AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal


 

 Une trop grande différence



Enora Monrow
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Une trop grande différence  Fecfe24a39bae16b73a9c5c00b3dbe8203d68548

Ancien métier : N'ayant jamais eu de réelle passion dans la vie, c'est donc sans idée d'étude qu'elle termina le lycée. L'idée de partir à l'aveugle ne lui plaisait pas vraiment, aussi a t'-elle préférée enchaîner des petits jobs en attendant l'illumination. Serveuse, vendeuse, gardienne, ect. Elle aura essayer beaucoup de domaine sans vraiment s'y intéresser plus que ça.
Occupation : De part son expérience de l’extérieur et par sa capacité à se défendre, Enora participe aux expéditions hors du groupe. C'est dehors ou elle se sent le plus à l'aise, même si le groupe semble lui convenir.
Statut civil : Célibataire endurcie, Enora ne croit pas en l'amour. Ou du moins elle n'y croit plus. Dans ce monde ou la survie prime sur les émotions, on ne peut plus se fier à personne, n'y même à ses propres sentiments. Si bien que l'expression « Mieux vaut être seul que mal accompagné. » lui résonne dans les oreilles à chaque fois que son cœur semble s'emballer un peu trop vite. Il n'y a plus de place pour les amourettes dans sa vie.
Lieu de naissance : Vancouver

Une trop grande différence  9d6bc75a908515295c5b3a2231e2f98412abadf5

Messages : 80
Inscription : 27/08/2019
Crédits : Pré-lien (Emrick Monrow)
Célébrité : Danielle Rose Russell

Une trop grande différence  X0TurS612 / 5012 / 50Une trop grande différence  BR2xH0t

Une trop grande différence  DQEbQJ224 / 5024 / 50Une trop grande différence  GxoDpmC

Une trop grande différence  Hu1erU723 / 5023 / 50Une trop grande différence  LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Une trop grande différence  Empty
16.09.19 18:17
C'est au beau milieu de l'après-midi que Enora revint vers le campement de son groupe. Enfin le campement, c'était peu dire, elle avait encore du mal à se dire qu'elle faisait parti d'un aussi gros rassemblement désormais. Elle avait toujours fait son chemin seule, ou accompagnée de quelques survivants, mais jamais d'une équipe aussi bien préparée. Elle n'avait jamais eu assez confiance pour rester avec les autres, elle les trouvait trop instables, trop faibles, trop désorganiser. Seule, elle s'en sortait mieux. Mais cette époque était révolu maintenant qu'elle avait rejoint les protectors. C'était la première fois qu'elle se sentait en sécurité depuis longtemps, ou elle pouvait dormir sans crainte, ou elle pouvait manger à sa faim. Certes, elle devait travailler en retour, mais c'était un juste retour des choses à son goût. Le peu de personne qu'elle avait rencontrée lui semblait sympathique et à peu près saint d'esprit. Non, elle avait fait le bon choix en restant ici, elle en était convaincu. Maintenant elle pouvait se faire une place, et reprendre un semblant de vie normale. Elle ferra tout pour.

Jetant un regard vers le ciel encore clair, elle passa le portail de l'entrée, saluant d'un simple geste les hommes qui devaient surveiller avant de directement se diriger vers le bâtiment principal. Elle n'avait pas trouvé grand-chose dehors, les ressources commençant sérieusement à manquer. Mais elle avait eu la chance de trouver quelques conserves. Ce n'était peut-être rien, mais au jour d'aujourd'hui ça pouvait valoir beaucoup pour les hommes. Pour survivre, il fallait de la force, et pour avoir de la force, il fallait avoir le ventre plein. Elle n'avait pas voulu prendre le risque de croiser d'autres survivants et de se faire voler, d’où son retour de bonne heure. Elle avait à peine croisé des virulents, quelques traces de sang sur ses vêtements témoignant de ses accrochages, mais rien de bien méchant. Non, c'était une journée calme et satisfaisante.

« Je dois déposer ça où ? »

Montrant le contenu de son sac à l'un des gardes, elle avait encore du mal à se diriger à l'intérieur et suivait donc les directives qu'on lui donner. La cuisine donc, ou du moins l'endroit ou on devait s'occuper des repas. Elle n'y avait jamais été, mais elle devrait trouver non ? Et puis vu l'heure avec un peu de chance, l'odeur pourra la guider. C'est donc une nouvelle expédition qu'elle démarra, mais cette fois-ci en toute sécurité. Pas le moindre risque de croiser un cadavre ici, enfin normalement. Comme prévue, une légère odeur de nourriture commença à s'élever dans l'air et aida la brune à trouver petit à petit son chemin. Arrivant dans une pièce qui avait du servir de réfectoire à la belle époque, Nora hésita un peu à rentrer, regardant à l'intérieur avant d’apercevoir Lucy qui devait aider ici aujourd'hui. C'était un sentiment bizarre qu'elle ressentait envers la jeune fille, elle ne la détestée, mais en même temps elle n'était pas spécialement ravis de la voir. Elle était reconnaissante envers elle de l'avoir accueilli ici, c'était l'une de ses premières rencontres et guide ici. Mais quelque chose la dérangeait. Comme avec les survivants qu'elle n'avait fuis pas le passé, Lucy était trop innocente, trop faible pour survivre seule dehors. Elle ne sentait pas à l'aise avec ce genre de personne, mais elle devait faire avec. Elle ne pouvait pas se permettre d'avoir des ennemies ici non ? Elle devait accepter le groupe, en entier. S'avançant, elle vint aux côtés de la jeune femme, déposant son sac sur la table avant de commencer à empiler les conserves qu'elle avait ramené.

« Bonjour Lucy, tu vas bien ? »
Revenir en haut Aller en bas

Lucy Murphy
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Une trop grande différence  F16d178b5b6dae767d427fafc0701d2db87ceaa7

Ancien métier : Etudiante en multimédia
Occupation : Se rend utile partout où elle le peut
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Chicago

Une trop grande différence  04f77265cd00e7aa85bac1e9106b99f1a997568b

Messages : 128
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Zendaya Coleman

Une trop grande différence  X0TurS69 / 509 / 50Une trop grande différence  BR2xH0t

Une trop grande différence  DQEbQJ223 / 5023 / 50Une trop grande différence  GxoDpmC

Une trop grande différence  Hu1erU73 / 503 / 50Une trop grande différence  LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Une trop grande différence  Empty
05.10.19 13:52
Enora & Lucy



Une trop grande différence
Je m'étais levée ce matin comme tous les matins, de bonne heure. Nous avions beau avoir trouvé un nouveau foyer, après la route jusqu'ici, il était difficile pour moi de dormir en matinée. De plus, je ressentais le besoin de bouger, de m'occuper l'esprit et je savais que ne rien faire par ici pouvait m'apporter des ennuis. Je préférais donc me lever et aller chercher les ordres.

Pour aujourd'hui, je serais assignée à la cuisine. La découpe des légumes et la vaisselle était principalement la tâche qu'on me confiait et je ne pouvais pas m'en plaindre. J'appréciais l'odeur des plats mijotant mais surtout, j'avais l'impression de vivre une vie normale, comme autrefois. C'était une tâche que je faisais régulièrement aux côtés de ma mère et grâce à ça, je me sentais un peu comme à la maison.

Je me dirigeai donc tout naturellement vers le réfectoire avant de rejoindre les fourneaux. Ma camarade d'aujourd'hui était déjà là et je la saluai joyeusement. A part les larbins de Seth, j'appréciais plus ou moins tout le monde. On ressentait que chacun avait pu trouver une place à son goût et malgré les remontrances du leader ou de ses sbires parfois un peu brutales, on se sentait facilement accueilli au sein de l'aéroport.

Je me mis au travail, discutant de tout et de rien avec ma comparse, découpant carottes et autres légumes ramenés du Temple. Ils étaient frais, beaux, de quoi faire pâlir les supermarchés d'autrefois. Et puis au loin, je vis Enora entrer dans le réfectoire et venir vers nous. Naturellement, je lui adressai un sourire. J'avais été là lors de son arrivée et m'étais proposée pour lui faire visiter l'aéroport. Elle était gentille, mais nos caractères ne s'accordaient pas toujours bien. « Bonjour Enora ! » Mon regard s'arrêta naturellement sur ses vêtements sur lesquelles traînaient quelques traces de sang. Mon sourire s'effaça un instant, réalisant que la jeune femme revenait de l'extérieur avant de reprendre mon sourire flamboyant, l'aidant à empiler les conserves. « Je vais bien, et toi ? Tu reviens de sortie ? » Je n'aimais pas sortir, j'étais terrifiée rien qu'à l'idée de croiser un virulent. Mais la jeune femme ne partageait pas ce sentiment, bien au contraire. « T'as trouvé plein de conserves, c'est cool ! » Une bonne nouvelle pour la communauté qui pourra manger des choses variées ces prochaines semaines. Et puis je reposai mon regard sur ses vêtements. « T'as croisé des zombies ? » Je les appelais zombies, comme dans les films que je regardais. Pour moi ils n'étaient plus des personnes.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
- I'll never hit the ground -
Revenir en haut Aller en bas

Enora Monrow
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Une trop grande différence  Fecfe24a39bae16b73a9c5c00b3dbe8203d68548

Ancien métier : N'ayant jamais eu de réelle passion dans la vie, c'est donc sans idée d'étude qu'elle termina le lycée. L'idée de partir à l'aveugle ne lui plaisait pas vraiment, aussi a t'-elle préférée enchaîner des petits jobs en attendant l'illumination. Serveuse, vendeuse, gardienne, ect. Elle aura essayer beaucoup de domaine sans vraiment s'y intéresser plus que ça.
Occupation : De part son expérience de l’extérieur et par sa capacité à se défendre, Enora participe aux expéditions hors du groupe. C'est dehors ou elle se sent le plus à l'aise, même si le groupe semble lui convenir.
Statut civil : Célibataire endurcie, Enora ne croit pas en l'amour. Ou du moins elle n'y croit plus. Dans ce monde ou la survie prime sur les émotions, on ne peut plus se fier à personne, n'y même à ses propres sentiments. Si bien que l'expression « Mieux vaut être seul que mal accompagné. » lui résonne dans les oreilles à chaque fois que son cœur semble s'emballer un peu trop vite. Il n'y a plus de place pour les amourettes dans sa vie.
Lieu de naissance : Vancouver

Une trop grande différence  9d6bc75a908515295c5b3a2231e2f98412abadf5

Messages : 80
Inscription : 27/08/2019
Crédits : Pré-lien (Emrick Monrow)
Célébrité : Danielle Rose Russell

Une trop grande différence  X0TurS612 / 5012 / 50Une trop grande différence  BR2xH0t

Une trop grande différence  DQEbQJ224 / 5024 / 50Une trop grande différence  GxoDpmC

Une trop grande différence  Hu1erU723 / 5023 / 50Une trop grande différence  LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Une trop grande différence  Empty
17.10.19 22:55
Les odeurs de nourriture s'élevant dans la pièce ont fini par mettre Enora en appétit. Avait-elle seulement mangé aujourd'hui ? Elle n'en était plus vraiment sûre, mais elle pouvait encore attendre le repas du soir. Et puis elle n'avait personne ici à qui réclamer, et Lucy n'était pas son amie, elle ne voulait pas lui devoir quoi que ce soit. Ni à elle, ni à personne d'autre d'ailleurs. La brune voulait rester indépendante au maximum. Elle travaillait pour son repas et son logis, c'était un échange équivalant. Le reste n'était pas obligatoire, si elle ne pouvait pas le faire par elle-même, alors tant pis. Elle apprendra ou elle s'en passera.

Finissant de vider son sac, elle se contenta de lancer un sourire à Lucy en guise de réponse, rangeant ses affaires. Elle attendait qu'on lui dise quoi faire, celle qui semblait être en charge de l'endroit étant occupé ailleurs. Appuyant ses mains contre le rebord, elle tapotait de l'index en patientant, elle écoutait distraitement sa voisine sans chercher à répondre. Les termes qu'elle utilisait était un peu dérangeant pour Nora, ça ne lui plaisait pas. En quoi ramener de la nourriture était cool ? C'était juste utile, il fallait le faire, ou du moins essayer. Survivre n'avait rien de cool, c'était vital. Point barre. La fille qu'elle était avant aurait peut-être pu penser la même chose. Mais elle avait trop changé, elle c'était trop endurci. Et puis ce mot, zombi. Comme s'ils étaient dans un jeu vidéo. Soufflant calmement, elle tapa une dernière fois son index contre le bois avant de baisser son regard vers Lucy, souriant un peu.

« Ça dépend, qu'est ce qui te fait le moins peur ? Que j'ai pu tué des zombis, ou d'autres survivants ? »

Haussant un sourcil, Enora regarda l'expression de la jeune fille en silence. Elle savait que Lucy n'aimait pas l'extérieur et elle ne jugeait pas la peur des autres. Mais elle trouvait ça stupide d'être guidé par elles. Et si demain cet endroit s'effondrait, comment allait elle faire ? Elle devra s'accrocher à quelqu'un d'autre, comme un parasite. Le mot zombi paraissait trop gentil pour qualifier ses montres, preuve qu'elle n'en avait pas beaucoup croisé. Pour Nora, ils n'étaient que des cadavres, puant la charogne et n'apportant que la mort sur leur chemin. Non, Zombi c'était trop gentil.

Baissant tout de même son regard sur elle-même, elle constata les taches de sang sur ses vêtements. Elle aurait peut-être dû se changer avant de venir c'est vrai. Avant elle d'être dans le groupe, elle n'avait pas besoin de faire attention à son apparence. Mais ici, il y avait des enfants. Elle n'avait pas spécialement envie de leur faire peur. Elle y pensera la prochaine fois.

Enfin, la femme lui fit signe d'approcher. Elle attrapa les quelques conserves entre ses bras avant de s'approcher du garde-manger qui était maintenu scrupuleusement avec un inventaire constant. Elle laissa la femme prendre les conserves une par une, les notant sur son registre avant de les ranger à une place bien précise. Une fois terminée, Enora revint vers Lucy, posant une main à côté d'elle.

« Tu sais, tu ne devrais pas poser de question sur l'extérieur. Chacun vit la chose différemment, tu devrais juste te faire ta propre expérience si tu veux savoir. »
Revenir en haut Aller en bas

Lucy Murphy
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Une trop grande différence  F16d178b5b6dae767d427fafc0701d2db87ceaa7

Ancien métier : Etudiante en multimédia
Occupation : Se rend utile partout où elle le peut
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Chicago

Une trop grande différence  04f77265cd00e7aa85bac1e9106b99f1a997568b

Messages : 128
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Zendaya Coleman

Une trop grande différence  X0TurS69 / 509 / 50Une trop grande différence  BR2xH0t

Une trop grande différence  DQEbQJ223 / 5023 / 50Une trop grande différence  GxoDpmC

Une trop grande différence  Hu1erU73 / 503 / 50Une trop grande différence  LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Une trop grande différence  Empty
23.11.19 18:22
Enora & Lucy



Une trop grande différence
Enora patientait et je sentais bien qu’elle n’avait pas spécialement envie d’être là. Elle le faisait certainement par devoir et non par plaisir de me côtoyer. Nous ne nous comprenions pas. Je savais qu’elle avait vécu pas mal de temps dehors, mais je n’en savais pas vraiment plus. Elle ne se confiait pas vraiment. Et parfois, j’avais envie de lui tirer les vers du nez, savoir pourquoi elle était comme elle était, alors que ça ne me regardait simplement pas.

Elle tapotait du doigt sur le comptoir et je jetais de temps à autre un regard à ce doigt tout en continuant d’empiler ses conserves. Et puis elle répondit à ma question et à nouveau, mon sourire se perdit. Elle me lançait une nouvelle pique, comme elle l’avait déjà fait plus d’une fois lors de nos précédentes rencontres. « Je… je sais pas. » Les deux options me paraissaient tout autant terribles. Rien que d’y penser, je sentis un frisson le long de ma colonne vertébrale.

Ma collègue du jour appela Enora et je la regardai amener ses conserves sans bouger. Je ressentis le besoin de faire claquer l’un de mes élastiques contre la peau de mon poignet alors que je sentais la tension monter petit à petit. Enora avait cet air hautain à mes yeux. Pas méchante, mais je ressentais un certain mépris de sa part, comme si je ne valais pas grand-chose. Et lorsqu’elle revint vers moi, me glissant cette remarque tout en s’arrêtant à ma hauteur, je laissai l’élastique frapper une nouvelle fois ma peau. Et comme piquée au vif, je lui répondis sans attendre. « J’me la suis faite mon expérience. Ça m’a suffi. » Je la toisai de ma hauteur, cherchant à lui montrer qu’elle ne me démontrait pas. « C’est pas parce que je sors plus que j’ai pas passé du temps dehors. » Je fronçai les sourcils et claquai une troisième fois mon élastique avant de me retourner et d’attraper quelques conserves à mon tour pour les amener à ma collègue.

Je revins vers Enora, ne sachant trop que lui dire après cette petite altercation, ne ressentant d’ailleurs pas l’envie de continuer cette conversation. Mais Benedict m’avait toujours appris à rester polie avec les autres, peu importe la situation. Je soupirai donc tout en tentant de retrouver mon sourire. « T’as apporté autre chose ? »


_________________
- I'll never hit the ground -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Une trop grande différence  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Une trop grande différence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: International Airport-
Sauter vers: