AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Lot de 50 masques à 10.99 €
10.99
Voir le deal


 

 Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera



Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 179
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS627 / 5027 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU729 / 5029 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
22.04.20 2:11


Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera
Intrigue feat. Protectors Vs Highgate


Seth se tenait là, renversé sur une chaise en équilibre, dos au mur, se balançant tranquillement au bout de cette table rectangulaire contre laquelle ses bottes noires reposaient. "Justice", La terrible batte aux fils de barbelés était posée à portée de main, devant lui, au centre de la table sur laquelle une carte de la région avait été déroulée. Plusieurs lieux stratégiques avaient été marqué d'une croix au feutre rouge indélébile. Passant sa langue sur ses lèvres, son regard affuté passa tour à tour sur chacune des personnes assise à cette table présentes et qui avait été convoqués pour assister à ce conseil de guerre, car c'était bien de cela dont il s'agissait. La guerre avait été déclaré depuis longtemps, il était plus que temps à présent d'y mettre fin de la seule manière qui soit :  en soumettant définitivement cette communauté qui lui tenait effrontément tête depuis bien trop de semaines, pour ne pas dire mois. Seth comptait frapper un bon coup, et frapper fort. Il savait déjà qu'il se montrerait avec eux beaucoup plus impitoyables qu'il ne l'avait jamais été auparavant, mais de cela, ils étaient les seuls responsables. On ne se dressait pas devant lui impunément sans imaginer qu'ils n'en payeraient pas les conséquences ! Ces trou-du-cul allaient payer très chèrement leur arrogance, et ce retour de bâton, non, ils n'allaient pas le voir venir mais surtout ils allaient le sentir douloureusement passer. Un sourire carnassier se dessina sur son visage alors qu'il observait le blond qui se tenait à sa droite, à sa place habituelle, et qui, pour toute personne ayant un minimum de bon sens, n'aurait jamais du siéger ici compte tenu de ses liens étroits avec cette communauté que Seth comptait bien asservir sans pitié dès demain. Mais Tobyboy n'était pas le seul à avoir des liens avec des personnes vivant au sein de cette communauté, comme il l'avait apprit récemment... Glissant son regard sur sa dame de fer qui se tenait à sa gauche et qui arborait ce masque imperturbable qu'il aimait tant. En l'observant ainsi, si froide et déterminée, Seth ne pouvait s'empêcher de se demander quelle était l'ampleur de cette tempête intérieur qui s'agitait en ce moment même sous cette charmante tête blonde si bien faite ? Deux de ses sbires sur cinq étaient liés d'une façon ou d'une autre à cette communauté qu'il convoitait, soit un tiers des ses généraux présents autour de cette table et pourtant ils étaient tous là, à ses côtés, avec lui, derrière lui. "Reste proche de tes amis, bien plus encore de tes ennemis" disait l'adage, il n'y avait rien de plus vrai. Et si la loyauté de Victoria n'était plus à prouver, celle de Tobias par contre c'était une autre histoire, mais Seth était bien décidé à lui accorder une seconde chance, à lui de ne pas le décevoir et de lui prouver qu'il avait eu raison, sans quoi, il le regretterait amèrement. Son regard s'arrêta enfin sur Benedict qui en temps normal n'avait rien à faire là, pourtant il l'avait convié lui aussi pour l'occasion, afin de remplacer Clara qui ne pourrait pas participer à cet affrontement, puisque la jeune femme avait en charge la responsabilité d'une autre communauté qui leur appartenait déjà depuis longtemps à présent : le Temple d'Ezekiel. Une secte qui vivait comme au siècle dernier, cultivant tout ce que leur terre nourricière avait à leur offrir. Une secte qui n'avait d'intérêt que pour la possession de tous les bienfaits que leurs élevages de leurs cultures avaient à leur apporter. Un lieu qu'il ne pouvait se permettre de perdre et surtout pas en ce moment. Cessant de se balancer, Seth ramena brusquement les pieds de sa chaise sur le sol. Retirant ses bottes de la table, il poussa la chaise en arrière dont les pieds raclèrent le sol, puis, se redressant, Seth se saisit de sa batte qu'il posa négligemment sur son épaule, tout en faisant le tour de la table en passant d'abord derrière Victoria avant de terminer derrière TobyBoy

- Nous commencerons à nous déployer demain soir pour attaquer et pour qui connait un tant soit peu l'Histoire de France, et en particulier le siège d'Alésia, sait comment Jules César a vaincu Vercingétorix. Et bien mes amis... nous allons opérer de même. Pour les plus cancres d'entre vous, fit-il en posant sa main gauche sur l'épaule de Tobias, nous allons assiéger ces péquenauds. Pas un seul rat ne devra pouvoir passer à travers mes fortifications, précisa-t-il en tapant sa batte contre la table près de Tobias. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? Je ne tolérerais pas la moindre percée ! Mais avant cela, reprit-il d'une voix plus doucereuse, nous allons nous occuper en priorité de leurs putain d'avant-poste que vous pouvez visualiser sur cette carte à l'endroit exact où se trouve ces putains de croix ! Nous enverrons des équipes s'occuper d'eux en premier lieu afin qu'ils ne puissent pas nous prendre en tenailles. L'attaque commencera 4h après la relève de nuit, la relève ayant lieu à 21h nous attaquerons les avants-postes après-demain, à 1h00 du matin tapante ! A cette heure-là, ils seront beaucoup moins vigilants et réactif qu'à leur arrivée. Et pas de quartier, fit-il le regard mauvais. Abattez directement ceux qui vous résistent et faites prisonniers ceux qui se rendent. Ensuite, quand tous les avant-postes seront sous notre contrôle, nous pourrons assiéger Highgate, nous verrons bien combien de temps ils tiendront avant de nous ouvrir grand leurs portes. Si vous avez des questions c'est le moment, sinon faites ce que vous avez à faire. Je veux que tout soit prêt pour demain soir


Tour 1 :

Le plan de Seth est simple et implacable, emprisonner Highgate et lui couper absolument tous les accès tant en communication, qu'en vivre et en eau. Le siège est prévu sur de longues semaines mais Seth ne doute pas que tôt ou tard, le réserves de vivres s'épuiseront au même rythme que leur morale, alors qu'eux au contraire, seront régulièrement ravitaillés tant en armes, qu'en vivres, en eau et en hommes. Si vous avez des questions c'est le moment, si vous avez des choses à faire tel que discuter entre vous de ce plan, avertir vos alliés si vous êtes un traitre, préparer vos armes, dire adieux à ce que vous aimez, ou préparer une rebellions,... c'est le moment ou jamais.
Ce premier tour donne la priorité aux Protectors sauf si l'un d'entre eux choisit de se rendre à Highgate pour les informer de ce qui se passe, dans ce cas de figure, les membres de Highgate pourront intervenir, autrement patientez jusqu'au tour 2. Pour le premier Tour l'ordre d'intervention est libre

Les membres concernés par cette mission sont @Seth Mansfield @Tobias Whitemort  @Benedict w. Brown @Victoria M. Cohle   @Gillian Jenkins , @Abel Howard , @Noah Lewis , @Rafael Nuñez Vargas, @Timothy Wilson , et @Dixie Whitemort

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 22 avril, j'ai jusqu'au 27 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
22.04.20 8:58
Tobias est assit à la droite de Seth comme si c'était encore réellement sa place. Comme s'il la méritait, comme s'il y tenait encore, comme s'il était fait pour rester là. Mais même assit correctement, solidement enfoncé parce que ce qu'il pressent ne promet rien de bon, Tobias a l'impression de sentir sa chaise plier à chaque fois que Seth pose son regard sur lui. Il aurait des raisons de détourner le regard -son lien avec Highgate bien plus solide encore qu'à l'époque où Seth l'a puni- mais il ne le fait pas. Les choses sont plus importantes pour lui encore qu'à ce moment. Highgate renferme plus que la femme qu'il aime aujourd'hui, mais les deux prunelles de ses yeux ; Dixie et Alyssa. Depuis ce temps, il mime d'avoir perdu sa fille et que sa protégée s'est enfuit. Après tout, l'une est censée être morte mais les deux étaient connus pour ne pas spécialement être enjouée à l'idée de vivre à l'aéroport. C'est plus facile pour Tobias de prétendre à la fuite d'Alyssa et à la mort de Dixie ; il aurait suivi partout sa fille de sang mais d'un raciste, on comprend qu'il laisse partir la métisse. Faire semblant de vivre le deuil n'est pas difficile ; de toute façon, maintenant qu'elles ne sont plus là, toute son allure montre qu'il est seul. Plus grognon, plus au bord des nerfs. En fait, il ne pourrait pas mieux mimer la colère parce qu'il la vit réellement. C'est un mensonge à double facette qui, jusqu'à présent, lui a permit de rester assit sur cette maudite chaise. Alors il ne doit pas sursauter lorsque la Justice est devant lui, ou lorsque Seth fait le tour de la table pour arriver derrière lui en dernier. Même lorsqu'il sent la main de son chef sur son épaule gauche, Tobias retient le moindre muscle de son corps. Seuls ses yeux tournent à chaque mouvement du leader.

" - [..] Abattez directement ceux qui vous résistent et faites prisonniers ceux qui se rendent. [..]"

C'est tout ce que Whitemort retient des derniers mots de Seth. Et c'est là où est son problème. La première question qui lui vient, et qu'il ne prononce pas à voix haute c'est ; qu'est-ce que tu vas faire des prisonniers? Tobias s'inquiète pour ceux qui vont périr pour avoir résisté de quelques sortes. Il s'inquiète parce qu'il connait le nom des gens qui ne baisseront pas leurs armes facilement : Noah, Tennessee, Cathleen, Catherine et malheureusement beaucoup d'autres.

Tobias voudrait que les choses soient plus simples. En réalité, il voudrait pouvoir simplement se détourner de Seth, pouvoir le laisser mourir sans s'en préoccuper. Mais c'est ça le problème, Tobias est incapable de le faire et ce parce que malgré ce qu'il fait subir aux autres, Seth a été celui à les maintenir en vie tous les trois. La dette qu'il ressent au fond de lui, il ne peut pas passer outre. Tobias ne peut pas faire comme si elle n'existait pas, mais ça ne l'empêche de vouloir que tout ce groupe tombe. Chacun qu'il soit ; et voir Victoria à sa gauche ne le fait pas penser autrement, pas même vis à vis d'Esther. Le blond a un regard pour Benedict, après sa conversation avec Esther, voilà peut-être le moment qu'ils se côtoient sans se cacher derrière leurs vestes. Ils sont tous les deux du même côtés, et ils ne veulent pas que le plan de Seth soit mis en place. Bien vite, il détourne son regard.

Mais une fois qu'il faut partir, Whitemort n'oublie pas d'emmener son talkie walkie. Il ne peut pas le faire d'ici, mais en revanche, il compte bien tenter de contacter Highgate pour les prévenir. Il n'a pas contacté sa fille depuis qu'il en est parti ; il aurait du, même avec le talkie, avoir ce lien avec elle qui lui manque tant. Tobias ne sait pas ce qu'il va trouver en arrivant à Highgate, tout comme il ne sait pas comment les choses vont se dérouler. Si c'est les paroles de Benedict que Tobias voudrait entendre, il ne s'en approche jamais assez pour le faire. Ses yeux sont bien trop rivés sur Seth ou sa propre montre dans l'attende de cette fameuse attaque.
Revenir en haut Aller en bas

Benedict W. Brown
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera B4815fbecee59632304f3bc180ccfd1448e812ce

Ancien métier : Avocat
Occupation : Cherche à rendre la communauté auto-suffisante et se rend utile où il le faut
Statut civil : Veuf
Lieu de naissance : New-York

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera 1d71d3a783670ec708c5742026efb66e558afb4f

Messages : 163
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte, avatars et gifs
Célébrité : Tom Hiddleston

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS619 / 5019 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU720 / 5020 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
23.04.20 4:27
Assis autour de cette table rectangulaire, je peine à comprendre ma présence ici. Accoudé à un angle de cette table, mon regard se perd dans la carte étalée au centre de cette dernière. Un plan de la ville. Lentement, je relève mon regard et fixe la première présence à ma gauche. Un homme. Je le regarde quelques instants, nous ne nous sommes que très rarement parlé, mais je n'ai aucune confiance en lui. Cet homme est fourbe, vicieux et ce sourire glacial qu'il aime à laisser glisser sur la mort ne présage rien de bon. Mon regard glisse de son visage au suivant, à sa gauche. Une grande blonde, au visage froid, fermé. Dans ses traits, je reconnais celui d'une autre femme et mon coeur bat pour elle, fort dans ma poitrine. Je le sens, à sa seule pensée, je ne peux l'empêcher de forcer, tentant en vain de s'extirper de mon corps pour la rejoindre. Mais cette femme-là, bien que je leur trouve une ressemblance, n'a rien en commun avec elle que son sang. Victoria. Cette femme est un mystère, je sais cependant une chose. Elle est bien trop fidèle à son Roi. Cet homme face à moi, bottes nonchalamment posées sur le table, dos de sa chaise en équilibre contre le mur et ce regard méprisant, toujours mêlé d'amusement. Un homme à abattre.
Mon regard fixe à nouveau ce plan sur la table. Des croix au feutre rouge indélébile ont été marquées, il s'agit là de plusieurs lieux stratégiques. C'est un conseil de guerre. Mais alors, pourquoi me convoquer moi ? Je ne suis pas l'un de ses soldats, l'on ne m'envoie jamais en expédition. Je suis ici en tant que cerveau et non de bêtes muscles. C'est une stratégie comme une autre, qu'ils ignorent que je sois bien plus agressif que je n'y parais, le passé étant ce qu'il est. Alors pourquoi moi ? Clara n'est pas présente. Il lui manque un sbire autour de cette table, il a dû choisir et son choix s'est porté sur Benedict Brown.
Je quitte cette carte, pour porter mon attention sur ma droite. Une femme attend, assise en silence sur sa chaise. Discrète, elle ne se fait que rarement remarquer, pourtant, elle est ici et est l'un sbires du leader des protectors, elle n'est donc pas à prendre à la légère. Tous ceux qu'il choisit possèdent toujours une part d'ombre, bien que parfois dissimulée. Et à présent, peut-être que ma place ici n'est pas une erreur. Je suis un comédien, un dissimulateur. Ma part d'ombre ne fait plus aucun doute... A côté de cette femme, le dernier visage de ces gens qui soutiennent le Fou. Tobias. Peut-être le seul à valoir quelque chose autour de cette table, à peut-être s'avérer ressembler à un allié. Ou à ce qui s'en rapproche le plus. Je souhaite me rapprocher de lui depuis un certain temps, sans n'en avoir trouvé le temps, peut-être que...

La chaise de Seth racle bruyamment le sol, il se relève, s'empare de sa batte qu'il laisse reposer sur son épaule. Doucement, il fait le tour de la table en silence et lorsqu'il se stoppe derrière Tobias, posant sa main sur son épaule, il parle enfin. C'est un conseil de guerre. Seth prévoit d'attaquer et d'éliminer une bonne fois pour toute la communauté de Highgate. Cette annonce faite à ses sbires, ici, en ma présence, le doute n'est plus envisageable. Une confiance s'est installée, Seth me laisse une chance de prouver ma loyauté. C'est une nouvelle à double tranchant. Cela fait depuis un certain temps que je tente de me rapprocher de lui, reste proche de tes amis, bien plus encore de tes ennemis. Si je veux le faire tomber, il me faut m'en rapprocher. A double tranchant. Il veut détruire Highgate, une communauté d'innocents qui tentent de survivre, comme nous tous. Et je pense à Catherine, là-bas. Il faut les prévenir. Une action déloyale envers cet homme qui me donne enfin une chance pourrait me coûter bien plus qu'un simple avertissement... Je refuse de mettre ma famille et Esther en danger en agissant bêtement et pourtant, je refuse tout aussi bien de laisser mourir des innocents. La force de frappe des protectors est supérieure à la leur, c'est évident. La morale n'indique qu'une voie unique...
Croisant les bras sur ma poitrine, je tourne discrètement un coup d'oeil en direction de l'homme qui pourrait être un allié, nos regards se croisent à peine lorsqu'il détourne le sien de moi. Il m'observait lui aussi.

Toute mon attention se reporte soudain sur le grand manitou, mais je ne prononce pas le moindre mot, je ne suis pas l'un de ses sbires. Tout s'active. Il est l'heure de partir, nous nous armons, les équipes sont faites, les ordres sont donnés. Je garde Tobias dans mon champ de vision, il me faut absolument l'atteindre. Il me faut lui parler. C'est lorsque je vois le Roi s'éloigner et s'occuper de grogner sur d'autres de ses hommes que je parviens enfin à me glisser assez proche du blond. Dos à lui, fusil contre ma jambe, je ne le regarde pas.

- Ce serait du gâchis de marcher sur une telle communauté. Tu ne crois pas ?

Mon murmure, seul lui peut l'entendre. Je ne le regarde pas. Et volontairement, je parle en laissant le doute. Je ne sais pas encore si je peux lui faire confiance.

_________________

Rien n'imprime si vivement quelque chose à notre souvenance que le désir de l'oublier.

©endlesslove.

Wlawards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Abvi03

Messages : 428
Inscription : 23/10/2016
Crédits : alcuna licenza. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS621 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ231 / 5031 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU717 / 5017 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
24.04.20 9:49
Le visage impassible, son regard ne dérogeait pas de son leader. De cet homme en qui elle avait une parfaite confiance pour assurer sa survie, mais surtout et avant tout, pour assurer celle de sa soeur. Vicky était sourde et aveugle dès que cette dernière lui témoignait son désaccord avec ces méthodes, elle n'y accordait pas d'importance parce qu'elle était convaincue que c'était uniquement parce que le coeur d'Esther était trop pur pour ce monde. Elle l'avait délibérément évité dernièrement, préférant ne pas provoquer une argumentation liée à tout ce qui se préparait en vue de ses jours fatidiques.

Et le premier était bientôt arrivé. Cette date, elle l'avait attendu avec autant d'impatience que d'appréhension et aujourd'hui, ses deux sentiments ne cessaient de s'agiter en elle. Malgré tout, elle ne laissait rien paraitre de tout ça, Vicky se concentrait sur ce qu'elle devrait faire pour continuer d'augmenter la sécurité du groupe qui les abritaient. Cette nouvelle vie, c'était auprès de Seth qu'elle l'imaginait, auprès du seul homme depuis ce nouveau monde à être capable de gagner son respect et son affection. Rien ne briserait sa loyauté envers eux, rien ne la détournerait de lui, mais surtout de la sécurité que cet endroit représente. Elle connaissait déjà les détails du plan et donc elle ne les écoutaient que d'une oreille discrète. Ce n'était pas l'assaut en tant que tel qui la troublait autant, mais bien la présence d'une personne toute particulière dans leur rang. Abel appartenait à une ancienne vie, elle ne cessait de se le répéter et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de prier pour que sa route ne croise pas la sienne et qu'il choisisse de se rendre, même si elle était convaincue que cela n'allait pas arriver. Était-elle prête à ce qu'il lui arrive quelque chose ? Elle aimait se convaincre que oui, mais l'insupportable noeud dans son estomac prouvait le contraire.

Le silence se fit alors, lui faisant comprendre que les questions des autres étaient terminées. Se levant de sa chaise la dernière, elle les regardait quitter la salle tour à tour et c'est lorsque le dernier groupe d'hommes disparait qu'elle ferme la porte derrière eux. Elle prit la parole pour la première fois que lorsqu'elle fut seule avec son leader. Se retournant vers lui, elle faisait quelques pas dans sa direction, établissant une proximité qu'elle ne se permettait que lorsqu'ils étaient entièrement seuls.

« Je m'occupe toujours de vérifier si quelqu'un déroge du plan ? »

Elle n'était pas une bonne combattante, ses qualités de tireuses s'étaient améliorés, mais elle était bien loin de pouvoir compter uniquement dessus. De toute façon, ils avaient suffisament de personne pour ça. En revanche, veiller sur les brèches possibles, ça elle en était capable. Elle ne pourrait être partout à la fois et il y avait de bonnes chances qu'elle ne puisse rien constater, mais cela lui permettrait au moins d'avoir une idée d'ensemble. Seth donnait une deuxième chance à Tobias, mais de son côté, elle croyait fortement qu'il ne tente pas quoi que ce soit pour aider celle qu'il aime. Et comme elle ne faisait tout simplement confiance à personne, elle ne pouvait s'empêcher de douter de l'ensemble d'entre eux.

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 179
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS627 / 5027 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU729 / 5029 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
27.04.20 15:12


Seth, dans la cuisine, avec le chandelier
Intrigue feat. Protector vs Highgate



Un rictus en guise de sourire, se dessina sur ses lèvres alors que Seth observait chacun de ses sbires se lever pour quitter la pièce. Le plan était en marche, la grande bataille qui l'opposait à Highgate allait enfin commencer pour prendre fin tout aussi vite, à son avantage, cela allait de soi. Son regard perçant et joueur ne quittèrent le dos de Tobias que lorsque Victoria se leva à son tour pour fermer la porte de leur petite salle de réunion. Seuls dans la pièce, le sourire de Seth s'agrandit et ses yeux pétillèrent d'un éclat que personne ne lui connaissait... hormis la magnifique blonde qui se tenait à ses côtés. L'enlaçant par la taille pour l'approcher un peu plus de lui, il la trouvait chaque jour de plus en plus belle et tout particulièrement en cette veille de guerre. La guerre.... il savait tout au fond de lui qu'il pourrait en déclencher des guerres pour cette femme, d'ailleurs et bien qu'il comptait mater une fois pour toute cette stupide résistance que tentait de mener Highgate contre lui, elle n'était pas tout à fait étrangère à ce besoin d'asservir définitivement cette communauté. Depuis sa femme, Seth n'avait plus éprouvé pour une autre le genre de sentiment que Victoria faisait naitre en lui et s'il en avait parfaitement conscience, une part de lui résistait encore car il refusait de se laisser totalement guider par ses émotions. Son corps oui, ça il le laissait parler quand ça lui chantait comme en cet instant lorsque ses lèvres vinrent s'approprier les siennes mais ses émotions elles, devaient rester cadenassées afin de rester concentrées sur leurs opérations. Toutefois, bien qu'il ne voulait pas l'admettre, certains verrous avaient déjà cédés, car il n'était pas seulement prêt à mener des guerres pour elle, pour la première fois depuis très longtemps, il s'autorisait à s'appuyer en toute confiance sur quelqu'un pour l'aider à mener ses projets à bien. Et cette personne c'était elle. Elle qui était la seule à connaître son plan du début à la fin et les intentions qui s'y cachaient derrière, comme tester la fiabilité de Tobias, ou encore les capacités de Benedict. Si Seth avait toutes les raisons du monde de ne plus accorder sa confiance à Tobias qui allait devoir plus que quiconque en ces lieux, prouver à nouveau sa loyauté, il voulait tester celle de Benedict ainsi que sa réactivité avant de lui laisser l'opportunité d'entrer officiellement dans le secret des Dieux.

- On continue comme prévu,
lui répondit-il d'une voix doucereuse. Tu les as tous prévenu de ce qui allait se passer, excepté Benedict et Tobias, il ne nous reste plus qu'à attendre et observer. Je sais que tu as des yeux partout, même si je préfère quand ils sont posés sur moi, lui sourit-il complice, tout en mouillant ses lèvres avec gourmandise. Tu veux t'amuser à faire un pari Vicky ? A ton avis à qui ira la loyauté de Tobias ? Son joli p'tit cul de latina ou à moi ? J'aime à penser qu'il a compris la leçon et putain oui crois-moi vaut mieux pour lui que ce soit le cas. Toujours rien concernant Alyssa ?

Bon dieu ce n'était pourtant pas difficile de mettre la main sur une foutue gamine qui s'était barrée ! Ça prenait beaucoup trop de temps ! Pourquoi n'était-elle toujours pas rentrée là où était sa place ?!  Il était temps de sortir l'atout qu'il avait dans sa poche

- Dis à Mayron de me trouver Khaaleb et qu'il s'occupe de retrouver la gosse ! Je veux donner une source de motivation supplémentaire à Tobias, histoire qu'il se souvienne bien où se trouve son intérêt. Et toi alors ? Fit-il en caressant son visage. Comment te sens-tu ? Es-tu prête à faire une croix définitive sur ton passé ?



Tour 1 toujours :

Deuxième et dernier petit tour de piste pour les Protectors. Du coup, je m'adresse aux deux petits traitres là, si jamais vous décidez d'avertir Highgate de ce qui se passe mais que vous ne parvenez pas à le faire dans votre poste indiquez-le moi en précisant comment, en spoiler à la fin de votre intervention. Je ne dis pas ça pour vous inciter à le faire ou vous influencer car que vous le fassiez ou non, l'intrigue est prévu pour s'adapter à vos décisions, mais je ne voudrais pas vous priver de cette opportunité par manque de temps ou d'échanges. Donc faites à votre convenance, ne vous sentez obligé de rien, mais indiquez-le moi seulement si vous n'avez pas l'occasion de le faire dans votre échange

Les membres concernés par ce tour sont  @Tobias Whitemort @Benedict w. Brown et @Victoria M. Cohle. Highate le prochain tour vous sera entièrement dédié

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 22 avril, j'ai jusqu'au 27 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
30.04.20 13:16
" - Ce serait du gâchis de marcher sur une telle communauté. Tu ne crois pas ?''

Appuyé contre une planche de bois, Tobias a fermé les yeux dès l'instant où il a entendu cette phrase. Le moment redouté est arrivé ; il ne voulait pas être en contact avec Benedict, et c'est l'ami d'Esther qui fait le premier pas. Tobias s'était dit que rester seul était l'unique moyen de garder son secret en sécurité. Mais peut-être que Esther avait raison depuis le début : on réussit toujours avec de l'aide. Whitemort a soupiré, ne sachant lequel des deux est le plus stupide, lequel des deux est le plus intelligent. Celui qui se cache, ou celui qui prend le risque d'agir ?

L'autre homme de l'ombre est parti dans lui laisser le temps de répondre : pour lui laisser le temps de digérer ses mots ? Est-ce que Benedict est au courant que Tobias sait qu'ils sont tous les deux du même côté dans cette bataille ? Elle n'aurait pas du lui parler de Tobias, est-ce qu'elle a parlé de ses filles aussi ? Car elle est la seule à savoir où Alyssa et Dixie se trouvent. Le blond a un moment où son coeur se sert : il ressent une profonde colère contre elle, mais se rend compte qu'elle est mal dirigée en quelques minutes. Ce n'est pas Esther le problème, qu'elle ait parlé à Benedict ou non.

" - Je sais que tu laisseras pas faire." Des mots qu'il murmure en passant près de Benedict. A croire que son coeur bat plus fort que sa voix ne porte. " On a la même amie, faut croire."

Tobias pense à Esther, mais cette phrase pourrait parler de tant d'autres personnes : qui est-ce que Benedict connait à Highgate pour rester fouiner de ce côté de la frontière ? Tobias se pose tout un tas de questions, mais il n'a pas le temps d'en poser aucune. Il ne prend pas le temps de le faire et n'aurait pas cherché à s'exposer non plus.

C'est comme s'il sentait mille et une paires d'yeux posés sur lui, mais impossible de voir la moindre personne le regardant précisément, lorsqu'il vérifie. Tobias sait que depuis des mois, sa place est en jeu. Il se sent glisser de cette chaise branlante auprès de Seth, de minutes en minutes. Il a l'impression que cette histoire pourrait bien être la dernière : surtout pour lui. Mais il profite d'un moment où les dos sont tournés pour glisser dans les mains de Benedict le talkie-walkie correspondant à celui de Dixie. Il ne l'a pas contacté depuis tout ce temps, qu'elle serait sa réaction en entendant la voix d'un autre homme, à la place de son père ? Ils ne peuvent pas contacter Highgate d'ici, mais en s'éloignant ne serait-ce qu'un peu de l'aéroport, on parvient à se capter lorsque le temps le permet.

" - Fais ce que t'as à faire pour qu'ils sachent." Il croise le regard de cet homme qui pourrait être aussi bien allié que ennemi, durement, pour lui montrer qu'il ne plaisante pas avec la machine transmise. " Avec ça, ils t'écouteront."

Avec ça, Dixie t'écoutera. C'est ce qu'il aurait du dire mais jamais il ne prononcera le nom de sa fille ici. Tobias pourrait se faire prendre à cet instant précis -mais la chandelle vaut le risque. Que Benedict agisse avec le talkie walkie ou autre chose, peut importe. La fréquence est la bonne, mais tout ce qui compte, c'est que le message soit transmit. Tobias ne peut pas agir, parce qu'il est surveillé. Il a toujours cette impression de l'être à cause de son mensonge éhonté. Quand il s'éloigne de Benedict, Tobias lui lance un dernier regard sérieux. Dur. Pour lui faire comprendre que lui-même ne bougera pas. A ses yeux, les choses seront plus faciles lorsqu'ils seront sur le terrain : il pourrait tuer des membres des protecteurs pour aider Highgate. Ici, pour lui, il est seul contre tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas

Benedict W. Brown
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera B4815fbecee59632304f3bc180ccfd1448e812ce

Ancien métier : Avocat
Occupation : Cherche à rendre la communauté auto-suffisante et se rend utile où il le faut
Statut civil : Veuf
Lieu de naissance : New-York

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera 1d71d3a783670ec708c5742026efb66e558afb4f

Messages : 163
Inscription : 17/02/2019
Crédits : FeuilleDeCarotte, avatars et gifs
Célébrité : Tom Hiddleston

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS619 / 5019 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU720 / 5020 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
05.05.20 6:45
Dos à Tobias, je fais quelques pas en avant, mettant volontairement de la distance entre nous deux. Ici, à l'aéroport, les yeux de Seth trainent partout. A commencer par ses plus proches sbires. Il serait imprudent de montrer quoique ce soit. Alors je m'éloigne, la perche est lancée. Si Tobias est de mon côté, je le saurais bien assez vite. Et s'il ne l'est pas... bien plus vite encore. C'est un pari risqué, mais il vaut le coup. Je ne me targuerai pas d'être un humaniste ou quoique ce soit de ce genre, mais je refuse de participer à un massacre inutile pour une simple guerre de territoire lorsque là dehors, grogne notre véritable ennemi. Nous ne pouvons pas rester là les bras ballants alors que des vivants vont se faire massacrer, ma conscience ne le supporterait pas. Et si Tobias me vend à son leader, je serais fixé une bonne fois pour toute sur ses réelles intentions.
Et soudain, quelques mots parviennent jusqu'à mon oreille, derrière mon dos. Je reconnais sa voix. On a la même amie. Esther. Je n'ai aucun doute, personne à part elle connait mes réelles intentions. Lui aurait-elle parlé de moi ? Peu importe, je sens que la loyauté de Tobias, cette fois-ci, tourne en ma faveur. J'ignore pour quelles raisons, mais peu m'importe. Nous n'avons pas le temps des questions, il faut agir. Et vite. Seulement, là autour de nous, je ne sens que les regards posés sur nous, mais plus particulièrement sur Tobias qui est déjà dans les radars du grand manitou. Et lorsqu'il glisse un objet entre mes mains, je ne suis pas surpris. Un talkie walkie. Il serait dangereux pour lui de communiquer, alors que pour moi, qui ne suis qu'un simple soldat dans une guerre de pouvoir... j'ai une chance. Infime, mais une chance. Sa voix, dans un murmure audible que de moi-même, résonne à côté de moi. Lorsque je tourne la tête, je croise le regard de ce potentiel allié. Je me méfie encore, il est l'un de ses sbires. Mais en cet instant, je crois apercevoir cette étincelle dans son regard, il ne me trahira pas cette fois-ci. Quelque chose l'en empêche. D'un léger signe de tête, je le remercie et lui fait comprendre que je ferais ce que j'ai à faire. L'échange discret prend fin, un dernier regard est lancé l'un envers l'autre. Notre seule chance réside en ce talkie walkie et moi seul peut le faire, Tobias est pieds et mains liés.

Les hommes se préparent. Devant les camions, chacun vérifie ses armes, beaucoup de visages se parent d'un sourire. La moitié de ces hommes ont été endoctrinés par leur leader, ils croient tous en ses valeurs. Et plus que tout, ils aiment courir à la poursuite du pouvoir pour offrir de nouveaux territoires à cet homme qui leur promet la survie et le monde. Un homme qui traite ses amis aussi bien que ses ennemis. Le talkie walkie dans ma ceinture, dissimulé sous ma veste, je charge mon fusil que je range finalement dans mon dos. Prêt, je lance un regard autour de moi. Là-bas, plus loin, Seth donne ses derniers ordres, sa lionne non loin de lui à jeter son regard sur tous les visages. Ils sont loin. J'observe chaque soldat et soudain, croise le regard de l'un des sbires du grand manitou. Il me regarde, intensément, ne me quitte pas des yeux. Tenant son regard, j'hausse un sourcil. Je le sens, un mot de ma part, un pas en avant dans sa direction, c'en est fini de moi. J'ai pu participer au grand conseil de guerre, moi qui ne suis pas sensé y participer. C'est une période d'essai, un test. Seth me lance un défi : ne me déçoit pas. Et cet homme me surveille. Merde. Contacter Highgate devient bien plus difficile que prévu... Ainsi observé, il va m'être impossible de faire quoique ce soit.

- On dégage bientôt, tenez-vous prêts !

C'est l'autre femme, qui a crié ces mots. Et comme une ruche, tous les petits soldats de Seth grimpent dans les camions. Je m'exécute à mon tour, m'assoit. Et quelques minutes plus tard, je ne suis pas surpris de voir cette silhouette s'assoir à mes côtés. Ce brave toutou qui est sans aucun doute chargé de me garder à l'oeil. Il me sourit de toutes ses dents ou presque. Contacter Highgate relève de l'impossible, à présent... Pour l'instant, il ne semble pas avoir intercepté l'échange entre Tobias et moi. Un avantage.

_________________

Rien n'imprime si vivement quelque chose à notre souvenance que le désir de l'oublier.

©endlesslove.

Wlawards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Abvi03

Messages : 428
Inscription : 23/10/2016
Crédits : alcuna licenza. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS621 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ231 / 5031 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU717 / 5017 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
09.05.20 12:05
Fermant les yeux, elle profitait de ce baiser, de l'appaisement qu'il lui apportait le temps de quelques brèves secondes. Ce moment entre eux, comme tous les autres, Vicky les gardaient jalousement pour elle. Même si Esther devait sans doute en avoir deviné bien plus qu'elle ne pouvait le croire, l'aînée ne lui avait rien confirmé. Elle connaissait déjà l'opinion que sa soeur avait de Seth et d'échanger à ce propos ne feraient que les opposer d'avantage. Après tout ces années, Esther continue de voir le monde avec des lunettes roses, mais Vicky demeure convaincue qu'un jour arrivera où elle comprendra qu'elle faisait tout ça en grande partie pour elle.

La blonde hochait la tête lorsqu'il lui confirmait que rien ne changeait aux plans. Le coin de ses lèvres s'étirait légèrement en sourire à sa remarque, elle ne réponds rien, même si son amusement n'a certainement pas dû lui échapper. Et quand il lui propose un pari, c'est sans mal qu'elle accèpte la possibilité inverse à la sienne.

« Je tiens le pari, mais j'espère le perdre. Et non, pas la moindre nouvelle. »

Vicky ne parvenait pas à se prononcer. Il était trop difficile de savoir si Tobias allait choisir avec sa tête ou avec son coeur. Il un choix officiel à faire, et après toutes les épreuves qui se sont succédées dans les derniers mois... La seule chose qui est certaine est que tout ça aura un incidence sur son choix, mais de quel côté de la balance cela va pencher, lui seul le sait. La blonde hoche la tête, confirmant qu'elle va s'assurer que le message se fasse, et lorsqu'elle croit leur bref instant d'intimité terminé, il lui pose cette fameuse question à laquelle elle s'empêche pourtant de réfléchir.

« Le passé n'existe plus. Il n'y a que notre futur qui compte. »


Posant sa main à la fois contre sa joue et son menton, elle guide ses lèvres vers les siennes pour un dernier baiser, court, mais tendre. Elle n'a pas envie de parler de comment elle se sent, pas envie d'ouvrir cette petite porte qu'elle veut garder condamnée jusqu'à ce que tout se termine.

« Allons-y. »

Délaissant ses bras, Victoria quitte la salle en sa compagnie. Marchant à ses côtés, ils sont rapidement rattrapés par un des sbires. Lorsqu'ils poussent la porte et arrivent dans le stationnement, les hommes et les femmes qui s'y trouvent semble tous prêts à jouer leur rôle, mais ce qui intrigue réellement Vicky est le nombre qui le fera réellement. Et quand le signal est donné afin de partir, la blonde s'éloigne ne solitaire, se dirigeant vers la voiture qu'elle démarre, commençant à suivre le dernier groupe à quitter l'aéroport. Aucun d'entre eux ne sait qu'elle les accompagne, tout simplement parce qu'elle ne le fait pas vraiment. Ils auront tour à tour son "aide" et elle espère simplement que ce sera au moment où ils l'attendront le moins.

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 41
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
09.05.20 14:47


Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera
Intrigue feat. Protectors Vs Highgate


Tout est calme et paisible dans la communauté de Highgate, qui ne se doute pas encore une seule seconde de ce qui les attends. En effet, ni Tobias, ni Benedict, ne sont parvenus à avertir les membres de votre communauté pour leur révéler le plan d'attaque de Seth.
Alors que les deux hommes pensaient avoir encore quelques heures devant eux pour agir puisque l'attaque des avant-postes n'était programmé que pour cette nuit, on les réveille brusquement avant le levé du soleil. Ils découvrent que les heures ont disparu et qu'ils n'ont plus que cinq minutes pour prendre leurs armes et rejoindre leurs équipes à bord des camions. Pour leur plus grande stupéfaction, ils découvrent avec horreur que tout le monde est prêt à partir au combat et que l'attaque contre les avants-postes de Highgate a été avancé de quasiment 24h. Pour quelle raison ? Le regard de Seth et ce sourire carnassier qu'il leur adresse avant de monter en voiture en dit long, et tous deux comprennent ce que cela signifie : l'homme les a testé, éprouvant leur loyauté à son égard. Un test qu'ils ont réussi brillamment... par mégarde. Et si cela à pour conséquence de pouvoir poursuivre leur double-jeu sans être inquiété, de sauvegarder leurs vies et celles de leurs proches cela ne les avance en rien car la communauté de Highgate, qui ne se doute pas une seule seconde de ce qui les attends, est soudainement mise en péril. Or tous deux ont parfaitement conscience que si Highgate venait à tomber elle aussi sous le joug de Seth, leur espoir de renverser le Tyran n'aurait plus la moindre chance d'aboutir un jour...

Le soleil n'est pas encore tout à fait levé, seuls de timides rayons de soleil commencent à percer le ciel d'une journée qui s'annonçait prometteuse, du moins jusqu'à ce que les quelques insomniaques de la communauté soient avertis en catastrophe que deux de leurs avant-postes sont attaqués par les Protectors. Si l'un d'entre eux est tombé entre leurs mains, la bataille qui se déroule dans le deuxième avant-poste vient à peine de débuter et rien n'est encore joué. Alors que la grande partie de la population dort encore profondément sur ses deux oreilles, loin de se douter de ce qui se prépare, l'avenir de votre communauté se retrouve entre vos mains

Highgate c'est à vous de jouer, on compte sur vous.



Tour 2 :

Et oui à présent Highgate, c'est à vous de jouer. Quelles décisions allez vous prendre en sachant que vos avant-postes sont non seulement attaqués mais également entrain de tomber un après l'autre entre les mains de l'ennemi ? Vous devez réagir et vite. C'est l'heure de prendre des décisions. Comment allez-vous vous organisez ? Que proposez-vous ?
Vous êtes libre de vous organisez comme vous le souhaitez. Si vous ne parvenez pas à vous mettre d'accord sur les mesures à suivre ce sera à Abel, seul représentant du Conseil présent en cet instant de crise, de trancher

Ce deuxième tour sera entièrement consacré aux joueurs de la communauté de Highgate (oui enfin c'est votre tour !! <3). Prenez note que pour le moment aucun des protecteurs joués n'est visible ou à porté de votre vue. Pour ce deuxième tour (mais premier pour les joueurs de Highgate), l'ordre d'intervention est libre

Les membres concernés par cette mission sont  @Gillian Jenkins , @Abel Howard , @Noah Lewis , @Rafael Nuñez Vargas, @Timothy Wilson , et @Dixie Whitemort

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 22 avril, j'ai jusqu'au 27 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Abel Howard
Some things just can't be fixed

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_inline_p9etr20asD1uyanoc_250

Ancien métier : Ingénieur en bâtiment
Occupation : Responsable des installations de Highgate, membre du Conseil
Statut civil : Célibataire, autrefois fiancé et père d'un petit garçon mort au début de l'épidémie
Lieu de naissance : Kelowna

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Default

Messages : 212
Inscription : 19/03/2020
Crédits : PresleyCash (ava); elswhere (gif)
Célébrité : Jake Gyllenhaal

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS627 / 5027 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ224 / 5024 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU724 / 5024 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
10.05.20 17:32
Where little pigs actually had guns...

   Intrigue Protectors vs Highgate

   

Tasse dans une main, crayon dans l'autre, j'achevais de corriger un plan lorsque la porte de la salle de bain s'ouvrit. Je lâchais un instant mon ouvrage des yeux pour m'adresser à ma colocataire de fortune:

"Salut... Y'a du café prêt si tu veux..."

Et ainsi cette journée de septembre commençait, comme bien d'autres, entre chien et loup, heure à laquelle je réfléchissais de toute façon mieux ce qui me permettait d'organiser mes tâches de la journée et donc d'être plus efficace.
Alors que je reprenais une gorgée, notre porte d'entrée -dont nous n'avions de toute façon pas la clé-s'ouvrit à la volée. Carl, un homme entre deux âges qui était de dernier quart de surveillance cette nuit, fit irruption à bout de souffle: "Les Protectors! Ils attaquent nos avant-postes!"

D'un bond je me levais, le cœur au bord des lèvres:

"Putain de merde!" - me précipitant à sa suite, j'apostrophais Gillian - "Préviens autant de monde que tu peux, on se retrouve au point de rassemblement."

A peine le temps d'attraper ma veste au vol et j'emboitais déjà le pas à Carl que je n'eus pas besoin de presser de tout me dire de l'état de la situation. Ses compagnons de garde étaient allés prévenir les 2 autres membres du Conseil actuellement présents, les 3 autres -dont Katherine- étaient partis sur des expéditions de plusieurs jours. Tant que nous marchions vers "l'hôtel de ville" où se tenaient d'ordinaire les séances du Conseil, les idées se bousculaient dans mon esprit. Nous savions que cela finirait par arriver tôt ou tard, nos derniers échanges avec le groupe de l'aéroport ne laissaient planer aucun doute. Et nous y étions. Nous l'avions préparé, dans une certaine mesure. Suffisamment? L'avenir nous le dirait.

Après un état des lieux rapide avec mes deux co-conseillers, il apparut que nous avons des points de vue divergents: apporter du renfort aux équipes actuellement attaquées dans les avant-postes ou bien tenir et renforcer notre position ici, à Highgate. Alors que notre communauté, tirée du lit, se rassemblait peu à peu, ma main caressant nerveusement mon menton rugueux, je n'écoutais que d'une oreille distraite le résumé de la situation qui leur fut fait et que je connaissais déjà par cœur. Un instant, son visage s'imposa à moi et je frémis. Pourrait-elle aller jusque là? Non... Non. Elle ne le suivra pas. Pas sur ce coup-là. J'en étais sûr.
Lorsque l'hypothèse de lancer une expédition de secours pour aller aider nos effectifs aux avant-postes fut évoquée, je sortis de mon mutisme:

"C'est ce qu'il veut... Comme un gosse qui a mis un coup de pied dans une fourmilière... Il veut nous voir affolés, paniqués, dispersés... Pour mieux pouvoir nous écraser un par un."

Je n'avais pas eu besoin de présenter le "il". Brusquement je sentis les regards se poser sur moi. Je n'étais pas Katherine, si elle avait été là, son autorité naturelle aurait su les convaincre. Mais l'heure n'était pas aux hésitations inutiles, je devais bien pouvoir les rallier aussi...

"Céder à la panique est la dernière chose dont cette communauté a besoin. Je dis que nous les laissons venir à nous. Appelons toutes les unités dans les avant-postes restants. Que ceux qui le peuvent encore se replient ici immédiatement avec autant d'armes et autant de munitions qu'ils pourront emporter... "

Une voix s'éleva et me coupa la parole, s'indignant d'abandonner nos équipes aux avant-postes attaqués à leur sort, sans soutien ni renfort. Un condamnation à mort. Comme si je n'y avais pas pensé... Je ne pensais qu'à ça. Mon sang ne fit qu'un tour et ma voix rugit:

"C'est pas le choix facile, croyez bien que j'en mesure toute la portée."

J'ai entendu à la radio les échanges de tirs. Les souffles rauques. Les appels au secours. Puis le silence.  Je les connaissais tous ceux et celles qui se faisaient massacrer là-bas. Ce n'était pas le désespoir que je sentais monter en moi. Mais la rage, et j'osais dire la haine. Je retrouvais le bon sens de baisser d'un ton et de reprendre celui que l'on me connaissait d'ordinaire:

"Mais ce serait le choix de la raison. C'est ici que se trouve tout ce que nous devons défendre et protéger à tout prix. Ces défenses ont été conçues pour tenir et elles tiendront."

Conçues pour tenir contre les morts, nous nous sommes attachés à les renforcer ces derniers mois pour nous protéger des vivants aussi. Ma voix ferme et résolue ne laissait pas la place au doute, même si par ailleurs il me tenaillait intérieurement. Je m'y étais crevé depuis deux ans, j'en faisais une affaire personnelle. Une affaire d'orgueil même. Jamais ces salopards ne poseraient un pied à l'intérieur de cette enceinte.

   

_________________

Beware that, when fighting monsters, you yourself do not become a monster. For when you gaze long into the abyss,
the abyss
gazes also into you
Revenir en haut Aller en bas

Gillian Jenkins

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera 1572210816-ezgif-6-35f9d65c183e

Ancien métier : analyste et traductrice des services de renseignement
Occupation : non défini encore
Statut civil : célibataire
Lieu de naissance : Damas, en Syrie

Messages : 169
Inscription : 19/10/2019
Crédits : moi (avat) & surannesjoness (gif)
Célébrité : Itziar Ituño

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS621 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ230 / 5030 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU710 / 5010 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
11.05.20 17:12
Ça y est. Ils y étaient. Le moment tant redouté de la confrontation avec les hommes de Seth. Les cheveux encore humides de sa douche matinale, Gillian avançait à grands pas pressés à travers les rues de Highgate, les talons de ses bottes frappant le sol avec nervosité. "Je te le dis, Sam, ça va péter. Tirons-nous avant qu'il ne soit trop tard et que l'on se retrouve pris au piège au milieu d'une guerre qui ne nous concerne pas !" "Hors de question d'abandonner maintenant. Tu ne vois donc pas que c'est une aubaine, au contraire ? Que cette guerre qui se profile pourrait bien être l'occasion rêvée d'évaluer la puissance de frappe de nos deux communautés ?!" "Une aubaine, c'est ça, oui, à condition qu'aucun de nous n'y laisse sa peau bien entendu !" "Personne ne mourra, Gill. Ni moi ni encore moins toi." Gillian secoua soudain la tête de droite à gauche tandis que des bribes de sa dernière conversation avec Samaël lui revenait en mémoire. Elle pouvait presque sentir le contact de ses mains se poser à nouveau de part et d'autre de son visage et la brûlure de son regard tandis qu'il plongeait ses yeux au fond des siens. Si sûr de lui. Si déterminé. Inébranlable, se souvenait-elle avoir pensé. À tel point que, une fois de plus, il avait fini par réussir à la convaincre de leur invincibilité... Et ce au détriment de tout bon sens. Gillian ne put alors s'empêcher de laisser échapper un juron entre ses dents. Idiote, idiote, idiote, ne cessait-elle de se sermonner intérieurement, à deux doigts de se frapper le front du plat de la main dans l'espoir de s'imprimer définitivement l'insulte dans le crâne. Quand apprendrait-elle enfin à faire entendre raison à Sam ? Tant de choses pouvaient mal tourner et se retourner contre eux dans cette entreprise.
Le regard inquiet que lui lança Rafael – le mexicain ayant senti son agitation d'une manière ou d'une autre – parvint cependant à l'extirper de ses pensées et Gillian se força à lui renvoyer un sourire rassurant. Ou quelque-chose d'approchant. Étant donné les circonstances, tout le monde pouvait comprendre le stress qui l'habitait en cet instant. La majorité des gens qu'elle était parvenue à rassembler suite aux ordres d'Abel et qui marchaient présentement à ses côtés en direction du point de rassemblement portaient d'ailleurs tous la même expression inquiète qu'elle sur leur visage. À la différence que la leur n'était pas teintée d'une pointe de culpabilité...

L'arrivée devant "l'Hôtel de Ville" de Highgate dispensa toutefois Gillian de trop s’appesantir sur ses états d'âme. L'heure n'était pas aux apitoiements mais à la guerre. Sam avait voulu qu'elle soit l'occasion de forcer leur communauté à montrer leurs cartes ? Ainsi soit-il ! De ce que son acolyte avait pu lui raconter, il lui semblait que les Protectors possédaient une force de frappe nettement supérieure à celle de Highgate. En tant qu'ancienne analyste des services de renseignements d'une des plus grandes puissances militaires au monde, Gillian n'avait pas l'habitude de jouer dans la cours des petits, armée de si peu de moyens, sans drones, sans informateurs, sans écoutes satellites ni quoi que ce soit de ce genre pour l'épauler, mais qu'elle soit maudite si elle laissait ce détail l'empêcher de relever le défi. Aujourd'hui elle serait du côté de Highgate à 100%. Et c'est bien ce qui la poussa à prendre la parole lorsque plusieurs voix commencèrent à s'élever contre le discours de son colocataire de fortune.

_ Je suis d'accord avec Abel. Porter secours à ces avant-postes maintenant serait comme se jeter dans la gueule du loup, intervint-elle d'une voix assez forte pour couvrir le brouhaha ambiant.  Plusieurs têtes se tournèrent alors vers elle, presque aussi étonnées que si elles découvraient son existence. Il faut dire que Gillian s'était toujours fait discrète jusque là, mais cela ne l'empêcha pas de poursuivre son raisonnement. En prenant l'initiative de cette attaque, ce sont eux qui mènent la danse pour le moment, que cela nous plaise ou non. Ils ont l'effet de surprise avec eux. On ne sait pas ce qu'ils ont prévu. Ce pourrait être un piège pour nous attirer dehors. Ils pourraient même déjà être à nos portes pour ce que l'on en sait.

Il serait d'ailleurs certainement bon pour eux qu'ils vérifient rapidement cette hypothèse.

_ Rester grouper et renforcer notre position ici-même, où nous sommes le plus fort, est la meilleure chose à faire jusqu'à ce que nous ayons évalué la situation.
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Ebca6c589c5d420eeaef002adc45a93828d39956

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera V1k3

Messages : 1094
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS626 / 5026 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ228 / 5028 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU721 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
16.05.20 13:39
Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera

   Intrigue Highgate/Protectors

   
Oh cette matinée avait commencé comme les autres. Calmement. Je m’étais réveillé au rythme du soleil. J’avais pris une douche, avait apprécié cette sensation de fraîcheur lorsque l’eau avait touché ma peau. Je m’étais habillé tranquillement, puis j’étais descendu. Abby dormait encore et je profitais de cet instant seul avant que ma tigresse de sœur ne revienne m’assassiner de son regard. Les choses ne s’arrangeaient pas entre nous et j’avais l’impression de me trouver face à une impasse. Même Rafael n’avait réussi à dérider la brune. Je soupirai alors que je trempais mes lèvres dans mon café.

De l’agitation dehors attira mon regard vers la fenêtre de la cuisine. Un rassemblement semblait se former et je fronçai les sourcils. Ce n’était pas normal. Ma porte d’entrée s’ouvrit d’ailleurs, sans prendre la peine de frapper avant et je compris vite qu’un danger se profilais. Ce fut Brandon qui entra et fonça vers moi en m’apercevant. « On nous attaque. Les Protectors arrivent. » Haletant, il s’arrêta un instant avant de reprendre. « Le Conseil nous rassemble devant l’Hôtel de ville. Amène-toi. » J’entendis les pas d’Abby dans l’escalier alors qu’elle descendait, encore en pyjama, ses yeux encore bien endormis. Brandon nous laissa, rejoignant le groupe à l’extérieur et je sentis mon cœur s’emballer. « Il se passe quoi ? » Je posai un regard vers ma sœur alors que je laissais mon café en plan, prêt à quitter la cuisine. « L’aéroport nous attaque. Va t’habiller, on a rendez-vous devant l’Hôtel de ville. » Je sentis la peur se faufiler dans son regard, n’aidant pas mon propre palpitant à se calmer.

Alors qu’Abby remontait se changer, je la laissai et me dirigeai vers le point de ralliement. Un grand groupe s’y trouvait déjà. Et ce fut une fois la majorité des habitants d’Highgate présents qu’Abel prit la parole. Il prévoyait d’abandonner les avant-postes déjà attaqués et de faire revenir les gens protégeant les autres. Je ne savais pas si c’était la meilleure solution, mais d’après les informations de Katherine sur le groupe de l’aéroport, nous étions bien plus nombreux, largement. Alors si abandonner des avant-postes pourraient nous porter préjudice plus tard, pour le moment, rassembler un maximum de combattants étaient peut-être la meilleure chose. Dans tous les cas, quelle que soit la décision de nos leaders, je me battrais, coûte que coûte. Pas question que ce groupe de connards nous mettent une fois de plus une râclée.

Je soupirai une nouvelle fois alors que je croisais le regard d’Abby avant de me tourner vers Gillian qui avait décidé de prendre la parole. Je m’en désintéressai rapidement et de retrouvai le visage de ma sœur. J’espérais qu’elle ne ferait rien de stupide, une fois de plus. Puis je pensai à Line, qui était partie quelques jours auparavant avec Théophile. Je n’aimais pas la savoir loin, surtout avec ce qui se préparait, mais je savais que mon frère de cœur la protégeait.

La discussion sembla durer bien trop long à mon goût, alors que les habitants prenaient la parole, se mêlaient au débat. Je n’attendais qu’une chose, que les ordres tombent et qu’on passe à l’action. Notre Conseil, bien que réduit, savait ce qu’il faisait, j’avais confiance en eux. Ils n’avaient qu’à dire ce qu’il fallait faire et je m’exécuterais. Finalement, cette matinée n’avait rien de comparable aux autres.

   

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité
Invité

à propos
sac à dos


Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
20.05.20 10:19
La gamine essuie son front plein de sueur. La dame qui prend soin d'elle lui tend une gourde d'eau fraîche que Dixie s'empresse de prendre, engloutissant la moitié du contenu.

Comment as-tu trouvé la tâche? demande la dame.
Long et pénible, qu'elle grognasse.
Pourtant tu te débrouilles très bien.

Dixie ne répond rien, observant plutôt le fruit de son dur labeur. Le sol a été creusé dans la dernière heure ; depuis qu'elle est levée. Des pousses ont été plantées. Ensuite, la terre a été raclée, le tout étiré sur une délimitation prévue à cet effet. La dame n'a pas tort : le travail a été fait avec soin, même si ce n'est pas parfait. Dixie ne répond pas immédiatement, car elle se dit que son père aurait été fier d'elle. Elle hausse les épaules.

Je sais, je suis douée.

Un brin égocentrique, Dixie boit une nouvelle gorgée, mais finit néanmoins par sourire à la dame qui l'a aidée à se familiariser avec cette tâche. Depuis quelques semaines, depuis son arrivée à Highgate, cette dame prend soin d'elle. Elle cherche réellement à l'intégrer. Et si Dixie n'était d'abord pas ravie que cette personne puisse l'éloigner de son père, elle s'est faite à l'idée que ― elle, au moins ― était présente à ses côtés, faisant de nombreux efforts pour qu'elle se sente à sa place. Dixie, elle trouverait le temps bien long sans cette dame et sans Alyssa, avec qui elle est parvenue à renouer. Oui, on peut dire qu'elle lui a pardonné ses cachotteries avec son père.

Son père. Elle perd aussitôt son sourire en pensant à cet homme qui n'est jamais venu la voir, finalement. Il a disparu dans la nature. Volatilisé. Elle est assez intelligente pour savoir qu'il devait être surveillé, après la disparition de ses filles, mais il n'a aucune excuse concernant le silence radio. Aucun appel reçu via le talkie laissé. Ne les aime-t-il donc plus, ses filles? Leur séparation s'est déroulée dans la maturité, sur la fin, cependant, sa colère profonde est rapidement revenue lorsqu'elle a compris qu'elle resterait sans nouvelle. L'idée qu'il puisse être mort ne lui effleure même pas l'esprit. Elle se dit qu'il est lâche ne pas agir contre l'aéroport.

L'aéroport lui effleure l'esprit en pensant à son père, car ses oreilles viennent d'entendre l'écho d'une conversation qui vient d'en faire mention. S'extirpant de sa torpeur, elle relève la tête, soudainement intéressée. C'est un homme qui s'est approché près de sa guide pour lui murmurer discrètement des informations. Sauf qu'il ne chuchote pas assez faiblement, Dixie elle entend absolument tout. Déjà, les yeux de Dixie se mettent en quête de trouver des réponses plus adéquates à son appétit intellectuel. De nombreuses personnes se dirigent vers l'hôtel de ville. Enfin, elle se demande si c'est le jour J. La guerre qui changera tout entre ces communautés.

Dixie, tu viens avec moi, annonce la dame alors que l'homme s'éloigne déjà, sans plus de cérémonie.
Qu'est-ce qui se passe?
Je vais rassembler les jeunes en lieu sûr pour le moment.
J'irai nulle part sans Alyssa, proteste aussitôt la gamine qui refuse de coopérer.

Déjà, elle met des bâtons dans les roues de sa guide. Cette dernière ne peut se concentrer uniquement sur Dixie, malheureusement. La guide choisit donc de rassembler un maximum de jeunes à mettre en lieu sûr en attente des futures instructions des dirigeants. Décisions qui seront prises après le speech. Dixie, elle s'éloigne sans demander la permission, surtout attirée par le cheminement des gens vers l'hôtel de ville. À cet endroit, elle n'aperçoit pas Alyssa, la seule personne qui l'intéresse réellement. Elle écoute rapidement les échanges, comprenant l'ampleur du problème. Elle n'a pas le pouvoir de les aider, elle le sait. Les adultes n'écoutent pas beaucoup. Si on la trouve ici, elle est foutue, comme son Tobias, comme Alyssa. Et Tennessee s'en prendra plein la gueule d'avoir aidé son père.

Dixie, elle retourne à son domicile pour dénicher le talkie donné par son père. Pourquoi ne prévient-il pas d'une attaque? Elle aimerait que cet homme tente de la joindre. Son pouce effleure l'interrupteur. Devrait-elle tenter d'obtenir les informations par elle-même? Devrait-elle faire savoir à son père que Highgate sait? Qu'elle sait. Détruire ce talkie? Elle choisit de s'en laver les mains. Elle revient au rassemblement.

Excuse-moi...

C'est Dixie qui s'adresse à Noah. Elle sait qu'il connait son père. Elle n'a pas envie de parler aux gens qu'elle ne connait pas.

Si ça peut vous être utile, moi je n'en veux plus. Mon père m'a donnée ce talkie. Vous pourriez l'utiliser pour faire diversion.
Revenir en haut Aller en bas

Rafael Nuñez Vargas
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera V1k3

Ancien métier : Pilote de l'armée canadienne
Occupation : Participant aux excursions et patrouilleur sur le mur
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna, Canada

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Od3n

Messages : 169
Inscription : 29/10/2019
Crédits : fassylovergallery
Célébrité : Aidan Turner

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS629 / 5029 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ235 / 5035 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU728 / 5028 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
25.05.20 12:54
Extirpé de mon sommeil avec force, j'ouvre un oeil. Je croise son regard affolé, mes esprits me reviennent à une vitesse ahurissante. Me tenant par les épaules, elle me secoue d'une main que je ne lui connaissais pas si forte et d'un seul coup, me voilà sorti de cet état cathartique d'entre éveil et sommeil. Le visage de Abby se dessine alors face à moi, déformé par l'affolement. Je vois ses lèvres bouger, des sons en sortent et je ne parviens à les comprendre qu'après qu'elle se soit répétée deux ou trois fois. D'un bond, je sors du lit, m'empare de mon pantalon et saute dedans. Enfiler la chemise aussi vite et les chaussures ensuite. Je m'arme aussi vite que possible, vérifie les cartouches.

- On a rendez-vous devant l'hôtel de ville, Noah est déjà parti devant...

Je me tourne enfin vers ma cousine, croise son regard empli de terreur, et je remarque qu'elle est toujours en pyjama, elle a dû se précipiter dans ma chambre pour me prévenir. J'habite chez eux, je devrais peut-être me trouver une maison, pour mes amis et moi... Nous avons envahi l'espace de ma famille, je leur ai imposé mes compagnons et ils n'ont pas hésité une seule seconde. Surtout Abby, ravie de voir arriver une seconde présence féminine ici, en Hannah. Et encore aujourd'hui, nous sommes chez eux. Abby... je vois son regard. Doucement, je m'approche d'elle, prend délicatement ses mains entre les miennes et plonge mon regard dans le sien. La jeune femme est comme cette petite soeur que je n'ai pas eu, je suis prêt à tout pour elle. Pour eux deux, ces derniers membres de mon sang. Peut-être les derniers en vie...

- Tout se passera bien, je te le promet. On ne laissera rien t'arriver, ni à toi ni aux membres de cette communauté. Noah et moi on fera tout pour.

Nous savons tous deux que c'est une utopie que de penser que nous sauverons tout le monde, car des morts, il y en aura. Avec un ennemi pareil à nos portes, il ne peut en être autrement. Elle me regarde et sourit, malgré la peur qui brûle en elle, malgré ce coeur battant la chamade, un écho lointain aux battements de celui qui court dans ma propre poitrine. Tendre, elle dépose un baiser sur ma joue avant de me faire promettre de revenir entier, en échange, je lui demande de veiller sur Hannah et la petite crevette. Ma cousine disparait dans le couloir, file s'habiller. Et moi, je descend les marches de l'escalier quatre par quatre, Noah n'est plus là, mes deux compagnons non plus. Alors, je n'attend pas plus longtemps et sors de la grande maison encore paisible.

- Cruz !

Alors que je cours à petites foulées dans l'allée de la maison, le berger blanc aboie, montre son museau et court à ma suite. Sa queue fouette frénétiquement l'air, il pense qu'il s'agit d'un jeu. Et alors que l'on parvient enfin en vue de l'hôtel de ville, mon regard tombe sur la silhouette de Gillian, accompagnée de plusieurs personnes. Ils se dirigent tous vers le point de rendez-vous. Nos regards se croisent, je sens quelque chose d'étrange passer dans ses pupilles, une agitation soudaine, malgré ce sourire qu'elle me lance, se voulant rassurant. Je ne cherche pas plus à comprendre, la situation est une réponse plus qu'éloquente. Le groupe s'agrandit à mesure que nous approchons de l'hôtel de ville et lorsque nous y sommes enfin, ce qui reste du Conseil nous attend. Je cherche la silhouette de mon cousin du regard au moment où Abel prend la parole. Je croise le regard de plusieurs autres personnes avant d'enfin trouver celui que je cherche pour finalement me concentrer définitivement sur les mots de mon vieil ami, là-bas devant.
Abandonner les avant-posts. Les décisions en temps de guerre sont difficiles à prendre et parfois, il faut faire le choix difficile du sacrifice. Le soldat en moi ne conteste pas cette terrible décision, compte tenu de l'adversaire et de son armada, les avants-posts sont perdus. Mieux vaut tenir place forte ici et se préparer à les accueillir du mieux que nous pouvons. Plusieurs élèvent la voix pour s'offusquer, mais également pour approuver cette décision. Gillian entre autre. Moi, je reste silencieux, bras croisés sur ma poitrine. Quoiqu'ils décident, je me battrai comme je l'ai toujours fait. Mon regard planté sur Abel, je lui fais un signe de tête lorsque nos regards se croisent.
La guerre ne se terminera jamais, aujourd'hui ce n'est qu'un combat de plus. Et nous allons tout faire pour le gagner. Je suis un soldat, j'obéirai aux ordres et me battrai pour les miens.

_________________

Carry on my wayward son

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Seth Mansfield
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo1_250

Ancien métier : Educateur spécialisé
Occupation : Leader des Protecteurs
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Vancouver

Messages : 179
Inscription : 13/04/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Jeffrey Dean Morgan

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS627 / 5027 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU729 / 5029 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
31.05.20 2:54


Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera
Intrigue feat. Protectors Vs Highgate


L'attaque éclaire qu'ils avaient effectué sur les deux avant-postes avait été une véritable réussite. Comme il l'avait prédit, Highgate était en sommeil à cette heure avancée de la nuit au sens propre comme figuré. La fatigue aidant, ceux qui étaient de gardes avaient perdu en vigilence, ils n'étaient plus alerte qu'au début de leur prise de poste. Assis au volant d'un camion aux côtés de Victoria, les bras croisés sur sa poitrine "Justice" à portée de main, le leader des Protectors observait ce qui se passait sans un mot, et autant dire... qu'il ne se passait rien. Lui et le plus gros de ses trooupes ne se trouvaient pas à proximité des avants postes ils en étaient bien loin, ils étaient dissimulés à proximité des portes de Highgate. Que se passait-il à l'intérieur de ces murs ? Pourquoi Est-ce que cela prenait autant de temps ? Vu l'heure, ils ne pouvaient pas ignorer ce qui se passait, on les avait forcément avertis de ce qu'il se passait et pourtant ils ne réagissaient pas. Indifférence ? Lâcheté ou alors... ils étaient plus malins que la moyenne et préféraient faire quelques sacrifices. Ce constat lui tira un sourire amusé, cela en disait sur ses adversaires qui étaient prêt à abandonner les leurs sans le moindre scrupule pour tenter de lui opposer une résistance qu'ils regretteraient amèrement. Passant sa main sur son menton, il pouvait sentir la naissance de sa barbe lui piquer la peau

- Bon sang, faut que j'me rase, souffla-t-il dans un soupir lorsque son talkie-Walkie se mit à grésiller. J'écoute

- L'oiseau est tombé

Songeur, il fixa pendant un court instant les hautes palissades qui se dressaient devant lui et qui abritait cette communauté qu'il convoitait plus que toute autre en cet instant. L'Homme était ainsi fait, ne se satisfaisant pas de ce qu'il possédait, il lui en fallait toujours plus et ce qu'il ne pouvait pas'avoir, alors il aimait autant le détruire. Décidément, ceux de highgate ne faisaient rien comme les autres. Sa décision était prise, ils allaient poursuivre les opérations mais différemment de ce qu'il avait prévu au préalable.

- Laissez 3 hommes à nous et dirigez-vous vers la zone 3

- La zone 3 ? Alors on...

- Ouais changement de plan les gars, on passe au plan B et on les fait tomber les uns après les autres ! Je vous envois du renfort. Faites un maximum de prisonniers et amenez les moi, qu'ils profitent de la fête eux aussi. David, Shawn, Demir, allez les appuyer


Se reflétant dans son rétroviseur, Seth observa les 3 voitures quitter les rangs et faire demi-tour. Était-il ravi de voir ses plans initiaux être bouleversé ? Pas réellement parce que putain, qu'est-ce qu'il n'aurait pas donné pour voir ces enfoirés se précipiter au secours de leurs avant-postes, abandonnant la place forte qu'ils auraient laissé à quelques mains armées pour protéger les lieux et les plus faibles, avant de prendre conscience, une fois sur place, de leur erreur de jugement. Mais qu'à cela ne tienne Seth savait s'adapter, et à vrai dire, il commençait par avoir beaucoup moins d'estime pour ces lâches qui laissaient zigouiller ceux de leur camps sans tenter la plus petite action. Et puis l'un dans l'autre, il y avait une bonne chose à retirer de tout ça. Le fait que les avant-postes n'aient pas été renforcé et protégé, signifiait que Tobias ne les avait pas averti du plan qu'il leur avait délibérément exposé mais qui n'était en réalité, qu'un leurre, un appât, un piège pour le tester et dans lequel, Tobias ne s'était pas précipité. Avait-il pour autant confiance en lui ? Fallait pas déconner non plus ! Tobias n'en n'avait peut-être tout simplement pas en avoir l'opportunité, après tout, le blond était bien placé savoir que Seth avait des yeux partout, toutefois c'était plutôt encourageant pour lui. Le retour en grâce serait très difficile mais s'il continuait sur sa lancée, elle n'était pas impossible

***

Un à un les avant-postes de Highgate tombèrent entre leurs mains. Une fois que cette première phase fut terminée avec un succès retentissant, ses hommes rejoignirent le gros des troupes que Seth déploya tout autour de Highgate, il était temps de passer à l'étape suivante. Dans un nuage de poussière des camions et des voitures arrivèrent de toute part, prêt à prendre au collet cette communauté qui promettait de nombreux possibilités dès lors qu'elle lui serait soumise.
Garées devant l'entrée principale de la communauté, entouré de plusieurs hommes et voitures, la voix d'un homme, nerveux mais sur de leur victoire se mit à retentir

- Faites venir les prisonniers ! Aboya-t-il

Toutes les personnes qui se trouvaient aux avant-postes lors des attaques, et qui n'avaient pas été abattus, avaient été capturé et amené ici, conscient qu'ils allaient servir de monnaie d'échange. Les malheureux se retrouvèrent à genoux sur le sable, alignés face à la lourde entrée de la communauté dans laquelle ils vivaient, et pour laquelle ils s'étaient battus. Ils étaient 7. 5 hommes et 2 femmes désormais aux mains de l'ennemi. A la base de leur nuque, chaque d'eux pouvait sentir le canon d'un revolver.

- Bien le bonjour messieurs dames
s'éleva la voix de Seth en quittant son véhicule. Accompagné de Victoria, il s'avança pour rejoindre ses prisonniers. Inutile que je me présente, vous savez qui je suis, fit-il le regard conquérant en s'avançant face à eux, sa batte sur son épaule. Comme vous pouvez le voir, vous êtes sains et saufs, mais ça c'est pas dit que ça va durer encore très longtemps, tout dépend des choix que vous allez faire ici et maintenant. Vous voyez cette communauté, rajouta-t-il en pointant sa batte en direction des hauts murs qui se dressaient devant eux, cette communauté que vous aimez et pour laquelle vous vous êtes battus, pour laquelle vous avez fait couler votre sang, dites-moi, qu'est-ce qu'elle a fait pour vous en échange ? Et bien je vais vous le dire moi : Rien, absolument rien ! Oh pardon, je crois que je me gourre, ils ont fait quelque chose, ils vous ont tout lâchement abandonné à votre sort. Est-ce vraiment pour ce genre de personnes que vous voulez vous battre ? Ceux qui vous baisent sans la moindre vergogne ? Si vous rejoignez mes rangs, ce genre de chose n'arrivera jamais ! Je ne suis pas le genre de leader à envoyer les miens au casse-pipe pour se faire tuer inutilement. Je vous laisse le choix. Vous pouvez nous rejoindre de votre plein gré. Il y a de la place pour des hommes et des femmes de valeurs comme vous et vous serez assuré de ne manquer de rien. Soit vous dédiez votre loyauté à cette communauté qui ne la mérite pas, mais ça c'est vous que ça regarde. Par contre décidez-vous maintenant car je n'ai pas l'intention d'y passer la journée, les prévint-il le regard sévère.

Il eut quelques échanges de regard incertains entre les prisonniers puis une femme se redressa, s'excusant du regard auprès de ses anciens compagnons. Un autre homme l'imita, hésitant, lançant à son tour quelques regards navrés autour de lui mais bien décidé à survivre même si pour cela il fallait renier ses anciens alliés, ceux qui l'avaient accueillit et permis de vivre sereinement pendant de longs mois. Patientant encore quelques secondes, Seth compris qu'il n'y aurait pas d'autres désaffectations.

- Catherine n'est pas là ?
S'étonna-t-il avant de prendre un air faussement navré le sourire victorieux aux lèvres. Alors qui la remplace ? Un sourire carnassier apparut sur son visage en voyant apparaître Abel qu'il reconnu aussitôt. Adressant un sourire amusé à Victoria il reporta son attention sur l'homme qui se dressait devant lui. Je vais te demander gentiment, entre personnes civilisées que nous sommes, de bien vouloir nous ouvrir les portes à moi et mes hommes et j'aime autant te prévenir que je n'aime pas me répéter... ou alors, je serais obligé d'employer la manière forte et crois-moi, personne ne veux voir ça. Tu vois vos petits copains des avant-postes, on les a bien traité jusqu'à présent mais si vous vous obstinez on les tuera les uns après les autres, comme ça...

D'un regard à l'un de ses hommes, ce dernier opina du menton et sans le moindre sourire ni la moindre hésitation tira dans la tête de l'homme qui était agenouillé devant lui et qui s'effondra face contre terre.

- Ma patience à des limites, les prévint-il. A 5 je recommence. Décide-toi, mais décide-toi vite, il m'en reste encore 4 ! 1, 2, 3,....



Tour 3 :

Tobias et Benedict Bravo ! Aucun de vous n'a prévenu Highgate du piège que Seth avait dévoilé devant vous, vous échappé à l'arrestation pour trahison et sa confiance en vous se renforce, mais surtout bravo Highgate !! En choisissant de rester sur place et de ne pas porter secours à vos avant-postes vous n'êtes pas tombés dans le piège que vous avait tendu Seth ! En effet ce dernier avait établi un faux plan d'attaque devant Tobias, afin de mettre sa loyauté à l'épreuve. Allait-il s'empresser de tout révéler à sa maitresse ou lui prouver une certaine allégeance ? De toute évidence  le blond à prouver sa fidélité envers lui. Quand à Benedict, Seth désirait savoir s'il était capable de réagir efficacement face à un revirement total de situation, et c'est le cas, il a su parfaitement s'adapter, vous avez donc tous deux réussi l'épreuve.
En réalité Seth n'avait jamais eut l'intention d'assiéger Highgate son véritable plan était d'attaquer les avant-postes tour à tour avec un minimum d'hommes pour vous forcer à sortir et leur secours abandonnant par là-même votre place forte qui n'aurait pas manqué de tomber sous l'assaut de ses hommes.
De ce fait, Seth perd un point davantage, il n'aura pas le droit de lancer les dès pendant deux tours (celui-ci et le prochain), les autres joueurs par contre si tel est leur choix pourront s'ils le souhaitent, ouvrir les hostilités. La question à présent est de savoir ce que vous allez faire. Allez vous ouvrir sagement les portes qui mènent à Highgate et vous rendre comme on vous l'a exprèssement ordonné ou allez-vous tenter de vous battre au risque de condamner à une mort certaine cinq des vôtres ?
Si vous décidez de vous battre le dé à sélectionner pour cette épreuve est : I have Skill.
Si comme compétence vous choisissez votre habilité au tir, et que les dès sont inférieurs ou égales à leur nombre, vous touchez le personnage ou PNJ (les 5 personnes qui menacent les vôtres de leurs armes) de votre choix (pas plus d'une blessure par personnage histoire qu'un même personnage ne devienne pas une cible privilégié -oui oui je vous vois venir bande de petits malins), si le chiffre de votre dès est supérieur à votre compétence, vous ne blessez personne, par contre si elle est inférieur à votre chiffre de compétence vous parvenez à la toucher. S’il s’agit d’un PNJ il meurt
Si l'un des joueurs a été touché, il devra lancer les dès I hurt Myself pour connaître la gravité de sa blessure et savoir où elle se situe  
Comme il s'agit du premier tour réunissant les joueurs de Highgate et les Protectors, ce premier tour est libre


Les membres concernés par cette mission sont @Seth Mansfield @Tobias Whitemort  @Benedict w. Brown @Victoria M. Cohle   @Gillian Jenkins , @Abel Howard , @Noah Lewis , @Rafael Nuñez Vargas, @Timothy Wilson , et @Dixie Whitemort

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 22 avril, j'ai jusqu'au 27 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!



_________________
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Xqq3
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Abel Howard
Some things just can't be fixed

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_inline_p9etr20asD1uyanoc_250

Ancien métier : Ingénieur en bâtiment
Occupation : Responsable des installations de Highgate, membre du Conseil
Statut civil : Célibataire, autrefois fiancé et père d'un petit garçon mort au début de l'épidémie
Lieu de naissance : Kelowna

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Default

Messages : 212
Inscription : 19/03/2020
Crédits : PresleyCash (ava); elswhere (gif)
Célébrité : Jake Gyllenhaal

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS627 / 5027 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ224 / 5024 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU724 / 5024 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
01.06.20 15:50
Where little pigs actually had guns...

   Intrigue Protectors vs Highgate

   

Mon regard croisa celui de Rafael et son expression me libéra un peu du poids qui pesait sur ma poitrine. Des situations d'extrêmes tensions comme celle que nous étions en train de vivre, il en avait déjà connu et il devait bien savoir, lui, qu'il n'y avait jamais de bonnes décisions. Seulement de moins pires que d'autres. Nous ne pouvions plus sauver les nôtres pris au piège dans les avant-postes, mais nous pouvions encore sauver Highgate et je m'efforçais de ne focaliser mon esprit que sur ce suprême objectif.
Alors que la foule se dispersait pour aller s'armer et se déployer le long du chemin de ronde, j'aperçus Garland aux côtés de Gillian et je me frayais un chemin jusqu'à eux. Je discutais brièvement avec eux et nous parvenions à un accord. Cette mission était du sur-mesure pour  le biker et sa complice. Je terminais simplement par ces mots:

"Au premier coup de feu..."

Noah s'approcha de moi et me tendit le talkie de Dixie. Tombé des nues, je cherchais l'adolescente du regard, l'œil sévère, mes nerfs déjà mis à rude épreuve. En vérité, ce n'était pas tant à elle qu'il aurait dû être destiné. C'était Tennessee  que j'aurais voulu avoir sous la main pour lui réclamer des comptes. Elle n'était pas là et ce n'était pas le moment. Je prenais une inspiration profonde et m'adressait à Noah:

"Essaye d'établir le contact avec lui, vois si tu peux lui tirer des informations utiles."

J'attirais Rafael vers moi, tandis que nous marchions d'un même pas vers le mur d'entrée d'Highgate. Je savais que tous défendraient cet endroit vaillamment, mais j'avais confiance en lui plus qu'en quiconque et je savais quel atout l'ancien militaire représentait pour nous:

"Raf... Y'en a pas deux comme toi ici. Quoiqu'il arrive..." Je fis un effort pour ravaler ma salive dans ma gorge devenue sèche et je plantais mes yeux clairs dans les siens. "Ne le rate pas."

***

Ils étaient là. Je parcourais mes compagnons du regard. Sur leurs visages, un mélange d'appréhension et de concentration. A l'évocation des prisonniers, je fermais les yeux un instant. Je l'avais pressenti, redouté, et plus que jamais j'aurais préféré me tromper. La voix puissante de Seth rugit et vint briser le silence. J'entendis des doigts se crisper sur leur arme. J'osais glisser un œil à travers la jointure de deux plaques de métal de l'enceinte. Dans mon champ restreint de vision, je ne pouvais voir qu'eux, tous les sept alignés, à genoux dans la poussière.

Tom. Liam. Olivia. Bob. Paul. Jenny. Chris.

Ce n'était plus seulement des voix à la radio, dans la nuit. Ils étaient là, si près de nous. Deux cédèrent. Liam et Jenny. En les voyant se relever et se ranger aux côtés de nos ennemis, je m'en sentis étonnamment soulagé. Le choix qui leur avait été offert n'en était pas un et je ne trouvais pas la force de leur en vouloir. Qu'aurais-je choisi, moi, si j'avais été du mauvais côté du mur? Lorsque mon nom retentit, je m'avançais dans l'arène.
Immédiatement, je vis la silhouette de Victoria se dessiner aux côtés de l'homme à la batte, mon cœur s'arrêta un instant. J'avais eu tort sur toute la ligne. Elle se tenait juste à côté de lui. La femme que j'avais aimé. La mère de mon fils. Il y eut ce regard entre eux, si appuyé que je n'aurais pas pu l'ignorer, et nos yeux se croisèrent enfin. Ma mâchoire se crispa et mes poings se serrèrent jusqu'à faire blanchir mes jointures. Qu'est ce que tu lui a dis, au juste? Qu'est ce qu'il sait à propos de nous? Je sentais naître un grondement au plus profond de moi. Une colère immense. Celle-là même qui m'avait fait la perdre.

Je détournais mon regard de Victoria, car je n'étais pas sûr de parvenir à dissimuler mes sentiments plus longtemps, et concentrais toute mon attention sur lui. Terriblement arrogant.  Comme un Dieu capricieux investi du pouvoir de vie et de mort, attendant de  lever ou d'abaisser le pouce. En tant que représentant du Conseil, porte-parole d'Highgate en l'absence de Katherine, il m'avait investi de ce même pouvoir, dont je ne voulais pas. Jamais je n'avais ressenti de haine plus viscérale envers qui que ce soit. En refusant de se soumettre les cinq autres avaient scellé leur destin. A moins que nous ne cédions à notre tour. Et le grondement, comme un tonnerre annonçant l'orage roula, cette fois dans ma poitrine, lorsque le corps de Tom s'effondra sans vie, face contre terre, dans un bruit mat.

1. Le décompte sordide était enclenché et mon cœur martelait tellement fort qu'il menaçait de rompre à tout moment. Je balayais frénétiquement du regard mes compagnons agenouillés. Olivia, vraisemblablement la prochaine victime de son bourreau, tremblait de tout son corps et hoqueta un sanglot.

2. Une réponse. Maintenant. Je n'avais qu'à dire un mot pour que cela cesse. Olivia ferma les yeux. Je pensais à ses filles qui étaient quelque part, derrière moi, à l'abri avec les autres jeunes de la communauté.

3. J'entendis nos enceintes grésiller et un bruit de larsen percer nos oreilles. Ce son me sortit de ma torpeur et m'insuffla un regain de courage.

Soudain, la foudre tomba, déchirant le ciel pourtant sans nuage. Je venais de dégainer et de tirer sur l'homme qui tenait Olivia en joue.
Ca ne suffirait sans doute pas à la sauver mais c'était notre réponse.
   

Résultats des lancers de dés d'Abel:
 

_________________

Beware that, when fighting monsters, you yourself do not become a monster. For when you gaze long into the abyss,
the abyss
gazes also into you
Revenir en haut Aller en bas

Victoria M. Cohle
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Tumblr_pq08w2DHfe1vnzgcbo3_400

Ancien métier : Propriétaire d'un petit bar dans downtown Kelowna.
Occupation : Sbire de Seth et responsable du contrôle et de la surveillance des provisions.
Statut civil : Célibataire. Elle a aimé passionnément et éperdument une fois, on ne l'y reprendra plus.
Lieu de naissance : Kelowna

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Abvi03

Messages : 428
Inscription : 23/10/2016
Crédits : alcuna licenza. (ava)
Célébrité : Natalie Dormer

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS621 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ231 / 5031 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU717 / 5017 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
02.06.20 17:01
Son regard rivé sur les palissades d'Highgate n'en démordait pas. En apparence, il était facile de croire qu'elle regardait avec attention le moindre mouvement qui pourrait si faire. En vérité, son esprit était complètement vide puisqu'elle combatait le moindre pensée pouvant concerné ce qui se trouvait à l'intérieur de ces murs. Les palissades en soit lui criaient son nom. Elle y avait imméidatement reconnu sa façon de travailler, si bien que si elle ne l'avait pas découvert quelque mois plus tôt, elle aurait pu l'apprendre à cet instant. Le grésillement du talkie vint troubler ce vide et ses rèflèxes l'amenère à tourner son regard vers Seth. Elle ne sourit pas, mais son regard s'adoucit dès l'instant où elle le pose sur lui.

« Allez garde là.... tu es encore plus sexy avec une barbe. »

Elle avait parlé rapidement pour que ses mots ne retentissent pas dans le talkie-walkie. Cette brève sortie de la réalité lui avait fait du bien, mais cette dernière la rattrapa bien rapidement. Déglutissant difficilement, elle sentit une nausée l'envahir. Elle savait bien que d'une façon ou d'une autre, cela en arriverait là, mais maintenant que c'était officiellement inévitable, elle parvenait de moins en moins à se mentir à elle-même sur ses appréhensions.




Sa main moite vint saisir la poignée et ouvrir la porte de la camionette. Demeurant toujours quelques pas derrière lui, Victoria le suivi en direction de leurs prisonniers. Elle leur souhaitait de prendre une décision éclairée, mais seules deux d'entre eux prirent cette décision. Elle évitait de les regarder, fixant droit devant les portes en métals comme s'il n'y avait rien d'autre à regarder. Elle n'avait pas d'appréhension particulière à l'idée de revoir Catherine, mais la vision de celui qui s'avança lui donna quant à elle des sueurs froides. Instinctivement, son regard bifurquait vers Seth. Vicky ne parvenait pas à lui retourner son sourire, consciente de ce qu'il devait impliquer, se rapellant trop bien cette fameuse question qu'il lui avait posé.  Qu'est-ce que ça te fait de savoir qu'il pourrait mourir de ma batte ? À l'intérieur, une tempête d'émotion sévissait, mais elle parvenait à demeurer neutre grâce à ce court regard appuyé qu'ils échangèrent. Parce qu'elle avait confiance en lui et en sa vision qu'elle partageait.

Quand Seth reporta son attention vers Abel, elle osa en faire de même. Aucun mot ne semblait assez juste pour décrire ses tourmants à cet instant. Parce qu'elle lui en veut terriblement, mais que malgré tout, elle ne peut s'empêcher d'espérer qu'il se rende. Elle aurait aimé lui crier de se rendre, le supplier de le faire, mais elle savait que de toute façon, il n'y avait aucune chance qu'il l'écoute. Elle n'était plus la faible ayant entrainé la mort de leur fils quelques années plus tôt. Elle avait fait les choix lui permettant d'apprendre à survivre, mais surtout permettant de protéger sa précieuse soeur. Il l'avait laissé seule dans sa misère, mais le balancier était sur le point de revenir.

C'est lui qui détourne le regard en premier, mais le sien ne le quitte pas un seul instant. Elle attend impatiemment qu'il réponde, espérant une réponse positive. Le bruit sourd qui s'élève détourne son attention et immédiatement, elle devina ce qui allait suivre. Le coup de feu retentit quelques instants à près et du coin de son regard, elle peut voir l'un des leurs s'effondrer. Elle ne peut plus rien pour lui, mais cela ne l'empêche pas de refuser d'assister à ce qui va suivre.

« Avec moi. »
Hurle-t-elle à l'intention de quelques uns des leurs, les moins bons combattant, leur faisant signe de la suivre. Elle ne peut plus rien pour Highgate, mais elle compte bien saisir l'opportunité qui se présente pour ne pas avoir a assister à tout ça de trop près. « Ils vont se ramener ici, il faut s'assurer que cela ne les atteignent pas, je m'occupe de cette section, séparés vous le reste et assurez-vous d'être là pour eux s'ils ont besoin. »

Son katana en main, elle se tenait prête à l'arrivée prévisible des infectés tout en restant attentive à ce qui se déroulait derrière elle.

les dés:
 

_________________
I hurt myself today
to see if I still feel
I focus on the pain The only thing that's real
Revenir en haut Aller en bas

Gillian Jenkins

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera 1572210816-ezgif-6-35f9d65c183e

Ancien métier : analyste et traductrice des services de renseignement
Occupation : non défini encore
Statut civil : célibataire
Lieu de naissance : Damas, en Syrie

Messages : 169
Inscription : 19/10/2019
Crédits : moi (avat) & surannesjoness (gif)
Célébrité : Itziar Ituño

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS621 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ230 / 5030 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU710 / 5010 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
03.06.20 16:28
Le ton était monté sur le parvis de l'Hôtel de Ville, chacun se disputant avec son voisin pour exposer son point de vue et défendre ses arguments. Les uns arguaient qu'ils ne pouvaient abandonner leurs camarades à leur sort, qu'il en allait de l'honneur de la communauté, les autres affirmaient que ce n'était qu'en tenant leur position ici-même, à défendre les murs de Highgate, qu'ils éviteraient un bain de sang plus tragique encore ;  le tout dans un brouhaha inaudible qui ne rendait service à personne. Le temps ne jouait pas en leur faveur ici. Ils n'avaient pas le temps pour ces conneries. C'était précisément la réflexion qu'était en train de se faire Gillian avant qu'un des membres du Conseil ne finisse par siffler bruyamment dans ses doigts pour ramener l'attention sur lui et annoncer qu'ils voteraient à main levée. Si on lui avait demandé son avis, elle aurait dit qu'il s'agissait encore d'une belle connerie – cela faisait belle lurette que le temps de la démocratie était révolue, il était peut-être temps que certains en prennent conscience – malgré tout Gillian se plia au jeu sans broncher.

Un silence de plomb suivit le verdict. La majorité avait parlé et, heureusement, elle avait encore l'instinct de survie. C'était déjà ça. L'heure n'était plus aux bavardages. La mine grave et songeuse, chacun prit alors un instant pour assimiler ce qui venait de se décider, les conséquences et les implications que cela sous-entendait pour la suite. Avant que tout ne s’accélère à nouveau. Que la foule ne commence à se disperser pour s'armer et grimper sur les murailles. Mais alors qu'elle s'apprêtait à suivre le mouvement, encouragée par la main que son ami biker avait posé sur son épaule, Gillian entendit une voix les couper dans leur élan.

_ Gillian ! Garland ! Abel se frayait un chemin vers eux, attendant d'être parvenu à leur hauteur avant de répondre à leurs regards interrogatifs. On ne sait pas ce qui nous attend mais, une chose est sûre, si les Protectors ont décidé de frapper fort, il va...

_ Il va nous falloir plus de monde pour répliquer, le coupa-t-elle en empiétant sur sa pensée.

S'il eut l'air surpris l'espace d'une seconde, un sourire en coin vint malgré tout faire tressaillir la commissure de ses lèvres et, sans avoir besoin d'échanger la moindre parole supplémentaire, Gillian sut qu'ils s'étaient compris.

_ Je compte sur toi pour faire du bruit, Jenkins. C'est une de tes spécialités après tout, non ?

Si elle ne se gêna pas pour lui décocher une grimace et lui tirer la langue, l'ancienne analyste se retint en revanche de répondre à la provocation. Ils avaient beau être doués pour cela, ce n'était pas le moment de se chamailler comme des chiffonniers. Au lieu de quoi, elle glissa son bras sous le coude d'un Garland au regard toujours aussi dubitatif et l'entraîna alors dans la direction opposée à celle qu'ils s'apprêtaient à prendre avant l'intervention d'Abel. Les Protectors n'étaient peut-être pas plus nombreux en terme d'effectif, mais les derniers accrochages qui les avaient opposés l'un à l'autre avait prouvé une chose à la communauté de Highgate : leurs adversaires étaient mieux équipés. Forte des informations fournies par Samaël, Gillian en était d'autant plus consciente et avait commencé à réfléchir à un moyen d'équilibrer la balance à l'instant où ils avait commencé à rassembler leurs forces. Dans sa vie d'avant, un coup de téléphone aurait suffit à mobiliser une équipe de secours pour prêter main forte à une unité en difficulté. Ces choses n'étaient plus possibles aujourd'hui, évidemment, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'ils étaient sans ressource. Une armée de mort-vivants se trouvait là, dehors, de l'autre côté des murs. Une armée dont les soldats ne pouvaient être ni raisonnés ni corrompu. Dont le seul but était la mort et la destruction. Une armée qui d'ordinaire les menaçait mais qui pouvait aujourd'hui devenir leur alliée.

Une fois qu'elle lui eut expliqué le fin mot de l'histoire, il ne fallut pas beaucoup plus d'une vingtaine de minutes à Garland et Gillian pour mettre en place leur installation : positionner les baffles que le vieux biker avait passé deux ans à récupérer de ses virées à l'extérieur, dérouler les fils et raccorder les jacks. Quand ils en eurent fini, un large sourire vint fendre leur visage tandis que Gillian faisait signe à son camarade d'envoyer la sauce à plein tube.

'Cause I'm on a highway to hell !!


Ambiancez-vous:
 
Revenir en haut Aller en bas

Rafael Nuñez Vargas
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera V1k3

Ancien métier : Pilote de l'armée canadienne
Occupation : Participant aux excursions et patrouilleur sur le mur
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Kelowna, Canada

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Od3n

Messages : 169
Inscription : 29/10/2019
Crédits : fassylovergallery
Célébrité : Aidan Turner

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS629 / 5029 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ235 / 5035 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU728 / 5028 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
08.06.20 13:55
Nous marchons tous d'un même pas vers le mur d'entrée d'Highgate, le plan a été donné, tous savent ce qui les attendent. Et lorsqu'Abel m'attire à lui, je sens mon coeur battre légèrement plus vite. Bien que je m'attende à ce que l'on attende plus de moi qu'aux autres de par mon expérience, je ne peux m'empêcher de ressentir cette pression sur mes épaules. Il plante son regard dans le mien, je le soutiens.

- Pour rien au monde je raterai ce fils de pute.

...

Les camions arrivent de toute part, la poussière vole. Et du haut des remparts, lorsque le démon en personne se montre, batte entre ses doigts, je sens mon sang ne faire qu'un tour. Ils ont fait des prisonniers, tous les avant-postes sont tombés. Et il ne reste qu'eux... Alignés comme des bêtes, à genoux dans la poussière, le canon d'un flingue embrassant leur nuque. Et le loup des protectors prend la parole, haut et fort, s'adressant à ses prisonniers. Ma main se resserre sur mon arme, mon autre poing menace de briser mes phalanges de rage. Son visage, je le détaille pour la première fois et pourtant... je le sais, c'est lui. Et il leur propose de rejoindre ses rangs. Deux d'entre eux se lèvent, je suis incapable de leur en tenir rigueur. Le canon d'une arme dans la nuque, il est difficile de dire oui à la mort. Je ne me serais pas levé, pour rien au monde. Mais je comprend que d'autres le fassent... Et soudain, c'est aux personnes qui l'observent du haut des remparts à qui il s'adresse, recherche Catherine. Mais elle n'est pas là. Abel se montre, comme prévu et soudain, je la vois... Trop absorbé par cet homme que je vois pour la première fois, je ne l'avais pas remarquée à ses côtés...
Victoria. Mon regard se braque sur Abel, il ne sursaute pas, semble savoir qu'elle est avec lui, mais moi, la surprise me prend. Je n'ai pas osé parler d'elle à mon vieil ami, de peur de raviver des souvenirs douloureux et pourtant, à présent, je donnerai cher pour avoir des explications... Mais ce n'est pas le moment. Pourquoi est-elle à ses côtés ? Et ce visage que je ne lui connaissais pas aussi dur, depuis quand l'arbore-t-elle ? Victoria n'est plus Victoria... Je ne suis plus moi non plus, mais elle, elle semble terriblement différente que dans mes souvenirs. Lorsque je venais leur apporter une bouteille de tequila en échange d'un barbecue familial...

Un coup de feu retentit, l'un des braves prend une balle dans la nuque, s'effondre. Mon sang bouillonne dans mes veines, la rage s'empare de mes tripes. Et le décompte commence...
Un. Ma main assure sa prise sur mon arme.
Deux. Mon souffle se calme, je sens les muscles de mon corps se tendre.
Trois. Le plan se met en marche. Les enceintes grésillent, un bruit de larsen explose nos tympans et la musique hurle.

- Je vais t'emmener en enfer, Seth Mansfield...

Les premiers tirs explosent en écho à la musique déclenchée par Gillian et Garland, je me positionne et tout semble se dérouler au ralentit. Je vise. Ne tire pas.

- Joder...

Le leader des protectors n'est plus là, il s'est envolé, la musique l'a fait déguerpir comme un lapin. Quel lâche. La balle se perd dans le flanc d'un camion. Sans attendre une seconde, je tourne mon arme dans une autre direction et vise l'un des protectors qui menace toujours l'un des nôtres. Celui-là, je ne le raterai pas. Et je vise et tire, en quelques secondes. L'homme prend la balle entre les deux yeux et s'effondre.

Résultats des dés:
 

_________________

Carry on my wayward son

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Noah Lewis
Trying to stay who I am

à propos
sac à dos
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Ebca6c589c5d420eeaef002adc45a93828d39956

Ancien métier : Formation de pompier
Occupation : Sécurité du mur et excursions
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : San Francisco, USA

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera V1k3

Messages : 1094
Inscription : 17/04/2018
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Frank Dillane

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera X0TurS626 / 5026 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera BR2xH0t

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera DQEbQJ228 / 5028 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera GxoDpmC

Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Hu1erU721 / 5021 / 50Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
18.06.20 14:04
Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera

   Intrigue Highgate/Protectors

   
La discussion se passe, le cœur lourd, la sentence frappe ; personne n’ira prêter main forte aux avant-postes. Je baisse la tête un instant, réalisant ce que ça signifie avant de la relever. Il n’est pas temps de réfléchir, un choix a dû être fait, nous ne pourrons pas sauver tout le monde si l’aéroport vient jusqu’à nous. Je soupire, les discussions prennent autour de moi, je m’enfonce dans ma bulle. L’attaque arrivera.

C’est une voix proche de moi qui me sort de ma bulle. Je me tourne et tombe nez à nez avec Dixie. Une vieille sensation au fond de moi remonte alors qu’une fois de plus, je me remémore qui est son père. Puis tout s’envole pour me ressentir encore autre chose ; de la surprise, sous la forme d’un talkie-walkie. Il me faut quelques secondes pour réaliser l’importance d’un tel objet. Lentement, je relève la main pour l’attraper. « Merci Dixie. Il nous sera certainement utile oui. » Réalise-t-elle seulement à quel point ? Je la regarde un instant avant qu’elle ne disparaisse aussi vite qu’elle était apparue. Je décide d’amener ce talkie à Abel, ne voulant pas prendre de décision dans mon coin. Gâcher une telle opportunité par simple fierté d’avoir l’objet entre mes mains serait débile. Il est capital que le chef de l’instant soit au courant de toutes les cartes dans ses mains. Arrivé à sa hauteur, je lui tends le talkie avec un regard entendu. Sa réaction ne tarde pas et je me retrouve bien vite avec pour tâche de tenter de joindre celui qui se trouve de l’autre côté de l’appareil. Mon pouce caresse un instant les touches sans savoir que dire pendant qu’Abel s’éloigne avec mon cousin. C’est ton tour d’agir Noah, magne-toi donc et sois un homme. Prenant une inspiration, j’approche le talkie de mes lèvres et appuie sur le bouton. « Y’a quelqu’un ? Whitemort ? » Relâchant le bouton, je regarde le talkie comme si le visage de Tobias allait apparaître. Seulement, après quelques secondes d’attente, il ne se passe rien. Pas de grésillement, rien. Peut-être que ce n’est pas le père de Dixie qui tient l’autre talkie, peut-être que Tobias a reconnu ma voix et s’en fiche pas mal. Mais s’il est au courant de ce qu’il se passe ici, ne voudrait-il pas sauver la peau des deux filles qu’il m’a supplié d’accueillir pour leur sécurité ? Ou peut-être que je me fais des idées, que ce n’est qu’un coup de malchance. Quoi qu’il en soit, le résultat reste le même, ce talkie ne nous servira à rien pour le moment.

***


Le haut des remparts me parait si froid aujourd’hui. D’habitude, j’ai plaisir à veiller là-haut, mais aujourd’hui, plantés face à cet homme que nous détestons autant que nous redoutons, le goût est amer. Je l’écoute parler, menacer et je dois me retenir de toutes mes forces pour ne pas dégainer et tirer sur lui. Sa manière d’être, ses gestuels, tout me dégoûte, tout m’écœure. J’aimerais qu’il meure, maintenant, avant le bain de sang, avant que les innocents alignés face à nous n’y passent, avant que le calme de l’instant ne cède sa place au chaos. Seth nous fera mal, Seth ne nous laissera pas le choix, Seth nous tuera tous les uns après les autres si nous ne réagissons pas. Deux des prisonniers se lèvent et même si je comprends la pression présente sur leurs épaules, je ne comprends pas ce choix. Ma place aurait été sur ce sol, jusqu’à ma mort s’il le fallait, jamais dans les rangs de cet homme. Il reste les autres, un finit à terre, Seth se met à compter, mon sang ne fait qu’un tour.

D’un geste rapide, mon arme est dégainée, et déjà, je vise le prochain tireur. Je refuse qu’il y ait une victime de plus dans notre camp. Mais le tireur tombe après un coup de feu, le suivant aussi, quelqu’un d’autre a tiré. Je vise le prochain, tire, la balle se loge dans sa tête, il s’écroule aussi. Encore un de moins. Tout se passe vite, la panique prend sa place au sein des rangs, je me recule alors que des coups de feu retentissent d’un peu partout et en me baissant, je sens le talkie accroché à mon pantalon. Une seconde tentative serait-elle judicieuse ? Je soupire, attrape l’appareil, appuie sur le bouton et d’une voix plus tendue que la première fois, je m’adresse à cet inconnu de l’autre côté du fil. « Y’a quelqu’un ?! »


Spoiler:
 

   

_________________

◇ Just a young man, with a quick fuse. I was uptight, wanna let loose, I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue - Petit cochon si tu ne m’ouvres pas je vais souffler et ta maison s’écroulera
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]
» [UPTOBOX] Le Triporteur [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: North Kelowna :: Highgate-
Sauter vers: