AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal


 

 Exploration et recherche (pv Terrence)



Raven Davis
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Exploration et recherche (pv Terrence) 10

Ancien métier : Sergent dans les forces armées canadiennes puis agent des renseignements
Occupation : Soldat et exploratrice
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Sainte-Flavie

Exploration et recherche (pv Terrence) 9

Messages : 85
Inscription : 04/02/2020
Crédits : Yenko & Tumblr
Célébrité : Sarah Carter

Exploration et recherche (pv Terrence) X0TurS612 / 5012 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) BR2xH0t

Exploration et recherche (pv Terrence) DQEbQJ224 / 5024 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) GxoDpmC

Exploration et recherche (pv Terrence) Hu1erU719 / 5019 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
11.02.20 1:41
Exploration et rechercheRaven & TerrenceUne moto tout-terrain quitte la base militaire à l'aube. Au guidon de la Honda CRF250, Raven apprécie tout particulièrement pouvoir prendre la route seule et quitter l'ambiance militaire du camp qu'elle trouve parfois pesante même si elle y retrouve un peu de sa vie militaire post épidémie. Elle préfère partir seule quand elle doit explorer la région à la recherche de tout ce qui pourrait être utile au Coliseum car elle ne fait assez confiance à personne à la base pour lui couvrir les miches et n'a pas envie de faire du baby-sitting.

A peine le portail de la base passé, elle essore la poignée des gaz et part en direction du nord pour rejoindre la localité de Vernon. La jeune femme ne connait pas la zone mais elle a ordre de l'explorer et ne compte pas discuter les ordres. Avant de partir, elle a étudié la carte et sait qu'en suivant l'autoroute 97, elle ne peut pas manquer cette petite ville. L'autoroute est très encombrée d'épaves de véhicules mais sa motocross lui permet de se faufiler sans mal entre les carcasses et elle en profite pour s'arrêter parfois lorsqu'un véhicule lui semble digne d'intérêt.

Dans un pickup, elle trouve un Remington 870 de chasse qui ira très bien dans l'armurerie de la base. Elle vérifie qu'il est chargé puis se l'accroche dans le dos avec la bretelle avant d'enfourcher sa moto et de repartir vers le nord. Dans une ambulance, elle trouve un peu de matériel médical qu'elle fourre dans le sac accroché à l'arrière de sa moto. Juste avant d'arriver à Vernon, elle tombe sur une voiture de police mais elle a été dévalisée et Raven ne trouve rien d'intéressant.

A l'entrée de Vernon, elle tombe sur le camp des cadets où un véhicule blindé aux couleurs des nations unies traîne devant. Il faudra qu'elle en parle aux mécanos de la base pour qu'il viennent voir si le véhicule peut être utile ou si des pièces peuvent être récupérées. Elle ralentit à peine en passant devant, préférant se concentrer sur la route et la descente qui se présente devant elle.

Raven met pied à terre et commence l'exploration de la ville par le motel qui se trouve à droite de la route. L'exploration des chambres et de l'accueil n'ayant rien donné, elle laisse sa moto sur le parking et va explorer une maison un peu plus loin dont la porte est entrouverte. Un van des années 80 est garé devant mais il est verrouillé. Avant de le fracturer et de le démarrer en bricolant les fils, la blonde préfère aller vérifier dans la maison si elle ne peut pas trouver les clés. Son Sig Sauer en main, elle entre doucement dans la maison et explore chaque recoin à la recherche de virulents ou de mordeurs. Soudain, elle entend du bruit à l'étage et braque son pistolet vers l'escalier qu'elle commence à gravir en silence tout en couvrant les angles à la recherche d'une menace. Le bois de l'escalier a mal vieilli et ne tarde pas à craquer de façon sinistre sous son poids, révélant sa présence. Ses nerfs se tendent, elle sait très bien que ce bruit vient de la trahir et que n'importe quoi peut lui tomber dessus et faire dégénérer la situation rapidement.

:copyright: 2981 12289 0

_________________

Et je regardai, et voici un cheval livide ; et celui qui le montait se nommait la Mort, et le Séjour des morts le suivait.
Apocalypse 6.8
Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Exploration et recherche (pv Terrence) Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Exploration et recherche (pv Terrence) Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1443
Inscription : 24/11/2016
Crédits : PresleyCash (avatar)
Célébrité : Norman Reedus

Exploration et recherche (pv Terrence) X0TurS630 / 5030 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) BR2xH0t

Exploration et recherche (pv Terrence) DQEbQJ235 / 5035 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) GxoDpmC

Exploration et recherche (pv Terrence) Hu1erU739 / 5039 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
14.02.20 17:34
Exploration et recherche

  Raven et Terry




C'est à Vernon, situé à une cinquantaine de kilomètres de Kelowna, que Terry avait choisi de se rendre en compagnie de Charlotte. Charlotte... Il avait immédiatement détesté ce nom dont Imane l'avait affublé à la minute même où ils avaient libéré la chienne des liens avec lesquels on l'avait attaché à un arbre, la condamnant par cet acte, à une mort certaine. Il ignorait qui avait fait ça, et à vrai dire, il était préférable pour cette personne qu'il ne le découvre jamais. La chienne n'était pas sauvage, elle s'était immédiatement montrée attachante, affectueuse ainsi qu'une alliée redoutable. Tous deux l'avaient aussitôt recueillit au plus grand bonheur d'Aïda, la petite fille d'Imane. Depuis qu'il avait choisi de s'éloigner de l'hôpital, qui lui rappelait beaucoup trop la mort de Leslie, Imane, loin de lui en tenir rigueur, lui avait demandé de garder l'animal à ses côtés afin qu'il ne reste pas seul et qu'il n'oublie pas de revenir. Charlotte était ainsi devenu son compagnon de route et aujourd'hui ce prénom qu'il s'était toujours refusé d'employer, préférant la surnommer affectueusement « Clebs », le faisait sourire car il lui rappelait cette tornade brune qui était entrée dans sa vie. .. mais qu'il avait laissé derrière lui. Depuis combien de temps n'était-il pas revenu à l'hôpital ? Terry ne comptait plus les jours depuis bien longtemps mais cela devait faire une bonne dizaine de jours voir peut-être même une quinzaine qu'il avait trouvé refuge dans son campement, installé en retrait dans la forêt. La solitude lui faisait du bien et bien qu'il n'y eut pas un seul jour où il ne pensait à sa fille, il commençait à surmonter la douleur causée par sa perte.
Aujourd'hui pourtant, les gens de la Lyssa lui manquait : Imane et Aïda en tête bien sur, mais également Kaniel, Alice, James, Nancy... toutes ces personnes n'étaient pas que de simple noms ou des visages, chacune d'elles faisaient désormais parti de sa famille et il ne pouvait s'empêcher de se demander comment ils allaient, comment chacun d'eux se portaient... Peut-être serait-il temps qu'il pense à rentrer ne serait-ce que quelques jours pour prendre de leurs nouvelles et s'assurer que totu allait bien... Oui c'est ce qu'il ferait... mais pas aujourd'hui, et peut-être pas demain non plus...

Terry avait choisi d'emprunter le Okanagan Rail Trail, un sentier qui reliait Kelowna à Vernon. Pour quelqu'un qui avait l'habitude de marcher la route ne lui fut pas déplaisante et le soleil était au rendez-vous. Le sentier qui longeait Kalamalka Lake était parsemé d'une multitude de propriété privé. En cours de chemin il leur arrivait de rencontrer quelques virulents décharnés sur ce sentier autrefois envahit de cycliste, de joggeurs ou de marcheurs. L'autoroute qui passait juste au-dessus, était désormais sinistrement calme... calme ? Du moins jusqu'à ce que le moteur parfaitement reconnaissable d'une moto, passe juste au-dessus de lui avant de filer droit en direction de la ville de Vernon. A l'ombre de la bretelle qui se trouvait juste au-dessus d'eux, levant la tête en direction de cette dernière, il écouta le bruit du moteur s'estomper avant de disparaître définitivement.  Un groupe s'était-il établit dans le coin ou était-ce un solitaire comme lui ? Dans tous les cas, Terry n'avait pas particulièrement envie de croiser la route de vivants qui s'étaient bien trop souvent montrés pires que les morts à son goût. Le tentation de faire demi-tour s'était grandement faite ressentir, mais il comptait explorer les lieux pour tenter d'y trouver des vivres. Cela faisait trois jours qu'il n'avait rien mangé et que le gibiers s'était inscris aux abonnés absents. Il avait toujours trouvé de quoi nourrir son chien mais lui commençait sérieusement à avoir l'estomac dans les talons. Il avait besoin de reprendre des forces, il finirait bien par trouvé quelque chose à manger dans cette foutue ville de 35 000 habitants, et ce n'était pas un motard de passage, qu'il ne croiserait probablement pas, qui allait l'inciter à faire demi-tour...

Ses pas le conduisirent devant un motel qu'il préféra contourner lorsque son attention fut arrêté par une moto qui trainait sur le parking abandonné. Il s'agissait d'une Honda, comme la sienne, même si la série était différente. S'en approchant, il observa le véhicule avec intérêt et avant même de s'assurer que le moteur était encore chaud, il su qu'il s'agissait de la moto qu'il avait entendu un peu plus tôt, ce qui signifiait que son propriétaire n'était pas très loin. Caressant la tête de son chien, il retira son arbalète de son épaule, et son arme en main, il s'avança en redoublant de vigilance. L'exode massif et l'abandon des lieux avait laissé place aux herbes folles mais également aux objets de toutes sortes qui avait servit de barricades pendant un temps, tels des containers, des cageots de bois, des caddies, des matelas éventrés, des vélos rouillés... quelques virulents isolés erraient ça et là sans avoir conscience qu'un festin ne se trouvait pas très loin d'eux. Alors qu'il comptait se diriger vers la devanture d'un magasin d'alimentation protégé par un rideau de fer tagué, Charlotte, qui avait entendu quelque chose, fonça en direction d'une maison qui rappelait celle des pionniers d'alors et dont la porte d'entrée était restée grande ouverte. Pestant entre ses dents, Terry fit demi-tour et lui emboita le pas.

Si l'extérieur de la maison avait de quoi ravir les touristes, l'intérieur avait possédé tout le confort moderne que l'on pouvait rêver... du moins avant d'avoir été entièrement vandalisé, Mais Terry ne s'y attarda pas, rejoignant à grande enjambée la chienne qu'il incita à se taire, afin que ses aboiements n'attire pas davantage les bouffeurs qui se trouvaient au-dehors. L'animal obéit rapidement sans cesser pour autant d'observer l'intruse qui se trouvait à mi-chemin du premier étage, un sig sauer entre les mains. Il avait d'abord cru que l'animal cherchait à avertir l'étrangère d'un danger imminent mais lorsqu'il leva ses yeux sur le visage de cette dernière, le temps d'une minute il cru voir celui de Leslie. Portant sa main sur son front pour chasser ce qu'il savait être une hallucination, il releva son regard sur elle, et cette fois le visage encore juvénile de sa fille laissa place à celui d'une femme qui ne lui ressemblait pourtant en rien et qu'il se mit à détailler avec méfiance durant un instant. Qui qu'elle fut, elle savait parfaitement tenir une arme, elle avait la carrure d'une femme qui avait de l'entrainement et chose suffisamment rare pour le souligner en ces temps, elle était propre sur elle, et soignée, cela signifiait donc qu'elle vivait quelque part. Des coups provenant de l'étage se mirent à redoubler de manière intensive contre ce qui paraissait être une porte qui empêchait la chose de sortir

- C'est surement un mort, fit Terry à l'adresse de la femme sans s'attarder davantage. Allez viens, fit-il cette fois à l'adresse de son chien pour qu'elle le suive, avant de s'arrêter pour se tourner à nouveau en direction de la femme. Elle est toi la moto dehors ? T'es seule ?



 

_________________
Ce qui compte ce ne sont pas les années qu'il y a eut dans une vie, c'est la vie qu'il y a eut dans les années.
Leslie

©️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Raven Davis
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Exploration et recherche (pv Terrence) 10

Ancien métier : Sergent dans les forces armées canadiennes puis agent des renseignements
Occupation : Soldat et exploratrice
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Sainte-Flavie

Exploration et recherche (pv Terrence) 9

Messages : 85
Inscription : 04/02/2020
Crédits : Yenko & Tumblr
Célébrité : Sarah Carter

Exploration et recherche (pv Terrence) X0TurS612 / 5012 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) BR2xH0t

Exploration et recherche (pv Terrence) DQEbQJ224 / 5024 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) GxoDpmC

Exploration et recherche (pv Terrence) Hu1erU719 / 5019 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
19.02.20 2:38
Exploration et rechercheRaven, Terrence & BryanRaven gravit en douceur les escaliers en tentant de réduire au maximum le bruit en marchant à l’extérieur des marches mais le bois émet un craquement sinistre à chacun de ses pas. Trop concentrée sur ses déplacements et le bruit qui lui parvient toujours de l’étage, elle ne remarque pas l’arrivée de la chienne hors de sa vision périphérique. Elle l’entend mais ne s’en préoccupe pas, la cataloguant dans les bruits environnants non dangereux.

Ce n’est qu’en entendant une voix masculine qu’elle fait volteface en direction de la porte et braque son arme sur lui un instant avant de baisser doucement son pistolet en direction du sol. Ses sourcils se froncent alors qu’elle examine la situation, l’homme n’est pas menaçant mais elle sait très bien qu’elle ne peut pas lui faire confiance. Il pourrait très bien l’attirer plus loin dans une embuscade. De vieux automatismes reviennent au galop et Raven est sur la défensive à estimer ses chances. En réponse à la question que l’homme lui adresse, elle décide de lui mentir sur un ton calme.

- C’est ma moto. Je ne suis pas seule, je dois retrouver mes équipiers au nord de la ville.

Elle s’enlève une mèche de cheveux du visage de la main gauche et jette un regard en direction de l’étage avant de hausser les épaules et de redescendre dans le hall. Elle s’adresse ensuite à l’homme en face d’elle sans avoir rengainée son arme. Elle ne lui fait pas confiance et reste sur ses gardes.

- Et toi, t’es seul ? Lui demande-t-elle sans la moindre politesse, puis sans lui laisser le loisir de répondre, elle se présente sommairement. J’m’appelle Raven.

Avant l’infection, elle serait restée loin d’un homme avec une tenue pareille qui tient plus du clochard que du citoyen modèle mais maintenant, ce genre de tenue est devenue monnaie courante et cela lui rappelle à quel point elle a de la chance d’avoir un minimum de confort à la base même si ce confort est sommaire.

:copyright: 2981 12289 0

_________________

Et je regardai, et voici un cheval livide ; et celui qui le montait se nommait la Mort, et le Séjour des morts le suivait.
Apocalypse 6.8
Revenir en haut Aller en bas

Brian Shipp
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Ancien métier : Capitaine d'Infanterie
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Polson, Montana

Exploration et recherche (pv Terrence) Tumblr_owwlalBTR81v5dr9ko3_500

Messages : 11
Inscription : 10/02/2020
Célébrité : Mike Vogel

Exploration et recherche (pv Terrence) X0TurS613 / 5013 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) BR2xH0t

Exploration et recherche (pv Terrence) DQEbQJ221 / 5021 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) GxoDpmC

Exploration et recherche (pv Terrence) Hu1erU717 / 5017 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
25.02.20 7:07





L’aube s’est à peine levée que l’ancien militaire refait déjà son paquetage, chaque jour il changeait d’endroit ou établir un camp provisoire, il se devait de toujours être en mouvement, surtout dans une ville qu’il ne connait pas. Comment avait-il pu autant dévier de son objectif ? Vouloir s’établir dans le Nord pour finalement se retrouver à l’Ouest du Pays. ‘’Putain de boussole.'' En rangeant ses affaires il saisit cet outil de malheur qu’il jette contre un mur, éclatant de toutes ses pièces. Ce n’était pas bien grave pour le moment de ne pas avoir de boussole, il en trouverait une autre sûrement plus tard, pour le moment, c’était surtout l’heure d’apprendre à connaître cette ville, et savoir comment elle fonctionne. Il n’est ici que depuis quelques jours et ne connaît rien ici, ni les rues, et encore moins les plus gros groupes de la région. Et ça, ce n’était pas une information à négliger par les temps qui courent. Avant de réellement pénétrer dans la ville il se devait de connaître les bordures afin d’avoir des points de repère au cas où il devrait fuir la ville en vitesse. Il accroche son sac sur l’arrière main de son destrier, il en profite pour faire une caresse sur le museau avant de repartir sur son check-up final. Il saisit son fusil de précision qu’il inspecte de fonds en comble pour ne jamais avoir de soucis une fois en mouvement. Il passe la sangle de ce dernier autour de lui, portant le fusil en bandoulière dans son dos. Lorsqu’il fut fin prêt à partir, il monta enfin sur sa monture, passant quelques instants les doigts dans sa crinière sombre. Il quitte donc son campement de fortune à l’est de la ville de Vernon. Avant de se mettre en marche de Kelowna il allait faire une petite escale dans Vernon pour y trouver quelques vivres.

Lorsque les sabots frappent pour la première fois le sol de la ville, Brian souffle du nez. Il n’avait jamais vraiment aimé se retrouver dans des grandes villes, alors des villes qu’il ne connaissait pas, n’en parlons même pas. Il avance prudemment dans la ville, observant cette dernière avec intérêt, ça devait être une superbe ville avant toute cette merde selon ses estimations. Il poursuit son chemin dans les rues presque désertes, il se permet même d’éviter les morts sans avoir à les tuer. Il n’a pas le temps pour ça, et encore moins l’envie de sentir la chair putréfiée dès le petit matin. Un Motel semble attirer son attention au loin. ‘’On va peut-être pouvoir trouver des restes de vivres, tu en dis quoi ?’’ Il fait une tape sur l’encolure de son cheval avant de poursuivre la route. Il observe les voitures qui semblent s’être arrêtées depuis tellement longtemps. Ça faisait un si long moment qu’il n’était pas monté dans un véhicule. Ça lui manquait des fois, de poser ses fesses à l’arrière d’un pick-up et de se faire conduire sans avoir à se soucier des morts sur la route.

A l’approche du Motel, Brian se décide à cacher son canasson du mieux qu’il peut. Il accroche ce dernier, normalement, tout devrait bien se passer et il ne devrait pas se retrouver avec un cheval mort au retour. Une fois à terre il saisit son sac à dos qu’il retire de sa monture, et se prépare à aller en direction du Motel. ‘’Je fais vite, promis, et avec un peu de chance, j’aurai même quelque chose pour toi au retour !’’ Il fait une petite tape sur le canasson avant de se mettre en route. Il n’est qu’à quelques rues de son objectif, son fusil entre ses mains, il avance prudemment dans ces rues qu’il ne connait pas. Lorsqu’il arriva à hauteur du bâtiment, il remarqua une moto sur le parking. Ce qu’il pouvait en déduire directement, c’est qu’elle était droite et non pas au sol, écrasée depuis des années comme quatre-vingt pourcent des véhicules actuellement. Elle appartenait donc à quelqu’un. Et actuellement, il n’avait pas vraiment envie de rencontrer des gens, on ne sait jamais sur qui on pourrait tomber avec ces dernières années. Son sens d’observation lui dévoila qu’une maison non loin pouvait facilement lui servir de nid le temps de voir à qui appartenait cette moto, et ensuite de pouvoir décider quoi faire. Déjà cette maison lui donnerait un petit avantage tactique sur cette personne en moto.

Il approche à pas de loup de la vieille bâtisse, la porte est ouverte, il va falloir redoubler de surveillance, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Il décide de ne pas rentrer par la porte principale, et c’est en inspectant la maison qu’il remarque une des fenêtres qui semble être ouverte. Il force un peu pour l’ouvrir, un bruit s’en échappe, et il espère que les potentiels macchabées à l’intérieur ne tiennent pas rigueur de ce petit bruit. Il grimpe à la fenêtre, arrivant dans une cuisine pillée, dévastée, rien de bien étonnant jusque-là. Par contre, la chose étonnante, c’est les voix qu’il peut entendre dans la pièce d’à côté.  Jusqu’à preuve du contraire, les morts ne parlent pas. Il grince des dents, dans quelle situation s’était-il encore fourré ? Il saisit son fusil qu’il plaque contre lui, et avance doucement vers l’ouverture de la porte afin d’observer la scène à travers un miroir brisé au sol. Il ne pouvait pas se cacher, plus maintenant, il était dans la même maison que deux survivants et il fallait bien qu’il le signale s’il nous voulait pas se faire abattre d’un tir réflex lorsqu’ils découvriront Brian dans la cuisine. Toujours dans un élan de paix à ne jamais vouloir blesser ses semblables, il replace son fusil à sa poitrine, ses mains bien en évidence, ça ne servirait à rien d’attiser les suspicions et encore moins la panique. Il sort de la cuisine, se retrouvant sur le coté des survivants. ‘’Bonjour. Je ne vous veux aucun mal. Je suis Brian Shipp, un survivant un peu perdu de ce côté du pays.’’


Revenir en haut Aller en bas

Terrence Byers
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Exploration et recherche (pv Terrence) Tumblr_owa0d6EVtN1vnzgcbo4_250

Ancien métier : Militaire à la retraite
Occupation : Sécurité et chasse
Statut civil : Irrémédiablement et définitivement conquis
Lieu de naissance : Houston (Texas)

Exploration et recherche (pv Terrence) Tumblr_pp0437WZY01xmmxtko1_500

Messages : 1443
Inscription : 24/11/2016
Crédits : PresleyCash (avatar)
Célébrité : Norman Reedus

Exploration et recherche (pv Terrence) X0TurS630 / 5030 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) BR2xH0t

Exploration et recherche (pv Terrence) DQEbQJ235 / 5035 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) GxoDpmC

Exploration et recherche (pv Terrence) Hu1erU739 / 5039 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
29.02.20 3:54
Exploration et recherche

 Raven, Brian et Terry




La rapidité de réaction de la femme, sa manière de pointer son arme sur lui, avant de la baisser tout en restant sur ses gardes avaient été exécuté avec une telle fluidité, qu'il ne laissait pas la moindre trace à l'amateurisme ce qui lui révéla que cette femme exerçait par le passé un métier ayant un rapport avec les armes. Flic ? Gardien de la paix ? Militaire ?
Seule face à lui, la blonde était clairement sur la défensive et il ne pouvait absolument pas le lui reprocher, depuis que le monde était devenu ce qu'il était il y avait encore plus de tarés que par le passé. A sa place, il le serait probablement aussi s’il n’en n’avait plus rien à foutre. La mort de sa fille ne l’avait pas rendu pour autant suicidaire, mais et bien qu’il ne la sous-estimait pas, il ne la considérait pas comme une menace. Si elle l'était, elle n’aurait pas baissé son arme en direction du sol. Qu’en était-il cependant de ses compagnons ? Il doutait de leur présence car la moto qu’il avait entendu filer un peu plus tôt, à savoir la sienne, était seule, mais cela ne signifiait pas pour autant qu’ils n’existaient pas et franchement, il n’avait pas particulièrement envie de savoir s’il avait tort ou raison.

- Jolie bécane

La voyant redescendre vers lui, l’arme toujours en main, il ne la quitta pas des yeux et l'écouta lui retourner la question tout en balayant les alentours du regard avant de se présenter. Raven ? C'était pas un nom ça, plus au sobriquet ? La fixant pendant un instant, la politesse aurait voulu qu'il se présente à son tour, mais à quoi bon ? Il ne comptait pas s'éterniser ici et il doutait de la recroiser un jour. Terry baissa son regard en direction de son chien à qui il caressa l’arrière des oreilles

- Suis pas seul, se contenta-t-il de répondre

Joint par le geste qu'il venait d'avoir pour l'animal, sa réponse pouvait laisser sous-entendre qu'il parlait de son chien, ce qui était en parti vrai. La vérité cependant, c'est que contrairement à ce qu'il voulait bien faire croire, Terry n'était pas seul. Il avait beau s'être éloigné d'eux en ce moment, il appartenait à une communauté dont chacun des membres était devenu une famille, la Lyssa. Cette femme, Raven, avait un campement, étaient-ils basé loin d'ici ? Etaient-ils fréquentables ou au contraire pouvaient-ils représenter une menace ?

- Toi et tes amis... vous avez un campement ? Chercha-t-il à savoir

Un bruit, léger, provenant de la cuisine se fit entendre, pourtant son regard ne la quitta pas elle des yeux, à la recherche d'une quelconque réaction. S'agissait-il d'un de ses complices ? S'ils n'avaient rien à cacher pourquoi venir par l'arrière ? Pourtant, il crut déceler dans son regard la même consternation. L'arbalète à la main, il fit volte-face au moment où un homme se présenta à eux, les mains levées en guise de paix. Un regard sur la blonde suffit à lui faire comprendre qu'elle ne le connaissait pas. Ce n'était d'ailleurs pas difficile à deviner, il semblait vivre dehors, tout comme lui, contrairement à elle. Brian Shipp ? Y’avait encore des gens qui se présentaient en donnant leur nom ? La vie en solitaire ne l'avait en tout cas pas départi de ses manières et politesses d'un autre temps. Si par le passé, Terry n'en n'avait déjà pas beaucoup autant dire qu'aujourd'hui son savoir vivre avait quasiment disparu.

- Des survivants paumés, y a plus qu'ça maintenant, répondit Terry en le saluant d'un signe de tête tout en abaissant légèrement son arbalète en direction du sol mais prêt à en faire usage à la moindre menace provenant de l'un ou l'autre.

Aucun d'eux ne paraissait belliqueux et bien que ça n'endormait en rien sa méfiance, Terry se détendit quelque peu. Sifflant pour que son chien le suive, il passa à coté de Brian pour entrer dans la cuisine dont il commença à ouvrir les placards et autres tiroirs à grande volées à la recherche de quoi se mettre sous la dent mais comme il fallait s'en douter, il ne trouva rien si ce n'était des placards vides

- Bordel de merde ! Y a que dale ici ! Jura-t-il dans un fort relent d'accent texan qui revenait au galop dès qu'il était contrarié

Revenant en direction du salon, il jeta un oeil un peu partout mais il fallait croire qu'ils n'étaient pas les premiers à visiter cette maison. Rien, il n’y avait rien, pas même la plus petite arme

- Si cette maison a déjà été pillé ça veut dire que celles environnantes l'ont déjà été aussi par contre y a un hôtel en face. On a plus de chance de trouver des trucs là-bas. Seul s'est risqué de s'y rendre surtout si ça grouille de morts mais à trois ça peut l'faire. Ça vous tente ?

Leur demanda-t-il en les regardants droits dans les yeux. Il ne s'agissait pas d'un regard provoquant mais plutôt franc et décidé qui attendait la réponse de ces deux personnes que le destin avait choisi de mettre sur sa route pour le meilleur ou pour le pire, ça c'était encore à voir mais pour l'heure il décida de faire confiance à son instinct qui lui soufflait que ces personnes n'étaient pas mauvaises. Baissant légèrement le regard en direction de son arbalète il finit par relever ses yeux sur eux et se présenter à son tour après tout, ils allaient rester ensemble plus longtemps que prévu

- Moi c'est Terry, et elle... elle a pas d'nom. Clebs, Clebard, le chien... ça va très bien, elle comprend



 

_________________
Ce qui compte ce ne sont pas les années qu'il y a eut dans une vie, c'est la vie qu'il y a eut dans les années.
Leslie

©️️️️Laxy dunbar
Revenir en haut Aller en bas

Raven Davis
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Exploration et recherche (pv Terrence) 10

Ancien métier : Sergent dans les forces armées canadiennes puis agent des renseignements
Occupation : Soldat et exploratrice
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Sainte-Flavie

Exploration et recherche (pv Terrence) 9

Messages : 85
Inscription : 04/02/2020
Crédits : Yenko & Tumblr
Célébrité : Sarah Carter

Exploration et recherche (pv Terrence) X0TurS612 / 5012 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) BR2xH0t

Exploration et recherche (pv Terrence) DQEbQJ224 / 5024 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) GxoDpmC

Exploration et recherche (pv Terrence) Hu1erU719 / 5019 / 50Exploration et recherche (pv Terrence) LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
04.03.20 12:06
Exploration et rechercheRaven, Terrence & BryanElle écoute les explications de l’homme à côté du chien en gardant son index le long du pontet de son Sig Sauer, prête à toute éventualité comme son entrainement le lui a enseigné. Quand il la questionne sur son campement, Raven entend du bruit provenant de la cuisine. Gardant son partenaire de palabres en vision périphérique, elle braque son arme en direction du bruit en espérant que ce n’est pas un complice de l’homme avec qui la conversation s’est engagée il y a quelques instants. Du coin de l’œil, elle remarque que Terry a la même réaction qu’elle. En un instant, elle analyse la situation et baisse légèrement son arme à la présentation de Brian. Entendre un nom de famille lui laisse une sensation étrange. Elle n’a plus utilisé le sien depuis l’épidémie et n’a pas le souvenir d’avoir appris le patronyme de quelqu’un sur la même période.

En voyant Terry aller explorer la cuisine, elle se détend un peu et fini de redescendre au rez-de-chaussée en restant en alerte à propos des bruits qui viennent de l’étage. Une fois en bas, elle s’approche de Bryan en tentant de voir ce que fait Terry dans la cuisine tout en gardant les deux hommes dans son champ de vision et son arme dans la main. Son attitude n’est pas belliqueuse, tout au plus sur la défensive. Ce n’est que lorsque Terry revient et se présente qu’elle finit par en faire de même auprès de Bryan.

- Moi, c’est Raven. Lui dit-elle en se tournant vers lui.

Elle avise d’un regard le fusil dans le dos de Bryan et reconnait sans mal un M24 pour avoir démonté et remonté un nombre incalculable de fois le Remington 700 de son père.

- Joli M24, j’adorais tirer avec le R700 de mon père, ça reste un de mes fusils préférés. Affirme-t-elle en pointant du doigt le fusil de Bryan.

Sans lui laisser le temps de répondre à son affirmation, Raven leur parle de la base à l’ouest de Kelowna. Ces hommes ont clairement un passé militaire et pourraient avoir leur place au sein du Coliseum.

- On a un campement à la base militaire à l’ouest de Kelowna. On a toujours de la place pour d’anciens soldats qui n’ont pas peur de faire ce qu’il faut pour survivre. J’étais sergent dans les forces armées canadiennes.

Remettant son Sig dans son étui, elle attend une réaction de leur part à cette information. Elle aimerait que Gill soit ici pour lire leur comportement, un exercice que la jeune blonde n’a jamais maitrisé pleinement malgré ses efforts.


:copyright: 2981 12289 0

_________________

Et je regardai, et voici un cheval livide ; et celui qui le montait se nommait la Mort, et le Séjour des morts le suivait.
Apocalypse 6.8
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Exploration et recherche (pv Terrence) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Exploration et recherche (pv Terrence)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Veteran [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Beyond-
Sauter vers: