AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal


 

 Who's gonna save you know ?



Kaniel Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? W98Cvs

Ancien métier : Journaliste, Envoyé-Spécial du Gouvernement.
Statut civil : Célibataire.
Lieu de naissance : Kelowna.

Messages : 97
Inscription : 10/12/2018
Crédits : signy
Célébrité : Jon Bernthal

Who's gonna save you know ? X0TurS60 / 500 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ20 / 500 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU70 / 500 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
18.11.19 11:54
Abandonner n’est pas dans sa nature. Même s’il a toujours paru défaitiste à certain membre de sa famille, Kaniel a toujours su au fond de lui que les choix qu’il avait fait, ou non-choix pour d’autre, ça avait été pour sa famille. Toujours pour les gens qu’il aime, pour ceux qu’il chérit plus que sa propre vie. Et chercher ces personnes là, justement, est sa mission depuis que sa maison familiale a explosé. Si, fut-un temps, mettre Alice en sécurité était sa seule priorité, maintenant qu’ils ont tous les deux trouvé abris, refuge, et amis à l’hôpital. Il leur a fallu du temps pour s’adapter, s’acclimater aux autres, aux jeunes, et à leur mode de vie. Mais au final, ces deux-là ont fini par trouver leur place dans cette communauté qui avait tant besoin d’eux. Peu de choses au monde le ferait partir de cet endroit, voir aucune, si ce n’est son frère ou sa soeur. Et même s’il s’est mis à s’occuper de l’hôpital et de ses habitants, peut-être même un peu trop, Kaniel n’a pas arrêté la recherche de sa famille. Grâce à une carte en bonne état trouvée récemment, il a pu commencer à noter les zones de la ville où ils ont déjà cherché, avec Alice. Ceux auxquels où il ne peut pas y avoir de survivants non plus ; les zones à risques, là où même Kaniel n’a pas envie de remettre les pieds. Une croix rouge est inscrite sur l’ancienne demeure des Castellans, une noire sur celle d’Alice. Un rond sur l’hôpital.

Et ses pas, aujourd’hui, l’ont mené à un point de vue parfait pour voir ce qui se passe au centre ville. Seul, il est sorti ce jour-là. Ni Terrence, ni James, ni Nancy pour le suivre. Pas même Alice, qu’il n’emmènerait pas si loin de l’hôpital après tout ce qu’ils ont vécu en dehors. Seul son gros calibre accroché à son thorax par les lanières larges et solides qui l’entourent. Seule cette paire de jumelle qui lui permet de voir toujours plus loin et en détail. Il était monté sur l’un des plus hauts bâtiments -sinon le plus haut, du coeur du centre ville. Le toit ne risque rien, sans les morts, ni les vivants, pour le pousser de l’autre côté, dans le vide. Alors, Kaniel, il ne ressent aucune panique au départ, lorsqu’il s’est assit à un angle pour vérifier les alentours. Il n’a rien ressenti non plus lorsque les premières quarts d’heures ont passé ; il a continué à faire le tour du toit pour voir ce qui pouvait bien se passer en bas. Seul son talkie-walkie, accroché à sa ceinture, lui permet d’être en contact avec le reste du monde. Et lui, il se contente de tout regarder comme si le moindre détail pouvait lui être utile ; que ce soit les lieux déjà visités, ceux qui semblent miraculeusement intacts, les nombreux morts qui ont commencé à s’entasser dans une allée sans issue. Kaniel note dans son esprit qu’il va falloir s’en occuper avant que les choses deviennent incontrôlables ; ils ne voudraient pas que, même une quarantaines de virulents, arrivent près de l’hôpital. Et au bout d’un moment, il les a vu. Ces gens, ces jambes plutôt, ou ces morceaux de corps humains qu’il voit passer entre deux obstacles sur la trajectoire de ses jumelles. Incapable de voir des visages ; incapable de savoir le nombre qu’ils sont. Ils en a vu certain sans avoir pu les reconnaître, et il a fini par rester calmement en haut pour voir ce que ces individus allaient faire. Étaient-ils aussi stupides que ces motards fous furieux, qu’il avait pu croiser avec James, la dernière fois ? Au bout d’un certain temps, Kaniel s’est mit à avoir un doute. Le groupe de personnes, aussi nombreux soient-ils, ne donnent pas l’air de d’envoyer des ondes négatives partout autour d’eux. Ca se sent avec le comportement qu’ils ont entre eux, du peu qu’il parvient à en apercevoir. Parce que parfois, ces gens là disparaissent. Pendant vingt minutes, il les a perdu de vue. Et lorsqu’une première tête vivante a montré le bout de son nez, Kaniel a su tout de suite que les choses allaient dégénérer. Acteur invisible d’un combat acharné.

Le premier des membres d’Highgate (bien qu’il ne le sache pas) s’avance dangereusement dans une rue qui l’approche du cul de sac où se sont stockés les morts vivants. Kaniel ne sait plus vraiment si c’est sa personnalité première, qui agit, ou celui qu’il devient en état à l’hôpital, mais il a attrapé son talkie dans l’espoir de trouver un canal où les survivants d’en bas peuvent être. Il en a essayé plusieurs, tous pour être honnête, à une vitesse folle grâce à l’habitude qu’il a de ces outils. Et à travers ses jumelles, Kaniel, il peut simplement voir la main d’une fille se lever pour attraper le talkie-walkie à sa hanche. Il ne voit pas son visage, mais il espère qu’il l’attrape parce qu’il est arrivé sur leur fréquence. Kaniel, il réagirait plus que mal, avec une intervention externe comme celle-ci, s’il était à la place de ce groupe de survivants. Et tout ce qu’il trouve à dire, résonne en quelques mots.

” - J’irais pas par là… à moins de vouloir se faire bouffer, si j’étais vous.”
Revenir en haut Aller en bas

Sierra Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? Tumblr_inline_nuxcrnEdux1qlt39u_250

Ancien métier : Mécanicienne pour le garage familial
Occupation : Mécanique et réparation en tout genre
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna ftw

Who's gonna save you know ? 1570392935-sierra2

Messages : 129
Inscription : 28/08/2019
Crédits : ava: lovebug signa: bat'phanie
Célébrité : Chloe Bennet

Who's gonna save you know ? X0TurS621 / 5021 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ227 / 5027 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU719 / 5019 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
11.12.19 10:49

Who's gonna save you know ?
Sierra sait qu’elle doit garder son calme, c’est une mission d’expédition importante et pas une partie de plaisir. Seulement, c’est la première fois qu’elle sort pour patrouiller pour le compte de la communauté. Elle est excitée de sortir et d’explorer. Elle a entendu un tas d’histoire sur ces missions, des drôles et des plus tragiques. Elle s’est immédiatement portée volontaire lorsque cette sortie a été annoncé. Arrivée depuis deux mois, elle a voulu être plus active. Elle sait que son travail de réparation est très apprécié et elle adore faire plaisir aux gens en réparant leurs babioles ou les véhicules très utiles au bon déroulement des tâches au sein de la Highgate, mais elle veut se montrer utile ailleurs. Elle veut être polyvalente et ne pas être confinée à une seule tâche. C’est une touche à tout qui aime découvrir et apprendre. Elle veut voir comment ça se passe lors de ces missions spéciales qui ne se terminent pas toujours très bien. Celle-ci est importante car la décision a été prise de retourner vers le centre-ville près de l’hôpital. Il y a certains secteurs qui n’ont pas été exploré et d’autres qui doivent être à nouveau fouillé. Ils sont une dizaine à faire le voyage. Comme toujours depuis qu’ils se sont retrouvés, Charlie s’est montré soucieux, mais ne lui a fait aucun commentaire sauf celui de lui promettre d’être prudente. Elle sait qu’il va s’inquiéter tout au long de son absence et que la peur de la perdre à nouveau reste fort en son intérieur, mais elle ne fera pas de bêtise ou du moins, elle va essayer. Il a bien compris qu’elle est têtue et qu’il ne peut pas l’empêcher de tenter des nouvelles expériences et de vouloir s’aventurer. D’autant plus qu’elle connait bien la ville, elle sait qu’elle sera un atout pour le groupe.

Pour le moment tout se passe bien. Ils restent toutefois sur leurs gardes ne sachant pas trop sur qui ou sur quoi ils peuvent tomber. Les gens parlent peu et très bas pour éviter débruiter leur présence. Sierra doit avouer qu’elle s’attendait à plus de discussion et de rigolade, mais elle comprend qu’ils ne sont pas là pour faire la fête et que tout ça, c’est sérieux pour le développement de la communauté. Ils arrivent finalement au centre-ville et le cœur de la jeune fille manque un battement en apercevant la déchéance du cœur de Kelowna. Elle n’y est pas venue depuis plusieurs mois et ça la frappe plus qu’elle ne l’aurait pensé de voir l’état des lieux. Elle n’est pas surprise, elle s’y attendait bien, mais ça lui fait quelque chose elle qui a passé tellement de temps dans ces rues à venir au cinéma, voir une partie de hockey, aller danser, prendre une bière et aller à l’hôpital pour des blessures en tout genre. Elle reconnait les édifices et est capable de se situer, mais c’est très bizarre. Ils bifurquent vers un ancien quartier plutôt pauvre, à l’orée des gratte-ciels. Là où ses frères lui interdisaient de venir, surtout tard le soir. L’organisateur de l’expédition prend les devants et choisi de passer par un cul-de-sac comme raccourci. À sa ceinture, Sierra entend un cillement et une voix entrecoupée et saccadée. Elle prend le talkie-walkie dans sa main. Quelqu’un essaie de les rejoindre, mais elle n’arrive pas à comprendre. Quelque chose ne va pas avec l’appareil. "Eh salut! Attendez deux petites minutes, okay? " Dit-elle à l’émetteur. Tout le groupe se retourne vers elle pour voir ce qu’elle fabrique et interloqué par la voix du talkie. La plus jeune des Castellan s’empare de son petit tournevis et ouvre le boitier, elle serre les lèvres en apercevant l’état du filage à l’intérieur. Elle aurait dû le vérifier avant de partir et pourquoi ils sont partis avec une radio en mauvais état alors que c’est leur seul moyen de communication? Elle prend sa pince et coupe le fil rouge. Elle sent les autres inquiets, après tout elle vient de les couper complètement de toute réception. Elle ne s’en occupe pas et prend son tape électrique. Elle connecte les deux fils ensemble et enroule un collant noir autour pour maintenir le contact. Elle referme le boitier et appuie sur le bouton. "Hey! Je suis là! Vous pouvez répéter?" Elle n’a aucune idée de comment elle doit communiquer par radio et elle espère que la réception est meilleure. Elle n’a pas entendu la phrase, mais la voix semblait agitée.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
all the world is mad
And now my heart stumbles on things I don't know
My weakness I feel I must finally show. In these bodies we will live, in these bodies we will die. And where you invest your love, you invest your life. ▬
Awake my soul
Revenir en haut Aller en bas

Kaniel Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? W98Cvs

Ancien métier : Journaliste, Envoyé-Spécial du Gouvernement.
Statut civil : Célibataire.
Lieu de naissance : Kelowna.

Messages : 97
Inscription : 10/12/2018
Crédits : signy
Célébrité : Jon Bernthal

Who's gonna save you know ? X0TurS60 / 500 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ20 / 500 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU70 / 500 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
13.12.19 16:09
Kaniel entend des mots, des grésillements à l’intérieur de l’appareil. Il comprend que les autres essayent de répondre à son appel mais que quelque chose bloque la réception du talkie-walkie. Automatiquement, il se met à bouger pour essayer de capter mieux, peut-être qu’un bâtiment ou quelque chose intercepte les ondes, mais rien. Pas une amélioration, alors il décide de revenir à l’endroit initial où il avait prit contact avec eux. Il finit par se dire qu’ils ne répondront pas lorsqu’une voix se fait de nouveau entendre à l’autre bout de l’appareil. Ca le fait tout simplement sourire, parce qu’aujourd’hui, tout le monde n’aurait pas l’humanité, ou la stupidité, de répondre à un tel coup de fil.

” - Hey! Je suis là! Vous pouvez répéter?” Merde, Kaniel, tu aurais du être capable de reconnaître la voix de ta petite soeur. Elle reste la préférée de la famille à tes yeux, n’est-ce pas ?
” - Vous allez tout droit en terrain suicide.”

Kaniel répond machinalement par des mots différents ; dans une phrase claire, logique, courte, qui permettra aux autres de mieux le comprendre et surtout, d’être sur de l’entendre. Là où un petit malin aurait pu faire la blague de redire les mêmes mots à l’identique, Kaniel, qui a appris beaucoup de choses lors de ses années à l’armée et en territoire hostiles pour le gouvernement, sait ce qu’il a à faire. Il a toujours voulu sauver des vies à défaut d’en prendre ; si tendre la mains à des inconnus aujourd’hui est possible, c’est parce qu’ils ont récemment eu de la visite à l’hôpital. Des choses étranges qui remettent les pendules à l’heure. Mais Alice, elle serait heureuse de le voir faire.

” - Si vous continuez par là, vous allez tomber sur une ribambelle de morts.”

Ribambelle. C’est un mot que peu de personnes usent pour décrire un groupe. C’est le mot qu’il a certainement le plus entendu dans sa jeunesse, lorsque sa mère hurlait pour faire entrer tous ses enfants. La Ribambelle Castellan, qu’elle les appelait. Une habitude de langage que Kaniel n’a jamais perdu, quelque chose qui pourrait attiser la curiosité de cette soeur qu’il ne reconnaît pas. Comment aurait-il pu le faire, alors qu’il n’a jamais eu besoin d’entendre la voix de Sierra à travers un talkie-walkie ? Ces petits appareils ne sont pas connus pour être transparent sur l’utilisateur.

” - Changez de route. On a assez de cadavres dans le coin…”

Si les alentours de l’hôpital sont propres, plus ou moins. Kaniel n’a jamais eu de problème à sortir, que ce soit accompagné, ou seul. Il s’aventure dans des coins plus dangereux lorsqu’il est accompagné de Terrence, mais il doit avoué ne jamais avoir remarqué le petit amont de morts qui commence à se faire dans ce coin-là. Loin d’être un problème ; l’hôpital n’est pas à deux pas non plus, et personne ne vient jusqu’ici en général. En réalité, Kaniel serait en colère de voir n’importe quel étudiant, ou membre de la communauté, partir si loin tout seul. Il a toujours été protecteur, aujourd’hui, cela semble s’étendre à bien plus que les membres de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas

Sierra Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? Tumblr_inline_nuxcrnEdux1qlt39u_250

Ancien métier : Mécanicienne pour le garage familial
Occupation : Mécanique et réparation en tout genre
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna ftw

Who's gonna save you know ? 1570392935-sierra2

Messages : 129
Inscription : 28/08/2019
Crédits : ava: lovebug signa: bat'phanie
Célébrité : Chloe Bennet

Who's gonna save you know ? X0TurS621 / 5021 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ227 / 5027 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU719 / 5019 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
24.02.20 13:38

Who's gonna save you know ?
Elle espère que la réparation a bien fonctionné et que son interlocuteur a bien saisi sa communication. Il semblait légèrement agité laissant supposé que son message était important. Le laps de temps entre son intervention et la réponse de l’inconnu semble toutefois durer une éternité. Soit il n’a pas eu la patience d’attendre, soit il lui est arrivé quelque chose. Elle sent la culpabilité monter en elle. Peut-être était-il en danger et que son dernier espoir était de contacter une onde au hasard en espérant tomber sur quelqu’un et elle, elle a mis trop de temps à réparer la radio. Ses yeux s’ouvrent grands en constatant qu’elle est peut-être responsable de la mort d’un homme. Mais avant qu’elle ne s’enlise d’avantage dans ses folles pensées, la voix masculine traverse finalement le haut-parleur. "Oh vous êtes là!" Répond-elle avec du soulagement dans la voix en réponse à sa première phrase. Il les avertit alors de ne pas continuer sur le chemin emprunté, que le petit groupe se dirige tout droit vers un terrain dangereux. Elle voit l’expression de surprise et d’horreur sur le visage de ses compagnons qui comprennent bien vite le message et qui s’empressent d’alerter les plus avancés.

Au mot « ribambelle », Sierra sourit bien malgré elle. Ce mot, maintes fois prononcé par sa mère, l’a toujours fait rire et lui a toujours fait penser à ses frères. Partout où ils allaient, leur mère ne cessait de répéter « Bon où se trouve ma ribambelle? », « La ribambelle Castellan, on part! ». Il y a longtemps qu’elle ne l’a pas entendu. Il faut dire que c’est un mot peu utilisé dans le langage familier. L’entendre lui cause aussi une petite douleur à l’intérieur. Il lui rappelle douloureusement que son grand frère lui manque beaucoup. "Okay, merci de l’avertissement." Répond-elle au micro. Alors que les autres sont déjà en train de changer leurs plans, la jeune fille n’a toujours pas bougé et elle se répète le mot dans sa tête. Cette voix, cet accent…Son cœur se met à battre rapidement. Se pourrait-il que? Non, impossible. "Sierra, ça va?" Elle sursaute, alors que sa tête est aux prises avec un espoir soudain. Elle hoche la tête pour signaler que tout va bien, même si son esprit est ailleurs. Elle suit les autres, mais elle n’a pas le même entrain. Elle ne cesse de penser à ce type qui vient tout juste de leur sauver la peau. À sa façon de parler, son ton. Ça la démange, mais elle ne veut pas se faire mal. Elle doit tout de même en avoir le cœur net. Elle doit savoir. Elle empoigne à nouveau le talkie-walkie et se racle la gorge. "Tu…tu vas avoir assez de temps?" Les autres la regardent avec un air interloqué se demandant ce qu’elle vient de dire à l’inconnu des ondes. Sierra, elle, a fermé les yeux. Cette phrase peut sembler ridicule pour autrui, mais s’il s’agit de Kaniel, il saura exactement quoi répondre. C’était une petite phrase fétiche entre eux. Elle ne se rappelait plus d’où elle venait, mais chaque fois qu’il allait prendre une douche, elle lui posait exactement cette question.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
all the world is mad
And now my heart stumbles on things I don't know
My weakness I feel I must finally show. In these bodies we will live, in these bodies we will die. And where you invest your love, you invest your life. ▬
Awake my soul
Revenir en haut Aller en bas

Kaniel Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? W98Cvs

Ancien métier : Journaliste, Envoyé-Spécial du Gouvernement.
Statut civil : Célibataire.
Lieu de naissance : Kelowna.

Messages : 97
Inscription : 10/12/2018
Crédits : signy
Célébrité : Jon Bernthal

Who's gonna save you know ? X0TurS60 / 500 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ20 / 500 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU70 / 500 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
29.02.20 17:52
Quelque chose cloche avec la connection des talkies walkies. Des appareils vieux, des bâtiments qui coupent les connections. Ce n’est pas nouveau, mais aujourd’hui, c’est nécessaire que ça fonctionne. Kaniel n’en a même pas conscience, d’ailleurs, mais ça ne l’empêche pas d’être à l’abris du moindre grésillement que pourrait émettre son appareil. Il est soulagé lorsqu’il entend qu’ils ont capté son message ; au moins, ils sont prévenus. Ils n’auront pas à tomber dans la gueule du loup sans avoir été mis au courant avant. Prendre des risques, c’est bien, mais Kaniel sait qu’il vaut mieux agir en connaissance de causes. Tout peut être réalisable lorsqu’il connaît les règles.

Il n’a plus l’opportunité de les voir. Kaniel aurait pu pleinement chercher à le faire ; continuer à regarder à travers ses jumelles pour tenter d’apercevoir les survivants qui font marche arrière. Avec les gens qui trainent dans les parages, Kaniel a appris qu’il ne fallait pas courir dans le vide. Pas même pour partir à la recherche des siens, ce qui est pourtant sa priorité. Il n’imagine pas à quel point il peut être près d’eux à cet instant. Alors, il avait finit pas se détourner pour traverser le toit du bâtiment. Ainsi, il s’était approché de la porte de l’issu de secours, et avait posé ses doigts sur la poignée pour l’ouvrir, pile au moment où les grésillements reprennent.

” - Tu… tu vas avoir assez de temps ?”
” - Je suis pas avec les morts.”

C’est la première chose qu’il répond, en décrochant son talkie. Près de ses lèvres, l’engin peut presque retranscrire parfaitement le soupire qui a suivit ses mots avant qu’il ne lâche le bouton de communication. Ce simple réflexe est la conséquence du souvenir de sa soeur qui le hante, avec la phrase de cette inconnue à travers la radio. Elle aurait pu être à ses côtés Sierra, qu’il aurait eu la même réaction. Pourtant, il ne ressent pas l’euphorie qu’il devrait ressentir.

Un pincement au coeur qui s’accentue avec le doute. C’est ce qui l’a forcé à lâcher la poignée, lui qui ne veut jamais espérer. Pour une fois, il se dit que ce ne serait pas un problème. Qu’il a les épaules assez fortes pour endurer l’échec. Kaniel ne sait pas d’où lui sortent ces ailes, mais il a simplement envie de sauter. Sauter le pas en appuyant sur le bouton de communication.

” - C’est toi ?” Il demande instinctivement sans même poser les bons mots. Il attend, quelques secondes dans lesquelles il aurait voulu avoir une réponse. Mais Kaniel rappuie bien vite sur le bouton pour se faire entendre. ” Sierra, c’est toi ?”

Kaniel attend encore. Mais dès qu’il aura la validation de son espoir, il n’hésitera pas une seule seconde à traverser de nouveau le toit du bâtiment pour revenir à sa position initiale. A ce moment-là, retrouver le groupe à l’aide de ses jumelles sera la seule chose à laquelle il pensera.
Revenir en haut Aller en bas

Sierra Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? Tumblr_inline_nuxcrnEdux1qlt39u_250

Ancien métier : Mécanicienne pour le garage familial
Occupation : Mécanique et réparation en tout genre
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna ftw

Who's gonna save you know ? 1570392935-sierra2

Messages : 129
Inscription : 28/08/2019
Crédits : ava: lovebug signa: bat'phanie
Célébrité : Chloe Bennet

Who's gonna save you know ? X0TurS621 / 5021 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ227 / 5027 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU719 / 5019 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
04.03.20 15:31

Who's gonna save you know ?
L’attente est interminable. L’espoir pèse lourd. Elle n’a pas bougé, de peur que le signal soit interrompu si elle bouge même d’un seul millimètre. Sierra refuse de se bercer d’illusion et de sauter trop vite aux conclusions. Une voix dans une vieille radio et dont le haut-parleur connait des ratés n’est pas gage de vérité. Même si elle reconnait la voix particulière de Kaniel. Elle a peur que ce soit sa tête qui lui joue des tours. Elle ne veut pas être déçue et risquer de commettre par la suite, une bévue parce qu’elle est trop triste et parce qu’elle s’est trompée. Mais, son intuition est forte. Elle le sent au plus profond de son être que l’étranger ne lui est pas inconnu. C’est totalement dans le genre de son aîné de se percher à un endroit où il peut voir loin, d’aider les autres, de les protéger et de les alerter. Elle attend la réponse avec impatience, faisant signe aux autres de la laisser ou de se taire. Elle ne peut pas se permettre de manquer la réplique de l’autre. Elle entend alors un grésillement et elle colle son oreille à l’enceinte. Son cœur se serre et ses épaules s’affaissent. Ce n’est pas la réponse qu’elle attendait. Ce n’est pas ce qu’il était supposé rétorquer. Elle sent la colère monter. Envers elle d’avoir espéré, envers lui de lui faire penser à son frère adoré. Elle a mal, même si elle ne le montre pas. Elle pouffe de rire. Elle se trouve ridicule pour le coup. Elle fait signe à ses compagnons d’aller vers l’avant, qu’elle va les suivre. Elle en a terminé avec la radio et ses faux espoirs. Elle ne peut plus se permettre de mettre tout le monde en retard ou en danger pour des fabulations.

Elle va pour appuyer sur le bouton de communication pour le remercier à nouveau et lui dire de faire attention à lui, lorsque la voix prend les devants. Elle fronce les sourcils ne comprenant pas ce qu’il veut dire. Elle tend l’oreille de nouveau. L’homme réitère sa question avec plus de précision et la jeune Castellan a du mal à croire que son prénom vient d’être prononcé. "KANIEL! KANIEL! Oui c’est moi! C’est Sierra! Tu vas bien? Oh mon dieu!" Elle crie dans la radio. Elle voit les meneurs lui faire signe de parler moins fort, mais elle les ignore. C’est lui! C’est son grand frère! "J’étais certaine que c’était toi! Où t’es? Tu me vois?" Elle relève la tête vers les hauts immeubles. Ses yeux bruns brillants d’excitation scrutent les hauteurs à la recherche de la tête tant souhaitée. Elle se détache du groupe et envoie la main au hasard pour qu’il puisse la retracer facilement. "Oh Kani. Je suis tellement heureuse de t’entendre!" Sa voix est tremblante d’émotions. Elle a dix milles choses à lui dire et à lui demander. Elle ne sait pas par où commencer. De le savoir à quelques mètres d’elle la rend euphorique. Elle ne sait plus où donner de la tête. Elle est tellement heureuse. "Est-ce que tu es avec Alice? Et Papa?" Tant de questions lui brûlaient les lèvres, elle sait que ce n’est pas le meilleur endroit pour discuter, mais elle ne peut s’empêcher d’appuyer et de lui raconter tout ce qui lui passe par la tête. Elle a si peur de perdre la communication qu’elle s’accroche à deux mains au talkie-walkie. Maintenant qu’elle sait que c’est bel et bien lui, Sierra veut entendre à nouveau sa voix. Retrouver son ton, son timbre, son intonation. Plus que tout, elle veut revoir son visage, son sourire, ses petites rides au coin de l’œil. Elle veut le prendre dans ses bras, retrouver sa chaleur, sa sécurité. Elle se retient de pleurer de joie, mais elle est très émotive, Sierra. Elle a tant espéré le retrouver et voilà qu’elle est entrain de lui parler. "Je suis avec Charlie et on…" Le haut-parleur crachote et déconnecte. Elle réappuie sur le bouton, mais elle pèse dans le vide. "Nonononononnononononononon. Kaniel? Tu m’entends?"



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
all the world is mad
And now my heart stumbles on things I don't know
My weakness I feel I must finally show. In these bodies we will live, in these bodies we will die. And where you invest your love, you invest your life. ▬
Awake my soul
Revenir en haut Aller en bas

Kaniel Castellan
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Who's gonna save you know ? W98Cvs

Ancien métier : Journaliste, Envoyé-Spécial du Gouvernement.
Statut civil : Célibataire.
Lieu de naissance : Kelowna.

Messages : 97
Inscription : 10/12/2018
Crédits : signy
Célébrité : Jon Bernthal

Who's gonna save you know ? X0TurS60 / 500 / 50Who's gonna save you know ? BR2xH0t

Who's gonna save you know ? DQEbQJ20 / 500 / 50Who's gonna save you know ? GxoDpmC

Who's gonna save you know ? Hu1erU70 / 500 / 50Who's gonna save you know ? LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Who's gonna save you know ? Empty
11.03.20 12:03
Dès lors où la radio se met à crier la voix de Sierra, et de son authenticité unique par sa façon d'exclamer son bonheur, Kaniel sait qu’il lui sera impossible de quitter cet endroit tant qu’ils ne seront pas ensemble. Voilà des mois qu’ils sont séparés, des mois que Kaniel cherche par tous les moyens à les retrouver. En vain. Par contre, il a réussi à prendre soin d’Alice pendant ce temps. Une réussite sur deux, c’était tout ce qu’il avait jusqu’à présent. Mais le sentiment, l’étreint qu’il sent dans son coeur en prenant connaissance de la survie de sa soeur chérie, c’est la chose qu’il attendait le plus au monde. S’il est incapable de la voir, même avec les jumelles, Kaniel répond à sa soeur. Il est plus long qu’elle a parler, parce qu’il prend son temps pour la trouver. Pour le coup, il a l’impression de jouer à ce vieux jeu ‘Où est Charlie?’, et cette simple blague le ramène plusieurs années en arrière.

” - Nan, t’as disparu derrière des bâtiments !” Qu’il répond en appuyant sur le bouton de communication. Mais il lance une autre information ; ” Alice est avec moi.”

C’est tout ce qu’il dit parce qu’il aurait espéré qu’elle n’ait pas à demander si leur père est là. Mais les sourcils de Kaniel se froncent à la seconde même où il réagit que Sierra n’a pas demandé où est son deuxième frère, justement. Ce fait le divise ; d’un côté il est inquiet -sait-elle qu’il est mort?- de l’autre il veut être soulagé -elle est avec Charlie-. Mais une pointe à son coeur se forme à la seconde même où, de l’autre côté du talkie, il comprend les quatre derniers mots qui passent à travers du talkie. Kaniel est heureux de retrouver les membres de sa fratrie, mais une part de lui est déjà en train de ressentir un regret par rapport à Alice. Elle va retrouver son époux. Que va-t-il devenir, lui, après la visite qu’elle lui a fait faire de l’hôpital ? Kaniel ne pourra jamais oublier ce jour, comme il ne pourra jamais oublier et nier les sentiments qu’il a pour Alice depuis tant d’années.

La question fatidique se pose enfin, à celui qui voulait tant rassembler sa famille ; comment va-t-il gérer sa relation avec Alice, et celle avec Charlie ? Comment ces deux-là vont-ils eux-même gérer leur mariage ? Tout un tas de doutes se mêlent dans son esprit, mais ils sont vite détruits par la chose la plus grave à cet instant. Kaniel sent la liaison se couper. Et malgré ses tentatives, il n’a pas l’impression de recevoir de réponses. Son coeur s’accélère bien plus par la peur de la perdre encore.

” - Sierra. Sierra, t’es là ?” A deux reprises, il tente les mêmes mots. La panique qui l’emmène le pousse à faire demi-tour, mais il parle encore en arrivant devant la porte des escaliers. ” On est à l’hôpital !”

Kaniel sait qu’ils ne doivent jamais donner leur emplacement à n’importe qui. Mais sa soeur n’est pas n’importe qui. Peu importe les personnes qui se trouvent dans son groupe, Kaniel est prêt à faire avec. A gérer la chose. Il ne veut pas mettre les siens en danger mais ferait tout pour retrouver sa famille. Alors, il dit à haute voix l’endroit où il se trouve dans l’espoir qu’elle entende. Puis il demande où elle, se trouve. Il veut savoir où elle est avec Charlie. Là où ils peuvent se rejoindre. Le silence radio continue à l’inquiéter, et Kaniel prend le risque de perdre toute communication en entrant à l’intérieur du bâtiment. Le plus vite possible il tente de descendre les étages, les nombreuses marches ne l’effraient pas. Arrivé en bas, il fera tout pour retrouver sa soeur. Mais c’était sans compter sur les virulents, et le matériel défectueux de Sierra.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Who's gonna save you know ? Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Who's gonna save you know ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Downtown-
Sauter vers: