte d'en découvrir plus moi aussi !

_________________
Ce qui compte ce ne sont pas les années qu'il y a eut dans une vie, c'est la vie qu'il y a eut dans les années.
Leslie

©️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Joshua Landry
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tenor

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Homme à tout faire
Statut civil : Célibataire (fiancé à un super scénario)
Lieu de naissance : Philippines

Messages : 29
Inscription : 22/08/2019
Crédits : Elea
Célébrité : Manny Jacinto

Joshua Landry - Never alone X0TurS617 / 5017 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU720 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
23.08.19 14:42
Merci beaucoup à touuuuuuus ! Vous en saurez bientot plus. BE READY :hmhm:
Revenir en haut Aller en bas

Elijah A. Kinsley
Head in the stars

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_prcvpslmIQ1y6qahmo2_250

Ancien métier : Etudiant en astronomie
Occupation : Fait de tout dans le groupe
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Calgary, Canada

Messages : 348
Inscription : 26/06/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Ezra Miller

Joshua Landry - Never alone X0TurS619 / 5019 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU712 / 5012 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
24.08.19 5:08
IL EST LA ! Huhuhu bienvenue parmi nous ! Et avec ce vava krkrkr je l'aime beaucoup trop :hihi:

Hâte de lire cette fiche, n'hésites pas si tu as des questions, tu sais où nous trouver et plein de courage pour l'écrire ! ♥

_________________
i found love where it

wasn't supposed to be
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

Joshua Landry
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tenor

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Homme à tout faire
Statut civil : Célibataire (fiancé à un super scénario)
Lieu de naissance : Philippines

Messages : 29
Inscription : 22/08/2019
Crédits : Elea
Célébrité : Manny Jacinto

Joshua Landry - Never alone X0TurS617 / 5017 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU720 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
24.08.19 5:32
TU CHERCHES LA BAGARRE ? TU VEUX TE BATTRE C'EST CA ?

Je t'aime. J'aime ton chien. Aime moi.
Revenir en haut Aller en bas

Kaniel Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone W98Cvs

Ancien métier : Journaliste, Envoyé-Spécial du Gouvernement.
Statut civil : Célibataire.
Lieu de naissance : Kelowna.

Messages : 97
Inscription : 10/12/2018
Crédits : signy
Célébrité : Jon Bernthal

Joshua Landry - Never alone X0TurS60 / 500 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ20 / 500 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU70 / 500 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
24.08.19 7:52
Je suis toujours en retard pour souhaiter la bienvenu, mais j'espère que ce forum sera ta nouvelle maison :loveheart:
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Joshua Landry - Never alone Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 255
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: SneakySkunk ♥ Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Joshua Landry - Never alone X0TurS626 / 5026 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ232 / 5032 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU719 / 5019 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
24.08.19 11:24
Bienvenuuuue ! Jai tellement hâte de le voir en jeu !

Amuses-toi bien :h:

_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Joshua Landry - Never alone Empty
24.08.19 19:13
Biiiiiienvenue ici!!
Amuse-toi bien et bonne rédaction ! :belly:
Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Joshua Landry - Never alone Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1455
Inscription : 24/11/2016
Crédits : PresleyCash (avatar)
Célébrité : Norman Reedus

Joshua Landry - Never alone X0TurS630 / 5030 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ235 / 5035 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU739 / 5039 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
25.08.19 13:24
Heyyyy ! Bienvenue parmi nous !!!
Hate de te voir débarquer je pense que ça va etre super intéressant !!!!

_________________
Ce qui compte ce ne sont pas les années qu'il y a eut dans une vie, c'est la vie qu'il y a eut dans les années.
Leslie

©️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Khaaleb Talarion
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone 1564648549-khaaleb

Ancien métier : Garde forestier
Occupation : Chasse, pêche, expéditions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Réserve de Kánesatake, Québec

Joshua Landry - Never alone Tumblr_pitvtrYs5P1w85r9qo9_250

Messages : 269
Inscription : 20/04/2019
Crédits : Homemade
Célébrité : Jason Momoa

Joshua Landry - Never alone X0TurS632 / 5032 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU733 / 5033 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
26.08.19 3:40
Oulala j'arrive bien tard moi... mais je voulais quand même te souhaiter la bienvenue ici !!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Joshua Landry
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tenor

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Homme à tout faire
Statut civil : Célibataire (fiancé à un super scénario)
Lieu de naissance : Philippines

Messages : 29
Inscription : 22/08/2019
Crédits : Elea
Célébrité : Manny Jacinto

Joshua Landry - Never alone X0TurS617 / 5017 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ224 / 5024 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU720 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
26.08.19 5:17
Merci à vous sois disant "retardataires" ! Je ne suis là que depuis quelques jours faut pas vous flageller ! J'ai bientôt fini ma fiche, l'attente approche à son terme.
Revenir en haut Aller en bas

Alice Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joshua Landry - Never alone Tumblr_pg94wpWI9v1qada28o6_500

Ancien métier : Ancienne infirmière, propriétaire d'un vignoble légué par ses parents.
Statut civil : Mariée à un homme merveilleux, le coeur oscillant pour un autre tout aussi honorable.
Lieu de naissance : Kelowna

Joshua Landry - Never alone Tumblr_p88pfj5YVg1tpauoco1_r1_250

Messages : 136
Inscription : 11/11/2018
Crédits : praimfaya (ava)
Célébrité : Deborah Ann Woll

Joshua Landry - Never alone X0TurS622 / 5022 / 50Joshua Landry - Never alone BR2xH0t

Joshua Landry - Never alone DQEbQJ226 / 5026 / 50Joshua Landry - Never alone GxoDpmC

Joshua Landry - Never alone Hu1erU720 / 5020 / 50Joshua Landry - Never alone LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joshua Landry - Never alone Empty
26.08.19 20:22


Bienvenue !
Et félicitations ♥


Oh lala ce personnage Joshua Landry - Never alone 2590429490 Je l'aime tellement :muchlove: Une merveilleuse lecture de 2300 mots ! et là je te fais confiance, j'ai pas compté :hihi: J'adore la façon que tu abordes la schizophrénie de ton personnage, vraiment ♥ Amuse toi bien parmi nous !

Te voilà maintenant officiellement membre de What Lies Ahead ! Nous sommes ravis de t'accueillir parmi nous ♥ C'est maintenant l'heure pour toi de te lancer dans la folle aventure du forum ! Nous te recommandons de commencer par créer ton registre. Deuxième étape très importante, aller dépenser tes coupons gratuits dans la boutique du forum. Tu peux également dès maintenant créer un scénario au besoin. Dans tous les cas, n'hésite pas à venir flooder avec nous ! Bon jeu ♥




_________________
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Joshua Landry - Never alone Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Joshua Landry - Never alone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Memento Mori :: The Chosen Ones :: Welcome to the Tombs-
Sauter vers: