AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal


 

 Not a usual weekend - Terry



Imane Harrington
Shining star

à propos
sac à dos
Not a usual weekend - Terry  Tumblr_pomssgqZgW1vnzgcbo2_250

Ancien métier : Actrice et chouchou de la presse people.
Occupation : Assistante de labo primée, aide à la gestion des vivres & reponsable en chef du divertissement.
Statut civil : Un ronchon lui a piqué son coeur.
Lieu de naissance : Los Angeles.

Not a usual weekend - Terry  Tumblr_inline_obbncaglp31rifr4k_500

Messages : 405
Inscription : 20/04/2018
Crédits : praimfaya (ava)
Célébrité : Jenna Dewan

Not a usual weekend - Terry  X0TurS621 / 5021 / 50Not a usual weekend - Terry  BR2xH0t

Not a usual weekend - Terry  DQEbQJ218 / 5018 / 50Not a usual weekend - Terry  GxoDpmC

Not a usual weekend - Terry  Hu1erU713 / 5013 / 50Not a usual weekend - Terry  LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Not a usual weekend - Terry  Empty
16.09.19 11:37
Imane avait attendu impatiemment l’arrivée de cette journée et maintenant qu’elle y était, une boule au creux de son ventre la rendait hésitante. L’ancienne actrice ne s’était jamais autant investie à travailler sur sa capacité à survivre que depuis l’arrivée de Terry dans sa vie. Dans leur vie. De constater à quel point elle n’était dotée d’aucune prouesse utile, du moins à première vue, l’avait découragée de réellement chercher à les travailler. Elle se contentait de tirer profits du peu qu’elle maitrisait pour survivre, mais surtout pour s’assurer que Aïda ne courait pas le moindre danger. Petit à petit, Terry l’avait convaincu de ne pas rester simplement là à rien faire. Il lui avait donné envie de mettre l’énergie nécessaire. Ce n’était toutefois pas son pouvoir de persuasion qui était à l’origine de cette motivation nouvelle, mais plutôt le fait que pour la première fois, elle se sentait à l’aise d’être elle-même. Elle n’était plus embarrassée de ne pas être capable de se défendre  ou encore de ne pas savoir quoi faire pour survivre en forêt. Il n’y avait pas de jugement dans le regard de l’homme et ça lui faisait le plus grand bien.

Embrassant sa fille, elle avait remercié ceux et celles qui encore une fois, allaient s’assurer que la prunelle de ses yeux ne risque rien. Imane tenait énormement à chaque âme vivant avec elle à la Lyssa. L’esprit familial qui les reliait tous étaient si précieux qu’elle ne considérait même pas la possibilité d’un jour se séparer d’eux pour vivre ailleurs. Il faudrait qu’elle y soit contrainte contre sa volonté et elle souhaitait de tout son coeur qu’un tel jour n’arrive jamais.

Un sac à dos contre son épaule contenant les éléments essentiels que lui avaient conseillé Terry… ainsi que quelques autres que la tentation avait été trop grande d’apporter avec elle, Imane allait le rejoindre au lieu de rendez-vous. Elle ne savait pas à quoi s’attendre des deux prochains jours, mais elle se sentait prête. Sans doute parce qu’elle se sentait en sécurité dès qu’il était près d’elle.

« Hey. Bien dormi ? »

Ils avaient dormi l’un contre l’autre comme à presque toutes les nuits depuis l’officialisation de leur relation, mais l’expérimenté survivant s’était tiré du lit bien avant qu’elle ne se réveille. Imane en avait profité pour créer quelque chose d’original avec le gruau d’avoine qui leur servait de petit déjeuner et pour profiter de la présence de sa fille pendant encore un court moment. Elle ne lui avait donc pas parlé depuis qu’elle avait rejoint les bras de morphée. Blottie contre lui, elle l’embrassait tendrement. Un sourire espiègle sur le visage, elle ne résistait pas longtemps à lui poser cette question qui lui brûlait les lèvres.  

« Alors… tu te décides à me dire ce qui m’attends pour les prochains jours. »
Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Not a usual weekend - Terry  Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Not a usual weekend - Terry  Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1443
Inscription : 24/11/2016
Crédits : PresleyCash (avatar)
Célébrité : Norman Reedus

Not a usual weekend - Terry  X0TurS630 / 5030 / 50Not a usual weekend - Terry  BR2xH0t

Not a usual weekend - Terry  DQEbQJ235 / 5035 / 50Not a usual weekend - Terry  GxoDpmC

Not a usual weekend - Terry  Hu1erU739 / 5039 / 50Not a usual weekend - Terry  LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Not a usual weekend - Terry  Empty
06.11.19 6:06
Not a usual weekend

  Imane & Terry




Le jour se levait timidement lorsque Terry s'extirpa des bras chaleureux d'Imane qui dormait encore profondément. Le petit grognement qu'elle émit en dormant parce qu'il avait bougé lui tira un sourire amusé. Incapable de détacher son regard de la belle endormie, il l'observa durant un instant avant de s'arracher à sa contemplation pour ne pas la réveiller. Les journées qui s'annonçaient promettaient d'être intenses et il était préférable pour Imane de se reposer tant qu'elle en avait encore l'occasion. Attrapant ses affaires, il passa dans « la chambre » d'Aïda qui n'était séparée de la leur que par un simple rideau. Terry ne put retenir un sourire en constatant qu'elle dormait tout aussi profondément que sa mère blottit contre « Charlotte » qui releva la tête en l'apercevant. Devinant que l'animal s'apprêtait à le suivre, il lui fit signe de rester avant de s'éclipser de la chambre en silence.

A cette heure de la matinée, les couloirs de l'hôpital étaient littéralement déserts, il était rare de croiser quelqu'un à une heure aussi matinale si ce n'était ceux qui avaient été de garde durant la nuit et qui venaient d'être relevé. Pourtant, il y avait quelqu'un d'autre ici qui était aussi insomniaque que lui, et Terry savait qu'il le trouverait sur le toit à cette heure matinale, à observer le soleil se lever. Un spectacle que Terry lui-même appréciait beaucoup et qui, l'espace d'un instant, lui permettait de faire le vide sur toute cette folie qu'était désormais leur quotidien. Comme il s'y attendait, Kaniel était déjà là, observant le soleil baignant l'horizon cette couleur rouge-orangé annonciateur de beau temps. Allumant une cigarette qu'il partagea avec celui qui, en très peu de temps était devenu comme un frère, ils restèrent durant un instant ainsi en silence, savourant simplement le moment présent ou tout était encore calme et paisible. Kaniel savait que Terry avait décidé de partir avec Imane en expédition pendant deux jours, une manière de mettre en pratique tout ce que Terry avait appris à la jeune femme jusqu'à aujourd'hui, mais aussi de se retrouver un peu seuls tous les deux. Il savait que Kaniel garderait un oeil sur Aïda et qu'il s'occuperait du clébard en leur absence. Imane avait souhaité savoir la chienne auprès de sa fille en leur absence et Terry avait acquiescé dans son sens pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il savait que cela rassurait Imane de savoir le berger allemand avec sa fille, qui plus est, l'animal apporterait indéniablement de la chaleur et du réconfort à la fillette le soir, lorsque sa mère lui manquerait, et enfin, Charlotte, puisque tel était le nom que ses deux petites femmes avaient décrété de donner à l'animal sans se soucier de son accord, n'aurait pas pu les suivre sur la distance qu'il avait l'intention de parcourir

Après avoir quitté Kaniel, Terry s'était rendu dans sa chambre qu'il n'occupait quasiment plus mais dans laquelle se trouvaient encore ses maigres possessions ainsi que deux des trois affaires qu'il avait conservé de sa fille : son carnet à dessin qu'il était incapable de regarder encore aujourd'hui ainsi que son arbalète et c'était pour cette dernière qu'il était venu. Se saisir de cette arbalète que sa fille avait manipulé pendant quasiment deux ans, apprenant à s'en servir quotidiennement, faisait remonter une kyrielle de souvenirs encore très douloureux pour lui. Il ne se passait pas un jour sans qu'il ne pense à elle, et bien qu'elle lui manquait toujours cruellement, qu'il était encore incapable de parler d'elle, il avait choisi de vivre et d'avancer. Cette arbalète était la sienne, mais abandonnée ici, dans un coin, cette arme n'avait plus la moindre utilité, il était temps pour elle d'avoir une seconde vie, à l'image du couteau de chasse de sa fille qui ne le quittait désormais plus. Lâchant un profond soupir, il quitta la pièce et se rendit en direction du parking où se trouvait garé sa moto.

Il avait fixé la seconde arbalète sur le devant de sa moto et avait accroché la sienne à l’arrière, puis, s'était ensuite occupé de faire le plein et les révisions de routine. A peine avait-il fini qu'Imane apparut le sac à dos sur son épaule, et le sourire aux lèvres en lui demandant s'il avait bien dormi.

- Toi je n'ai pas besoin de te poser la question, tu t'es endormie comme une masse hier soir, fit-il taquin en glissant ses mains autour de ses hanches pour l'attirer à lui et l'embrasser avec tendresse. Salut, dit-il le sourire aux lèvres en effleurant son visage de sa main avant d'encercler à nouveau ses hanches.

Une lueur d'espièglerie traversa son regard en entendant la jeune femme quémander des informations concernant leur destination pour ces deux prochains jours. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'il comptait mettre en pratique tout ce qui lui avait appris durant ces derniers mois. En temps ordinaire, Terry détestait former les gens, il n'avait ni la patience ni l'envie mais avec Imane c'était différent, tout coulait de source et il voulait lui apprendre, lui montrer, comment survivre. Le corps d'Imane avait toujours été souple et musclé, un avantage certain dû à ses nombreuses années de pratique en danse. Qui plus est, elle apprenait vite et bien, tout ce qui lui manquait c'était d'un peu de confiance en elle, mais désormais, les mouvements qu'il lui avait enseignés étaient devenus des réflexes instinctifs.

- On va faire une petite balade à moto, rien que tous les deux, direction Nord-Ouest là où se trouve le parc de Bear Creek. Depuis le temps que t'es là, il serait p'être temps que tu visites les environs tu crois pas ? C'est pas aussi beau que le parc Louise mais y a une très belle chute d'eau et de magnifiques paysages, je pense que ça te plaira. A cette période de l’année, il y a beaucoup d’hirondelles et de faucons qui sillonnent le canyon, une chance, les crapauds seront moins bruyants mais ce sera pas le cas des grillons. Le soir t’entendras les hiboux et les coyotes mais t’as rien à craindre, faudra juste faire attentions aux ours, la taquina-t-il goguenard avant d’enfourcher sa moto n’attendant plus qu’elle pour partir.

Terry avait choisi d’en parler comme s’il ne s’agissait que d’un banal weekend comme ils auraient pu en connaitre avant la propagation de ce fichu virus. Une manière d’enjoliver un peu la réalité en faisant abstraction de tous les a cotés désagréables avec lesquels ils devaient désormais compter sans pour autant se voiler la face, après tout, Imane connaissait déjà l’essentiel de leur programme qui était de la plonger en situation réelle. S’il avait choisi ce coin, c’était avant tout parce qu’il désirait lui montrer autre choses que ces couloirs froids et impersonnels qu’ils voyaient tous les jours ou se centre-ville dévasté et infesté de virulents. Kelowna ce n’était pas que ça, c’était également la beauté des paysages dont ce parc naturel regorgeait. Bien sûr, ce n’était pas la seule raison qui l’avait poussé à choisir cette destination. Lieu touristique très prisé, il y avait plusieurs petits chalets de vacances pour les familles qui désiraient y passer leur été et Terrence espérait bien en visiter quelques-uns pour y récupérer des trucs utiles. Il comptait également faire un rapide repérage sur l’aire de camping et aviser en fonction du nombre d’infectés qui s’y trouverait encore. Avec le temps, il avait bon espoir que ces derniers se soient éparpillés mais rien n’était moins sûr. Et puis bien sûr, il comptait poursuivre son entrainement, la voir se débrouiller en pleine nature, à survivre, mais également à se défendre

_____

S’il ne fallait en réalité qu’une dizaine de minutes à moto pour rejoindre le parc, Terry prolongea le plaisir de cette balade en moto avec la jeune femme pendant 20 minutes de plus. Une fois arrivé, ils prirent leurs affaires et Terry dissimula sa moto qu’il reviendrait chercher plus tard, dans les fourrés sous d’épais branchages. Rejoignant la jeune femme qui l’attendait, il posa son regard sur la seconde arbalète qu’il tenait dans ses mains avant de la tendre à Imane

- C’était la sienne, fit-il, incapable de prononcer son nom, en essayant de maitriser l’émotion que ces simples mots lui procuraient. J’vais t’apprendre à t’en servir, elle est à toi désormais. Allez viens, j’vais te montrer quelque chose.

Ses doigts s'emmêlant dans ceux d'Imane, il s’aventura dans la forêt avec cette dernière empruntant volontairement des chemins qui n'en n'étaient pas, et zigzaguant un peu dans tous les sens. Le but était de la faire marcher, de trouver des rôdeurs à tuer, de chasser et de pister. Même s’il n’en donnait pas l’air, Terry se préoccupait de sa marche, parfaitement conscient qu'elle n'avait pas l'habitude de parcourir ce genre de terrain, prenant bien soin, malgré les apparences, de ne pas l’entrainer dans des sentiers trop escarpés ou glissant. Le paysage autour d'eux, sous la lueur du soleil matinale était réellement magnifique, de temps à autres ils s'arrêtaient pour observer des empreintes laissés dans la terre en essayant de reconnaître à quels animaux ils appartenaient.
C'était encore très léger, mais on pouvait entendre le bruit à peine perceptible d'une petite chute d'eau signe qu'ils étaient enfin arrivés. Niché dans un écrin de verdure, l’eau du petit bassin dans lequel tombait la chute d’eau était d’un bleu limpide, le cadre aurait pu être paradisiaque si ce n’était la présence de deux virulents dont il laissa Imane se charger, prêt à intervenir en cas de nécessité.


   

_________________
Ce qui compte ce ne sont pas les années qu'il y a eut dans une vie, c'est la vie qu'il y a eut dans les années.
Leslie

©️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas
 
Not a usual weekend - Terry
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: West Kelowna-
Sauter vers: