AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-45%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 94€ au lieu de 170€
94 € 170 €
Voir le deal


 

 Intrigue - Welcome to Atlantis



Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 43
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
22.04.20 2:11


Welcome to Atlantis
Intrigue feat. Solitaires


Vos PNJs

Age: 50 ans.
Ancien métier: Mère et épouse au foyer.
Présent dans la communauté depuis: Elle est la dirigeante et co-fondatrice d'un groupe vivant dans un manoir exilé hors Kelowna, possédant un terrain pour chasse, jardinage et accueillir du monde.
Armes: Fusil de chasse.
Trait de caractère: Souriante, accueillante et préoccupée du bien-être de ses gens, elle est cultivée et sait convaincre son entourage, c'est pour cela qu'elle est la leader de son groupe. En revanche, elle peut faire preuve d'autorité et quiconque la contredirait recevra ses foudres.

Margaret Davis

Age: 32 ans.
Ancien métier: Violoncelliste.
Présent dans la communauté depuis: Elle vit seule depuis 4 mois, ayant perdu son frère, mordu par un rôdeur.
Armes: Harpon.
Trait de caractère: Avenante et d'un naturel bienveillant, elle a le contact facile. Extravertie, on sent qu'avant elle riait facilement et qu'un sourire ne quittait jamais ses lèvres. La solitude lui pèse et elle est facilement influençable.

Grace Abrahams



Let's have fun

C'est un nouveau jour, un jour qui ressemble aux autres où une seule chose importe: la survie. Lorsque les communautés se cachent derrière leurs murs, certains intrépides survivent seuls. Les virulents rôdent dans les parages, grognent et trainent leur carcasse dans les rues, sur les routes, au coeur de la forêt. C'est un nouveau jour, mais un jour différent des autres, le temps se gâte. Les intrépides relèvent les yeux et les voient, ces gros nuages grisâtres, menacer d'exploser à tout moment. Le vent force, les tentes tremblent et les arbres gémissent. Le temps s'assombrit et les communautés s'enferment derrière leurs murs, en sécurité dans leurs maisons, dans les couloirs d'un hôpital, les pièces d'une base militaire ou le grand hall d'un aéroport. Les intrépides, eux, ne vont pas avoir le temps de se mettre à l'abri...
La tempête éclate, le vent déchire les arbres, la pluie, diluvienne, explose sur le sol terreux de la forêt de Kelowna. Une nouvelle apocalypse.
Les intrépides surpris par le déluge rencontrent une belle propriété, loin dans la forêt, encerclée de hauts murs confectionnés de lourds rondins de bois. Lorsque les sentinelles les aperçoit, elles leur ouvrent la porte. Une homme vient à eux alors que la pluie colle ses cheveux sur son front. Il sourit, cet homme, son visage est rassurant, bienveillant.

- Venez vous réfugier à Atlantis le temps de la tempête, nous vous hébergerons. Il n'est pas sûr de rester dehors avec un tel temps et les virulents qui rôdent. Nous vous offrons asile jusqu'à ce que tout se calme.

Les intrépides peuvent observer les lieux, un immense manoir, plusieurs regards derrière les fenêtres. Là, non loin d'eux, un jardin potager que plusieurs femmes et hommes tentent de protéger de la tempête. De l'autre côté, deux véhicules à l'arrêt.

- Allons à l'intérieur, nous vous trouverons des vêtements secs.

Les intrépides suivent cet homme accueillant jusque dans le manoir, il les conduit dans un grand salon. Cerclé d'une lourde bibliothèque, un bureau en son centre, des tableaux contre les seuls murs libres, de grands canapés trônent dans toute la pièce, sur de vieux tapis persans.

- Je vous laisse ici quelques minutes, faites comme chez vous, asseyez-vous. Je reviens très vite.

L'homme sort de la pièce, referme la porte derrière lui. Les intrépides se retrouvent seuls dans le grand salon. Une jeune femme s'avance, sourit.

- Moi c'est Grace. On a tous eu de la chance de tomber sur eux, au moins on est au sec.


Tour 1 :

Vous voilà surpris par une tempête, Atlantis vous accueille chaleureusement derrière ses murs le temps que l'orage se calme. Combien de temps durera cette tempête? Dans cette mission, vous serez aidés par deux PNJs présentés ci-dessus.

Ceci est le premier tour. Faites connaissance entre vous.

Les membres concernés par cette mission sont @Khaaleb Talarion, @Teresa Spencer, @Jason Liu & @Thalya Torres.

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Khaaleb Talarion
From the wild

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis 1564648549-khaaleb

Ancien métier : Garde forestier
Occupation : Survivre dans la nature sauvage
Statut civil : Apprend à vire avec Thalya Torres, pour le pire mais surtout pour le meilleur ♥
Lieu de naissance : Réserve de Kánesatake, Québec

Intrigue - Welcome to Atlantis F2fa35b94be903f599fafcc9e405e80e58e4196e

Messages : 425
Inscription : 20/04/2019
Crédits : Feuilledecarotte
Célébrité : Jason Momoa

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS633 / 5033 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ224 / 5024 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU737 / 5037 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
22.04.20 11:11
Welcome to Atlantis...

   Les Intrépides




Ce qui avait commencé comme une belle et tranquille partie de chasse avait vite viré au fiasco total. Khaaleb et Thalya avaient quitté leur chalet tôt dans la matinée afin d'arpenter la forêt à la cherche de nourriture. L'occasion pour l'ancien garde forestier de commencer la formation de sa compagne à la survie dans les bois ainsi qu'au tir à l'arc. Mais la météo changeante de la saison avait au raison de son expérience, et très vite le temps jusque là clair et ensoleillé s'était couvert. D'énormes nuages noirs, poussés par un vent d'Est puissant avaient apporté avec eux des trombes d'eaux qui ne semblaient pas vouloir s'interrompre.
Conscient qu'ils étaient trop loin de chez eux pour faire demi-tour, le grand brun du se rendre à l'évidence alors qu'il subissait les foudres de la jeune femme : ils devaient s'abriter le plus vite possible. La visibilité mauvaise et le sol de la forêt qui s'était vite transformé en patinoire leur seraient sûrement fatal en cas de mauvaise rencontre.


Mais maintenant qu'ils se trouvaient dans le grand salon du manoir sur lequel ils étaient tombés par hasard entre les arbres, Khaaleb se demandaient s'il ne préférait pas encore la pluie et la présence menaçante des morts à l'extérieur.
Bien que l'homme qui les avait accueillit quelques instants plus tôt semblait amical ; bien qu'il leur ait tendu la main sans poser la moindre question, le trappeur savait à quoi s'en tenir avec les communautés de survivants isolés. Des fous on pouvait en trouver partout, même dans les endroits les plus charmants. Le fait même de les faire pénétrer ainsi chez eux sans la moindre condition et surtout sans prendre la peine de les désarmer, par pur altruisme, c'était louche. Plus personne ne faisait rien gratuitement aujourd'hui.

Sans se soucier de l'eau et de la boue qu'il rependait sur les tapis persans à chacun de ses pas, le trappeur jetait des coups d’œil méfiant aux quatre coins de la pièce où ils se trouvaient, examinant le mobilier ainsi que les sorties possibles qui s'offraient à eux. L'endroit devait autrefois appartenir à une riche famille, car le salon avait su garder, malgré l’apocalypse, un cachet assez impressionnant. Le bureau qui trônait au centre de la pièce était de balle facture, tout comme le reste des meubles, mais il y avait quelque chose qui dérageait l'amérindien. Était-ce cet accueil inattendu, le fait de se retrouver dans un lieu inconnu ou bien l'impression que tous les yeux des portraits aux murs l'observaient ? Mais dans tous les cas, on sentait tout de suite qu'il n'était pas serein et la présence d'autres rescapés n'y changeait rien. Observant rapidement leurs visages, il constata qu'ils lui étaient tous inconnus, si bien qu'il lui était impossible de déterminer s'il pouvait ou non leur faire confiance si d'aventure ils se retrouvaient pris au piège de cette étrange demeure et des gens qui y habitaient.

Gardant toujours la silhouette de Thalya dans son champs vision, il s'approcha de la porte par laquelle leur hôte avait disparu afin de tendre l'oreille, essayant de distinguer un son qui aurait pu l'alarmer et confirmer ses soupçons. Quoi qu'il se passe, il était prêt à agir, le manche de son arme jamais bien loin de la paume de sa main.

   

_________________
Intrigue - Welcome to Atlantis Al8r
Revenir en haut Aller en bas

Thalya Torres
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Ancien métier : Céramiste et Barmaid
Occupation : rester en vie
Statut civil : Pour toujours et jamais... rien qu'à lui
Lieu de naissance : Santa Monica

Messages : 124
Inscription : 17/08/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Minka Kelly

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS619 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU725 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
22.04.20 12:50
Intrigue - Welcome to Atlantis

Khaaleb, Theresa et Jason




Une pluie diluvienne était tombée sans crier et gare, et avant même qu'ils s'en aperçoivent le ciel s'était obscurcit et le rideau de pluie qui pleurait des mètres cubes d'eau sans discontinuité s'était abattu sur eux, n'améliorant en rien leur vision, c'était à peine s'ils voyaient à un mètre devant eux. La pluie qui tombait couvrait également le moindre bruit et la brune avait bien faillit faire une mauvaise rencontre mais c'était fort heureusement pour elle, sans compter la vigilance de son compagnon. La pluie avait également rendu le sol boueux et glissant, sans l'intervention de Khaaleb bien plus habitué qu'elle à ce genre d'environnement, Thalya aurait fait un magnifique bain de boue à plusieurs reprises, ce qui mettait sa fierté à mal. Elle qui espérait tant donner le meilleur d'elle-même et impressionner son compagnon, c'était râpé, à vrai dire, c'était même tout l'inverse, ce qui ne faisait que rendre son humeur un peu plus exécrable. Autant dire que la formation chasse, cueillette et tir à l'arc avait été reporté à une date ultérieur, à présent, il ne restait plus qu'à faire demi-tour pour retrouver retrouver la chaleur confortable de leur petit nid douillet et s'y réchauffer au coin du feu, du moins s'ils parvenaient à ne pas se tuer en court de route. Si cette perspective avait eut de quoi la séduire et rendre son humeur moins maussade, ce fut sans compter sur Khaaleb, qui avait un chic certain pour doucher son enthousiasme. Non seulement le garde forestier estimait qu'ils étaient beaucoup trop loin pour faire demi-tour mais en plus il ignorait totalement quelle direction prendre pour gagner l'abri le plus proche. Fort heureusement dans leur malheur, ils eurent la chance de tomber sur cette propriété privée dans laquelle se trouvait un manoir occupé par plusieurs personnes. Non seulement ces personnes se montrèrent des plus accueillantes à leur grande surprise mais en plus ils ne furent pas les seuls à bénéficier de leur hospitalité, trois auters voyageur deux femmes et un hommes avaient, tout comme eux, trouvé refuge ici.

L'intérieur du manoir avait été décoré avec goût et les personnes qui vivaient ici, avaient pris grand soin de tout ce qui s'y trouvait, à n'en pas douter, les propriétaires ou les descendants de ces derniers vivaient toujours ici. Alors que l'homme qui les avait accueillit les avait conduit dans un salon qui devait faire approximativement la taille du chalet de Khaaleb sans la remise et la chambre de Terry. Thalya voyait bien à son visage fermé que Khaaleb n'était absolument pas impressionné par tout cet étalage de richesse, pire il restait sur ses gardes et ne leur accordait aucune confiance. Est-ce qu'elle pouvait le lui reprocher ? Absolument pas. En général les bons films d'horreur dont elle avait toujours été friande commençait toujours bien au début pour mieux plonger dans l'horreur la plus absolue. Pourtant et bien qu'elle restait sur ses gardes elle aussi, Thalya avait envie de leur faire confiance, après tout, il pouvait exister des gens bien aussi, n'en n'étaient-ils pas ? N'auraient-ils pas ouvert leur porte eux aussi à quelqu'un qui se serait retrouvé dans pareille situation ? Bon, ils leur auraient surement confisqué leurs armes mais elle devait reconnaître que les avoir à porté de main la rassurait. Qui plus est le manque de considération de Khaaleb pour le tapis persan qu'il piétinait sans vergogne avec ses chaussures crottés avait le dos de l'exaspérer. Alors qu'elle s'apprêtait à le rejoindre, une des deux femmes s'approcha d'elle le visage avenant et se présenta.

- Salut moi c'est Thalya
, fit la jeune femme d'un sourire avenant tant à l'intention de Grâce qu'à leurs deux autres compagnons d'infortunes. Et l'ours là-bas s'appelle Khaaleb. Il a pas l'air commode comme ça mais je vous assure que vous pouvez lui faire confiance. Vous, vous voyagez ensemble ? Demanda-t-elle en désignant les 3 inconnus avec son index

Se tournant vers Khaaleb qui était entrain d'écouter à la porte d'entrée du salon, il se recula de quelques pas juste avant que cette dernière ne s'ouvre à la volée pour laisser apparaître une femme assez jeune au cheveux roux les bras chargés des vêtements secs et de serviettes propres. Ne s'attendant surement pas à se retrouver nez à nez avec un homme comme Khaaelb la jeune rouquine ne cacha pas frayeur avant d'offrir un sourire embarrassée

- Soyez les bienvenue, je m'appelle Kimberly, Fred m'a demandé de vous apporter des serviettes et de quoi vous changer. Je ne connais pas vos tailles alors j'espère que ça ira. Il y a une porte coulissante qui permet de séparer la pièce en deux, leur montra-t-elle, pour préserver votre intimité le temps de vous changer. Réchauffez-vous, vous devez être trempé jusqu'au os

Ne s'imposant pas davantage, Kimberly se retira, non sans accélérer le pas en passant devant Khaaleb. S'emparant d'une serviette, Thalya le rejoignit et entreprit de lui essuyer le visage et les cheveux

- Tu vas te détendre oui ? Je te demande pas de leur faire aveuglément confiance mais accorde leur le bénéfice du doute. Il y a encore des gens bien dans ce monde, tu en as rencontré toi aussi et pour le moment tu dois bien reconnaître qu'ils ont été plus que correct avec nous. S'ils sont vraiment ce qu'ils prétendent moi c'est plutôt pour eux que j'aurais envie de m'inquiéter, à force d'ouvrir ainsi leur porte à n'importe qui, ils risquent un jour de faire une mauvaise rencontre.




Revenir en haut Aller en bas

Jason Liu
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_pwydcxJRYV1qcxymno1_540

Ancien métier : Inspecteur
Occupation : Aucune
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Singapour

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_oobgaybpru1t6599fo4_400

Messages : 73
Inscription : 17/07/2019
Crédits : Avatar: miss0atae / gif: rafikecoyote & boutella
Célébrité : Lewis Tan

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS611 / 5011 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ225 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU718 / 5018 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
24.04.20 17:30
Intrigue - Welcome to Atlantis

   Les solitaires




Jason n'avait pas prévu de se faire prendre par surprise par la pluie. A bien des égards, il restait toujours surpris par ce qui se passait autour de lui. Il avait cependant une bonne excuse pour cela. Il ne se souvenait pas de grand chose. Il avait redécouvert récemment l'existence des virulents et de comment s'en prémunir pour survivre. Il essayait normalement de ne pas trop s'éloigner de son refuge, car il ne se sentait pas toujours prêt à affronter correctement l'extérieur. Oh, il avait reçu de l'aide par-ci et par-là, mais on lui avait vite fait comprendre que les relations entre les individus n'étaient plus aussi cordiales qu'autrefois (déjà que c'était pas la panacée). Il lui arrivait même parfois d'avoir de sacrés réflexes qui lui venaient d'avant l'incident où il avait perdu la mémoire. Pourtant, aujourd'hui, il s'était aventuré plus loin que d'habitude et bien sûr, il avait fallut qu'une pluie digne du déluge vienne le prendre par surprise. Il avait bien vu les nuages gris s'amasser, mais comme le monde entier lui semblait déjà bien gris, il n'y avait pas accordé plus d'importance que cela. C'était bien là son erreur ! Il aurait bien voulu se mettre à l'abri chez lui, mais la pluie diluvienne et le vent violent, qui s'était levé, l'avaient éloigné de son sentier habituel et il luttait avancer à la recherche du moindre endroit où se réfugier.

C'était comme ça qu'il était tombé sur une belle propriété et qu'il avait été invité à se réfugier derrière ses murs protecteurs. Il n'avait pas hésité sur l'instant, trop heureux de se protéger contre le déluge extérieur. Il se trouvait à présent au chaud dans un salon bien plus vaste que toute la maison dans laquelle il survivait pour le moment, dont il trempait à présent le sol avec ses vêtements gorgés de toute l'eau qui lui était tombée sur la tête. Il n'était d'ailleurs pas le seul à avoir été surpris par les eaux et tous avaient été chaleureusement accueillis par l'eau qui avait ouvert la porte et qui les avait ensuite laissé seuls dans ce salon pour aller chercher des vêtements secs. Jason était un peu alerte. C'était la première fois depuis longtemps qu'il se retrouvait avec autant de monde dans la même pièce. Il les détaillait avec de grands yeux curieux. A bien des égards, se retrouver avec autant de personnes différentes, de taille et de forme diverses, lui donnait l'impression de se trouver devant un spectacle aux mille couleurs. Une des femmes présentes prit la première la parole pour se présenter. Une autre femme lui répondit avec un sourire avenant et présenta l'homme qui était allé se placer près de la porte par laquelle s'était éclipsé leur « sauveur ». C'est alors qu'elle leur demanda s'ils étaient tous ensemble. Jason jeta un regard surpris à la seule femme qui n'avait pas encore parlé avant de hocher la tâte en signe de dénégation.

« Non, nous ne nous connaissons pas. » Dit-il d'une voix qui lui semblait toujours aussi étrangère.

Il n'était déjà pas certain de bien se connaître lui-même. Alors qu'il allait poser une question, il fut interrompu avant d'ouvrir la bouche, par une personne qui venait d'ouvrir la fameuse porte où était posté l'individu qui s'appelait Khaaleb. Une certaine Kimberley venait leur apporter les vêtements promis et des serviettes. Elle leur donna quelques conseils pour qu'ils puissent se changer et les laissa. Jason s'empara de la serviette et il lui sembla voir un flash qui ne dura que quelques secondes. Ces maudits flashs ne cessaient d'aller et venir comme pour lui rappeler qu'il n'était pas « entier ». Pour essayer d'échapper à la migraine qui allait forcément suivre, il se concentra sur les paroles de la prénommée Thalya qui essayait de rassurer son compagnon. En tout cas, elle avait surtout réussi à le rendre anxieux. Si la montagne de muscles n'était pas à l'aise, peut-être qu'ils devraient tous s'en faire un peu. Il n'avait pas rencontré beaucoup de personnes depuis son «accident », mais l'un d'eux lui avait fait promettre de rester sur ses gardes. C'était d'autant plus vrai que Jason ne se souvenaient de pas grand-chose du « Nouveau Monde » qu'était celui qui grouillait de morts-vivants et de gens armées jusqu'aux dents. Il essaya de dissimuler son trouble en tendant une des serviettes à la femme qui attendait derrière lui pour se sécher.


« C’est marrant quand même qu’ils aient nommé cet endroit Atlantis, quand on sait ce qui est arrivé à l’île... »
Il rit un instant avant de laisser son rire s’étrangler. « Mouais, peut-être pas ma meilleure blague. »

Et peut-être pas non plus la manière de faire une première bonne impression non plus, pensa-t-il. Il préféra s’écarter pour se sécher la tête et enlever son manteau. Il ne pouvait pas s’empêcher de faire le mariole et il sentait que ça avait toujours été le cas.

Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 382
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: Evie Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS626 / 5026 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ232 / 5032 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU719 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
25.04.20 21:24
Intrigue - Welcome to Atlantis

  Khaaleb, Thalya et Jason




Théo était parti depuis quelques jours déjà, voir des semaines. Tea avait arrêté de compter depuis un moment. Elle avait cessé de se demander ce qui avait pu se passer. Il y avait eu des frictions, de la colère et de l’énervement. Le garçon lui avait alors annoncé qu’il avait des trucs à régler et qu’il devait partir. La jeune fille avait eu la folle envie de lui demander si elle pouvait le suivre, mais elle s’était retenue et avait seulement hoché la tête en guise de réponse. Elle n’avait pas insisté. Elle ne voulait pas être la petite chose qui lui colle sans cesse au cul. Elle connaissait son besoin de vouloir être seul et de vouloir défier ses démons. Il n’avait pas précisé quand il allait revenir ou plutôt s’il allait le faire. Il ne lui avait pas demandé de l’attendre. Elle ne l’avait pas fait, même si son départ lui donnait un goût amer dans la bouche. Le périple qui l’avait mené jusqu’à Théophile lui avait prouvé qu’elle n’avait besoin de personne pour survivre et qu’elle était capable de se débrouiller seule. S’ils devaient se retrouver, à nouveau, se serait tout à fait par hasard. Elle ne le chercherait pas.

Depuis, Teresa marchait un peu au hasard. N’ayant pas de lieux précis où se rendre, pas d’objectif à accomplir ou de personne à rencontrer. Elle en profitait plutôt pour visiter la ville. Elle n’avait pas vraiment pris le temps de le faire depuis la ville de Crawford, là où elle avait décidé de faire faux bond à sa bande et de partir rejoindre le Foster. Tellement concentrée sur son but, elle avait très peu portée attention aux alentours. C’était le bon moment de le faire. Ce qui était assez cocasse en ces temps apocalyptiques. Elle marchait à l’orée de la forêt, lorsque le ciel s’obscurcit tout d’un coup. Le vent se leva aussitôt et une pluie diluvienne lui tomba dessus. Sa première réaction fût d’aller se cacher sous les arbres. Mais, l’orage était trop fort. Ce n’était pas un arbre qui allait la protéger. Elle continua sa course dans l’espoir de trouver une grotte ou même un vieil abri abandonné pour s’y réfugier. Au bout de plusieurs minutes à courir parmi les branchages et dans la boue, elle tomba sur un énorme manoir. Elle en resta bouche-bée. Des sentinelles l’accueillit et l’invita à se rendre à l’intérieur le temps que tout se calme. Trop surprise par cette drôle de découverte, elle n’arrivait pas à ouvrir la bouche. Elle se contentait d’un sourire coincé pour toutes réponses. L’homme qui les avait invité lui avait semblé sympathique, mais elle aussi avait appris à ne pas faire confiance à n’importe qui.

Teresa n’était pas la seule à avoir été prise sous l’averse. Ils étaient six à se retrouver dans le grand salon qui n’avait absolument rien à voir avec tout ce qu’elle avait vu de ce nouveau monde jusqu’à présent. C’était trop luxueux. Ça n’avait aucun sens. Elle restait dans son coin et observait. Sa main tenait fermement les bretelles de son sac à dos. Elle n’était pas à l’aise du tout et elle regrettait l’absence de Théo. Une jeune femme à la peau foncée se présenta. Le grand colosse bourru était avec la jeune femme souriante qui répondait au nom de Thalya. Elle secoua négativement la tête lorsqu’elle leur demanda s’ils voyageaient ensemble en pointant les autres infortunés. Tout comme elle, il s’agissait de solitaires. Tout le monde était un peu tendu et Tess sursauta lorsqu’une jeune femme entra dans la pièce pour leur remettre des serviettes et des habits secs. Teresa s’épongea le visage et les cheveux avec la serviette, mais elle hésitait quant aux nouveaux vêtements. Elle regarda la pièce que Kimberly leur pointait pour se changer, sans toutefois bouger le moindre membre. Elle n’avait pas l’intention de rester ici bien longtemps. Ce n’était pas un peu de pluie qui allait lui faire peur. Des déluges, elle en avait subi des dizaines. Elle était habituée à vivre dans ses vêtements mouillés. L’homme aux traits asiatiques se permit une petite blague sur le nom de l’endroit et les lèvres de la jeune fille se soulevèrent dans un rictus. C’était vrai que c’était plutôt ironique. ''Vous aviez déjà entendu parler de cet endroit?'' Sa question avait traversé ses lèvres sans réflexions, alors que la curiosité l’avait emporté sur tout le reste.


 

_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 43
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
28.04.20 14:31


Welcome to Atlantis
Intrigue feat. Solitaires




- Maman, l'orage me fait peur !

La fillette retient ses larmes, enroulée dans les draps de son lit. La peur la paralyse et elle ne rêve que de se blottir dans les bras de sa mère. Cette dernière se rapproche de ce petit trésor, s'assied au bord de son lit avant de passer une main tendre dans les cheveux emmêlés de sa fille.

- Mon coeur, l'orage ne peut pas entrer dans la maison. Rien ne peut t'arriver.

La petite fille tente de paraître forte, comme sa maman le lui a appris, mais elle tremble comme une feuille du haut de ses dix ans. L'orage comme le noir a toujours été une source de terreurs et de cauchemars. Et elle veut sa maman que pour elle, ce soir... La porte de la petite chambre grince et s'ouvre doucement, dévoilant un homme à l'entrée. Il regarde la fillette et lui sourit, avant de croiser le regard de la femme. De quelques phrases, il la prévient de la présence de leurs invités, piégés par l'orage. Les pauvres ne pouvaient aller nulle part et leur communauté offre l'asile à qui l'accepterait. La mère se penche alors vers sa fille, dépose un baiser sur son front et lui offre un dernier sourire.

- Dors, ma princesse. Ce soir, ce sera Fred qui te fera la lecture.

La femme se relève du lit, passe devant l'homme. Tendre, elle caresse son épaule avant qu'il n'entre définitivement dans la pièce pour s'emparer d'un livre sur le sol et de commencer la lecture à cette fillette terrifiée. La mère, elle, descend les escaliers du grand manoir, main glissant sur la rambarde, bottes claquant contre le sol. En passant, elle s'arrête devant la cuisine, demande à ce que l'on fasse apporter de quoi désaltérer leurs invités et continue son chemin, sereinement. Et lorsqu'enfin elle parvient devant le grand salon, elle se stoppe quelques instants devant ses battants. A l'intérieur, elle entend les voix des malheureux surpris par l'orage. Chacune de ses mains s'emparent alors d'une poignée, la femme ouvre les deux portes du grand salon, coupant court à toute discussion qui aurait pu être entamée.

- Je vois que l'on vous a apporté des serviettes et de quoi vous changer, je suis navrée si les tailles ne conviennent pas, nous n'avons que cela à vous proposer. Je me présente, Margaret Davis. Je dirige les choses ici, aux côtés de Fred que vous avez déjà croisé. Je vous souhaite la bienvenue.

Les présentations se font. Après celles-ci, une jeune femme d'une vingtaine d'années, souriante, entre à son tour dans la pièce, un plateau entre les mains, rempli de verres et d'une carafe d'où s'échappe une fumée.

- Oh, merci Sasha, pour le thé. Sers-en donc une tasse à chacun, pour les revigorer.

La jeune femme remplit chacun des verres, qu'elle apporte personnellement à chacun des six survivants, avant de sortir de la pièce comme elle y était entrée. Margaret leur sourit et s'installe dans un fauteuil.

- Je vous en prie, installez-vous, la tempête va durer un moment. Seulement, il serait dommage que vous tombiez entre les griffes des rôdeurs en pleine orage, mais nous ne vous retenons pas si vous souhaitez partir. Je comprendrais.

Pensive, elle observe l'un des tableaux trônant sur l'un des murs, avant de figer son regard sur l'une des jeunes femmes présentes dans la pièce, un sourire rassurant sur les lèvres. Elle s'empare d'une tasse fumante qu'elle prend entre les mains, celles-ci délicatement déposées sur ses genoux.

- Que pensez-vous d'eux, les virulents ? En avez-vous déjà tué ?

Ces questions s'adressent à l'ensemble de ses invités.


Tour 2 :

Une femme avenante et souriante se présente à vous. Elle vous souhaite la bienvenue et souhaite vous connaître. Elle vous pose quelques questions, curieuse car elle ne quitte pas les murs de sa propriété, elle souhaite savoir ce que vous pensez des virulents et si vous en avez déjà tué.
C'est le moment pour vous de poser toutes les questions que vous avez à Margaret. La tempête fait rage, il serait imprudent de quitter les lieux. Vous êtes donc toujours coincés ici.

Faites connaissance avec votre nouveau Pnj, sa description a été rajoutée dans le premier message du Master.

Les membres concernés par cette mission sont @Khaaleb Talarion, @Teresa Spencer, @Jason Liu & @Thalya Torres.

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Khaaleb Talarion
From the wild

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis 1564648549-khaaleb

Ancien métier : Garde forestier
Occupation : Survivre dans la nature sauvage
Statut civil : Apprend à vire avec Thalya Torres, pour le pire mais surtout pour le meilleur ♥
Lieu de naissance : Réserve de Kánesatake, Québec

Intrigue - Welcome to Atlantis F2fa35b94be903f599fafcc9e405e80e58e4196e

Messages : 425
Inscription : 20/04/2019
Crédits : Feuilledecarotte
Célébrité : Jason Momoa

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS633 / 5033 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ224 / 5024 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU737 / 5037 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
30.04.20 6:56
Welcome to Atlantis...

   Les Intrépides




L'air sombre, les sourcils froncés et tous les sens en alerte, Khaaleb écoutait toujours attentivement le moindre son qu'il pouvait percevoir de l'autre côté de la double porte qui s'était refermé sur leur hôte. Malheureusement pour lui, tout ce qui résonnait à ses oreilles c'était le vrombissement infernal de la pluie au dehors qui martelait la terrasse s'étendant devant le manoir. Bien que les lieux pouvaient paraître parfaitement accueillant -surtout en comparaison du déluge qui les attendait à l'extérieur- et les hôtes chaleureux, l'ancien garde forestier refusait de baisser sa garde, quoi que pouvait bien en dire Thalya qui le rabrouait pour sa conduite. Se faire gentiment engueuler par la jeune femme était devenu quelque chose de coutumier auquel il réagissait plus ou moins, sans jamais s'en offusquer vraiment. Elle agissait comme un miroir sur lui, lui montrant ses erreurs autant que ses réussites, comme une conscience dans le fond de sa tête. Elle lui parlait vrai.
Cependant cette fois, il refusa de l'écouter, préférant rester dans un état de perpétuelle vigilance. Si comme sa compagne le pensait il n'y avait aucun danger, tant mieux pour eux, mais l'amérindien avait appris qu'il n'y avait pas besoin d'avoir l'air fous pour l'être vraiment. Ces gens pouvaient leur paraître avenant, les aider et les nourrir, ils pouvaient tout aussi bien se révéler être de parfaits psychopathes. Ce n'était pas ça qui manquait dans les alentours de Kelowna...
Il y avait toutefois un point sur lequel le géant s'accordait avec la jeune femme... de prime abord, ces gens étaient trop gentils. Et si comme elle le pensait, cette communauté était pacifique, il ignorait qui d'autres est ce qu'ils avaient laissé entrer chez eux. D'un coup d’œil discret, il observa les trois autres rescapés qui se trouvaient avec eux dans le salon. Le danger viendrait peut être de ce côté là finalement. D'après leurs mises, eux non plus ne devaient pas vivre au chaud bien caché derrière de hautes murailles. L'homme aux cheveux noirs avait une bonne carrure, il devait sûrement savoir se battre au delà de ses blagues douteuses. Les deux femmes, plus fluettes en comparaison, n'en était pas moins armées. Le danger n'était donc pas moindre de ce côté là. Après tout, c'était derrière les plus beaux sourires qu'on trouvait aussi les plus grandes folies.

Alors qu'on leur apportait des vêtements secs et propres, Khaaleb se contenta de récupérer une serviette afin de s'essuyer sommairement le visage et les cheveux. Mais devant le regard insistant de Thalya, il consentit à enfiler un t-shirt qu'elle lui tendait en lui faisant les gros yeux. Bien entendu, le vêtement se révéla être trop petit, et il jura dans sa langue maternelle en tirant dessus. Sans grande considération, il déchira les manches qu'il laissa tomber sur un meuble derrière lui, répondant au regard légèrement dépité de la jolie brune par un grognement. Au moins comme ça, il pouvait à nouveau bouger correctement. Au moment où il repassait la sangle de son carquois autour de ses épaules, la double porte s'ouvrit à nouveau, révélant la silhouette d'une femme brune à l'air calme. Il se dégageait d'elle une aura de puissance, et il ne fut pas difficile pour lui de croire au fait qu'elle dirigeait les lieux. Suivi d'une jeune femme d'une vingtaine d'année, elle leur servit à tous une tasse de thé qu'il saisit sans y goutter. Le contact du verre chaud était agréable, mais il aurait fallut le payer cher pour le forcer à boire le liquide parfumé qui s'y trouvait. Discrètement, il en huma l'odeur, essayant de déceler un arôme inconnu et potentiellement mortel derrière celui du thé et de la bergamote. Toujours debout, refusant de répondre à l'invitation qu'elle leur faisait de prendre place sur les différents fauteuils et sofas qui occupaient la pièce, il observait ses gestes ainsi que les traits de son visage. Contrairement aux autres personnes présentes dans le salon, elle ne paraissait pas avoir beaucoup enduré la vie à l'extérieur. Peut être même que cette maison était la sienne ou celle de sa famille et qu'elle ne l'avait pas quitté depuis le début de l'infection.
Tout à ses réflexions, Khaaleb n'en fut pas moins surpris par l'interrogation qu'elle laissa planer dans l'air.

« C'est une question rhétorique ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils. C'était la première fois qu'il prenait la parole depuis qu'ils avaient pénétré dans le manoir. Sa voix, grave et caverneuse, avait quelque chose d'intimidant. Pourtant, la femme n'en laissa rien paraître. De toute évidence, elle semblait parfaitement sérieuse, et surtout, très intéressée par la réponse qu'ils allaient pouvoir leur donner. Mais dans quelle réalité vivaient ces gens là ? « Quand on vit pas derrière des murs, on fait ce qu'il faut pour survivre et pas se faire bouffer... » Répondit-il en croisant ses bras énormes sur sa poitrine en reniflant. La méfiance pouvait se lire sur les traits de son visage. Mais surtout, il était convaincu que leur hôte n'avait pas posé la bonne question. Qu'importe qu'ils aient tué des morts... c'était le nombre de vivants qui avaient péri de leur main qui comptait vraiment.

   

_________________
Intrigue - Welcome to Atlantis Al8r
Revenir en haut Aller en bas

Thalya Torres
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Ancien métier : Céramiste et Barmaid
Occupation : rester en vie
Statut civil : Pour toujours et jamais... rien qu'à lui
Lieu de naissance : Santa Monica

Messages : 124
Inscription : 17/08/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Minka Kelly

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS619 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU725 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
01.05.20 13:47
Intrigue - Welcome to Atlantis

 Khaaleb, Theresa et Jason




Tout le monde était terriblement tendu, sur ses gardes, cela pouvait se sentir au comportement que chacun adoptait, et l'attitude ouvertement méfiante de Khaaleb ne les aidait pas à se détendre. Une sorte de suspicion collective régnait dans cet immense salon où on les avait pourtant chaleureusement accueillit. C'était la première fois que Thalya se retrouvait dans un endroit aussi luxueux et à vrai dire elle avait du mal à concevoir qu'un tel lieu ai pu échapper au vandalisme mais paradoxalement cette propriété privé paraissait assez éloigné de tout, ce qui pouvait expliquer qu'ils aient pu être relativement épargné. Cependant, à bien y réfléchir, ils étaient quand même six à s'être retrouvé devant les immenses porte de la propriété par cette nuit de tempête et Thalya doutait fortement qu'ils fussent les premiers à qui cela arrivait, et ce d'autant plus quand on savait que seuls Khaaleb et elle voyageaient ensemble. A en croire les autres rescapés aucun d'entre eux ne se connaissaient et ils n'avaient aucune raison de lui mentir à ce sujet, ou tout du moins, elle n'en voyait pas l'intérêt. Donc au final, le chemin qui conduisait jusqu'à ce manoir n'était pas aussi isolé qu'elle le pensait. Si la petite plaisanterie de l'autre homme prêta à sourire et eut au moins le mérite de détendre un peu l'atmosphère déjà suffisamment chargé, la femme aux longs cheveux qui tenait fermement son sac leur posa une question intéressante dont elle ignorait la réponse mais dont Khaaleb connaissait peut-être la réponse. Il était de la région, elle doutait fortement qu'il n'ai jamais entendu parler de cet endroit mais il ne paraissait pas disposer à satisfaire la curiosité de l'une ou l'autre. De toute évidence tout le monde semblait hésiter à accepter les vêtements qu'on leur avait apporter pour qu'ils ne restent pas mouillé. Se dirigeant vers les vêtements secs qu'on leur avait apporté, Thalya posa ses affaires sur le sol et retira sa veste en jeans. Puis, elle passa un sweatshirt chaud et sec avant de retirer son débardeur par dessous ce dernier. Il n'y avait pas à dire, c'était quand même mieux ainsi. Comme si son geste lui avait donné du courage, Grace l'imita et si Thalya lui adressa un sourire encourageant elle farfouilla dans les vêtements à la recherche de celui qui lui paraissait le plus large et le prit pour Khaaleb, même si elle se doutait bien que ce dernier serait légèrement trop petit mais il ne pouvait pas rester avec ces vêtements trempés et puis, il ne risquait rien à se changer. L'homme grogna de mécontentement, à croire que sa mauvaise humeur avait transvasé chez lui. Intraitable, le regard de Thalya se fit douloureusement insistant si bien que l'homme consentit à se changer. Alors qu'il venait d'obtempérer et que Thalya aurait du s'en réjouir, elle commença par regretter qu'il lui ait accordé cette petite victoire au vu du sort qu'il réserva à ce malheureux haut. Il allait vraiment falloir qu'il revoit ses manières...
Lorsque la porte du salon s'ouvrit en grand, une femme d'une grande beauté apparut. Il se dégageait d'elle une assurance et une classe qui la surprit. Le sourire bienveillant, elle se présenta attendant d'eux que chacun en face autant. La première à le faire fut Grace, une fois encore et Thalya lui emboita le pas tout en présentant au passage Khaaleb qui à son grand damn, n'avait visiblement pas l'intention de faire le moindre effort ce soir. Accueillant avec gratitude la tasse qu'on lui déposa dans les mains, Thalya remercia Sasha d'un sourire. Si elle ne comptait pas en boire une gorgée pour le moment, elle appréciait la chaleur que le contact de cette dernière diffusait dans son corps.

- Merci pour votre hospitalité. Cela vous arrive souvent d'accueillir ainsi des inconnus en difficulté ?


- Et pourquoi ne le ferais-je pas ?
S'en étonna-t-elle. En ces temps troublés, le plus important n'est-il pas de s'entraider ? Merci Sasha, fit-elle en accueillant à son tour la tasse qu'on lui offrit. N'ayez pas peur, je ne vais pas vous empoisonner, sourit-elle amusée par leur réserve, tout en portant la tasse à ses lèvres pour boire une gorgé de thé chaud. Si ce n'est pas à votre goût dites le nous et nous verrons ce que l'on peut faire, mais je dois vous avertir que malgré les apparences, nous sommes limités dans les choix que nous pourrions vous proposer

- Non, c'est parfait, merci beaucoup surenchérit Grace, qui, après avoir jeté un coup d'oeil à ses compagnons d'infortune décida de faire confiance à leur hôte et en but une gorgée pour ne pas l'offenser. Mmmmh c'est délicieux, s'exclama-t-elle avec sincérité. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas but de thé.

Thalya jeta un coup d'oeil un Khaaleb. Elle hésitait elle aussi à plonger ces lèvres dans ce breuvage qui pourtant commençait à lui faire envie. Changer de vêtement était une chose, accepter de la nourriture et du thé d'une personne qu'elle ne connaissait pas encore en était une autre, après tout, ils ignoraient à qui ils avaient à faire. Pourtant ces gens ne s'étaient en aucun cas montré hostile envers eux, mieux encore elle paraissait comprendre leurs réticences et ne pas leur en tenir rigueur. La question qu'elle leur posa cependant la surprit et à son grand étonnement, Khaaleb fut le premier à réagir. Thalya ne put s'empêcher de lui faire les gros yeux en entendant sa question posée de manière si abrupt.
Pourquoi leur posait-elle cette question ? Voulait-elle leur proposer de vivre ici pour ceux qui le souhaitaient si en échange ils exterminaient des virulents à sa place ?

- Comme tout le monde je pense, oui. C'est notre combat quotidien désormais

- Cela ne vous fait rien ? Je veux dire, les virulents étaient des êtres humains avant tout cela, peut-être même des amis ou des membres de votre famille

- Non. Dès lors ou ils sont transformés ces gens ne sont plus ceux que nous avons connu, et si je devais me transformer je serais reconnaissante à mes proches de prendre ma vie avant que je ne fasse plus de mal, fit-elle en entrelaçant ses doigts dans ceux de Khaaleb tout en le regardant

Posant son regard sur Jason, Margaret attendit sereinement de découvrir son avis sur la question
 
Revenir en haut Aller en bas

Jason Liu
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_pwydcxJRYV1qcxymno1_540

Ancien métier : Inspecteur
Occupation : Aucune
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Singapour

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_oobgaybpru1t6599fo4_400

Messages : 73
Inscription : 17/07/2019
Crédits : Avatar: miss0atae / gif: rafikecoyote & boutella
Célébrité : Lewis Tan

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS611 / 5011 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ225 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU718 / 5018 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
03.05.20 19:27
Début pas nécessaire:
 

Avant qu'il ne s'éloigne la jeune femme qui ne s'était pas présentée et avec qui il avait plaisanté (ou du moins il avait essayé lamentablement) fit une petite mou de la tête. Il décida de la surnommer Lagon à cause de ses yeux bleus. Définitivement la blague avait été un pur bide. Il ne savait peut-être pas ce qu'il faisait autrefois, mais ce qui était certain, c'était qu'il n'était pas comique. Rien qui ne devait avoir trait à la comédie, à la blague, aux rires (ou alors involontaire). Il faut savoir s'avouer vaincu. C'est alors qu'elle lui avait demandé s'il avait déjà entendu parle de cet endroit. Jason ouvrit de grands yeux avant de répondre avec un petit sourire mutin sur les lèvres :

« Pas le moins du monde. Mais si ça avait été le cas, nul doute que je me serais invité avant. Apparemment ils sont du genre très accueillant ici et je suis du genre dont on se souvient. »


En vérité, il n’avait entendu parler de rien ici, pour la simple et bonne raison qu’il ne se souvenait e rien. Sa plus grande découverte était la maison dans laquelle il s’était réfugié et qu’il avait eu la chance de découvrir avec de quoi survivre. Terrence lui avait dit qu’il avait eu beaucoup de chance. Il voulait bien le croire. Il s’était éloigné un peu après sa blague pour pouvoir se changer et enfiler un pull un peu grand pour lui, mais un pantalon qui était presque à sa taille. Le pull c’était plus facile de remonter les manches, même s’il avait l’air de l’avoir piqué à quelqu’un qui faisait le double de son poids ou bien qui aurait voulu un look « tunique informe ». Heureusement que le ridicule ne tuait pas. Enfin au moins il était vraiment au sec cette fois-ci. Merci Kimberley, Fred, le bon dieu quiconque qui avait un jour inventé le feu et les vêtements secs ! Amen ! Il n’avait pas été le seul à se changer. De toute évidence Monsieur Muscle et Lara Croft (il ne connaissait pas leur nom et franchement il trouvait que ces surnoms collaient vraiment bien. Comment se souvenait-il de Lara Croft ? Encore une chose dont il valait mieux ne pas se préoccuper. Son esprit avait sa propre façon de penser, il faisait avec malgré les blancs) avait fait de même, ainsi que la Grace. Tout le monde était au mieux. Youpi ! Qu’est-ce qui allait maintenant se passer ? Soudain la porte s’ouvrit à nouveau pour faire apparaître une femme du genre beauté fatale qui se présenta à eux. Certains en firent de même. Jason se contenta d’un sourire charmeur et d’un hochement de tête. Que dire de plus ? Grace semblait la plus sociable de leur petit groupe, Monsieur Muscle étant le moins ouvert. Sur une échelle de Grace à Monsieur Muscle, il avait décidé de se placer au milieu. Neutralité parfaite !

On leur offrit du thé pour les réchauffer. Jason aurait préféré un whisky ou tout autre alcool. Certes cela émoussait les sens, mais c'était quand même plus sympa que du thé. Cela lui donnait l'impression d'avoir affaire à une grand-mère affable qui tient à partager une boisson avec son petit-fils. Beauté Fatale venait de perdre un point ! Personne n'est parfait dans ce monde. Il s'empara quand même de la tasse qu'on lui donna avec un sourire figé cette fois-ci. On les insistait quand même grandement à boire. Il regarda si ces compagnons d'infortunes se laissaient tenter. De toute évidence, le thé ne faisait pas l'unanimité. Il faut dire que Beauté Fatale avait oublié que la confiance se monnayait cher par les temps qui courent. Sauf Grace apparemment. Décidément elle méritait bien sa place en haut de l'échelle. Elle relevait un peu le niveau de leur groupe disparate. Par contre, il n'hésita pas à s'asseoir sur un des fauteuils. Il était fourbu et franchement si quelque chose devait arriver et bien il préférait être à son aise. Monsieur Muscle, lui était resté debout et les surplombait comme une montagne. Pas du tout flippant ! Heureusement Lara Croft était quand même plus agréable. Est-ce qu'ils essayaient de monter un duo comique ? Parce que vu de l'extérieur c'était un peu cela. Jason se cala davantage dans son fauteuil comme s'il assistait à une représentation. Il allait peut-être même se laisser tenter par le thé à l'allure où les choses allaient. Il jeta un regard de connivence à Lagon en se demandant si elle voyait les choses de la même manière que lui. Et il leva sa tasse en l'honneur de Grace. Il fallait être sacrément confiant pour l'être autant que cette demoiselle.

Beauté Fatale n'avait pas fini de parler avec eux, contrairement à Fred, Sasha et Kimberley qui n'avaient été que des figurants dans cette scène. De toute évidence, c'était elle qui menait la danse ici. La question qu'elle posa fit réagir Monsieur Muscle qui sembla la trouver presque trop stupide. La méfiance se lisait sur son visage. Sa réponse faillit faire tomber la tasse des mains de Jason. Ouais enfin lui il vivait en dehors et il en avait pas particulièrement tué. Disons qu'il avait eu de la chance jusque là. Cependant, il sentait qu'il valait mieux garder cette information pour lui. Cela valait mieux. Vient ensuite le discours philosophique sur la prétendue humanité des virulents. Jason partait du principe que si on essayait de vous bouffer alors l'humanité n'était plus vraiment le critère à prendre en compte. C'était bien joli cette question de la famille, mais quand on n'en a pas, déjà ça n'avait pas d'importance et est-ce que la vie n'était pas plus importante que de se laisser bouffer par sa sœur ou son père ? Il doutait que les virulents soient autre chose que des créatures muent pas le simple désir de manger. Évidemment Lara Croft mit les formes autour de ce raisonnement. Si la scène jusque là avait été amusante, l'impatience de Jason se fit rapidement ressentir et il décida d'intervenir à son tour.

« Dites c’est bien joli tout ça, mais pourquoi cette question ? Je veux dire vous nous invitez à rentrer chez vous, vous nous donnez des vêtements, à boire et tout le tralala. C’est vrai que niveau hospitalité vous faites le grand jeu. Cependant, je vois pas le rapport avec votre question. Vous attendez quelque chose spécifiquement pour service rendu ? Parce que si c’est le cas, autant y aller franc jeu. Certes on est bien content de ne pas être sous la pluie. Je ne me plains pas, mais j’aimerais bien savoir ce que vous attendez de nous. Et puis moi l’attente ça me stresse. »

Un bon discours somme toute. Il se ferait bien un « high five ». De toute manière, la scène ne l’amusait plus et il commençait à être un peu contaminé par la méfiance de Monsieur Muscle. C’était comme un vieil instinct.
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 382
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: Evie Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS626 / 5026 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ232 / 5032 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU719 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
05.05.20 10:31
Intrigue - Welcome to Atlantis

  Khaaleb, Thalya et Jason




Comme elle s’en doutait, ni un, ni l’autre des nouveaux arrivants n’avait entendu parler de cet endroit. Elle se doutait que des communautés, il y en avait des dizaines, chacune plus ou moins importantes, mais celle-ci avait pris refuge dans un grand manoir, ça ne passait pas vraiment inaperçu et ce, même s’il était situé dans la forêt. C’était un beau hasard que tous les cinq aient trouvé le chemin pour se rendre à cet abri. Comme s’ils avaient été aspirés par une force invisible jusque-là. Teresa avait envie de se détendre et de prendre les choses comme on lui présentait : Des gens accueillants et bienveillants qui ne voulaient que leur bien et les aider à se protéger le temps que l’orage passe. Elle aurait aimé réagir comme l’asiatique qui semblait amusé et plus calme que les autres invités, mais elle en était incapable. Si cette apocalypse lui avait appris un truc, c’était bien de ne faire confiance qu’à soi-même. Elle restait donc immobile dans un coin du grand salon, ses vêtements dégoulinants sur le tapis. Mouais, peut-être qu’un gilet sec ne serait pas de refus. Elle enleva celui tout mouillé et enfila le nouveau rapidement. Elle pouvait se contenter de ses jeans trempés. Puis, elle se fit toute petite, ses grands yeux bleus scrutant les moindres petits détails du décor qu’ils croisaient. Ils s’attardèrent sur l’homme bourru et la femme musclée et elle se mit à envier leur complicité. Ils chuchotaient et elle n’entendait pas, mais elle voyait les traits de l’ours s’apaiser, même s’il restait sur ses gardes. Tea se mit à penser à Théo et à leur dernier échange qui ne s’était pas très bien terminé. Est-ce qu’elle aurait la chance de retrouver cette proximité avec lui ou c’était foutu pour de bon?

Elle sortit de ses pensées lorsque les doubles portes s’ouvrirent sur une femme magnifique au sourire éloquent. Elle leur souhaita la bienvenue et leur signala qu’elle était la maitresse des lieux. Elle les invita à prendre place et pour ça, Tess n’y vit aucun inconvénient. Ses jambes allaient la remercier de ce petit repos. Une autre jeune femme leur apporta alors du thé et Teresa prit une tasse. Juste l’odeur qui s’échappait de la vapeur lui fit du bien. Comme les autres, elle hésitait à en boire une gorgée, même si ce n’était pas l’envie qui manquait. Elle avait juste encore du mal à faire confiance à toute cette bonne volonté. L’idée de partir avait traversé l’esprit de la jeune Spencer, mais curieusement, elle avait envie de rester là. Bien au chaud et profiter un peu de cette sécurité temporaire. La réserve des solitaires sur le thé ne passa pas inaperçu et Margaret insista pour qu’ils boivent en s’amusant sur le fait qu’elle n’allait pas les empoisonner. Grace fit confiance à leur hôte et prit une gorgée du liquide brûlant. Comme si elle s’attendait à ce que leur compagnonne s’effondre de douleur sur le sol, Teresa fixa la jeune femme en quête d’une quelconque réaction, mais rien ne se passa. La jeune fille regarda sa propre tasse et la porta à ses lèvres, mais arrêta son mouvement au milieu. Non. Elle avait vu trop de chose pendant ces trois années en cavale pour succomber aussi facilement.

Elle se remit droite sur son canapé comme si elle avait la Reine d’Angleterre devant elle. Son regard croisa celui de l’asiatique à qui elle offrit un sourire timide. Elle n’avait aucune idée de comment réagir. Elle avait acquis des compétences dernièrement, elle avait appris à se montrer plus forte, mais là, elle était totalement désorientée. Encore plus par la question que leur avait posée leur hôte. En tant que tel, ce n’était pas une question bizarre. Il était normal de vouloir savoir comment les autres se débrouillaient dans les circonstances, seulement, c’était bizarre de commencer par ça. Si elle voulait essayer de les connaitre pour passer le temps, elle aurait dû commencer par leur demander leur nom, ce qu’ils faisaient avant le virus ou d’où ils venaient. C’était drôle comme approche, même s’il n’y avait probablement aucune mauvaise intention. L’homme bourru prit la parole pour la première fois. Son ton n’avait rien d’aimable et il semblait trouver la question idiote. La belle à ses côtés répondit plus doucement, même si ses paroles étaient aussi dures. Teresa regarda leurs mains noués et changea vite de cible pour se concentrer sur l’asiatique dont l’air avait drastiquement changé. Il commençait à s'impatienter. Un peu comme tout le monde."Et franchement, il y a rien à penser d’eux. Ils sont morts, ils nous attaquent, on se défend. C’est tout." Répondit-elle pas très fort et inutilement après le discours de son camarade d’infortune.


 

_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 43
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
06.05.20 6:51


Welcome to Atlantis
Intrigue feat. Solitaires




La tasse brûle les paumes de ses mains, Grace prend une nouvelle gorgée du breuvage. La chaleur se répand dans sa gorge, dans son corps et elle remercie le ciel ou qui que ce soit d'avoir placé ce manoir sur sa route. Depuis qu'elle est seule, la peur est sa seule compagnie, depuis la mort de son frère, quatre mois plus tôt, elle survit seule dans la forêt, son sac à dos contenant ses maigres possessions et celles de son défunt frère. Il lui manque terriblement. Son sourire, ses attentions. Il était celui qui veillait sur eux deux. Alors, trouver refuge ici, en plein milieu de cet orage, est une chance pour Grace, elle ne voit cette situation que telle qu'elle est. Une chance de ne pas se retrouver sous la tempête, encerclée de rôdeurs.
La question de la maitresse de maison surprend tout le monde, le premier à réagir est ce géant des bois. Il grogne et gronde. Sa compagne ne tarde pas à le suivre, plus calme. En revanche, l'autre homme la surprend, Grace le pensait être le plus tranquille et pourtant, le voilà qui commence à élever la voix, s'impatientant. Elle boit une nouvelle gorgée du thé brûlant. La plus jeune appuie son discours, plus discrète, d'une voix bien moins forte. Grace, elle hésite et avant qu'elle ne puisse prendre la parole, la femme impressionnante reprend la parole, fixant son regard sur l'asiatique, plus implacable que tendre, cette fois-ci. Sa voix toujours aussi calme et posée.

- Ce n'est qu'une conversation civilisée, rien de plus, jeune homme. Et nous aimons à croire qu'il nous est encore possible de cohabiter ensemble sans en venir aux mains à la première occasion. Mais il me semble qu'il est normal, pour nous qui vous ouvrons nos portes et vous offrons hospitalité alors que l'orage gronde, sans même vous retirer vos armes, de vous poser quelques questions, n'est-ce pas ? Qu'importe celles-ci, je veux simplement m'assurer que nous n'ouvrons pas notre porte à n'importe qui. J'espère que vous comprenez.

Plus Grace observe cette femme, plus elle se prend de sympathie pour ceux qui les ont accueillis avec tant de générosité. C'est pour cette raison qu'elle réagit avant les autres, pour ne pas offenser leur hôte.

- Vous avez raison, c'est normal de vous assurer qu'aucun d'entre nous ne soit dangereux. Donc... pour ma part, je n'ai pas tué de rôdeur, c'était mon frère qui s'en chargeait si nos vies étaient en danger.

Elle lance un regard sur ce harpon à côté d'elle, celui de son frère.

- Depuis que j'ai vu mon frère se transformer, je les vois différemment...

- Comme s'ils revenaient à la vie pour une raison ?

Margaret observe la jeune femme, un éclat nouveau dans son regard. Avant de tourner son attention vers les autres, portant son thé à ses lèvres pour en boire une longue gorgée.


Tour 3 :

Votre hôte insiste sur le sujet des rôdeurs, devient un peu moins sympathique lorsque vous émettez l'hypothèse qu'elle attend quelque chose de vous. Grace semble se ranger du côté de leur hôte, boit toujours son thé.
C'est le moment de poser vos questions, de peut-être tenter d'en apprendre davantage sur vos hôtes. Qui ils sont ? Combien sont-ils ? Depuis quand sont-ils ici ?

Les membres concernés par cette mission sont @Khaaleb Talarion, @Teresa Spencer, @Jason Liu & @Thalya Torres.

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Khaaleb Talarion
From the wild

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis 1564648549-khaaleb

Ancien métier : Garde forestier
Occupation : Survivre dans la nature sauvage
Statut civil : Apprend à vire avec Thalya Torres, pour le pire mais surtout pour le meilleur ♥
Lieu de naissance : Réserve de Kánesatake, Québec

Intrigue - Welcome to Atlantis F2fa35b94be903f599fafcc9e405e80e58e4196e

Messages : 425
Inscription : 20/04/2019
Crédits : Feuilledecarotte
Célébrité : Jason Momoa

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS633 / 5033 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ224 / 5024 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU737 / 5037 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
07.05.20 6:35
Welcome to Atlantis...

   Les Intrépides




Au contact chaud de la main de Thalya dans la sienne, Khaaleb sentit un frisson parcourir son dos. Il y avait beaucoup de choses dans ce rapprochement d'une simplicité pourtant déconcertante. Ce n'était rien, et pourtant, à cet instant T, il lui sembla que le toucher de ces doigts lui apportait une force qu'il n'avait jusque là jamais connue. C'était le signe réel qu'il n'était pas tout seul dans cette galère, et que malgré les rabrouements de la jeune femme, ils faisaient front ensemble. Bien que cette idée lui apportait un certain réconfort, le regard qu'elle tourna vers lui et les mots qu'elle tenus ne diminuèrent en rien son inquiétude et sa méfiance quant à la situation dans laquelle ils se trouvaient.
L'idée que sa compagne évoquait, de devoir l'achever si d'aventure elle était amenée d'une façon ou d'une autre à se transformer, éveillait en lui une horreur qu'il avait du mal à dépeindre. Le concept même de pouvoir la perdre tout juste après l'avoir retrouvé, lui était tout bonnement intolérable. Ils n'avaient encore jamais évoqué ce détail d'importance ensemble, et même si dans le fond, l'amérindien savait qu'ils le feraient l'un pour l'autre, il rejetait en bloc ces images que son esprit lui imposait d'une Thalya transformée. Jamais, lui vivant, il ne permettrait qu'une telle chose se produise. Il avait été impuissant à protéger Leslie ; il avait été incapable de sauver les siens ; mais aujourd'hui il ferait tout pour protéger la jeune femme qui serrait sa main dans la sienne.

Reportant son attention sur les autres aventuriers malheureux qui comme eux étaient coincés ici, il fut surpris de voir que deux d'entre eux, l'asiatique et la jeune femme au yeux bleu lagon, semblaient se ranger de son côté. Si la femme restait légèrement en retrait, l'homme lui commençait à montrer des signes d'impatience. Et en ça, il le comprenait parfaitement. Plus les secondes passaient, et moins Khaaleb appréciait cet endroit et les regards de leur hôte. Bien sur, il ne pouvait retenir une pointe de reconnaissance, peu de personne auraient ainsi ouvert leurs portes aussi vite à des étrangers, mais il redoutait de plus en plus le prix qu'ils allaient devoir payer pour cette hospitalité. En même temps que son appréhension allait en grandissant, il sentait également une curiosité venir le titiller. Quelque chose n'allait pas dans ce tableau trop lisse et trop propre, et il savait qu'il allait devoir le découvrir même s'il redoutait ce lever de rideau.

Entendant la voix de la dénommée Grace, il tourna son regard vers elle. Assise dans un des somptueux fauteuils qui ornaient le salon, elle était sans doute la plus joviale et la plus prompt à remercier la femme brune qui les interrogeait. Si lui-même avait reposé sa tasse sur un secrétaire tout proche, elle buvait avec un sourire reconnaissant le breuvage qui leur avait été servit. Écoutant ses paroles, il en fut surprit en même temps qu'il avait du mal à les croire. Comment, en deux ans d'apocalypse, est ce que la jeune survivante avait fait pour ne jamais tuer un seul rôdeur ? Il y avait bien sur des coins plus préservés que d'autres, mais même en acceptant que son frère les dégomme pour elle, c'était quand même surprenant. L'évocation de ce frère que la jeune femme semblait avoir récemment perdu parut éveiller chez elle une nostalgie qui malgré les apparences, toucha l'ancien garde forestier. Perdre des êtres chers était monnaie courante, mais ce n'était pas pour autant que s'était plus facile à supporter.
Mais ce fut à cet instant là, alors qu'il se laissait aller à un élan de compassion pour la jeune rescapée, qu'il entendit une phrase sortir de la bouche de Margaret. Cette phrase, ce dérapement, il s'y était préparé, il l'avait attendu même, mais il n'en fut pas moins surpris pour autant. C'était comme s'il venait de recevoir une gifle. Tournant son regard vers leur interlocutrice, il la dévisagea d'un œil sombre, essayant de voir si elle blaguait, lui laissant pendant une seconde le bénéfice du doute. Mais de toute évidence, elle était parfaitement sérieuse. Les muscles du visage du géant se contractèrent, et il serra un peu plus fort les doigts de Thalya dans les siens.

« Revenir à la vie ? Ils ne reviennent PAS à la vie ! Ils sont morts ! » Sa voix rocailleuse, grondante comme le tonnerre au dehors, ne laissait pas de place au doute. L'expérience, le fait d'avoir vu des gens mourir devant ses yeux, de la propre main parfois, et se relever malgré tout, avait forgé son avis depuis longtemps. Ces monstres n'étaient plus vivants: leur cœur, leurs organes, plus rien ne fonctionnaient. Ils n'étaient plus que des pantins guidés par ce truc qui rongeaient leur cerveau. Ceux qui prétendaient le contraire ne pouvaient être que des illuminés. « Lorsqu'ils se relèvent, ils n'ont plus de pouls, mais surtout ils ont plus de conscience, plus de sentiments ! La seule chose qui les fait avancer c'est la faim, et pour ça ils ne font aucune distinction ! Ami, parent, enfant, ils dévorent TOUT ! Et je ne vois aucune raison lui puisse justifier ça !» Dans sa tête, Khaaleb revoyait des images lointaines, des souvenirs dont il n'avait jamais parlé : les visages de ceux de sa tribu, les yeux morts et les bras ballants, sa famille, se jeter sur lui tout crocs dehors. Il n'y avait plus aucune humanité là dedans, c'était la mort, triviale et barbare, un point c'est tout.

   

_________________
Intrigue - Welcome to Atlantis Al8r
Revenir en haut Aller en bas

Thalya Torres
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Ancien métier : Céramiste et Barmaid
Occupation : rester en vie
Statut civil : Pour toujours et jamais... rien qu'à lui
Lieu de naissance : Santa Monica

Messages : 124
Inscription : 17/08/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Minka Kelly

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS619 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU725 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
08.05.20 17:30
Intrigue - Welcome to Atlantis

 Khaaleb, Theresa et Jason




Thalya n'était pas le genre de femme à faire aveuglément confiance à des gens qu'elle ne connaissait pas, mais elle aimait accorder le bénéfice du doute avant de se fixer. Peut-être était-ce une erreur, peut-être devrait-elle se fermer directement avant de faire face à des désillusions comme cela avait été le cas avec Gus et comme c'était en ce moment le cas avec la dénommée Margaret. Il fallait bien avouer qu'il était difficile pour sa part de se montrer fermé face à tant d'hospitalité. On les avait accueillit avec le sourire, on les avait mis en confiance, on leur avait permis de se réchauffer et même de se changer. Tous autant qu'ils vivaient dans ce manoir, chacun d'entre eux avaient été irréprochables, quand à ces compagnons de fortunes, elle ignorait à qui elle avait à faire, mais chacun étant sur leur garde, seul le temps leur aurait permis d'apprendre à se connaître et à se détendre un peu. Peut-être n'était-elle pas encore prête à boire le thé qu'on lui avait si généreusement servit mais cela aurait peut-être pu finir par arriver... mais plus à présent.

Si l'agacement du bel asiatique qui paraissait le plus calme, chaleureux, avenant et détendu d'entre eux (juste après Grace cela va s'en dire), la prirent de court, la réponse que formula Margaret la rendit instantanément méfiante. Certes, elle avait absolument tous les droits de chercher à savoir qui elle avait accueillit sous son toit, mais quelque chose dans son regard, dans son attitude, dans la manière assez sèche et catégorique de répondre, l'incitèrent à se méfier d'elle. L'histoire que leur narra Grace la détendit quelque peu néanmoins et à la mort de ce frère que Thalya n'avait jamais rencontré, ce superposa celle de son propre père dévoré sous ses yeux derrière les portes vitrées de ce bus à l'intérieur duquel il l'avait poussé avant que ce dernier ne démarre... Tout le monde avait perdu un être cher à cause de ces monstres c'est pourquoi Thalya n'avait aucun mal à éprouver de l'empathie pour elle, et elle savait qu'il en allait de même pour Khaaleb et probablement pour toutes les personnes présentent dans cette pièce. Aussi, lorsque la sulfureuse brune laissa sous-entendre que ces créatures étaient peut-être revenues à la vie pour une raison, qui à son sourire ne paraissait pas négative, elle comprit instantanément que leur divergence d'opinion à ce sujet allait en faire un différent inconciliable. Sentant la pression de la main de Khaaleb s'accentuer dans la sienne, la brune tourna son visage vers son compagnon avant de fixer Margaret. Il parlait en son nom mais le fait qu'elle-même se tenait droite, sa main bien serré dans la sienne et le regard tourné vers leur hôtesse montrait bien qu'elle soutenait mot pour mot chacune de ses paroles, qu'ils parlaient d'une seule et même voix.
Il était rare de voir Khaaleb s'emporter de la sorte mais elle comprenait parfaitement les raisons de son bouleversement, c'est pourquoi elle serra un peu plus fermement sa main dans la sienne en guise de soutient silencieux.

- Avez-vous vécu à l'extérieur ne serait-ce qu'un temps ? Avez-vous vu l'un de vos proches, de votre famille, se transformer ? Je ne crois pas. Si tel était le cas, vous ne poseriez pas ce genre de question. Je ne pense pas me tromper en disant que tout le monde ici a perdu un être cher à cause de ces créatures, alors non...  je ne crois pas que l'existence même des virulents puisse trouver une quelconque justification. Peut-être faites-vous parti de ces personnes qui pensent que leur apparition est une conséquence à la stupidité et l'avidité des hommes et que la Terre s'est vengée ou peut-être les voyez-vous comme un châtiment divin... Personnellement je n'en sais rien et je ne prêtant pas le savoir, à la limite je m'en fiche, tout ce que je sais, c'est qu'à présent nos vies sont totalement chamboulées à cause de ces créatures et que s'il on veut vivre et pas seulement survivre, il faut changer nos manières de vivre et surtout, les éliminer avant qu'ils ne s'en chargent et ça, fit-elle en se tournant vers Grace, qu'ils aient un visage que nous chérissions par le passé ou pas
 
Revenir en haut Aller en bas

Jason Liu
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_pwydcxJRYV1qcxymno1_540

Ancien métier : Inspecteur
Occupation : Aucune
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Singapour

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_oobgaybpru1t6599fo4_400

Messages : 73
Inscription : 17/07/2019
Crédits : Avatar: miss0atae / gif: rafikecoyote & boutella
Célébrité : Lewis Tan

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS611 / 5011 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ225 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU718 / 5018 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
12.05.20 8:02
Jason se sentait bien moins à l'aise qu'au début. Il se disait qu'il aurait peut-être dû écouter Mama Terrence quand il le pouvait encore, au lieu de jouer les casse-cou. Voilà ce que c'est de  ne pas écouter les mères. On se retrouve dans la mouise et ensuite on peut être certain qu'on va le regretter. Bien entendu Mama T n'allait rien lui dire. Il y avait longtemps qu'il ne l'avait pas revu, mais c'était un peu devenu la figure de la raison qui lui avait permis de s'en sortir jusque là. Sans Mama T, Jason aurait eu davantage de mal pour s'en sortir dans ce drôle de monde où il ignorait tout. Il pouvait se souvenir de la manière de se faire à manger, mais il était incapable de se souvenir d'où il venait. Il avait parfois des réflexes physiques incroyables et à d'autres moments il contemplait une arme en se demandant comment elle marchait. Enfin tout cela n'avait pas d'importance. Les morts-vivants étaient peut-être une « nouveauté » pour Jason, mais il n'avait pas eu besoin de longtemps pour comprendre qu'ils n'étaient pas semblables aux personnes qu'ils avaient été autrefois et qu'il ne fallait pas y voir plus qu'une horreur. Il avait d'ailleurs fait comprendre à Femme Fatale qu'elle se trompait de chemin en leur posant cette question étrange. Ce que Lagon, avait confirmer. Amen ! Il ne s'était pas trompé sur tout le monde. Cependant, Femme Fatale réagit fortement et le masque de beauté lui fit apercevoir que derrière se cachait une certaine froideur qui ne donnait pas envie de s'attarder plus longtemps. Oui elle les avait accueillit, mais au fond, ils n'avaient rien demandé. Quand on fait un geste de bon cœur, on ne vient pas réclamer quelque chose après, même s'il ne s'agissait que de réponses à des questions qui avaient tout l'air de pomme empoisonnée. Et tout le monde se rappelait ce qui était arrivé à Blanche-Neige.e.

« J'adore les conversations civilisées et j'adore l'amabilité. » Répondit l'asiatique avec un sourire charmant, mais ses yeux ne souriaient pas. La confiance qui aurait pu se construire partait sur de mauvaises fondations. « Comme tout un chacun. Franchement, vous avez bien le droit de poser les questions que vous voulez, mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut trouver qu'elles ne sont pas à notre goût. Personne ne vous a forcés à nous accueillir. Nous l'avons dit nous en sommes reconnaissant. Simplement vous avouez tout de même que ce geste n'était pas si désintéressé que cela. Même si vous jugez que ce ne sont que de simples questions, cela reste un paiement à une générosité qui semblait librement offerte. Il n'y aucun mal à ne pas vouloir être désintéressé par les temps qui court. Prétendre le contraire serait fou. La vie n'est pas facile au dehors. »

Grace qui apparaissait de plus en plus aux yeux de Jason pour une grande naïve un brin dangereuse semblait au contraire trouver que les arguments de la Femme Fatale étaient au contraire juste et elle avait l'air d'avoir eu une vie très protégée jusque là. Jason avait du mal à le croire. Lui-même alors même qu'il souffrait d'amnésie avait rencontré un mort-vivant rapidement et avait dû trouver un moyen de sauver sa peau, alors même qu'il avait du mal à se souvenir de quoi que ce soit à leur sujet. Comment avait-elle fait jusque là ? Même en comptant ce frère qu'elle avait mentionné. D'ailleurs la réaction de Femme Fatale après les confessions de Grace, donna des sueurs froides à Jason. Il n'aimait pas du tout la direction dans laquelle se dirigeait tout cela. Il commençait vraiment à regretter d'avoir trouvé refuge ici. Certes la pluie était affreuse dehors, mais cela valait peut-être mieux de rebrousser chemin jusqu'à chez lui. La lueur dans les yeux de Femme Fatale après avoir parlé de « revenir à la vie » n'était absolument pas rassurante. Personne de sensé n'irait penser que les morts-vivants revenaient à la vie. Il n'y avait que les illuminés sectaires et religieux pour croire à ces conneries. Dans quoi s'était-il fourré encore ? Monsieur Muscle réagit avec toute la force de sa voix rocailleuse et c'était comme si le tonnerre grondait. Il n'était absolument pas d'accord avec Femme Fatale. De toute évidence, cela avait touché une corde sensible et il donnait l'impression d'être encore plus grand qu'il ne l'était déjà. Lara Croft, qui lui tenait toujours la main, intervient aussi pour confirmer son sentiment proche de son Monsieur Muscle, mais avec un peu plus de retenu. On aurait dit qu'elle essayait de convaincre Grace. Jason avait déjà décidé qu'elle était une cause perdue, pour sa part. Jason eut un petit rire désabusé.

« Croire un instant que les morts reviennent à la vie tel qu'ils l'étaient, ça frôle un peu le mysticisme. » Dit-il avec de la moquerie dans la voix. Il n'y avait plus à prétendre la sympathie, car il n'en ressentait aucune pour Beauté Fatale. La reconnaissance s'arrêtait là. « On n'est pas dans la Bible ici. C'est la vraie vie dehors. Il faudrait peut-être sortir de votre Atlantide pour se rendre compte de comment on vit au-dehors de ces murs. Je pense que Monsieur Muscle et Lara Croft, ici présent, l'ont assez démontré. On peut admettre que c'est une forme de vie, mais on a plus affaire à des zombies, qu'à la résurrection d'un être... ou bien cet être ne nous aimait pas tant que cela, pas plus que le reste de l'humanité, si son principal but au réveil est de venir bouffer tout le monde sans pouvoir être raisonné ou s'exprimer. La vie n'aurait pas de sens si c'est pour se réveiller de la mort. Leur comportement de ces créatures le prouve. Ils peuvent bien avoir le visage d'un être cher, ce n'est qu'un leurre. A moins que vous n'allez nous apprendre que vous avez déjà vu l'un d'entre eux se relever et être le même qu'autrefois. Dans ce cas là présentez le nous, j'ai pas mal de questions à poser sur l'au-delà. Ne serait-ce que pour savoir si je dois continuer à attendre les vierges promises ou si je dois me contenter de ce qu'on trouve ici bas. » Ajouta-t-il avec cynisme.
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 382
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: Evie Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS626 / 5026 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ232 / 5032 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU719 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
13.05.20 9:34
Intrigue - Welcome to Atlantis

  Khaaleb, Thalya et Jason




"Eh bien, c’est aussi normal pour nous d’être méfiants avec tout ce qu’on a pu traverser. Vous comprenez?" Répondit-elle, condescendante. Comme une jeune effrontée se disait probablement la maitresse des lieux. Pour la première fois, Teresa avait osé élever un peu le ton à son tour. Elle appréciait cette hospitalité, cette chaleur et cette sécurité que leur procurait ce manoir, mais de son avis, c’était trop simple. Ça avait été trop facile d’entrer et plus elle y pensait, plus elle était d’accord avec l’asiatique. Il y avait anguille sous roche. Ces personnes leur cachait quelque chose. Dans ce contexte, ils auraient dû être plus suspicieux. On n’ouvrait pas grandes nos portes à des étrangers à cause d’une simple pluie, diluvienne ou non. Tess ne savait pas si elle avait raison d’être soupçonneuse et qu’elle devait simplement faire confiance à leur bon accueil, mais leur hôte était très susceptible et c’était agaçant. Elle avait perdu son large sourire et son visage était très dur. La plus jeune observait ses compagnons d’infortune et ils semblaient tous un peu énervés par cette attitude. Sauf Grace qui buvait avec envie sa tasse de thé et qui buvait du même coup, les paroles de Margaret. Tess n’avait toujours pas touché à la sienne, pas plus que les autres convives. Sans doutes qu’ils en avaient vus de toutes les couleurs depuis l’arrivée du virus et qu’ils voyaient un simple breuvage comme une arme. Tout comme elle qui continuait d’observer une manifestation inquiétante quelconque du côté de Grace. À part des confidences de sa vie, il n’y avait rien à signaler.

Mais, l’entendre parler de son frère qui en avait pris soin jusqu’à il y avait quatre mois lui donnait un coup au cœur. Teresa se mit à penser au sien qu’elle avait quitté au même moment, il y a environ quatre mois. Elle se demandait s’il allait bien et si elle allait le revoir un jour. Une part d’elle l’espérait malgré le coup bas qu’il avait pu lui faire. Il restait son frère. Il restait celui qui lui avait appris les rudiments de la vie de survivant. Si elle avait su se défendre jusque-là, c’était grâce à lui. La voix tonitruante de l’homme des bois la fit rapidement sortir de ses songes. Elle n’avait pas compris la question de la femme, mais de toute évidence elle n’avait pas plu aux autres aventuriers qui s’étaient empressés de lui faire savoir. Teresa comprit rapidement ce dont il s’agissait et à son tour elle fût horrifiée. Si les morts revenaient vraiment à la vie, jamais sa mère n’aurait tenté de la mordre, jamais sa mère n’aurait mangé son père. Non. Ils étaient morts, morts, morts. Il était évident que cette communauté ne vivait pas sur la même planète qu’eux.. Ses yeux bleus s’étaient tournés machinalement et subtilement vers la sortie, alors qu’elle avait déposé sa tasse sur la petite table d’appoint à côté de son canapé. "J’ai l’impression que vous n’êtes pas beaucoup sortis depuis l’arrivée du virus et que vous fabulez sur des idées erronées. C’est correct de vous protégez et d’être bien dans votre bulle, mais ce n’est pas la réalité. Alors arrêtez d’insister sur des choses que vous ne connaissez pas. " Teresa était largement plus une observatrice à l’écoute qu’une grande gueule, mais elle était fatiguée et ces insinuations la mettaient en colère.

 

_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 43
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
14.05.20 12:00


Welcome to Atlantis
Intrigue feat. Solitaires




Rien n'étonne Margaret et la réaction de ses invités éclate vite entre les quatre murs de son salon, s'exprimant dans des cris et d'une colère qu'elle discernait en eux. C'est le géant qui s'exprime en premier, de sa voix rocailleuse, braquant son regard assassin sur elle. Cet homme est brutal, Margaret a vu clair en lui dès les premières secondes. Quand à cette femme, qui semble être sa compagne, au vue de leur rapprochement et de ces regards qu'ils s'échangent, l'on voit tout de suite qu'elle le suivrait au bout du monde. Ils sont méfiants. Probablement trop dangereux pour sa communauté. La compagne du géant des bois finit par reprendre la parole après lui, d'une voix plus calme, mais tout aussi indignée et féroce.

- Mon époux, jeune fille. J'ai pu voir mon époux se transformer...

La voix de Margaret est grave, froide et étonnement menaçante. Elle n'a seulement pas le temps de répondre davantage qu'un autre reprend le fil, décidément moins amical qu'au début de cette rencontre. Mais cela, la dirigeante d'Atlantis s'en doutait depuis un moment déjà. L'asiatique fait preuve d'un cynisme qui agace Margaret, pourtant, elle continue de boire son thé tout en jetant un regard vers la dernière indignée qui jusqu'alors se faisait bien plus discrète. Enfin, elle sort de son mutisme pour donner son avis, qui est malheureusement le même que les trois autres survivants. Seule Grace se tient en retrait, sa tasse vide reposée sur la table basse. Margaret sourit.

- Oui, veuillez excuser ma naïveté.

La femme retrouve son sourire et se retourne vers Grace, mais ne s'adresse pas à elle directement. Dès qu'elle ouvre les lèvres, Fred réapparait.

- Fred, mon chéri, veux-tu bien montrer à Grace l'une des chambres d'invités ?

Ce n'est que lorsque les doubles portes se referment derrière eux, que Margaret, toujours assise dans son fauteuil, se retourne vers ses quatre autres invités. Son sourire n'a plus rien de semblable au précédent.

- Tout ça est bien dommage. Pour vous.

Doucement, les intrépides solitaires sentent leur corps s'engourdir, leurs muscles se figer. Et vite, ils ne peuvent plus tenir debout, leur bouche devient pâteuse et incapable d'émettre le moindre son...

- Vous voyez, vous n'êtes pas les premiers à nous traiter de fous, d'ignorants ou je ne sais quoi encore. Vous n'êtes pas les premiers à vous retrouver dans ce salon. Notre hospitalité est réelle, croyez-le bien, mais nos croyances... sont bien différentes des vôtres, comme vous aurez pu le remarquer. Nous pensons que la morsure est une renaissance. Oh, oui, bien différente, nous le voyons bien, plus... sanglante. Mais c'est une renaissance et... nous n'acceptons pas ceux qui n'y croient pas.

Les intrépides et courageux solitaires n'ont plus aucun contrôle sur leur corps et doucement, la drogue les paralyse.

- Vous auriez dû boire le thé, il était très bon. Et probablement refuser de vous changer, c'est étonnant ce que l'on peut produire comme substance lorsque l'on est un ancien chimiste pour une grande compagnie pharmaceutique. Oh, pas moi, mais Fred. Une petite quantité de poudre saupoudrée dans les mailles internes de ces vêtements et pouf, en quinze minutes, votre corps ne répond plus. C'est fascinant, vous ne trouvez pas ?

Elle ne se relève pas, les intrépides ne bougent plus.

- Malheureusement pour vous, nos amis ont besoin de manger. Et... mon cher époux a faim depuis plusieurs jours déjà.

...

Les intrépides s'éveillent dans une pièce sombre sans la moindre fenêtre. Partout autour d'eux, une odeur âcre, putride. Ici et là, quelques objets. Une chaise bancale, une table brisée, une bibliothèque dont l'une des étagères manque. Plusieurs livres éventrés sur le sol, les pages teintées de crasse et de sang. Les intrépides se réveillent doucement, leurs corps leur répondent enfin. Mais les voilà dans l'obscurité, enfermés à double tour. Dépossédés de toutes leurs armes et de tous leurs biens.


Tour 4 :

Vous découvrez le véritable visage de Margaret Davis et les intentions d'Atlantis envers vous ! Vous n'êtes que de la chair fraiche pour leurs proches transformés en virulents.
Une poudre paralysante transmise par les vêtements que vous avez décidé de prendre vous a piégé, plongé dans un court sommeil. Et vous vous réveillez dans cette pièce sans la moindre fenêtre, à une unique porte close à double tours. Les Atlantes vous ont dépossédés de toutes vos armes et de tous vos biens, mais vous ont également ôter les vêtements imprégnés de toxine.

Il est temps de réagir et de vous armer de ce que vous pourrez trouver. Ouvrez la boite de pandore et lancez les dés pour savoir ce que vous dénichez dans la pièce!

Les membres concernés par cette mission sont @Khaaleb Talarion, @Teresa Spencer, @Jason Liu & @Thalya Torres.

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Khaaleb Talarion
From the wild

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis 1564648549-khaaleb

Ancien métier : Garde forestier
Occupation : Survivre dans la nature sauvage
Statut civil : Apprend à vire avec Thalya Torres, pour le pire mais surtout pour le meilleur ♥
Lieu de naissance : Réserve de Kánesatake, Québec

Intrigue - Welcome to Atlantis F2fa35b94be903f599fafcc9e405e80e58e4196e

Messages : 425
Inscription : 20/04/2019
Crédits : Feuilledecarotte
Célébrité : Jason Momoa

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS633 / 5033 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ224 / 5024 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU737 / 5037 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
17.05.20 13:18
Welcome to Atlantis...

   Les Intrépides



Alors que les autres rescapés prenaient la parole tour à tour, hormis la dénommée Grace qui semblait vouloir disparaître dans son fauteuil, Khaaeb ne quittait pas la dirigeante d'Atlantis des yeux, scrutant la moindre de ses réactions. S'il écoutait avec attention ce que chacun avait à dire, il n'avait d'yeux que pour leur hôte, et plus les minutes passaient et plus il se sentait mal à l'aise en sa présence. Le sourire charmant et charmeur avec lequel elle les avait accueillit avait disparu. Mais contrairement à ce qu'il aurait pu croire, elle ne semblait pas le moins du monde perturbée par l'opposition frontale qu'elle rencontrait. Pire même, il percevait dans les traits de son visage un calme étrange, comme si elle était coutumière de ce genre de situation, comme si ça lui faisait ni chaud ni froid. Elle était là, seule face à quatre personnes armées, et pourtant, elle se tenait droite, confiance, sans la moindre trace de peur ou d'appréhension sur le visage. Elle les fixait tous un par un d'un regard aussi envoûtant que glacial, maîtresse incontestée du petit jeu dans lequel ils avaient embarqué bien malgré eux.

Une sensation dérangeante commença à serrer la poitrine du géant, comme si on lui comprimait les poumons. Une impression de chaleur se percevait sur sa peau juste sous son t-shirt. Mettant d'abord ça sous le coup du stress de la situation, il refusa d'y prêtait attention. La femme appela, et immédiatement l'homme qui les avait conduit dans un premier temps dans le salon arriva pour escorter Grace dans une chambre. De toute évidence, la jeune femme avait passé avec succès des tests auxquels ils avaient eux-même échoués. Très vite, ils furent à nouveau seuls dans la pièce, seuls avec cette femme qui les fixait toujours. Le sourire lui était de retour sur son visage. Qu'allait-elle faire d'eux à présent ? De toute évidence, leur hôte avait terminé de jouer aux questions réponses. Ils ne partageaient et ne partageraient jamais les valeurs d'Atlantis, mais alors quel châtiment punirait ce crime ? Les foutre dehors sans sommation ? Non... Les atlantes avaient des mœurs bien plus exotiques.
Doucement, l'amérindien commença à ressentir comme un léger engourdissement dans les membres, comme si une fatigue soudaine l’étreignait. Un voile léger tomba devant ses yeux dont il battit des paupières et un vertige lui serra la gorge, le faisant légèrement dodeliner de la tête. Sa bouche s'ouvrit, pourtant aucun mot n'en sortit. Sa langue lui semblait désormais peser une tonne. En contre parti, il sentait aussi son cœur s'affoler dans un tambourinement brutal derrière ses côtes. Margaret ne laissa pas le suspense planer plus longtemps. Il avait eu raison de redouter un empoisonnement, seulement ce n'était pas le thé qui était à l'origine de son état. Pourquoi avait-il cédé et mis ce putain de t-shirt ? Sentant une fureur monter en lui en même temps que la toxine engourdissait chacun de ses membres, il serra les dents, incapable de faire un pas en avant vers leur hôte qui les regardait avec un air serein, sur de son bon droit. Si elle croyait qu'il allait se laisser faire aussi facilement, elle se trompait. Rassemblant toutes les forces dont il était capable, il se saisit du manche de son poignard qu'il tira de son étui. Ses bras étaient lourds comme s'ils étaient en plomb, mais à cette distance, il était sur de pouvoir la planter s'il parvenait à lancer son couteau. Mais à l'instant où il allait lever le bras, il sentit la pression de la main de Thalya lâcher. Son cœur rata un battement et il eu juste le temps de se jeter en avant pour rattraper le corps de sa compagne avant qu'elle ne percute le sol. La serrant contre lui, il essaya de capter son regard, mais ses yeux à lui ne distinguait déjà plus que des formes troubles et floues. Son souffle était de plus en plus précipité. Il se sentait partir, glisser, sombrer. L'ultime regard qu'il lança vers la tache sombre que formait les yeux de Margaret était empli d'une haine comme il en avait rarement éprouvé. Elle leur avait peut être montré son vrai visage, mais Margaret ignorait encore qui elle avait fait entrer chez elle.
***
Lorsqu'il ouvrit les yeux, Khaaleb ne pu distinguer que l'obscurité qui l'entourait. Un frisson lui parcourut le dos, si bien qu'il comprit qu'on lui avait retiré ce maudit t-shirt. Il n'y avait pas un son autour de lui, hormis celui de plusieurs respirations. Se redressant d'un bloc, il tâtonna à l'aveugle à la recherche du corps de Thalya. Il la trouva non loin de là. Son pouls était régulier, mais elle ne semblait pas encore avoir reprit connaissance. Refusant de s'éloigner d'elle, il regarda tout autour d'eux. Maintenant que ses yeux s'habituaient à l'obscurité, il pouvait distinguer grâce à la très faible lumière qui passait sous l'unique porte de la pièce, deux autres vagues silhouettes allongées à même le sol dans un capharnaüm où régnait une odeur de mort et de sang. Il n'y avait rien d'utile ici. Leurs armes avaient disparu. Après tout, on n'attendait pas d'eux qu'ils se défendent. Attrapant le pied d'une chaise brisée, il tira dessus afin de l'en détacher. Ça serait au moins ça...

_________________
Intrigue - Welcome to Atlantis Al8r
Revenir en haut Aller en bas

Thalya Torres
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Ancien métier : Céramiste et Barmaid
Occupation : rester en vie
Statut civil : Pour toujours et jamais... rien qu'à lui
Lieu de naissance : Santa Monica

Messages : 124
Inscription : 17/08/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Minka Kelly

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS619 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU725 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
18.05.20 13:08
Intrigue - Welcome to Atlantis

 Khaaleb, Theresa et Jason

9M21.gif


Ce qui s'avérait être une opportunité incroyable commençait à prendre des tournures de films d'horreur. Un manoir perdu au milieu de nulle part, des gens accueillant qui se plient en quatre pour les mettre à leur aise avant que la maitresse de maison n'apparaisse à son tour... Pourquoi n'avait-elle rien vu venir ?!! Elle aurait du se douter que ça puait à la seconde même où ils leur avaient ouvert les grilles de la propriété ! Mais voilà, comme pour contrebalancer la méfiance ouvertement affichée de Khaaleb, Thalya avait essayé de leur accorder le bénéfice du doute en se montrant plus ouverte que son compagnon mais force était de reconnaître que l'instinct de Khaaleb était bien plus affuté que le sien. Etait-ce ainsi qu'il fallait fonctionner désormais ? N'accorder sa confiance à personne sous peine de le regretter ? Thalya commençait à se le demander. A présent le regard qu'elle portait était beaucoup plus fermé et sévère à l'encontre de cette femme. Tout comme l'homme qui l'avait surnommé Lara Croft, elle se demandait ce que Margaret pouvait bien attendre d'eux. Derrière ses faux airs compatissants Margaret leur posait des questions étranges pour une finalité qu'elle seule connaissait. Des cinq voyageurs solitaires qu'elle avait recueillit seule Grace fut invité à regagner sa chambre d'ami... et eux ? Allaient-ils les jeter dehors ? Etrangement, malgré la tempête qui sévissait dehors, Thalya réalisait que ce serait beaucoup trop beau qu'ils s'en sortent aussi facilement... Alors quoi ? Comptait-elle sérieusement les affronter tous les quatre ? S'en serait presque risible... mais rien ne prêtait à rire et certainement pas cette situation qui commençait à la rendre anxieuse et mal à l'aise. Pourquoi son corps était-il si soudainement engourdit ? Pourquoi avait-elle presque plus la sensation de tenir la main de Khaaleb dans la sienne alors que pourtant elle la serrait toujours ? Alors qu'elle ouvrit la bouche pour parler, aucun son n'en sorti...que lui arrivait-il ? Jetant un regard inquiet sur Khaaleb elle réalisa à l'expression de son visage que quelque chose n'allait pas, ce qui la fit davantage encore paniquer et de toute évidence ils n'étaient pas les seuls... mais comment ? Aucun d'eux n'avait pourtant but une gorgée de ce satané thé... La réponse à leur question silencieuse ne tarda pas : Les vêtements !
Prise d'horreur elle aurait voulu arracher ce pull qu'elle avait enfilé par-dessus son débardeur et celui qu'elle avait si stupidement donné à Khaaleb, mais elle en était incapable. Lever son bras d'un centimètre à peine semblait lui demander des efforts incommensurables
Alors qu'elle chercha à dire quelque chose Thalya sentit ses jambes se dérober sous elle avant que l'obscurité ne l'englobe totalement avec pour dernière pensée qu'ils allaient tous mourir ici, en servant de festin à des virulents sans avoir eu le temps de...

***  

Il y eut d'abord cette odeur âcre de moisissure et de pourriture qui lui agressèrent les narines, puis battant des paupières et bien que vague d'angoisse s'empara d'elle, elle sentit une présence rassurante à ses côtés, celle de Khaaleb. Elle aurait voulu prononcer son nom mais sa bouche était encore pâteuse. Ouvrant difficilement les paupières, elle reprit connaissance dans une pièce qui était plongée dans l'obscurité. La première chose qu'elle vit et qui la rassura, ce fut la silhouette de Khaaleb qui venait de briser une chaise pour récupérer l'un de ses pieds, ce qui n'était pas sans lui rappeler un certain souvenir. Se relevant avec difficulté, elle fut rapidement rejoint et aidé par Khaaleb

- Tu vas bien ?
S'enquit-elle en prenant son visage entre ses mains

Ses yeux s'habituant à l'obscurité elle aperçu les silhouettes de leurs deux autres compagnons d'infortunes qui reprenaient également conscience tour à tour. La pièce dans laquelle on les avait enfermé ressemblait à une sorte de débarras dans laquelle avait été entreposé du mobilier usager. Tanguant légèrement, Thalya se dirigea vers la bibliothèque et entreprit de la fouiller. Qu'espérait-elle y trouver ? Probablement rien mais elle avait besoin de fouiller la pièce avec de la chance elle trouverait quelque chose qui pourrait leur être utile. Tendant son bras entre le mur et le meuble, ses doigts touchèrent quelque chose...

- Là, j'ai quelque chose... C'est coincé


Tirant vivement, elle fini par récupérer une corde qui avait l'air en bon état.

- Bon au moins je sais avec quoi je vais attacher cette salope avant de la laisser en tête à tête avec son mari !
Rumina-t-elle. Et vous ? Vous avez trouvez quelque chose qui pourrait nous aider à sortir de là ? Demanda-t-elle en s'adressant aux deux autres survivants
 
Revenir en haut Aller en bas

Jason Liu
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_pwydcxJRYV1qcxymno1_540

Ancien métier : Inspecteur
Occupation : Aucune
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Singapour

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_oobgaybpru1t6599fo4_400

Messages : 73
Inscription : 17/07/2019
Crédits : Avatar: miss0atae / gif: rafikecoyote & boutella
Célébrité : Lewis Tan

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS611 / 5011 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ225 / 5025 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU718 / 5018 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
19.05.20 19:08
Jason se rappelait avec force de précision le jour où il avait ouvert les yeux sans arriver à se souvenir de qui il était ni où il se trouvait. C'était une sensation désagréable et passablement effrayante. Le moment où il se releva, ressemblait étrangement à ce jour-là. Il lui fallut quelques instants où la panique l'étreignit avec force avant qu'il ne puise reprendre ses esprits et se calmer. Il avait l'impression que ses yeux dansait la java dans leurs orbites respectives, comme un de ces personnages de cartoon. Sa tête lui faisait mal aussi. Il essaya de distinguer quelque chose, mais il avait l'impression d'un voile noir sur la tête qui lui bloquait la vue. Surtout, il faisait froid ! Qui avait éteint le chauffage ? Il baissa les yeux et il constata qu'il ne portait plus grand-chose, si ce n'est son caleçon. Okay... Ca avait tout l'air d'un cauchemar ! Où était passé ses fringues ?! Il n'avait pourtant pas bu et à ce qu'il constatait, il n'y avait pas de belle séductrice à son côté ou de bel éphèbe charmant. Non, c'était simplement une pièce sombre sans fenêtres. Mais qu'est-ce qui s'était passé ? Soudain tout lui revient à l'esprit avec force ! Il revoyait la vieille sorcière leur avouer ce qu'elle avait prévu de faire et son plan. Il n'y avait pas de drogue dans le thé, mais les vêtements chauds n'étaient pas là seulement pour la bienveillance. Grace avait été épargné parce qu'elle avait but les fausses paroles de la vieille sorcière et celle-ci avait prévu de les donner à manger à ses amis-zombies et mari-zombie. Super ! Il n'avait pas signé pour ça. En plus quelqu'un l'avait délesté de tout ce qu'il possédait. Il était plus que certain maintenant qu'il n'aurait pas dû accepter de se réfugier dans cette Atlantide. Déjà avec un nom pareil, il était évident que cet endroit pouvait vous faire couler.

En regardant autour de lui, avec cette migraine persistante, il aperçut qu'il n'était pas vraiment seul dans la pièce. Ces compagnons d'infortunes étaient tous là : Monsieur Muscle, toujours aussi imposant tenait dans sa main un pied de chaise, Lara Croft quant à elle farfouillait déjà et Lagon se relevait doucement, elle aussi, d'un court sommeil induit par le produit qui se trouvait dans les vêtements qu'on leur avait donnés. Ouais, enfin ce qu'il constatait surtout, c'est qu'il était le seul à être en caleçon. Il allait avoir deux mots à dire à la vieille sorcière s'il arrivait à se sortir de cette galère ! Les autres avaient eu bien plus de chance que lui. Comme quoi, il valait mieux rester tout mouillé que de risqué de se trouver tout plumé. Okay les choses commençaient vraiment à devenir pathétique s'il se retrouvait à faire des rimes aussi nulles. Inutile de s'apitoyer plus longtemps sur son sort. Il allait sortir d'ici et ne plus jamais y repenser. Il n'y avait pas à rougir de son pauvre apparat. Jason se disait qu'il n'aurait qu'à imaginer qu'il se trouvait sur une plage merveilleuse faite de grains de sable chaud avec une brise douce. Le rêve arrivait presque à se matérialiser devant lui, mais la voix de Lara Croft vient briser la magie. Elle venait de mettre la main sur une corde et elle était plus que prête à en faire usage sur la vieille sorcière. Bonne idée de mettre la main sur quelque chose. Il se releva et partit lui aussi à la recherche de quelque chose pour se défendre... mais quoi ? Il avait déjà du mal à comprendre comment il arrivait à avoir de bons réflexes pour s'en sortir. Il aurait aimé que son drôle d'instinct vienne l'aider, mais rien ne venait. Il avait beau chercher, il ne trouvait rien qui pourrait l'aider. Jamais là quand on avait besoin. Il haussa les épaules et décida qu'au point où les choses étaient, il allait devoir se contenter de ce qu'il avait : un super caleçon !

« Désolé, rien par ici ! Je vais devoir les assommer avec mon charme naturel. »
Répondit-il avec plus d’humour qu’il n’en ressentait.

S’il sortait d’ici, il allait suivre scrupuleusement les conseils de Mama T. Y a des gens qui ont toujours raison et il faut admettre quand on a eu tord. C’est plus simple après. Jason allait vraiment devoir faire attention, parce qu’avec sa tenue, il était plus que vulnérable. Il y a des fois, il vaut mieux rester dormir que de se lever. On pouvait définitivement classer cette journée dans les pires. Il n’avait aucune envie de devenir un steak pour mari-zombie. Est-ce que Lagon s’en sortait mieux que lui ? On ne pouvait de toute manière pas faire pire que lui sur ce coup-là.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas

Teresa Spencer
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_p5kxt4RfRC1tw2m0e_250

Ancien métier : Étudiante en histoire de l'art
Occupation : Survivre (retrouver Théo ->)
Statut civil : Seule
Lieu de naissance : Seattle, USA

Intrigue - Welcome to Atlantis Tumblr_inline_phstcq63Oe1tq4j4w_500

Messages : 382
Inscription : 15/04/2019
Crédits : Ava: Evie Signa: ANESIDORA
Célébrité : Alycia Debnam-Carey

Intrigue - Welcome to Atlantis X0TurS626 / 5026 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis BR2xH0t

Intrigue - Welcome to Atlantis DQEbQJ232 / 5032 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis GxoDpmC

Intrigue - Welcome to Atlantis Hu1erU719 / 5019 / 50Intrigue - Welcome to Atlantis LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
21.05.20 11:50
Intrigue - Welcome to Atlantis

  Khaaleb, Thalya et Jason




Elle se trouvait dans un mauvais rêve. Celui dans lequel elle se faisait prendre par surprise par un gros orage et où elle trouvait refuge dans un manoir luxueux. Elle n’était pas la seule à avoir été attirée dans cet endroit, quatre autres solitaires avaient été accueillis parmi ces murs qui semblaient si sécurisants. Puis, une dame de grande classe, aux longs cheveux bruns presque noirs, au visage sévère, mais au sourire rassurant leur offrait du thé et des vêtements secs. S’ils avaient d’abord refusé le thé, parce que c’était trop facile d’être piégé par le liquide brûlant, ils avaient tous enfilé un nouveau gilet propre.Tout était organisé à la perfection, comme si on les attendait. La femme donnait des ordres, mais chacun savait exactement quoi faire et quel était son rôle, quand entrer en scène, quand dire sa réplique, quel geste effectuer, telle une pièce de théâtre. Mais, les intrépides ne remarquaient rien de tout ce plateau bien rôdé. D’abord, reconnaissants et se trouvant chanceux d’être atterrit en ces lieux, la méfiance avait bien vite faite sa place devant tant de bonté gratuite.  Sans parler des questions étranges que leur posait leur hôte. L’agressivité, l’impatience et la colère avaient pris le dessus. Un conflit de valeurs s’affrontait. D’un côté, les solitaires qui en avaient vu de toutes les couleurs à l’extérieur et qui mettaient leur vie en danger chaque seconde de leur existence. Ceux pour qui les virulents n’étaient rien d’autre que des monstres. Et de l’autre, une femme droite qui n’avait rien perdu de sa splendeur malgré les accusations dirigées contre elle. Une femme qui croyait en la réincarnation des êtres chers. Toutes leurs remarques semblaient couler sur sa peau sans l’atteindre. Un petit énervement était perceptible dans sa voix, mais elle gardait son calme. Elle avait réussi à embourber l’une des leurs, celle qui avait bu le thé. D’ailleurs, on était venue la chercher pour lui montrer sa chambre, comme si elle avait passé un test qu’eux avait de toute évidence échoué. Les portes s’étaient refermées dans un claquement et ils étaient pris au piège. La femme avait alors montré son vrai visage, celui d’une sorcière qui n’accepte pas les différences d’opinions. Puis, Tess avait alors ressentie des picotements sous sa peau qui devenait engourdie. Tous ses membres étaient devenus lourds et impossible à bouger….

Teresa cligna plusieurs fois des yeux. S’attendant à se retrouver bien enveloppée dans son sac de couchage, elle fût plutôt assaillit par une odeur putride et par le noir absolu. C’est avec frayeur qu’elle se rendit compte que tout ça n’avait rien d’un rêve et que tout avait été réel. Tout s’était bel et bien déroulé. Elle ne portait plus le maudit t-shirt incrusté d'une poudre paralysante et en tâtant autour d’elle, elle ne trouvait plus son sac et ses armes. La panique s’insinua en elle. Une pièce exiguë, un parfum de mort, la noirceur, elle revit aussitôt le pire moment de sa vie. Celui où son grand frère l’avait enfermé avec des virulents pour la rendre plus forte. C’était les mêmes éléments. Oh nooon…. souffla-t-elle alors que sa respiration se faisait plus haletante et que la sueur se formait sur son front. Elle était figée et ses yeux se remplissaient d’eau. L’histoire se répétait.  Elle ne voulait pas revivre cela une deuxième fois. Il n’y avait pas Théo pour la secourir cette fois. Elle n’avait même pas une petite lame pour se défendre. Elle ne pouvait pas. C’était au-delà de ses forces. Elle avait changé, mais elle restait terrifiée. Elle pouvait apercevoir leurs ombres s’approcher d’elle. Elle pouvait sentir le souffle des morts sur sa peau qui tentaient de la mordre, leurs pattes glacées qui tentaient de l’attraper, le gorge déployées qui émettait un son à faire frissonner de dégoût et de peur. Elle ne pouvait pas bouger. Elle n’avait nulle part où aller.

Le son d’un meuble en bois qu’on brisait la fit revenir au présent. Ce n’était pas l’ombre des zombies qu’elle entrevoyait, mais bien celui de ses trois autres compagnons d’infortune. L’homme des bois venait de briser la patte d’une chaise pour s’en faire une arme, alors que sa copine venait de trouver une corde dans la bibliothèque. L’asiatique avait toutefois les mains vides. Tess n’arrivait pas à bouger, encore sous l’emprise de son souvenir. Elle sentit toutefois un truc dur dans son dos. Elle attrapa l’objet qui glissa entre ses doigts lorsqu’elle le serra plus fort. On dirait un savon. Répondit-elle avec une voix brisée sous l’émotion. Toujours assise au sol, elle remonta ses jambes contre elle. Ça ne servait à rien de tenter de trouver la sortie. Ils étaient cuits.


 

_________________
My skin has turned to porcelain, to ivory, to steel.  My heart is filled with songs of forever, Of a city that endures, where all is made new. I know I don’t belong here; I’ll never Call this place my home, I’m just passing through.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Intrigue - Welcome to Atlantis Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue - Welcome to Atlantis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: Beyond-
Sauter vers: