AccueilAccueil  Discord  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal


 

 One hell of a ride



Tennessee Durden
Crazy chick wih a gun

à propos
sac à dos
One hell of a ride 1524411211-y

Ancien métier : Employée principale de la station service ! Pas n'importe laquelle en plus, la seule. Et serveuse aussi... il faut être multi-tâche dans ce genre d'établissement.
Occupation : Responsable de l'équipe de sécurité pour la Highgate community.
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Hyder, Alaska.



Messages : 609
Inscription : 29/06/2017
Crédits : Vocicius(ava) (gif)Robz (sign)Beylin
Célébrité : Christian Serratos

One hell of a ride X0TurS629 / 5029 / 50One hell of a ride BR2xH0t

One hell of a ride DQEbQJ226 / 5026 / 50One hell of a ride GxoDpmC

One hell of a ride Hu1erU726 / 5026 / 50One hell of a ride LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
One hell of a ride Empty
10.04.18 18:09


Tennessee «Nessee» Durden
Ft Christian Serratos



Highgate Community


Prénom & nom: Tennessee Durden, du moins c'est ce qu'elle dit.. Date de naissance & âge: Née le 26 novembre 1990, elle est âgée 27 ans. Avouons-le, elle aurait beau avoir dix ans de plus.. elle dirait quand même 27 ans. Elle n'a pas envie de vieillir. Lieu de naissance: Hyder, Alaska. C'est normal de ne jamais en avoir entendu parler car s'il y a moins d'une centaine d'habitants ce n'est pas dû à l'infection. Statut civil: Célibataire. De nombreux hommes ont frôlés ses draps, mais rares sont ceux qu'elle a eu envie de réinviter. Elle aime les liaisons temporaires et ne sait jamais profondément attachée. Métier: Employée principale de la station service ! Pas n'importe laquelle en plus, la seule. Et serveuse aussi... il faut être multi-tâche dans ce genre d'établissement et elle n'a jamais eu de mal à avoir plusieurs responsabilités. Occupation: Responsable de l'équipe de sécurité pour la Highgate community.  Particularités: Elle a trois tatouages horriblement mal réalisés dont le nom de Justin Bieber sur sa fesse droite, ainsi que de nombreuses cicatrices dont elle ne se rappelle pas la cause pour la plupart. Forces: Elle est très attentives aux gens qui l'entourent et s'applique à apprendre de chacun d'entre eux. La chance explique en grande partie qu'elle soit toujours en vie. Faiblesses: Sa témérité qu'elle considère bêtement comme une force et qui peut la rattraper à tout instant. Traits de caractère: Elle ment aussi facilement qu'elle respire. Pratiquement jamais dans le but de causer du mal aux autres, elle le fait surtout pour faire de sa vie ce qu'elle veut qu'elle soit. Observatrice, elle porte beaucoup d'attention à ce que font les autres autour d'elle et par chance, elle apprends vite. Amusante, avouons le, elle a le temps de rendre ces temps difficiles moins mornes. Son humour parfois douteux lui attire souvent autant d'amis que d'ennemis, mais elle n'est pas prête de changer. Téméraire, elle a tendance à oublier qu'elle peut mourir à chaque instant tant cette vie lui semble être faite pour elle. Volontaire, elle s'implique beaucoup avec le groupe auprès duquel elle vit c'est d'ailleurs pour cette raison qu'on lui pardonne son caractère particulier  Arrogante, elle maîtrise cet art sans doute mieux que personne ou du moins elle le maîtrisait car pour cette nouvelle vie, elle tente de le réprimer ce qui n'est pas toujours facile. Secrète, elle ne dévoile presque jamais la moindre véritable information la concernant. Loyale, quand elle donne sincèrement sa parole à quelqu'un elle n'en démord pas sauf si l'autre la trahit. Trop confiante, elle oublie parfois que bien qu'elle ait des bases dans tout, elle n'est spécialisée dans rien. Elle est attachante au fond, que ce soit par ses bêtises ou parce qu'on a le courage de chercher à véritablement la connaître. . Les compétences:  Armes de poing (6) Explosifs (4) Endurance (3) Intuition (2) Soins (1)
✵Tennessee Durden n'est pas son véritable nom bien qu'elle ne l'avouera peut-être jamais. Elle est née Mary Smith... Nom qu'elle trouve d'un ennui mortel et qu'elle s'est empressée de changer maintenant que personne ne s'intéresse à son acte de naissance. Elle a choisis Tennessee parce que les noms hyper américain, c'est badass et Durden parce que Fight Club quoi ! ✵ Elle voit la fin du monde comme une deuxième chance et aussi horrible que cela puisse paraître, elle préfère sa vie après l'infection qu'avant. Elle n'était rien... et maintenant, elle a véritablement un but et elle se sent utile. Et puis elle n'est plus la femme complètement trainwreck qu'elle était avant. ✵ Elle joue les braves et aime bien se porter volontaire, la seule chose dont elle n'est pas parvenue à se départir de son passé est sa phobie des orages. Elle disparaît toujours incognito lorsqu'un éclate afin d'aller trembler seule dans son coin. ✵ Elle aime les hommes... Sans doute, un peu trop. Depuis qu'elle est entré en mode survie, elle tente de rester loin d'eux le plus possible parce que si elle est nulle pour cerner les gens, ses ovaires eux ne mentent jamais et 80% du temps, elle est attirée par des salopards ou des fous dangereux... ou les deux . ✵  Si elle était un mec... on pourrait clairement dire que son colt est le prolongement de sa virilité. ✵  Elle a apprit à utiliser une arme à feu lorsqu'elle était enfant et qu'elle accompagnait sa mère pratiquer son tir en visant les trop nombreuses canettes de bière de son géniteur. ✵ Ancienne alcoolique, elle se tient loin des tentatrices bouteilles qui heureusement pour elle se font assez rares. ✵ Elle a de nombreuses cicatrices un peu partout sur le corps dont certaines sont dues à sa maladresse naturelle. Elle est sans doute plus dangereuse pour elle-même qu'un infecté. ✵ Elle a aussi une longue cicatrice sur la nuque dont elle invente mile et une histoire pour l'expliquer, mais elle ne dira jamais la véritable. ✵ Elle a trois tatouages. Les initiales de sa mère sur le poignet, sa fleur favorite sur la cheville et... Le nom de Justin Bieber sur sa fesse droite, elle devait se le faire enlever, mais l'infection s'est propagée et du coup, elle est coincée avec.



Prénom/Pseudo : PreselyCash. Âge :La vingtaine beaucoup trop avancée  Pays : Canada Commentaires/suggestions : Il est parfait ce forum  :yeah: . Comment avez vous connu le forum : C'est mon baby Crédits : PresleyCash pour l'ava. Autre chose à nous dire :   :leche:  :kiss:


(c) PresleyCash

Revenir en haut Aller en bas

Tennessee Durden
Crazy chick wih a gun

à propos
sac à dos
One hell of a ride 1524411211-y

Ancien métier : Employée principale de la station service ! Pas n'importe laquelle en plus, la seule. Et serveuse aussi... il faut être multi-tâche dans ce genre d'établissement.
Occupation : Responsable de l'équipe de sécurité pour la Highgate community.
Statut civil : Célibataire
Lieu de naissance : Hyder, Alaska.



Messages : 609
Inscription : 29/06/2017
Crédits : Vocicius(ava) (gif)Robz (sign)Beylin
Célébrité : Christian Serratos

One hell of a ride X0TurS629 / 5029 / 50One hell of a ride BR2xH0t

One hell of a ride DQEbQJ226 / 5026 / 50One hell of a ride GxoDpmC

One hell of a ride Hu1erU726 / 5026 / 50One hell of a ride LWcMbb0



Survive
Sac à dos:
Possessions:
Carnet de santé:

Voir le profil de l'utilisateur
One hell of a ride Empty
10.04.18 18:09


Not Tomorrow Yet
Titre de votre histoire




Vous vous demandez sans doute en me voyant quelle était ma vie avant et je suis absolument convaincue que vous allez faire complètement fausse route. Je vais d'ailleurs vous aidez à le faire. Cependant, ici, ce sera différent, c'est pour vous l'occasion où jamais de savoir qui j'étais vraiment et vous allez voir... c'est d'un pathétisme des plus ennuyant. Hyder ça vous dit quelques choses ? Assurément pas. Et bien c'est dans ce petit village paumé que je suis née il y a déjà vingt-cinq ans de cela. À Hyder, la seule chance d'avoir un avenir était d'attendre d'être en âge d'aller à l'université pour pouvoir dégager de là... Mais je ne l'ai pas fait. Je suis restée. Il faut dire que comme je n'avais même pas mon diplôme du high school en main, les études supérieurs n'étaient pas une option pour moi. J'aurais dû quand même partir et aller à la recherche de ma passion, mais je n'en avais pas envie. Comme bien des gens, j'avais fini par être englouti dans ce rythme de vie là et j'étais trop lâche pour tenter d'y changer quelque chose. J'ai fini par trouver ça normal. J'obtenais un petit boulot comme employée de station service / serveuse dans la station-service / bar du coin où la classe des clients donnait presque l'impression d'être replongée à l'époque Western. Respectant la tradition familiale - ah oui, je ne vous ai pas dit... Ma grand-mère était une pute... ou une prostituée comme vous préférez - j’arrondissais les fins de mois difficiles en compagnie de clients habitués autant que ceux de passages. Je n'avais pas vraiment honte. Ce n'était pas les bons partis qui se bousculaient à Hyder et tant qu'à ouvrir les cuisses pour des ratés, autant être payée. Et l'argent... j'en avais grandement besoin. Parce que l'alcool ça coûte cher - autre héritage familial, merci papa ! - Ma mère était sans aucun doute la personne la plus décente que je connaissais, mais le foutu cancer a choisit de s'attaquer à elle et moi, j'ai plongé encore plus bas. Ça aurait sans doute continué comme ça encore longtemps, je n'étais pas assez courageuse ou ambitieuse pour croire qu'un autre destin m'attendait. Mais il y avait eu cette épidémie, ce moment où tout a changé.

Bientôt un an que le monde est parti en vrille et bien que je ne l’admettrai jamais pour ne pas passer pour une dingue, j'aime cette nouvelle vie. Je ne sais pas vraiment comment j'ai fait au départ pour survivre, les premiers mois n'ont pas été de tout repos. Je ne savais rien faire, mais pour la première fois de ma vie, j'avais véritablement envie de faire quelque chose. Parce que pendant que les gens paniquaient, je réalisais que j'étais faite pour ça. La seule personne à qui je tenais sincèrement était déjà morte du coup, j'avais cette impression de n'avoir rien à perdre, d'avoir tout à gagner. J'attrapais le vieux Colt que ma mère détenait d'un héritage un peu louche dont je n’eus jamais la véritable histoire. Une arme hyper cool avec laquelle je me débrouillait pour avoir déjà eu la chance de l'utiliser plus jeune. Un de mes souvenirs préférés d'ailleurs était ces journées que nous passions loin de tout à pratiquer nos tirs sur les canettes vidées par mon géniteur, et sur les déodorants pour voiture ridicule qu'il mettait toujours où apparaissaient une femme nue, mais ça c'était notre secret. Bref, c'est avec mon colt que je partais enfin de Hyder. Sortir de la petite ville a été facile, mais l'état de panique et de désolation qui s'étendait sous mes yeux l'était beaucoup moins. J'avais beau donné l'impression d'être insensible, ce n'était pas complètement vrai. Je ne connaissais pas les bases de la survie, je ramassais quelques trucs ici et là sans même savoir comment j'allais les utiliser. Je dormais dans des maisons abandonnées que je croisais, partageant parfois l'espace avec d'autres survivants souvent apeurés. J'avais rapidement compris que les chances de survie seraient meilleures en groupe et pour ça, je devais trouver des gens, mais pas n'importe lesquels. Ils devaient être plus enclins à la survie que moi afin que je puisse apprendre d'eux et ainsi continuer ce que je voyais comme ma renaissance.

Au bout d'un moment à hésiter sur la destination à atteindre, je finissais par choisir Kelowna. Sans doute parce que ma mère en était originaire et que c'était facilement accessible de là où je me trouvais. Là-bas, personne ne me connaissait et c'était une occasion rêvée ! Réfléchissant rapidement, je me trouvais un nom que je trouvais clairement badass ! Désormais, je m'appelais Tennessee et au moment de l'apocalypse, j'étudiais à Vancouver pour devenir policière. Je finissais par tellement me croire que je n'avais absolument aucune difficulté à me montrer convaincante avec les autres. J'aurais sans aucun doute pu avoir des soucis si on me posait des questions, mais j'avais, depuis mon départ de Hyder, la chance de croiser un véritable étudiant et de lui poser mile et une questions. C'était ça mon truc, je questionnais, j'observais, mais surtout, j'apprenais.

C'est vers vers la fin novembre que je faisais la rencontre de quelqu'un alors que j'étais en expédition pour me ravitailler. Prenant mon rôle de simili-policière en devenir très au sérieux, j'allais même jusqu'à sauver quelqu'un d'une mauvaise posture. Je ressentais toujours une fierté immense à dégommer des infectés même si je tentais de ne rien en montrer, parce que dans les films d'action, c'était comme ça qu'il faisait ! Pour une première fois, ce que je m'étais bâtis porta fruit et je me retrouvais invité à rejoindre d'un groupe logeant derrière de haut murs dans un quartier résidentiel. Ma curiosité m'y portait et la découverte que j'y fis me fit me remercier d'avoir joué les héroïnes ce jour-là. Faisant mes preuves et apprenant à connaître les autres personnes en faisant partie, j'étais de plus en plus convaincu d'avoir enfin trouvé ce groupe que je cherchais depuis que le monde était parti en vrille. J'aimais leur façon de penser et d'agir, mais surtout la façon avec laquelle ils vivaient et travaillaient. Je ne fais pas vraiment l'unanimité, ma personnalité particulière mélangée aux spasmes de mon ancienne vie me causent parfois des problèmes, mais la plupart semblaient bien vivre avec ça et le fait que je fais de mon mieux pour les aider joue à mon avantage.
   


(c) PresleyCash
Revenir en haut Aller en bas
 
One hell of a ride
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
What Lies Ahead :: Memento Mori :: The Chosen Ones :: Welcome to the Tombs-
Sauter vers: