AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
394 € 549 €
Voir le deal


 

 Joakim - This is war



Joakim Eriksson
Not really living, just existing

à propos
sac à dos
Joakim - This is war Ywf8

Ancien métier : Pilote dans l'armée canadienne
Occupation : Sécurité et dirige les excursions de capture des virulents
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Joakim - This is war L30b

Messages : 211
Inscription : 30/08/2019
Crédits : non uccidere (vava) - FeuilleDeCarotte (gifs)
Célébrité : Dylan Rieder

Joakim - This is war X0TurS625 / 5025 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ237 / 5037 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU723 / 5023 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joakim - This is war Empty
30.08.19 18:32


Joakim Eriksson
Ft Dylan Rieder



The Coliseum


Prénom & nom: Joakim Eriksson

Date de naissance & âge: Il est né le 8 avril 1989. Il a donc aujourd’hui 30 ans.

Lieu de naissance: Avec sa sœur jumelle, il est né à Göteborg, en Suède. Mais ils n’ont connu le pays que 7 ans avant de déménager au Canada.

Statut civil: Célibataire, avec l’armée, une relation amoureuse n’avait pas sa place dans sa vie. Aujourd’hui, tout pourrait changer, mais il est plus facile de se perdre entre les draps que de commencer une histoire.

Métier: Dès petit, les avions l’ont toujours intéressés. C’est plus tard qu’il s’est trouvé un intérêt pour le monde militaire. C’est donc tout naturellement qu’il s’est engagé dans l’armée canadienne en tant que pilote.

Occupation: Logiquement, doué avec une arme et connaissant le milieu, on l’a mis dans la sécurité. Il s’occupe donc de faire des tours de garde mais aussi, de veiller à ce que tout se passe bien dans la foule lorsque des combats dans l’arène ont lieu. Il dirige également les excursions de capture des infectés pour les combats dans l’arène.

Particularités: Sa première particularité s’est manifestée dès sa naissance puisqu’il a hérité d’une sœur jumelle. Elle est son aînée de quelques minutes et s’amuse à le lui rappeler aussi souvent qu’elle le peut. Il est également trilingue. Né en Suède, il parle couramment le suédois avec sa jumelle ou sa mère. Il a ensuite appris l’anglais lorsqu’ils ont déménagé au Canada et qu’ils ont dû faire leur école comme tous les autres enfants. Enfin, l’armée canadienne demande des connaissances en français. Joakim a su très vite se débrouiller dans cette langue et aujourd’hui, il la maîtrise plutôt bien.

Forces: Sa famille : Ils ont beau passer leur temps à se crier dessus et se faire des coups bas, Joakim sait que dans les moments importants, sa famille sera toujours là, quoi qu’il arrive. Ils se soutiennent et même s’ils ne se le disent pas, ils s’aiment. Ils ne sont pas seuls et dans un monde pareil, c’est quelque chose de très important. Sa formation : Le monde militaire donne parfois l’impression d’être constamment en guerre et l’épidémie en est malheureusement une. Une guerre de la vie contre la mort. Joakim est donc en permanence prêt au pire. Il maîtrise également les armes et est en bonne forme physique. Sa place dans le groupe : Présent au Coliseum depuis ses débuts, il a su s’y faire sa place et gagner la confiance des dirigeants. Joakim ne cherchant aucunement le pouvoir, les Anderson ne se sentent donc pas menacés par sa présence et apprécient même sa compagnie.

Faiblesses: Sa famille : Les forces peuvent parfois devenir des faiblesses et pour les Eriksson, c’est malheureusement le cas. Joakim tient à eux plus qu’à n’importe quoi et serait capable du pire rien que pour les protéger. Ils passeront toujours avant tout, ce qui pourrait le placer dans des situations délicates. Son impulsivité : Il a toujours été quelqu’un de passionnel. Tout ce qu’il fait, il le fait à 200% et il est donc parfois compliqué de le stopper. S’il a une idée en tête, il le fera, peu importe à quel point les autres peuvent le trouver dangereux. C’est un trait qui s’est accentué avec l’épidémie et qui ne fait malheureusement que s’empirer avec le temps. Sûrement une peur que tout s’arrête pour lui du jour au lendemain. Son défaitisme : Joakim a beau vouloir se battre corps et âme pour tout ce qui lui semble cher, il a tendance à penser que cette nouvelle vie est une sombre plaisanterie. Il peut donc dans un moment de colère se révolter contre le monde et tout remettre en question, même lui-même. Son besoin d’adrénaline : Shooté à l’adrénaline dès son plus jeune âge, le brun a besoin de se sentir constamment en vie et toujours chercher ce qui lui donnera cette petite étincelle, que ce soit pour une journée ou une minute. Tout peut y passer tant qu’il ressent ce quelque chose au fond de lui.

Traits de caractère: Chaud et froid, Joakim est un homme explosif avec qui on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Parfois, il sera doux comme un agneau alors que d’autres fois, il sera compliqué de discuter avec lui. Il est rarement agressif, juste renfermé. S’il doit s’énerver sur quelque chose, il préfère le faire sur des objets, dehors en éliminant des infectés ou dans l’arène en combattant ses semblables. Il n’aime pas faire de vagues autour de lui, habitude prise avec l’armée, donc s’il sent les émotions monter, il préfère s’isoler pour les vivre dans son coin, loin de l’agitation et des jugements. C’est un homme franc, toujours. Si quelque chose le gêne, il le dira et ne tournera pas autour du pot pour le faire. Dès sa plus tendre enfance, ayant grandi sans père, Joakim a immédiatement repris ce rôle, devenant pour sa jumelle plus que sa simple moitié. Même avec ses plus petits frères et sœurs, il n’a pas pu s’empêcher de jouer ce rôle également, malgré la présence de son beau-père. Il est protecteur, exclusif et très jaloux envers quiconque s’approcherait de trop près de sa famille. Avec sa jumelle, c’est même pire. Il a du mal à la voir au bras d’un autre et la surprotège. Durant son adolescence, Joakim vivait pour le plaisir de sentir le sang couler entre ses veines. Motocross, saut en parachute, tout y passait tant qu’il ressentait les frissons au fond de lui. L’armée l’a énormément calmé de ce côté, l’adrénaline déjà présente quotidiennement. Mais aujourd’hui, même avec le virus, il ressent le besoin de retrouver cette sensation. C’est pourquoi il se retrouve souvent dans l’arène ou à l’extérieur pour maintenir la sécurité du groupe. Joakim n’est pas un solitaire, loin de là. Il apprécie la compagnie des autres mais trouve parfois plus facile de s’éloigner pour éviter les conflits quotidiens. Il apprécie les courbes féminines et ne dira jamais non à un partage entre les draps, cependant, il aura énormément de peine à se lancer dans quelque chose de sérieux. L’armée puis l’infection lui ont bien prouvé que la vie est courte et qu’un incident peut arriver très vite. Il est donc constamment partagé entre la peur de s’engager et de perdre quelqu’un de cher et ce besoin de se sentir aimé.
Compétences

Vous référez à cette annexe
éloquence :  4/10
artisanat :  3/10
trappeur :  8/10 (capture les infectés pour l’arène)
survie :  7/10 (armée)
adresse :  9/10 (pilote dans l’armée)
endurance :  9/10 (armée)
analyse :  6/10
rapidité :  6/10
concentration :  7/10 (pilote)
combattant :  6/10
force :  6/10
archer : 0/10
tireur :  9/10 (armée)
assaut :  2/10
Joakim a vécu 7 ans en Suède, à Göteborg, seul avec sa mère et sa jumelle. Il a ainsi pu faire 2 ans d’école maternelle là-bas, se découvrant des copains et une passion pour les avions. Ils ont ensuite déménagé au Canada et il a commencé l’école obligatoire, comme tous les autres enfants. La barrière de la langue l’a d’abord isolé et il passait une majorité de son temps avec sa jumelle, puis il a commencé à parler l’anglais et doucement, il s’est fait d’autres amis.  

Joanna et lui n’ont aucun secret pour l’autre. Si l’un des deux ressent le besoin de parler, c’est immédiatement vers sa moitié qu’il le fera. Joakim ne se sent ainsi jamais vraiment seul, mais de nature taquin l’un envers l’autre, il est fréquent que l‘un utilise les secrets de l’autre pour arriver à ses fins. Le chantage est leur monnaie la plus courante. Ils sont extrêmement complices et fusionnels, ce qui n’est pas toujours facile car ils n’apprécient pas que de nouvelles amitiés naissent pour l’autre, encore moins de l’amour. Joakim a cette tendance à pourrir toutes les relations que sa jumelle entreprend simplement par peur qu’elle le délaisse.

Joakim est très proche de sa mère. Même si sa sœur est née quelques minutes avant lui et qu’elle se fait un plaisir de le lui rappeler tous les jours, il s’est toujours senti comme l’aîné et a joué ce rôle toute sa vie. Il a pris ce rôle de père, déchargeant les épaules de sa mère et celle-ci lui en est d’ailleurs reconnaissante. Même si elle ne le lui dira pas, il le sait. Ils ont toujours eu une complicité différente. Depuis leur arrivée à la base militaire, Joakim est au courant des plantations « spéciales » de sa mère et en profite. Une nouvelle source d’adrénaline toute nouvelle et un partage privilégié avec sa mère.

Joakim est né gaucher. Pourtant, à l’époque, les gauchers n’étaient pas toujours bien vus. Il fallait du matériel spécial, il n’était pas toujours facile de rester propre en écrivant, etc. Les professeurs n’appréciaient donc pas de le voir faire son travail de la main gauche et l’obligeait à le faire de la droite. Avec le temps, il a ainsi développé une habileté des deux mains et se considère aujourd’hui comme ambidextre.

Sa mère a reçu une serre pour leur anniversaire de mariage. Joakim a très vite remarqué qu’au milieu des différentes plantes se trouvaient des plantes un peu plus « spéciales ». Et c’est donc normal qu’un jour, il ait surpris sa mère s’en servir. Joakim a voulu tester et a dérobé quelques feuilles. Mais ça n’est pas passé inaperçu aux yeux de Natalia. Elle l’a réprimandé ce jour-là mais au lieu de lui interdire de le faire, elle a préféré lui expliquer que s’il voulait essayer, elle préparait les doses.

Tous les deux dans l’armée lors de l’infection, les jumeaux ont entendu parler de ce regroupement de militaire dans la base de Kelowna. C’est ainsi que toute la famille a intégré le groupe, à l’époque où le père Anderson régnait encore. Joakim n’appréciait que moyennement cet homme, le jugeant comme arrogant et trop autoritaire. Lorsque les enfants de M. Anderson ont repris sa place, il en a été très heureux. Il était à l’époque déjà plutôt proche du cadet. Les Eriksson n’ont ainsi jamais eu besoin de se battre dans l’arène pour gagner leur place mais Joakim sait que de toute façon, chacun d’entre eux aurait passé l’épreuve avec brio.

Sa petite soeur, Ava, est tombée en premier durant l’infection. Sur le chemin vers le Coliseum, un infecté l’a attaquée. Sa mère a tué le monstre, mais malheureusement, la petite n’a pas survécu. Joakim a été atterré par cet incident. L’avant dernier, Ilian, est lui aussi décédé, pas si longtemps après Ava. Il n’a pas survécu à l’invasion de la horde à la base. Ils ont dû laisser son petit corps là, pour fuir. Une deuxième douleur que Joakim a du mal à oublier.

Le fait de manger de l’humain ne lui plait pas vraiment. Il sait toutefois qu’ils n’ont parfois pas le choix, surtout lorsqu’ils ont dû fuir la base. Lorsqu’il n’y avait plus de nourriture, c’était la dernière solution. Alors quand il sait qu’il s’agit de chair humaine, Joakim se contente de fermer les yeux et d’avaler son repas sans y penser.



Prénom/Pseudo : FeuilleDeCarotte. Âge : Écrire ici (facultatif)  Pays : Écrire ici Commentaires/suggestions : Écrire ici (facultatif). Comment avez vous connu le forum : Écrire ici. Crédits : Écrire ici le pseudo de l'auteur des images utilisées. Autre chose à nous dire : Bien que ce soit également facultatif, nous vous encourageons à nous parler un peu de vous afin de nous aider à vous connaître. Vous pouvez nous dire ce que vous aimez, détestez, bref tout ce qui vous traverse l'esprit.


(c) PresleyCash


_________________

◇ Wish we could turn back time, to the good old days, when our momma sang us to sleep but now we're stressed out

Revenir en haut Aller en bas

Joakim Eriksson
Not really living, just existing

à propos
sac à dos
Joakim - This is war Ywf8

Ancien métier : Pilote dans l'armée canadienne
Occupation : Sécurité et dirige les excursions de capture des virulents
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Joakim - This is war L30b

Messages : 211
Inscription : 30/08/2019
Crédits : non uccidere (vava) - FeuilleDeCarotte (gifs)
Célébrité : Dylan Rieder

Joakim - This is war X0TurS625 / 5025 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ237 / 5037 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU723 / 5023 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joakim - This is war Empty
30.08.19 18:32


Not Tomorrow Yet
A warning to the people, the good and the evil… this is war.




« Maman,

L’infection a démarré ici aussi et nous ne savons plus où donner de la tête. Nos capitaines parlent même de déposer les armes et que nous rentrions chez nous pour profiter de nos familles. Tout tombe dans le néant et il est de plus en plus compliqué de communiquer avec les autres équipes, cette guerre là est vaine. Tout le monde le sait. Nous nous battons pour nos vies à présent, plus pour la sécurité du pays, c’est pourquoi tout le monde pense que ça ne sert à rien de rester ici.

Alors, Maman, dès que l’ordre aura été donné, je reviendrai à la maison. Joanna est déjà rentrée, on m’a dit. J’ai été soulagé de l’apprendre. Savoir ma sœur loin de cette folie me rassure, même si je ne sais pas ce qui nous attend réellement là-dehors. Mais les troupes rentrent les unes après les autres, la nôtre ne devrait pas attendre longtemps avant de le faire à son tour. Alors je rentrerai moi aussi, à la maison, vers vous, et ensemble, nous chercherons où partir.

On a toujours été plus forts tous ensemble, Maman, tu te souviens ? Au départ, on était que nous trois, avec Joanna. Tu ne veux pas nous parler de cette période-là, tu hausses le ton chaque fois qu’on aborde le sujet, mais on sait, Maman. On sait que rien n’était facile pour toi. Pourtant, tu faisais la forte, jamais tu ne baissais les bras, jamais tu ne faiblissais face à nous. Aujourd’hui, je me souviens de cette période comme de l’une des meilleures. On était bien tous les trois, dans notre petit appartement.

Et puis il y a eu Sofia. J’étais encore jeune et je ne comprenais pas ce que tu faisais avec cette femme. Je l’ai compris plus tard. Elle te rendait heureuse, elle aussi, presque autant que nous. Tu souriais constamment et je préférais te voir comme ça que de t’entendre pleurer dans ta chambre le soir. Avec elle on a formé une belle petite famille. Je l’ai vite acceptée. Elle te ressemblait énormément, c’est peut-être pour ça que je n’ai pas eu de mal à la considérer comme une seconde mère. Mais ça s’est terminé et tu as recommencé à pleurer. Tu ne nous as jamais dit pourquoi, mais j’imagine que c’est à cause d’elle que tu nous as fait partir au Canada. Ça a été bizarre de quitter la Suède et arriver dans ce pays où tout était différent. On a dû apprendre l’anglais, c’était dur. J’avais de la peine à me faire des copains. Mais au moins, je savais qu’en rentrant à la maison, il y avait toujours quelqu’un pour m’accueillir. Même si tu travaillais beaucoup, tu étais là, toi, contrairement à ce père que je n’ai jamais connu. Avec Joanna on devait dormir ensemble, on avait qu’un lit pour nous trois. Ce n’était pas grave ça non plus. On rigolait beaucoup, on s’inventait notre monde et c’est sûrement grâce à cette période-là qu’on est si proches aujourd’hui elle et moi.

Tu as ensuite rencontré Niklaus. J’ai eu beaucoup de mal à l’accepter au début. Il ne te ressemblait pas, vous veniez tous les deux de deux mondes totalement différents. Mais tu as arrêté de pleurer là aussi et ça m’a suffi. Parfois je t’entendais rire même. Alors je l’ai accepté comme un père. Vous vous êtes mariés, on a déménagé chez lui et je n’ai plus jamais eu à dormir avec Joanna, même si parfois elle venait se glisser dans mon lit à cause de cauchemars. Ça a été drôle de vivre dans cette grande maison. On aurait pu avoir tout ce qu’on voulait je pense, mais je n’en voulais pas plus. Après avoir vécu avec si peu, simplement vous avoir autour de moi me suffisait. Il y avait son fils aussi, à Niklaus. Il est devenu mon demi-frère. C’était dur avec lui au début. J’imagine qu’il ne voulait pas de nous autant que nous ne voulions pas de lui. Pourtant, avec le temps, il est devenu l’un de mes meilleurs amis, un réel frère.

Et tu nous as donné d’autres frères et sœurs avec le temps. D’abord Robin qui au fil des années a fini par te ressembler le plus. Un mini toi. Et un autre petit frère. Il y a ensuite eu Ava. Ah ma petite Ava. Mon petit ange. Et enfin, Ilian, la surprise. Un dernier petit frère juste pour ton plaisir, Maman. J’étais heureux d’être entouré comme ça malgré la différence d’âge. Je me suis vite senti responsable d’eux. Je n’ai jamais eu de père, contrairement à eux et même si Niklaus n’était pas méchant, il n’était pas toujours là. J’ai tenté de leur offrir ce que je n’ai pas pu avoir et de toujours être là pour eux s’ils en avaient besoin.

Jusqu’à ce que je parte à l’armée. Ça a été une vocation. J’adorais l’adrénaline, le danger. Je te rendais parfois folle avec mes lubies. Alors l’armée, c’était parfait. Tout s’y rassemblait. Et comme depuis petit j’adorais les avions et tout ce qui s’y rapprochait, c’est pour ça que je suis devenu pilote. Le monde était si beau vu de là-haut, malgré certaines missions qui pouvaient nous être confiées. Avec ce métier, j’ai dû apprendre le français mais ça ne m’a pas dérangé. J’ai toujours aimé apprendre de nouvelles choses. Je me suis trouvé une seconde famille avec mes collègues. Un second frère avec Esteban, mon co-pilote. Avec ce salaire, j’ai pu prendre mon appartement et j’y revenais entre les différentes missions. Je profitais de vous voir tous au maximum durant ces périodes. Et une fois reparti sur le terrain, je pensais à vous tous les jours.

J’ai énormément voyagé grâce à l’armée. Nos missions se faisaient majoritairement au Canada, mais j’ai de nombreuses fois pu traverser la frontière et admirer d’autres horizons. J’aurais aimé partager ces aventures avec vous. J’ai pu le faire quelques fois avec Joanna, elle qui avait aussi décidé de se lancer là-dedans. Elle servait de soutien moral à toute l’équipe. Elle a dû en entendre des saloperies.

Enfin, il y a eu l’infection. Un cauchemar. Je me souviens encore de ce premier infecté que j’ai vu. Il avait une jambe cassée et ça ne semblait pas l’arrêter. Quelqu’un l’a abattu et il s’est relevé encore une fois, comme dans les films, jusqu’à ce que quelqu’un lui tire dans la tête. On en a bombardé de ces saletés mais aujourd’hui, ils sont partout, le monde part vraiment en couilles. Ça fait des semaines qu’on se bat contre ce virus. J’ai peur de ce qui nous attend mais je me battrai.

Seulement, Maman, si tu lis ces mots, c’est que malheureusement je ne me suis pas battu assez fort. J’ai demandé à Esteban de te faire parvenir cette lettre si je tombais avant lui. Je suis désolé de n’avoir pas été assez fort. Tu avais confiance en moi. Prends soin des autres comme tu l’as toujours si bien fait, ne perds jamais espoir, tu es la femme la plus forte que je n’ai jamais connue et surtout, n’oublie jamais que je t’aime. Merci de t’être battue, toi, et de nous avoir offert cette vie. Elle a été la meilleure que j’aurais pu avoir.

Joakim »



Les bruits d’explosion de l’armée s’estompent et je tiens entre mes doigts ce bout de papier abîmé que je n’ai finalement jamais eu à envoyer. Je l’ai gardé, toujours, dans un coin de ma poche, juste au cas où. Mais nous sommes en sécurité à présent, ici au Coliseum. Le chemin a été long, nous n’y sommes pas tous arrivés et chaque jour en repensant aux membres perdus, j’ai mal. Faire partie du groupe n’a pas été une mince affaire. Mais on a tous eu notre rôle à jouer là-dedans j’imagine et aujourd’hui, nous sommes acceptés. J’ai confiance en les enfants Anderson, plus qu’en leur père, et je sais qu’avec eux, nous irons loin. Ils nous ont déjà gardés en vie après que nous ayons fui la base et ils ont mené la reprise de celle-ci avec brio. Si nous sommes là aujourd’hui, c’est grâce à eux.

Je me sens en sécurité ici, avec eux, avec ma famille. C’est pourquoi je me lève, sors mon briquet et fais enfin ce que j’aurais dû faire depuis des années. La flamme s’enclenche et vient lécher mon mot jusqu’à ce qu’il s’embrase. La noirceur le gagne et je le jette dans l’une des poubelles vides pour qu’il se consume entièrement. Je n’en ai plus besoin, le Coliseum sera notre nouvelle maison et certainement la dernière.
   


(c) PresleyCash

_________________

◇ Wish we could turn back time, to the good old days, when our momma sang us to sleep but now we're stressed out

Revenir en haut Aller en bas

Natalia F. Eriksson
High bitch in charge

à propos
sac à dos
Joakim - This is war Ywf8

Ancien métier : Propriétaire d'une galerie d'art
Occupation : Responsable des réserves, conseillère des leaders
Statut civil : Veuve. Entretient une relation passionnée et secrète avec Max Stal
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Joakim - This is war 7jXYJ

Messages : 92
Inscription : 30/08/2019
Crédits : Avatar: avengedinchains / Gifs: FeuilledeCarotte
Célébrité : Charlize Theron

Joakim - This is war X0TurS623 / 5023 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ233 / 5033 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU724 / 5024 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joakim - This is war Empty
30.08.19 18:35
MON AMOUR Joakim - This is war 2590429490 :h: :heart: :lovedream: :fangirl: :love2: :cat: :coeur: :burning:



_________________

Always together. Always and forever.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Joakim - This is war Empty
30.08.19 18:50
C'est une maladie sans remède. C'est comme l'épidémie des zombies. Personne n'y échappe. La faiblesse des comptes. Rebienvenue chez toi. :hihi: Je te souhaite bonheur et surtout rebondissements. :faint:
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Joakim - This is war Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Joakim - This is war Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 382
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: Evie Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Joakim - This is war X0TurS626 / 5026 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ232 / 5032 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU719 / 5019 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joakim - This is war Empty
30.08.19 18:52
Rebienvenue chez toi! :brille:

Ce personnage promet du lourd et j'ai bien hâte de le voir en jeu!
Amuses-toi bien avec lui Joakim - This is war 2590429490

_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Khaaleb Talarion
From the wild

à propos
sac à dos
Joakim - This is war 1564648549-khaaleb

Ancien métier : Garde forestier
Occupation : Survivre dans la nature sauvage
Statut civil : Apprend à vire avec Thalya Torres, pour le pire mais surtout pour le meilleur ♥
Lieu de naissance : Réserve de Kánesatake, Québec

Joakim - This is war F2fa35b94be903f599fafcc9e405e80e58e4196e

Messages : 425
Inscription : 20/04/2019
Crédits : Feuilledecarotte
Célébrité : Jason Momoa

Joakim - This is war X0TurS633 / 5033 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ224 / 5024 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU737 / 5037 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joakim - This is war Empty
30.08.19 19:26
Que de faiblesses ici !! pour notre plus grand plaisir à tous !!!! Je sens que ça va dépoter au Coliseum avec un mec comme ça... il faut très vite que je sois faible à mon tour ^^
Bonne écriture de fiche en tout cas !!

_________________
Joakim - This is war Al8r
Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
Grumpy cat

à propos
sac à dos
Joakim - This is war Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Joakim - This is war Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1621
Inscription : 24/11/2016
Crédits : FeuilleDeCarotte (avatar) PresleyCash (Gif)
Célébrité : Norman Reedus

Joakim - This is war X0TurS632 / 5032 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ236 / 5036 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU739 / 5039 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Joakim - This is war Empty
31.08.19 0:44
Le fils ainé !!!!!! :brille: :brille:
Je le découvre et je l'aime déjà ! Il promet beaucoup ! Tout comme sa moman (c'est décidément dans les genes, il me tarde tellement de le voir débarquer au Coliseum et se confronter aux autres personnages !!!!! IL promet tellement lui aussi :brille: :brille:

Rebienvenue à la maison :lovedream:

PS : Et Khaaleb vas-y craque, soit faible !!!! C'est beau la faiblesse

_________________
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Joakim - This is war Zzpe
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Joakim - This is war Empty
31.08.19 11:36
J'suis trop contente de te souhaiter la bienvenue sous un DC :loveheart:
j'espère que tu vas autant profiter qu'avec les autres.
VOUS ETES FAIBLES :pervy:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Joakim - This is war Empty
02.09.19 16:39
Rebienvenue chez toi :hihi: :coeurs:

Darren Criss est juste :brille: :omg:
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Joakim - This is war Ebca6c589c5d420eeaef002adc45a93828d39956

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Joakim - This is war V1k3

Messages : 1095
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Joakim - This is war X0TurS626 / 5026 / 50Joakim - This is war BR2xH0t

Joakim - This is war DQEbQJ228 / 5028 / 50Joakim - This is war GxoDpmC

Joakim - This is war Hu1erU721 / 5021 / 50Joakim - This is war LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Joakim - This is war Empty
02.09.19 20:13
Merci à tous, vous êtes des amours :h:
Ouais la faiblesse rôde vilainement par ici :claudio: Mais je vous attends au tournant :pornstache:

Et Jojo est terminé ! Joakim - This is war 2590429490

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Joakim - This is war Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Joakim - This is war
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Memento Mori :: The Chosen Ones :: Welcome to the Tombs-
Sauter vers: