AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal


 

 Retrouvailles [ft. Sierra]



Charlie Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_p88pfj5YVg1tpauoco4_250

Ancien métier : Concessionnaire automobile
Occupation : Mécano + expédition
Statut civil : Marié
Lieu de naissance : Kelowna

Messages : 150
Inscription : 04/02/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Ben Barnes

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS619 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ232 / 5032 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU720 / 5020 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
16.09.19 6:25
Retrouvailles

   Castellan frère et soeur

   


   Une fois n'était pas coutume, Charlie avait encore sauté sur la première excuse pour filer en expédition seul, loin des murs protecteurs de Highgate dont les dirigeants recommandaient chaudement à ses habitants d'éviter de sortir seuls depuis que la menace de ceux se faisant appeler les Protectors était devenue bien réelle. Charlie restait perplexe à ce sujet mais rien n'aurait pu le détourner de sa quête : retrouver sa femme Alice. Il savait très bien qu'il ne pouvait pas demander à n'importe qui de l'accompagner car la communauté avait d'autres sources de préoccupations que de retrouver des proches disparus des uns et des autres. Les expéditions étaient faites pour partir à la recherche de vivres, de médicaments, d'armes... mais certainement pas pour courir après des fantômes. Seuls la fratrie Lewis connaissait les véritables raisons de ses sorties. Tous deux savaient ce que c'était que de partir à la recherche de personnes chers à leur coeur et leur ténacité avait été payante. Il espérait qu'il en serait de même pour lui.

Charlie était resté un bon moment sur les anciennes terres viticoles de la famille d'Alice. Il savait combien sa femme espérait y retourner un jour pour y vivre. Il avait laissé plusieurs mots dans lequel il lui indiquait qu'il était toujours en vie, sans pour autant donner d'indications sur le lieu où il avait trouvé refuge afin que ce genre d'informations ne tombent pas entre de mauvaises mains, même si à bien y regarder, les loups étaient déjà à leur porte...
Que comptait-il faire si jamais il retrouvait sa femme ? Il avait toujours rêvé de lui faire découvrir Highgate où il pensait qu'ils y vieilliraient en toute sécurité, mais voilà que leur bonheur, leur quiétude et leurs richesses étaient menacés par l'avidité et la quête de pouvoir des autres. Tant qu'Alice n'était pas là, Charlie désirait se battre pour préserver ce qu'ils possédaient, protéger ce bonheur qu'il comptait lui offrir un jour, mais s'il la retrouvait en plein conflit, ou juste avant que le conflit n'explose, que ferait-il ? L'envie de disparaître avec elle, loin de toutes ces guerres de territoires, se faisait grandissante... Ils pourraient toujours trouver refuge là-bas, dans le domaine de la famille d'Alice...
Abandonner les autres au moment où ils auraient le plus besoin de lui était s’apparentait surement à se comporter comme un lâche aux yeux de certains mais pour lui c'était simplement une manière de protéger ce qu'il avait de plus précieux en ce bas monde, sa femme. Il n'était pas question de la retrouver pour l'exposer à un danger encore plus grand que ce qu'elle avait vécu à l'extérieur. Alice, leur bonheur, restait et resterait toujours sa priorité, le reste était secondaire. Mais était-ce réellement le bon choix ? Ne risquait-il pas de précipiter leur perte en essayant de vivre seuls ? La décision n’était pas facile à prendre et quelle que soit la décision qu’il prendrait, il devrait vivre avec les conséquences que ses choix entraineraient

Alors qu'il se dirigeait vers chez lui pour se débarbouiller et se débarrasser du sang de virulents qu'il avait tranché avec la lame de son épée, il heurta une personne qui venait en sens inverse et qui ne regardait pas plus que lui où il allait. Si l'homme s'excusa de sa maladresse, reconnaissant n'avoir pas regardé où il allait, Charlie n'en fit rien alors qu'il était tout aussi coupable mais reconnaître ses torts n'était pas réellement l'une de ses qualités premières surtout si on s'excusait avant qu'il n'ait le temps de le faire.

- Ahaha, vraiment désolé, s'exclama l'homme en se grattant l'arrière de la tête d'un  air confus. Il suffit qu'une petite nouvelle débarque et ça y est, je suis dans tous mes états. En même temps ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de petits nouveaux, fit-il remarquer dans un rire bon enfant

Charlie ne répondit rien, se contentant de garder le silence. Avec tout ce qui se passait dehors, il n'était pas certain que recueillir des gens en ce moment étaient très judicieux. Rien n'indiquait qu'il ne s'agissait pas de l'un de ces fichus Protectors qui tentait de s'infiltrer pour en savoir plus sur leurs possessions, leur manière de s'organiser, les têtes pensantes,... personnellement c'est ce que lui ferait. D'autres avaient un discours plus américain, digne de ce cruel Oncle Sam qui cherchait à recruter inlassablement de nouveaux arrivants en leur promettant monts et merveilles alors que son  seul but étaient en réalité, de voir grossir ses rang pour en faire de la chair à canon. Plus on était nombreux et plus ils avaient de chance de résister voir renverser les Protectors... sauf si ces derniers se montraient plus malin qu'eux.
Qui plus est, cette expédition l’avait épuisé, cela faisait bien 22h au moins qu'il n'avait pas dormi, à l'heure actuelle tout ce dont il rêvait c'était de rentrer chez lui, de prendre une bonne douche et de s'écrouler sur son lit où cette fois, fatigué comme il l'était, l'insomnie ne risquait pas de pointer le bout de son nez.  

- Elle est arrivée hier ou aujourd'hui ? Lui demanda-t-il malgré tout par politesse, histoire de donner l'impression de s'y intéresser un peu

- Hier, si tu avais vu dans quel état elle était arrivée la pauvre, un peu comme toi en ce moment, se plaisanta-t-il, tirant un sourire contrit sur le visage de Charlie. Ce matin c'était une toute autre jeune fille sans toute cette crasse. J'imagine même pas ce qu'elle a vécu dehors. J'ai pas encore eut l'occasion de me présenter, hier elle a été accueilli par Catherine, et je sais que ce matin ils lui ont fait visiter un peu la communauté du coup je me disais que j'allais me présenter, tu veux venir avec moi ?

- Pas maintenant, peut-être plus tard, répondit-il en faisant une tape amicale sur l'épaule de l'homme dans un signe qui indiquait qu'il prenait congé.

Se pinçant l'arête du nez, Charlie se dirigea vers sa maison lorsqu'une silhouette attira son regard, une silhouette qui fit s'envoler la fatigue qui l'avait habité jusqu'à présent. Une silhouette qui bifurqua sans le voir dans une allée, disparaissant de sa vue aussi soudainement qu'elle était apparue. Son coeur rata un battement et avant même qu'il n'ait eu le temps de se demander s'il s'agissait d'une illusion, si c'était sa fatigue qui lui jouait des tours, ses jambes accélérèrent leurs pas, se précipitant sans plus réfléchir dans la direction qu'elle avait empruntée. Plus il se rapprochait et plus son coeur battait vite au fond de sa poitrine. Etait-ce vraiment elle ? C'est en tout cas ce que voulait croire son coeur mais sa raison, elle, le mettait en garde contre une éventuelle déconvenue.  Pourtant…pourtant, il en était convaincu, cela ne pouvait être qu'elle. Il avait beau faire pour tenter de se tempérer, il était incapable de faire taire cet espoir qu’avait fait naître en lui la fugace apparition qu'il avait entraperçut.
Arrivant à l'intersection des deux routes, il s'arrêta et observa la silhouette qui continuait de s'éloigner tout en lui tournant le dos alors que son regard lui, s'humidifiait de plus en plus

- Sierra... parvint-il à appeler la voix étranglée par l'émotion

Il redoutait tout autant qu’il l’espérait, de la voir se retourner afin de pouvoir contempler son visage, souhaitant de toute son âme ne pas s'être trompé et de ne pas voir ses espoirs être réduit à néant




   

_________________
Retrouvailles [ft. Sierra] ODXVW7d
Revenir en haut Aller en bas

Sierra Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_inline_nuxcrnEdux1qlt39u_250

Ancien métier : Mécanicienne pour le garage familial
Occupation : Mécanique et réparation en tout genre
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna ftw

Retrouvailles [ft. Sierra] 1570392935-sierra2

Messages : 129
Inscription : 28/08/2019
Crédits : ava: lovebug signa: bat'phanie
Célébrité : Chloe Bennet

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS621 / 5021 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ227 / 5027 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU719 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
23.09.19 15:15

Retrouvailles
Les choses peuvent vite changer. Il ne faut jamais se fier que demain sera comme aujourd’hui. Sierra en a encore la preuve. Il y a trois jours encore, elle était en cavale. Elle tentait de survivre à l’extérieur dans ce monde post-apocalyptique. Loin de sa famille et de sa maison à présent détruite, mais en compagnie d’un ami précieux. Ils formaient une équipe solide et soudée. Ils étaient partis à la recherche des siens, sans succès. Ils s’entraidaient, rigolaient et se protégeaient contre les virulents qu’ils rencontraient. Sierra se sentait en sécurité avec Clay, lui faisant oublier la perte de ses frères. Elle s’était habituée à cette vie de vagabonde, loin des murs et des protections de la maison de son enfance. Il a suffi qu’ils tombent sur un mauvais groupe pour que tout éclate. Une tentative d’agression qu’elle avait réussi à fuir non sans des conséquences graves. Clay avait été tué. Par sa faute. Pour la protéger. Il avait donné sa vie pour qu’elle puisse continuer la sienne. Alors que la brunette n’était plus certaine de vouloir la poursuivre sans lui, sans eux. Elle avait couru pour s’éloigner le plus possible de ce groupe maudit. Ils avaient l’intention de se joindre à un groupe de survivant dont ils avaient entendu parler et c’était là qu’elle s’était dirigée. Elle ne savait pas combien de temps elle avait mis pour arriver devant la haute forteresse, mais lorsqu’elle avait aperçu les remparts, elle s’était tout simplement effondrée, le soulagement aux lèvres. Heureusement que c’était arrivé en fin d’avant-midi, on l’avait très vite repéré et amené à l’intérieur. Exténuée, elle avait rencontré Catherine, la chef du clan qui l’avait accepté dans leur rang. Sierra avait été soulagée, mais elle n’était pas arrivée à transmettre aucune émotion dans son visage et avait gardé un silence étrange tellement elle était fatiguée, stressée, triste et vide. Elle s’était promis de retourner voir la dirigeante pour la remercier en bonne et dû forme une fois qu’elle serait remise sur pieds. On l’avait conduite aux douches, on l’avait soigné, on lui avait donné des vêtements et on l’avait conduite à un lit dans lequel elle avait dormi de longues heures. Tout s’était déroulé comme dans un songe. Elle avait à peine eu conscience de tout ce qui se déroulait autour d’elle. Tous ces gens qui s’occupaient d’elle et qui s’assuraient qu’elle soit bien. Elle ne s’était pas attendue à autant de gentillesse. Elle savait qu’elle allait être bien.

Le petit rideau de fortune qui recouvre la fenêtre laisse entrevoir la lumière dorée du matin. Sierra est réveillée depuis plusieurs minutes et fixe le plafond. Sa main joue avec le pendentif de Clay accroché à son poignet. Elle n’ose pas bouger de son lit. Elle ne sait pas ce qu’elle doit faire et où aller. Elle sait qu’elle est la bête de foire des environs. Les gens sont curieux. Ils veulent la voir, lui parler. Elle ne leur en veut pas. Les nouveaux arrivants doivent tous faire cet effet et c’est vrai que c’est intriguant. Ils veulent connaître son histoire, savoir d’où elle vient, ce qu’elle a traversé, ce qui l’a conduit jusqu’ici. Elle les a entendu chuchoter près elle alors qu’elle était encore en transe. Elle sait qu’elle devra les affronter et qu’elle devra faire sa place si elle souhaite rester parmi eux. Elle ne se souvient plus exactement de sa rencontre avec Catherine, mais cette dernière a été très claire sur le fait que tout le monde devait participer à la vie de la communauté. Ça plait bien à la jeune Castellan, mais elle a encore les événements des derniers jours à digérer. Elle ferme les yeux, sans doute qu’elle s’endort encore. Lorsqu’elle les rouvre de nouveau, la journée est déjà bien entamée. Elle peut entendre les interactions typiques de la vie en communauté à l’extérieur. Elle se lève, s’étire et prend une gorgée d’eau que l’on a soigneusement placé sur la petite table de chevet. Elle est prête à commencer ce nouveau départ. Elle sort de la petite maisonnette et aussitôt, elle sent tous les regards rivés sur elle. Elle en croise des empathiques, des curieux et des suspicieux. Le petit intermède terminé, tout le monde retourne à ses occupations. Très vite, sa présence est oubliée. Elle est apostrophée par une jeune femme dénommée Sofie qui lui demande si elle va bien. Avec un sourire sincère, Sierra lui répond par l’affirmative et la remercie pour tout se doutant qu’elle a été désignée pour s’occuper d’elle. Sofie lui propose d’aller faire un tour pour visiter la communauté avant que le travail commence. La jolie brune accepte. Sofie lui explique les grandes lignes, la fonction de certains bâtiments et lui présente d’autres survivants. Au bout de quelques minutes, sa guide la laisse seule pour aller s’occuper d’aller accueillir l’équipe de provision. Sierra continue sa petite tournée, paisible.

Elle regarde partout, ne voulant manquer aucun élément. Elle sourit à ceux qui lui souhaitent la bienvenue, tourne au hasard dans les rues qu’elle croise lorsqu’elle entend son prénom. Elle s’arrête. Cette voix. Ce n’est pas possible. Elle fait volte-face et ses yeux se remplissent aussitôt de larmes en apercevant le propriétaire de cette voix qu’elle ne pensait plus jamais entendre. "Charlie!!!! C’est bien toi?" Bien sûr que c’est lui! Elle lui saute au cou et le serre fort contre elle. Elle n’arrive pas à y croire. Son grand frère adoré. Ici. "Je croyais que tu étais mort ou je sais pas quoi! Je vous ai cherché, je vous ai attendu!" Elle s’écarte pour bien le regarder. Elle passe sa main dans sa tignasse et sur sa joue rugueuse comme pour s’assurer qu’elle ne rêve pas avant de le reprendre dans ses bras. "Tu m’as tellement manqué. " Elle pleure de joie et profite de ce moment de retrouvailles. Déjà, elle se sent moins vide. Elle a retrouvé une partie d’elle. Puis, pleine d’espoir, elle demande. "Les autres sont là? Papa, Kaniel et Alice? Ils sont ici aussi?"
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
all the world is mad
And now my heart stumbles on things I don't know
My weakness I feel I must finally show. In these bodies we will live, in these bodies we will die. And where you invest your love, you invest your life. ▬
Awake my soul
Revenir en haut Aller en bas

Charlie Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_p88pfj5YVg1tpauoco4_250

Ancien métier : Concessionnaire automobile
Occupation : Mécano + expédition
Statut civil : Marié
Lieu de naissance : Kelowna

Messages : 150
Inscription : 04/02/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Ben Barnes

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS619 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ232 / 5032 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU720 / 5020 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
14.10.19 13:07
Retrouvailles

  Castellan frère et soeur

 


  C'était presque trop beau pour être vrai... la fatigue lui faisait-elle avoir des hallucination ? La question s'était imposée à son esprit mais avant même qu'il ne s'en rende compte, le prénom chéri de sa jeune soeur avait déjà franchit ses lèvres. Cette silhouette élancée, il aurait pu la reconnaître entre mille et pourtant, durant ce moment où le temps lui paru suspendu, il craignait de la voir se retourner. Car plus que tout, il redoutait de la voir dévoiler son visage qui se dissimulait derrière ces longs cheveux bruns et de réaliser qu'il n'était pas celui qu'il espérait et qu'il ait pu la confondre avec une autre,... d'ailleurs sa raison ne cessait de lui dire que cela ne pouvait être que ça... Sierra n'avait aucune raison d'être ici, que ferait-elle à Highgate ? Cela n'avait aucun sens...  
Tous ces doutes avaient assaillit son esprit en moins d'une seconde pourtant, ce fut la seconde la plus interminable de toute sa vie. Une seconde qui prit fin dès l'instant où la silhouette se retourna au quart de tour en entendant le prénom qu'il avait prononcé. Son prénom. Car c'était bien elle qui ne se tenait plus qu'à quelques mètres de lui. Il n'y avait désormais plus le moindre doute, c'était elle, c'était bien elle... toute l'angoisse et la pression qu'il avait ressentit durant cette seule petite seconde, avait disparu et l'émotion le submergea instantanément. Courant vers elle, il l'accueillit dans ses bras lorsqu'elle lui sauta dessus pour le serrer très fort contre elle, comme si elle ne voulait plus le lâcher. Sentant ses larmes indisciplinées couler le long de ses joues, il enfuya son visage sur son épaule tout en emmêlant ses doigts le long de ses longs cheveux bruns, la serrant toujours un peu plus contre lui

- Vivante, tu es vivante,
murmura-t-il la voix étranglée par l'émotion

Cela faisait des mois qu'il était parti à leur recherche, des mois qu'il arpentait inlassablement tout Kelowna et ses environs dans le fol espoir de retrouver les siens mais jusqu'à aujourd'hui ses recherches s'étaient toujours avérés infructueuses. Bien qu'il refusait de l'admettre et en particulier à lui-même, plus les semaines passaient et plus ses espoirs s'amenuisaient. Quelle chance avait-il de les retrouver tous en vie ? Après une telle explosion, ils avaient déjà eut de la chance de s'en sortir vivants, tous les 4 mais est-ce que leur père avait eut cette même chance ? Rien n'était moins sur...
Encore plus chamboulée que lui, Sierra débitait des paroles à une vitesse vertigineuse, à laquelle il n'avait même pas le temps de réagir, mais peu importait, elle pouvait lui parler des heures sans s'interrompre et il l'écouterait avec le même plaisir parce que cela signifiait qu'elle était là, avec lui, belle et bien vivante. Ils se regardaient, se touchaient pour mieux s'assurer qu'ils ne rêvaient pas, puis se prenaient à nouveau dans les bras tout en pleurant de joie et de soulagement. Un moment de pure bonheur qui lui aurait presque fait oublier tout ce qui les entouraient tant il se sentait heureux et un peu plus comblé qu'il ne l'était déjà, car il savait que par rapport à d'autres il avait déjà beaucoup de chance, mais il savait aussi que comblé il ne le serait totalement que lorsque sa femme serait à nouveau à ses côtés. D'ailleurs la question qu'ils devaient tous se poser, du moins en ce qui concernait ceux qui avaient survécu, franchis rapidement les lèvres de la plus jeune des Castellan. A son regard, à sa manière dont ses mains se crispèrent sur ses frêles épaules, Sierra devina rapidement que les nouvelles qu'il avait à lui donner n'étaient pas celles qu'elle espérait.

- Viens, allons chez moi, nous serons plus tranquille pour discuter.


Bras dessus, bras dessous les Castellan frère et soeur revinrent sur leur pas et se dirigèrent vers l'une de ces nombreuses demeures qui peuplaient si agréablement la communauté. Une fois devant la porte, il lâcha sa soeur afin d'ouvrir la porte et la faire entrer. Sans se faire prier, la jeune femme pénétra dans cette maison qu'était désormais la sienne bien que rien ne lui appartenait réellement. Il n'avait fait que s'installer dans la maison de quelqu'un qui n'était plus et à sa mort quelqu'un d'autre en ferait autant...  Retirant son épée, il la posa sur la table du salon tout en invitant sa soeur à prendre place sur le canapé

- Tu veux quelque chose à boire ?
S'enquit-il alors qu'il se rendait dans la cuisine à la recherche de quoi le sustenter

Ouvrant l'une des trois portes du placard murale, il en sorti deux verres et se servit tout d'abord un verre qu'il but d'une traite avant de s'en servir un second qu'il boirait cette fois en compagnie de sa soeur

- J'aurais aimé fêter ça plus dignement mais je n'ai que de l'eau, de l'eau et de l'eau à te proposer.


Il avait cherché à la faire sourire en tentant une petite plaisanterie en la rejoignant dans le salon, avant de lui tendre son verre et de s'assoir à ses côtés conscient qu'elle devait probablement faire des efforts surhumains pour ne pas le presser de question

- De quoi te souviens-tu exactement ? Moi, je me rendais vers le garage mais des éclats de voix ont attiré mon attention... Papa et Kaniel se disputaient encore... J'ai hésité. L’espace d’un instant, j'ai été tenté d’intervenir pour calmer le jeu, mais je ne l'ai pas fait. J'ai cru bon de les laisser se débrouiller et passer mon chemin et ensuite... il y a eut cette explosion. Je ne sais pas du tout ce qui s'est passé tout ce que je me rappelle c'est que l'instant d'après, tout autour de moi n'était plus que flammes, gravats et désolation. J'étais complétement sonné, et un bourdonnement assourdissant avait envahit mes oreilles. Je sais pas comment j'y suis arrivé mais j'ai réussi à m'extirper de la maison avant de m'écrouler quelques pas plus loin dans l'herbe du jardin qui commençait par être envahit de virulents que le feu et l'explosion avaient attiré. C'est là que Noah m'a trouvé et m'a ramené ici. Une chance qu'il se trouvait dans les environs, sans lui je serais mort à l'heure qu'il est. Les gens qui vivent ici m'ont soigné et depuis je vis ici. Je n'ai eut de cesse de vous chercher, aujourd'hui encore je rentre d'une expédition qui n'avait que pour seul but de vous retrouver. Je ne savais pas si toi ou papa aviez survécu, mais je l'espérais de tout coeur... j'espérais que vous étiez au moins ensemble, mais je me trompais, reconnut-il d'une voix éteinte.

Rien ne pouvait confirmer que leur père s'en était tiré, mais rien ne prouvait le contraire non plus même si dans un sens Charlie n'y croyait pas beaucoup. Auprès de Sierra, leur père aurait peut-être eut une chance de s'en tirer mais seul... ça lui paraissait de moins en moins réaliste. Leur père n'étant ni avec lui, ni avec Sierra, il était indéniable qu'il était seul et livré à lui-même, car il savait également qu'il n'était pas non plus avec Kaniel et en un sens c'était préférable. Qu'ils s'entretuent était en cet instant le cadet de ses soucis, il ignorait ce qui s'était passé mais la dernière fois qu'ils étaient ensemble ils avaient bien faillit tous les tuer, or en cet instant précis, Kaniel veillait sur sa femme, et Alice avait bien plus de chance de rester en vie avec son frère qu'avec leur père dans les pattes. D'ailleurs, il se rendait compte que ça aussi Sierra devait le savoir, elle allait probablement être soulagé de savoir Kaniel toujours en vie.

- Par contre, je sais que Kaniel a survécu. Je l'ai vu s'enfuir avec Alice juste avant de perdre connaissance. Ils sont en vie, quelque part. Je sais pas où, je sais pas quand, mais je peux te promettre qu'on va les retrouver, lui assura-t-il en la prenant dans ses bras. Allez viens là.

Plus le temps passait et plus Charlie éprouvait un terriblement ressentiment à l'égard de son frère. Bien sur, il était soulagé de savoir sa femme avec lui, soulagé de constater que Kaniel allait veiller sur sa femme. Le problème, c'est qu'à aucun moment, il ne l'avait vu jeter un regard en arrière. A aucun moment, il n'était revenu sur ses pas pour savoir si quelqu'un d'autre avait survécu. Non, il les avait tous abandonné, il n'avait pensé qu'à s'enfuir avec Alice, avec sa femme. Les croyait-il donc tous mort ou est-ce qu'il l'espérait ? Etait-il revenu sur ses pas pour tenter de les trouver une fois Alice mise en sécurité ? Il en doutait fortement. Et Sierra... Elle qui avait toujours placé son grand frère sur un piédestal allait-elle avoir les mêmes interrogations que lui où resterait-elle aveuglé par la foi aveugle qu'elle lui portait ? Il le découvrirait déjà bien assez vite, pour l'heure il voulait savoir ce qui lui était arrivé à elle. C'était à son tour de parler désormais et de lui narrer ses aventures

- A ton tour, racontes-moi tout ce qui t'es arrivé depuis l'explosion jusqu'à aujourd'hui, je veux tout savoir.


 

_________________
Retrouvailles [ft. Sierra] ODXVW7d
Revenir en haut Aller en bas

Sierra Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_inline_nuxcrnEdux1qlt39u_250

Ancien métier : Mécanicienne pour le garage familial
Occupation : Mécanique et réparation en tout genre
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna ftw

Retrouvailles [ft. Sierra] 1570392935-sierra2

Messages : 129
Inscription : 28/08/2019
Crédits : ava: lovebug signa: bat'phanie
Célébrité : Chloe Bennet

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS621 / 5021 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ227 / 5027 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU719 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
06.11.19 8:25

Retrouvailles
Elle n’est pas certaine d’avoir bien entendue. Elle est encore fatiguée de son périple et elle a peur que son ouïe lui joue des tours. Pourtant cette voix elle la connait bien. Ce ton, cette rugosité lorsque son prénom est mentionné. Ça ne peut être que lui, son frère tant aimé. Sierra se retourne le cœur battant d’espoir et il est là. Aussi surpris qu’elle. Elle ne peut retenir un hoquet de surprise avant de s’élancer vers lui et de lui sauter dans les bras. Des larmes de joie coulent de ses yeux rieurs. Elle n’est pas du genre à se laisser aller, mais là, elle s’en fiche. Il n’y a qu’avec ses frères qu’elle se permet de montrer son côté plus fragile parce qu’elle n’a pas à faire semblant avec eux. Elle n’a pas à être forte. Elle a juste à être leur petite sœur. Elle le serre de toutes ses forces avant de le regarder dans les yeux. Il n’a pas changé. Il a certes maigri, comme tout le monde, mais il semble en forme. Leur étreinte dure un moment. Le temps de savourer cet instant de bonheur et s’assurer que l’autre va bien. Le temps de mesurer l’importance de ce jour. Ces retrouvailles sont inespérées pour la brunette. Elle a toujours eu l’espoir de retrouver les siens, même si les chances s’amenuisaient de jour en jour, mais ici à Highgate jamais elle n’aurait pensé. Kelowna est une grande ville étalée sur une large surface. Il y a des centaines de quartiers et des coins moins connus ou éloignés. Charlie aurait pu décider d’aller ailleurs, d’explorer une autre partie du territoire canadien ou de descendre vers les États-Unis, tout comme elle. Elle est tellement heureuse. Elle a perdu un ami cher il y a à peine quelques jours, mais elle retrouve son frère. Sierra n’a jamais été seule très longtemps. Animée d’un espoir soudain que sa famille soit enfin réunie, elle demande si les autres sont là. Ses yeux brillent et son sourire s’élargit. Ça serait juste digne d’un film s’ils se retrouvaient tous. Elle voit un mince rictus se former sur les lèvres de son ainé et sent ses mains se crisper sous sa prise. Elle soupire de déception. Ça aurait été trop beau. Il l’invite alors à aller chez lui, là où ils seront plus tranquilles pour discuter. Sierra retrouve son sourire et passe un bras sous celui de frère. Elle n’est pas certaine qu’elle va le lâcher de toute la journée. Comme pour s’assurer qu’il n’allait pas s’évaporer et que tout ça, c’est bien réel.

En direction de la maison de Charlie, elle ne peut cacher sa joie. Elle se sent déjà plus à l’aise dans cette communauté. Elle est moins intimidée, parce que son frère est là. Ce dernier la guide jusqu’à une petite maison qui ressemble à toutes les autres. Il l’a laisse entrer et sans grande surprise, elle est semblable à celle dans laquelle elle s’est réveillée ce matin. C’est difficile de rendre un endroit coquet ou plus personnel dans ces circonstances. Non seulement, c’est futile et il y a des choses bien plus importantes à se soucier que la décoration d’une maison, mais Sierra est d’avis que ça ferait du bien aux occupants de mettre un peu de couleur sur les murs, des affiches ou des tableaux. N’importe quoi pour mettre un peu de vie dans ce monde difficile. Elle sait toutefois que c’est impossible. La vie reste incertaine et vaut mieux que les maisons soient toutes pareilles au cas où il y aurait un incident malheureux. Elle laisse tout de même son regard se promener dans les petites pièces à la recherche de la touche personne de Charlie. Elle sourit en se doutant qu’il l’a probablement laissé dans l’état dans laquelle il a emménagé. Il n’a jamais été porté sur la déco. Il l’invite à prendre place sur le canapé alors qu’il fouille dans le réfrigérateur à la recherche d’un truc à boire. Elle s’assoit et est surprise par le confort du canapé qui avait l’air de rien. "Alors je vais prendre eeeeeee de l’eau!" Elle lui sourit. Leurs échanges taquins lui ont manqué. Elle attrape le verre d’eau et en prend une longue gorgée. Son esprit fourmille de questions et Charlie est plus vite qu’elle. Il lui explique ce qu’il a vécu ce jour-là. Le jour où leur maison a explosé et qu’ils ont été séparé. Elle l’écoute sans l’interrompre. Entendre cette histoire d’un autre point de vue lui vire l’estomac. Elle garde un visage neutre, même si elle est triste. Elle apprend qu’il est ici depuis ce jour-là. En sécurité, entouré de hautes palissades et ça la rassure. Il a eu bien de la chance que ce dénommé Noah le trouve et l’emmène. Elle baisse les yeux vers son verre lorsqu’il mentionne qu’il pensait qu’elle serait avec leur père. Il n’a donc pas eu de ses nouvelles lui non plus. L’inquiétude s’immisce en elle. Leur père n’était plus très jeune et même s’il avait été un homme travaillant et assez vif, il n’était pas aussi résistant. Elle espère que son petit papa bourru est en sécurité. Puis, Charlie mentionne Kaniel et Alice. La belle relève la tête et elle sent une bouffée de joie l’envahir. Elle trouve curieux qu’il se soit enfuit avec sa belle-sœur sans se soucier d’elle ou de Charlie, leur père c’est plus compréhensif vu leur différend constant. Ça ne lui ressemble pas, mais elle ne veut pas s’imaginer des choses qui pourraient la blesser. Le plus important c’est qu’ils sont en vie et que Charlie et elle vont les retrouver. "On va les retrouver oui. " Promit-elle à son tour en acceptant avec joie les bras confortables de son frère.

Il se décale et lui demande de lui raconter ce qu’elle a fait ces six derniers mois. Elle termine son verre d’eau qu’elle dépose sur la petite table basse. "J’étais au sous-sol en train de bricoler. J’entendais les voix de papa et Kaniel, mais pas très clairement. Ça avait l’air de chauffer comme d’hab alors je me suis pas inquiétée, t’sais." C’était tellement habituel leur conflit qu’à un moment, ça ne servait à rien de s’en faire ou d’essayer de comprendre. Ça finissait toujours par chacun qui boudait de son côté. "Après c’est flou. Je me suis réveillée sous les débris. Je sais pas combien de temps j’ai été inconsciente, mais l’air avait changé. Il y avait encore des flammes et de la fumée. Il y avait des virulents qui rôdaient tout près. J’ai crié vos noms, mais sans réponse. Ça a alerté les virulents et j’ai dû fuir. Je suis tombée sur un de nos clients, tu te rappelles celui avec la Audi qui me croyait pas capable de la réparer? En tout cas, je suis restée avec lui tout le temps. On a vécu à l’extérieur. On se greffait à d’autres solitaires, puis on repartait. On a bien vécu. On s’entraidait bien. J’ai rien manqué pendant tout ce temps, même si c’était pas toujours cool d’être dehors. Puis, on est tombé sur un mauvais groupe…" Son cœur s’est serré pendant son récit. C’est la première fois qu’elle raconte son histoire à voix haute. La première fois qu’elle se permet de penser à Clay. Elle fixe le vide alors que ses doigts jouent avec le bracelet de l’homme disparu. "Et il a été tué. Je me suis enfuit et j’ai atterrit ici. " Elle se force à sourire à son frère, même si se remémorer ces dernières semaines est très douloureux.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
all the world is mad
And now my heart stumbles on things I don't know
My weakness I feel I must finally show. In these bodies we will live, in these bodies we will die. And where you invest your love, you invest your life. ▬
Awake my soul
Revenir en haut Aller en bas

Charlie Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_p88pfj5YVg1tpauoco4_250

Ancien métier : Concessionnaire automobile
Occupation : Mécano + expédition
Statut civil : Marié
Lieu de naissance : Kelowna

Messages : 150
Inscription : 04/02/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Ben Barnes

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS619 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ232 / 5032 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU720 / 5020 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
19.01.20 13:27
Retrouvailles

Castellan frère et soeur



Charlie n'avait jamais douté, pas un seul instant, qu'un jour, il finirait par retrouver les siens. Bien sur, comme tout à chacun, il lui était arrivé d'être gagné par la fatigue et dans ces moments-là, le doute. Parviendrait-il jamais à retrouver un jour sa femme et sa soeur ? Leur père et Kaniel ? Et s'il lui arrivait par moment de lassitude de se laisser aller à la tristesse et au chagrin, il finissait toujours par se relever, refusant de se laisser abattre et de perdre tout espoir, tout comme il refusait de tourner la page et de refaire sa vie, ici, en les oubliant, sans plus chercher à savoir ce qui avait pu leur arriver... Au moins savait-il déjà que sa femme se trouvait avec son frère et si la savoir auprès de Kaniel le rassurait, car elle ne pouvait pas être en de meilleures mains, il ne pouvait s'empêcher d'éprouver envers ce dernier une certaine rancœur et jalousie à la seule idée de les savoir seuls tous les deux depuis tout ce temps... Une jalousie mal placée, il le savait bien et qu'il parvenait à faire taire très facilement dès qu'elle commençait à résonner sournoisement en lui, grâce à la confiance qu'il leur portait. Il connaissait sa femme, il savait qu'elle n'avait jamais regardé un autre homme que lui, quand à Kaniel, il avait de nombreux défauts mais s'était son frère, et il savait qu'il n'avait jamais considéré Alice autrement que comme un membre de leur famille, mais il ne pouvait s'empêcher de jalouser ce temps perdu qu'ils passaient ensemble et qui le privait de sa femme.

Si Charlie s'était imaginé de nombreux scénarios, jamais il n'aurait imaginé une seule seconde qu'il retrouverait Sierra saine et sauve, ici à Highgate. Ironique quand on savait qu'il revenait fourbu et tâché de sang, de l'une de ses expéditions qui avait pour but de les retrouver. Prenant place aux côtés de sa soeur, il posa sa main sur sa cuisse après avoir vidé son verre et l'écouta à son tour lui faire part de ses mésaventures depuis l'explosion de leur maison, et visiblement Sierra avait eut droit à son lot de peine et de souffrance. Le début de leur récit était similaire, Kaniel et leur père qui se disputaient à nouveau, au point que plus personne n'y portait attention, et pourtant, Charlie avait senti que la tension, les éclats de voix, le ton, étaient bien plus forts, bien plus violent qu'à l'accoutumé. Sierra l'avait-elle ressenti elle aussi ? Que s'était-il donc passé cette fois ? Quel était l'objet de leur discorde ? Etait-ce à cause d'eux qu'ils en étaient là aujourd'hui ? Charlie en était de plus en plus convaincu, tout comme il redoutait de plus en plus que leur père ne s'en soit pas sorti. Que se serait-il passé si Sierra ou lui, était intervenu ? Peut-être n'en seraient-ils pas là aujourd'hui, ou peut-être que cela aurait fini par arriver tôt ou tard et que le dénouement aurait été moins chanceux pour chacun d'entre eux.... ils ne le sauraient jamais
Sierra s'était réveillée dans les décombres encore fumant de leur maison sans comprendre ce qui s'était passée. Alerte, la jeune femme était parvenue à s'enfuir de ce qui avait bien faillit devenir leur tombeau, se retrouvant seule et isolée jusqu'à ce que son chemin ne croise la route de Clay, le fameux client de la Audi. Il avait une bonne tête et son évocation tira un sourire amusé à Charlie

- Bien sur que je me souviens,
lui répondit-il en opinant d'un signe de tête. Je me demandais même si à la longue toutes ces fréquentes visites n'était pas une excuse pour te croiser, la taquina-t-il en lui donnant un légère coup d'épaule

Son sourire se fanât alors qu'elle évoquait une mauvaise rencontre avec autre groupe... s'agissait-il des Protectors ? Il ne pouvait jurer de rien, mais Charlie était prêt à le parier. Passant son bras autour de son épaule, il l'attira vers lui et déposa un baiser sur sa tempe en guise de réconfort. Il était évident que malgré son sourire qui n'en n'était pas un, la jeune femme avait été terriblement meurtri par cette rencontre et la perte de Clay.

- Et je remercie le ciel que tu ai atterri ici,
souffla-t-il en déposant à nouveau baiser sur le haut de sa tête. Et toi tu n'as rien ? Tu n'as pas été blessé ?

Elle semblait aller bien, mais Charlie avait besoin d'être rassuré, de l'entendre lui confirmer que mise à part le fait qu'elle était encore secouée par cette agression, elle allait bien.

- Tu vas venir t'installer ici, avec moi,
décida-t-il. Maintenant que je t'ai retrouvé plus question qu'on se sépare, et puis cette maison est beaucoup trop grande pour moi tout seul, je veux te savoir ici, à mes côtés, sans oublier que ça libéra une maison pour d'autres potentiels arrivant, qu'est-ce que tu en dis ?

Outre le fait qu'il voulait sincèrement vivre sous le même toit que sa soeur, il savait que malgré sa fierté et sa farouche indépendance, la jolie brune avait besoin d'une épaule sur laquelle s'appuyer après toutes les épreuves qu'elle venait de traverser

- Ces hommes, qu'est-ce qu'ils vous voulaient ? Qui étaient-ils ? Qu'est-ce qui s'est passé au juste ? Chercha-t-il savoir. Si je te demande ça, c'est parce que je m'inquiète et que je ne veux pas que tu gardes ça pour toi. Si tu veux en parler, je suis là et puis, en toute franchise, si je te pose toutes ces questions c'est aussi parce qu'il y a aussi une autre raison. Je soupçonne une groupe en particulier d'être la cause de tes malheurs, un groupe menaçant et dangereux. Contrairement aux apparences, Highgate n'est pas une petite communauté tranquille où il fait bon vivre... enfin si, ça l'est, mais tu as vu comment nous sommes installés ? Cela attire forcément la convoitise et il y a peu, un autre groupe a découvert notre existence. Ils se font appeler les Protectors, mais en réalité, ils sont dangereux et asservissent toutes les communautés alentours qui tombent sous leurs jougs, c'est pourquoi je me demandait si les hommes que vous avez croisé, ne pouvaient pas appartenir à cette communauté connus pour être sans pitié. Ils ont d'ailleurs attaqué et pillé l'un de nos avant poste. On a eut plusieurs morts de notre côté mais ils ne s'en sont pas sortis indemnes non plus à ce que j'en sais....toutefois, je serais surpris qu'ils en restent là, pour moi tout ceci n'était que des prémices de ce qui nous attend. Pour te parler honnêtement, ce matin encore je me demandais ce que je devais faire, si je retrouvais Alice. La faire s'installer ici, et risquer sa vie alors que l'on s'apprête à entrer dans une dure bataille ou partir ailleurs sachant tout ce à quoi on renonçait. J'aime cet endroit, toutes ces personnes qui y vivent, je considère Noah comme le frère que j'aurais aimé avoir, je me sens ici chez moi mais suis-je attaché à ce lieu au point de risquer la vie d'Alice ? De toi ? Et puis tu es arrivée et aujourd'hui la réponse est évidente. C'est ici chez nous, c'est ici qu'on se reconstruit, personne n'a le droit de nous enlever ça, et s'il faut se battre pour protéger ce que l'on possède, alors on se battra, pour toi, pour nous, pour notre avenir, parce que ça en vaut la peine, parce que c'est ici chez nous






_________________
Retrouvailles [ft. Sierra] ODXVW7d
Revenir en haut Aller en bas

Sierra Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_inline_nuxcrnEdux1qlt39u_250

Ancien métier : Mécanicienne pour le garage familial
Occupation : Mécanique et réparation en tout genre
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna ftw

Retrouvailles [ft. Sierra] 1570392935-sierra2

Messages : 129
Inscription : 28/08/2019
Crédits : ava: lovebug signa: bat'phanie
Célébrité : Chloe Bennet

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS621 / 5021 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ227 / 5027 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU719 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
03.03.20 14:01

Retrouvailles
Sierra n’a jamais cherché à comprendre ce qui s’est passé ce jour-là, lorsque la maison familiale a explosé. Elle n’a jamais pensé à ce qui a pu causer la détonation. Elle n’a jamais émis d’hypothèses sur les raisons possibles. Elle n’a jamais été en colère contre la situation. Pour elle, c’est juste un malheureux incident qui a pu être causé par n’importe quoi. Elle n’a jamais cherché plus loin. Parce que, c’est inutile. Ça ne ferait que renforcer sa peine d’avoir tout perdu ce jour-là et parce qu’elle n’a pas réellement eu le temps. Ces six derniers mois n’ont pas été de tout repos pour la jeune fille et même si chaque jour sa famille lui a manqué plus que tout, elle n’a pas pu se permettre de réfléchir à tout ça, alors qu’elle devait d’abord sauver sa peau et survivre.

Quelque chose lui dit que Charlie, lui, a pris le temps d’y réfléchir. Qu’il a tenté de se remémorer le plus possible les événements, qu’il a fait des liens et qu’il a tenté de comprendre. Il est peut-être même retourné sur l’ancien terrain, pour les tenter de les retrouver, mais aussi pour trouver des indices et des pistes sur les causes de l’incident. Le connaissant, il a sans doute un petit dossier bien rempli avec des notes et même des croquis. Il n’aime pas être dans le néant et aime tout savoir. Maintenant qu’elle est en sécurité, peut-être qu’elle va elle aussi se pencher un peu plus sur la question. Ça reste l’événement qui a tout fait basculer. Pendant près de deux ans, les Castellan ont réussi à bien vivre malgré l’arrivée massive de l’infection. Chacun avait leur tâche et tout se passait relativement bien. Il arrivait même parfois à la plus jeune d’oublier qu’elle vivait dans un monde post-apocalyptique. Elle était avec sa famille, elle jouait au hockey avec ses frères, bricolait, discutait avec Alice et jouait aux cartes avec son père. Tout allait bien, jusqu’à ce moment fatidique. Elle est curieuse de savoir ce qui s’est passé, c’est vrai, mais, une part d’elle a aussi peur de ce qu’elle peut découvrir. Le plus important reste toutefois de retrouver les siens. Elle a retrouvé Charlie. Un sur quatre. Plus que trois. Ces retrouvailles inespérées lui mettent un baume sur le cœur et lui permet de croire que les autres ne sont pas si loin. Et maintenant, ils seront deux pour effectuer les recherches.

Raconter son parcours depuis leur séparation, lui met une boule dans l’estomac. Des moments difficiles, mais qui l’ont encore plus endurcie. Jusque-là, elle s’était beaucoup fiée à ses frères qui avaient pris toutes les décisions. Elle avait dû creuser en elle pour aller chercher toute sa force pour s’en sortir. Ça n’a pas toujours été facile et elle a galéré à maintes reprises, craignant pour sa vie plus d’une fois. Elle aime penser que rien n’arrive pour rien, même si elle est très heureuse de mettre un peu plus de stabilité dans sa vie. Un sourire triste s’affiche sur son visage alors que son frère confirme qu’il se souvient bien de Clay y allant même d’une petite remarque taquine sur ses visites plus fréquentes vers la fin. Elle fuit le regard de son frère, rougissante. Clay lui a justement avoué qu’il espérait la croiser. À sa pensée, son cœur devient gros, mais elle se reprend rapidement. "On nous avait parlé de la Highgate community et on avait décidé de la rejoindre. Heureusement que j’ai suivi le plan. " Sierra aurait pu réagir de bien des façons. Elle aurait pu décider d’aller ailleurs, de partie en exploration et d’aller dans une tout autre direction. Elle profite des petites affections de son ainé. Sentant que ça va bien les rapprocher, elle qui a toujours été plus proche de Kaniel. "J’en dis que c’est une bonne idée! Je vais me faire toute petite promis. Mais, on va devoir changer la déco. C’est franchement morne par ici! " Elle sourit en balayant l’espace de ses grands yeux bruns. C’est pas leur maison familiale, mais elle y sera bien. Sa nouvelle demeure. Ça la rend toute chose. Elle se sent zen de retrouver de la stabilité, mais encore très secouée par les derniers jours.

Fidèle à son habitude, Charlie la bombarde de questions. Elle se revoit plusieurs années avant lorsqu’elle revenait d’un rencart avec un garçon. Il voulait toujours tout savoir sur lui et sur ce qu’ils avaient fait. Par curiosité. Par protection. Il lui raconte les difficultés du groupe, la convoitise et les conflits.  "En fouillant, Clay a découvert des combinaisons oranges. C’était des détenus d’une prison à haute surveillance. Je ne crois pas qu’ils avaient un rapport avec les Protectors que tu parles. Même si leurs manières semblent se ressembler."Elle les avait vu violents, rustres, sans pitié. Ils iraient bien avec ceux que lui décrit l’homme. Elle se doute bien qu’ici ce n’est pas le paradis et qu’il y a certains affrontements entre les groupes. Elle le sent émotif lorsqu’il mentionne Alice et leur futur. Elle pose une main bienveillante sur sa cuisse et le regarde dans les yeux. "Je crois qu’on est plus en sécurité ici, qu’ailleurs. Même s’il y a des combats. Personne ici ne laissera tomber leur maison. " Elle n’est là que depuis quelques heures, mais elle a déjà remarqué que chaque habitant est fier de sa petite parcelle de terre, fier de ce qu’ils ont réussir à bâtir tous ensemble en partant de pratiquement rien. Ils ne partiront pas au premier obstacle. "On va les retrouver et les ramener ici." Réitère-t-elle en parlant de Kaniel et Alice, s’ils n’ont pas été séparés. "Ouais. C’est ici, chez nous. " Ça lui fait tout drôle de dire ça à voix haute. Elle lui donne une bise sur la joue avant de se lever d’un bond. "Alors? Tu me fais visiter la maison et la communauté? "


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
all the world is mad
And now my heart stumbles on things I don't know
My weakness I feel I must finally show. In these bodies we will live, in these bodies we will die. And where you invest your love, you invest your life. ▬
Awake my soul
Revenir en haut Aller en bas

Charlie Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Retrouvailles [ft. Sierra] Tumblr_p88pfj5YVg1tpauoco4_250

Ancien métier : Concessionnaire automobile
Occupation : Mécano + expédition
Statut civil : Marié
Lieu de naissance : Kelowna

Messages : 150
Inscription : 04/02/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Ben Barnes

Retrouvailles [ft. Sierra] X0TurS619 / 5019 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] BR2xH0t

Retrouvailles [ft. Sierra] DQEbQJ232 / 5032 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] GxoDpmC

Retrouvailles [ft. Sierra] Hu1erU720 / 5020 / 50Retrouvailles [ft. Sierra] LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
19.03.20 4:09
Retrouvailles

  Castellan frère et soeur

 


  Le léger rougissement qui avait teinté les joues de sa soeur ne passa pas inaperçu, mais contrairement à ses habitudes de grand frère taquin qui se plaisait à l'asticoter lorsqu'ils étaient plus jeunes, Charlie décida de faire comme s'il n'avait rien vu. D'une part parce que les circonstances ne s'y prêtaient plus, et d'autre part parce que cet homme qui avait obtenu l'objet de son affection n'aurait plus jamais l'occasion de franchir cette porte. Il aurait fallu être totalement insensible pour ne pas comprendre que Clay était devenu plus qu'un ami au fil de ces dernières semaines et si Charlie lui était infiniment reconnaissant d'avoir veillé sur sa soeur en son absence, il aurait préféré l'en remercier de vive voix, apprendre à le connaître et voir sa soeur heureuse et épanouie en sa compagnie, grâce à un sentiment précieux que seule une personne particulière et chère à votre coeur pouvait faire naître.

- Oui heureusement...
approuva-t-il dans un murmure, conscient qu'elle aurait pu choisir de ne pas poursuivre son chemin jusqu'à Highgate après la disparition de Clay.

Passant son bras autour de ses épaules pour l'attirer vers lui, il serra doucement sa soeur dans ses bras. Déposant un baiser fraternel sur le haut de sa tête, il remercia le ciel de lui avoir rendu sa soeur vivante et en un seul morceau. L'avoir retrouvé, la tenir ainsi dans ses bras, partager ce moment privilégié avec elle, étaient autant de moments qui lui faisait prendre conscience de la chance qu'était la leur mais surtout aussi fou que cela puisse paraître, cela lui redonnait espoir. Il avait la sensation qu'après cette longue et interminable séparation allait enfin prendre fin. Bientôt, il retrouverait sa femme, bientôt, elle pourrait s'installer à son tour dans cette maison qui était désormais la leur. Quand à Kaniel, jamais il ne pourrait le remercier suffisamment pour tout ce qu'il avait fait pour elle. Leur relation n'avait jamais été facile mais Charlie se fit la promesse qu'il tenterait de rétablir ce lien fraternel qu'ils avaient perdu depuis si longtemps déjà. Il se promis de faire des efforts avec son ainé qui n'était pas toujours facile, se jurant même que s'il se sentait perdre patience en sa présence, il lui suffirait de penser à tout ce qu'il avait fait pour préserver la vie d'Alice et la lui ramener vivante pour oublier toutes contrariétés que Kaniel réussirait à faire naturellement naitre en lui

- Ce serait amusant que l'on découvre que papa, Kaniel et Alice soient tous les trois en sécurité au sein d'une communauté, comme nous en ce moment et qu'on tombe sur eux par hasard au court d'une rencontre ou d'un troc, sourit-il. Un peu comme nous deux, au moment où on s'y attend le moins... J'avoue que ça me rassurait de les savoir tous à l'abri quelque part.... Personne ne peut vivre dehors... On va finir par les retrouver, j'en suis convaincu, lui sourit-il

Il y avait fort longtemps que Charlie n'avait pas ressenti autant de positivisme mais en cet instant, rien n'aurait pu entacher ce bonheur et cette confiance en l'avenir qui l'étreignait avec tant de force en ce moment même, pas même Seth et ses maudits Protectors. Et tout cela, cette confiance soudaine en l'avenir, c'était à Sierra qu'il le devait. Sierra qui était parvenue par sa seule présence à éloigner les nuages noirs qui stagnaient au-dessus de sa tête. Grâce à elle, tout ce brouillard d'incertitude qui l'envahissait depuis quelques temps venait par le même temps d'être dissipé. Jamais ce qu'il devait faire, ne lui avait paru aussi évident. Et s'il était indéniablement soulagé de savoir qu'elle n'avait encore jamais eu à faire aux Protectors, il savait désormais que ce ne serait plus qu'une question de temps, mais à deux n'était-on pas plus fort ?

- Non, pas besoin de te faire toute petite, prends toute la place dont tu as besoin ! Tu es ici chez toi, toute manière tu en serais incapable,
la taquina-t-il. Changes tout ce que tu veux, amène un peu d'âme et de vie à cette maison

Sierra était de retour. Ils s'étaient retrouvés après tant de mois d'errance et ce qu'ils avaient aujourd'hui, cette stabilité, cette paix, ce bonheur dans la tourmente, personne ne pourrait leur arracher et quiconque oserait, le regretterait amèrement. Alors que Sierra quittait ses bras pour se lever, prête à faire le tour du propriétaire et à visiter la communauté, Charlie ne pu s'empêcher d'éclater de rire devant l'enthousiasme de sa soeur. Depuis combien de temps n'avait-il pas rit de la sorte ? Un sentiment emprunt de nostalgie l'étreignit lorsqu'il réalisa que la dernière fois qu'il avait pu rire de la sorte, c'était lorsqu'ils vivaient encore tous ensemble. Etrangement, tout le monde avait déserté la maison il n'y avait plus que eux deux, lui et sa femme. Il l'avait retrouvé, s'entrainant à tirer à l'arc et avait entreprit de la mettre au défi d'atteindre sa cible alors qu'il serait occupé à la déconcentrer. Il y était parvenu à l'aide de quelques agaceries pas très honnêtes mais au combien efficaces, comme souffler dans le creux de son cou, caresser son ventre et ses hanche, l'embrasser...  A penser à ces instants magiques, il pouvait presque sentir son doux parfum caresser ses narines, la douceur de sa main caresser la sienne, entendre son rire résonner dans ses oreilles...  Réalisant qu'il n'était pas seul, il fini par se relever à son tour

- J'ai une meilleure idée. Tu vas chercher tes affaires et t'installer, pendant ce temps, moi je vais prendre une bonne douche, fit-il en lui montrant d'un geste de la main l'était lamentable dans lequel il se retrouvait, ses vêtements étaient encore imprégnés du sang de virulents qui avait croisé sa route lors de son expédition qui avait pour seul but de la retrouver, elle ou Alice, alors qu’elle se trouvait juste là, à quelques pas de lui seulement. Et ensuite je te fais visiter la communauté et je te présenterais à quelques personne. Il y a quelqu'un en particulier que j'aimerai te présenter, tu l'as surement deviné, c'est Noah. Est-ce que le programme te convient ?

Bien sur que ce programme lui convenait. C'était le début d'un nouveau départ pour eux deux

- Bienvenue à la maison petite soeur


Fin


 

_________________
Retrouvailles [ft. Sierra] ODXVW7d
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Retrouvailles [ft. Sierra] Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [ft. Sierra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: