AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal


 

 Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier



Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 44
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
22.04.20 2:12


Seth, dans la cuisine, avec le chandelier
Intrigue feat. Coliseum


Vos PNJs


Age: 43 ans.
Ancien métier: Professeur d’aïkido.
Présent dans la communauté depuis: Présente depuis quatre mois.
Armes: Couteau de chasse.
Trait de caractère: Froide, distante et solitaire, elle ne parle jamais de qui elle a été dans son autre vie. Plutôt secrète, on en sait très peu sur elle, tout ce que l'on sait relève d'un seul fait: elle sait défoncer le crâne d'un rôdeur à coup de couteau de chasse.

Jun Kitamura

Age: 59 ans.
Ancien métier: Commando de l'armée canadienne.
Présent dans la communauté depuis: Présent depuis le début du Coliseum.
Armes: Après une morsure de rôdeur, on a dû lui couper la main, aujourd'hui, il arbore une arme tranchante à son moignon. Il possède aussi un revolver.
Trait de caractère: Raciste, coléreux, homophobe et vulgaire, c'est un homme peu fréquentable pour les moeurs d'une communauté civilisée, mais cet ancien commando, qui s’est fait mordre à la main par un virulent, est un impitoyable combattant.

Murray Johnson

Age: 67 ans.
Ancien métier: Cuisinier de l'armée canadienne.
Présent dans la communauté depuis: Présent depuis le début du Coliseum.
Armes: Sabre japonais, pistolet beretta 92.
Trait de caractère: D'un naturel calme, il possède une maitrise de lui-même qui en étonne plus d'un. Il semble autoritaire par nature, sa voix éraillée par l'abus de cigares ne laisse pas place à la discussion de ses demandes. Pourtant, c'est un homme bienveillant qui veille à la sécurité de tous, des plus jeunes aux plus âgés.

Richard Lemay

Age: 30 ans.
Ancien métier: Dit à tout le monde qu'il était dans l'armée, seulement, c'est faux. Diagnostiqué sociopathe, il n'a jamais pu y entrer. Alors, il a cumulé petits boulots sur petits boulots.
Présent dans la communauté depuis: Présent depuis une année.
Armes: Batte de baseball en métal, couteau.
Trait de caractère: Jeune sûr de lui, arrogant en toutes circonstances, il peut parfois même s'avérer inquiétant lorsqu'on l’écoute parler. Sociopathe, il peut parfois faire preuve d'un comportement à risques pour lui-même, mais surtout, pour ceux qui l'entourent. Il fait croire à tout le monde qu'il était dans l’armée, il s’est réinventé un passé fantasmé qu'il donne à tous.

Chad Eberhard

Age: 25 ans.
Ancien métier: Secrétaire stagiaire du colonel de la base, fille d'un marins.
Présent dans la communauté depuis: Présente depuis le début du Coliseum avec son père.
Armes: Revolver.
Trait de caractère: Discrète, trouillarde, mais elle est cependant bien plus courageuse qu'elle ne veut bien le croire. Gentille envers tout le monde, elle est plutôt agréable et chaleureuse lorsque l'on parvient à lui décrocher un premier mot.

Constance Baker



Let's have fun

Kelowna silencieuse s'est endormie, la nuit a repris ses droits et la lune brille haut et fort dans le ciel. Les arbres grincent, les loups hurlent et les morts grondent, cherchant en vain à satisfaire leur appétit insatiable. Derrière les murs du Coliseum, les soldats dorment d'un sommeil profond, serein. Ils sont forts, ils sont légion et ont survécu. Les membres de cette communauté n'ont peur de rien ni de personne, c'est donc ainsi que leur sommeil est si lourd lorsque d'autres, ailleurs, ne dorment que d'une oreille terrifiée. La soirée a été douce, tranquille, les sentinelles n'ont rien à déclarer. Demain, une journée recommencera. Demain, l'arène reçoit de nouveaux combats, le sang coulera encore. Ici seule la force et la bravoure font de vous quelqu'un, la place n'est pas aux faibles.
Le Coliseum dort. Un hurlement déchirant éclate soudain dans la nuit, terrible, mortel. Certains se terrent lorsque les plus courageux se relèvent, tirés de force de leur sommeil, pour accourir vers la source de ce cri. Là, dehors, les courageux découvrent le cadavre de l'une des sentinelles, le corps lacéré, sanglant. L'homme a été décimé, l'on dirait l'oeuvre d'une bête. Pourtant, autour des courageux, il n'y a rien. Tout est calme et silencieux.
Quand soudain, une jeune fille accourt, hors d'haleine.

- La prison, quelqu'un l'a ouverte !

Se retournant, les courageux la suivent jusqu'à cette prison où sont enfermés les virulents attrapés pour les jeux de l'arène. Lorsqu'enfin ils y parviennent, la prison est vide. Quelqu'un a ouvert la porte.


Tour 1 :

Votre mission si toutefois vous l'acceptez: vous devez retrouver celui ou ceux qui ont ouvert la porte pour libérer les rôdeurs, mais vous devez également retrouver et arrêter les virulents qui se sont enfuis avant qu'ils ne fassent un carnage. Dans cette mission, vous serez aidés par cinq PNJs présentés ci-dessus, le ou les coupable(s) se cache(nt) parmi eux. Ils sont déjà présents avec vous devant la prison ouverte.
Alors, à votre avis, qui a fait le coup?

Ceci est le premier tour. Que faites-vous? Comment vous organisez-vous?

Les membres concernés par cette mission sont @Max Stål, @Joakim Eriksson, @Joanna Eriksson, @Kyle R. Eriksson & @Natalia F. Eriksson.

Quelques petits rappels:
  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Joakim Eriksson
Not really living, just existing

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Pilote dans l'armée canadienne
Occupation : Sécurité et dirige les excursions de capture des virulents
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier L30b

Messages : 264
Inscription : 30/08/2019
Crédits : non uccidere (vava) - FeuilleDeCarotte (gifs)
Célébrité : Dylan Rieder

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS625 / 5025 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU723 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
23.04.20 2:38
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

   Intrigue du Coliseum

   
La nuit. Le calme. Mon élément. J’apprécie cette impression de solitude dorée qui plane lorsque tout le monde dort. Personne ne m’emmerde et ceux censés bosser le font avec soin. Je fais d’ailleurs partie de ceux qui doivent laisser de côté leur sommeil pour cette nuit. Accompagné par Winston, mon binôme nocturne habituel et camarade lors des captures de virulents, nous guettons l’avant de la base, sur nos gardes, prêts à réagir au moindre problème. Winston ne cherche pas à discuter comme la majorité de mes autres binômes et c’est pour ça que j’apprécie travailler avec lui et pourquoi je lui ai proposer de m’accompagner régulièrement dans nos missions de capture. Tous n’ont pas ce privilège et il sait reconnaître sa chance.

C’est au beau milieu de la nuit qu’un cri strident déchire le calme. Par réflexe, je me retourne vers la base, m’abaisse légèrement. Les vieilles habitudes de l’armée sont toujours là, les mouvements ne disparaissent pas. Si la vie « normale » avait repris son cours, on m’aurait appelé « traumatisé de la guerre » ou d’autres termes de ce style. Mais aujourd’hui, ces réflexes me servent et font paraître sur moi une connaissance de ce milieu.

Le cri est long terrifiant. Alors sans attendre, sans hésitation, je me tourne vers Winston qui est autant surpris que moi. « Reste ici, continue de surveiller, on sait pas ce que c’est, ni d’où ça vient. » Et sans me retourner une seconde fois, j’accours vers la source du cri. Je suis le premier arrivé face à un corps inerte. Il s’agit de Kimberley, l’une des sentinelles. J’ai plusieurs fois eu contact avec elle pour différentes raisons mais je ne la connaissais pas plus que ça. Mais sa mort me provoque un coup au cœur, comme à chaque fois que l’un des membres du Coliseum ne survit pas. J’ai le temps d’apercevoir les lacérations sur sa peau et le sang qui en a jailli avant que d’autres me rejoignent. Sans avoir besoin de lever la tête, je reconnais ces pas : ma famille. Ça ne n’étonne pas qu’ils soient là. Je relève pourtant la tête pour apercevoir encore Max et au loin, Chad. Je soupire en rebaissant les yeux. « Quelqu’un a fait ça… » Une constatation qui me fait froid dans le dos. Nous sommes en guerre contre l’extérieur, contre la mort. Nul besoin de nous combattre entre nous. Mais ce qui me fait peur, c’est qu’il peut s’agir de quelqu’un de l’extérieur ce qui signifie qu’il y a une brèche dans notre surveillance tout comme il peut s’agir de quelqu’un d’interne et dans ce cas, nous avons un traître en notre sein. Immédiatement, je me relève, observe les regards qui m’entourent. D’autres nous ont rejoints, des visages connus, d’autres un peu moins. Puis une jeune fille arrive, déclarant que la prison a été ouverte. Mon sang ne fait qu’un tour et nous la suivons tous jusque là-bas. La porte est effectivement ouverte mais surtout, vide. Les virulents capturés sont tous partis. Fait chier. « Putain. Va falloir les retrouver et vite, avant qu’un autre drame n’arrive dans la base. » Prenant naturellement ce rôle de chef de groupe dont j’ai l’habitude à présent, je m’adresse à eux, sans oublier que tous ne font pas partie de mon équipe et que je n’ai aucun droit de leur dire quoi faire. Il faut pourtant agir vite et bien. « Formons des équipes pour retrouver les virulents. C’est la priorité. » Quant au traître… On s’en occupera plus tard.

   

_________________

◇ Wish we could turn back time, to the good old days, when our momma sang us to sleep but now we're stressed out

Revenir en haut Aller en bas

Max Stål
High bitch's property

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier VagueFearfulGoosefish-max-1mb

Ancien métier : Sniper dans l'armée de terre Canadienne
Occupation : Responsable de l'armurerie - Participe aussi à la sécurité
Statut civil : Entretient une relation passionnelle mais secrète avec Natalia Erikson
Lieu de naissance : Toronto

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ab4

Messages : 136
Inscription : 14/09/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Noomi Rapace

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS622 / 5022 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU729 / 5029 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
23.04.20 4:11
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier...

   Les Courageux



Comme un coup de poignard, vif et brutal, un cri déchira le silence de la nuit.

Les tempes piquées de sueur, le souffle court et le cœur battant, Max se redressa comme un diable sortant de sa boite sur son lit. L'espace de trois secondes, elle resta interdite, repoussant les couvertures, essayant de chasser les images du cauchemar qui l'avait assaillit dans son sommeil quelques instants plus tôt. La poitrine soulevée par des respirations saccadées, la jeune femme tourna le regard vers la magnifique blonde qui se réveillait elle aussi à ses côtés. L'air anxieux de son visage ajouta à son inquiétude. Qu'est ce qu'il se passait ? L'ancien soldat tourna la tête vers la petite fenêtre entrouverte qui donnait sur le reste de la base. A travers la vitre poussiéreuse, elle pouvait distinguer un ciel d'encre où brillaient quelques étoiles. C'était encore la nuit. Mais soudain, le faisceau lumineux et tremblotant d'un lampe de poche attira son attention en passant sous sa fenêtre, puis un autre. Le cri qu'elle avait entendu ne devait pas venir de son rêve en fin de compte. Se levant d'un bon, Max alla coller son visage à la fenêtre afin d'en avoir le cœur net. Des silhouettes semblaient courir dans la base, convergeant vers un point qu'elle ne pouvait apercevoir.
Sans attendre une seconde de plus, ni même dire un seul mot à Tia qui semblait de toute façon avoir pris la même décision qu'elle, la petite brune s'habilla en vitesse et après avoir récupéré ses armes qui n'étaient jamais bien loin, elle quitta sa chambre au pas de courses.

La plupart des couloirs de la base étaient vides : Beaucoup des gens de la communauté semblaient encore dormir sur leurs deux oreilles et ne paraissaient pas avoir été réveillé par le cri. Les quelques uns qui osèrent cependant ouvrir les portes de leurs chambres, passants par l’entrebâillement des regards inquiets, les deux femmes les renvoyèrent dans leurs lits avec obligation de verrouiller derrière eux. Après tout, c'était peut être une fausse alerte, une mauvaise blague qui avait mal tourné, mais on était jamais trop prudent.

Cependant, en arrivant sur les lieux du crime, parce que c'était bien ce dont il s'agissait, fort était de constater que oui, ça avait mal tourné. Une petite troupe entourait déjà le corps sans vie de Kimberley. La jeune femme n'était pas une amie proche de Max, elles n'avaient d'ailleurs jamais échangé plus d'une dizaine de mots, mais de voir son cadavre gisant ainsi que le béton brut de leur base lui tordait le ventre et faisait naître en elle un violent désir de vengeance. C'était un coup dur, une attaque au sein même de leurs défenses. S'approchant de la silhouette étendue sur le sol, la tireuse d'élite posa un genoux au sol afin d'observer les lacérations d'un peu plus prêt, à la faible lumière des lampes torche. DU peu qu'elle en voyait, ce n'était pas être humain vivant qui avait fait ça. Peut être un animal sauvage ? Ou alors un mort ? Mais s'il s'était s'agit d'un mort... ils l'auraient retrouvé sur place encore en train de dévorer la malheureuse. Or il n'y avait rien autour d'eux, rien hormis le sang qui s'écoulait toujours de son corps encore chaud.
D'autres cris leur firent alors tous lever la tête. Constance venait d'arriver en courant, terrifiée et tremblante, bredouillant qu'elle venait de trouver la prison vide. Prenant le temps de sortir son couteau et de le planter d'un geste rapide et précis à l'arrière de l'oreille de la victime afin de l'empêcher de revenir, Max se releva et suivi l'équipe vers les portes ouvertes qui d'ordinaire empêchaient les virulents qu'ils gardaient pour l'arène de s'échapper.
Contemplant l'intérieur vide de la prison, l'ancien soldat sentit son cœur battre un peu plus vite dans sa poitrine. Il était impossible d'ouvrir ces lourdes portes de l'intérieur, c'était forcément quelqu'un de l'extérieur qui les avait déverrouillées. De toute évidence, elle n'était pas la seule à être arrivé à cette conclusion, car ils se mirent tous à jeter des regards suspects autour d'eux, comme si tout le monde pouvait être coupable. Ce fut Joakim cependant qui fut la voix de la raison. Ils devaient retrouver en priorité les rôdeurs qui s'étaient échappés et les éliminer avant qu'ils ne fassent plus de dégâts. « Combien est-ce qu'on en avait ? » Demanda-t-elle en armant son fusil, croisant un instant le regard de Natalia qui se trouvait en face d'elle. Ils étaient à présent dix. Ce n'était pas énorme pour couvrir toute la base, mais il fallait bien faire avec, même s'il y avait certain d'entre eux avec qui Max n'avait aucune envie de coopérer. Murray Johnson en tête de liste. « Ok pour les équipes, on sera plus efficace. Il faut y aller méthodiquement, vérifier chaque salle et chaque bâtiment, et les fermer une fois que c'est fait... »

   
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 44
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
23.04.20 14:06
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

  Intrigue ft. Coliseum




Le cri qui l'avait tiré de sa torpeur ressemblait à s'y méprendre à celui d'un goret qu'on égorgeait. Bon dieu de merde c'était quoi encore ce bordel ?!!!! Prenant appui contre le mur, Murray se leva et son arme en main, ouvrit la porte de la salle de repos dans laquelle il se trouvait avec méfiance. Il entr'aperçu qu'une ombre passer puis plus rien. Se glissant hors de la pièce, il tomba nez-à-nez sur la chinetoque qui lui retourna le regard dédaigneux qu'il venait de lui adresser sans se préoccuper plus longuement de lui. Le couloir qu'ils empruntèrent, donnèrent sur une intersection mais tout le monde était déjà agglutiné autour d'une silhouette qui se trouvait au sol. Prenant son temps pour les rejoindre, toute manière la victime n'allait plus s'envoler, un sourire provocateur se dessina sur ses lèvres. Toute la famille Eriksson était réunie au grand complet, agglutiné autour de ce petit cochon qu'on venait visiblement de trucider. Max était là elle aussi, un genou à terre observant la victime alors que l'ancien officier ne daigna même pas lui accorder le moindre regard préférant se concentrer sur les vivants et quelle brochette de vivants !

- Mais regardez qui voilà, la famille Eriksson au grand complet
, ricana-t-il non sans déshabiller la matriarche du regard. Salut chérie

Putain, elle avait beau avoir pondu un nombre incalculable de morpions, cette nana restait une véritable bombe. Les bruits de pas affolés attirèrent leur attention et tous aperçurent Constance courant dans leur direction complétement paniqué mais cette gamine s'affolait pourquoi n'importe quoi c'était pas nouveau non plus. La jeune femme leur révéla que quelqu'un avait ouvert la cage des monstres. Cette fois le visage de Murray se décomposa et une lueur menaçante traversa son regard. Comme s'il n'en croyait pas un mot, il se précipita en direction des prisons où étaient détenues les virulents qui servaient à animer leur petit jeu. Mais tous durent se faire très rapidement une raison, les cages étaient vides, les virulents s'étaient échappés ou serait-il plus exact de dire que quelqu'un leur avait ouvert les portes

- T'as tellement picolé Murray que t'a oublié de fermer à clé ?
Le provoqua Chad

- Répètes ça, espèce de sale petite pédale ?
Aboya l'homme qui avait appartenu au commando canadien par le passé, prêt à empoigner le jeune effronté pour en venir aux mains

- C'est pas le moment,
s'interposa Richard, on réglera ça plus tard, pour l'heure Joakim à raison, la priorité c'est de les retrouver avant qu'ils ne fassent plus de victimes

Max posa alors une question essentielle et tous les regards se tournèrent en direction de Murray qui à l'heure actuelle était le seul à disposer des réponses puisqu'il avait entre autre charge la surveillance mais également la responsabilité des Virulents.

- Si j'te répond j'aurais droit à une petite gâterie ?
Lui demanda-t-il le sourire torve. Quoi ? Si on peut plus s'amuser... Vous croyez que j'sais pas combien y en avait ? 9 ! Y avez 9 putain de monstres là-dedans

- Parfait, ils sont 9 nous sommes 10 et nous avons à nos côtés deux invaincus de l'arène,
fit posément Richard en se tournant en direction de Joakim et Max. On va se séparer et régler ça vite fait, ensuite on s'occupera de découvrir comment ils ont pu s'échapper.

- Je ne pense pas que se séparer soit une bonne idée,
intervint Jun. Nous sommes tous venus en empruntant des couloirs différents, celui qui a fait ça serait forcément tombé sur l'un d'entre nous, ce qui me porte à croire que le responsable se trouve ici même, parmi nous. Se séparer en formant plusieurs équipes c'est risquer de se retrouver avec une personne dangereuse, moi en tout cas je ne prends pas ce risque

- Si ce que tu dis est exact, pourquoi n'avons-nous croisé aucun virulent ? On aurait forcément du tomber sur eux, fit remarquer Constance en lançant des regards inquiets et hésitants aux personnes présentes qui se trouvaient autour d'elle.
 
Revenir en haut Aller en bas

Natalia F. Eriksson
High bitch in charge

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Propriétaire d'une galerie d'art
Occupation : Responsable des réserves, conseillère des leaders
Statut civil : Veuve. Entretient une relation passionnée et secrète avec Max Stal
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier 7jXYJ

Messages : 98
Inscription : 30/08/2019
Crédits : Avatar: avengedinchains / Gifs: FeuilledeCarotte
Célébrité : Charlize Theron

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS623 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ233 / 5033 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU724 / 5024 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
27.04.20 8:36
La nuit commence à se refroidir, l'automne est là. La grande blonde se faufile au travers des ombres, pénètre dans un bâtiment. Les couloirs défilent et enfin, elle parvient jusqu'à cette porte, l'ouvre, silencieuse, et entre dans cette chambre. Cette même chambre de laquelle elle s'était discrètement éclipsée une heure plus tôt. Déposant son sabre sur le sol, la suédoise ôte son pantalon qu'elle laisse tomber dans un coin avant de se glisser dans les draps. Doucement, elle colle son corps contre un autre, une endormie aux cheveux sombres. Max. La blonde glisse son bras autour de son corps, celle-ci ne bronche pas. Et bientôt, elle s'endort elle aussi...
Un cri déchire la nuit, surprend les dormeuses qui sursautent dans leur lit. A côté d'elle, la brune s'est relevée d'un bond, repoussant les draps. Bientôt, elle se relève pour se figer devant la fenêtre de la chambre. Natalia, ne dormant que d'une oreille, l'a entendu ce cri. Ce n'était pas un rêve. Aucun mot n'est échangé, pourtant, les deux femmes ont la même intention. N'attendant pas plus, la suédoise s'empare de son pantalon et après l'avoir revêtu, passe son sabre dans son dos. Les deux femmes quittèrent la chambre de Max en vitesse, arpentant les couloirs presque vides. Les seules têtes réveillées par le cri, elles les renvoyèrent dans leur chambre, un seul ordre sans appel: verrouiller derrière eux.

Elles parvinrent sur les lieux du crime. La grande blonde reconnait immédiatement certaines des silhouettes présentes. Ses trois ainés. Et là, au coeur de leur petit attroupement, le corps déchiqueté de Kimberley, une sentinelle. Sourcils haussé, la suédoise observe ce corps sans détourner une seule fois son regard. Des lacérations parsèment son corps, laissant entrevoir ses tripes, du sang se répandant sur le sol, s'étalant doucement. La vision atroce ne dérange pourtant pas Natalia, elle ne ressent aucune compassion pour cette pauvre femme au corps désarticulé. Si elle est dans cet état, c'est qu'elle n'a pas su se défendre, qu'elle n'était pas digne de faire partie du Coliseum. Faible et de moindre valeur, ce n'était qu'un pion. Un pion mort, à présent.
C'est Joakim qui prend la parole en premier, annonçant l'évidence. Quelqu'un a fait ça. La seconde voix qui prend son tour de parole fait bouillonner la haine dans les veines de la suédoise. D'un geste fluide, elle se retourne vers Murray, ce porc. Geste du menton, sourire méprisant aux lèvres, elle plante son regard glacial dans le sien.

- Appelle-moi chérie une dernière fois et j'te fais bouffer c'que t'as entre les jambes, si vraiment t'as quelque chose.

L'atmosphère s'électrise. C'est à ce moment que des pas de course se font entendre. La silhouette affolée de Constance apparait bientôt et bien vite, le premier se rue vers la prison, suivit des autres. L'annonce n'est pas rassurante et tous peuvent le constater lorsqu'ils parviennent devant les portes ouvertes de la prison où étaient alors enfermés les rôdeurs destinés à l'arène. Ils ne sont plus là.
C'est toujours son fils qui le premier annonce la couleur et lance un plan d'action. C'était sans compter les esprits qui s'échauffent et les insultes qui commencent à fuser avant que le vieux Lemay n'y mette un terme. Calme, son visage reste figé dans cette expression nue de tout sentiment dont il a le secret. Natalia croise le regard de la belle brune lorsque celle-ci pose une question essentielle à laquelle Murray répond... La grande blonde serre les poings. Doucement, Richard prend les choses en main, décrète alors qu'il faut les retrouver. Jun ne l'entend pas de cette oreille, imprégnant l'air d'une tension nouvelle.
Natalia lance un regard à la gamine qui aurait dû rester dans son lit, elle n'a rien à faire ici. Elle n'a survécu dans l'arène que par chance.

- Si tu n'as croisé aucun virulent, petite sotte, cela signifie qu'ils sont toujours ici et que c'est une chance pour nous. Ce sera d'autant plus facile de les retrouver.

Lorsqu'elle se désintéresse de la jeune insouciante, la suédoise croise le regard de Jun. Un éclair vient d'y passer. Les deux femmes ne peuvent pas se supporter et la plus jeune n'a jamais réellement dissimulé sa désapprobation quand aux coutumes du Coliseum, mais surtout, aux droits que l'on donnait à cette blonde volcanique. Jun voit clair dans le jeu de la manipulatrice. Cette dernière maintient son regard, sourire au coin des lèvres.

- Quand au traître qui a ouvert les portes...

Une fois de plus, le vieux cuisinier apaise les tensions.

- Bien, Jun soulève un point. Quelqu'un parmi nous a ouvert la porte, c'est évident. Nous n'allons donc certainement pas nous séparer, mais trouvons-les vite. On ne veut pas d'une nouvelle invasion dans nos murs.

_________________

Always together. Always and forever.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Kyle R. Eriksson
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Source

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Exploration
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Montréal

Messages : 45
Inscription : 13/04/2020
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Logan Shroyer

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS612 / 5012 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ231 / 5031 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU715 / 5015 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
27.04.20 12:27
Un p'tit cluedo grandeur nature pour occuper vos soirée ?

  Le Coliseum




La nuit était bien avancée et pourtant Kyle n'arrivait pas à trouver le sommeil. Assis sur son lit, adossé contre le mur de sa cellule qu'ils osaient appeler « chambre » et qui ne faisait même pas la taille de ses chiottes, il passait le temps en faisant rebondir contre le mur qui se trouvait face à lui, la balle de tennis qu'il avait récupéré au cours de l'une de ses petites excursions. Le jeune Eriksson se fichait comme d'une guigne de savoir si son petit jeu dérangeait ou non son voisin de cellule, le bien-être des autres n'avait jamais été sa préoccupation principale sauf si ces derniers portaient le même nom que lui. Alors que la balle venait de rebondir dans sa main, un hurlement à réveiller les morts le fit sursauter. D'un bond, il se leva de son lit et sorti dans le couloir. Kyle n'était pas le seul que le hurlement de Kim, ou du moins de ce qu'il en restait, avait attiré. Il pu voir que Jun, Max et Chad se précipiter vers son frère qui avait probablement du être le premier à arriver sur les lieu. Accueillant Joanna d'un sourire, il reporta toute son attention sur son aîné qui donnait les premières directives sans perdre un seul instant. Agenouillée devant le cadavre, Max observait ce qu'il restait de la sentinelle dont la mort, aussi horrible puisse-t-elle être, n'avait pas plus ému Kyle que celles qui lui était donné de voir lors des jeux dans l'arène. Les morts ne méritaient pas la moindre considération, ils avaient cessé d'exister et ça s'arrêtait là. Kyle n'avait jamais compris comment on pouvait qualifier de héros, des hommes ou des femmes qui avaient été fait prisonniers de guerre ou qui s'étaient fait tuer sur le champs de bataille. En quoi étaient-ils des héros eux qui n'avaient pas été capable de combattre s'en survivre ? Pourquoi les décorait-on alors que ceux qui revenaient indemnes ne recevait aucune distinction ? Kimberley s'était faite avoir, sans même parvenir à arrêter ce qui lui avait fait ça, pourquoi se serait-il ému de sa mort ? De toute évidence, elle ne méritait pas sa place ici. Son regard irrité se leva sur cet alcoolique de Murray qui une fois n'était pas coutume avait balancé une remarque complétement déplacée à l'encontre de sa mère, mais un sourire narquois se dessina sur ses lèvres en entendant cette dernière le remettre à sa place comme il le méritait. Ce sont les bruits de pas précipités de Constance qui mit fin à cette joute verbale, et les nouvelles qu'elle leur rapporta furent si difficiles à avaler que tout le monde éprouva le besoin de se rendre sur place pour constater la véracité de ses propos de leurs propres yeux. Ils savaient tous très bien et Kyle en premier, qu'elle n'avait pas pu inventer ça. Il n'y avait donc aucune surprise à découvrir que les prisons dans lesquels étaient enfermés les virulents pour les jeux fussent vides, et pourtant cela n'en restait pas moins un choc, excepté pour Chad dont la seule idée de partir en chasse paraissait terriblement excitant. Se tournant vers Constance qui venait de se faire remettre en place par sa mère, il la vit baisser les yeux et serrer les lèvres mais il ne s'attarda pas sur elle car Richard venait de soulever un point intéressant. Si le coupable était réellement parmi eux alors déjà ce n'était aucun des membres de sa famille. Les autres ? Des coupables potentiels et certains plus que d'autres. Jun, Chad, et Murray en tête, même si cela serait plus du niveau de l'incompétence pour Murray que de l'intentionnel. Constance ? Ridicule, il ne la voyait pas s'approcher des virulents, surtout après ce qui était arrivé à son père. Richard ? Il ne voyait pas trop pour quelle raison il aurait pu faire ça, pas plus que Max d'ailleurs, même si Max bénéficiait d'une certaine immunité auprès des Eriksson.

- C'est ridicule de rester tous groupé, on dirait une bande de pleutre. Joakim a raison, si on se sépare on couvrira plus de terrain en un minimum de temps, alors que si on reste tous ensemble ils auront le temps de faire un carnage. Qu'est-ce qu'il y a Jun ? Tu as peur de pas savoir te défendre si tu es toute seule ?


L'asiatique s'avança d'un pas en fixant le jeune blond d'un regard mauvais

- Prends conseil avant de répondre et garde-toi de te précipiter. A force de te croire invulnérable un jour cela se retournera contre toi


- Tu veux jouer à ça ? Lui demanda-t-il en s'avançant à son tour vers elle le regard provocateur. Dans ce cas j'en ai une pour toi moi aussi : A trop penser, à trop réfléchir, on en perd l'essentiel, et l'essentiel pour le moment c'est neutraliser les virulents. Allez, assez perdu de temps en palabres, pendant qu'on perdu temps à discuter les virulents envahissent le Colisée, et c'est pas en restant ici qu'on va les retrouver

Joignant le geste à la parole, Kyle remonta le couloir par lequel ils étaient tous arrivés pour rejoindre l'intersection où gisait toujours le cadavre de Kim
 
Revenir en haut Aller en bas

Joanna Eriksson
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Psychologue pour l'armée canadienne,
Statut civil : Éternellement libre.
Lieu de naissance : Göteborg, Suède.

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier L30b

Messages : 42
Inscription : 16/09/2019
Crédits : by jojofeels
Célébrité : Ana de Armas

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS624 / 5024 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ236 / 5036 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU723 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
01.05.20 15:42
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

intrigue coliseum

Une fin abrupte vint déchirer son sommeil. Le souffle court et l'esprit encore embuer par le sommeil, Joanna enfile maladroitement ses vêtements. Ses mains cherchent à taton ses armes. L'espace de moment, elle se questionne à savoir si tout ça est le fruit d'un mauvais rêve. Sans doute serait-elle retournée dormir s'il n'y avait pas cette agitation lointaine à l'extérieur de sa chambre qui lui laissait croire que c'était bien vrai.

Poussant la porte, elle se laissait guider par les bruits de conversation qui semblaient s'éloigner. Sur son chemin, elle ne tardait pas à découvrir qui était à l'origine du cri. Kimberley... L'idée que quelqu'un ait pu lui faire ça entre ses murs la retournait puisqu'elle était convaincue qu'elle s'était trouvé un mauvais endroit au mauvais moment. Dans un endroit comme le Coliseum, la jeune sentinelle passait innaperçue ? Était-ce l'oeuvre d'un être vivant ou d'un infecté ? Une chose était certaine, elle avait besoin s'en savoir plus. Ne s'attardant pas près du corps, Joanna continuait de suivre les voix qui la menèrent bien rapidement à la prison. Les membres de sa famille s'y trouvaient déjà, pour son plus grand soulagement. Souriant à Kyle, elle ne cherchait pas à se faire remarquer des autres, demeurant derrière. Ce qu'elle entendait ne faisait que la préoccuper d'avantage, car si en soit la présence de 9 infectés entre leurs murs ne l'inquiétaient pas plus que ce ça vu les qualités de combattant de ses pairs, c'est tout ce que cet évènement devait cacher qui lui tordait l'estomac. Joanna n'a pas de mal à croire que le coupable peut se trouver parmi eux, du moins parmi les 6 personnes dans cette pièce qui ne partage pas son sang. De ces 6, elle se permet d'éliminer Max de qui elle n'a aucune raison de douter. Il en reste donc cinq. Bien que Joanna ne l'admettra pas à haute voix, elle partage l'avis de Jun sur un point, elle ne va certainement pas rester seule avec l'un d'eux.

« Et si on arrêtait de perdre du temps précieux et on s'y mettait. Joakim a raison. Nous allons partir et nous séparer en deux équipes et vous... faites en à votre tête et essayer d'être utile. »


Joanna devine à l'avance que ses mots risquent de provoquer, surtout qu'elle n'a aucune expérience justifiant qu'elle tranche un tel débat. Il faut dire que cette légère provocation est entièrement voulu et ce, malgré qu'elle croit sincèrement que cette prise de tête soit une grande perte de temps. L'ancienne psychologue se tait aussi rapidement qu'elle a pris la parole, scruttant les gens présents à la recherche du moindre signe qui pourrait l'alarmer.
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 44
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
05.05.20 13:43


Seth, dans la cuisine, avec le chandelier
Intrigue feat. Coliseum




Les piques fusent, devant la prison ouverte et rien n'est décidé, bien que les suédois prennent très vite beaucoup de place, comme toujours. Richard, du haut de ses soixante-sept ans, a l'habitude des fortes têtes et des jeunes présomptueux. Ou des présomptueux tout court, puisque leur mère est à l'origine de tous ces gosses sans le moindre respect pour quiconque hormis leur génitrice. Non, pas tous... La fille ainée est gentille, souriante, son jumeau vaut quelque chose, lui aussi. Le vieux cuisinier sait reconnaître les bons gars lorsqu'il en voit, même ceux qui ne le savent pas eux-même. En revanche, le cadet et sa mère... une toute autre paire de manche. Le regard du vieil homme se tourne alors vers la sniper. Celle-là pourrait valoir sa confiance, elle a assez d'esprit pour ne pas se jeter tête baissée vers l'ennemi. Elle propose tout de même de se séparer et elle est bien trop proche des suédois... Dans ce groupe, le plus dangereux reste sans nulle doute le commando, Murray. Instable, c'est un impitoyable combattant. Encore hier, il s'en est pris à Jie, le jeune coréen de vingt-quatre ans, en venant presque aux mains. De bons gros muscles, un peu moins de neurones derrière ce regard avec lequel il fixe la belle Jun. Un regard de mépris. En plus de ne pas apprécier ses origines, il ne supporte pas de ne rien connaître de son passé.

- Bon, on s'sort les doigts du cul et on se sépare ? Puisqu'apparemment c'est le plan.

Chad en rajoute une couche, le cuisinier doit s'avouer vaincu. Trop nombreux sont ceux qui veulent se séparer.

- Bien. Par groupes de trois. Max, Murray et Joakim. Chad, Joanna et Jun. Natalia, Kyle, Constance et moi.

Personne ne semble contredire ses ordres, tant mieux. Chacun se saisissant de leur arme, ils se mettent en route. Pour sortir d'ici, qu'une seule issue: un long couloir menant hors des prisons. Le groupe l'emprunte dans un silence ponctué des raclements de gorge de Murray. Ils parviennent enfin à un carrefour de couloirs, décident de se séparer ici. Seulement, des grognements se font soudain entendre... Là, dans ce couloir de droite, des râles, des gémissements de morts. Dans les ombres se dessinent bientôt deux silhouettes terrifiantes, ayant repéré leur déjeuner... Murray ricane, relève son bras armé. Chad, lui, brandit sa batte de baseball, prêt à faire un homerun digne de ce nom avec la tête de l'un d'entre eux. Et soudain, surprenant tout le groupe de courageux, les deux virulents se mettent à courir en direction de leur repas... à courir.


Tour 2 :

Vous décidez enfin de la démarche à suivre, vous remontez l'unique couloir pour commencer vos recherches. Seulement, avant de vous séparer, des grognements vous interpèlent dans le couloir de droite. D'une rapidité étonnante, vous avez retrouvé les virulents, ils ne sont pas loin, comme vous le pensiez. Deux rôdeurs se rapprochent doucement de vous, dans ce couloir sombre. Vous vous apprêtez à attaquer, mais les deux virulents vous désarçonnent totalement, ils sont plus rapides et réactifs que vous.

Dans ce deuxième tour, le combat contre cette nouvelle espèce de virulents commence, il va vous être demandé de lancer les dès. Vous pouvez jouer la compétence de votre choix, mais il faudra à tout prix éliminer les deux virulents, car si vous échouez, il pourrait bien y avoir quelques blessés. Voir pire...

Le dé à sélectionner pour cette épreuve est : I have Skill.
Il y a deux virulents à abattre et comme vous êtes cinq, vous avez plus de chances d'y parvenir.
Si le résultat obtenu est inférieur ou égal au chiffre de votre compétence choisie, alors vous parvenez à abattre le virulent. Si le chiffre obtenu est supérieur à votre compétence choisie, vous ratez votre cible.

Les membres concernés par cette mission sont @Max Stål, @Joakim Eriksson, @Joanna Eriksson, @Kyle R. Eriksson & @Natalia F. Eriksson.

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Joakim Eriksson
Not really living, just existing

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Pilote dans l'armée canadienne
Occupation : Sécurité et dirige les excursions de capture des virulents
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier L30b

Messages : 264
Inscription : 30/08/2019
Crédits : non uccidere (vava) - FeuilleDeCarotte (gifs)
Célébrité : Dylan Rieder

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS625 / 5025 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU723 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
09.05.20 13:56
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

   Intrigue du Coliseum

   
Tous entassés face à la prison, les esprits s’échauffaient déjà. Ayant lancé l’idée de se séparer, les autres ne perdirent pas de temps pour me contredire. Ce fut mon regard glacial qui accueilli les paroles de Jun. Je n’aimais pas cette femme et sa manière de penser, encore moins depuis qu’elle s’était découvert une haine peu cachée pour ma mère. Mais la grande blonde ne tarda pas à remettre l’asiatique à sa place come elle savait si bien le faire. Se fut Kyle ensuite qui prit la parole et je n’approuvai pas sa manière d’aller lui aussi contre Jun. Même si ses remarques étaient injustifiées, ce n’était pas le moment de faire un concours d’égo. Je croisai alors le regard de Joanna et je fronçai légèrement les sourcils. Savoir ma jumelle ici ne me plaisait pas. Elle n’avait rien à foutre au milieu de ce chaos et de risquer ainsi sa peau. Elle comptait plus que les autres de ma famille, malheureusement, et je savais que je ne serais pas totalement à fond dans ma tâche en la sachant dans le groupe.

Je soupirai alors que Kyle décidait de prendre les devants et de mener le groupe vers notre point de départ. Je les suivis, prenant soin de guetter chacun de nos coéquipiers. Comme l’avait dit Jun, et pour une fois, elle devait certainement avoir raison, le coupable se trouvait au milieu de nous. Et je ne pensais en aucun cas qu’un membre de ma famille en soit responsable, ni Max. Joanna pris à son tour la parole et je la scrutai depuis l’autre côté du groupe. Que faisait-elle ?

Puis ce fut à Richard de donner de nouvelles directives et former les groupes. Mon regard croisa celui de Max alors que nous nous retrouvions avec Murray. Cet imbécile n’allait pas la fermer et je sentais déjà que mes poings seraient difficiles à retenir s’il faisait trop de commentaires. Mais j’approuvai d’un hochement de tête. Il valait mieux qu’il soit avec Max et moi qu’avec Kyle et ma mère. Ou encore Joanna et Jun.

On prit alors le long couloir afin de pouvoir nous séparer par la suite. Sauf qu’on se stoppa alors que des râlements se firent entendre vers la droite. Mes mains se resserrèrent machinalement autour de mon arme, prêt à la lever au moindre danger. En passant le premier tournant, je la relevai enfin, prêt à tirer. Murray et Chad se trouvaient en début de file et semblaient apprécier cette nouvelle action.

Et puis les râlements se rapprochèrent, on aperçut enfin les visages des virulents qui se tournèrent en chœur vers nous. Et sans hésitation, les deux se mirent à marcher vers nous, puis courir et mon sang ne fit qu’un tour. What. The. Fuck. Depuis quand étaient-ils si rapides ? Ne cédant pourtant pas à la panique, je visai l’un deux, attendis une fraction de seconde et tirai. Le premier virulent se prit une balle en pleine tête et tomba devant les pieds de Murray. Il restait cependant le deuxième et je n’avais pas confiance en les deux têtes d’équipe. Quelqu’un d’autre allait-il prendre le tir ?

   

_________________

◇ Wish we could turn back time, to the good old days, when our momma sang us to sleep but now we're stressed out

Revenir en haut Aller en bas

Max Stål
High bitch's property

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier VagueFearfulGoosefish-max-1mb

Ancien métier : Sniper dans l'armée de terre Canadienne
Occupation : Responsable de l'armurerie - Participe aussi à la sécurité
Statut civil : Entretient une relation passionnelle mais secrète avec Natalia Erikson
Lieu de naissance : Toronto

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ab4

Messages : 136
Inscription : 14/09/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Noomi Rapace

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS622 / 5022 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU729 / 5029 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
10.05.20 5:00
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier...

   Les Courageux



La mine sombre, une lueur méfiante dans le regard, Max observait la cellule vide dans laquelle se serraient d'ordinaire les rôdeurs qu'ils capturaient. Si leur présence dans l'arène était une coutume bien établie au Coliseum, le fait de les garder dans leurs murs dans l'attente des jeux futurs ne lui avait jamais plu. Ce qui était en train de se passer était regrettable, mais dans le fond, pas si surprenant que ça. Que ce soit un accident, ou bien un acte intentionnel et prémédité, il y a longtemps qu'ils auraient du mettre une cage pour les morts à l'extérieur, ou alors les placer sous une meilleure garde que cet enfoiré congénital de Murray. Le simple fait d'entendre la voix de ce connard, de le savoir à proximité, donnait de violente crampe dans l'estomac de l'ancien soldat. Ce n'était pas de la peur, ça non, c'était du dégoût. Un dégoût viscéral et profond comme pouvaient lui en inspirer des hommes dans son genre, rassemblant en eux tout ce que l'humanité avait faire de plus méprisable. L'homophobie, le racisme et le sexisme était des langues qu'il parlait plus encore que l'anglais.
Cherchant du regard des signes, marques, traces, qu'aurait pu éventuellement laissé la personne qui avait ouvert les portes, la petite brune n'en écoutait pas moins d'une oreille attentive ce qui se disait derrière elle. Comme on pouvait s'y attendre dans une communauté comme la leur, ils ne manquaient pas de fortes têtes, toutes convaincues d'en savoir plus que les autres sur la marche à suivre. Si c'était parfois une force, ça pouvait vite tourner au vinaigre, surtout dans des situations de tension comme ils en traversaient actuellement. Sans ajouter un mot, la jeune femme était en train de se constituer un tableau mental, avec en haut de chaque colonne les visages et les noms des protagonistes de la scène. En dessous des noms, elle plaçait des mots, des phrases qu'ils avaient dites, évaluant, pesant, décortiquant, pour essayer de percer le mystère qui s'épaississait. Imaginer que l'une des personnes présentes étaient le responsable de cette évasion était difficile à croire, mais pas impossible non plus. On ne pouvait jamais savoir ce qui se passait dans la tête de Chad ou de Murray, et malgré leurs airs plus tranquilles, Jun, Constance et Lemay n'en restaient pas moins des coupables potentiels. Le cuisinier était d'ailleurs en train de prendre les choses en main et constituaient des équipes dont la composition l'étonna. On était jamais trop de deux combattants pour contenir un Murray, mais les autres groupes en devenaient un peu déséquilibrés. De plus, savoir Joanna avec ce déséquilibré de Chad et cette pimbêche de Jun ne l'enchantait guère. Un instant, elle jeta un regard vers Natalia pour voir si elle contredisait le plan du cuistot, mais de toute évidence, tout le monde avait envie d'avancer et de passer à l'action. Restant donc dans le silence, la jeune femme passa la sangle de son fusil au-dessus de sa tête et le cala contre son épaule, armant une balle dans la chambre. Il n'était plus temps de niaiser, ils avaient des morts à dégommer. Les sens en alerte, Max avançait prudemment dans le couloir qui quittait les cellules, suivant de prêt Chad et Murray qui semblaient ravi par cette petite exploration nocturne.

Un frisson traversa le dos de la tireuse d'élite au moment où ils entendirent les grognements résonner dans le couloir sombre, uniquement éclairé par leurs lampes de poche. De toute évidence, ils n'allaient même pas avoir le temps de se séparer. Les morts étaient venus d'eux-même à leur rencontre. Rapidement, deux silhouettes se dégagèrent des ombres. L'odeur de décomposition qui les accompagnait fit se retrousser les narines de la petite brune qui resserra les doigts sur son arme et passa l'index sur la queue de détente, prête à faire feu. Puisque Chad et Murray se trouvait en tête du convoi, il était peut être plus intelligent de les laisser dégommer ceux là. Mieux valait ne pas ouvrir le feu avec qu'ils se trouvaient encore dans un espace aussi confiné.

Mais ce fut alors que les rôdeurs firent quelque chose d'étrange, quelque chose que Max ne les avaient encore jamais vu faire. Ils se mirent à courir ! A courir vers eux, tous crocs dehors, soudain envahit pas une agressivité décuplée. Choqués par ce revirement de situation et la soudaineté de l'action des virulents, les deux hommes devant elle s'était figé, digérant avec difficulté cette improbable rapidité de leurs adversaires. Sentant son sang ne faire qu'un tour, la jeune femme ne perdit pas une seule seconde, et visant entre les deux têtes de Murray et Chad, elle tira. Comme en écho, elle entendit une autre détonation, juste à côté d'elle. Joakim avait du réagir lui aussi. A deux mètres à peine d'eux, les balles traversèrent les crânes des assaillants, projetant tant de cervelle que de morceaux de boite crânienne dans l'air. Les corps s’effondrèrent sur le sol du couloir.
Percevant les battements effrénés de son cœur, la jeune femme garda son arme haute, pointée vers le bout du couloir d'où pouvait surgir à tout moment d'autres morts sprinteurs.

« Bordel de merde... qu'est ce que c'est encore que ces conneries... » murmura-t-elle en jetant des coups d’œil brefs aux corps immobiles. « Ils bougeaient pas comme ça quand on les a capturé?!!! »

   
Revenir en haut Aller en bas

Natalia F. Eriksson
High bitch in charge

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Propriétaire d'une galerie d'art
Occupation : Responsable des réserves, conseillère des leaders
Statut civil : Veuve. Entretient une relation passionnée et secrète avec Max Stal
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier 7jXYJ

Messages : 98
Inscription : 30/08/2019
Crédits : Avatar: avengedinchains / Gifs: FeuilledeCarotte
Célébrité : Charlize Theron

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS623 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ233 / 5033 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU724 / 5024 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
14.05.20 6:06
La lionne hausse un sourcil et sourit face à la réaction de ses petits. Malgré les réticences et les décisions des autres, ils campent sur leurs positions et réagissent exactement comme elle le leur a enseigné. C'est ainsi qu'elle n'est pas étonnée lorsque Richard craque et définit des groupes, bien qu'elle ne soit pas ravie de se retrouver avec lui. Au moins, elle pourra garder un oeil sur l'un de ses fils. Tournant la tête, son coeur fait un léger bond dans sa poitrine. Où se trouve son dernier ? Est-il toujours dans sa chambre ? A-t-il entendu le cri, s'est-il barricadé ? C'est un Eriksson... bien que ce soit le plus doux et celui qui plus que les autres ressent une bienveillance stupide envers les autres, il ne sait pas encore réellement se défendre seul. Tia aime tous ses enfants, à en crever. Pourtant, son plus jeune fils, elle le couve davantage, le surveille plus que les autres. Joakim et Kyle savent se débrouiller, Joanna a son jumeau. Mais leur jeune frère... Le coeur de la lionne bat plus vite, plus fort. L'idée de perdre l'un de ses enfants, encore, lui donne le vertige. Plutôt mourir que d'en perdre un de plus... Priant pour qu'il se soit enfermé dans sa chambre, la grande suédoise emboite le pas au reste du groupe, puisque le signal de la chasse a été enfin donné.

Alors qu'ils avancent prudemment dans ce long couloir, la mère lance un regard à ses enfants, à Max, à chacun d'entre eux. Le coupable est parmi nous... Aucun de ses enfants n'aurait pu le faire. Après tout, ils sont sortis de ses propres entrailles, elle les connait et sait de quoi ils sont capables. Ils ne lâcheraient certainement pas huit ou neuf rôdeurs dans l'enceinte du Coliseum, pas alors que leur famille s'y trouve. Et pour l'instant, les enfants Eriksson n'ont aucune vengeance sur le feu... Max, impossible. Féroce, elle l'est, combattive, explosive. Sulfureuse et terriblement divine... Tia se surprend à sourire alors qu'elle observe les courbes de la brune qui s'avance dans le couloir. Ce n'est certainement pas elle. Murray ? Possible. Chad ? Ce n'est pas à exclure. Constance ? Cette gamine serait bien incapable de quoique ce soit... regardez-moi cette brindille, une simple idiote qui a survécu on ne sait comment. La chance, sans doute. Jun ? Les narines de Tia se dilatent à la seule pensée que cette garde asiatique aurait pu mettre en place un plan pour la mettre sur la touche... parce qu'après tout, la grande Tia est capable d'un tel geste, malgré que ses enfants soient ici. Le coupable est ici...

Et soudain, des grognements leur parviennent lorsqu'ils rencontrent enfin un croisement. A droite, des silhouettes se faufilent et se retournent. Deux rôdeurs. D'un geste fluide, la suédoise dégaine son sabre, prête à couper des têtes. La surprise empestait le couloir lorsque les deux virulents se mirent à courir vers le petit groupe... même Tia recula d'un pas. Le premier tire explose les tympans, la belle snipeur vient d'en abattre un. Comme en écho, un second tire explose dans le couloir, cette fois-ci, son fils ainé en est à l'origine. Ils s'effondrent aux pieds d'un Murray interdit, au visage blême, le bas de son visage maculé du sang et de la cervelle des rôdeurs. D'un geste, il s'essuie de sa manche, son regard a changé. Déterminé. Les deux têtes de files n'ont eu le temps du moindre geste, de la moindre défense tant la surprise est de taille. Dans la poitrine de la suédoise, son coeur bat à une vitesse ahurissante lorsque sa main se crispe sur la garde de son arme aiguisée. Tous sont en alerte, gardent leurs armes en joue dans ce long couloir sombre. La mère jure entre ses dents dans sa langue avant de prendre la parole d'une voix presque silencieuse.

- Putain... non, ils n'ont jamais été aussi... forts. Vous faites tous bien c'qui vous chante, si vous voulez vous séparer et crever.

Son regard se tourne vers ses trois enfants, implacable.

- On reste ensemble et c'est un ordre.

Puis, elle croise les prunelles de sa reine de feu, lui fait comprendre que l'ordre lui est aussi adressé. Qu'importe que les autres crèvent, la suédoise refuse de se séparer de son sang. Ni de sa belle.

_________________

Always together. Always and forever.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Kyle R. Eriksson
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Source

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Exploration
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Montréal

Messages : 45
Inscription : 13/04/2020
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Logan Shroyer

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS612 / 5012 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ231 / 5031 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU715 / 5015 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
16.05.20 17:35
Un p'tit cluedo grandeur nature pour occuper vos soirée ?

Le Coliseum




Si Kyle était ravi de voir tout le monde se bouger enfin, autant dire que les directives du vieux débri commençaient sérieusement à l'agacer. Pour qui se prenait-il à former ainsi des groupes à la place de sa mère ou de son frangin ? Ce n'était pas parce qu'il était le plus âgé en présence qu'il avait forcément l'autorité par défaut. Il n'était qu'un simple cuistot après tout, alors s'il y en avait bien un qui ferait mieux de se taire, c'était bien lui. Non décidément sa présence l'agaçait, d'ailleurs qu'est-ce qu'il fichait en-dehors de sa cuisine celui-là ? Alors que son regard inquisiteur le fixait, Kyle jaugea la réaction des siens face aux directives de Richard, mais à son grand regret personne ne trouva à redire, ni sa mère, ni Joakim... Levant ses épaules, il suivit tout le monde et remonta le couloir quand les premiers râle gutturaux si caractéristique des virulents se mirent à résonner jusqu'à leurs oreilles. Un discret petit sourire sur ses lèvres, d'un habile mouvement de poignet, le manche en deux parties mobiles de son couteau, s'ouvrirent aussitôt alors que l'odeur pestilentiel des créatures commença à envahir le couloir. Dire qu'il allait falloir les tuer et en chasser à nouveau tout ça parce qu'un connard avait ouvert la cage des fauves ! Qui ? Bon dieu qui avait fait ça ? Joakim et Joanna il n'y croyait pas une seule seconde. Le premier était bien trop intègre et la seconde trop pure pour risquer ainsi la vie de plusieurs personnes. Max ? Non pas Max ! Jamais ! Sa mère ? Pas impossible. Quand la lionne en avait après quelqu'un, tous les moyens étaient bons pour y parvenir même les plus bas, et elle savait très bien que les siens ne risqueraient rien. Le tout était de savoir après qui elle en aurait potentiellement. Chad ? Clairement ! Il état le genre de type qui aimait relever des défis sans se soucier des autres, même si ces derniers étaient dans son propre camps. Après tout il n'avait pas tort, c'était un peu du chacun pour soi ici. Murray ? S'il l'avait fait cela aurait été par inadvertance et bêtise mais du coup cela n'expliquait pas la mort de Kimberley. Non Murray c'était difficile à croire, il était con mais pas à ce point. Richard ? Il ne l'aimait pas malgré ses faux airs paternaliste et de vieux sages, mais ça c'était strictement personnel. Etait-ce suffisant pour le soupçonner ? De son point de vu totalement ! Jun ? Assurément ! Elle n'aimait pas sa mère, ce n'était un secret pour personne, et ça lui donnait là une excuse pour briller devant tout le monde. Qui plus est, personne ne savait rien sur elle alors qu'à l'inverse tout le monde connaissait la vie de Constance et de son père qui avait périt dans l'arène. Une Constance d'ailleurs qui n'aurait jamais du se trouver là. Une chance pour elle, ils étaient tous là pour la protéger, sans quoi, nulle doute qu'elle aurait servit de repas aux virulents

Alors que Kyle se disait qu'abattre ces créatures à eux 10 serait une affaire rondement mené, ce qui en d'autres circonstances aurait dû être le cas, il se produisit quelque chose de surprenant. Le genre d'hallucination qui aurait largement pu être provoqué par des champignons hallucinogènes mais qui pourtant n'avait rien d'un mirage, c'était même bel et bien réel. Perdant son sourire, et faisant un pas en arrière, il faillit en lâcher son arme tant la surprise de ce qui se produisit sous ses yeux le désarçonna. Les virulents dont il s'était si souvent moqué de leur lenteur, venaient... de courir ? Ils s'étaient montrés anormalement... rapides ! Ce n'était pas normal ! Ils ne faisaient pas ce genre de choses d'ordinaire. Alors qu'il restait encore abasourdit par ce qui venait de se produire, deux coups de feux se mirent à retentir devant lui. Joakim et Max ne s'étaient pas autorisés à réfléchir, ils avaient agit et abattu leurs cibles avec un sang-froid que le jeune Eriksson leur jalousa. Autour de lui, a l'exception de Chad dont les yeux brillaient d'émerveillement, tous demeuraient pétrifiés la bouche grande ouverte et le yeux écarquillés d'horreur par ce qui venait de se produire, sa mère compris.

- Putain ils ont bouffé quoi ?!
S'exclama Murray en passant sa main sur son visage.

- Non mais quelqu'un a déjà vu ça ?
S'inquiéta Constance. Depuis quand ils font ça ?

Kyle n'en n'avait pas la moindre idée. Est-ce que tous les autres étaient dotés des mêmes facultés ou était-ce juste ces deux-là ? La voix de sa mère se mit à retentir dans le couloir, autoritaire ses décisions ne souffraient d'aucune contestation ! Les règles avaient changé personne ne se séparait, et cette fois, Kyle ne trouva rien à redire car si par malheur toutes les créatures qui s'étaient échappés se comportait de la même manière alors ils ne seraient pas trop de 10 pour affronter les 7
autres....


Revenir en haut Aller en bas

Joanna Eriksson
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Psychologue pour l'armée canadienne,
Statut civil : Éternellement libre.
Lieu de naissance : Göteborg, Suède.

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier L30b

Messages : 42
Inscription : 16/09/2019
Crédits : by jojofeels
Célébrité : Ana de Armas

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS624 / 5024 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ236 / 5036 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU723 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
27.05.20 14:56
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

   intrigue coliseum

   
Son regard foudroyait le donneur d'ordre, si elle ne comptait pas se lancer dans une longue argumentation avec lui, elle ne comptait pas non plus s'enfoncer bien loin avec l'équipe qu'il lui avait imposée.Suivant le groupe, la jeune femme avait à peine le temps de réfléchir à un moyen de se départir des membres de son équipe que deux des infectés échappés se présentaient déjà face à eux. Le temps qu'elle réalise qu'ils n'avaient absolument rien "d'habituel", les plus habiles de leurs armes les tendaient déjà vers eux et faisaient feux. Avec retard, elle les immitait, n'appuyant toutefois pas sur la détente et restant ainsi jusqu'à être certaine que d'autres ne les suvaient pas. Choquée, confuse, elle restait immobile à fixer les deux masses immondes contre le sol pendant qu'autour d'elle, des voix s'élevaient. Si elle ne parvient pas à en saisir pleinement la portée, elle sait toutefois qu'ils en sont à la même constatation qu'elle.

« J'y comprends rien, mais une chose est certaine, il faut vite les neutraliser avant qu'ils ne croisent quelqu'un d'autre... Personne ne va s'attendre à faire face à ça. »

Et aucun doute, il suffirait d'un moment d'inattention pour que la scène de tout à l'heure se répête. Une chose était certaine, il était plus que jamais hors de question qu'elle suive deux étrangers et c'est pourquoi elle fit quelques pas vers sa mère lorsque celle-ci leur ordonna de rester ensemble. Elle n'avait aucune autre intention que ça.

« Et peut-être même qu'ils sont différents sur d'autres points qu'on a pas encore eu le malheur de constater... » Elle espérait que non, mais il était hors de question qu'elle laisse cette possibilité de côté.« J'espère simplement que tu ne te trompes pas dans le nombre que tu nous a donné plus tôt Murray. »

Baissant son arme, elle la concervait toutefois dans sa main droite, pendant que la gauche repoussait vers l'arrière ses cheveux légèrement bouclés. N'ajoutant rien de plus, son regard fait le tour des membres de sa famille avant de sarrêter sur celui de son jumeau. Elle reste ainsi à le regarder. Ces puissants infectés l'inquiète, mais tant qu'il est près d'elle il n'y a aucune chance qu'elle cède à une quelconque panique. Elle suivra la stratégie qu'il présentera ou jugera bonne.

[hj : Désolé pour ce gênant délai. @Kyle R. Eriksson d'amour, je peux compter sur toi pour rattraper le monstre de désorganisation que je suis en m'envoyant un petit message discord quand tu postes à l'intrigue ? :mdr:]
   
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 44
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
28.05.20 4:58


Seth, dans la cuisine, avec le chandelier
Intrigue feat. Coliseum




Resserrant sa prise sur sa batte, Chad observe les corps décharnés et putrides des deux virulents, une balle dans chacune de leurs sales tronches. L'adrénaline court dans ses veines, sa gorge se serre et il sent ses mains trembler. De peur, mais plus encore d'excitation. Ces monstres ne sont plus aussi lents, plus aussi grossiers... Ils bougent terriblement vite. Et là, au milieu de ce couloir, ils auraient pu y rester, tous, sans les réflexes du pilote et de la sniper. Chad en est presque jaloux, il aurait voulu éclater la cervelle des morts-vivants avec sa batte, sentir le crâne pourri exploser sous les coups, voir les éclats de sang gicler contre les murs. Ca aurait été le pied...
Les voix des autres s'élèvent autour de lui, c'est à peine s'il les écoute, absorbé par la contemplation de la mort. Qu'importe quel connard a bien pu ouvrir la cage aux zombies, Chad ressent cette brûlure dans son corps, cette morsure de plaisir macabre, un peu dérangeant pour certains.
Eberhard se mord les lèvres jusqu'au sang, il n'entend plus rien autour de lui. Les autres échangent quelques mots, quelques phrases et un ordre cinglant est donné par la grande blondie suédoise. Personne ne la contredit. Ils ne l'entendent pas, mais cette odeur immonde leur parvient plus nettement encore à leur narine, plus forte. Constance rapporte sa main à sa bouche, écoeurée. La bile la menace. Chad lève un regard...

Un éclair vif surgit des ombres, se rue sur l'allemand qui brandit sa batte. La panique s'empare de lui, son cerveau disjoncte et il se met à vociférer des insultes dans sa langue tout en se débattant contre le rôdeur soudain bien plus fort. Sa main décharnée s'empare de l'épaule du trentenaire, il se débat, et de sa main libre agrippée à sa batte, il fend l'air, oubliant ce petit espace dans lequel ils sont tous coincés. Oubliant les autres vivants...
Bruit mat. Sa batte rencontre un obstacle. Ce n'est ni un mur, ni le mort. Qu'importe, il continue de fendre l'air, les mâchoires du virulent claquant sinistrement à quelques centimètres de sa gorge. Et soudain, son arme parvient à atteindre le féroce rôdeur qui grogne, lâche sa prise. Le monstre recule par le choc du coup, toujours en vie. Alors que Chad reprend ses esprits comme il peut, une silhouette le dépasse, rapide, la lame de son sabre chinois brille à la faible lumière de leurs lampes torches et tranche à vif la tête du monstre, avant de se retourner vers l'allemand, le regard rouge de colère. Blondie. Elle franchit le pas qui les sépare, d'une main acérée, s'empare de la gorge de l'abruti à la batte, le plaque contre le mur. Son sabre vient se coller contre sa gorge.
Chad reprend ses esprits, il a perdu le contrôle. Les murs reprennent forme autour de lui, il voit à nouveau les gens. Et là, à terre, il constate le problème. Joanna, c'est Joanna qu'il a touché avec sa batte. Et la voilà à terre, blessée. Où l'a-t-il touché ? Il ne parvient pas à le voir, car blondie ramène toute son attention sur elle lorsqu'elle hurle d'une voix cinglante imprégnée de menaces.

- ESPECE DE SAC A MERDE !

Dans la panique, tous n'ont su quoi faire. Dans la panique, personne aurait pu réagir. Constance a fait plusieurs pas en arrière, Richard est resté paralysé. Quand à Murray, il n'a pas même eu le temps de réagir. Peu importe, la mère lionne n'a vu qu'une seule chose. Son enfant a été blessé.


Tour 3 :

Alors que vous échangez sur ce qu'il vient de se passer, que vous prenez de nouvelles décisions, un troisième rôdeur 2.0 vous attaque et s'en prend à Chad, étant le plus proche. Ce dernier ne contrôle plus rien, gesticule dans tous les sens, sa batte de baseball en métal entre les mains. Dans la panique, vous ne faites plus attention à ce que vous faites.

Les dés du Destin on tranché, Joanna se prend un coup de batte dans la panique. A toi de décider où Chad l'a blessée et la gravité de la blessure.

Natalia réagit avant les autres, tranche la tête du rôdeur, se rue sur Chad, une colère noire la possède. Qu'importe qu'il ait été en danger, il n'est rien et sa précieuse fille est blessée.
Que faites-vous ? Continuez-vous la mission ? Vous avez quelques minutes pour régler cet incident.

Les membres concernés par cette mission sont @Max Stål, @Joakim Eriksson, @Joanna Eriksson, @Kyle R. Eriksson & @Natalia F. Eriksson.

Quelques petits rappels:
  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Joakim Eriksson
Not really living, just existing

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Pilote dans l'armée canadienne
Occupation : Sécurité et dirige les excursions de capture des virulents
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier L30b

Messages : 264
Inscription : 30/08/2019
Crédits : non uccidere (vava) - FeuilleDeCarotte (gifs)
Célébrité : Dylan Rieder

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS625 / 5025 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU723 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
29.05.20 3:08
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

   Intrigue du Coliseum

   
La panique gagnait tout le monde alors que les deux virulents venaient d’être abattus. Tous ahuris face à ce nouveau genre de menace, je me mis moi aussi à craindre pour la suite. Les neuf virulents étaient-ils dotés de ces capacités étranges ou avions-nous croisés les deux exceptions ? Si nous sortions à présent, étaient-ils tous comme ça ? S’était-il passé quelque chose de spécial dernièrement pour que tout change ainsi ? Allions-nous à présent réellement lutter pour survivre ? Car devoir combattre ce genre de virulents au quotidien avait le mérite de nous demander de nous surpasser. Nous étions, pour la majorité, des soldats, mais de tels virulents étaient simplement impossibles à affronter tous les jours. Nous n’en aurions pas la force. Alors sincèrement, je craignais le futur et ce qu’il prévoyait pour nous.

Notre mère nous ordonna d’ailleurs de ne plus nous séparer et de rester à ses côtés, ce qui ne me dérangea pas. Je n’en avais de toute façon plus l’intention après cette attaque. Ce fut Joanna qui déclara ensuite ce dont tout le monde craignait certainement. Les autres du groupe ne s’y attendrais effectivement pas et leur vie était doublement en danger. Il fallait qu’on agisse vite. Elle fit ensuite une remarque à Murray concernant le nombre de virulents et je me tournai vers lui pour observer sa réaction. Il était vrai que si cet imbécile ne savait pas compter et qu’on en avait en fait plus, la mission se présentait comme bien plus compliquée que prévu. Il ne me semblait pourtant pas en avoir ramené autant ces derniers jours, donc le chiffre devait être juste.

Je soupirai longuement alors que le silence reprenait ses droits et je posai mon regard dans celui de ma jumelle. J’eus un léger sourire, sentant les battements de mon cœur reprendre un rythme normal, rien qu’à la vue de Joanna. Elle était mon calmant, ma sagesse dans les moments de doute. Sauf que l’agitation reprit et en une fraction de seconde, le visage de Joanna fut enlevé à moi et je perdis mon sourire. Elle tomba à terre et Chad gesticulait à côté. Il l’avait frappée. Un troisième virulent se trouvaient là et notre mère s’enragea et fila vers lui pour s’occuper du virulent… et de Chad.

Je me précipitai vers Joanna et lui attrapai le visage. « T’as mal quelque part ? » Elle me désigna son dos et je me penchai vers elle pour lui soulever son t-shirt et observer. Une grosse masse rouge y était présente et à certains endroits, la peau avait éclaté. C’était de plus assez proche de la colonne, donc si cet imbécile de Chad rendait ma sœur incapable de bouger, je ne le lui pardonnerais jamais. Je rebaissai son t-shirt alors que d’autres venaient autour de moi et que je sentais la colère monter. Joanna était mon calmant et ma sagesse, mais s’en prendre à elle réveillait tout ce qu’il y avait de pire en moi. Je me relevai et alors que ma mère avait attrapé l’abruti par le col, je la repoussai pour attraper moi-même Chad. « T’es vraiment qu’un con ! » Mon poing vint s’écraser contre son visage. « On a assez à faire avec ces virulents sans devoir en plus s’occuper des débiles comme toi ! » Mon poing s’écrasa une seconde fois et je sentis le corps de Chad me glisser entre les mains. Il ne tenait plus sur ses jambes déjà. Je le lâchai sans ménagement et il s’écroula au sol. « J’te jure que si elle s’en remet pas, j’viens moi-même te régler ton compte ! Si tu survis ici déjà ! » Sans honte, je crachai à côté de lui, par haine avant de me retourner vers ma jumelle et m’agenouillai à ses côté, parlant d’une voix douce. « Tu penses pouvoir continuer ou je t’amène à l’infirmerie ? » Il n’était pas question que quelqu’un d’autre que moi le fasse. Joanna était ma jumelle, ma responsabilité.
   

_________________

◇ Wish we could turn back time, to the good old days, when our momma sang us to sleep but now we're stressed out

Revenir en haut Aller en bas

Max Stål
High bitch's property

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier VagueFearfulGoosefish-max-1mb

Ancien métier : Sniper dans l'armée de terre Canadienne
Occupation : Responsable de l'armurerie - Participe aussi à la sécurité
Statut civil : Entretient une relation passionnelle mais secrète avec Natalia Erikson
Lieu de naissance : Toronto

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ab4

Messages : 136
Inscription : 14/09/2019
Crédits : PresleyCash
Célébrité : Noomi Rapace

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS622 / 5022 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ234 / 5034 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU729 / 5029 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
30.05.20 15:59
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier...

   Les Courageux


Musique:
 

A leurs pieds étaient étendus les deux morts que Joakim et elle venait d'abattre. Toute la troupe semblait sous le choc de ce qui venait de se passer et du terrible constat qu'ils venaient de faire. Tout ce qu'ils croyaient connaître de leurs principaux ennemies, les morts, venait en quelques secondes de voler en éclats. La menace qu'ils représentaient pour ceux qui avaient encore la chance d'avoir un cœur qui bat avait toujours été grande, mais avec le temps ils s'étaient accoutumés à leur lenteur, à leurs gestes gauches et hasardeux qui laissaient souvent une grande marge de manœuvre. Ce n'était pas le cas avec ces deux là. Ils étaient rapides, horriblement rapides. Dire que Max ne ressentait pas monter en elle la peur aurait été mentir. Mais la jeune femme refusa toutefois d'y céder. Ce n'était après tout qu'une merde de plus avec laquelle composer.
Pourtant, de nombreuses questions s'entrechoquaient dans son esprit, questions auxquelles elle ne savait pas encore donner de réponse. Et de toute évidence, personne ici le pouvait. Ce que la tireuse d'élite savait en revanche, s'était qu'aucun des virulents qu'ils avaient capturé n'avaient agit de la sorte avant de sortir de leur cage cette nuit. Est-ce que cet état ne se révélait qu'à la nuit tombée ? Ça serait un peu tiré par les cheveux, mais pas tellement plus que le concept de base de voir les morts se relever. Et s'ils étaient soudain capables de courir comme si le diable était à leurs trousses, est ce qu'on pouvait imaginer qu'ils étaient aussi capables d'ouvrir les portes ? Cette théorie aurait pu expliquer leur évasion sans incriminer aucun des membres du Coliseum présents avec eux. Encore qu'il y avait une différence entre courir dans des couloirs et se jeter sur eux, et crocheter des serrures. Murray était un infâme connard, mais dans le fond Max commençait à douter qu'il avait été assez bête pour mal fermer la prison. Non, définitivement, c'était quelqu'un de vivant qui avait fait ça. C'était forcément ça, ça, ou bien les morts n'étaient pas vraiment morts. Les traits du visage tirés dans une mine de profond dégoût, la petite brune repoussa le visage d'un des cadavres qui se trouvaient devant elle du bout de sa chaussure. Rien qu'à l'odeur, on pouvait comprendre qu'ils étaient bel et bien crevés depuis un sacré bout de temps. Les doigts toujours crispés sur son arme, Max releva la tête en entendant l'ordre que Tia adressait à ses enfants, et elle le savait très bien, à elle aussi. D'un regard, elle fit comprendre à son amante qu'elle ne comptait pas lui désobéir.

Mais alors que les autres parlaient, une nouvelle menace fonça sur eux, aussi rapide que l'éclair, si bien qu'aucun d'entre eux n'eut le temps de réagir. Se retournant, la jeune femme vit une forme sombre se ruer sur Chad et l'agripper à l'épaule. L'étroitesse du couloir et la présence des autres corps au sol empêchait l'homme de se défendre, et la situation était en train de vite dégénérer. Redressant le canon de son arme, la sniper chercha à viser, mais dans la pénombre et à cause des mouvements du garçon qui donnait des coups désespérés dans l'air, impossible de viser correctement. Ce qui devait arriver arriva, et ce fut Joanna qui se prit un coup. Le sang de Max ne fit qu'un tour. La jeune femme n'était peut être pas le membre de la famille Eriksson dont elle était le plus proche, mais on ne s'en prenait pas à elle sans risque. Ce fut cependant la mère louve qui réagit la plus vite en anéantissant la menace d'un tranchant du sabre. Une seconde plus tard, la belle suédoise tenait l'homme qui avait blessé sa fille par le col, et Max ne pouvait être que plus d'accord avec elle. Chad était quelqu'un de dangereux, et clairement une des personnes dont elle se méfiait le plus dans l'équipe. Le cœur battant, elle sentait ses doigts la démanger et l'envie de le frapper lui monter également au nez mais elle n'en fit rien, car Joakim s'en chargea à la perfection pour elle. Ses yeux allant d'une silhouette à l'autre, elle tentait de garder un œil sur les deux extrémités du couloir, craignant que la situation ne dégénère vraiment et que d'autres silhouettes n'apparaissent, attirées par le bruit et par l'agitation. Elle savait que les Eriksson n'en resteraient pas là, mais même si l'état de Joanna l'inquiétait, ils ne devaient pas rester là. Le danger était trop grand désormais et il fallait éliminer la menace au plus vite. Même si la jeune femme ne s'était jamais sentie à l'aise dans ce rôle, sa longue expérience militaire lui intimait qu'elle devait prendre les choses en mains et vite sans quoi ils allaient droit vers la débâcle.

« Rassemblez vous !! Constance ne t'éloigne pas !! Jun, Richard, surveillez l'arrière, restez sur vos gardes !! et toi... » dit-elle en pointant cette fois le canon de son arme directement sur Chad qui se relevait difficilement avec un regard mauvais pour l'aîné de la fratrie suédoise. Comprenant qu'elle le visait, il se stoppa net. « Encore une action comme ça, et c'est moi qui te tue... maintenant, tourne sur toi-même, doucement, je veux voir ton épaule... » Dans la pénombre et dans la précipitation de l'action, ils n'avaient pas été à même de voir ce que le mort avait eu le temps de faire ou de ne pas faire. Une griffure d'un de ces monstres pouvaient être aussi fatal qu'une morsure. Ils avaient encore 6 morts en liberté, il ne manquerait plus que d'autres les rejoignent.

   
Revenir en haut Aller en bas

Natalia F. Eriksson
High bitch in charge

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Propriétaire d'une galerie d'art
Occupation : Responsable des réserves, conseillère des leaders
Statut civil : Veuve. Entretient une relation passionnée et secrète avec Max Stal
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier 7jXYJ

Messages : 98
Inscription : 30/08/2019
Crédits : Avatar: avengedinchains / Gifs: FeuilledeCarotte
Célébrité : Charlize Theron

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS623 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ233 / 5033 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU724 / 5024 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
08.06.20 5:55
Tout est allé bien trop vite. Et cette rage destructrice qui s'empare du coeur de la reine menace la sécurité de tous... Imprévisible, cette femme-là ne fait pas la différence entre amis et ennemis. La seule différence qu'elle fait est de sang. Ses enfants ont un passe droit et seule Max en bénéficie également. Tous les autres ne sont que des pions dans le grand échiquier de ses desseins. Et cette petite merde qu'elle tient entre ses griffes ne sait pas à quel point sa vie est en danger à l'instant même. Peu importe qu'il se soit défendu face à un rôdeur, peu importe qu'il n'y soit pour rien. Pour la mère, il est le seul fautif. Et tout ce qui compte, c'est sa fille, blessée par cet imbécile au regard dérangé. Trancher la tête du rôdeur avait été un jeu d'enfant, son sang putride imprégnant toujours ce sabre qu'elle maintient contre la gorge de l'ignorant face à elle. Ce serait si simple de trancher la chaire, ce serait si simple de lui faire regretter son imbécilité... Natalia pourrait le faire. Elle l'a déjà fait. Les autres ne comptent pas pour elle, tuer n'a jamais été un problème. Elle le fait de sang froid sans ressentir la moindre émotion pour ses victimes. Alors ici, après ce qu'il vient de faire, ce serait si simple de faire glisser le fil de son sabre contre sa nuque si blanche. Trancher à vif. Sa rage le lui souffle... fais-le.
La vie de Chad fut sauvée par l'ainé Eriksson. Repoussant sa mère, il s'empare à son tour de l'idiot, Tia ne gronde pas parce qu'elle sait que la colère de la mère est identique à celle du fils. L'allemand aura ce qu'il mérite que ce soit de sa main ou de celle de son fils. Blondie essuie la lame de son sabre sur les vêtements de Chad avant de le ranger et de se retourner vers sa fille au moment même où Joakim envoie son poing rencontrer le visage de Chad. La mère lionne s'agenouille près de sa fille, caresse son visage d'une main aimante avant de prendre conscience de sa blessure. Son jumeau revient très vite vers elles, s'adresse à sa soeur. Rassurée du sort de sa précieuse princesse, la mère se relève et la laisse aux soins de son jumeau. Se retournant au moment même où son amante prend les rênes du petit groupe, elle se contente de l'observer donner ses directives. Seulement, elle ne peut s'empêcher de se mettre aux côtés de la sulfureuse brune pour prendre la parole à sa suite, fixant tous les pions d'un regard glacial, menaçant.

- Croyez bien que je vais trouver celui qui a ouvert les portes. La situation a changé et je trouverai le coupable, m'en occuperai personnellement. Et le traître me suppliera à genoux de l'épargner... Vous savez que les supplications ne m'ont jamais attendrie. Je m'occuperai de toi, qui que tu sois. Et tu vas le regretter.

Une terrible vengeance se lit sur son visage, une rage sans commune mesure. L'un de ses précieux enfants est blessé, la louve punira les coupables. Sévèrement. Et tous au Coliseum connaissent les relations qu'elle entretient avec les trois enfants Anderson... La lionne pourrait exécuter le coupable que personne n'oserait lui faire la moindre remontrance. La loyauté est l'un des piliers du Coliseum, la sentence pour trahison ne peut être autre que la mort.

- Et celui qui ne suivrait pas les ordres de Max, je lui réserve le même sort qu'au traître.

Sans attendre quoique ce soit de plus, blondie se rapproche de son amante et de Chad, de dos. Vérifiant son épaule pour s'assurer qu'il n'ait pas été griffé, les regards des deux femmes se croisent alors. Tia crève de se rapprocher plus encore, pour s'assurer qu'elle n'ait rien, mais ses enfants sont là. Elle se retient, mais Max peut lire cette crainte dans son regard. La peur que Max soit blessée ou pire. Retournant son attention sur l'épaule de Chad, la suédoise laisse échapper un rire mauvais, effrayant.

- Dommage, tu n'as rien.

_________________

Always together. Always and forever.

©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Kyle R. Eriksson
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Source

Ancien métier : Etudiant
Occupation : Exploration
Statut civil : Celibataire
Lieu de naissance : Montréal

Messages : 45
Inscription : 13/04/2020
Crédits : FeuilleDeCarotte
Célébrité : Logan Shroyer

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS612 / 5012 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ231 / 5031 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU715 / 5015 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
12.06.20 6:13
Un p'tit cluedo grandeur nature pour occuper vos soirée ?

 Le Coliseum



L’obscurité des lieux qui les englobait ne les avait pas préparés à ça. Tout s’était déroulé en une fraction de seconde. Chad qui souriait de toutes ses dents d’excitation à la perspective de se retrouver face à des adversaires plus coriaces avait perdu son sourire en quelques secondes si tôt que cet imbécile se retrouva lui-même la cible de l’un de ces prédateurs. Les morts étaient devenus si rapide qu’il était presque devenu impossible de les voir arriver avant qu’ils ne soient déjà sur vous. Kyle n’avait pourtant rien remarqué de changé dans leur comportement cette après-midi… qu’est-ce qui s’était passé entre temps ? A quoi était dû ce revirement soudain ? En proie à la mortelle créature, Chad tenta de se défaire de son emprise en gesticulant dans tous les sens. En agissant de la sorte, l’allemand lui faisait penser à un moucherons prisonnier dans une toile d’araignée, tentant de se libérer alors même que la prédatrice fondait déjà sur lui. Se débattant comme un beau diable pour se libérer de ses griffes, Chad fouettait l’air avec sa batte autour de lui dans des mouvements désorganisés qui reflétait la panique grandissante qui s’emparait de lui et qui s’avérait bien plus dangereux pour tous ceux qui se trouvaient autour de lui que pour la créature elle-même, et cela ne rata pas…
La batte aurait pu frapper absolument n’importe qui, Jun l’imperturbable glaçon, cet ivrogne et grande gueule de Murray, la fade Constance, le cuistot voir même Max, les conséquences n’auraient pas été aussi grave, mais Joanna… Joanna était la seule personne qu’il ne fallait absolument pas toucher. Réagissant au quart de tour, sa mère bondit tout sabre dehors et trancha la tête de la créature qui se mit à rouler sur le sol avant même que qui que ce soit n’ai le temps d’agir. Mais le mort n’existait pas, depuis le début, ce n’était pas lui sa cible, elle était tournée en direction de celui qui avait provoqué sa colère et celle de Joakim. Joakim n’était pas le genre d’homme à exploser facilement, il était même rare de le voir s’abimer dans la fureur, son frère ayant un self-control assez admirable, et il en fallait quand on se retrouvait entouré par des imbéciles comme Chad ou Murray. Les seuls fois où il perdait littéralement le contrôle c’est lorsque l’on s’en prenait à l’un des membres de sa famille et tout particulièrement à Joanna. Si chacun des membres de la famille Eriksson étaient très soudés, cela n’avait strictement rien de comparable au lien qui unissait les jumeaux, un lien véritablement fusionnel. Pourtant, aussi impressionnant puisse être son frère lorsqu’il laissait libre court à sa colère, il savait que ce n’était pas lui, le plus dangereux. Agenouillé auprès de sa sœur ainée, il l’aida à se redresser en usant d’une douceur peu coutumière.

- Ca va aller ?

Joanna n’était pas en sucre, il s’agissait d’une Eriksson mais c’était la dernière sœur qu’ils avaient et bien qu’il ne serait jamais aussi proche d’elle que pouvait l’être Joakim, elle était l’une des rares personnes avec lesquels il se montrait doux et prévenant. Autant s’était-il déjà sévèrement pris de bec avec Joakim, voir même leur mère, autant avec Joanna, il n’avait jamais eu besoin d’avoir un mot plus haut que l’autre. Son regard se leva sur la tornade blonde qui était littéralement déchainé mais alors qu’il s’attendait à voir la tête du coupable rouler sur le sol avant même d’avoir pu émettre la moindre protestation, le plus jeune ne dissimula pas sa déception en réalisant qu’il n’en fut rien, bien que sa mère, elle ne décolorait pas et fit clairement entendre le sort qu’elle réserverait personnellement à celui ou celle qui se cachait derrière toute cette histoire. Laissant leur sœur aux bons soins de son jumeau, Kyle balaya l’assemblée du regard, observant les réactions de chacun. Jun se tenait prête à intervenir au cas où sa rivale déciderait de faire un exemple en éliminant un des leurs dans un acte de colère excessif, Richard et Constance de leurs côtés observaient la scène la scène avec consternation sans piper mot. Max quant à elle n’hésita pas une seule seconde à leur apporter son indéfectible et précieux soutient et Enfin Murray ne cacha pas son amusement de voir tout ce petit monde s’agiter sous ses yeux

- Ah oui ? S’amusa le mutilé, je serais bien curieux de voir si tu tiendras toujours tes belles paroles si l’un des coupables se trouve parmi ta progéniture ou… Max, rajouta-t-il en en détaillant les courbes de la brune d’un regard salace.

- On s’en sortira pas comme ça, fit remarquer Kyle. Pour l’instant on a eu la chance que les morts nous ai attaqué tour à tour mais s’ils venaient à nous encercler et à tous nous attaquer tous en même temps, vu leur nouvelle capacité, on n’aura aucune chance. On devrait leur tendre un piège, avec un appât, et j’en ai un tout trouvé, fit-il en fixant son regard sur Chad, tout en faisant tournoyer la lame de son couteau dans sa main, prêt à s’en servir. Au bout du compte on finit enfin par te trouver une utilité

- T’as qu’à le faire toi puisque c’est ton idée espèce de grande gueule, rétorqua-t-il en se rapprochant d’un air de défit


 
Revenir en haut Aller en bas

Master PNJ
The pain doesn't go away

à propos
sac à dos
Messages : 44
Inscription : 13/04/2020
Crédits : Neverland
Célébrité : Nobody

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS650 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ250 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU750 / 5050 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
07.07.20 8:37


Seth, dans la cuisine, avec le chandelier
Intrigue feat. Coliseum




La tension est palpable, les esprits s'échauffent. Lorsque le mutilé apostrophe la lionne, celle-ci met sa main à son sabre, sa colère n'allant qu'en augmentant à mesure que les secondes s'écoulent. Et lorsque le jeune Eriksson prend la parole à son tour, le couloir s'imprègne plus encore d'électricité. L'allemand s'étant défait de l'emprise des deux suédoises, se rapproche du jeune inconscient, le menton haut, un air de défi peint sur son visage. C'est Richard qui se place entre eux, une main les séparant.

- C'est pas bientôt fini les conneries ? Si vous continuez on va tous crever ici. Retrouvons juste ces foutus virulents.

Jun croise les bras sur sa poitrine, fronce des sourcils. Un regard lancé au vieil homme, elle retourne son attention vers les suédois. Pour elle, les coupables ne font aucun doute. Il n'y a qu'eux capables d'une telle fourberie... Bien que Chad et Murray feraient de parfaits coupables, eux aussi. Quoique parfois, il peut parfois s'agir de la dernière personne à laquelle on aurait pensé... Non. Tout le monde le sait, cette famille est dangereuse, il s'agit forcément d'eux. Et si cela ne tenait qu'à elle, ils auraient été mis hors de la communauté depuis bien longtemps déjà. Surtout leur mère... Elle a bien trop d'influence à son goût et en joue bien trop souvent. Braquant son regard sur la blonde, elle reprend l'homme.

- Et trouvons surtout le traître, hors de question qu'il s'en sorte. On en fera un exemple.

Richard tourne un regard vers l'asiatique, ne bronche pas. Réajustant dans son dos son sabre, il lance un regard à la jeune Constance, muette face à cette situation. Elle semble terrifiée. L'homme grogne de mécontentement de sa voix abîmée par le tabac.

- Bon, allons-y. Max a raison, on se rassemble et on surveille l'arrière. Aidez Joanna à marcher et...

La mère lionne se rapproche du cuisinier, le regard mauvais, elle lui coupe la parole. Sa patience arrive à son terme.

- Reste à ta place, vieil homme. Les ordres ont déjà été donnés, fais ce que l'on t'ordonne au lieu de répéter stupidement ce qui a déjà été dit.

Les poings de l'homme se crispent face à cette femme qui le prend de haut depuis les tous premiers jours... La rage s'est emparée d'elle, sans attendre une seconde, elle se met en route pour terminer au plus vite ces absurdités, après s'être assuré que sa princesse soit entre de bonnes mains. Le reste du groupe ne met pas longtemps à la suivre. Dans les couloirs, aucun grognement. Aucune odeur putride hormis celle des trois rôdeurs exécutés derrière eux. Les minutes paraissent affreusement longues. Quand tomberont-ils sur le reste des morts... Et soudain, le groupe se stoppe net. Là, sur le sol, de longues traînées de sang maculent la pierre. Quelque chose a été trainé sur toute la longueur du couloir. Avec prudence, les courageux du Coliseum suivent ces traces jusqu'à un placard. C'est Murray qui le premier s'avance et ouvre la porte...
Là, échoué sur le sol, le corps sans vie du gardien des clés de la prison des virulents de l'arène. La gorge profondément tranchée, nette. D'une précision meurtrière.

- Ca, c'est une putain d'coupure. Merde, ce pauvre con a pas dû le voir venir.

Murray ricane, tous en viennent à la même conclusion quand à l'arme utilisée. A n'en pas douter, il s'agit là d'une arme blanche longue et précise, à la lame affûtée. Une épée. Ou un sabre.



Tour 4 :

Après des mots échangés dans une atmosphère extrêmement tendue, vous reprenez vos recherches, dans l'espoir d'éliminer la menace avant qu'il n'y ait un mort de plus. Seulement, vous tombez sur des traces de sang sur le sol. En les suivant, vous vous retrouvez devant un placard que Murray ouvre. A l'intérieur, vous découvrez le pauvre gardien des zombies de l'arène, mort, la gorge tranchée par un coup de sabre.

Ceci est un tour de réflexion pour les petits détectives en herbe que vous êtes! Des indices ont été glissés tout du long des interventions du Master, à vous de trouver les coupables.

Alors, à votre avis? Qui aurait pu tuer le gardien et libérer les virulents? Qui parmi vous possède un sabre? Sur qui se portent vos soupçons?

Les membres concernés par cette mission sont @Max Stål, @Joakim Eriksson, @Joanna Eriksson, @Kyle R. Eriksson & @Natalia F. Eriksson.

Quelques petits rappels:

  • Vos posts devront faire entre 500 et 800 mots afin de privilégier l’action.
  • Vous avez 5 jours pour poster à compté du dernier poste. Ainsi, mon prédécesseur a posté le 11 avril, j'ai jusqu'au 16 avril inclus pour poster. Si ce n'est pas fait, vous perdez votre tour et ce sera au joueur suivant de jouer.
  • Vous maîtrisez votre personnage et ses décisions mais en acceptant de participer à l'intrigue vous vous soumettrez aussi au hasard. Lancés de dès décideront de la réussite ou de l'échec de votre action.
    De ce fait, votre personnage risque d'être blessé (mais jamais de manière irréversible, ainsi il n'y aura jamais de mutilations par exemple, sauf si vous nous le demandez).
  • Des PNJ vous accompagneront dans certaines missions. Pensez à lire leur petite présentation afin de bien les intégrer.
  • A la fin des intrigues et en fonction de vos choix, vous pourrez gagner ou perdre quelque chose de votre sac à dos voire même de votre communauté!

A vous de jouer!


Revenir en haut Aller en bas

Joakim Eriksson
Not really living, just existing

à propos
sac à dos
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Ywf8

Ancien métier : Pilote dans l'armée canadienne
Occupation : Sécurité et dirige les excursions de capture des virulents
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Göteborg, Suède

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier L30b

Messages : 264
Inscription : 30/08/2019
Crédits : non uccidere (vava) - FeuilleDeCarotte (gifs)
Célébrité : Dylan Rieder

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier X0TurS625 / 5025 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier BR2xH0t

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier DQEbQJ237 / 5037 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier GxoDpmC

Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Hu1erU723 / 5023 / 50Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
05.08.20 14:16
Seth, dans la cuisine, avec le chandelier

  Intrigue du Coliseum

 
L’agitation continue alors que toute l’attention se trouve sur cet imbécile de Chad puis sur Joanna. Les esprits s’échauffent et ça n’a rien de bon. Il est compliqué de réfléchir lorsque la colère bloque les neurones. C’est mon cas, pour le moment. Joanna a mal et je sens cette haine qui gronde au creux de moi. Personne ne touche à ma famille, encore moins ma jumelle. Je pourrais dégommer la moitié de la base s’il le fallait, juste pour elle. Chad n’a qu’à bien se tenir pour le reste de notre petite mission commando ou il risque simplement de n’en jamais voir la fin. Les échanges continuent pendant que j’aide Joanna à se relever, celle-ci me promettant que ça va aller, qu’elle peut continuer. Kyle et Murray se lancent dans une joute verbale, Murray appuie là où ça fait mal et une fois de plus, la colère monte. Il ose mettre le doute sur les intentions des Eriksson et de Max, ce qui ne me plaît pas. Jamais ma famille serait capable d’une telle atrocité. Même si ma mère n’a aucun intérêt pour tous les survivants à la base, elle ne mettrait jamais en danger les membres de notre famille. Et notre petit frère se trouve encore ici et il n’est pas aussi fort que nous tous, bien qu’il soit un Eriksson. Joanna n’aurait aucun intérêt à le faire et elle aime bien trop les gens pour une chose pareille. Kyle pourrait le faire, lui aussi s’en fiche pas mal de tout le monde ici, mais je ne vois pas pour quelle raison il l’aurait fait. Quant à Max, que je considère comme un membre de ma famille à part entière, elle est bien trop loyale pour une chose aussi stupide. Non, personne de ma famille n’aurait pu les faire. Ce qui nous laisse les autres.

Laissant Joanna après m’être inquiété de son état, je guette les réactions des autres, scrutant le regard de chacun. Tout le monde pourrait avoir fait ça, mais certains plus que d’autres. Seulement, je n’ai pas le temps de plus réfléchir car le groupe se met en marche à la suite de ma mère. Nous tombons sur des traces de sang et je grimace à cette vision. On en a vu des atrocités, mais ça ne change rien au fait qu’on ne s’habitue jamais vraiment à tout ça. Le placard s’ouvre sur le cadavre du gardien de la prison et je soupire. Encore une victime. Murray ricane et je ne peux m’empêcher de penser que cet imbécile n’est pas coupable. Il est stupide, gras, obscène et bien d’autres choses, mais je ne le verrais pas tuer quelqu’un de cette manière, pas si finement, sans autant de mise en scène. Jun non plus, d’ailleurs. J’ai beau détester Chad, il a beau être le candidat parfait, lui aussi ne prendrait pas le temps de faire toute cette mise en scène. Me reste Richard et Constance. Cette dernière aurait toutes les raisons du monde d’en vouloir à tout ce qui à trait à l’arène, la majorité de la base le sait. Mais elle n’a pas le cran de le faire seule. Si elle était la coupable, elle ne serait qu’une complice de l’ombre. Je la regarde pourtant, observe sa manière d’agir. Elle est discrète, comme toujours, un peu trop justement. Mais c’est Richard pour le moment qui me dérange. Il ne cherche pas plus que ça à trouver le coupable, a voulu séparer ma famille et surtout, il possède l’arme du crime.

D’un pas rapide, je me retrouve face à lui, me redresse et pose mon regard glacé dans le sien. « Dis-moi Richard, t’avais pas envie de retrouver le coupable ? » Baissant le regard vers l’arme de l’homme, je continue. « T’as un bien joli sabre d’ailleurs... » Relevant les yeux, je continue. « On sait que tu détestes ma mère, ça se voit, ça se sent. Ça serait facile de faire croire que c’est elle, vos armes se ressemblent tellement. »
 

_________________

◇ Wish we could turn back time, to the good old days, when our momma sang us to sleep but now we're stressed out

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

à propos
sac à dos


Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier Empty
Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigue - Seth, dans la cuisine, avec le chandelier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Kelowna & Beyond :: West Kelowna :: Military base-
Sauter vers: